Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-54%
Le deal à ne pas rater :
-54% sur le jeu MOTOGP 21 sur PC
21.79 € 47.19 €
Voir le deal

 

 Giacomo MEYERBEER (1791-1864)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31742
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 EmptyDim 20 Déc 2009 - 14:17

Wolfgang a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
L'acte III de Robert est tout de même une chose formidable. La qualité du climat, de l'inspiration mélodique, la couleur des modulations. Il y a certes le duo avec Alice et Bertram qui est un vrai creux, mais pour le reste, quelle architecture, et qui culmine avec le ballet incroyable !
Tout Robert n'est pas de cette eau, mais rien que cet acte mérite tout de même l'écoute, on voit bien les restes de Rossini et de belcanto, et aussi ce que Verdi empruntera à cette manière, y compris pour des oeuvres italiennes comme Rigoletto.

Je n'évoque même pas la qualité exceptionnelle de la prosodie. Vraiment, je ne m'explique pas que ça laisse froid autant de monde. Et je n'aime pas prêter aux gens des préjugés, mais je reste donc sur ma faim.

L'acte III est effectivement très bon.
Pour tout résumer, il suffit de préciser que je l'écoute en musique pure sans aucun ennui.
Je vais m'intéresser aux autres actes et au livret.

Et l'influence de David est toujours galopante Shit

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91385
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 EmptyDim 20 Déc 2009 - 14:18

J'y peux rien si ceux qui ne font pas semblant d'écouter Meyerbeer trouvent ça bien.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91385
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 EmptyDim 20 Déc 2009 - 14:19

Oui, Wolfgang parle du III et Huguenots et moi aussi (sauf dans la citation bien entendu Smile ).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 EmptyDim 20 Déc 2009 - 14:22

Wolferl a écrit:
Le troisième acte de Robert ou des Huguenots ? Je ne suis pas certain que vous parliez de la même chose... hehe

Ah oui mince... Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 796625
Je parlais des Huguenots!
J'ai fait avec inattention le rapprochement avec le bon IIIème acte... Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Icon_rolleyes
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31742
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 EmptyDim 20 Déc 2009 - 14:29

DavidLeMarrec a écrit:
J'y peux rien si ceux qui ne font pas semblant d'écouter Meyerbeer trouvent ça bien.

Sauf que tu mélanges tout.
1/ J'ai pas encore eu le temps d'écouter Meyerbeer (sauf il est vrai le 1° CD des Huguenots qui ne me donne franchement pas l'envie de continuer).
2/ J'aime beaucoup te chambrer !!!

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91385
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 EmptyDim 20 Déc 2009 - 14:36

Cololi a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
J'y peux rien si ceux qui ne font pas semblant d'écouter Meyerbeer trouvent ça bien.

Sauf que tu mélanges tout.
1/ J'ai pas encore eu le temps d'écouter Meyerbeer (sauf il est vrai le 1° CD des Huguenots qui ne me donne franchement pas l'envie de continuer).
2/ J'aime beaucoup te chambrer !!!
Je mélange pas : je te chambre et ça marche. Basketball
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31742
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 EmptyDim 20 Déc 2009 - 15:03

DavidLeMarrec a écrit:
Cololi a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
J'y peux rien si ceux qui ne font pas semblant d'écouter Meyerbeer trouvent ça bien.

Sauf que tu mélanges tout.
1/ J'ai pas encore eu le temps d'écouter Meyerbeer (sauf il est vrai le 1° CD des Huguenots qui ne me donne franchement pas l'envie de continuer).
2/ J'aime beaucoup te chambrer !!!
Je mélange pas : je te chambre et ça marche. Basketball

Disons que tu me le rends bien Mr.Red
(je l'aurais un jour ... )

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91385
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 EmptyLun 21 Déc 2009 - 19:48

Voilà, j'ai fini ma petite présentation (en première page, mon premier message).

Du coup, Les Huguenots seront l'oeuvre du mois, vous n'avez pas le choix, c'est comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31742
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 EmptyLun 21 Déc 2009 - 20:01

DavidLeMarrec a écrit:
Voilà, j'ai fini ma petite présentation (en première page, mon premier message).

Du coup, Les Huguenots seront l'oeuvre du mois, vous n'avez pas le choix, c'est comme ça.

J'en appelle à l'insurection, l'insoumission et la rebellion Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Amort

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
frere elustaphe
Aurelia Aurita
frere elustaphe

Nombre de messages : 10071
Age : 61
Date d'inscription : 17/12/2006

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 EmptyLun 21 Déc 2009 - 20:02

Mettons-nous au ballet !
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91385
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 EmptyLun 21 Déc 2009 - 20:05

Tout à fait !

Tu fais Robert, je fais Hélène ?
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 EmptyMer 23 Déc 2009 - 15:01

Ce ne sera pas faute de lui avoir donné toutes ses chances: le Ier acte des Huguenots était encore plus emphatique que dans mon souvenir. Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Icon_surprised
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31742
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 EmptyMer 23 Déc 2009 - 15:02

Wolfgang a écrit:
Ce ne sera pas faute de lui avoir donné toutes ses chances, mais le Ier acte des Huguenots était encore plus emphatique que dans mon souvenir. Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Icon_surprised

Il est des notres cheers

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20522
Age : 38
Date d'inscription : 03/07/2009

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 EmptyMer 23 Déc 2009 - 15:07

Cololi a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
J'y peux rien si ceux qui ne font pas semblant d'écouter Meyerbeer trouvent ça bien.

Sauf que tu mélanges tout.
1/ J'ai pas encore eu le temps d'écouter Meyerbeer (sauf il est vrai le 1° CD des Huguenots qui ne me donne franchement pas l'envie de continuer).
2/ J'aime beaucoup te chambrer !!!

Pourtant, pour un wagnérien, le petit côté TsimBoum devrait bien te plaire non? hehe

Je rigole...
Perso, c'est par Robert le Diable que j'ai commencé et après, Le Prophête et Huguenots sont arrivés. Mais ma première écoute des Huguenots m'avait ennuyée! Faut essayer d'autres version mon cher Cololi!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91385
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 EmptySam 26 Déc 2009 - 21:47

J'ai joué l'acte I des Huguenots aujourd'hui et je remarque que c'est vraiment génial, à chaque lecture je trouve ça plus profond, un peu comme du Wagner : quand il n'y en a plus il y en a encore.

Je passe sur tout l'aspect dramaturgique, sur sa manière de traiter la forme du numéro, bien que ce soit essentiel.

Mais rien qu'à la lecture distraite, on peut remarquer que ça module énormément, vraiment surprenant pour l'époque (et le genre).
Avec ça, une invention rythmique remarquable, ça danse fabuleusement, il y a même des accents sur des contretemps pour donner du rebond. Et beaucoup de silences.
Le chant n'est pas seulement accompagné ou doublé, l'orchestre ménage de nombreux contrechants.
Enfin, il y a des motifs récurrents (et pas seulement le choral de luther) qui ont vraiment la figure de leitmotivs, sauf qu'ils apparaissent à moins de distance. Ca crée des effets dramatiques ou comiques assez impressionnants.

Ca fait un certain nombre de raisons de penser que ça vaut nettement mieux que les tâcherons de l'époque : Weber, Berlioz, Verdi, Wagner...

Ah, ça fait du bien, de dire les choses. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 EmptySam 26 Déc 2009 - 23:41

Un infâme personnage a écrit:
Ca fait un certain nombre de raisons de penser que ça vaut nettement mieux que les tâcherons de l'époque : Weber, Berlioz, Verdi, Wagner...


Seeeeei verflUUUUUUUUcht !

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Affraid Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Affraid Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Affraid
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91385
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 EmptySam 26 Déc 2009 - 23:45

Guillaume a écrit:
Un infâme personnage a écrit:
Ca fait un certain nombre de raisons de penser que ça vaut nettement mieux que les tâcherons de l'époque : Weber, Berlioz, Verdi, Wagner...


Seeeeei verflUUUUUUUUcht !

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Affraid Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Affraid Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Affraid
Non, Strauss est une pâle copie de Gnecchi, c'est encore une autre histoire. pig
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31742
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 EmptySam 26 Déc 2009 - 23:51

DavidLeMarrec a écrit:
Guillaume a écrit:
Un infâme personnage a écrit:
Ca fait un certain nombre de raisons de penser que ça vaut nettement mieux que les tâcherons de l'époque : Weber, Berlioz, Verdi, Wagner...


Seeeeei verflUUUUUUUUcht !

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Affraid Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Affraid Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Affraid
Non, Strauss est une pâle copie de Gnecchi, c'est encore une autre histoire. pig

On avait dit pas plus d'un énorme troll toutes les 5 mins.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 EmptySam 26 Déc 2009 - 23:58

Oui, et pas trop de flood non plus.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91385
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 EmptyDim 27 Déc 2009 - 0:10

Oui, parce que je me fends du seul message informatif de la soirée, et voyez ce que vous en faites.

Je quitte ce forum.

J'ai faim.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
nugava
Mélomaniaque
nugava

Nombre de messages : 1528
Age : 35
Date d'inscription : 09/12/2007

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 EmptySam 17 Avr 2010 - 21:48

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Huguenots-DVD

J'ai découvert les Huguenots (Die Hugenotten Laughing ) avec le DVD de l'opéra de Berlin...
Je ne m'étenderai pas sur la mise en scène qui me semble présenter une transposition très correcte dans un Berlin en guerre...

J'ai vraiment été enthousiasmé par la musique... Il y a plusieurs grands moments dans cette œuvre qui valent l'écoute... Je pense en premier lieu au chœur final des catholiques, c'est furieux, tournoyant, entêtant... Ca m'a curieusement fait penser à Sibelius par moment... Je trouve ce chœur assez en avance sur ce qui se faisait à la même époque...
J'ai vraiment adoré le grand duo d'amour juste après la préparation du massacre...
J'ai bien aimé le grand air de Raoul au premier acte, admirablement servi par Richard Leech... (qui sait à la fois être tendre et pousser quand il le faut, sans trop forcer)...
J'ai même réussi à aimer la scène de Marguerite (moi qui d'habitude ne suis pas trop friand de ce genre de couicouinerie de rossignol)...

Edit: une chose qui m'étonne aussi parfois, c'est l'accompagnement d'un seul violon, là ou Verdi préfère souvent une grosse guitare, si vous voyez ce que je veux dire... Ca donne une couleur vraiment particulère...

Il ne me reste plus qu'à découvrir une version intégrale en français...


J'ai une petite question, le Rataplan de la Forza del Destino, c'est un plagiat ou un hommage ?
Revenir en haut Aller en bas
nugava
Mélomaniaque
nugava

Nombre de messages : 1528
Age : 35
Date d'inscription : 09/12/2007

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 EmptySam 17 Avr 2010 - 22:00

Sinon, ça vaut quoi le DVD de l'Africaine avec Domingo... (Je n'ai pas trouvé de fil discographique)...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91385
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 EmptyDim 18 Avr 2010 - 0:12

nugava a écrit:
J'ai une petite question, le Rataplan de la Forza del Destino, c'est un plagiat ou un hommage ?
Les airs de soldat sont une tradition. La différence, c'est que Meyerbeer en fait l'un des motifs simultanés du final du III tandis que Verdi y consacre tout un air. Mr. Green

Je suis bien content que ça te plaise, et en effet, le motif trépidant de la milice catholique est très étonnant. C'est de toute façon une oeuvre très moderne, à cette date personne n'a fait aussi audacieux à l'Opéra.

Après seulement arrivent les Scènes de Faust de Schumann (mais ce n'est pas forcément beaucoup plus audacieux), les deux Berlioz novateurs, les grands Wagner, etc.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Bertram
Mélomaniaque
Bertram

Nombre de messages : 1722
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2009

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 EmptyJeu 6 Mai 2010 - 22:02

Sur le rôle de Raoul des Huguenots

DavidLeMarrec a écrit:
Bertram a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:

C'est un type de ténor lyrico-dramatique avec couleur claire, en somme. Un Jungendlicher d'agilità. Mr. Green

Il y a la célèbre version du duo en allemand avec Wittrisch, qui a ce type de voix, je pense, mais qu'on peut trouver vraiment trop tudesque.

/watch?v=zEuxv-QhxA4&feature=related

Désolé pour le HS, mais bon, c'est pour les Huguenots !
C'est l'un des rares enregistrements de cette époque à pouvoir éveiller en moi la fibre purement glottophile. Smile Dommage que "Plus d'amour, plus d'ivresse" soit totalement coupé, que l'orchestre soit mou (problème vraiment récurrent dans ce répertoire, qui peut faire croire que c'est de la mauvaise musique - heureusement qu'on ne joue pas Wagner comme ça ! hehe ). Teschemacher, c'est superbe mais un peu joli pour l'urgence du moment.

Wittrisch, oui, c'est fabuleux (quelle voix de tête, je ne crois pas en avoir entendu déjà de plus belle !), et quelque chose de vaillant et de souple à la fois en effet. Portamenti un peu lourd et versant tout de même assez héroïque, mais c'est quand même un format assez idéal pour le rôle (quand on peut chanter ce duo, de toute façon, tout Raoul est très accessible... Very Happy ).

... et Alagna n'a jamais eu les (belles) contre-notes pour le chanter. (Ouf, on parle du sujet.)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91385
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 EmptyJeu 6 Mai 2010 - 22:04

Guillaume a écrit:
Meyerbeer : les Huguenots
acte II en entier
Bonynge

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Icon_albino Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Icon_albino Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Icon_albino Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Icon_albino Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Icon_albino

Le grand concertato de la fin est formidablement mené...et effectivement, un acte superbe, trés varié.

Concernant la version Bonynge, excellente direction (et orchestre), Sutherland est bonne sans plus, Vrenios est inégal (mais avec de grands moments quand c'est élégiaque, et de sacrés creux quand c'est héroïque), et le reste de la distribution va de l'excellent (Tourangeau) au médiocre (Ghiuselev).

J'aime beaucoup, c'est quand même assez vertigineux musicalement et dramatiquement ! Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Icon_biggrin

Mais pourquoi Raoul refuse t-il le mariage avec Valentine ? Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Icon_scratch
N'est-ce pas ? Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Et quelle différence de couleur dans l'espièglerie bucolique avec la beuverie spirituelle du premier acte !

Sinon, pour te répondre, Raoul a surpris Valentine en train de se rendre chez Nevers. Elle ne lui avait évidemment jamais rien promis, mais il pense (puisque Nevers se vante pas mal) qu'elle en est la maîtresse, alors qu'elle vient rompre le mariage afin de rester libre pour Raoul.
De ce fait, Raoul par dépit se jette aux pieds de la Reine et lui fait la cour, puis refuse le mariage (il pense que la future a déjà goûté au fruit de sa grand-mère Eve).

Effectivement, si tu manques un ou deux récitatifs, tu peux être perdu.

(C'est un peu le même ressort que La Favorite de Donizetti - La maîtresse du roi ! Tout leur sang et le mien ! A ceci près que Raoul a tort. Mr. Green )
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91385
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 EmptyJeu 6 Mai 2010 - 22:09

(Oh, merci Bertram - dire qu'on vient de déterrer simultanément le sujet. hehe )
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Germaines blackbeauty
Mélomane du dimanche
Germaines blackbeauty

Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 25/05/2008

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 EmptyVen 7 Mai 2010 - 0:15

J'ai écouté l'africaine il y a quelques temps et je l'ai trouvé plus "Verdien" que les Huguenots, encore que ce n'est qu'une impression vu le nombre de fois ou j'ai côtoyé Verdi…
En plus je l'ai écouté sans livret.
Mais cela m'a permis de découvrir une formidable chanteuse : Shirley Verrett, j'ai vraiment aimé sa voix puissante, tout en bronze. bounce
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14159
Date d'inscription : 14/04/2007

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 EmptySam 8 Mai 2010 - 2:33

J'ai écouté les Huguenots version Bonynge. C'est très amusant, on est toujours ébahi devant ses trouvailles : après le ballet des moutons de Dinorah voici un opéra sur le massacre de la Saint-Barthélémy qui se paye le luxe d'avoir un premier acte de 50 minutes exclusivement composé d'airs à boire et de répliques amusantes et un deuxième acte fort dénudé avec un Choeur... Non, je ne peux pas décemment en dire plus pété de rire Et malgré tous ces éléments, ce qui est extraordinaire, c'est qu'il y a une réelle progression dramatique. Le livret est piquant, plein d'esprit et sacrifie à toutes les conventions possibles et imaginables : répliques ronflantes, formules stéréotypées qui nous paraissent aujourd'hui grotesques, grosses ficelles librettistiques (Nevers meurt pile poil quand il le faut), touches de couleurs locales, etc.
J'ai adoré toutes les interventions de Marguerite au second Acte (je découvre que j'aime bien Sutherland Shocked ) et d'une manière générale tous les passages à vocalises, comme celles d'Urbain au premier Acte, qui sont complètement gratuites hehe Du divertissement avec un grand D. Je regrette que le ballet ait été coupé (il n'y a que 6 minutes de danse en tout Sad )

En l'écoutant on se dit qu'il y a vraiment beaucoup de matière pour une mise en scène ! C'est très riche. Ce qui est frappant aussi c'est la continuité des numéros, on passe quasiment sans s'en apercevoir du récitatif à l'air, en celà on pense effectivement à Lully.
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 EmptySam 8 Mai 2010 - 8:50

David disait pourtant que cette version était complète... Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Icon_eek Peut-être qu'il n'y a pas de ballet, tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20522
Age : 38
Date d'inscription : 03/07/2009

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 EmptySam 8 Mai 2010 - 9:25

Guillaume a écrit:
David disait pourtant que cette version était complète... Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Icon_eek Peut-être qu'il n'y a pas de ballet, tout simplement.

Ah ça c'est impossible!! Il se doit d'y avoir un ballet dans la deuxième moitié de l'opéra.... c'était un impératif à l'époque à l'Opéra, histoire que ces messieurs puissent arriver après avoir bien manger pour écouter et voir quelques gracieuses danseuses sur scène...
Donc si il n'y a que 6 minutes de ballet, c'est qu'il n'est pas en intégralité...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91385
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 EmptySam 8 Mai 2010 - 11:33

WoO a écrit:
C'est très amusant, on est toujours ébahi devant ses trouvailles : après le ballet des moutons de Dinorah voici un opéra sur le massacre de la Saint-Barthélémy qui se paye le luxe d'avoir un premier acte de 50 minutes exclusivement composé d'airs à boire et de répliques amusantes et un deuxième acte fort dénudé avec un Choeur...
Very Happy

Citation :
Le livret est piquant, plein d'esprit et sacrifie à toutes les conventions possibles et imaginables : répliques ronflantes, formules stéréotypées qui nous paraissent aujourd'hui grotesques, grosses ficelles librettistiques (Nevers meurt pile poil quand il le faut), touches de couleurs locales, etc.
Ca dépasse tout de même largement le stéréotype, parce qu'il y a beaucoup de distanciation. Ce n'est pas du romantisme larmoyant et prétentieux, du divertissement peut-être, mais au sens le plus spirituel du terme.


Citation :
et d'une manière générale tous les passages à vocalises, comme celles d'Urbain au premier Acte, qui sont complètement gratuites hehe
Pas vraiment en fait : le petit page refuse de dire ce qui l'amène, se donne de l'importance, et la vocalisation entre très bien en phase avec les circonvolutions excessives de ses déclarations. Si bien que Nevers croit que le pli est pour lui. hehe


Citation :
En l'écoutant on se dit qu'il y a vraiment beaucoup de matière pour une mise en scène ! C'est très riche. Ce qui est frappant aussi c'est la continuité des numéros, on passe quasiment sans s'en apercevoir du récitatif à l'air, en celà on pense effectivement à Lully.
Oui, les airs sont presque anecdotiques et les récitatifs très soignés, mais ici le sommet musical se trouve dans les ensembles.


Je ne suis donc pas vraiment d'accord avec toi : oui, il y a le charme des conventions, mais elles sont vraiment dépassées par un langage musical raffiné jusque dans le tapage. Ce n'est pas du Verdi, il y a quelque chose de très français dedans. Toujours du second degré, et un livret quand même plus profond qu'à l'accoutumée (quant à Nevers, ça a beaucoup plus de portée que cela : la question du Juste et la possibilité de mettre en scène un dilemme qui ne se termine pas par un lieto fine de toute façon).
Pour ma part, lorsque j'écoute Meyerbeer, j'ai à la fois le charme immédiat des conventions et des thématiques faciles, et la qualité distanciée du livret, raffinée de la musique.

Je me désole toujours de voir l'image superficielle vraiment très injustifiée qu'on lui attache.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91385
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 EmptySam 8 Mai 2010 - 11:37

Concernant le ballet, je puis témoigner puisque j'ai mainte fois joué la partition : il n'est pas coupé chez Bonynge. Dans l'esprit, la couleur locale se trouve à l'acte III, et le ballet, c'est le petit menuet à la Tour de Nesle, souvent coupé en effet, mais minuscule, oui.

Deux hypothèses donc :
- soit le corps de ballet participait lors des choeurs au II et au III,
- soit il existe une version originale au ballet plus développée, qui a disparu depuis longtemps et qui a peut-être même été détruite.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 50
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 EmptySam 8 Mai 2010 - 11:50

J'avais écouté Les Huguenots dans la version Bonynges mais ca ne m'avait pas enthousiasmée; je pense que je retenterai l'expérience la semaine prochaine. Pour L'Africaine je prendrai ce que mon fournisseur a en stock s'il a quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14159
Date d'inscription : 14/04/2007

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 EmptySam 8 Mai 2010 - 12:59

DavidLeMarrec a écrit:
Toujours du second degré, et un livret quand même plus profond qu'à l'accoutumée

C'est peut-être là une de ses limites pour moi, il y a un peu trop de second degré et de distanciation pour que je puisse être profondément touché par les personnages, sans parler des grosses ficelles sur quoi tout repose : le refus de Raoul de Nangis à la suite d'un quiproquo digne d'un vaudeville provoque le massacre de la Saint-Barthélémy...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91385
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 EmptySam 8 Mai 2010 - 13:27

WoO a écrit:
C'est peut-être là une de ses limites pour moi, il y a un peu trop de second degré et de distanciation pour que je puisse être profondément touché par les personnages,
Pour moi, justement, on est plus dans l'ironie de Mérimée que dans cette de Flaubert : on se moque des défauts des personnages, même principaux, mais on ne les abîme jamais. Surtout, ça leur donne plus d'épaisseur que les archétypes habituels.


Citation :
sans parler des grosses ficelles sur quoi tout repose : le refus de Raoul de Nangis à la suite d'un quiproquo digne d'un vaudeville provoque le massacre de la Saint-Barthélémy...
On pourrait dire ça de tous les opéras... C'est la loi du genre historique de tout de façon : un personnage anonyme intervient dans les événements, en est un rouage caché. Ce n'est pas lui qui crée le schisme non plus, mais je trouve au contraire cette narration par l'anecdote admirablement réussie.


C'est la même chose pour les autres Meyerbeer de grand format, à part Robert qui est plus légendaire : Le Prophète raconte que la prise de Münster par les Anabaptistes est due au dépit amoureux d'un tavernier, privé d'une petite serve appétissante, L'Africaine montre la vie de Gama sous un jour plus galant.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Mehdi Okr
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1703
Date d'inscription : 04/02/2009

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 EmptySam 8 Mai 2010 - 13:34

DavidLeMarrec a écrit:
Concernant le ballet, je puis témoigner puisque j'ai mainte fois joué la partition : il n'est pas coupé chez Bonynge. Dans l'esprit, la couleur locale se trouve à l'acte III, et le ballet, c'est le petit menuet à la Tour de Nesle, souvent coupé en effet, mais minuscule, oui.

Deux hypothèses donc :
- soit le corps de ballet participait lors des choeurs au II et au III,
- soit il existe une version originale au ballet plus développée, qui a disparu depuis longtemps et qui a peut-être même été détruite.

Dans la version Diederich, la Danse Bohémienne de l'acte 3 dure seulement 3'43 (Le livret parle de danse des Bohémienennes, des Clercs et des Grisettes, mais je ne sais pas si cela recouvre d'autres danses ou est englobé dans cette seule danse). Quant à l'Entr'acte et ballet du début de l'acte 5, il dure 1'36. C'est bref.
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14159
Date d'inscription : 14/04/2007

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 EmptySam 8 Mai 2010 - 13:48

Chez Bonynge ça doit être de l'ordre d'environ 4' pour les Bohémiennes et 2'30 chez la Reine. C'est très peu en effet.
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 EmptySam 8 Mai 2010 - 14:04

Bonynge est de toute façon la seule version pleinement intégrale, d'aprés David.
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 EmptySam 8 Mai 2010 - 14:12

Et j'oubliais que je trouve d'une trés étonnante modernité le "thème" dissonnant aux violoncelles qui accompagne chaque apparition de Marcel.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91385
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 EmptySam 8 Mai 2010 - 15:18

Guillaume a écrit:
Et j'oubliais que je trouve d'une trés étonnante modernité le "thème" dissonnant aux violoncelles qui accompagne chaque apparition de Marcel.
En fait, ce n'est pas dissonant du tout (quartes, quintes et sixtes), mais comme c'est joué au violoncelle solo, ça gratte (non vibré). Très chouette en effet. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91385
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 EmptySam 8 Mai 2010 - 15:20

@ Les remarques sur la durée du ballet.

Tout à fait, c'est très bref, mais on ne peut pas parler de coupures puisqu'il ne manque rien de la partition...

Reste l'hypothèse d'une version antérieure, mais ça, je vous laisse le prouver, moi j'ai que ça en magasin (et Bonynge aussi apparemment).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91385
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 EmptyLun 10 Mai 2010 - 22:05

Guillaume a écrit:
Anathèèèèème sur eux ! Anathèèème sur eux !

(en plus, en tant que huguenot je ne devrais pas me réjouir à écouter cela... Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Icon_mrgreen )

Je trouve ce choeur d'une modernité effarante. (comme une large part de cette oeuvre)

Mais je ne pourrais me prononcer sur les Huguenots qu'aprés l'avoir fini.
A ce moment-là, ça module du tonnerre, les accords se succèdent vraiment très vite... On est dans les années 30, harmoniquement c'est au niveau, pas de Chopin, mais bien du Schumann de l'époque. Vraiment étonnant.

Et rythmiquement, ce n'est pas "nouveau", mais assez biscornu tout de même, et toujours dansant cependant.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 EmptyLun 10 Mai 2010 - 22:09

Ah, c'est bien ce que je pensais, je trouvais ça totalement dingue, sans pouvoir dire si c'était le rythme dansant (funeste ?), les harmonies assez audacieuses ou la façon dont les choeurs et les voix se répondent.
Le duo suivant (j'ai laissé avancer en fond sonore) a l'air pas mal aussi.


C'est quoi les meilleurs moments des Huguenots pour toi ?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91385
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 EmptyLun 10 Mai 2010 - 22:21

Guillaume a écrit:
Ah, c'est bien ce que je pensais, je trouvais ça totalement dingue, sans pouvoir dire si c'était le rythme dansant (funeste ?), les harmonies assez audacieuses ou la façon dont les choeurs et les voix se répondent.
Le duo suivant (j'ai laissé avancer en fond sonore) a l'air pas mal aussi.


C'est quoi les meilleurs moments des Huguenots pour toi ?
Tout est merveilleux dans les Huguenots ! Very Happy
J'y ai déjà réfléchi, à cause des coupures.

Tous les récitatifs sont extraordinaires. Les ensembles du I aussi (peut-être un peu moins le final). L'air de Marguerite, l'entrée de Raoul au II. Le duo Valentine / Marcelline et tout ce qui l'entoure (conspiration) au III. Le grand ensemble du duel n'est pas vilain non plus, dans un genre plus franchement lyrique. Le duo du IV est extraordinairement suspendu, mais ce n'est pas forcément ce qui m'émeut le plus. L'ensemble du refus de Nevers et sa reprise après les poignards, puis les préparatifs, sont vraiment stupéfiants, techniquement parmi ce qu'il y a de plus impressionnant.
Mais l'enchaînement des trios avec choeurs à l'acte V (à partir du trio avec clarinette basse seule, je ne te dis pas pour l'instant ce qui s'y passe), c'est sans doute dramatiquement une des plus grandes trouvailles de l'histoire de l'Opéra. Et les choeurs de massacreurs au rythme endiablé...

Bref, il y a quelques ensembles un peu moins inspirés, et surtout la majorité des airs, plus dispensables. Mais désigner quelques moments privilégiés, c'est quasiment impossible tant j'y trouve tout génial.
Ce serait beaucoup plus facile à faire dans Robert (tout l'acte III sauf le duo ALice / Bertram, c'est le sommet).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91385
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 EmptyLun 10 Mai 2010 - 22:40

KID A a écrit:
Guillaume a écrit:
Anathèèèèème sur eux ! Anathèèème sur eux !

(en plus, en tant que huguenot je ne devrais pas me réjouir à écouter cela... Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Icon_mrgreen )

Je trouve ce choeur d'une modernité effarante. (comme une large part de cette oeuvre)

Mais je ne pourrais me prononcer sur les Huguenots qu'aprés l'avoir fini.


Pourrais-tu me dire de quelle partie de l'Acte IV ce choeur est tiré (si je prends cette version sur musicme): http://www.musicme.com/#/Compilation/Meyerbeer:-Les-Huguenots-0028943054928.html

DavidLeMarrec a écrit:
KID A a écrit:
Guillaume a écrit:
Anathèèèèème sur eux ! Anathèèème sur eux !

(en plus, en tant que huguenot je ne devrais pas me réjouir à écouter cela... Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Icon_mrgreen )

Je trouve ce choeur d'une modernité effarante. (comme une large part de cette oeuvre)

Mais je ne pourrais me prononcer sur les Huguenots qu'aprés l'avoir fini.


Pourrais-tu me dire de quelle partie de l'Acte IV ce choeur est tiré (si je prends cette version sur musicme): http://www.musicme.com/#/Compilation/Meyerbeer:-Les-Huguenots-0028943054928.html
CD4, "Oui, l'ordre de la Reine" (jusqu'à la plage "Ciel ! où courrez-vous ?"). Wink

Guillaume a écrit:
Et le moment grandiôse c'est "Gloire, gloire au grand Dieu vengeur".

DavidLeMarrec a écrit:
Guillaume a écrit:
Et le moment grandiôse c'est "Gloire, gloire au grand Dieu vengeur".
C'est pas le plus inspiré ni le plus moderne tout de même, des tierces et des sixtes en pointé qui descendent en cahotant dans un la bémol majeur absolument limpide, rien de bien subversif ici, presque que du V - I.

(Et encore une fois, vous avez un fil...)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 EmptyLun 10 Mai 2010 - 22:44

Non mais je parlais de la piste. Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Icon_surprised Le choeur des moines, non ça n'est pas ce qui dépote le plus.

Sinon, promis, je les fini d'ici à la fin de la semaine ces Huguenots. Si l'acte V est à la hauteur de mes espérances, il se pourrait qu'ils viennent truster une des quinze premières places de mon classement.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91385
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 EmptyLun 10 Mai 2010 - 22:46

Guillaume a écrit:
Non mais je parlais de la piste. Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Icon_surprised Le choeur des moines, non ça n'est pas ce qui dépote le plus.
Ah oui, la seconde piste du choeur. Smile

Citation :
Sinon, promis, je les fini d'ici à la fin de la semaine ces Huguenots. Si l'acte V est à la hauteur de mes espérances, il se pourrait qu'ils viennent truster une des quinze premières places de mon classement.
Bonynge en rate les effets, je trouve, mais Tonton David a dans ses cartons de quoi prolonger l'expérience au besoin. siffle
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 EmptyLun 10 Mai 2010 - 22:52

On verra. Je partais avec un à-priori négatif sur Bonynge et Sutherland et j'ai déja été trés agréablement surpris.

(et je n'ai pu résister à écouter la toute dernière scène, et je trouve ça pas mal du tout !)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91385
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 EmptySam 22 Mai 2010 - 23:43

Polyeucte a écrit:
Meyerbeer : Robert Le Diable (Ramey, Vanzo, Anderson, Lagrange, Fulton)

J'y reviens toujours à Robert... mon préféré chez Meyerbeer, peut-être moins subtile et construit que les Huguenots, mais la musique et l'ambiance sont vraiment géniales!
Et puis Ramey et Vanzo... cheers

Les messages sur les Huguenots sont sur l'ancien fil verrouillé, mes onglets ne fonctionnaient plus, donc si vous voulez les faire figurer ici, il faudra les rechercher vous-mêmes.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20522
Age : 38
Date d'inscription : 03/07/2009

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 EmptyDim 30 Mai 2010 - 1:57

Je viens de tomber sur ça :
/watch?v=QRFS3sWnhzQ
/watch?v=FWrR5PBPIv8

Le duo Valentine/Raoul des Huguenots par Suzanne Sarroca et Tony Poncet... Lui c'est toujours un peu violent et braillard je trouve. Mais elle Shocked Wahoo! C'est vraiment parfait ce qu'elle fait : ton, diction, timbre, tessiture...

ça a été enregistré en concert le 17/09/1960... ça existe en intégrale? Parce que là... rien que pour elle... I love you

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Giacomo MEYERBEER (1791-1864)
Revenir en haut 
Page 3 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: