Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-41%
Le deal à ne pas rater :
-41% sur le Pack enceintes Home Cinéma JAMO PACK
649 € 1099 €
Voir le deal

 

 Arnold Schoenberg (1874-1951)

Aller en bas 
+79
Musica Enchiriadis
AlexCorzoma
frgirard
Benedictus
lulu
starluc
Dadamax
hommepiano
Horatio
Rodolphe
A
gluckhand
Emeryck
Asinius Pollion
benvenuto
Mélomaniac
Merlin
Presto
Siegmund
Abnegor
Golisande
*Nico
aroldo
Resigned
fb
Анастасия231
Pelléas
CorvusCorax
Zeno
Glocktahr
Mariefran
Hippolyte
Passage
senga
Hein ?
Guillaume
hammerklavier
OYO TOHO
Mehdi Okr
Utnapištim
arnaud bellemontagne
Cleme
WoO
Hidraot
nugava
Octavian
Ophanin
Rameau
HOLLIGER
Théo taschimor
marc.d
Wolferl
Cololi
Percy Bysshe
Rafsan
jerome
Cello
Tus
Pison Futé
Jules Biron
Sauron le Dispensateur
Swarm
entropie
-
Jo
Rubato
Bertrand67
Coelacanthe
DavidLeMarrec
sofro
Fuligo
Jaky
antrav
S
Classica
RandallBoggs
Bezout
Mr Bloom
Xavier
83 participants
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16 ... 20  Suivant
AuteurMessage
jerome
Fugueur intempéré
jerome

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 EmptyMar 29 Nov 2011 - 14:14

antrav le magnifique a écrit:
Le IV
Oui, j'ai justement le "je sens l'air d'autres planètes" dans les oreilles, là, c'est irrésistible. drunken
Par contre ce passage me semble très tonal.
Revenir en haut Aller en bas
*Nico
Mélomane chevronné
*Nico

Nombre de messages : 3601
Date d'inscription : 10/10/2007

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 EmptyMar 29 Nov 2011 - 14:20

D'accord, avec tout ça ! Découverte toute fraiche pour moi aussi. Smile
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 EmptyMar 29 Nov 2011 - 14:34

jerome a écrit:
antrav le magnifique a écrit:
Le IV
Oui, j'ai justement le "je sens l'air d'autres planètes" dans les oreilles, là, c'est irrésistible. drunken
Par contre ce passage me semble très tonal.
Pas assez calé pour le dire précisément. J'ai l'impression de ressentir les deux derniers mouvements dans les mêmes eaux, ça tranche tellement comparé aux deux autres sans doute et trompé par le chant très distendu.
Une réelle découverte pour moi aussi. Première révélation dans le Schoenberg que je ne connaissais pas.
Revenir en haut Aller en bas
*Nico
Mélomane chevronné
*Nico

Nombre de messages : 3601
Date d'inscription : 10/10/2007

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 EmptyMar 29 Nov 2011 - 14:39

Le texte est disponible quelque part ?
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 EmptyMar 29 Nov 2011 - 14:43

ici : http://en.wikipedia.org/wiki/String_quartets_(Schoenberg)
Revenir en haut Aller en bas
*Nico
Mélomane chevronné
*Nico

Nombre de messages : 3601
Date d'inscription : 10/10/2007

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 EmptyMar 29 Nov 2011 - 14:44

antrav a écrit:
Première révélation dans le Schoenberg que je ne connaissais pas.

J'y ajoute la symphonie op9, les 3 pièces op 11 et les 6 petites Op19 et le trio pour cordes Op45 ! J'ai pris cher cette semaine ! colors
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 EmptyMar 29 Nov 2011 - 14:48

Même options, je rajouterais (moins indispensable quand même) l'op. 6, de beaux lieder.
L'op. 45, j'attends d'y venir, j'enquête chronologiquement. study
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 EmptyMar 29 Nov 2011 - 14:53

*Niko a écrit:
Le texte est disponible quelque part ?
oui ici
http://en.wikipedia.org/wiki/String_quartets_%28Schoenberg%29
Revenir en haut Aller en bas
*Nico
Mélomane chevronné
*Nico

Nombre de messages : 3601
Date d'inscription : 10/10/2007

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 EmptyMar 29 Nov 2011 - 15:11

Merci pour les liens, simplement, je parle très mal anglais... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 EmptyMar 29 Nov 2011 - 15:15

Si tu peux lancer une traduction avec Chrome, tu as globalement un rendu qu'il est alors facile de reconstituer. Wink

Ca donne ça:
Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
*Nico
Mélomane chevronné
*Nico

Nombre de messages : 3601
Date d'inscription : 10/10/2007

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 EmptyMar 29 Nov 2011 - 15:16

antrav a écrit:
Même options, je rajouterais (moins indispensable quand même) l'op. 6, de beaux lieder.
L'op. 45, j'attends d'y venir, j'enquête chronologiquement. study

Ah oui, j'ai occulté pour le moment les lieder. Il y a l'op8 qui parait il est très réussi. Je vais tenter le Survivant de Varsovie prochainement.

Sinon, tu peux jeter une oreille à l'Echelle de Jacob. Perso, je bloque sur la quasi totalité de l'oeuvre à cause du chant qui m'exaspère et qu'en plus je ne comprends pas (impossible de trouver la traduction); Par contre, il y a un grand mouvement symphonique à la fin de 10 min que j'ai trouvé très chouette. C'est sur le disque Boulez avec l'op9.
Revenir en haut Aller en bas
*Nico
Mélomane chevronné
*Nico

Nombre de messages : 3601
Date d'inscription : 10/10/2007

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 EmptyMar 29 Nov 2011 - 15:18

Percy Bysshe a écrit:
Si tu peux lancer une traduction avec Chrome, tu as globalement un rendu qu'il est alors facile de reconstituer. Wink

Merci, ça dépanne !
Revenir en haut Aller en bas
jerome
Fugueur intempéré
jerome

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 EmptyMar 29 Nov 2011 - 15:22

Ah zut, je pensais que tu aimerais Jakobsleiter. Neutral

Si tu as un problème avec les voix d'opéra, t'inquiète, ça viendra, on est là pour t'aider. Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 34042612
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31827
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 EmptyMar 29 Nov 2011 - 15:24

*Niko a écrit:
antrav a écrit:
Même options, je rajouterais (moins indispensable quand même) l'op. 6, de beaux lieder.
L'op. 45, j'attends d'y venir, j'enquête chronologiquement. study

Ah oui, j'ai occulté pour le moment les lieder. Il y a l'op8 qui parait il est très réussi. Je vais tenter le Survivant de Varsovie prochainement.

Sinon, tu peux jeter une oreille à l'Echelle de Jacob. Perso, je bloque sur la quasi totalité de l'oeuvre à cause du chant qui m'exaspère et qu'en plus je ne comprends pas (impossible de trouver la traduction); Par contre, il y a un grand mouvement symphonique à la fin de 10 min que j'ai trouvé très chouette. C'est sur le disque Boulez avec l'op9.

Tu peux essayer l'op 16 aussi, si ce n'est déjà fait Smile

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
*Nico
Mélomane chevronné
*Nico

Nombre de messages : 3601
Date d'inscription : 10/10/2007

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 EmptyMar 29 Nov 2011 - 15:43

jerome a écrit:
Ah zut, je pensais que tu aimerais Jakobsleiter. Neutral

Ben c'est très étrange oui... Je ne saurais expliquer pourquoi. C'est ce type d'écriture vocale, ce language ne me procure aucun plaisir ici. Pourtant j'apprécie certains lieder atonaux et sériels chez Webern, Wozzeck... Et puis, c'est peut être bête, mais je suis habitué à suivre un texte avec sa traduction. La, en musique pure, ça a fini de m'achever.

jerome a écrit:
Si tu as un problème avec les voix d'opéra, t'inquiète, ça viendra, on est là pour t'aider.

En fait, je fais quelques blocages parfois. Mais bon, si je me poitais dans votre groupe d'écoute anonyme et que j'avouais prendre mon pied avec Wagner ou Strauss, je finirais crucifié sur un facsimilé de Bach Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 664254464
Revenir en haut Aller en bas
*Nico
Mélomane chevronné
*Nico

Nombre de messages : 3601
Date d'inscription : 10/10/2007

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 EmptyMar 29 Nov 2011 - 15:46

Cololi a écrit:
Tu peux essayer l'op 16 aussi, si ce n'est déjà fait Smile

Oui, c'est sur mon podium Schoenberg depuis longtemps (voir la 1ère place). Smile Là, c'était une petite liste des découvertes récentes.
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 EmptyMar 29 Nov 2011 - 22:57

*Niko a écrit:
antrav a écrit:
Même options, je rajouterais (moins indispensable quand même) l'op. 6, de beaux lieder.
L'op. 45, j'attends d'y venir, j'enquête chronologiquement. study

Ah oui, j'ai occulté pour le moment les lieder. Il y a l'op8 qui parait il est très réussi.

Je n'ai pas trouvé ça pour l'instant.



Citation :
Sinon, tu peux jeter une oreille à l'Echelle de Jacob. C'est sur le disque Boulez avec l'op9.

Juste une ? J'ai bien le Boulez. Mr. Green
J'aborde ça après Pierrot Lunaire.
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21766
Date d'inscription : 22/01/2010

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 EmptyMar 29 Nov 2011 - 23:04

Ca fait plaisir à lire tout ça. coucou
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86919
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 EmptyMar 29 Nov 2011 - 23:19

sud273 a écrit:
*Niko a écrit:
Le texte est disponible quelque part ?
oui ici
http://en.wikipedia.org/wiki/String_quartets_%28Schoenberg%29

Il me semble bien que tu avais fait une traduction française, Sud!
Elle doit être dans ce sujet d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande

Nombre de messages : 5862
Age : 46
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 EmptyMar 29 Nov 2011 - 23:25

Vous me faites foutrement envie avec ce deuxième Quatuor... bounce Il y a très longtemps que j'envisage (assez vaguement il est vrai) de l'écouter, mais là je crois que ça va se précipiter... Enfin, après Wagner, et Mahler... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86919
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 EmptyMar 29 Nov 2011 - 23:28

Franchement c'est très nettement un des plus hauts chefs d'oeuvre de Schoenberg avec la symphonie de chambre n°1, les pièces opus 16...
Immanquable!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 EmptyMar 29 Nov 2011 - 23:29

Xavier a écrit:
sud273 a écrit:
*Niko a écrit:
Le texte est disponible quelque part ?
oui ici
http://en.wikipedia.org/wiki/String_quartets_%28Schoenberg%29

Il me semble bien que tu avais fait une traduction française, Sud!
Elle doit être dans ce sujet d'ailleurs.
J'avais oublié Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 3641590030 comme quoi je ne devais pas considérer ça comme une partie essentielle de mon oeuvre pété de rire
contrairement aux poèmes de Rochberg pour le 7ème quatuor ou aux lieder d'Alma Schindler que je n'ai jamais terminés faute d'intérêt. Mon allemand est très minimal.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86919
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 EmptyMar 29 Nov 2011 - 23:40

Y a plus qu'à rechercher la page, mais j'avais sauvegardé ça sinon.
Revenir en haut Aller en bas
*Nico
Mélomane chevronné
*Nico

Nombre de messages : 3601
Date d'inscription : 10/10/2007

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 EmptyMar 29 Nov 2011 - 23:56

sud273 a écrit:

J'avais oublié Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 3641590030 comme quoi je ne devais pas considérer ça comme une partie essentielle de mon oeuvre pété de rire


Texte du second Quatuor Op10 en français



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
*Nico
Mélomane chevronné
*Nico

Nombre de messages : 3601
Date d'inscription : 10/10/2007

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 EmptyMar 29 Nov 2011 - 23:57

Xavier a écrit:
Y a plus qu'à rechercher la page, mais j'avais sauvegardé ça sinon.

page 8 (allemand et français)
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31827
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 EmptyMer 30 Nov 2011 - 21:34

Je découvre le 2° quatuor suite à cette discussion.

Je dois avouer que j'aime beaucoup, surtout les 2 mouvements chantés ... et surtout le dernier. J'ai fait quelques écoutes, mais c'est pas suffisant, comme les 5 pièces à mon avis il me faut encore 5/6 écoutes pour être totalement fixé.
Mais je peux déjà dire que j'aime.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86919
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 EmptyMer 30 Nov 2011 - 22:50

Il n'y a pas à "avouer", aucune faute à aimer ce grandissime quatuor. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
jerome
Fugueur intempéré
jerome

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 EmptyDim 4 Déc 2011 - 13:46

*Niko a écrit:
Schoenberg (Sinopoli)
Erwartung, Op17
T'en as pensé quoi ?
Moi j'ai toujours un peu de mal (physiquement c'est un peu dur à encaisser, cette densité cafardeuse) mais au fur et à mesure je commence à y trouver de l'intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 EmptyDim 4 Déc 2011 - 13:53

Ah bon, j'ai tout de suite adoré ça personnellement, une de mes oeuvres préférées de Schoenberg, la quintessence de l'expressionnisme.
Je réécoute par Anja Silja, von Dohnányi et Vienne, version exceptionnelle. bounce
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21766
Date d'inscription : 22/01/2010

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 EmptyDim 4 Déc 2011 - 14:00

Moi aussi j'ai du mal avec cette oeuvre, j'apprecie le travail d'orchestration mais j'ai un peu de mal à m'y retrouver question prose musicale.
Revenir en haut Aller en bas
*Nico
Mélomane chevronné
*Nico

Nombre de messages : 3601
Date d'inscription : 10/10/2007

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 EmptyDim 4 Déc 2011 - 14:05

jerome a écrit:
*Niko a écrit:
Schoenberg (Sinopoli)
Erwartung, Op17
T'en as pensé quoi ?
Moi j'ai toujours un peu de mal (physiquement c'est un peu dur à encaisser, cette densité cafardeuse) mais au fur et à mesure je commence à y trouver de l'intérêt.

J'allais poster un mot justement hehe

J'ai beaucoup aimé. J'ai d'abord été sensible au climat de l'oeuvre. Cette lumière blanche, un peu blafarde dans la nuit, un certaine moiteur musicale qui contraste avec les sueurs froides, l'angoisse de la protagoniste. C'est assez saisissant dans le genre. Musicalement, j'ai trouvé ça très réussi, chiadé, avec des choses formidables au niveau de l'orchestration.
C'est vrai qu'il y a un côté physiquement éprouvant par moments, mais ça m'a plu.
Pour être franc, j'ai lancé ça un peu par curiosité, sans grande conviction après mon relatif blocage sur l'Echelle. Resultat, une excellente surprise.
Revenir en haut Aller en bas
Анастасия231
Mélomane chevronné
Анастасия231

Nombre de messages : 12984
Age : 27
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 EmptyDim 4 Déc 2011 - 19:19

arnaud bellemontagne a écrit:
Moi aussi j'ai du mal avec cette oeuvre, j'apprecie le travail d'orchestration mais j'ai un peu de mal à m'y retrouver question prose musicale.

Effectivement question prose, on se perd assez facilement s'il on n'a pas le texte devant ses yeux... Sinon, question orchestration, c'est magistral. Tous les tons de la nuit y sont présents. (ne me dites pas que les douze demi-tons y sont aussi présent Rolling Eyes).
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 EmptyJeu 8 Déc 2011 - 0:25

Nouvelle découverte, la Serenade op. 24 en 7 parties pour septuor et baryton.
Totalement enthousiasmé. La technique dodécaphonique y semble plutôt active mais j'avoue qu'à l'oreille je n'entends rien de ça. Plutôt une petite merveille de grâce et d'humour. Un ensemble instrumental très original qui apporte beaucoup de couleurs, des alliances de timbres boisés, chaleureuses : clarinette, clarinette basse, guitare, mandoline, violin, alto, violoncelle et un baryton qui chante Pétrarque. Ça groove à mort en plus dans la version dirigée par Maderna. king

Marsch [March]
Minuett [Minuet]
Variationen [Variations]
Sonett Nr.217 [Sonnet no. 217] (text: Francesco Petrarca)
Tanzscene [Dance scene]
Lied (ohne Worte) [Song (without words)]
Finale [Finale]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 EmptyJeu 8 Déc 2011 - 10:48

Ce double CD à petit prix m'intéresserait, surtout pour Erwartung, les 5 pièces op. 16 et les symphonies de chambre. Qu'en pensez-vous ?
Merci d'avance !!!!

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 Cd_sch10

Contenu :
La Nuit Transfigurée
Erwartung (Phyllis Bryn-Julson - soprano)
Cinq pièces pour orchestre op. 16
Variations pour orchestre op. 31
Symphonies de chambre n° 1 & 2

Simon Rattle à la tête du City of Birmingham Symphony Orchestra
Jeffrey Tate à la tête de l'English Chamber Orchestra (Symphonie de chambre n° 2)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 EmptyJeu 8 Déc 2011 - 11:11

Bah c'est à dire que, dans ce cas, autant prendre le coffret Rattle 5CD consacré aux 3 Viennois :

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 51YvHLfa4GL._SL500_AA300_

Le seul truc qui est différent dans ton double CD c'est la symphonie de chambre n° 2 mais par Tate tu peux t'en passer et trouver d'autres interprétations fort valables (Inbal, Craft, Orpheus).
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 37
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 EmptyJeu 8 Déc 2011 - 12:15

Ben, c'est-à-dire que... autant éviter Rattle dans ce répertoire. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Abnegor
Mélomaniaque
Abnegor

Nombre de messages : 1278
Age : 39
Localisation : Angers
Date d'inscription : 19/12/2009

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 EmptyJeu 8 Déc 2011 - 13:05

Octavian a écrit:
Ben, c'est-à-dire que... autant éviter Rattle dans ce répertoire. Mr.Red
J'ai pas pu m'empêcher Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 37
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 EmptyJeu 8 Déc 2011 - 13:12

Abnegor a écrit:
Octavian a écrit:
Ben, c'est-à-dire que... autant éviter Rattle dans ce répertoire. Mr.Red
J'ai pas pu m'empêcher Mr.Red
T'excuse pas, je suis plutôt d'accord avec toi. Mr. Green

Par "ce répertoire" j'entendais la musique moderne en général - et le gros problème de ces doubles CD EMI c'est justement qu'ils ne peuvent pas s'empêcher de coller du Rattle dedans. Mais c'est vrai qu'il n'est pas forcément meilleur non plus dans des œuvres plus anciennes, c'est juste que je trouve que ça passe encore moins bien dans ce type de musique.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86919
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 EmptyJeu 8 Déc 2011 - 14:20

On a mis l'index discographique à jour, alors pas d'excuse!
https://classik.forumactif.com/t3237-schoenberg-oeuvres-orchestrales
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21766
Date d'inscription : 22/01/2010

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 EmptyJeu 8 Déc 2011 - 21:10

antrav a écrit:
Nouvelle découverte, la Serenade op. 24 en 7 parties pour septuor et baryton.
Totalement enthousiasmé. La technique dodécaphonique y semble plutôt active mais j'avoue qu'à l'oreille je n'entends rien de ça. Plutôt une petite merveille de grâce et d'humour. Un ensemble instrumental très original qui apporte beaucoup de couleurs, des alliances de timbres boisés, chaleureuses : clarinette, clarinette basse, guitare, mandoline, violin, alto, violoncelle et un baryton qui chante Pétrarque. Ça groove à mort en plus dans la version dirigée par Maderna. king

Marsch [March]
Minuett [Minuet]
Variationen [Variations]
Sonett Nr.217 [Sonnet no. 217] (text: Francesco Petrarca)
Tanzscene [Dance scene]
Lied (ohne Worte) [Song (without words)]
Finale [Finale]

Totalement d'accord avec ça, une oeuvre primesautiere et sautillante à l'orchestration à nulle autre pareille. king
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 EmptyJeu 8 Déc 2011 - 21:26

Octavian a écrit:
Ben, c'est-à-dire que... autant éviter Rattle dans ce répertoire. Mr.Red

Au contraire, il s'agit au moins de la meilleure version du Prélude des Gurrelieder.
Revenir en haut Aller en bas
Théo taschimor
Mélomaniaque
Théo taschimor

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 EmptyVen 9 Déc 2011 - 8:03

arnaud bellemontagne a écrit:
antrav a écrit:
Nouvelle découverte, la Serenade op. 24 en 7 parties pour septuor et baryton.
Totalement enthousiasmé. La technique dodécaphonique y semble plutôt active mais j'avoue qu'à l'oreille je n'entends rien de ça. Plutôt une petite merveille de grâce et d'humour. Un ensemble instrumental très original qui apporte beaucoup de couleurs, des alliances de timbres boisés, chaleureuses : clarinette, clarinette basse, guitare, mandoline, violin, alto, violoncelle et un baryton qui chante Pétrarque. Ça groove à mort en plus dans la version dirigée par Maderna. king

Marsch [March]
Minuett [Minuet]
Variationen [Variations]
Sonett Nr.217 [Sonnet no. 217] (text: Francesco Petrarca)
Tanzscene [Dance scene]
Lied (ohne Worte) [Song (without words)]
Finale [Finale]

Totalement d'accord avec ça, une oeuvre primesautiere et sautillante à l'orchestration à nulle autre pareille. king

J'adore cette oeuvre pour les mêmes raisons que vous, oeuvre que j'ai découverte en même temps que sa première symphonie de chambre puisqu'elles sont couplées ensemble sur un même cd.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 EmptyVen 9 Déc 2011 - 16:50

Sur ce CD...

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 Cd_sch10

Octavian a écrit:
Ben, c'est-à-dire que... autant éviter Rattle dans ce répertoire. Mr.Red

Percy Bysshe a écrit:
Octavian a écrit:
Ben, c'est-à-dire que... autant éviter Rattle dans ce répertoire. Mr.Red
Au contraire, il s'agit au moins de la meilleure version du Prélude des Gurrelieder.

De ces 2 réponses convergentes, puis-je conclure que ce CD est relativement digne d'intérêt ?

Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86919
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 EmptyVen 9 Déc 2011 - 16:51

Premièrement, les Gurrelieder ne sont pas dans ce CD, et deuxièmement:

Xavier a écrit:
On a mis l'index discographique à jour, alors pas d'excuse!
https://classik.forumactif.com/t3237-schoenberg-oeuvres-orchestrales

Smile
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund

Nombre de messages : 6534
Age : 32
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 EmptyJeu 29 Déc 2011 - 13:28

*Niko a écrit:
Schoenberg


Pelléas (Karajan/Berlin)
Neutral . A ma grande surprise, je n'aime pas. Le sentiment d'un truc dégoulinant, bruyant, qui ne retient jamais mon attention. La grosse déception après toutes ces merveilles de Schoenberg écoutées récemment. Et dans le genre post romantique, à des années lumières des Gurre je trouve.


Variations pour orchestre Op31 (Karajan/Berlin)


Là, ça me parle beaucoup plus. bounce




Siegmund a écrit:
*Niko a écrit:
Schoenberg


Pelléas (Karajan/Berlin)
Neutral . A ma grande surprise, je n'aime pas. Le sentiment d'un truc dégoulinant, bruyant, qui ne retient jamais mon attention. La grosse déception après toutes ces merveilles de Schoenberg écoutées récemment. Et dans le genre post romantique, à des années lumières des Gurre je trouve.


Variations pour orchestre Op31 (Karajan/Berlin)


Là, ça me parle beaucoup plus. bounce




J'ai toujours eu du mal avec ce Pelléas, mais à force d'assimilation je finit par y trouver quelque charme ; je crois que le choix de l'interprétation est très important, il faut de la clarté et de la retenue. Cependant, je n'aurais jamais de grande affinité avec cette œuvre.

Cololi a écrit:
*Niko a écrit:
Schoenberg


Pelléas (Karajan/Berlin)
Neutral . A ma grande surprise, je n'aime pas. Le sentiment d'un truc dégoulinant, bruyant, qui ne retient jamais mon attention. La grosse déception après toutes ces merveilles de Schoenberg écoutées récemment. Et dans le genre post romantique, à des années lumières des Gurre je trouve.


Variations pour orchestre Op31 (Karajan/Berlin)


Là, ça me parle beaucoup plus. bounce


Si l'oeuvre est dégoulinante ... alors tout le 19° l'est. Et ce n'est évidemment pas la cas. Ce n'est pas à des années lumières des Gurre, c'est vraiment le même style et la même inspiration.

jerome a écrit:
Cololi a écrit:
Messe en si par Jochum
Ecoute le Kyrie introductif ... et je vois mal une version baroqueuse arriver à une telle intensité.
Je suis dedans. Bon, disons qu'il y a plusieurs intensités, et que celle-là relève de la "force pathétique". Ça consiste à faire apparaître Jah de force : "Allez, viens ! Viens ! Mais vieeeeeeeeeeeeeeeeens !". Perso, j'ai à peine vu un orteil.

*Niko a écrit:
Schoenberg
Pelléas (Karajan/Berlin)
Neutral . A ma grande surprise, je n'aime pas. Le sentiment d'un truc dégoulinant, bruyant, qui ne retient jamais mon attention. La grosse déception après toutes ces merveilles de Schoenberg écoutées récemment. Et dans le genre post romantique, à des années lumières des Gurre je trouve.
Il y a peut-être une histoire de versions, je me pose la question, j'écoute toujours un live de Barenboim. Il y a peut-être moins "polenta" ? Ou alors il existe des adaptations ?

-----
Martinu : symphonie n°3 - Thompson.

DavidLeMarrec a écrit:
Cololi a écrit:
Si l'oeuvre est dégoulinante ... alors tout le 19° l'est. Et ce n'est évidemment pas la cas. Ce n'est pas à des années lumières des Gurre, c'est vraiment le même style et la même inspiration.
C'est le même courant, mais c'est quand même assez différent, ça va reste beaucoup plus dans la veine "gros flux sirupeux épais". Alors, certes, il y a plus de pâte que de glucose, mais ça colle quand même au palais...


DavidLeMarrec a écrit:
jerome a écrit:
Il y a peut-être une histoire de versions, je me pose la question, j'écoute toujours un live de Barenboim. Il y a peut-être moins "polenta" ? Ou alors il existe des adaptations ?
Moins épais que Barenboim, tu peux prendre n'importe quelle version. Smile Mais je suis d'accord, une réduction pour quintette quinzette à vents ne serait pas malvenue.

Citation :
Martinu : symphonie n°3 - Thompson.
Bryden Thomson, je suppose ? Je ne trouve pas trace de Thompson dans la disco, après vérification. Tu trouves ça comment (l'oeuvre, parce que l'interprétation est forcément très bien) ?

ysov a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Cololi a écrit:
Si l'oeuvre est dégoulinante ... alors tout le 19° l'est. Et ce n'est évidemment pas la cas. Ce n'est pas à des années lumières des Gurre, c'est vraiment le même style et la même inspiration.
C'est le même courant, mais c'est quand même assez différent, ça va reste beaucoup plus dans la veine "gros flux sirupeux épais". Alors, certes, il y a plus de pâte que de glucose, mais ça colle quand même au palais...



Tu as bien fait d'écarter finalement une moindre allusion à Verdi dans ta réédition, car ne saurait être comparable de sorte que quand à utiliser des propos figuratifs, vaut cent fois mieux un truc dégoulinant,
sirupeux, qu'un truc clownesque avec les pires glaçages à gâteau que l'on puisse trouver. hehe hehe hehe

Cololi a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Cololi a écrit:
Si l'oeuvre est dégoulinante ... alors tout le 19° l'est. Et ce n'est évidemment pas la cas. Ce n'est pas à des années lumières des Gurre, c'est vraiment le même style et la même inspiration.
C'est le même courant, mais c'est quand même assez différent, ça va reste beaucoup plus dans la veine "gros flux sirupeux épais". Alors, certes, il y a plus de pâte que de glucose, mais ça colle quand même au palais...


Mais désolé, j'insiste : tout le 19° est plus dégoulinant que le Pelleas de Schoenberg. Quand à la "pâte" je crois que c'est également un faux problème.
Il suffit d'avoir écouter plusieurs fois pour être saisi par les climats et l'inspiration de 1° plan de l'oeuvre.

Siegmund a écrit:
Je trouve que David a fais une très bonne définition. Et je ne crois pas du tout que "tout" le 19éme soit plus dégoulinant. Au contraire, Pélléas est quand même un symbole de romantisme allemand en fin de vie, bien boursouflé ; même si la chose est heureusement transfigurée par la qualité d'écriture du père Schoenberg.

DavidLeMarrec a écrit:
jerome a écrit:
Il y a peut-être une histoire de versions, je me pose la question, j'écoute toujours un live de Barenboim. Il y a peut-être moins "polenta" ? Ou alors il existe des adaptations ?
Moins épais que Barenboim, tu peux prendre n'importe quelle version. Smile Mais je suis d'accord, une réduction pour quintette quinzette à vents ne serait pas malvenue.

Citation :
Martinu : symphonie n°3 - Thompson.
Bryden Thomson, je suppose ? Je ne trouve pas trace de Thompson dans la disco, après vérification. Tu trouves ça comment (l'oeuvre, parce que l'interprétation est forcément très bien) ?

ysov a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Cololi a écrit:
Si l'oeuvre est dégoulinante ... alors tout le 19° l'est. Et ce n'est évidemment pas la cas. Ce n'est pas à des années lumières des Gurre, c'est vraiment le même style et la même inspiration.
C'est le même courant, mais c'est quand même assez différent, ça va reste beaucoup plus dans la veine "gros flux sirupeux épais". Alors, certes, il y a plus de pâte que de glucose, mais ça colle quand même au palais...



Tu as bien fait d'écarter finalement une moindre allusion à Verdi dans ta réédition, car ne saurait être comparable de sorte que quand à utiliser des propos figuratifs, vaut cent fois mieux un truc dégoulinant,
sirupeux, qu'un truc clownesque avec les pires glaçages à gâteau que l'on puisse trouver. hehe hehe hehe

Cololi a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Cololi a écrit:
Si l'oeuvre est dégoulinante ... alors tout le 19° l'est. Et ce n'est évidemment pas la cas. Ce n'est pas à des années lumières des Gurre, c'est vraiment le même style et la même inspiration.
C'est le même courant, mais c'est quand même assez différent, ça va reste beaucoup plus dans la veine "gros flux sirupeux épais". Alors, certes, il y a plus de pâte que de glucose, mais ça colle quand même au palais...


Mais désolé, j'insiste : tout le 19° est plus dégoulinant que le Pelleas de Schoenberg. Quand à la "pâte" je crois que c'est également un faux problème.
Il suffit d'avoir écouter plusieurs fois pour être saisi par les climats et l'inspiration de 1° plan de l'oeuvre.

Siegmund a écrit:
Je trouve que David a fais une très bonne définition. Et je ne crois pas du tout que "tout" le 19éme soit plus dégoulinant. Au contraire, Pélléas est quand même un symbole de romantisme allemand en fin de vie, bien boursouflé ; même si la chose est heureusement transfigurée par la qualité d'écriture du père Schoenberg.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86919
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 EmptyJeu 29 Déc 2011 - 16:15

Mais sinon, moi aussi j'ai trouvé Karajan bruyant là-dedans lors de mes dernières écoutes.
Essaie peut-être Barbirolli ou Thielemann.
Revenir en haut Aller en bas
*Nico
Mélomane chevronné
*Nico

Nombre de messages : 3601
Date d'inscription : 10/10/2007

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 EmptyJeu 29 Déc 2011 - 16:56

Xavier a écrit:
Mais sinon, moi aussi j'ai trouvé Karajan bruyant là-dedans lors de mes dernières écoutes.
Essaie peut-être Barbirolli ou Thielemann.

Ça me rassure un peu... Je vais écouter le conseil de Siegmund qui apparemment à ressenti les même genres de symptômes au démarrage. Il me faudrait quelque chose de plus léger, plus lisible, plus boulézien. Je note tes propositions. Cela dit, je n'ai pas le sentiment frustrant de passer à côté de quelque chose d'énorme ici. Je retenterais plus tard, sinon tant pis.
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 EmptyLun 2 Jan 2012 - 0:48

Je n'ai pas aimé Pelléas que j'avais écouté rapidement il y a plusieurs années, mêmes impressions que Niko, une sucrerie un peu boursoufflée qui ne décolle jamais, qui hésite entre un style poème symphonique très descriptif un peu daté et la grande fresque emportée et magalomanique que seront les Gurre. On reconnaît trop Strauss mais sans l'humour, certains tics mélodiques même sont typiques.
J'ai écouté la version Boulez (CSO). C'est plus digeste en effet mais ça reste pataud malgré tout.

Plus inquiétant j'ai maintenant les mêmes préventions à l'égard de Verklärte Nacht, quelques soient les versions écoutées, ce post romantisme me sature vite.
Revenir en haut Aller en bas
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran

Nombre de messages : 14259
Age : 59
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 EmptyLun 2 Jan 2012 - 0:51

Dis donc, tu n'aimes rien en ce début 2012, que des posts négatifs… Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 EmptyLun 2 Jan 2012 - 0:56

Je réfléchis... Si, si un truc, essaie ça, c'est terrible Very Happy /watch?v=JZo4xzkie0k

Sinon je scotche depuis quelques semaines sur la Serenade op. 24 de l'Arnold. zen
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 15 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Arnold Schoenberg (1874-1951)
Revenir en haut 
Page 15 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16 ... 20  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: