Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
iPhone 13 Pro : où précommander le nouvel iPhone 13 d’Apple ?
Voir le deal

 

 Arnold Schoenberg (1874-1951)

Aller en bas 
+79
Musica Enchiriadis
AlexCorzoma
frgirard
Benedictus
lulu
starluc
Dadamax
hommepiano
Horatio
Rodolphe
A
gluckhand
Emeryck
Asinius Pollion
benvenuto
Mélomaniac
Merlin
Presto
Siegmund
Abnegor
Golisande
*Nico
aroldo
Resigned
fb
Анастасия231
Pelléas
CorvusCorax
Zeno
Glocktahr
Mariefran
Hippolyte
Passage
senga
Hein ?
Guillaume
hammerklavier
OYO TOHO
Mehdi Okr
Utnapištim
arnaud bellemontagne
Cleme
WoO
Hidraot
nugava
Octavian
Ophanin
Rameau
HOLLIGER
Théo taschimor
marc.d
Wolferl
Cololi
Percy Bysshe
Rafsan
jerome
Cello
Tus
Pison Futé
Jules Biron
Sauron le Dispensateur
Swarm
entropie
-
Jo
Rubato
Bertrand67
Coelacanthe
DavidLeMarrec
sofro
Fuligo
Jaky
antrav
S
Classica
RandallBoggs
Bezout
Mr Bloom
Xavier
83 participants
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13 ... 16 ... 20  Suivant
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 92223
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 EmptyJeu 29 Avr 2010 - 14:46

Ah oui, j'ai pas cité Pierrot et les Jardins, honte à moi. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 92223
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 EmptyJeu 29 Avr 2010 - 14:47

Xavier a écrit:
Ca nous en fait 3 en commun déjà.
Même un peu plus, mais ceci :

7 - 6 lieder opus 8
11 - Un Survivant de Varsovie

c'est typiquement ce que je ne supporte pas dans son versant expressionniste.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21914
Date d'inscription : 22/01/2010

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 EmptyJeu 29 Avr 2010 - 14:57

Mille mercis David et Xavier pour ces complements et ces reactions.
C'est vraiment passionnant.Very Happy

Mon classement:
1 - Gurrelieder
2 - Moïse et Aron
3 - Symphonie de chambre n°1 opus 9
4 - Pelléas et Mélisande opus 5
5 - La Nuit transfigurée opus 4
6 - 5 Pieces pour Orchestre opus 16
7 - Variations pour orchestre opus 31
8 - Concerto pour violon opus 36
9 - Von Heute auf Morgen
10 - Serenade opus 24
11 - Concerto pour piano opus 42
12 - Die Glückliche Hand
13 - Suite opus 29
14 - Pierrot lunaire opus 21
15 - Erwartung opus 20
16 -Quatuor n°1
17 -Quatuor n°4
18 - Musique d'accompagnement pour une scène de film opus 34
19 - 6 lieder opus 8
20 - Symphonie de chambre n°2 opus 38
21 - Quintette à vents
22 - Quatuor n°2
23 - Quatuor n°3
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 30
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 EmptyJeu 13 Mai 2010 - 19:58

Mariefran, je serais curieuse d'avoir ton avis sur ce trio... Plus particulièrement sur ce à quoi il te fait penser. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran

Nombre de messages : 14259
Age : 59
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 EmptyJeu 13 Mai 2010 - 20:07

Le problème, c'est que quand j'écoute de la musique, je pense rarement, je sens. C'est donc idiot, mais ce trio me parle intimement, je suis d'ailleurs en train de le réécouter… Je pourrais évoquer sa gravité, chose qui me plaît par dessus tout et que je confonds souvent avec la profondeur hehe J'en parlerai quand je me le serai bien approprié, ce qui demande quelques écoutes, tu en conviendras.
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 30
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 EmptyJeu 13 Mai 2010 - 20:17

Tiens, c'est amusant, je trouve justement qu'il y a une certaine légèreté...


Nécessité de le réécouter...
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21914
Date d'inscription : 22/01/2010

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 EmptyJeu 13 Mai 2010 - 20:36

Amusant, ce Trio est moins difficile, plus expressif que dans mon souvenir.
Ce doit être du à la lecture des Lasalle plus charpentée et incarnée que celle des Julliard(la version que je posséde ici).

L'interpretation est superbe, c'est vraiment vécu et pas du tout desincarné.

Ca n'est certes pas le Schoenberg qui à mes preferences, mais la densité de langage qu'il parvient à deployer en ce basant sur une telle economie de moyens est vraiment confondante. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 30
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 EmptyJeu 13 Mai 2010 - 20:43

Oui, il est très clairement expressif... Smile

Amusant aussi, je viens de le réécouter je ne l'appréhende pas du tout de la même manière : avec ce que vient de dire Mariefran, ça change tout ! bounce
Revenir en haut Aller en bas
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran

Nombre de messages : 14259
Age : 59
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 EmptyJeu 13 Mai 2010 - 20:52

C'est un plaisir de lire cela ! Je viens de le réécouter - une troisième fois! - et j'ai l'impression de la narration d'un rêve avec ces deux premiers mouvements très tourmentés auxquels succèdent la langueur et le calme - la paix retrouvée.
Revenir en haut Aller en bas
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran

Nombre de messages : 14259
Age : 59
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 EmptyJeu 13 Mai 2010 - 20:54

arnaud bellemontagne a écrit:

Ca n'est certes pas le Schoenberg qui à mes preferences, mais la densité de langage qu'il parvient à deployer en ce basant sur une telle economie de moyens est vraiment confondante. bounce

La forme trio avec cordes est la forme reine avec le quatuor ! king
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 92223
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 EmptyJeu 13 Mai 2010 - 21:37

Mariefran a écrit:
arnaud bellemontagne a écrit:

Ca n'est certes pas le Schoenberg qui à mes preferences, mais la densité de langage qu'il parvient à deployer en ce basant sur une telle economie de moyens est vraiment confondante. bounce

La forme trio avec cordes est la forme reine avec le quatuor ! king
Ah. Et tu as des exemples de trios très inspirés ? Moi j'en vois assez peu en réalité.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran

Nombre de messages : 14259
Age : 59
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 EmptyVen 14 Mai 2010 - 1:08

Justement hehe
Revenir en haut Aller en bas
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5726
Date d'inscription : 03/01/2007

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 EmptyMar 8 Juin 2010 - 11:02

Je continue mes découvertes.

Herzgewächse: Une excellente surprise. Ca commence bien mais prend un tour vraiment stupéfiant à partir de "...richtet sich empor
über all dem blattgeword'nen Leid". Un vrai envol vers les sphères. Ca paraît impossible pour une voix de monter si haut mais ce qui est important, c'est que au-delà de "l'exploit", le résultat est très beau. Instrumentation très originale et toute en résonances (soprano, harmonium, célesta et harpe) tout à fait à mon goût aussi.

J'ai nettement moins accroché à Erwartung. D'un côté, l'intrigue et l'aspect purement instrumental sont intéressants mais c'est le chant sur lequel j'ai calé. Vraiment trop "outré".
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21914
Date d'inscription : 22/01/2010

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 EmptyMar 8 Juin 2010 - 11:13

Quelle version de Erwartung?
Revenir en haut Aller en bas
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5726
Date d'inscription : 03/01/2007

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 EmptyVen 11 Juin 2010 - 11:42

Une version ancienne Tubesque Wink . Je n'en sais pas plus.
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21914
Date d'inscription : 22/01/2010

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 EmptySam 19 Juin 2010 - 22:34

Je viens de me réecouter Moise et Aron aprés avoir laissé "reposer " l'ouvrage pendant quelque temps. bounce

Des sentiments mêlés à l'ecoute de l'opéra:

1-Perplexité et ahurissement :comment un esprit humain est-il parvenu à concevoir une telle oeuvre?
Est-ce à dire que Schoenberg incarne le fantasme mythique de l'hybridation entre l'esprit de géometrie du mathematicien et la lyre de l'esthète?

2-Ravissement et excitation:cette surexpressivité affectuelle, cette orchestration hyper-detaillée, cet appareillage choral ultra-sophistiqué, ce lyrisme torturé et crepusculaire, cette surabondance d'informations...tout irrite mes synapses.

Resultat des courses:Un enthousiasme encore avivé à l'endroit de cette oeuvre sans précédent(à ma connaissance). alien

Toujours baba comme un gosse devant ce truc, quoi. santa
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 92223
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 EmptySam 19 Juin 2010 - 23:17

Et c'est bien ?
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21914
Date d'inscription : 22/01/2010

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 EmptySam 19 Juin 2010 - 23:23

Laughing

C'est sidérant et sidéral. farao
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 37
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 EmptyDim 20 Juin 2010 - 0:31

arnaud bellemontagne a écrit:
Je viens de me réecouter Moise et Aron aprés avoir laissé "reposer " l'ouvrage pendant quelque temps. bounce
Genre, le mois dernier ?... (grand maximum) Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21914
Date d'inscription : 22/01/2010

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 EmptyDim 20 Juin 2010 - 0:38

A peu près, ce qui est une eternité pour un ouvrage que j'ai l'habitude de frequenter quasiment hebdomadairement. bounce

Tiens, puisque que je te tiens par le bout du nez Mr. Green, tu en es où avec cet oeuvre?
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 EmptyDim 20 Juin 2010 - 0:44

arnaud bellemontagne a écrit:
A peu près, ce qui est une eternité pour un ouvrage que j'ai l'habitude de frequenter quasiment hebdomadairement. bounce

D'ailleurs, tu n'avais pas prévu de créer un fil sur cet opéra? Smile
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21914
Date d'inscription : 22/01/2010

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 EmptyDim 20 Juin 2010 - 0:55

Tu veux dire une micro-analyse façon Vartan avec Wozzeck?

C'est malheureusement impossible. Neutral

Je n'ai tout simplement pas l'expertise musicologique pour mener une tâche d'une telle technicité et d'une telle ampleur.

Et dans le fond c'est tant mieux, parce qu'aprés avoir analysé une oeuvre pareille, j'imagine qu'on a les neurones azimutées de façon irreversible. Laughing


Mais je compte sur Calbo pour mener à bien l'entreprise. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 EmptyDim 20 Juin 2010 - 0:59

arnaud bellemontagne a écrit:
Tu veux dire une micro-analyse façon Vartan avec Wozzeck?

C'est malheureusement impossible. Neutral

Je n'ai tout simplement pas l'expertise musicologique pour mener une tâche d'une telle technicité et d'une telle ampleur.

Et dans le fond c'est tant mieux, parce qu'aprés avoir analysé une oeuvre pareille, j'imagine qu'on a les neurones azimutées de façon irreversible. Laughing


Mais je compte sur Calbo pour mener à bien l'entreprise. Mr. Green

Pas nécessairement comme natrav, par exemple quelque chose de plus personnel et moins fouillé. Smile
Enfin, je n'exige rien, il me semblait avoir lu que tu pensais le faire, mais ce n'est pas grave. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 EmptyDim 20 Juin 2010 - 1:14

Mais enfin, fichez-lui la paix, on consomme trop de tranquillisants dans ce pays et la sécu est en faillite ! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21914
Date d'inscription : 22/01/2010

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 EmptyDim 20 Juin 2010 - 13:32

@Percy Bysse:Oui, dans une optique plus allégée pourquoi pas?
On verra bien.

@Zeno: Mr. Green
Sinon, cher Zeno un avis sur ce Moise et Aron? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 EmptyDim 20 Juin 2010 - 17:15

J'avoue ne pas l'avoir écouté depuis un moment. Un peu de temps, et je te dirai. C'est prévu de toute manière, tu m'en as donné l'envie.
Je peux juste dire que j'ai la version Solti.
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21914
Date d'inscription : 22/01/2010

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 EmptyDim 20 Juin 2010 - 17:16

cool-blue
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 EmptyDim 20 Juin 2010 - 17:25

Mais encore ?
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21914
Date d'inscription : 22/01/2010

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 EmptyDim 20 Juin 2010 - 17:30

Ben ça veut dire que c'est cool et que ça roule. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 EmptyDim 20 Juin 2010 - 18:05

Ah ok ! cool-blue cool-blue cool-blue
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14159
Date d'inscription : 14/04/2007

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 EmptyDim 4 Juil 2010 - 23:21

Je viens d'écouter son Pierrot lunaire op.21 et je suis enchanté par cette découverte ! Very Happy
Mon enthousiasme tient sans doute en grande partie au poème d'Albert Giraud, décadent en diable, à la fois cruel, ironique et mystérieux, mais aussi à la musique de Schoenberg, atonale et merveilleusement expressionniste. L'alliance des deux forme un coktail détonnant. Le tout génialement interprété par Anja Silja et Robert Craft. Après la nuit transfigurée, les Gurrelieder, Pelleas und Melisande et la symphonie de chambre n°1 je trouve enfin une oeuvre qui m'intéresse et qui relance mon intérêt pour ce compositeur.


Dernière édition par WoO le Lun 26 Juil 2010 - 17:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 87083
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 EmptyLun 5 Juil 2010 - 0:36

Ben apparemment tu n'aimes pas le Schoenberg tonal, tu n'as plus qu'à écouter tout ce qui se situe à partir de l'opus 10!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 92223
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 EmptyLun 5 Juil 2010 - 0:50

Tu penses vraiment qu'il va adorer les Variations pour orchestre ? Même moi, je trouve ça trop germanique et abstrait. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 87083
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 EmptyLun 5 Juil 2010 - 0:57

Oui enfin il me semble que WoO aime même les variations pour piano de Webern, alors...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 92223
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 EmptyLun 5 Juil 2010 - 1:03

Mais ça, c'est bien ! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 EmptyLun 5 Juil 2010 - 10:43

DavidLeMarrec a écrit:
Tu penses vraiment qu'il va adorer les Variations pour orchestre ? Même moi, je trouve ça trop germanique et abstrait. Mr. Green

Nouveau concept à méditer : quelque chose de germanique ET d'abstrait. What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 92223
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 EmptyLun 5 Juil 2010 - 10:47

Oui, WoO aime les Böcklin de Reger parce qu'il y a de jolies images dans la notice.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21914
Date d'inscription : 22/01/2010

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 EmptyLun 5 Juil 2010 - 11:02

DavidLeMarrec a écrit:
Tu penses vraiment qu'il va adorer les Variations pour orchestre ? Même moi, je trouve ça trop germanique et abstrait. Mr. Green

Il y a de belles couleurs orchestrales pourtant. Very Happy
Mais bon on va pas refaire le debat vu ton aversion quasi-physiologique pour l'oeuvre. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31901
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 EmptyLun 5 Juil 2010 - 11:06

arnaud bellemontagne a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Tu penses vraiment qu'il va adorer les Variations pour orchestre ? Même moi, je trouve ça trop germanique et abstrait. Mr. Green

Il y a de belles couleurs orchestrales pourtant. Very Happy
Mais bon on va pas refaire le debat vu ton aversion quasi-physiologique pour l'oeuvre. Mr. Green

Le pb c'est que l'argument abstrait ne tient pas : il écoute du Boulez Laughing

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
jerome
Fugueur intempéré
jerome

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 EmptyLun 5 Juil 2010 - 11:14

Quatuor op. 7 :

J'ai eu franchement du mal à me farcir cet énorme morceau... on sent avant tout un puissant effort d'architecture, comme une lutte à bras-le-corps avec tout l'héritage romantique. C'est une question d'honneur, semble-t-il : très concentré sur sa propre place dans l'histoire de la musique, je m'imagine ce grand bosseur ultra-cultivé suant sang et eau pour récapituler le passé et pousser le langage en avant.
Les passages les plus séduisants pour moi sont ces tremolos sul ponticello sur des glissements d'accords mineurs, un peu dans le style Verklärte Nacht - mais cette dernière reste tout de même beaucoup plus saisissante dramatiquement. L'impression de longueur est un peu comparable à son Pelléas, mais sans les miroitements orchestraux. Toutes ces oeuvres partagent un climat lourd, fiévreux et automnal, la marque de fabrique du Schönberg tonal à mes oreilles. C'est sûrement passionnant à analyser du point de vue formel, et je ne doute pas que l'utilisation de l'effectif instrumental soit très fine - c'est sûrement une grande excitation pour des instrumentistes de s'embarquer dans un tel périple. Mais à l'écoute naïve quand même, c'est un peu lourd à digérer. Est-ce que quelqu'un a fait l'expérience d'approfondir cette oeuvre et d'y trouver un plaisir particulier ?

Trois pièces pour orchestre (1910) :

L'ensemble dure 1'55 hehe Comme s'il avait voulu faire un petit cadeau d'anniversaire à son pote Webern. Retrouvées en 1957 dans les papiers du compositeur, donc sans numéro d'opus il me semble. Je ne sais pas si c'est très connu, j'ai une version Boulez rippée d'un vinyle. Le langage n'est pas très éloigné des deux Kammersymphonie, mais en petites touches, une succession économique de petits gestes orchestraux sympa. Mais bon, du fait de la durée de la chose (et Schönberg n'étant pas Webern), ça ne me semble pas avoir un intérêt fulgurant.


Dernière édition par jerome le Lun 5 Juil 2010 - 11:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14159
Date d'inscription : 14/04/2007

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 EmptyLun 5 Juil 2010 - 11:18

J'aime bien le début des Variations op.31 (jusqu'à la 4ème variations grosso modo) mais très rapidement j'ai l'impression d'entendre toujours la même chose et je m'ennuie... La Variation VIII me réveille (je l'aime bien celle-ci), puis je me rendors. Idem pour les 5 pièces orchestrales op.16. Je trouve les deux premières magnifiques mais à partir de la troisième j'ai la sensation qu'il commence à tourner en rond et je finis par décrocher un peu, même si Peripeteia ravive mon intérêt pour l'oeuvre. Je réécouterai ces 5 pièces : c'est ce que j'ai trouvé de plus intéressant pour le moment avec le Pierrot lunaire.


Dernière édition par WoO le Lun 5 Juil 2010 - 11:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 87083
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 EmptyLun 5 Juil 2010 - 11:18

Le 1er quatuor, je n'ai approfondi plus que ça mais j'y prends déjà un certain plaisir.
Ceci dit je préfère encore davantage le 2è.

Les 3 pièces de 1910, c'est un peu anecdotique peut-être, mais quand même très sympa, et un peu webernien c'est vrai.
Des sonorités travaillées tout de même. Smile


Dernière édition par Xavier le Lun 5 Juil 2010 - 11:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21914
Date d'inscription : 22/01/2010

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 EmptyLun 5 Juil 2010 - 11:41

jerome a écrit:
Quatuor op. 7 :

J'ai eu franchement du mal à me farcir cet énorme morceau... on sent avant tout un puissant effort d'architecture, comme une lutte à bras-le-corps avec tout l'héritage romantique. C'est une question d'honneur, semble-t-il : très concentré sur sa propre place dans l'histoire de la musique, je m'imagine ce grand bosseur ultra-cultivé suant sang et eau pour récapituler le passé et pousser le langage en avant.
Les passages les plus séduisants pour moi sont ces tremolos sul ponticello sur des glissements d'accords mineurs, un peu dans le style Verklärte Nacht - mais cette dernière reste tout de même beaucoup plus saisissante dramatiquement. L'impression de longueur est un peu comparable à son Pelléas, mais sans les miroitements orchestraux. Toutes ces oeuvres partagent un climat lourd, fiévreux et automnal, la marque de fabrique du Schönberg tonal à mes oreilles. C'est sûrement passionnant à analyser du point de vue formel, et je ne doute pas que l'utilisation de l'effectif instrumental soit très fine - c'est sûrement une grande excitation pour des instrumentistes de s'embarquer dans un tel périple. Mais à l'écoute naïve quand même, c'est un peu lourd à digérer. Est-ce que quelqu'un a fait l'expérience d'approfondir cette oeuvre et d'y trouver un plaisir particulier ?

Ici le fou, j'ecoute phone

Tout d'abord, merci pour ton commentaire très eclairant. kiss
J'adore ce quatuor, peut être mon préféré(j'aime beaucoup aussi le 4ème) avec la Suite Lyrique de Berg et la Grande Fugue de Beethoven.
On sent encore des traces de romantisme("automnal" comme tu dis...j'entends nettement l'heritage du Brahms chambriste) dans cette oeuvre qui semble portée par intarrissable force discursive .
Il y a la question des conditions d'ecoute dont on ne peut faire l'economie:je ne pense pas que c'est une musique que l'on puisse ecouter comme cela, distraitement.
Je ne l'ecoute seulement que lorsque ma disposition d'esprit la plus intrinséquement meditative m'y pousse(donc pas souvent, l'austérité timbrale liée au quatuor fait souvent obstacle).
Mais a chaque ecoute c'est vraiment un tres grand plaisir que de suivre ce flux continu et cette densité contrapuntique au bord de la congestion expressive.On n'y trouve pas l'egalité de ton et la neutralité expressive d'une oeuvre come le Quintette à vents(qui toute satisfaisante qu'elle puisse être sur le plan intellectuel pêche par rectitude du débit).
Donc pour repondre a ta question, je prends un immense plaisir a ecouter cette oeuvre d'une prolixité à perte de vue, mais pas tout les jours, eu egard a mon peu d'attrait immédiat pour la forme du Quatuor à cordes.

Quel Amphitryon, ce Schoenberg. alien
De ce point de vue je le trouve assez singulier dans l'histoire de la musique, il y a certes des compositeurs aimant travailler dans le registre de la densité, mais avec ce jusqu'au-boutisme?...il y en a pas de masses je pense. Basketball

Pour la petite histoire:
When he showed the score to Gustav Mahler, the composer exclaimed: "I have conducted the most difficult scores of Wagner; I have written complicated music myself in scores of up to thirty staves and more; yet here is a score of not more than four staves, and I am unable to read them." Laughing


Dernière édition par arnaud bellemontagne le Lun 5 Juil 2010 - 11:52, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 87083
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 EmptyLun 5 Juil 2010 - 11:44

WoO a écrit:
J'aime bien le début des Variations op.31 (jusqu'à la 4ème variations grosso modo) mais très rapidement j'ai l'impression d'entendre toujours la même chose et je m'ennuie... La Variation VIII me réveille (je l'aime bien celle-ci), puis je me rendors. Idem pour les 5 pièces orchestrales op.16. Je trouve les deux premières magnifiques mais à partir de la troisième j'ai la sensation qu'il commence à tourner en rond et je finis par décrocher un peu, même si Peripeteia ravive mon intérêt pour l'oeuvre. Je réécouterai ces 5 pièces : c'est ce que j'ai trouvé de plus intéressant pour le moment avec le Pierrot lunaire.

Ah non mais l'opus 16 ça n'a rien à voir, c'est un bijou absolu, une date dans l'histoire de la musique, par les moyens utilisés, la mélodie de timbres, les couleurs hyper subtiles de Farben, et la mélancolie incroyable de la 2è pièce... sans parler du chaos invraisemblable de la 1ère et de la 4ère. C'est parmi ce que Schoenberg a fait de plus grand et de plus expressif!
Revenir en haut Aller en bas
jerome
Fugueur intempéré
jerome

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 EmptyLun 5 Juil 2010 - 11:45

arnaud bellemontagne a écrit:
On n'y trouve pas l'egalité de ton et la neutralité expressive d'une oeuvre comme le quintette à vents
Ah oui ce n'est pas du tout la même chose, on est d'accord.
Bon, je me le repasserai en jardinant, je pense que c'est suffisamment intrinsèquement méditatif comme condition d'écoute. Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21914
Date d'inscription : 22/01/2010

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 EmptyLun 5 Juil 2010 - 11:55

Sans passer la tondeuse hein, ça pourrait te distraire... hehe

@Xavier:Completement d'accord concernant l'Opus 16.Un de ses grands chefs d'oeuvre. mains
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14159
Date d'inscription : 14/04/2007

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 EmptyLun 5 Juil 2010 - 12:16

Je suis d'accord avec vous... pour les pièces 1, 2 et 4
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21914
Date d'inscription : 22/01/2010

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 EmptyLun 5 Juil 2010 - 14:39

Pas sensible à la poétique de timbres de la 3 et au faux Landler de la 5?
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 87083
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 EmptyLun 5 Juil 2010 - 16:46

La 3è est incroyable... mais ça passe mal en CD il faut dire, c'est trop subtil. Je n'ai toujours pas entendu ça en concert!
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21914
Date d'inscription : 22/01/2010

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 EmptyLun 5 Juil 2010 - 16:50

Bouboule la rend bien je trouve...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 12 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Arnold Schoenberg (1874-1951)
Revenir en haut 
Page 12 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13 ... 16 ... 20  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: