Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -60%
Trottinette électrique pliable – GO RIDE ...
Voir le deal
99 €

 

 Sébastien de Brossard ( 1655-1730 )

Aller en bas 
AuteurMessage
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 53
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) Empty
MessageSujet: Sébastien de Brossard ( 1655-1730 )   Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) EmptyDim 6 Juil 2008 - 11:41

Sébastien de Brossard est un compositeur et un théoricien de la musique français né à Dompierre (Orne) le 12 septembre 1655 et mort à Meaux le 10 avril 1730.
Après des études de philosophie et de théologie à Caen, il étudie la musique et s'établit à Paris en 1678, puis est nommé vicaire à la cathédrale de Strasbourg. Il y fonde une Académie de Musique en 1687 et c'est là qu'il se procure la majeure partie de sa bibliothèque musicale, devenue légendaire. Cette collection de 157 sonates, acquise par Brossard porte le nom de Codex Rost, d'apres le copiste Franz Rost (1640 - 1688), provenant de Baden-Baden. Elle est parfois la seule source d'œuvres de certains compositeurs allemands et italiens du 17ie siècle.
Brossard a écrit un ouvrage sur les termes grec, latins et italiens dans la musique et le premier Dictionnaire de musique en langue française en 1703. En 1724, Brossard offre sa très riche bibliothèque à Louis XV, en échange d'une pension, et en rédige le catalogue.
Ouvrage manuscrit de 393 pages accompagné d'une table alphabétique de 253 pages, ce catalogue constitue encore aujourd'hui une source inépuisable de renseignements sur la bibliographie musicale, la qualité des impressions, l'esthétique et les théories musciales de l'époque. Le manuscrit est conservé au département de la musique de la Bibliothèque nationale de France.
Brossard a en outre écrit six Livres d'airs sérieux et à boire (1691-1698), plusieurs motets et des Lamentations du prophète Jérémie (1721).
Source Wikipédia .


J'ai découvert  Brossard grâce à mon coffret 5 cd

Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) 41V8TF59CFL.
On le trouve d'ailleurs aussi édité chez Véritas .

Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) 41JE5X2QAHL.__
Mais plus chère que le coffret ( bonne affaire  scratch )

Une office des défunts.
Rien de spectaculaire ici mais c'est d'une très grande délicatesse.
Etrange mélange d'un raffinement à la française et  d'une esthétique  italienne. Original, assez surprenant mais une fusion extrêmement réussie .  
Légèreté dans la diction et l'élégance française sunny
Grande souplesse musicale aux sonorités diverses  .  fleurs
Ce qui  en fait une oeuvre vraiment très légère et  assez planante zen
Veronique gens ne doit pas y être étrangère. Vraiment toujours aussi parfaite dans diction . Elle est ici  céleste .
Lesne ne déroge pas à la règle . Superbe .

Pour continuer chez ce Brossard quelques conseils svp .
Son style ci  dessus cité est -ce une constante ? Ou est-ce  juste propre aux leçons des morts ?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89452
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) Empty
MessageSujet: Re: Sébastien de Brossard ( 1655-1730 )   Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) EmptyDim 6 Juil 2008 - 13:21

C'est valable pour l'ensemble de la musique religieuse de Sébastien de Brossard : beaucoup de pudeur, et une souplesse très italienne. J'aime beaucoup également.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Jaky
Mélomane chevronné
Jaky

Nombre de messages : 9422
Age : 60
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) Empty
MessageSujet: Re: Sébastien de Brossard ( 1655-1730 )   Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) EmptyDim 6 Juil 2008 - 13:57

+1000 cool-blue
Revenir en haut Aller en bas
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 53
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) Empty
MessageSujet: Re: Sébastien de Brossard ( 1655-1730 )   Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) EmptyDim 6 Juil 2008 - 22:00

Pour continuer chez ce Brossard quelques conseils svp .

J'en ai pas eu scratch

Basketball
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89452
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) Empty
MessageSujet: Re: Sébastien de Brossard ( 1655-1730 )   Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) EmptyDim 6 Juil 2008 - 22:12

atomlegend a écrit:
Pour continuer chez ce Brossard quelques conseils svp .

J'en ai pas eu scratch

Basketball
La Messe des Morts est un (très beau) classique de M. de Brossard. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14132
Date d'inscription : 14/04/2007

Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) Empty
MessageSujet: Re: Sébastien de Brossard ( 1655-1730 )   Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) EmptyLun 7 Juil 2008 - 15:36

La discographie de Sébastien de Brossard est pour le moment assez réduite et peu de titres sont disponibles.

Je ne connais que ces trois disques :

- 3 grands motets : In convertendo Dominus, Canticum Eucharisticum Pro Pace et Miserere Mei, Deus enregistrés par Christophe Coin et l'Ensemble Baroque de Limoges avec le choeur Accentus. Des solistes excellentissimes et très à l'aise dans ce répertoire : Corréas, Fouchécourt, Ragon, Lallouette, Collot, un choeur très fourni et parfait, un orchestre "chambriste" (deux instruments maximum par pupitres : un très bon disque. Brossard se montre ici attaché au modèle du motet à l'ancienne, celui de Dumont/Robert/Lully où tout est d'un seul tenant. Seul In Convertendo Dominus est découpé en plusieurs mouvements autonomes façon Delalande ou Desmarest, manière qu'affectionnera la génération suivant Lully.

Pochette de la version originale de 1997 et celle de sa réédition en 2005 :

Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) 5184WKPY8FL

Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) 5195FM7PA7L

- Les leçons des morts, la sonate en trio n°1 et le motet Dialogus poenitentis animae cum Deo sur le disque de Lesne et Il Seminario précédemment évoqué par Atom. Véronique Gens y est souveraine comme d'habitude. J'aime beaucoup la sonate en trio et le Dialogus est un pur délice, peut-être la pièce que je préfère dans ce disque.

Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) 41JE5X2QAHL

Attention le coffret 5 CD Lesne ne comprend pas les textes ! Mad

- 4 petits motets : canticum primum, canticum secundum, canticum quartum et canticum quintum chantés par Isabelle Desrochers, accompagnée par Frédéric Desenclos à l'orgue. Ce disque Auvidis/Astrée avec un superbe Vouet sur la pochette est aujourd'hui épuisé. Je suis plutôt réservé sur son compte, tout ça manque un peu d'agréments et la voix semble en léger retrait, les deux disques précédents me semblent nettement prioritaires pour découvrir et apprécier Brossard. Désolé une fois de plus si je regrette une chanteuse mais les Leçons de Ténèbres de Delalande étaient par exemple très belles avec Desrochers, elles sont devenues tout simplement magnifiques avec Lefilliâtre. Il manque peut-être à Desrochers plus d'audaces dans les pyrotechnies vocales. Lecerf de la Viéville reprochait à Sébastien de Brossard les longs Amen ou Alleluia qui terminent ses motets. Je dois dire que c'est exactement ce dont je raffole et c'est aussi pour cette raison que j'adore Vivaldi, mais là il manque peut-être un peu de fougue et d'audace : on aimerait qu'Isabelle se lâche un peu plus.

Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) 51RQCZ8F02L


Autres enregistrements :

Des petits motets ont été enregistrés par Alain Buet et Hervé Lamy pour le label Assai, Martin Gester et le Parlement de Bretagne ont signé un disque de "Cantiques sacrez" pour Opus 111 et une "Messe pour la nuit de Noel" (avec des pièces d'orgue de Dandrieu) pour la collection "Tempéraments" du label Radio France, Olivier Schneebeli et Les Pages & Les Chantres ont enregistré un disque (épuisé) chez Auvidis/Astrée, Le Concert Calotin a enfin enregistré un disque de cantates sacrés pour Arion en 2004. Voilà au moins 5 disques sur lesquels il faudrait que j'arrive à mettre la main et qui portent la discographie de Brossard à 8 disques au minimum. On doit aussi sûrement trouver des extraits dans diverses compilations versaillaises.

On pourra lire un article consacré à ce compositeur sur le très beau site de Jardin Baroque
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89452
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) Empty
MessageSujet: Re: Sébastien de Brossard ( 1655-1730 )   Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) EmptyLun 7 Juil 2008 - 15:57

Atom ne va pas aimer Coin, je pense. Autant qu'il m'en souvienne, si je confonds pas avec autre chose, ça ne m'avait pas ébloui, en partie à cause de l'exécution assez sage, on a l'habitude du génie chez les interprètes de ce répertoire, alors on devient vite difficile. Effectivement, assez statique, à la façon des motets lullystes.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14132
Date d'inscription : 14/04/2007

Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) Empty
MessageSujet: Re: Sébastien de Brossard ( 1655-1730 )   Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) EmptyLun 7 Juil 2008 - 16:15

On verra ce que Atom en pense. Pour ma part je le trouve admirable et la prononciation "à la romaine" regrettée par Jardin Baroque sur son blog n'a gâché en rien le plaisir que j'ai pris à l'écoute de ce disque. Pourtant c'est tout à fait le genre de petite remarque que j'aurais pu faire hehe
Revenir en haut Aller en bas
Stadler
Clarinomaniaque
Stadler

Nombre de messages : 8501
Age : 50
Localisation : Gembloux (Belgique)
Date d'inscription : 27/11/2006

Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) Empty
MessageSujet: Re: Sébastien de Brossard ( 1655-1730 )   Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) EmptyLun 7 Juil 2008 - 16:23

C'est lui le fameux Papy Brossard scratch

















OK, je sors hehe Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) Empty
MessageSujet: Re: Sébastien de Brossard ( 1655-1730 )   Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) EmptyMer 7 Jan 2009 - 11:55

atomlegend a écrit:


Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) 41JE5X2QAHL.__


Une office des défunts.
Rien de spectaculaire ici mais c'est d'une très grande délicatesse.
Etrange mélange d'un raffinement à la française et d'une esthétique italienne. Original, assez surprenant mais une fusion extrêmement réussie .
Légèreté dans la diction et l'élégance française sunny
Grande souplesse musicale aux sonorités diverses . fleurs
Ce qui en fait une oeuvre vraiment très légère et assez planante zen
Veronique gens ne doit pas y être étrangère. Vraiment toujours aussi parfaite dans diction . Elle est ici céleste .
Lesne ne déroge pas à la règle . Superbe .

Pas grand chose à ajouter à ce qu'en dit Atom, j'ai trouvé ça superbe de raffinement mais sans chichiterie (hein Jorge !). Un parfait équilibre entre le dépouillement de Charpentier et la flamboyance de Lully. Je suis presque étonné de trouver une oeuvre de cette excellence chez un compositeur qui se retrouve relégué au fond de la classe le plus souvent. Un coup de génie peut-être. Ne pas laisser passer ça si on aime le baroque français sacré, indispensable.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89452
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) Empty
MessageSujet: Re: Sébastien de Brossard ( 1655-1730 )   Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) EmptyMer 7 Jan 2009 - 13:26

Non, non, pas un coup de génie isolé, la messe des morts est sensiblement du même tonneau ; altier comme chez les lullystes, mais avec une intimité et une souplesse bien plus deuxième manière. J'aime beaucoup aussi.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) Empty
MessageSujet: Re: Sébastien de Brossard ( 1655-1730 )   Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) EmptyMer 7 Jan 2009 - 13:28

Merci du conseil.
Revenir en haut Aller en bas
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 53
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) Empty
MessageSujet: Re: Sébastien de Brossard ( 1655-1730 )   Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) EmptySam 6 Mar 2010 - 12:59

Je re écoute à l'instant ses leçons. Quel délice !!!!
Pas d'autres nouveautés en vu. Aspic peut être ? Bertram ?
Revenir en haut Aller en bas
Aspic
Mélomane averti
Aspic

Nombre de messages : 219
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 18/11/2008

Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) Empty
MessageSujet: Re: Sébastien de Brossard ( 1655-1730 )   Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) EmptySam 6 Mar 2010 - 14:45

Je n'avais jamais entendu parler de ce bonhomme avant de lire ce fil, désolé atom. Very Happy

Mais je vais le découvrir sans tarder !
Revenir en haut Aller en bas
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) Empty
MessageSujet: Re: Sébastien de Brossard ( 1655-1730 )   Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) EmptySam 6 Mar 2010 - 15:35

L' In convertendo est vraiment génial.
Très original je trouve en plus.
J'ai été un peu surprise par la direction de Coin au départ mais les voix sont tellement magnifiques drunken
Revenir en haut Aller en bas
Aspic
Mélomane averti
Aspic

Nombre de messages : 219
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 18/11/2008

Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) Empty
MessageSujet: Re: Sébastien de Brossard ( 1655-1730 )   Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) EmptyDim 7 Mar 2010 - 16:16

J'ai écouté les Leçons des Morts, et effectivement, c'est absolument magnifique ! affraid I love you

C'est à mi-chemin entre du Charpentier et du Lully dans ses oeuvres religieuses, avec en même temps une simplicité et une évidence harmonique qui rendent encore plus troublant toutes les modulations et les harmonies un peu recherchées et charpentesques. Ouais, voilà, c'est simple (mais pas trop) et touchant, quoi.

Une superbe découverte que ce compositeur, en tout cas, merci atom' pour avoir ouvert ce fil ! mains
Revenir en haut Aller en bas
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) Empty
MessageSujet: Re: Sébastien de Brossard ( 1655-1730 )   Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) EmptyMar 9 Mar 2010 - 14:29

J'ai écouté les leçons des morts recommandées par Atom.
Il a bien fait de le faire d'ailleurs ! C'est vraiment superbe, il y a vraiment des moments bouleversants.
Personnellement je ne retrouve pas tellement Lully là-dedans.
Quand à l'interprétation ... ça me réconcilie avec Véronique Gens Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Aspic
Mélomane averti
Aspic

Nombre de messages : 219
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 18/11/2008

Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) Empty
MessageSujet: Re: Sébastien de Brossard ( 1655-1730 )   Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) EmptyMar 9 Mar 2010 - 17:56

Hidraot a écrit:
Personnellement je ne retrouve pas tellement Lully là-dedans.
Non, pas de Lully "profane", mais certains de ses Petits ou Grand Motets ont des harmonies et une simplicité expressive un peu brossardienne... enfin, l'inverse, quoi. Oui, bon, il s'agit des pièces religieuses de Lully où l'on dirait le moins du Lully, aussi Mr. Green

Ah oui, et après réécoute, son style instrumental (dans les petites "sonates" dans les Leçons) me font un peu penser aux Apothéoses de Couperin... un peu italianisant sur le bords, quoi (rien qu'au niveau des noms... "sonatina" !) ; pareil dans les Grands Motets que je découvre actuellement... Mais bon, c'est l'époque, quoi, normal.

Dommage qu'il n'ait pas écrit de Tragédies en Musique, le père Brossard... Shit
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89452
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) Empty
MessageSujet: Re: Sébastien de Brossard ( 1655-1730 )   Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) EmptyMar 9 Mar 2010 - 21:04

Aspic a écrit:
C'est à mi-chemin entre du Charpentier et du Lully dans ses oeuvres religieuses, avec en même temps une simplicité et une évidence harmonique qui rendent encore plus troublant toutes les modulations et les harmonies un peu recherchées et charpentesques. Ouais, voilà, c'est simple (mais pas trop) et touchant, quoi.
Pas mieux en ce qui me concerne. Very Happy Lesne a beaucoup fait pour sa musique, il l'a pas mal jouée en concert ces dernières années.

La Messe des morts est magnifique aussi.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 53
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) Empty
MessageSujet: Re: Sébastien de Brossard ( 1655-1730 )   Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) EmptySam 20 Nov 2010 - 18:08

Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) 51Fqscf6MDL.__

Avant de me lancer :
Mayo- Felip ?
Le concert Calotin ?
Des avis ?
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14132
Date d'inscription : 14/04/2007

Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) Empty
MessageSujet: Re: Sébastien de Brossard ( 1655-1730 )   Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) EmptyDim 21 Nov 2010 - 3:07

Je garde un mauvais souvenir de cet album mais je ne sais plus très bien pourquoi... Il me semble que c'est en français restitué. Je n'avais pas trop accroché avec la chanteuse non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) Empty
MessageSujet: Re: Sébastien de Brossard ( 1655-1730 )   Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) EmptySam 2 Nov 2013 - 12:25

Leçons des morts, 1696-1697

Brossard compose les leçons des morts alors qu'il est maître de la chapelle à la cathédrale de Strasbourg.
Le texte, magnifique qu'il faut absolument lire en écoutant est tiré du livre de Job.
Les leçons des morts ont été très rarement mises en musique, il s'agit de textes lus ou chantés aux 3 nocturnes des matines de l'office des défunts, chaque nocturne comprenant 3 leçons, ce qui fait donc un total de 9 leçons par office. Brossard compose uniquement pour les 4 premières leçons pour 2 voix, instrument et basse continue.
Elles s'articulent toutes de la même manière : chaque leçon débute par une courte ouverture instrumentale (une sonatina) puis se succèdent des airs lents, graves, d'une grande délicatesse et des airs vifs permettant un grand contraste.
En tant que partisan des goûts réunis, Brossard donne a ses oeuvre une forte empreinte italienne surtout dans les passages lents en utilisant des "accords qui frottent" un peu à la manière de Charpentier. L'ornementation est délicate et utilisée sans exagération, typiquement française et permet d'accentuer le pathos des passages lents.
L'accompagnement discret, souligne et sublime les voix, qui sont utilisées exclusivement en duo, se mêlant l'une à l'autre jusqu'à se confondre drunken 

Ces leçons font partie, pour moi, des plus belles pièces sacrées du baroque français, d'une délicatesse et d'une retenue extrême. C'est juste beau.

Pour la disco, il a bien sûr l'excellente version de Véronique Gens et Gérard Lesne dont il a déjà été question plusieurs fois.
Il existe un autre enregistrement, par Jérôme Corréas et les Paladins dans le CD Tenebris qui est également très bien, mais cet enregistrement ne contient que la première et la troisième leçon et comporte en revanche des leçons de ténèbres de divers auteurs.

Revenir en haut Aller en bas
hommepiano
Mélomaniaque


Nombre de messages : 818
Date d'inscription : 23/01/2014

Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) Empty
MessageSujet: Re: Sébastien de Brossard ( 1655-1730 )   Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) EmptyJeu 13 Mar 2014 - 13:41

Hidraot a écrit:
L' In convertendo est vraiment génial.
Très original je trouve en plus.
J'ai été un peu surprise par la direction de Coin au départ mais les voix sont tellement magnifiques  drunken
bonjour hidraot, wouaw ce que j'écoute est F A B U L E U X !!!!!!!!!

c'est le grand motet IN CONVERTENDO DOMINUS et ce passage est céleste, divin, mirifique,..........:
Tunc repletum de 03:39 à 05:13.
 drunken affraid cheers

Choeur de Chambre Accentus
Ensemble Baroque de Limoges
Christophe Coin, director

watch?v=u2hoSgmLFss.

je crois que les grands motets font définitivement partie des oeuvres de musique classique que j'aime le plus...désolé mais je préfère les grands motets français aux cantates allemandes.
Revenir en haut Aller en bas
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 53
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) Empty
MessageSujet: Re: Sébastien de Brossard ( 1655-1730 )   Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) EmptySam 15 Mar 2014 - 6:21

hommepiano a écrit:


c'est le grand motet IN CONVERTENDO DOMINUS et ce passage est céleste, divin, mirifique,..........:
Tunc repletum de 03:39 à 05:13.
 drunken affraid cheers

Choeur de Chambre Accentus
Ensemble Baroque de Limoges
Christophe Coin, director

watch?v=u2hoSgmLFss.



Salut.
Chouette passage, en effet, très dansant,et presque moins convenu que le grand maitre.
Coin et sa petite bande sont parfaits.  thumright 
5mn10 / 7mn23. J'aime beaucoup ce passage avec ses vents "suspendus", c'est léger, très bien maitrisé. La soprano  I love you 
Et d'ailleurs tout ce qui est a venir dans ton extrait me plait beaucoup.

Le cd en question: ( Woo en parle un peu plus haut )
Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) 71-IqinppiL.__



hommepiano a écrit:

je crois que les grands motets font définitivement partie des œuvres de musique classique que j'aime le plus...désolé mais je préfère les grands motets français aux cantates allemandes.

Tu connais ceux de Lully ? Dans le style swing de ton extrait. A tout hasard:
watch?v=XnTPdsQvSW4
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89452
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) Empty
MessageSujet: Re: Sébastien de Brossard ( 1655-1730 )   Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) EmptySam 15 Mar 2014 - 12:15

Toi.

cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) Empty
MessageSujet: Re: Sébastien de Brossard ( 1655-1730 )   Sébastien de Brossard ( 1655-1730 ) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Sébastien de Brossard ( 1655-1730 )
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: