Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -31%
PC Portable Gamer – LENOVO Legion ...
Voir le deal
899 €

 

 Arnold Schoenberg (1874-1951)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12 ... 15 ... 20  Suivant
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91713
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 EmptyMer 17 Mar 2010 - 16:54

arnaud bellemontagne a écrit:
j'ai même rapproché certains aspects de Lulu de Korngold...
Oui, il y a de ça. Peut-être plus le Schreker des Gezeichneten, quand même, parce que ça n'est pas consonant comme du Korngold, et jamais complaisant ; mais certaines couleurs orchestrales en effet...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21641
Date d'inscription : 22/01/2010

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 EmptyMer 17 Mar 2010 - 17:04

@Xavier:
Si tu nous lances sur Berg on a pas fini... hehe

C'est le roi de l'ambiguité. bounce

Completement d'accord sur la plus grande accessibilité de surface de Berg, par rapport au côté plus abrupt et entier de Schoenberg.

Mais derrière ce côté "accrocheur" de Berg y a un sousbassement d'une complexité effarante.

Wozzeck et Lulu peuvent s'apprecier sur le plan univoque du dramatisme opératique, mais sur le plan formel, c'est quasiment aussi tordu et complexe que Moise et Aron...

C'est tout le génie de Berg de savoir mettre à l'arrière plan toute cette complexité.

Mais j'en reviens à Schoenberg...Moise et Aron et moins varié que Wozzeck, on est d'accord (Berg erige l'eclectisme en régle, donc il est difficile à battre sur le plan de la variété).

Moins expressif ? pas d'accord... les deux oeuvres le sont tout autant de mon point de vue (Moise et Aron est tout de même aux antipodes de l'introversion Mr. Green ).

Plus riche?
Bien difficile à dire...les deux oeuvres sont plutôt genereuses en deboule de notes hehe

Mais dans le fond je suis d'accord avec toi: Wozzeck me parle plus que Moise et Aron, c'est plus humain, plus dramatique, plus touchant et plus varié c'est exact.

Faut dire que je considere Wozzeck comme une des oeuvres les plus parfaites jamais ecrites, donc... alien

Moise et Aron n'en reste pas moins un sommet absolu de musique pour moi. Cool


Dernière édition par arnaud bellemontagne le Mer 17 Mar 2010 - 17:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86777
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 EmptyMer 17 Mar 2010 - 17:05

arnaud bellemontagne a écrit:

Plus riche?
Bien difficile à dire...les deux oeuvres sont plutôt genereuses en deboule de notes hehe

Je ne parle pas du nombre de notes, tu l'as bien compris, je parle de la variété de couleurs, d'écriture, de climats, etc...

Citation :
Mais dans le fond je suis d'accord avec toi: Wozzeck me parle plus que Moise et Aron, c'est plus humain, plus dramatique, plus touchant et plus varié c'est exact.

Voilà c'est ce que je veux dire.
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21641
Date d'inscription : 22/01/2010

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 EmptyMer 17 Mar 2010 - 17:14

En effet chez Berg tout est parfaitement equilibré(accessibilité/exigence, intellect/emotion, conceptuel/affectuel) et il a un vrai génie de la "transmission"... Schoenberg est plus profusif, intransigeant et systématique.

D'ailleurs c'est amusant mais Schoenberg pourrait être Moise et Berg pourrait être Aron. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Hippolyte
Mélomane chevronné
Hippolyte

Nombre de messages : 3080
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 EmptyMer 17 Mar 2010 - 17:28

arnaud bellemontagne a écrit:
D'ailleurs c'est amusant mais Schoenberg pourrait être Moise et Berg pourrait être Aron. hehe

Pas mal ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86777
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 EmptyMer 17 Mar 2010 - 18:32

Et moi je suis le peuple débile alors. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21641
Date d'inscription : 22/01/2010

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 EmptyMer 17 Mar 2010 - 20:36

pété de rire


Très spirituel, Xavier. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 37
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 EmptyMer 17 Mar 2010 - 21:16

Hippolyte a écrit:
arnaud bellemontagne a écrit:
D'ailleurs c'est amusant mais Schoenberg pourrait être Moise et Berg pourrait être Aron. hehe
Pas mal ! Smile
Ah oui, bien vu tiens, je plussoie. Smile

Xavier a écrit:
Et moi je suis le peuple débile alors. Mr.Red
pété de rire aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5726
Date d'inscription : 03/01/2007

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 EmptyJeu 22 Avr 2010 - 10:33

Bon, je retente Schoenberg.

Pas de bol, je commence par la suite pour piano qui n'a pas grand'chose pour me plaire. C'est sec mais à part ça, ni beau, ni moche. Neutre à mes oreilles. Bof, passons.

Pierrot Lunaire par contre c'est tout autre chose. Quel truc... Je ne sais pas si j'aime ou non mais en tout cas, ça a du caractère. Ca m'intrigue. L'effectif (flûte, clarinette, violon, violoncelle, piano et voix) me plaît énormément et me paraît très bien utilisé. Au point de vue strictement musical, je trouve cette oeuvre vraiment réussie, noire et dérangeante. Reste le Sprechgesang. C'est déconcertant voire irritant à plusieurs endroits mais ça a indéniablement de la gueule.

Vraiment une oeuvre à part. A réécouter.
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 37
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 EmptyJeu 22 Avr 2010 - 11:09

Cello a écrit:
Bon, je retente Schoenberg.
En même temps, tu ne choisis pas la voie d'accès la plus facile. Smile

J'ai l'impression d'être le seul ici à apprécier un peu ses œuvres pour piano solo (enfin pas si seul dans l'absolu vu le nombre d'enregistrements existant, mais ici en tout cas...).
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21641
Date d'inscription : 22/01/2010

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 EmptyJeu 22 Avr 2010 - 11:19

Oui, pour le piano d'Arnie il ne faut pas compter sur moi hein... tutut

C'est un orchestrateur et un polyphoniste tellement génial...a mon sens ses dons de createur (et son metier invraisemblable) ne s'epanouissent vraiment que dans les ensembles.

J'ai l'impression que le piano c'est pas trop son truc en fait (l'ecriture pianistique de son concerto pour piano n'est pas d'une folle inspiration)

A discuter bien sûr... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86777
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 EmptyJeu 22 Avr 2010 - 12:52

Cello a écrit:
Bon, je retente Schoenberg.

Pas de bol, je commence par la suite pour piano qui n'a pas grand'chose pour me plaire. C'est sec mais à part ça, ni beau, ni moche. Neutre à mes oreilles. Bof, passons.

Comme tu dis, pas de bol. Vraiment pénible je trouve.

Citation :
Pierrot Lunaire par contre c'est tout autre chose. Quel truc... Je ne sais pas si j'aime ou non

Ca fait souvent ça à première écoute. Smile
Et en principe si à la 2è écoute tu écoutes avec le texte, tu adores. Smile

Je ne sais pas ce que tu connais déjà de Schoenberg mais il y a mille autres merveilles (et notamment des plus faciles) à écouter.
Revenir en haut Aller en bas
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5726
Date d'inscription : 03/01/2007

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 EmptyJeu 22 Avr 2010 - 14:29

Xavier a écrit:
Cello a écrit:
Pas de bol, je commence par la suite pour piano qui n'a pas grand'chose pour me plaire. C'est sec mais à part ça, ni beau, ni moche. Neutre à mes oreilles. Bof, passons.

Comme tu dis, pas de bol. Vraiment pénible je trouve.

En fait, j'ai fait exprès de prendre du piano. D'abord parce que je n'avais jamais rien écouté de lui pour cet instrument et ensuite parce que j'avais envie de mettre à nu sa musique, d'écouter son fonctionnement sans être distrait par des effets de couleur, de timbre. Mauvaise idée.

Citation :
Pierrot Lunaire par contre c'est tout autre chose. Quel truc... Je ne sais pas si j'aime ou non

Xavier a écrit:
Ca fait souvent ça à première écoute. Smile
Et en principe si à la 2è écoute tu écoutes avec le texte, tu adores. Smile .

Ca me rassure mais je pense de toute façon que je vais accrocher. Déjà maintenant, après seulement une écoute, cet univers me colle à l'oreille. Et pour être clair j'ai écouté ça avec le texte et la partition. C'est David qui va être content.. Malheureusement, mon allemand est plus rouillé que je ne le pensais et je ne déchiffre pas assez vite pour tout suivre mais c'est très instructif quand même.

Xavier a écrit:
Je ne sais pas ce que tu connais déjà de Schoenberg mais il y a mille autres merveilles (et notamment des plus faciles) à écouter.

Verklärte Nacht et les 5 Pieces pour Orchestre opus 16 que j'aime bien mais sans enthousiasme et les Variations pour Orchestre dont je me passe sans regret.


Dernière édition par Cello le Jeu 29 Avr 2010 - 11:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21641
Date d'inscription : 22/01/2010

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 EmptyJeu 22 Avr 2010 - 15:09

Si tu es membre de ce forum depuis plus de 3 jours j'imagine que tu as déjà entendu parler des Gurrelieder? Mr. Green

Sinon je peux te conseiller:
-La Symphonie de Chambre n°1
-les 5 Pièces pour Orchestre
-Pelleas et Melisande(si tu aimes Strauss ou Mahler)
-Le Concerto pour Violon
-Moise et Aron (si tu as l'esprit frondeur et que la violence t'excite,mais comme à ma connaissance les guitares saturées ne te font pas peur ça pourra aller Twisted Evil )
Revenir en haut Aller en bas
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran

Nombre de messages : 14259
Age : 59
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 EmptyJeu 22 Avr 2010 - 15:24

Je viens d'écouter Pelleas et Mélisande. Au début, j'ai été charmée par la beauté de la pâte orchestrale puis… l'ennui est venu. Il ne se passe pas grand chose, j'ai l'impression d'un truc qui tourne à vide. Justement rien à voir avec Strauss et surtout Mahler ! Sur le même CD, il y a la Siegfried Idyll, pas très bien jouée, ça m'a semblé proprement génial à côté… silent Pas taper, arnaud, pas taper, je mets les quatuors tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31770
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 EmptyJeu 22 Avr 2010 - 15:38

Mariefran a écrit:
Je viens d'écouter Pelleas et Mélisande. Au début, j'ai été charmée par la beauté de la pâte orchestrale puis… l'ennui est venu. Il ne se passe pas grand chose, j'ai l'impression d'un truc qui tourne à vide. Justement rien à voir avec Strauss et surtout Mahler ! Sur le même CD, il y a la Siegfried Idyll, pas très bien jouée, ça m'a semblé proprement génial à côté… silent Pas taper, arnaud, pas taper, je mets les quatuors tout de suite.

Siegfried Idyll est un chef d'oeuvre.
Pelléas aussi ! Mais il demande quand même nettement plus d'écoutes.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21641
Date d'inscription : 22/01/2010

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 EmptyJeu 22 Avr 2010 - 15:56

La critique de Mariefran est pleinement justifiée elle est vraiment pas terrible cette lecture de Siegfried Idyll par Thielemann.

Par contre je trouve qu'il se passe plein de choses dans Pelleas et j'aime bcp les phrasés de Thielmannn, il instille une belle poésie à la chose même si sa version est beaucoup moins plastique que celle de Karajan.

Lorsque tu parles du côté qui tourne a vide tu veux peut être parler des climaxes de climaxes qui chromatisment a tout va...ça c'est le lot du post-romantisme finissant...faut aimer les trucs decadents. viking

P.S.:je tape pas Mariefran, je te fais même un bisou kiss


Dernière édition par arnaud bellemontagne le Jeu 24 Avr 2014 - 14:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31770
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 EmptyLun 26 Avr 2010 - 11:04

Arnaud, je suppose que tu ne connais pas ça :

http://www.jpc.de/jpcng/cpo/detail/-/art/Arnold-Sch%F6nberg-Von-heute-auf-morgen-Oper-in-1-Akt/hnum/8102100

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 0761203953226

La 1° piste ressemble furieusement à Wozzeck Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 796625

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86777
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 EmptyLun 26 Avr 2010 - 11:06

Cololi a écrit:
Arnaud, je suppose que tu ne connais pas ça :

Tu n'es pas très attentif. Smile (et on en a parlé en discographie récemment)
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21641
Date d'inscription : 22/01/2010

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 EmptyLun 26 Avr 2010 - 11:23

@Cololi: je connais et c'est vraiment bien. Very Happy
Un Schoenberg dans le registre du vaudeville et de la legerté (enfin tout est relatif pété de rire )
Faut pas se raconter d'histoires, la musique est d'une complexité inouie(dire que Schoenberg esperait un succès avec ce vaudeville...non mais ça va pas la tête? bedo )

Tant qu'a faire Cololi, penches toi plutôt sur Moise et Aron, c'est plus grandiose,ambitieux et épique Wink


Dernière édition par arnaud bellemontagne le Lun 26 Avr 2010 - 11:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86777
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 EmptyLun 26 Avr 2010 - 11:24

arnaud bellemontagne a écrit:

Tant qu'a faire Cololi penches toi plutôt sur Moise et Aron. Wink

Moi je dirais plutôt les pièces opus 16 ou Erwartung en premier pour du Schoenberg atonal et expressif.
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21641
Date d'inscription : 22/01/2010

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 EmptyLun 26 Avr 2010 - 11:27

Oui mais Cololi connait déjà tout ça j'imagine non?
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31770
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 EmptyLun 26 Avr 2010 - 11:31

arnaud bellemontagne a écrit:
Oui mais Cololi connait déjà tout ça j'imagine non?

Pas du tout Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 Icon_smile
Pierrot lunaire ... j'ai du écouter 30 secondes il y a qq années Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 Icon_lol J'ai pas du supporter plus à l'époque ... car pour te situer la chose ... il y a encore 2 ans Rosenkavalier était trop dissonnant pour moi Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 Icon_lol

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86777
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 EmptyLun 26 Avr 2010 - 11:32

Pierrot lunaire n'est pas évident si on n'est pas habitué au sprechgesang mais il faut impérativement le texte pour s'accrocher. Smile
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21641
Date d'inscription : 22/01/2010

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 EmptyLun 26 Avr 2010 - 11:35

@Cololi:Bon ben mets toi aux magnifiques 5 Pieces pour Orchestre opus 16 au lieu de perdre du temps a jeter des cailloux sur Delerm et Benabar Laughing

Je pense que ça va te plaire. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Glocktahr
Mélomane chevronné
Glocktahr

Nombre de messages : 4707
Date d'inscription : 22/03/2009

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 EmptyLun 26 Avr 2010 - 12:12

Octavian a écrit:
Cello a écrit:
Bon, je retente Schoenberg.
En même temps, tu ne choisis pas la voie d'accès la plus facile. Smile

J'ai l'impression d'être le seul ici à apprécier un peu ses œuvres pour piano solo (enfin pas si seul dans l'absolu vu le nombre d'enregistrements existant, mais ici en tout cas...).
J'aime beaucoup la musique pour piano de schoenberg, c'est la partie que je préfère de son oeuvre, je n'ai encore jamais répondu dans les fils "vos disques/oeuvres préférés" mais l'intégrale par serkin y serait.

C'est une musique que je trouve gracieuse, pleine de poésie, plus encore que celle de Debussy, il se passe toujours quelquechose...

Le disque que j'ai cité pour moi c'est à la fois le meilleur schoenberg et le disque pour piano solo que je préfère, vous devriez lui laisser sa chance.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91713
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 EmptyLun 26 Avr 2010 - 13:24

Cololi a écrit:
Arnaud, je suppose que tu ne connais pas ça :

http://www.jpc.de/jpcng/cpo/detail/-/art/Arnold-Sch%F6nberg-Von-heute-auf-morgen-Oper-in-1-Akt/hnum/8102100

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 0761203953226

La 1° piste ressemble furieusement à Wozzeck Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 796625
C'est absolument génial, beaucoup plus drôle que Wozzeck. bounce Une des oeuvres dodécaphoniques les plus abouties, à mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21641
Date d'inscription : 22/01/2010

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 EmptyLun 26 Avr 2010 - 14:28

Etre plus drôle que Wozzeck, c'est même à la portée de Lagaf'. Laughing

Mais je suis d'accord c'est superbe, même si je trouve justement Moise et Aron plus complet et abouti .
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21641
Date d'inscription : 22/01/2010

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 EmptyMer 28 Avr 2010 - 21:22

Réecoute du Quintette à Vents.

Plus limpide et lyrique que dans mon souvenir, avec des lignes contrapuntiques qui s'entremêlent avec autant d'elegane que d'intelligence sunny

On est pas si loin du concerto de Chambre de Berg en fait.

Bel alliage de timbres.

Mais au final une egalité de ton un peu "sterilisante" sur le plan expressif tout de même, ce qui amoindrit l'impact emotionnel de cette oeuvre par rapport à l'haletant Concerto de Chambre de son eleve.

Une oeuvre qui continue a me laisser un sentiment partagé.
Enthousiasme devant cette prolixité discursive et agacement devant la neutralité expressive de cette prose.
Mais comme le dit Céline:"Au commencement était l'emotion...."
A ce titre, je ne peux qualifier cette oeuvre de "reussite esthétique".
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86777
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 EmptyMer 28 Avr 2010 - 23:08

C'est ce que je ressens à propos de beaucoup d'oeuvres sérielles de Schoenberg tout de même, comme par exemple le 3è quatuor réécouté récemment.
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21641
Date d'inscription : 22/01/2010

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 EmptyMer 28 Avr 2010 - 23:13

Ce 3ème Quatuor est efffectivement assez austère ,mais je ne perçois pas la neutralité expressive du Quintette à vents dans d'autres oeuvres serielles de Schoenberg comme la Serenade, le Concerto pour Violon et celui pour Piano ou bien entendu Moise et Aron.

De ce point de vue je le trouve plutôt atypique dans la production de Schoenberg ce Quintette à vents. bounce

C'est quand même le musicien surexpressif par excellence!!!
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86777
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 EmptyMer 28 Avr 2010 - 23:15

arnaud bellemontagne a écrit:

C'est quand même le musicien surexpressif par excellence!!!

Je ne suis pas du tout de cet avis...
Il a une sacrée période tableau noir tout de même.
D'une période à l'autre, d'une oeuvre à l'autre, on pourrait croire qu'il s'agit de compositeurs différents tant on passe de choses surexpressives comme tu dis à de la neutralité sérielle, à un robinet de notes sans but expressif.
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21641
Date d'inscription : 22/01/2010

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 EmptyMer 28 Avr 2010 - 23:23

Tu n'as cité que 2 oeuvres plutôt neutres sur le plan expressif pour l'instant:le Quintette à Vents et le 3ème Quatuor à cordes.

Je n'en vois pas vraiment d'autres en fait.

Il est evident qu'il y a un très fort contenu intellectuel dans les oeuvres de Schoenberg(quelque soit la période), mais la très grande majorité de sa production est d'une brûlante expressivité. Les emotions sont exacerbées comme chez un Coltrane!

Si son esthétique est qualifié "d'expressionniste" ce n'est pas pour rien! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86777
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 EmptyMer 28 Avr 2010 - 23:27

arnaud bellemontagne a écrit:
Tu n'as cité que 2 oeuvres plutôt neutres sur le plan expressif pour l'instant:le Quintette à Vents et le 3ème Quatuor à cordes.

Je n'en vois pas vraiment d'autres en fait.

Ah, moi je peux t'en citer un paquet d'autres si tu veux. Mr.Red
A peu près toutes les oeuvres sérielles à part les Variations opus 31 et la Musique d'accompagnement pour une scène de film. Moïse et Aron surnage pour certains passages...
Tout le piano de cette époque notamment...

arnaud bellemontagne a écrit:
Si son esthétique est qualifié "d'expressionniste" ce n'est pas pour rien! Very Happy

C'est surtout pour toutes les oeuvres de la période précédente à mon avis: opus 16, Erwartung...
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21641
Date d'inscription : 22/01/2010

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 EmptyMer 28 Avr 2010 - 23:34

Vas y cite! Mr. Green
Pour le piano c'est pas du jeu, c'est pas son truc de toute façon. Laughing

L'expressionnisme chez Schoenberg ne se limite pas à la periode Erwartung et aux Pieces pour Orchestre, c'est une idiosyncrasie esthétique qui irrigue la totalité de sa production de la Nuit Transfigurée à Moise et Aron en passant par le Concerto pour Violon, Pelleas, La Main Heureuse, Les Variations pour Orchestre...c'est un véhément le bonhomme!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86777
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 EmptyMer 28 Avr 2010 - 23:41

Oui le piano c'est pas son truc, le quatuor c'est pas son truc, le choeur a capella c'est pas son truc...

Je cite donc celle qui sont vraiment très neutres et inexpressives:
-pièces pour piano opus 23
-sérénade opus 24
-suite pour piano opus 25
-quintette opus 26
-suite pour 7 instruments opus 29
-pièces pour choeur opus 27
-satires pour choeur opus 28
-3è quatuor opus 30
-pièces pour piano opus 33a et b
-6 pièces pour choeur d'hommes opus 35
-concerto pour violon opus 36
-concerto pour piano opus 42
-4è quatuor à cordes opus 37

Et j'en oublie surement...
Revenir en haut Aller en bas
jerome
Fugueur intempéré
jerome

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 EmptyMer 28 Avr 2010 - 23:42

Oh, le concerto pour piano c'est pas neutre et inexpressif ! Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86777
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 EmptyMer 28 Avr 2010 - 23:42

Carrément, si, du robinet à notes. Insupportable en concert...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91713
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 EmptyMer 28 Avr 2010 - 23:48

Xavier a écrit:
-sérénade opus 24
Il y a un petit côté raide, mais je la trouve très émouvante, moi, c'est comme du Webern, mais avec des blancs au milieu, moins systématique.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86777
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 EmptyMer 28 Avr 2010 - 23:56

DavidLeMarrec a écrit:
Xavier a écrit:
-sérénade opus 24
Il y a un petit côté raide, mais je la trouve très émouvante, moi, c'est comme du Webern, mais avec des blancs au milieu, moins systématique.

Et le reste? hehe
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91713
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 EmptyJeu 29 Avr 2010 - 0:01

Eh bien, le concerto pour violon, je crois que j'ai déjà dit. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 37
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 EmptyJeu 29 Avr 2010 - 10:59

jerome a écrit:
Oh, le concerto pour piano c'est pas neutre et inexpressif ! Shocked
+1 !

Pour le Concerto pour violon, je n'ai toujours écouté que le mouvement central qui avait été proposé en "œuvre de la semaine", mais ça m'avait plutôt agréablement surpris même si je n'ai toujours pas écouté le reste... mais je le regrette. fesse

(Au fait, quand est-ce qu'on la relance, l'œuvre de la semaine?...)

Pour les autres œuvres que Xavier cite, je ne les connais pas, hors celles pour piano solo (mais j'ai déjà convenu à deux ou trois reprises au moins que mon relatif goût pour elles était probablement d'ordre pervers).
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21641
Date d'inscription : 22/01/2010

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 EmptyJeu 29 Avr 2010 - 11:04

Xavier a écrit:
Oui le piano c'est pas son truc, le quatuor c'est pas son truc, le choeur a capella c'est pas son truc...


Le truc de Schoenberg c'est l'ecriture pour les ensembles donc le piano et les choeurs à capella c'est au placard. Mr. Green

J'ai cité le Quintette à Vents et le 3ème quatuor a cordes parmi les oeuvres neutres

donc il reste dans ta liste:

-sérénade opus 24

Boulez dirige ça de façon très raide et austère, mais sous la baguette de Craft c'est très allant et roboratif, rythmiquement assez enivrant (sans parler de cette instrumentation hors du commun) et la prose est aussi inventive que lyrique(de beaux passages apaisés et poétiques).Une oeuvre vraiment magnifique!

@David:Par contre je ne vois pas vraiment de Webern la dedans. scratch

-suite pour 7 instruments opus 29
Dans mon souvenir,une oeuvre assez ludique et sautillante.
Mais faut que je réecoute pour en avoir une idée plus nette.Même si je n'ai pas le souvenir d'un chef d'oeuvre.

-concerto pour violon opus 36
Un chef d'oeuvre absolu du genre.J'en ai déjà pas mal parlé.Je ne comprends tout simplement pas comment on peut qualifier cette oeuvre d'inexpressive.scratch

-concerto pour piano opus 42
On peut reprocher à l'oeuvre une ecriture pianistique assez timide,mais parler de robinet à notes pour cette oeuvre j'avoue que ça me depasse!C'est très narratif et très dramatique, il y a beaucoup de couleurs et ça n'est pas neutre du tout au niveau du discours.
Une réecoute s'impose. Wink

-4è quatuor à cordes opus 37
Un des plus beaux quatuors de Schoenberg, un discours d'une très grande richesse, pourvu d'une plus grande force d'accentuation et d'expression que le 3ème. Mais il est vrai qu'a titre personnel la formation du quatuor ne m'attire pas beaucoup donc je n'ai pas de conclusion definitive au sujet du degré d'expressivité cette oeuvre(à part qu'il est plus expressif que le 3ème ça c'est sûr!).
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91713
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 EmptyJeu 29 Avr 2010 - 13:40

Arnaud a écrit:
@David:Par contre je ne vois pas vraiment de Webern la dedans. scratch
Ah si, le petit côté "réduit à l'essentiel", touches de couleurs... Mais il y a une forme de danse désarticulée que n'aurait pu produire Webern, c'est un fait.
C'est une des oeuvres de Schönberg que j'aime le plus (il n'y en a pas tant que ça).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86777
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 EmptyJeu 29 Avr 2010 - 13:48

arnaud bellemontagne a écrit:
-concerto pour piano opus 42
On peut reprocher à l'oeuvre une ecriture pianistique assez timide,mais parler de robinet à notes pour cette oeuvre j'avoue que ça me depasse!C'est très narratif et très dramatique, il y a beaucoup de couleurs et ça n'est pas neutre du tout au niveau du discours.
Une réecoute s'impose. Wink

Non non, pitié!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91713
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 EmptyJeu 29 Avr 2010 - 13:53

Xavier ne peut pas, il a promis d'écouter Zampa aujourd'hui.

Heureusement que je suis là pour te sauver. Non, ne me remercie pas, c'est tout naturel.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21641
Date d'inscription : 22/01/2010

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 EmptyJeu 29 Avr 2010 - 14:07

DavidLeMarrec a écrit:
Arnaud a écrit:
@David:Par contre je ne vois pas vraiment de Webern la dedans. scratch
Ah si, le petit côté "réduit à l'essentiel", touches de couleurs... Mais il y a une forme de danse désarticulée que n'aurait pu produire Webern, c'est un fait.
C'est une des oeuvres de Schönberg que j'aime le plus (il n'y en a pas tant que ça).

Oui Webern peut être au niveau de la poétique des passages lents et du travail meticuleux en ce qui concerne les alliages de timbres...quoi qu'il en soit, on est d'accord sur le fait que ça n'est pas une oeuvre neutre et inexpressive.

Tu dis ne pas aimer beaucoup d'oeuvres de Schoenberg,il y a quelque chose dans son esthétique qui te deplait?
Je pose la question car il est toujours instructif de recueillir ton avis. Very Happy


Xavier a écrit:
arnaud bellemontagne a écrit:
-concerto pour piano opus 42
On peut reprocher à l'oeuvre une ecriture pianistique assez timide,mais parler de robinet à notes pour cette oeuvre j'avoue que ça me depasse!C'est très narratif et très dramatique, il y a beaucoup de couleurs et ça n'est pas neutre du tout au niveau du discours.
Une réecoute s'impose. Wink

Non non, pitié!

Beaucoup de pusillanimité pour une oeuvre qui n'en merite pas tant ( un machin néo-brahmsien qui dure à peine 20 minutes) mais bon, à chacun ses traumas. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86777
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 EmptyJeu 29 Avr 2010 - 14:23

C'est d'autant plus sincère puisque comme tu le sais je considère que j'adore Schoenberg malgré tout. (il est dans mes 20 compositeurs préférés)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91713
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 EmptyJeu 29 Avr 2010 - 14:38

arnaud bellemontagne a écrit:
Tu dis ne pas aimer beaucoup d'oeuvres de Schoenberg,il y a quelque chose dans son esthétique qui te deplait?
Ca dépend grandement des oeuvres et des périodes.

Ce que j'aime :
- Symphonie de Chambre n°1 (j'adore, même, une sorte de surSchreker).
- Sérénade.
- Quatuor 2.
- Pierrot Lunaire, peut-être plus pour la musique que pour la mise en voix, d'ailleurs.
- Pièces Op.16, parce qu'il y a un discours, vraiment.
- Von Heute auf Morgen.
- Jardins suspendus.

Après, j'aime bien, mais je n'y reviens pas souvent ou ne les porte pas en si haute estime : Moses und Aron, Die Glückliche Hand, Nuit Transfigurée.

Ca fait pas mal en fin de compte.

--

Le reste me laisse assez froid (Concerto pour violon, Pelléas) ou alors me rebute.

Dans ce qui me rebute, il y a des raisons assez diverses :
- Les lieder de jeunesse, parce qu'ils sont très sombres, c'est encore pis que Wozzeck comme atmosphère, on est plus proche du hurlement intérieur du Requiem de Ligeti.
- Gurrelieder, parce que c'est épais, sans subtilité (je parle non pas de la technique, mais du mode d'expression affectif), d'espèces de gros blocs de pseudo-lied qui tirent plus vers l'oratorio sans esprit, une visée clairement ambitieuse, mais qui a encore tous les désordres de la jeunesse.
- Erwartung, parce que c'est très sombre aussi, filandreux de partout, c'est du Wozzeck mais avec des harmonies laides et traité à la façon de Bach : l'incarnation de mon cauchemar musical en quelque sorte, même si en réalité je ne déteste pas tant que ça.
- Les Variations Op.31. Je trouve déjà le genre pas palpitant quand c'est Beethoven ou Brahms (répétitif), mais alors ici, c'est une des oeuvres du répertoire où je m'ennuie le plus. Je choisis sans hésiter le pire Donizetti plutôt que ça, je m'y amuserai toujours plus.


Voilà. En réalité, les oeuvres que j'aime chez lui sont en corpus assez réduit, ce qui est vraiment rare chez un compositeur pour moi. Il y a cependant plus d'oeuvres qui me laissent indifférents que d'oeuvres qui m'indisposent, mais ça me donne l'impression d'un compositeur que je chéris peu, tout simplement parce que je l'écoute assez peu souvent : ses belles oeuvres demandent tellement d'énergie pour être appréciées... et pour finalement m'émouvoir moins qu'un LULLY...


Dernière édition par DavidLeMarrec le Jeu 29 Avr 2010 - 14:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86777
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 EmptyJeu 29 Avr 2010 - 14:45

DavidLeMarrec a écrit:

Ce que j'aime :
- Symphonie de Chambre n°1 (j'adore, même, une sorte de surSchreker).
- Sérénade.
- Quatuor 2.
- Pièces Op.16, parce qu'il y a un discours, vraiment.
- Von Heute auf Morgen.

Ca nous en fait 3 en commun déjà.

1 - 5 pièces pour orchestre opus 16
2 - Gurrelieder
3 - Symphonie de chambre n°1 opus 9
4 - 2è quatuor à cordes opus 10
5 - La Nuit transfigurée opus 4
6 - Pelléas et Mélisande opus 5
7 - 6 lieder opus 8
8 - Die Glückliche Hand
9 - Variations pour orchestre opus 31
10 - Erwartung opus 20
11 - Un Survivant de Varsovie
12 - Le livre des jardins suspendus opus 15
13 - Pierrot lunaire opus 21
14 - Symphonie de chambre n°2 opus 38
15 - Divers lieder opus 3, 6...
16 - L'Echelle de Jacob
17 - Kol Nidre
18 - Lieder avec orchestre opus 22
19 - Psaume moderne
20 - Musique d'accompagnement pour une scène de film opus 34
21 - Moïse et Aron
22 - 3 pièces pour piano opus 11
23 - Von Heute auf Morgen


Dernière édition par Xavier le Jeu 29 Avr 2010 - 14:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 11 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Arnold Schoenberg (1874-1951)
Revenir en haut 
Page 11 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12 ... 15 ... 20  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: