Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-67%
Le deal à ne pas rater :
– 67% sur le Ventilateur sur pied OCEANIC – Hauteur réglable – ...
16 49 €
Voir le deal

 

 Rigoletto (Verdi, 1851)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 49
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 EmptyVen 11 Juin 2010 - 16:46

De toute façon il est toujours difficile, du moins en ce qui me concerne, de ne pas faire de comparaison avec des ducs aussi connus que Pavarotti, Kraus et dans une moindre mesure car je les connais bien moins Domingo et Carrérras
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3576
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 EmptyVen 11 Juin 2010 - 16:51

Polyeucte a écrit:
calbo a écrit:
Pourquoi pas. Qui connait le Duc de Secco? Je n'en ai vu que des extraits sur TonTube, mais la voix me parait pour le coup un peu légère pour ce rôle en particulier.

Mais dis-moi, tu ne veux que des poids lourds en ténor? Laughing

Je l'ai vu à Bastille il y a un an ou deux...
Alors oui, on a vu plus puissant, mais d'un stricte point de vue taille de voix, ça me semble très bien en Rigoletto.
La seule petite réserve vient du fait qu'il fait trop gentil, il n'arrive pas à se départir d'une certaine gentillesse qui fait qu'on ne croit pas trop au personnage.
Par contre, de magnifiques choses, comme le "Ella mia fu rapita".

Après c'est sûr que ce n'est pas Kraus... mais qui est digne de Kraus de nos jours (petit soupir de glottophile passéiste...)

Mr. Green Mr. Green Mr. Green

Remarque Kraus c'est vraiment une voix sans coeur ni poésie, ça lui va très bien le duc ... Very Happy (Tant qu'il ne s'attaque pas à Werther !)
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 49
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 EmptyVen 11 Juin 2010 - 17:00

Dommage pour toi car Kraus a aussi chanté Werther hehe
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23382
Age : 29
Date d'inscription : 12/10/2008

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 EmptySam 24 Juil 2010 - 21:40

Ericc a écrit:
Cololi a écrit:
Et pas Rigoletto ? Alors qu'il n'y a que Milnes pour faire jeu égal avec lui dans ce rôle.

C'est que nous n'avons pas les mêmes attentes en matière de Rigoletto.
Donc non, pas plus Nucci que Milnes.

Quel est ton Rigoletto? Milnes est tout de même l'un des meilleurs Rigoletto de la discographie. Dans ce que j'ai pu entendre de la version Chailly, Nucci est excellent dans ce rôle.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20345
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 EmptySam 24 Juil 2010 - 22:43

Pas du tout d'accord pour Milnes mais bon... ça détimbre, ça fait beaucoup d'effets... Je préfère largement Cappuccilli (boulversant d'humanité et de colère), Bastianini (très noir mais humain) ou encore Warren (tout bonnement génial vocalement et très incarné)!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23382
Age : 29
Date d'inscription : 12/10/2008

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 EmptySam 24 Juil 2010 - 22:48

Polyeucte a écrit:
Pas du tout d'accord pour Milnes mais bon... ça détimbre, ça fait beaucoup d'effets... Je préfère largement Cappuccilli (boulversant d'humanité et de colère), Bastianini (très noir mais humain) ou encore Warren (tout bonnement génial vocalement et très incarné)!

Tu as écouté Milnes dans quelle version? Je le connais en entier dans le rôle dans la version Rudel pour le moment et dans beaucoup d'extraits de la version Bonynge. Je le trouve très émouvant dans ce rôle et j'adore sa voix. Pour les 3 autres, je ne connais que Warren qui est effectivement génial. Dans ce rôle, j'ai entendu en entier Gobbi, Fischer-Dieskau, Milnes et Warren. Celui que j'aime le moins est Gobbi dans la version Serafin avec Callas et Di Stefano. Il ne me bouleverse pas. Il est trop bouffon et cabotine trop. Fischer-Dieskau est vraiment étonnant dans la version Kubelik mais quelle incarnation!!!! Les aigus sont blanchis par moments mais c'est une interprétation essentielle pour moi de ce rôle. Milnes et Warren sont remarquables tous les deux. J'écouterai alors Cappuccilli et Bastianini. Il faut aussi que j'écoute dans la continuité de l'oeuvre et pas seulement par extraits la version Chailly pour entendre le Rigoletto de Nucci.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31497
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 EmptySam 24 Juil 2010 - 22:49

Polyeucte a écrit:
Pas du tout d'accord pour Milnes mais bon... ça détimbre, ça fait beaucoup d'effets... Je préfère largement Cappuccilli (boulversant d'humanité et de colère), Bastianini (très noir mais humain) ou encore Warren (tout bonnement génial vocalement et très incarné)!

Je reste sans voix Mr.Red

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20345
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 EmptySam 24 Juil 2010 - 23:00

aurele a écrit:
Tu as écouté Milnes dans quelle version?

Bonynge... et franchement c'est loin d'être ma version préférée. Et puis ce qui est choquant je trouve c'est que là où Sutherland et Pavarotti sont hyper vocaux mais très propres et chantants, lui sort les tripes et les mets sur la table...

Cololi a écrit:
Je reste sans voix Mr.Red

Pourquoi? Mauvais goût? Glottophilie? Parce que entre ce trio là et Milnes, il y a beaucoup plus de glotte chez Milnes je trouve!
Même si Cappuccilli est considéré comme cabot, pas dans ce studio avec Giulini!

Si je te dis que mon préféré reste et restera Blanc, tu dis quoi? Parce que les extraits en français me bouleversent (en plus avec Janine Micheau...)

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23382
Age : 29
Date d'inscription : 12/10/2008

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 EmptySam 24 Juil 2010 - 23:02

Tu connais qui d'autre dans le rôle en dehors de ceux que tu as cité?
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20345
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 EmptySam 24 Juil 2010 - 23:05

Nucci (mais c'est tardif...), DFD... mais bon, je suis tellement content des trois versions qui tournent souvent chez moi que je vais pas trop chercher plus loin...

Ah si... y a aussi Ivanov en russe (avec Kozlovsky... Embarassed ) mais là c'est pas top... Pour Ivanov bien sûr... Kozlovsky est génial lui comme de bien entendu! Mr.Red

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23382
Age : 29
Date d'inscription : 12/10/2008

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 EmptySam 24 Juil 2010 - 23:06

Polyeucte a écrit:
Nucci (mais c'est tardif...), DFD... mais bon, je suis tellement content des trois versions qui tournent souvent chez moi que je vais pas trop chercher plus loin...

C'est-à-dire? Pour Warren, quelle version écoutes tu?
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20345
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 EmptySam 24 Juil 2010 - 23:09

aurele a écrit:
C'est-à-dire? Pour Warren, quelle version écoutes tu?

Je ne sais plus quelle date exactement, mais disons que c'était après 2000 je crois...

Pour Warren : avec Björling et Sayao au MET...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23382
Age : 29
Date d'inscription : 12/10/2008

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 EmptySam 24 Juil 2010 - 23:09

Polyeucte a écrit:
Pour Warren : avec Björling et Sayao au MET...

Exactement la version que j'ai entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Ericc
Mélomaniaque
Ericc

Nombre de messages : 697
Date d'inscription : 17/08/2008

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 EmptySam 24 Juil 2010 - 23:30

aurele a écrit:
Ericc a écrit:
Cololi a écrit:
Et pas Rigoletto ? Alors qu'il n'y a que Milnes pour faire jeu égal avec lui dans ce rôle.

C'est que nous n'avons pas les mêmes attentes en matière de Rigoletto.
Donc non, pas plus Nucci que Milnes.

Quel est ton Rigoletto? Milnes est tout de même l'un des meilleurs Rigoletto de la discographie. Dans ce que j'ai pu entendre de la version Chailly, Nucci est excellent dans ce rôle.

Je répond exactement comme l'a fait Polyeucte en ajoutant Bruson.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23382
Age : 29
Date d'inscription : 12/10/2008

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 EmptySam 24 Juil 2010 - 23:33

Ericc a écrit:
Je répond exactement comme l'a fait Polyeucte en ajoutant Bruson.

Tes Rigoletto sont donc Bastianini, Cappuccilli, Warren et Bruson. Pour Bruson, quelle version dois-je privilégier d'après toi : celle de studio sous la direction de Sinopoli de 1984 ou le live de Muti de La Scala de 1994?
Revenir en haut Aller en bas
Ericc
Mélomaniaque
Ericc

Nombre de messages : 697
Date d'inscription : 17/08/2008

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 EmptySam 24 Juil 2010 - 23:43

aurele a écrit:
Ericc a écrit:
Je répond exactement comme l'a fait Polyeucte en ajoutant Bruson.

Tes Rigoletto sont donc Bastianini, Cappuccilli, Warren et Bruson. Pour Bruson, quelle version dois-je privilégier d'après toi : celle de studio sous la direction de Sinopoli de 1984 ou le live de Muti de La Scala de 1994?
Même s'il est loin en studio de ce qu'il faisait à la scène, 1984 bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23382
Age : 29
Date d'inscription : 12/10/2008

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 EmptySam 24 Juil 2010 - 23:44

Ericc a écrit:
Même s'il est loin en studio de ce qu'il faisait à la scène, 1984 bien sûr.

à cause du chef? à cause de l'entourage?
Revenir en haut Aller en bas
Ericc
Mélomaniaque
Ericc

Nombre de messages : 697
Date d'inscription : 17/08/2008

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 EmptySam 24 Juil 2010 - 23:53

aurele a écrit:
Ericc a écrit:
Même s'il est loin en studio de ce qu'il faisait à la scène, 1984 bien sûr.

à cause du chef? à cause de l'entourage?

Non je ne pensais qu'à Bruson, pas à l'entourage. 94 c'est vaiment tard.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23382
Age : 29
Date d'inscription : 12/10/2008

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 EmptySam 24 Juil 2010 - 23:56

Ericc a écrit:
Non je ne pensais qu'à Bruson, pas à l'entourage. 94 c'est vaiment tard.

Tu préfères l'entourage de quelle version et quel chef a le plus ta préférence?
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 29
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 EmptySam 24 Juil 2010 - 23:58

Ericc a écrit:
aurele a écrit:
Ericc a écrit:
Même s'il est loin en studio de ce qu'il faisait à la scène, 1984 bien sûr.

à cause du chef? à cause de l'entourage?

Non je ne pensais qu'à Bruson, pas à l'entourage. 94 c'est vaiment tard.

C'est un peu pareil pour son Nabucco. A dix ans d'intervalle, la différence est cruelle alors que pour certains, le temps n'a pas été trop mauvais pour leur voix. Lui, si. Confused
Revenir en haut Aller en bas
Ericc
Mélomaniaque
Ericc

Nombre de messages : 697
Date d'inscription : 17/08/2008

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 EmptyDim 25 Juil 2010 - 0:17

aurele a écrit:
Ericc a écrit:
Non je ne pensais qu'à Bruson, pas à l'entourage. 94 c'est vaiment tard.

Tu préfères l'entourage de quelle version et quel chef a le plus ta préférence?

Les deux chefs sont intéressants. Le Muti des années 90 on connaît, il ne surprend pas trop, on aime ou on n'aime pas selon les goûts. Sinopoli c'est plus personnel, donc à connaître peut être en priorité. Alagna est quand même plus intéressant que Schicoff. Les dames, tu vas encore dire que je ne suis jamais content Laughing alors je préfère m'abstenir. Je ne crois pas en tous cas que ces versions soient prioritaires.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23382
Age : 29
Date d'inscription : 12/10/2008

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 EmptyDim 25 Juil 2010 - 0:19

Ericc a écrit:
Les dames, tu vas encore dire que je ne suis jamais content Laughing alors je préfère m'abstenir.

Je serais plus tenté d'écouter Andrea Rost que Gruberova. J'ai peur que la seconde minaude trop comme pour sa Violetta.
Revenir en haut Aller en bas
Glocktahr
Mélomane chevronné
Glocktahr

Nombre de messages : 4707
Date d'inscription : 22/03/2009

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 EmptyMar 3 Aoû 2010 - 16:41

J'ai le DVD Ponelle, j'aime beaucoup le coté fragile de la voix de Gruberova. J'aimerais avoir une version CD avec ce type de voix, que me conseillez vous?

J'ai la version Callas-Di Stefano, je n'aime pas Callas dans ce role, elle ne fait pas du tout jeune fille, de plus le son est pas terrible et il y a une coupure de 5 minutes au début du deuxième acte.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20345
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 EmptyMar 3 Aoû 2010 - 16:47

Glocktahr a écrit:
J'ai le DVD Ponelle, j'aime beaucoup le coté fragile de la voix de Gruberova. J'aimerais avoir une version CD avec ce type de voix, que me conseillez vous?

Fragile pour Grubi?? scratch Je ne la qualifierai pas comme ça d'après ce que j'en connais!

Mais pour une Gilda fragile, Cotrubas chez Giulini est bouleversante... Et dans un très bel ensemble (Domingo, Cappuccilli, Ghiaurov, Moll...)

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Jorge
Caliméro baroqueux
Jorge

Nombre de messages : 6307
Age : 31
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 EmptyMar 3 Aoû 2010 - 17:01

Glocktahr a écrit:
J'ai le DVD Ponelle, j'aime beaucoup le coté fragile de la voix de Gruberova. J'aimerais avoir une version CD avec ce type de voix, que me conseillez vous?

Et bien, ça existe au disque. Gruberova-Bruson-Schicoff-Sinopoli. Chez Decca, à 10€. Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 Icon_smile
Revenir en haut Aller en bas
Figaro
Mélomaniaque
Figaro

Nombre de messages : 914
Localisation : Quelque part ;-)
Date d'inscription : 08/06/2010

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 EmptyMar 3 Aoû 2010 - 17:03

Jorge a écrit:
Glocktahr a écrit:
J'ai le DVD Ponelle, j'aime beaucoup le coté fragile de la voix de Gruberova. J'aimerais avoir une version CD avec ce type de voix, que me conseillez vous?

Et bien, ça existe au disque. Gruberova-Bruson-Schicoff-Sinopoli. Chez Decca, à 10€. Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 Icon_smile
Avec en prime la Maddalena de Fassbaender I love you et le Sparafuccile de Lloyd
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 EmptyMar 3 Aoû 2010 - 17:07

Glocktahr a écrit:
J'ai le DVD Ponelle, j'aime beaucoup le coté fragile de la voix de Gruberova. J'aimerais avoir une version CD avec ce type de voix, que me conseillez vous?

J'ai la version Callas-Di Stefano, je n'aime pas Callas dans ce role, elle ne fait pas du tout jeune fille, de plus le son est pas terrible et il y a une coupure de 5 minutes au début du deuxième acte.

Non, ça n'est pas une coupure, c'est juste qu'on ne donnait jamais la cabalette "Possente amor mi chiama" à cette époque. C'est Kraus qui la fait rétablir.
Revenir en haut Aller en bas
Cornélius
Mélomaniaque
Cornélius

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 EmptyMar 3 Aoû 2010 - 17:08

Que pensez vous de la version McNeil, Cioni, Sutherland, Siepi dirigée par Sanzogno ?
J'ai l'impression que McNeil est nettement plus en voix (...et mieux dirigé... et peut-être même mieux entouré...) que dans la version Molinari-Pradelli avec Grist et Gedda, non?...
Revenir en haut Aller en bas
Glocktahr
Mélomane chevronné
Glocktahr

Nombre de messages : 4707
Date d'inscription : 22/03/2009

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 EmptyMar 3 Aoû 2010 - 17:20

ok merci pour vos réponses (il y a un truc que je me demande : est ce qu'ici il est d'usage de remercier les contributeurs si on a rien d'autre à ajouter? D'un coté c'est plus sympa que de ne rien dire mais en même temps ça peut alourdir la lecture ulterieure des pages, ça flood le fil un peu...Dites moi...)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 EmptyMar 3 Aoû 2010 - 17:23

Glocktahr a écrit:
J'ai le DVD Ponelle, j'aime beaucoup le coté fragile de la voix de Gruberova. J'aimerais avoir une version CD avec ce type de voix, que me conseillez vous?
Outre la bande son du DVD qui existe en CD je crois, il y a Sinopoli avec Gruberová qui est excellent.
Sinon, il y a Muti avec Andrea Rost (une version sur le vif assez sympa), Giulini avec Cotrubas (mais tout le reste de l'enregistrement est très discutable).

Et plus fragile encore, Gardelli à Orange (Hendricks est bouleversante) et Popp avec Gardelli (mais c'est un peu mou).

De toute façon, la majorité des enregistrements sont faits avec de vrais lyriques et pas avec des Callas-Sutherland. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 EmptyMar 3 Aoû 2010 - 17:25

Glocktahr a écrit:
ok merci pour vos réponses (il y a un truc que je me demande : est ce qu'ici il est d'usage de remercier les contributeurs si on a rien d'autre à ajouter? D'un coté c'est plus sympa que de ne rien dire mais en même temps ça peut alourdir la lecture ulterieure des pages, ça flood le fil un peu...Dites moi...)
C'est beau d'être aussi prévenant. Very Happy Oui, c'est l'usage, au moins pour attester que les réponses ont été lues. Smile


Guillaume a écrit:
Non, ça n'est pas une coupure, c'est juste qu'on ne donnait jamais la cabalette "Possente amor mi chiama" à cette époque. C'est Kraus qui la fait rétablir.
... donc c'est une coupure. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7109
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 EmptyMar 3 Aoû 2010 - 17:40

Guillaume a écrit:
Non, ça n'est pas une coupure, c'est juste qu'on ne donnait jamais la cabalette "Possente amor mi chiama" à cette époque. C'est Kraus qui la fait rétablir.
ben désolé ça s'appelle une coupure ça! pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31497
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 EmptyMar 3 Aoû 2010 - 17:43

Vous n'y connaissez rien ...

Il y a les bonnes coupures ... et les mauvaises coupure.
Celles avec Callas sont les bonnes, les autres non Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 Icon_biggrin2

(Guillaume m'a dicté ce texte)

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Glocktahr
Mélomane chevronné
Glocktahr

Nombre de messages : 4707
Date d'inscription : 22/03/2009

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 EmptyMar 3 Aoû 2010 - 19:50

Ok merci David
Revenir en haut Aller en bas
Cornélius
Mélomaniaque
Cornélius

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 EmptyMar 3 Aoû 2010 - 20:30

Et la version Sutherland-McNeil-Cioni-Siepi, que faut-il en penser?
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7109
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 EmptyMar 3 Aoû 2010 - 20:45

Cornélius a écrit:
Et la version Sutherland-McNeil-Cioni-Siepi, que faut-il en penser?
que du bien! MacNeil est un des plus beaux Rigoletto de la discographie cynique, virulent, émouvant et tragique à la fois tout en étant d'une arrogance vocale insolente. Cioni est assez léger vocalement mais c'est de la belle ouvrage du début à la fin. Sutherland fabuleuse de timbre, de puissance, de rondeur vocale, de légèreté diaphane dans les pianissimi, de perfection technique: la Gilda idéale à mon sens. Siepi, Sparafucile impressionnant de noirceur et que seul Talvela arrivera à surpasser. Belle direction de Sanzogno, vive, alerte, dramatique et superbe prise de son.
Revenir en haut Aller en bas
Cornélius
Mélomaniaque
Cornélius

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 EmptyMar 3 Aoû 2010 - 21:19

Moi, je trouve cette version Sanzogno nettement meilleure que celle de Molinari-Pradelli avec le même McNeil.

Pour moi c'est une des versions à choisir en priorité (avant celle Solti), si on veut échapper aux deux "références" habituelles et consensuelles: Kubelik et Giulini.

La version Gavazzeni (avec Kraus, Scotto et Bastianini) est très bien sur le plan vocal, mais mal enregistrée, avec un orchestre discutable.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 EmptyMar 3 Aoû 2010 - 21:23

Cornélius a écrit:
Pour moi c'est une des versions à choisir en priorité (avant celle Solti), si on veut échapper aux deux "références" habituelles et consensuelles: Kubelik et Giulini.
Consensuelles ? Déjà, Giulini, j'ai l'impression que ça a toujours été une version regardée avec méfiance. Et depuis que les magazines papier sont concurrencés, on a sérieusement revu à la baisse l'attachement à Kubelik, je crois.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7109
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 EmptyMar 3 Aoû 2010 - 21:25

Cornélius a écrit:
Moi, je trouve cette version Sanzogno nettement meilleure que celle de Molinari-Pradelli avec le même McNeil.
Pour moi c'est une des versions à choisir en priorité (avant celle Solti), si on veut échapper aux deux "références" habituelles et consensuelles: Kubelik et Giulini.
La version Gavazzeni (avec Kraus, Scotto et Bastianini) est très bien sur le plan vocal, mais mal enregistrée, avec un orchestre discutable.
tu oublies la version Bonynge qui est l'autre grande référence.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 EmptyMar 3 Aoû 2010 - 21:26

Otello a écrit:
Cornélius a écrit:
Moi, je trouve cette version Sanzogno nettement meilleure que celle de Molinari-Pradelli avec le même McNeil.
Pour moi c'est une des versions à choisir en priorité (avant celle Solti), si on veut échapper aux deux "références" habituelles et consensuelles: Kubelik et Giulini.
La version Gavazzeni (avec Kraus, Scotto et Bastianini) est très bien sur le plan vocal, mais mal enregistrée, avec un orchestre discutable.
tu oublies la version Bonynge qui est l'autre grande référence.
Elle est rarement citée en référence, même si beaucoup de mélomanes l'apprécient. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7109
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 EmptyMar 3 Aoû 2010 - 21:34

DavidLeMarrec a écrit:
Otello a écrit:
tu oublies la version Bonynge qui est l'autre grande référence.
Elle est rarement citée en référence, même si beaucoup de mélomanes l'apprécient. Smile
excuse moi mais depuis presque 40 ans, toutes les revues musicales spécialisées lui ont donné les meilleures notes bien davantage que Kubelik et seule la version Giulini, à sa parution, a fait légèrement vaciller le piédestal.
Revenir en haut Aller en bas
Cornélius
Mélomaniaque
Cornélius

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 EmptyMar 3 Aoû 2010 - 21:37

Et la version Rizzi avec Agache, Vaduva, Leech et Ramey?
Je sais que certains l'apprécient beaucoup mais qu'elle ne fait pas l'unanimité...
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 EmptyMar 3 Aoû 2010 - 21:40

Elève Joan Sutherland
Bulletin de notes
Professeur : M. OTELLO

Rigoletto : 20/20
Un excellent travail ! Vous êtes une référence dans la classe !

Les Huguenots : 20/20
Belle redécouverte, vous avez chanté magnifiquement le rôle le plus important de cette oeuvre qui sert de support à vos divines vocalises.

Diction : 19,5/20
Vous avez une diction quasi parfaite, des talents immenses de diseuse et ce en français, en anglais, en allemand, en italien et en letton du sud !

Format : 19,5/20
Vous au moins vous n'êtes pas une cocotte comme certaines de vos camarades (Natalie, Beverly...), mais une vrai soprano dramatistico d'agilita superbissima.

[...]

MOYENNE GENERALE : 19,70
Je vous décerne le Diapason d'Or et le Choc de Classica, au nom du comité des Glottophiles Unifiés.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23382
Age : 29
Date d'inscription : 12/10/2008

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 EmptyMar 3 Aoû 2010 - 22:41

Guillaume a écrit:
Format : 19,5/20
Vous au moins vous n'êtes pas une cocotte comme certaines de vos camarades (Natalie, Beverly...), mais une vrai soprano dramatistico d'agilita superbissima.

Sills n'est pas une "cocotte" comme tu dis. Otello n'a jamais dit cela de Sills qui est une chanteuse qu'il apprécie.
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7109
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 EmptyMar 3 Aoû 2010 - 23:12

mon cher Guillaume, je ne doute pas que tu aies beaucoup d'humour Wink
Mais humour ou pas, il n'empêche, quoique tu en dises, que Joan Sutherland est l'une des plus grandes voix, la plus grande perfection technique et l'une des plus grandes belcantistes à ce jour et qu'elle a accompli l'une des carrières lyriques les plus immenses et exemplaires du 20ème siècle. Ca c'est complètement factuel.
Alors après si tu veux pinailler sur sa diction qui était effectivement inégale,... libre à toi mais ça ne change rien au reste. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7109
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 EmptyMar 3 Aoû 2010 - 23:14

aurele a écrit:
Guillaume a écrit:
Format : 19,5/20
Vous au moins vous n'êtes pas une cocotte comme certaines de vos camarades (Natalie, Beverly...), mais une vrai soprano dramatistico d'agilita superbissima.
Sills n'est pas une "cocotte" comme tu dis. Otello n'a jamais dit cela de Sills qui est une chanteuse qu'il apprécie.
ah ben Sills n'a tout simplement rien à voir avec Dessay qui est la seule cocotte des deux. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23382
Age : 29
Date d'inscription : 12/10/2008

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 EmptyMar 3 Aoû 2010 - 23:23

Pour rester sur Sills, je connais sa Gilda dans la version de studio de Rudel. La voix est très acidulée. Sills est émouvante comme souvent mais elle minaude trop dans ce rôle.
Revenir en haut Aller en bas
Cornélius
Mélomaniaque
Cornélius

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 EmptyMar 3 Aoû 2010 - 23:29

... et la direction de Rudel est une catastrophe !....
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7109
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 EmptyMar 3 Aoû 2010 - 23:30

aurele a écrit:
Pour rester sur Sills, je connais sa Gilda dans la version de studio de Rudel. La voix est très acidulée. Sills est émouvante comme souvent mais elle minaude trop dans ce rôle.
oui mais la voix était déjà esquintée. on est sur la fin de carrière au moment cet enregistrement.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23382
Age : 29
Date d'inscription : 12/10/2008

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 EmptyMar 3 Aoû 2010 - 23:30

Cornélius a écrit:
... et la direction de Rudel est une catastrophe !....

Tout à fait d'accord avec toi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Rigoletto (Verdi, 1851)
Revenir en haut 
Page 4 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: