Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Cockpit de simulation OPLITE GTR Racing (Simracing)
Voir le deal
319.77 €

 

 Giacomo MEYERBEER (1791-1864)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
T-A-M de Glédel

Nombre de messages : 1512
Age : 33
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 EmptyMer 14 Jan 2009 - 15:09

Jérusalem effectivement... bien meilleur qu'en Italien à ce propos!!
Le seul Verdi que je trouve bon pour le moment!! (on fait des progrès...)

Je fouillerais plutôt vers Auber ou Halévy s'ils avaient une discographie...

En tout cas, merci à la médiathèque de Vincennes d'avoir tous les Meyerbeer!!!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91202
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 EmptyMer 14 Jan 2009 - 17:34

Ce qui s'en approche le plus, ce serait, de façon décroissante :
- Halévy / Bizet, Noé (drame religieux volontairement hilarant)
- Verdi, Les Vêpres Siciliennes (en français)
- Halévy, La Juive
- Salvayre, La Dame de Monsoreau
- Verdi, Jérusalem
- Henry VIII de Saint-Saëns

Je ne recommande pas Don Carlos parce que son interprétation souffre, à part chez Matheson, de tics italiens. Et puis l'humour se limite à peu près au trio de la lettre.

Auber, c'est de l'opéra-comique (ou du mauvais Grand Opéra pour la Muette), je ne recommanderais pas. A la rigueur, on peut prolonger avec Hamlet et Psyché de Thomas, ou Sigurd et Salammbô de Reyer, Patrie de Paladilhé, mais franchement, je ne suis plus sûr qu'il y ait grand lien. (L'humour ?)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 29
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 EmptyMer 14 Jan 2009 - 18:48

Moander a écrit:
Jérusalem effectivement... bien meilleur qu'en Italien à ce propos!!
Le seul Verdi que je trouve bon pour le moment!! (on fait des progrès...)

Je fouillerais plutôt vers Auber ou Halévy s'ils avaient une discographie...

En tout cas, merci à la médiathèque de Vincennes d'avoir tous les Meyerbeer!!!

Ah oui, c'est vrai... il faudrait que je réécoute Jérusalem. Je n'avais pas franchement accroché.

I Lombardi, n'en parlons pas...
Revenir en haut Aller en bas
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 EmptyMer 14 Jan 2009 - 19:41

DavidLeMarrec a écrit:
Ce qui s'en approche le plus, ce serait, de façon décroissante :
- Halévy / Bizet, Noé (drame religieux volontairement hilarant)
- Verdi, Les Vêpres Siciliennes (en français)
- Halévy, La Juive
- Salvayre, La Dame de Monsoreau
- Verdi, Jérusalem
- Henry VIII de Saint-Saëns

Ca dépend quel Meyerbeer alors, parce que je ne connais qu'Henry VIII dans la liste mais c'est plus proche des Huguenots que de Dinorah.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91202
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 EmptyMer 14 Jan 2009 - 19:43

Wolferl a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Ce qui s'en approche le plus, ce serait, de façon décroissante :
- Halévy / Bizet, Noé (drame religieux volontairement hilarant)
- Verdi, Les Vêpres Siciliennes (en français)
- Halévy, La Juive
- Salvayre, La Dame de Monsoreau
- Verdi, Jérusalem
- Henry VIII de Saint-Saëns

Ca dépend quel Meyerbeer alors, parce que je ne connais qu'Henry VIII dans la liste mais c'est plus proche des Huguenots que de Dinorah.
Bien sûr. Smile Mais Dinorah, franchement, c'est un peu un hapax, du moins parmi ce qu'il nous est donné de connaître en disques, en radiodiffusions et en partitions...

Musicalement, ce n'est pas loin du tout de ce Saint-Saëns-là, quoi qu'il en soit.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91202
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 EmptyLun 1 Juin 2009 - 14:08

Guillaume a écrit:
Cololi a écrit:
Guillaume a écrit:
Je m'ennuyais un peu dans les Huguenots par contre. A part l'ouverture, ça n'est pas trés exaltant. Il me faudrait le livret en fait.

J'ai écouté à moitié les Huguenots, 1 fois, ça m'a suffit. C'est plus pompier et caricatural que le pire des opéra italien que je connaisse.

Je ne dirais pas ça, ça doit être trés bien avec le livret. J'aime beaucoup l'ouverture, avec son choral. bounce
Cololi, excuse-moi de te le dire, mais avec toute la tendresse dont je dispose, je ne saurais te dire que ceci : tu délires complètement. Laughing

Meyerbeer, partitions en main quand tu veux, est infiniment plus subtil que Verdi, par exemple. Il faut attendre Don Carlos pour trouver des choses de la même trempe. Don Carlos qui est écrit... sur le patron meyerbeerien. Laughing

Ensuite, oui, il y a de la pompe, mais elle est toujours assortie de beaucoup de second degré, ce ne sont pas les choeurs exotiques des Pêcheurs de Perles (livret très réussi au demeurant).

Après, ça ne supporte pas la médiocrité, ça peut dépendre aussi des versions que tu as écoutées, mais les plus facilement disponibles sur le marché sont assez bonnes.

Pour le livret, ça se trouve facilement en ligne :
http://www.operatoday.com/documents/Huguenots_French.pdf .


Guillaume a écrit:
Je ne dirais pas ça, ça doit être trés bien avec le livret. J'aime beaucoup l'ouverture, avec son choral.
hehe
Tu en auras pour ton argent, Meyerbeer en a fait généreux usage (acte I, acte III et acte V). Je pense, moi, que tu aimeras beaucoup.


P.S. : Si j'ai recommandé Sutherland, c'est que Bonynge est intégral, assez bien chanté, et que Diederich ne se trouve malheureusement plus (sinon ce serait peut-être un premier choix, bien qu'à mon avis tu préfèreras Bonynge).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31712
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 EmptyLun 1 Juin 2009 - 14:26

lol

Non je ne délire pas, c'est ce que j'ai vraiment entendu. Je voulais dire par là qu'on tire volontier sur l'opéra italien (parfois avec raison ... mais là n'est pas le sujet), alors qu'on épargne Meyerbeer.
Je trouve ça assez injuste, et partisan.

Quand au fait qu'il ai influencé Wagner, ça me laisse sans voix ^^.
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91202
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 EmptyLun 1 Juin 2009 - 14:40

C'est que tu ne connais pas bien Meyerbeer, alors. D'autant plus qu'on tire énormément sur Meyerbeer, à qui l'on reproche surtout, en fait (et très souvent sans l'avoir écouté) d'être au service de la bourgeoisie XIXe. Il n'y a aucune raison musicale qui justifie ce qu'on dit de lui.

La seule excuse valable pour ne pas le jouer est que c'est long et que ça coûte cher à monter, ce qui est exact... du coup on préfère monter la Juive, qui est pourtant de bien moindre qualité et qui coûte tout aussi cher. Mais la Juive est un opéra politique qui - ô, audace ! - est contre l'antisémitisme, si ce n'est pas original ça... Alors comme ça, on est sûr qu'on est inattaquable.
Et puis on a pouvoir réutiliser les costumes nazis de Jules César et de la Chauve-Souris. Rolling Eyes

Il y a donc bien une large part d'idéologie dans ce jugement.

De surcroît, Meyerbeer a été dénigré par ses contemporains, tout simplement par jalousie, parce qu'il était le mieux placé. Wagner en particulier lui a fait beaucoup de tort... Meyerbeer lui a mis le pied à l'étrier et a intercédé pour qu'il soit joué à Paris ; Wagner le lui a rendu, comme on le sait il a toujours poignardé ses bienfaiteurs, en lui laissant une belle place dans son célèbre essai antisémite.
Mais là non plus, il n'était pas question de musique...

Je demande à ce qu'on juge Meyerbeer sur pièce. Attrape la partition des Huguenots, et tu verras de toi-même que ça ressemble énormément à Don Carlos, avec l'esthétique de vingt ans auparavant. Musicalement, ce n'est pas inférieur - au contraire, même. L'orchestration est bien plus originale aussi. Les tutti plus polyphoniques que les grands accords tapageurs verdiens.
Compare le grand duel du III ou le massacre du V avec l'autodafé, et tu verras la différence entre du spectaculaire soigné et du pompier pur sucre...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31712
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 EmptyLun 1 Juin 2009 - 14:48

Je connais pas assez Meyerbeer, c'est plus qu'incontestable.

Et je n'ai pas les connaissances théoriques pour juger d'une oeuvre en regardant sa partition (hélas).

Eh oui, la scène de l'autodafé est très "pompier" (hélas aussi).
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 29
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 EmptyLun 1 Juin 2009 - 14:50

Le pompier pur sucre, c'est à cause de Karajan m'sieur. Rien d'autre. batman

non mais
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91202
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 EmptyLun 1 Juin 2009 - 15:04

Cololi a écrit:
Et je n'ai pas les connaissances théoriques pour juger d'une oeuvre en regardant sa partition (hélas).
Mais enfin, tu fais du chant, tu écoutes de la musique, donc si tu écoutes en même temps que tu regardes, tu vas bien voir ce qui se passe. Wink [Les rythmes superposés, les altérations qui marquent les modulations...]
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 EmptyLun 1 Juin 2009 - 16:49

DavidLeMarrec a écrit:

Pour le livret, ça se trouve facilement en ligne :
http://www.operatoday.com/documents/Huguenots_French.pdf .


Guillaume a écrit:
Je ne dirais pas ça, ça doit être trés bien avec le livret. J'aime beaucoup l'ouverture, avec son choral.
hehe
Tu en auras pour ton argent, Meyerbeer en a fait généreux usage (acte I, acte III et acte V). Je pense, moi, que tu aimeras beaucoup.


P.S. : Si j'ai recommandé Sutherland, c'est que Bonynge est intégral, assez bien chanté, et que Diederich ne se trouve malheureusement plus (sinon ce serait peut-être un premier choix, bien qu'à mon avis tu préfèreras Bonynge).

Merci beaucoup pour le livret, je vais m'y replonger. Bonynge m'a l'air d'être une bonne version.

J'ai beaucoup aimé l'air "Ombra leggiera" chanté par MMC dans son récital coloratures par ailleurs. colors
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91202
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 EmptyLun 1 Juin 2009 - 16:59

Guillaume a écrit:
J'ai beaucoup aimé l'air "Ombra leggiera" chanté par MMC dans son récital coloratures par ailleurs. colors
C'est à peu près ce qu'il y a de moins bien dans Dinorah, d'ailleurs. Alors n'hésite pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 EmptyLun 1 Juin 2009 - 17:32

Mais non, il est génial cet air ! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
T-A-M de Glédel

Nombre de messages : 1512
Age : 33
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 EmptyLun 1 Juin 2009 - 18:07

Ça fait longtemps que je cherche la version Diederich que j'ai pu écouté pourtant grâce à la médiathèque!! Elle est excellente.
Bonynge, il y a Sutherland donc ça m'est pénible à l'écoute.

Je n'ai donc pas de versions des Huguenots et ça me manque parfois!!

Franchement, si tu t'ennuies avec ce genre de livret et une musique parfaitement adaptée... je ne vois pas comment te sauver de l'opéra XIXème... Si tu me donnes le choix entre Les Huguenots ou tout italien contemporain, je prends le premier.


Pour le coup, j'acquiesce à tout ce que t'as dit David (sauf que je trouve La Juive aussi bien avec certes peut-être une inspiration moins uniforme chez Halévy).
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 29
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 EmptyLun 1 Juin 2009 - 18:17

Citation :
Si tu me donnes le choix entre Les Huguenots ou tout italien contemporain, je prends le premier.

C'est bien comme ça il y en aura pour tout le monde ! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
T-A-M de Glédel

Nombre de messages : 1512
Age : 33
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 EmptyLun 1 Juin 2009 - 18:21

Elvira a écrit:
Citation :
Si tu me donnes le choix entre Les Huguenots ou tout italien contemporain, je prends le premier.

C'est bien comme ça il y en aura pour tout le monde ! Mr. Green

Mais je n'aimerais pas n'avoir qu'un choix!!! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91202
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 EmptyLun 1 Juin 2009 - 18:33

Moander a écrit:
Ça fait longtemps que je cherche la version Diederich que j'ai pu écouté pourtant grâce à la médiathèque!! Elle est excellente.
Bonynge, il y a Sutherland donc ça m'est pénible à l'écoute.
Sutherland n'a quand même pas le rôle principal, et c'est plutôt bon.


Citation :
Pour le coup, j'acquiesce à tout ce que t'as dit David (sauf que je trouve La Juive aussi bien avec certes peut-être une inspiration moins uniforme chez Halévy).
Il y a de bons moments, mais pour l'humour du texte et l'urgence du récitatif, on repassera.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20502
Age : 38
Date d'inscription : 03/07/2009

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 EmptyMar 20 Oct 2009 - 15:43

Moander a écrit:
Ça fait longtemps que je cherche la version Diederich que j'ai pu écouté pourtant grâce à la médiathèque!! Elle est excellente.
Bonynge, il y a Sutherland donc ça m'est pénible à l'écoute.

ça y est, j'ai écouté aussi..; et j'ai enfin passé un bon moment en écoutant les Huguenots...

Avant, chaque version m'avait laissé de marbre, pour des raisons différentes :
Gavazzeni : Superbe distribution, mais totalement hors sujet, ce qui fait qu'entre les airs, rien de rien... pas moyen d'accrocher

Gallois : Mis à part Vanzo, rien à sauver... ennui total...

Bonynge : Pas mal, mais il faut supporter un ténor ignoble tout le long, une Sutherland guimauve et un Ghuizelev assez quelconque


Dietrich a bien sûr ses points faibles (Ghiuzelev par exemple, ainsi qu'une Marguerite un peu pointue), mais à côté, on a droit à un Leech tout bonnement génial! Engagé, fier et magnifique! Et puis Françoise Pollet totalement dedans pour une fois!
Du coup, j'ai bien accroché... et c'est diablement plus excitant que Bonynge du point de vue tension dramatique!


Mais je garde quand même un faible pour Robert le Diable... surtout quand on peut écouter Ramey et Merritt... I love you

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91202
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 EmptyMar 20 Oct 2009 - 19:30

Polyeucte a écrit:
Dietrich a bien sûr ses points faibles (Ghiuzelev par exemple, ainsi qu'une Marguerite un peu pointue),
Pointue, allons donc ! ce n'est vraiment pas une voix pointue... Raphanel est une voix légère, mais pleinement timbrée et vibrée. En plus de ça, la caractérisation est admirable comme toujours.

Citation :
mais à côté, on a droit à un Leech tout bonnement génial! Engagé, fier et magnifique! Et puis Françoise Pollet totalement dedans pour une fois!
Oui, Leech s'amuse comme un petit fou, et même s'il ne mixe pas du tout, il respecte vraiment l'esprit de cette musique. Et Pollet fait la prestation de sa vie, indéniablement - elle est tout à fait bien ici, même la diction est correcte.

Citation :
Mais je garde quand même un faible pour Robert le Diable... surtout quand on peut écouter Ramey et Merritt... I love you
Ramey et Merritt ? scratch Tu veux dire Blake, sans doute ?
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20502
Age : 38
Date d'inscription : 03/07/2009

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 EmptyMer 21 Oct 2009 - 9:56

Oui, plutôt légère... mais disons que pour une reine, je préfère une voix du genre Anderson voir même Sutherland (mais jeune hein!! Faut pas pousser non plus...)


DavidLeMarrec a écrit:
Ramey et Merritt ? scratch Tu veux dire Blake, sans doute ?

Non, il existe un enregistrement d'un concert dirigé par Queler à New York... et Merritt nous chante même le fameux air de Mario...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91202
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 EmptyMer 21 Oct 2009 - 11:58

Polyeucte a écrit:
Oui, plutôt légère... mais disons que pour une reine, je préfère une voix du genre Anderson voir même Sutherland (mais jeune hein!! Faut pas pousser non plus...)
Ce n'est pas le même type de voix. Anderson et Sutherland ont une technique qui leur permet d'assumer ce type de rôle, mais ce sont des exceptions. L'orchestration qui soutient Marguerite permet vraiment d'utiliser une voix légère. On n'a pas non plus les cantilènes italiennes fadasses d'Isabelle, qui nécessitent une voix un peu plus ample.

Par ailleurs, si tu as tellement envie que ce soit chanté en gwi-khwe, je comprends que tu regrettes d'entendre Raphanel. Rolling Eyes


Citation :
DavidLeMarrec a écrit:
Ramey et Merritt ? scratch Tu veux dire Blake, sans doute ?

Non, il existe un enregistrement d'un concert dirigé par Queler à New York... et Merritt nous chante même le fameux air de Mario...
Ah oui, c'est vrai... Et Queler tue la partition comme à son habitude. Je ne dois même plus avoir ça dans mes archives.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20502
Age : 38
Date d'inscription : 03/07/2009

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 EmptyMer 21 Oct 2009 - 13:07

DavidLeMarrec a écrit:
Ce n'est pas le même type de voix. Anderson et Sutherland ont une technique qui leur permet d'assumer ce type de rôle, mais ce sont des exceptions. L'orchestration qui soutient Marguerite permet vraiment d'utiliser une voix légère. On n'a pas non plus les cantilènes italiennes fadasses d'Isabelle, qui nécessitent une voix un peu plus ample.

Par ailleurs, si tu as tellement envie que ce soit chanté en gwi-khwe, je comprends que tu regrettes d'entendre Raphanel. Rolling Eyes

Ah mais ce n'est vraiment qu'une question de goût personnel! Je trouve que la stature de la Reine est mieux rendue par une voix plus ample... surtout avec un Urbain soprano (parce que là les deux voix sont assez proches...)


Citation :
Ah oui, c'est vrai... Et Queler tue la partition comme à son habitude. Je ne dois même plus avoir ça dans mes archives.

Ah? ça ne m'a pas choqué... mais je dois bien dire que ma glottophilie galopante fait facilement l'impasse sur ce genre de détails quand c'est bien chanté!! alien

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91202
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 EmptyMer 21 Oct 2009 - 13:22

Polyeucte a écrit:
Ah mais ce n'est vraiment qu'une question de goût personnel!
Pas qu'une question de goût : aussi une question de faisabilité (peu de lyriques pyrotechniques amples), et de qualité générale d'incarnation et de diction. Sutherland est tout à fait correcte ce jour-là, mais enfin, la comparaison avec Raphanel est cruelle.

Citation :
Ah? ça ne m'a pas choqué... mais je dois bien dire que ma glottophilie galopante fait facilement l'impasse sur ce genre de détails quand c'est bien chanté!! alien
Queler, c'est toujours le comble de la routine, au point que ça rend médiocre d'excellentes partitions (La Favorite, Robert, les bons passages du Cid, et même, il me semble, Don Carlo). Peut-être le pire chef que je connaisse, en fait. Mr. Green
Ah si, il y a le Klemperer des mauvais jours qui est pas mal aussi... mais lui, il a ses bons répertoires et ses bons jours.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20502
Age : 38
Date d'inscription : 03/07/2009

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 EmptyMer 21 Oct 2009 - 13:50

DavidLeMarrec a écrit:
Pas qu'une question de goût : aussi une question de faisabilité (peu de lyriques pyrotechniques amples), et de qualité générale d'incarnation et de diction. Sutherland est tout à fait correcte ce jour-là, mais enfin, la comparaison avec Raphanel est cruelle.

Oui, du point de vue diction et incarnation, c'est très bien Raphanel... c'est juste la largeur... mais bon je chipotte!

Sinon, quid de Rancatore dans la version de chez Dynamic? (parce que dans la distribution, il n'y a bien qu'elle qui me ferait jeter une oreille... mis à part Luca Grassi bien sûr, mais bon il ne chante que Saint-Bris...)

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91202
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 EmptyMer 21 Oct 2009 - 13:53

Rancatore, c'est lointain, il me semble que c'est correct, mais pas électrique comme Raphanel. Mok est tout à fait fréquentable, mais il me semble que c'est surtout Raspagliosi, même si elle n'est pas dans son meilleur jour, qui doit attirer l'attention !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20502
Age : 38
Date d'inscription : 03/07/2009

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 EmptyMer 21 Oct 2009 - 13:55

DavidLeMarrec a écrit:
Rancatore, c'est lointain, il me semble que c'est correct, mais pas électrique comme Raphanel. Mok est tout à fait fréquentable, mais il me semble que c'est surtout Raspagliosi, même si elle n'est pas dans son meilleur jour, qui doit attirer l'attention !

Merci! En fait, j'ai peur de Mok... j'ai écouté un peu du Trouvère en français avec lui et j'avais été choqué... du coup, je bloque quand je vois son nom...

Mais j'irais peut-être y jeter une oreille...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91202
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 EmptyMer 21 Oct 2009 - 13:56

Son Trouvère n'est pas terrible, mais en Raoul, c'est tout à fait écoutable, mieux nuancé. Après ça, ce n'est pas Vanzo, Kunde, Leech, ni même Ragon.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20502
Age : 38
Date d'inscription : 03/07/2009

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 EmptyMer 21 Oct 2009 - 14:02

DavidLeMarrec a écrit:
Son Trouvère n'est pas terrible, mais en Raoul, c'est tout à fait écoutable, mieux nuancé. Après ça, ce n'est pas Vanzo, Kunde, Leech, ni même Ragon.

c'est sûr... c'est pas le même calibre question classe vocale!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 EmptyMer 21 Oct 2009 - 19:57

Y a pas de fil discographique sur Meyerbeer ? Un bonne occasion de le créer. Smile
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91202
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 EmptyMer 21 Oct 2009 - 20:03

Très volontiers.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 EmptyMer 18 Nov 2009 - 23:58

Qu'est ce qu'il faut écouter de Meyerbeer pour trouver que c'est bien?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91202
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 EmptyJeu 19 Nov 2009 - 0:04

Ouvre la partition des Huguenots. Smile Il y a une version italienne sur Indiana Variation Scores et ça doit se trouver en français sur IMSLP.

Sinon, de Meyerbeer, il y a peu de choses publiées, et parmi celles-là, encore moins d'aisément disponible. Les Huguenots par Diederich ou Bonynge, Robert par Fulton, Dinorah à Compiègne, ça fait l'affaire.

Je te déconseille cela dit Dinorah, tu es prévenu.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 EmptyJeu 19 Nov 2009 - 0:06

DavidLeMarrec a écrit:
Ouvre la partition des Huguenots. Smile Il y a une version italienne sur Indiana Variation Scores et ça doit se trouver en français sur IMSLP.

Je veux bien, mais à l'écoute, ce n'était vraiment pas exaltant. Bon, voyons cela. Surprised
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91202
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 EmptyJeu 19 Nov 2009 - 0:12

Wolfgang a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Ouvre la partition des Huguenots. Smile Il y a une version italienne sur Indiana Variation Scores et ça doit se trouver en français sur IMSLP.

Je veux bien, mais à l'écoute, ce n'était vraiment pas exaltant. Bon, voyons cela. Surprised
Il me semblait que tu écoutais de l'opéra italien... C'est quand même dans le même goût des affects paroxystique, à ceci près qu'il y a dedans du second degré et de la musique...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 EmptyJeu 19 Nov 2009 - 0:17

DavidLeMarrec a écrit:
Il me semblait que tu écoutais de l'opéra italien... C'est quand même dans le même goût des affects paroxystique, à ceci près qu'il y a dedans du second degré et de la musique...

Du souvenir que j'en ai, ça faisait vraiment pas dans la dentelle: des grands effets, un volume sonore bien élevé, quasi una fanfare. Et c'est plus grandiose qu'autre chose. Chez les italiens, il y a cette sentimentalité, cet esprit différent.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91202
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 EmptyJeu 19 Nov 2009 - 0:22

Wolfgang a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Il me semblait que tu écoutais de l'opéra italien... C'est quand même dans le même goût des affects paroxystique, à ceci près qu'il y a dedans du second degré et de la musique...

Du souvenir que j'en ai, ça faisait vraiment pas dans la dentelle: des grands effets, un volume sonore bien élevé, quasi una fanfare. Et c'est plus grandiose qu'autre chose. Chez les italiens, il y a cette sentimentalité, cet esprit différent.
C'est que tu n'as dû écouter que le début de l'acte I. Ecoute plutôt l'acte II et l'acte IV, sans même parler de l'acte V, et tu verras si ce n'est pas sentimental.

Chaque acte a sa couleur dans les Huguenots, c'est ça qui est extraordinaire. Le banquet du I n'est pas représentatif du reste.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 EmptyJeu 19 Nov 2009 - 0:24

Pour illustrer: les gros accords pesante ff au début de l'ouverture.
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 EmptyJeu 19 Nov 2009 - 0:25

DavidLeMarrec a écrit:
Wolfgang a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Il me semblait que tu écoutais de l'opéra italien... C'est quand même dans le même goût des affects paroxystique, à ceci près qu'il y a dedans du second degré et de la musique...

Du souvenir que j'en ai, ça faisait vraiment pas dans la dentelle: des grands effets, un volume sonore bien élevé, quasi una fanfare. Et c'est plus grandiose qu'autre chose. Chez les italiens, il y a cette sentimentalité, cet esprit différent.
C'est que tu n'as dû écouter que le début de l'acte I. Ecoute plutôt l'acte II et l'acte IV, sans même parler de l'acte V, et tu verras si ce n'est pas sentimental.

Chaque acte a sa couleur dans les Huguenots, c'est ça qui est extraordinaire. Le banquet du I n'est pas représentatif du reste.

Effectivement, je n'ai écouté que le premier acte.
Si tu as repéré que mon commentaire le révélait, alors c'est que tu dois avoir raison, je vais faire l'effort. Smile
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91202
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 EmptyJeu 19 Nov 2009 - 0:25

Ben oui... une Ouverture a une structure... et tu as reconnu le thème... c'est normal s'il est solennel.

Par ailleurs, Meyerbeer n'étant pas joué et chanté par les meilleurs interprètes, ça peut être maladroit dans les équilibres, mais c'est l'orchestration le plus original de son époque, de très loin (avec Berlioz qui casse tout bien sûr).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91202
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 EmptyJeu 19 Nov 2009 - 0:26

Wolfgang a écrit:
Si tu as repéré que mon commentaire le révélait, alors c'est que tu dois avoir raison, je vais faire l'effort. Smile
Ben, ça ne correspondait qu'à celui-là. Après, je le trouve magnifique, donc si ça ne t'a pas plu, je ne garantis pas que le reste le fasse, mais clairement, c'est différent.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91202
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 EmptySam 19 Déc 2009 - 12:26

L'acte III de Robert est tout de même une chose formidable. La qualité du climat, de l'inspiration mélodique, la couleur des modulations. Il y a certes le duo avec Alice et Bertram qui est un vrai creux, mais pour le reste, quelle architecture, et qui culmine avec le ballet incroyable !
Tout Robert n'est pas de cette eau, mais rien que cet acte mérite tout de même l'écoute, on voit bien les restes de Rossini et de belcanto, et aussi ce que Verdi empruntera à cette manière, y compris pour des oeuvres italiennes comme Rigoletto.

Je n'évoque même pas la qualité exceptionnelle de la prosodie. Vraiment, je ne m'explique pas que ça laisse froid autant de monde. Et je n'aime pas prêter aux gens des préjugés, mais je reste donc sur ma faim.

--

Au passage :

Il n'y a même pas de présentation générale sur ce fil, c'est une honte. Et qui va s'y coller, je vous le demande ? Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
T-A-M de Glédel

Nombre de messages : 1512
Age : 33
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 EmptySam 19 Déc 2009 - 16:08

DavidLeMarrec a écrit:
L'acte III de Robert est tout de même une chose formidable. La qualité du climat, de l'inspiration mélodique, la couleur des modulations. Il y a certes le duo avec Alice et Bertram qui est un vrai creux, mais pour le reste, quelle architecture, et qui culmine avec le ballet incroyable !
Tout Robert n'est pas de cette eau, mais rien que cet acte mérite tout de même l'écoute, on voit bien les restes de Rossini et de belcanto, et aussi ce que Verdi empruntera à cette manière, y compris pour des oeuvres italiennes comme Rigoletto.

Je n'évoque même pas la qualité exceptionnelle de la prosodie. Vraiment, je ne m'explique pas que ça laisse froid autant de monde. Et je n'aime pas prêter aux gens des préjugés, mais je reste donc sur ma faim.

--

Au passage :

Il n'y a même pas de présentation générale sur ce fil, c'est une honte. Et qui va s'y coller, je vous le demande ? Rolling Eyes

Moi j'avais bien aimer Robert évidemment. Mais ça fait longtemps et j'avais écouter un vieux machin dans une bibliothèque!! J'attends évidemment une version correcte pour m'en procurer une!!

Si tu avais le courage, ce serait bien aussi de faire la page wikipedia de Meyerbeer... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91202
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 EmptySam 19 Déc 2009 - 16:10

Pour Meyerbeer, j'ai déjà une vieille notice à refondre pour CSS, je ne vais pas me faire de la concurrence déloyale en dépensant mon temps pour les compétiteurs. tutut

Plus sérieusement, oui, il y en a besoin ?


Pour Robert, il existe dans le commerce la version Fulton qui est parfaite (et très peu coupée).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
T-A-M de Glédel

Nombre de messages : 1512
Age : 33
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 EmptySam 19 Déc 2009 - 16:39

DavidLeMarrec a écrit:
Pour Meyerbeer, j'ai déjà une vieille notice à refondre pour CSS, je ne vais pas me faire de la concurrence déloyale en dépensant mon temps pour les compétiteurs. tutut

Plus sérieusement, oui, il y en a besoin ?

Dans wikipedia, c'est purement informatif et la neutralité est de mise... et ils sont très pénibles avec ça.
Du coup, tes apports et avis sur css ne peuvent pas, pour une large part, y être reproduits sauf si tu as une source pour t'appuyer (et évidemment ton avis, tout éclairé qu'il est, n'est pas considéré pour eux comme acceptable alors que Félix Clément l'est par exemple...).
Mais vu que tu parlais de présentation générale...

Ou alors, si tu avais des pages bien coordonnées sur css sur Meyerbeer, tu pourrais le mettre en lien supplémentaire dans la page wikipedia. Publicité gratuite!! Very Happy

Mais oui, ça prend du temps...

P.S. Sais-tu qu'Auber ou même Dalayrac (le type qui a fait ce travail est un taré...) ont des pages mieux fournies?


DavidLeMarrec a écrit:
Pour Robert, il existe dans le commerce la version Fulton qui est parfaite (et très peu coupée).

Je vais de ce pas me l'offrir pour Noël!! (très peu coupé = 10 minutes, 30 minutes...?)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91202
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 EmptySam 19 Déc 2009 - 23:04

Moander a écrit:
Dans wikipedia, c'est purement informatif et la neutralité est de mise... et ils sont très pénibles avec ça.
Du coup, tes apports et avis sur css ne peuvent pas, pour une large part, y être reproduits sauf si tu as une source pour t'appuyer (et évidemment ton avis, tout éclairé qu'il est, n'est pas considéré pour eux comme acceptable alors que Félix Clément l'est par exemple...).
Mais vu que tu parlais de présentation générale...
Bien sûr que ça n'est pas de même nature, j'en ai conscience et je l'applique lorsque je contribue à Wikipedia. Smile

Citation :
Ou alors, si tu avais des pages bien coordonnées sur css sur Meyerbeer, tu pourrais le mettre en lien supplémentaire dans la page wikipedia. Publicité gratuite!! Very Happy
Certes, mais l'autopromo, si tout le monde fait pareil... Il paraît que c'est un gros poste de temps dépensé que la correction des liens promotionnels.

Citation :
P.S. Sais-tu qu'Auber ou même Dalayrac (le type qui a fait ce travail est un taré...) ont des pages mieux fournies?
Neutral


Citation :
DavidLeMarrec a écrit:
Pour Robert, il existe dans le commerce la version Fulton qui est parfaite (et très peu coupée).

Je vais de ce pas me l'offrir pour Noël!! (très peu coupé = 10 minutes, 30 minutes...?)
Je n'ai repéré qu'un écourtement de la reprise du duo patriotique. C'est sans doute une version alternative, du coup, parce que la reprise est valorisant. Il faut que je vérifie d'ailleurs, j'ai peut-être rêvé. Bref, tu peux considérer ça comme complet. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91202
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 EmptySam 19 Déc 2009 - 23:05

En plus, l'article reproduit des bêtises lues dans des dictionnaires généralistes de musique... (Wagner imiter servilement Meyerbeer, j'ai beau défendre l'influence majeur de Giacomo, parler d'imitation est un peu fort de café, même pour Rienzi...)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 EmptyDim 20 Déc 2009 - 14:11

DavidLeMarrec a écrit:
L'acte III de Robert est tout de même une chose formidable. La qualité du climat, de l'inspiration mélodique, la couleur des modulations. Il y a certes le duo avec Alice et Bertram qui est un vrai creux, mais pour le reste, quelle architecture, et qui culmine avec le ballet incroyable !
Tout Robert n'est pas de cette eau, mais rien que cet acte mérite tout de même l'écoute, on voit bien les restes de Rossini et de belcanto, et aussi ce que Verdi empruntera à cette manière, y compris pour des oeuvres italiennes comme Rigoletto.

Je n'évoque même pas la qualité exceptionnelle de la prosodie. Vraiment, je ne m'explique pas que ça laisse froid autant de monde. Et je n'aime pas prêter aux gens des préjugés, mais je reste donc sur ma faim.

L'acte III est effectivement très bon.
Pour tout résumer, il suffit de préciser que je l'écoute en musique pure sans aucun ennui.
Je vais m'intéresser aux autres actes et au livret.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91202
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 EmptyDim 20 Déc 2009 - 14:12

Ah oui, parce que le livret dépote grave, quand même ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 EmptyDim 20 Déc 2009 - 14:16

Wolfgang a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
L'acte III de Robert est tout de même une chose formidable. La qualité du climat, de l'inspiration mélodique, la couleur des modulations. Il y a certes le duo avec Alice et Bertram qui est un vrai creux, mais pour le reste, quelle architecture, et qui culmine avec le ballet incroyable !
Tout Robert n'est pas de cette eau, mais rien que cet acte mérite tout de même l'écoute, on voit bien les restes de Rossini et de belcanto, et aussi ce que Verdi empruntera à cette manière, y compris pour des oeuvres italiennes comme Rigoletto.

Je n'évoque même pas la qualité exceptionnelle de la prosodie. Vraiment, je ne m'explique pas que ça laisse froid autant de monde. Et je n'aime pas prêter aux gens des préjugés, mais je reste donc sur ma faim.

L'acte III est effectivement très bon.
Le troisième acte de Robert ou des Huguenots ? Je ne suis pas certain que vous parliez de la même chose... hehe
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo MEYERBEER (1791-1864)   Giacomo MEYERBEER (1791-1864) - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Giacomo MEYERBEER (1791-1864)
Revenir en haut 
Page 2 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: