Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-43%
Le deal à ne pas rater :
Pack Découverte Philips Hue Kit de démarrage + 1 Hue Play Blanc
129.99 € 229.99 €
Voir le deal

 

 Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore...

Aller en bas 
+60
Francesco
saint corentin
Fiordiligi
Mrguitarcat
Hollander
malko
Montfort
PIT
Анастасия231
bAlexb
Hippolyte
eleanore-clo
Martine
Wagneropathe
Figaro
Pelléas
Siegmund
Zémire
Ino
Rameau
Kiwi
Radames
ciao
Vocalises
AD
Otello
Jules Biron
Polyeucte
Jorge
Richard
Dave
Cololi
Brünnhilde
aurele
Hidraot
Guillaume
Cleme
Zip
Kia
Mariefran
Lysandre
antrav
Mehdi Okr
Zoé Dessay
Pison Futé
Morloch
calbo
DavidLeMarrec
Liana
MXT
enie
Capri
Kermit
gaston
Stanislas Lefort
Ouf1er
Jaky
Bezout
Xavier
Cadbury Fan
64 participants
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20  Suivant
AuteurMessage
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 42
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore...   Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 EmptyVen 17 Fév 2012 - 18:15

aurele a écrit:
elle jouait deux personnages complètement différents. On vante l'actrice mais elle joue toujours de la même manière

scratch scratch scratch
Revenir en haut Aller en bas
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend


Nombre de messages : 9166
Age : 56
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore...   Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 EmptyVen 17 Fév 2012 - 18:28

Question voix je reconnais que je suis pas Fan de Dessay même si je l'ai trouvé excellente dans l' Arabella de R Strauss. ( elle y est impeccable , vraiment version dvd C.Thielemann ).
Mais de la, a la flageller et de porter Mylène Farmer aux cieux. Y a effectivement un truc qui cloche. Wink


Dernière édition par atomlegend le Ven 17 Fév 2012 - 18:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zémire
Mélomane averti
Zémire


Nombre de messages : 492
Age : 67
Date d'inscription : 18/07/2010

Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore...   Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 EmptyVen 17 Fév 2012 - 18:36

aurele a écrit:
Jérôme résume très bien la situation et les éléments qui font que Dessay m'énerve et mériterait des baffes selon moi.

Je trouve très irrespectueux de parler de la sorte, quelle que soit la personne d'ailleurs.
C'est manquer de respect tant pour l'interprète que pour les personnes qui l'apprécient. Je n'aime pas tout ce qu'elle fait mais c'est quelqu'un qui m'a apporté beaucoup de bons moments et je lui en sais gré. Je viens de regarder sa Traviata à Aix et elle m'a à nouveau impressionée par ses qualités d'artistes.
Après cela, je veux bien reconnaître que j'ai mauvais goût ou que je n'y connais rien en opéra mais c'est aussi ma liberté ! Wink

aurele a écrit:
Cela lui ferait peut être du bien si quelqu'un la secouait justement, verbalement évidemment.

Je ne suis pas certaine qu'elle ait vraiment besoin d'un forum pour cela ...

Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7281
Age : 57
Date d'inscription : 20/05/2010

Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore...   Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 EmptyVen 17 Fév 2012 - 18:55

aurele a écrit:
car je pourrais très bien recommencer à l'insulter
Ah ben non! Depuis quand insulter les gens est il "pédagogique" ?? Et puis elle n'a rien fait qui mérite qu'elle soit insultée! On peut ne pas être d'accord (et j'en suis) avec son parcours de ces 10 dernières années et en faire le constat sans pour autant déraper verbalement dans l'insulte.
Revenir en haut Aller en bas
Ino
Mélomaniaque
Ino


Nombre de messages : 1268
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2010

Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore...   Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 EmptyVen 17 Fév 2012 - 22:06

C'est d'autant plus stérile que quand tu fais ton commentaire sur sa façon de jouer (les tics blabla) tu ne fais que citer un "bon" mot régurgité mille fois depuis sa trouvaille par un journaleux quelconque (la peur du pléonasme ne m'empêche pas de dormir).
Jérôme lui-même a trouvé sa récente Lucia émouvante et crédible scéniquement, à défaut de l'être vocalement. Et pourtant c'est avant tout dans un contexte comique qu'on la connait, parce qu'elle a un vrai talent de "timing" comique, de trouver le bon moment pour placer un geste, un mot, une inflexion qui fait que la blague va marcher. Dire qu'elle joue toujours le drame de la même façon, l'émotivité idem, le comique idem, la surprise idem, pourquoi pas? C'est un peu la marque de fabrique des artistes de scène français, être un personnage plutôt que d'en jouer un à l'américaine. Mais elle n'a pas un seul jeu scénique, loin de là!


PS : je suis en désaccord avec le commentaire de forumopera sur la news faisant référence à cette déclaration de Natalie Dessay : c'est une excellente nouvelle pour ses fans!
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 52
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore...   Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 EmptyVen 17 Fév 2012 - 22:29

Ce n'est peut-être pas Dessay qui mérite une paire de baffes; elle peut agacer mais là c'est aller trop loin. Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7281
Age : 57
Date d'inscription : 20/05/2010

Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore...   Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 EmptyVen 17 Fév 2012 - 23:54

Ino a écrit:
Jérôme lui-même a trouvé sa récente Lucia émouvante et crédible scéniquement, à défaut de l'être vocalement.
Ah oui tout à fait! je persiste à dire que c'était complètement contestable vocalement parlant mais c'est vrai que scéniquement il se passait quelque chose de très émouvant.
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 52
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore...   Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 EmptySam 18 Fév 2012 - 0:00

Tu parles de la Lucia du Met? Oui scéniquement elle donnait quelque chose à voir, vraiment. Dans la mise en scène de Zimmermann j'ai particulièrement apprécié de voir le fantôme de la fontaine prendre vie, comme pour signifier que la pauvre Lucia ne peut avoir d'autre destin que la folie et le mort
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 42
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore...   Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 EmptyJeu 23 Fév 2012 - 19:14

Un plutôt bon papier pour un des concerts de la tournée Debussy :

http://www.forumopera.com/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=3453&cntnt01origid=57&cntnt01lang=fr_FR&cntnt01returnid=54

Qui a tendance, dans le fond, à renforcer mes (bons) a priori sur la Dessay concertiste (cf. plus haut).
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 52
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore...   Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 EmptyDim 15 Avr 2012 - 13:50

https://classik.forumactif.com/t5743p150-metropolitan-de-new-york-2011-2012#769268

Ou l'art d'en rajouter une couche bien salée. Tout n'a-t-il pas déjà été dit sur l'état de la voix de la dame? Pourquoi continuer à se faire du mal à l'écouter dans un répertoire dont nous savons depuis longtemps qu'il n'est pas le sien--voire même à l'écouter tout court scratch ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore...   Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 EmptyDim 15 Avr 2012 - 13:53

parce que sa Traviata d'Aix était plutôt mal: il faut un certain aplomb pour affronter critique et public qui vont forcément lui tomber dessus.
Et on avait enfin une Traviata crédible, Violetta rongée par la maladie comme elle devrait l'être au lieu de pousser des notes transcendantes à faire trembler les lustres.
Bon évidemment je ne connais pas sa prestation de New York, mais ce sera toujours assez bon pour le goût américain.
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 52
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore...   Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 EmptyDim 15 Avr 2012 - 13:59

Oui je suis d'accord, mais pourquoi dans ce cas continuer à l'écouter dans d'autres séries de La traviata alors qu'il y a tellement d'artistes qui font cent mille fois mieux? Je reconnais que ca me dépasse complètement, à moins que ce soit juste pour le plaisir d'être méchant. Maintenant qu'on sait que Dessay arrête dans une vingtaine de mois il faudrait peut-être penser à lui lâcher les baskets, non?
Revenir en haut Aller en bas
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran


Nombre de messages : 14259
Age : 62
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore...   Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 EmptyDim 15 Avr 2012 - 14:03

Tu es d'accord avec Sud sur le goût des Américains et sur le fait que la Traviata doit être vraisemblable ? C'est quand même du Verdi, il faut que ça chante… ce n'est pas un opéra du XX°…
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7281
Age : 57
Date d'inscription : 20/05/2010

Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore...   Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 EmptyDim 15 Avr 2012 - 14:05

en même temps là c'est toi qui insistes! tu mets bien plus en lumière les commentaires faits ! hehe
Revenir en haut Aller en bas
Michel Desrousseaux
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1189
Date d'inscription : 31/08/2010

Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore...   Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 EmptyDim 15 Avr 2012 - 14:06

calbo a écrit:
Oui je suis d'accord, mais pourquoi dans ce cas continuer à l'écouter dans d'autres séries de La traviata alors qu'il y a tellement d'artistes qui font cent mille fois mieux?
C'est simplement une question d'actualité. Elle était hier dans la retransmission du MET. C'est normal qu'on en parle. D'ailleurs, c'est une chanteuse que j'aime bien, et j'avais aimé sa Traviata d'Aix. On pouvait espérer mieux hier.
Revenir en haut Aller en bas
Ino
Mélomaniaque
Ino


Nombre de messages : 1268
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2010

Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore...   Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 EmptyDim 15 Avr 2012 - 14:07

sud273 a écrit:
parce que sa Traviata d'Aix était plutôt mal: il faut un certain aplomb pour affronter critique et public qui vont forcément lui tomber dessus.
Et on avait enfin une Traviata crédible, Violetta rongée par la maladie comme elle devrait l'être au lieu de pousser des notes transcendantes à faire trembler les lustres.
Bon évidemment je ne connais pas sa prestation de New York, mais ce sera toujours assez bon pour le goût américain.

Pour l'avoir écoutée et par extraits vue, c'est beaucoup moins bon qu'à Aix. Et puis Hvorostovsky est infiniment moins élégant que Tézier (dans la fin "oh ciel, e ver!" l'émotion n'est pas du tout aussi forte), donc globalement moins de plaisir. Un sublime Addio tout de même, fort de sens...


Dernière édition par Ino le Dim 15 Avr 2012 - 14:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 52
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore...   Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 EmptyDim 15 Avr 2012 - 14:09

La chanteuse doit AUSSI être une comédienne/tragédienne, surtout pour La Traviata et tu ne peux décemment pas enlever une telle qualité à Dessay. Certes la voix est en ruines et le met avait largement les moyens d'engager une autre artiste, mais aurait-elle su donner l'impulsion scénique qui manque parfois, voire souvent à toutes ces Violetta actuelles?
Revenir en haut Aller en bas
Michel Desrousseaux
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1189
Date d'inscription : 31/08/2010

Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore...   Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 EmptyDim 15 Avr 2012 - 14:17

Bien sûr qu'elle est bonne tragédienne, comme je le dis d'ailleurs dans l'autre fil.
Le public de NYC qui n'est pas aussi con que Sud fait semblant de le croire, le sait bien aussi, comme le montrent ces deux articles élogieux :
http://www.nytimes.com/2012/04/12/arts/music/natalie-dessay-in-la-traviata-at-the-met.html
http://www.therepublic.com/view/story/f5460f24dd0243ad8348d7f3cfa5dfe3/US--Opera-Review-Traviata-Dessay/
Ils reconnaissent les faiblesses de la voix (qui néanmoins parvient généralement à remplir l'espace sonore du MET ce qui n'est pas négligeable et passe inaperçu dans une retransmission au cinéma) mais adorent son interprétation si crédible et dramatique :
Comme ils le disent à juste titre : It is pointless to separate singing and acting in a Dessay performance. Every vocal phrase is impelled by the emotion and dramatic intention of the moment.
Bien que la doublure ait fait très bonne impression lors de la première que Dessay n'a pas pu chanter :
http://theclassicalreview.com/2012/04/covering-for-dessay-hong-scales-the-heights-in-mets-traviata-revival/
ils sont conscients de l'apport scénique de ND.
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 52
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore...   Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 EmptyDim 15 Avr 2012 - 14:35

Otello a écrit:
en même temps là c'est toi qui insistes! tu mets bien plus en lumière les commentaires faits ! hehe

D'un autre côté quand on sait que de TON point de vue les chanteuses actuellement en activité devraient faire un copié-collé de ce qui a pu être fait au XIXe siècle c'est assez savoureux hehe
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7281
Age : 57
Date d'inscription : 20/05/2010

Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore...   Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 EmptyDim 15 Avr 2012 - 14:53

calbo a écrit:
Otello a écrit:
en même temps là c'est toi qui insistes! tu mets bien plus en lumière les commentaires faits ! hehe

D'un autre côté quand on sait que de TON point de vue les chanteuses actuellement en activité devraient faire un copié-collé de ce qui a pu être fait au XIXe siècle c'est assez savoureux hehe
1) ça n'a aucun rapport avec le fait de parler ou non de Dessay! c'est quoi ce cheveu sur la soupe ?
2) non je n'ai jamais dit qu'il fallait faire un copié-collé! J'ai dit et je dis toujours qu'il y a à respecter des caractéristiques vocales ET techniques ET stylistiques voulues par les compositeurs et confirmées par l'écriture vocale des partitions. C'est pas du tout la même chose! Et MON point de vue comme tu dis n'est que celui, le plus musicologique possible, de la défense et du respect des oeuvres et de leurs compositeurs et non pas celui d'un immense portnawak selon lequel tout se vaut dès lors que ça a été fait et que ça plait à certains...
Mais encore une fois ça n'avait rien à voir avec le fait de commenter ou non les prestations de Dessay!
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23537
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2008

Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore...   Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 EmptyJeu 19 Avr 2012 - 16:08

Aujourd'hui, notre Natalie nationale a 47 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund


Nombre de messages : 6534
Age : 35
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore...   Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 EmptyJeu 19 Avr 2012 - 16:09

génial


Dernière édition par Siegmund le Jeu 19 Avr 2012 - 23:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23537
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2008

Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore...   Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 EmptyJeu 19 Avr 2012 - 16:21

Siegmund a écrit:
géniale

Pas très intéressant effectivement mais j'ai vu cela sur facebook car je suis abonné à la page de Emi/Virgin Classics.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23537
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2008

Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore...   Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 EmptyMar 1 Mai 2012 - 11:18

J'avais pu entendre déjà en partie son disque "Amor" consacré à Strauss et je l'ai écouté intégralement hier. Elle n'y donne que 4 Brentano sur 6, sans doute une question de minutage ou d'adéquation vocale. Le disque commence par le grand air de Zerbinetta qui tombe totalement à plat, un peu comme dans la version Sinopoli malheureusement. Il faut la voir et l'entendre plutôt dans la production de Paris ou de Salzburg dans ce passage. La voix par ailleurs accuse quelques tensions dans l'aigu mais c'est le cas tout au long du disque. Le duo avec Koch qui suit est beaucoup plus convaincant, il faudrait que je vois la production de Pelly dans laquelle elles étaient ensemble. Koch a une voix sublime, des aigus sidérants et l'élan idéal. C'est le compositeur majeur aujourd'hui même si je n'ai pas encore eu l'occasion de l'entendre dans l'intégralité du rôle. Lott en Prima Donna est très drôle et Allen en Musiklehrer est très bon. Dans les 4 Brentano proposés ici, Dessay met l'accent sur les mots au détriment de la tenue vocale car il y a des aigus difficiles. Les deux lieder qui lui conviennent le plus sont "Ich wollt'ein Sträusslein binden" et "Amor" dont l'interprétation est d'une grande évidence pour ce dernier. J'avais entendu Damrau dans le disque "Poesie" et dans mon souvenir, cela m'avait moins marqué que d'autres lieder du disque. Je ne connais pas Gruberova dans ce cycle alors qu'elle l'a beaucoup interprété et qu'elle y est idéale à ma connaissance. Dessay a chanté Zdenka mais on en garde aucune trace, en dehors du duo dans ce disque. Lott est d'une grande intelligence. La présentation de la rose convient idéalement à Dessay avec une voix éthérée, suspendue, douce. Kirschlager est un Octavian superbe tant en terme de mots que de couleur de voix, de timbre, il faudrait que je vois le DVD de Salzburg. J'ai la Maréchale de Lott en vidéo que je n'ai pas encore entendu. Dans le trio, l'union des trois voix est idéale mais Dessay prend trop le dessus et cela manque de délicatesse de son côté. "Ist ein Traum" est de nouveau un très beau moment pour elle. On peut déplorer que Pappano ne fasse que du très beau son avec l'Orchestre de Covent Garden. Je ne sais plus quand le disque a été enregistré mais les problèmes aux cordes vocales de Dessay avaient déjà eu lieu, en tout cas pour la première fois car il y a eu une rechute. Le disque n'est paru qu'en 2004 alors qu'il a été enregistré avant. Si quelqu'un pouvait m'indiquer la date d'enregistrement, ce serait gentil de sa part. Néanmoins, c'était ce répertoire qui lui convenait et clairement pas le bel canto romantique ou un rôle comme Violetta. Sophie est plus pour un beau soprano lyrique néanmoins qu'un soprano léger du genre de Lucia Popp qui est gourdasse néanmoins dans la production de Schenk mais qui est sublime vocalement, ainsi que dans la version Bernstein . Dessay avait chanté le rôle à Vienne dans cette production et une vidéo est ressortie sur le tube de la présentation de la rose me semble-t-il mais il faudrait que je vérifie. C'était peut être le duo final. On sentait qu'elle ne pouvait pas s'épanouir dramatiquement. Je n'ai entendu qu'en partie la Aminta de Dessay. Vous en pensez quoi?
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 42
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore...   Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 EmptyMar 1 Mai 2012 - 12:01

Avril 2004 pour l'ensemble des captations ; quant aux duretés dans l'aigu, réécoute bien l'enregistrement parisien, tu verras qu'il est incomparablement moins libre (et c'est normal ; c'est en live) qu'ici. Salzburg reste incontournable pour qui veut connaître la Zerbinetta de Dessay ; il est regrettable que la "rencontre" avec Sinopoli n'ait pas eu lieu... Pour paraphraser, c'est un peu "la reine dans le palais des courants d'air" ; royale de timbre mais insaisissable, sans réelle épaisseur, malheureusement !
Pour l'album en général, tu connais mon avis Wink ...
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23537
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2008

Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore...   Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 EmptyMar 1 Mai 2012 - 12:07

Merci bAlexb pour la date. Cela a été enregistré avant qu'on découvre un nouveau polype sur ses cordes vocales. Je réécouterai l'enregistrement parisien qui date de 2003 pourtant.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23537
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2008

Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore...   Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 EmptyLun 3 Sep 2012 - 13:51

Natalie Dessay fait la une de "Classica" ce mois-ci. Alain Duault l'a interwievé. On sait qu'ils ont de bonnes relations, ce qui a dû faciliter les choses. On apprend pas forcément grand chose mais l'interview est loin d'être inintéressante sur certains plans. Elle redit sa lassitude du métier, elle redonne son opinion sur la Manon de Coline Serreau et ce qui s'était passé, elle évoque une fois de plus qu'elle aurait aimé chanter les grandes héroines du bel canto romantique comme Anna Bolena, Maria Stuarda et Norma mais que sa voix l'en empêche. Elle revient sur les rôles qu'elle aimerait encore chanter : Mélisande à nouveau, Manon à nouveau (prévue dans la production de Pelly à Toulouse et au Covent Garden), Blanche de La Force qu'elle devait faire mais a annulé (rôle demandant une belle extension du registre aigu, sa voix est abimée, même après un an de repos, cela risque de lui être difficile vocalement, surtout que le rôle est exigeant psychologiquement), Antonia (elle confirme l'annulation des 3 rôles avec Minkowski, vraisembablement aussi pour la production scénique de Laurent Pelly car elle se sent trop épuisée, c'est une décision sage), Violetta tout en reconnaissant ses limites vocales dans le rôle et Donna Anna (difficile car même si divers types de chanteuses se sont attaquées au rôle, il faut avoir une voix solide, ce qu'elle n'a plus). Elle revient sur sa carrière, ses rencontres avec des metteurs en scène et chefs. Selon elle, le rôle dans lequel elle est allée le plus loin est Lucia di Lammermoor, rôle qui pour elle ne lui a jamais posé de soucis vocalement (soit elle fait exprès d'ignorer les difficultés que le rôle lui a posé vocalement et physiquement, soit la retranscription de l'interview laisse à désirer). Concernant Mozart, La Reine de la Nuit et Pamina l'ont fait chier dramatiquement, si ce n'est le texte parlé précédant "Der Hölle Rache". Elle aurait aimer chanter Fiordiligi mais reconnait qu'elle n'en a pas la voix. Encore une frustration de plus pour elle. Néanmoins, elle évoque une envie de continuer la mélodie et surtout le lied en collaboration avec Philippe Cassard, lui-même en parle dans un encart dans lequel il donne sa perception sur l'artiste, intéressante d'ailleurs, comme ce que dit Sivadier, beaucoup plus que ce que dit Alagna. L'interview met en relief également la femme, la mère, ses autres passions. Je pense que c'est une femme qui culpabilise énormément (difficulté à concilier famille et carrière), extrêmement sensible encore une fois, très frustrée de ne pas avoir eu une autre voix (ceci est vraiment désolant et dommage). Elle revient évidemment sur Michel Legrand, son grand amour de jeunesse artistiquement parlant évidemment et qui a adapté pour elle un cycle de chansons accompagnées par un orchestre et qu'elle compare à Frauenliebe und Leben pour le contenu. Au départ, cela avait été pensé pour Barbra Streisand qui a refusé de le chanter par superstition d'après Natalie Dessay et ce qu'a dû lui dire Michel Legrand. Sa carrière malgré une volonté d'année sabbatique prendra sans doute un nouveau tournant car elle semble perdue et ne semble plus savoir si elle veut continuer l'opéra.
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 4155
Age : 74
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore...   Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 EmptyVen 23 Nov 2012 - 10:18



N'ayant pas lu l'ensemble du fil, je pose peut être une question à laquelle il a déjà été répondu :
Une amie me recommande chaudement "Traviata et nous" : est-ce que c'est justifié ?

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 4155
Age : 74
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore...   Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 EmptyLun 26 Nov 2012 - 16:52

Montfort a écrit:


N'ayant pas lu l'ensemble du fil, je pose peut être une question à laquelle il a déjà été répondu :
Une amie me recommande chaudement "Traviata et nous" : est-ce que c'est justifié ?

Montfort

Je réponds moi-même à la question : oui, c'est un film très recommandable.
La démarche du film est basée sur le travail de Jean-François Sivadier, le metteur en scène : on suit pas à pas ce travail et c'est captivant.
Évidemment N2C est en permanence au centre de l'attention: sur le plan du jeu, et en comparaison avec ce qu'elle peut faire parfois, elle est très sobre.
Vocalement - pour ce qu'on entend dans le film, l'œuvre n'est évidemment pas donnée intégralement - je l'ai trouvée plutôt bien, sauf dans le bas médium.

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23537
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2008

Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore...   Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 EmptyVen 15 Fév 2013 - 23:02

vidéos officielles de sa prise de rôle en Antonia : /watch?v=FkwoIkm-wVY
/watch?v=WDDv_a9y9fc

La diction n'est pas parfaite, la voix sonne anémiée, la voix bouge, l'aigu est moche, tendu. C'est une catastrophe. Le trio avec la mère doit largement la dépasser. C'était extrêmement prévisible. Ce n'est pas du tout agréable à entendre. Le ténor n'est pas très intéressant.

Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 96840
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore...   Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 EmptySam 16 Fév 2013 - 0:03

aurele a écrit:
vidéos officielles de sa prise de rôle en Antonia : /watch?v=FkwoIkm-wVY
/watch?v=WDDv_a9y9fc

La diction n'est pas parfaite, la voix sonne anémiée, la voix bouge, l'aigu est moche, tendu. C'est une catastrophe. Le trio avec la mère doit largement la dépasser. C'était extrêmement prévisible. Ce n'est pas du tout agréable à entendre. Le ténor n'est pas très intéressant.

Je ne suis pas très intéressé par Dessay en général (surtout avec ses Violetta et Mélisande de ces derniers temps, où les caractéristiques de l'instrument et le tempérament de la chanteuse ne convenaient pas bien), mais en l'occurrence, je trouve ces extraits très engageants : beaucoup plus habité que la plupart des titulaires, et la voix est encore très belle dans l'aigu (malgré la bouillie verbale...). Dans le grave, le matériau est usé, mais la franchise de la diction (elle a dû beaucoup retravailler ça) me plaît beaucoup.

Pour un rôle aussi lisse, ça procure un relief bienvenu.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23537
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2008

Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore...   Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 EmptySam 16 Fév 2013 - 0:20

Je trouve au contraire son interprétation plate, sans intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 96840
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore...   Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 EmptySam 16 Fév 2013 - 22:07

aurele a écrit:
Je trouve au contraire son interprétation plate, sans intérêt.
C'est assez logique vu les voix que tu aimes : la lecture de Dessay est assez peu lyrique (avec cette déconnexion énorme au niveau du passage, et ce flétrissement du timbre). Ce rôle me passionnant relativement peu - il n'y a pas grand'chose à faire, même si la musique est belle -, une lecture moins "musicale" m'intéresse beaucoup.

Je trouve ça en tout cas beaucoup plus convaincant que ses Traviata - je n'en ai écouté aucune en entier, mais j'y entends beaucoup plus le manque d'épaisseur et de reflief que tu déplores.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 42
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore...   Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 EmptySam 16 Fév 2013 - 23:01

aurele a écrit:
Je trouve au contraire son interprétation plate, sans intérêt.

Du coup, c'est quoi le genre de profil qui te stimule, dans le rôle ?
Pour moi, je vois bien : c'est absolument ambivalent et j'y aime autant les beaux profils lyriques (Netrebko, forcément), même un peu affadis (Los Angeles qu'après tout je n'aime pas tant que ça, ailleurs), les palpitations (Boué), les belles héroïnes mêmes (Schellenberger, en live, avec un trille incroyable), les musicales (Vaduva, incroyable à Orange plus encore qu'en studio, à Lyon), les musiciennes (Harnisch à Genève) et les immolées (Ciofi à Marseille, Delunsch à Lausanne/Lyon, voire Silja à Vienne... mais là je n'y étais pas !). Alors Dessay dans ce tout d'horizon, pourquoi pas, finalement ? Je serais curieux d'entendre sa partie en entier.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23537
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2008

Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore...   Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 EmptySam 16 Fév 2013 - 23:35

J'aurais adoré y entendre Ciofi avec sa sensibilité. Je crois n'avoir entendu qu'un extrait sur le tube. Sur le strict plan vocal, Sutherland est une tuerie. Netrebko ne m'avait pas passionné et la diction française de cette dernière a toujours été perfectible. Après, vocalement, c'était superbe, notamment dans le trio. J'aime beaucoup Vaduva, ce que je connais de Cotrubas me donne envie d'en entendre plus, c'est extrêmement sensible et Delunsch dans le live d'Anvers de 2009 dirigé par Casadesus dans la production de McVicar en dépit d'une diction pas parfaite m'avait enthousiasmé.
Revenir en haut Aller en bas
Wagneropathe
Mélomaniaque
Wagneropathe


Nombre de messages : 1476
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/06/2010

Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore...   Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 EmptyMer 20 Fév 2013 - 11:40

bAlexb a écrit:
aurele a écrit:
Je trouve au contraire son interprétation plate, sans intérêt.

Du coup, c'est quoi le genre de profil qui te stimule, dans le rôle ?
Pour moi, je vois bien : c'est absolument ambivalent et j'y aime autant les beaux profils lyriques (Netrebko, forcément), même un peu affadis (Los Angeles qu'après tout je n'aime pas tant que ça, ailleurs), les palpitations (Boué), les belles héroïnes mêmes (Schellenberger, en live, avec un trille incroyable), les musicales (Vaduva, incroyable à Orange plus encore qu'en studio, à Lyon), les musiciennes (Harnisch à Genève) et les immolées (Ciofi à Marseille, Delunsch à Lausanne/Lyon, voire Silja à Vienne... mais là je n'y étais pas !). Alors Dessay dans ce tout d'horizon, pourquoi pas, finalement ? Je serais curieux d'entendre sa partie en entier.

Finalement ces extraits la montrent en assez bonne forme vocale. Le vibrato s'est certes un peu ouvert dans un aigu qui, il y a quelques années, était à peine son haut-medium, mais ce n'est pas que négatif, ça limite le côté un peu éthéré de la voix, ça lui donne en quelque sorte un petit supplément de consistance.
Par ailleurs il y a manifestement une volonté d'expressivité plus que bienvenue, et sans excès : l'air d'entrée me semble plus émouvant et plus investi que ce que l'on peut entendre habituellement. Et on ne la sent pas dépassée par les exigences d'un rôle qui n'est pas non plus le plus écrasant du répertoire. En gros, je ne vois pas trop de raison de lui chercher des noises sur cette performance, sinon pour céder au réflexe pavlovien qui consiste à assimiler systématiquement Dessay à des prises de rôle dangereuses et inadaptées.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 42
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore...   Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 EmptyMer 20 Fév 2013 - 11:50

Wagneropathe a écrit:
bAlexb a écrit:
aurele a écrit:
Je trouve au contraire son interprétation plate, sans intérêt.

Du coup, c'est quoi le genre de profil qui te stimule, dans le rôle ?
Pour moi, je vois bien : c'est absolument ambivalent et j'y aime autant les beaux profils lyriques (Netrebko, forcément), même un peu affadis (Los Angeles qu'après tout je n'aime pas tant que ça, ailleurs), les palpitations (Boué), les belles héroïnes mêmes (Schellenberger, en live, avec un trille incroyable), les musicales (Vaduva, incroyable à Orange plus encore qu'en studio, à Lyon), les musiciennes (Harnisch à Genève) et les immolées (Ciofi à Marseille, Delunsch à Lausanne/Lyon, voire Silja à Vienne... mais là je n'y étais pas !). Alors Dessay dans ce tout d'horizon, pourquoi pas, finalement ? Je serais curieux d'entendre sa partie en entier.

Finalement ces extraits la montrent en assez bonne forme vocale. Le vibrato s'est certes un peu ouvert dans un aigu qui, il y a quelques années, était à peine son haut-medium, mais ce n'est pas que négatif, ça limite le côté un peu éthéré de la voix, ça lui donne en quelque sorte un petit supplément de consistance.
Par ailleurs il y a manifestement une volonté d'expressivité plus que bienvenue, et sans excès : l'air d'entrée me semble plus émouvant et plus investi que ce que l'on peut entendre habituellement. Et on ne la sent pas dépassée par les exigences d'un rôle qui n'est pas non plus le plus écrasant du répertoire. En gros, je ne vois pas trop de raison de lui chercher des noises sur cette performance, sinon pour céder au réflexe pavlovien qui consiste à assimiler systématiquement Dessay à des prises de rôle dangereuses et inadaptées.

Plutôt assez d'accord, oui. Sans doute pas le rôle de sa vie ; mais a contrario pas non plus quelque chose de honteux.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23537
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2008

Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore...   Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 EmptyMer 20 Fév 2013 - 17:14

Je vous trouve d'une grande indulgence à son égard.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20751
Age : 40
Date d'inscription : 03/07/2009

Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore...   Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 EmptyMer 20 Fév 2013 - 17:19

aurele a écrit:
Je vous trouve d'une grande indulgence à son égard.

De toute façon, en dehors de Delunsch et Yoncheva, point de salut! Mr.Red Mr.Red
(bon, enfin va falloir que j'écoute ces extraits par Dessay... vous m'intriguez! hehe)
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 42
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore...   Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 EmptyMer 20 Fév 2013 - 17:31

Polyeucte a écrit:
aurele a écrit:
Je vous trouve d'une grande indulgence à son égard.

De toute façon, en dehors de Delunsch et Yoncheva, point de salut! Mr.Red Mr.Red

Si si : Gruberova, Silja & Ciofi au moins Wink !
Yoncheva, j'ai trouvé ça très bien chanté mais... peut-être trop chanté chanté à mon goût, pas assez vécu ; un peu mou, aussi fesse !
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 42
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore...   Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 EmptyMer 20 Fév 2013 - 17:35

aurele a écrit:
Je vous trouve d'une grande indulgence à son égard.

Ou toi d'une grande partialité, je ne sais pas Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 2661413304.
Je trouve que, globalement, après les errances, les errements des dernières années, il faut au moins se féliciter :
1- Qu'elle revienne à l'opéra français
2- Qu'elle y revienne dans cet état, loin de ce qu'on a pu entendre d'elle ne serait-ce qu'en 2012
Le personnage existe ; et de manière crédible. On peut au moins lui faire quitus de ça.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20751
Age : 40
Date d'inscription : 03/07/2009

Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore...   Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 EmptyMer 20 Fév 2013 - 17:41

bAlexb a écrit:
Si si : Gruberova, Silja & Ciofi au moins Wink !
Yoncheva, j'ai trouvé ça très bien chanté mais... peut-être trop chanté chanté à mon goût, pas assez vécu ; un peu mou, aussi fesse !

Houla... Grubi? Mr.Red
Silja, c'est pas possible... je peux pas... Confused
Ciofi, je ne demande qu'à entendre... et je lui fais confiance en effet! Very Happy

Oui, Yoncheva c'est très chanté... mais qu'est-ce que c'est beau drunken
En fait, avec Delunsch et Yoncheva, j'ai les deux façons un peu extrêmes de chanter les personnages... alors ça me va super bien! Very Happy

(mais on vire HS... pas bien... hehe)
Revenir en haut Aller en bas
Wagneropathe
Mélomaniaque
Wagneropathe


Nombre de messages : 1476
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/06/2010

Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore...   Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 EmptyMer 20 Fév 2013 - 19:24

aurele a écrit:
Je vous trouve d'une grande indulgence à son égard.

Question Personne n'a dit qu'il s'agissait de l'interprétation du siècle. Si tu étais plus objectif, tu n'entendrais rien de répréhensible dans ces extraits qui ne nécessitent pas d'indulgence excessive pour sembler honorables.


Dernière édition par Wagneropathe le Mer 20 Fév 2013 - 19:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20751
Age : 40
Date d'inscription : 03/07/2009

Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore...   Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 EmptyMer 20 Fév 2013 - 19:28

Bon, j'ai écouté... et je rejoins la majorité... c'est quand même assez bien!
ALors bien sûr, ça bouge pas mal Confused Mais à côté, il y a vraiment une délicatesse, quelque chose de fragile et beau... qui convient si bien à Antonia...
Même l'anémie du timbre convient au sens!

Je dirais même que si elle fait une pause et retravaille sa voix, elle pourrait nous revenir certes sans sur-aigus, mais avec une voix plus robuste pour ce genre de rôles lyrique pas trop lourd... Very Happy

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 42
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore...   Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 EmptyMer 20 Fév 2013 - 19:40

Polyeucte a écrit:
Je dirais même que si elle fait une pause et retravaille sa voix, elle pourrait nous revenir certes sans sur-aigus, mais avec une voix plus robuste pour ce genre de rôles lyrique pas trop lourd... Very Happy

mains
On le lui souhaite ; on se le souhaite !
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23537
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2008

Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore...   Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 EmptyMer 20 Fév 2013 - 22:04

bAlexb a écrit:
Ou toi d'une grande partialité, je ne sais pas Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 2661413304.
Je trouve que, globalement, après les errances, les errements des dernières années, il faut au moins se féliciter :
1- Qu'elle revienne à l'opéra français
2- Qu'elle y revienne dans cet état, loin de ce qu'on a pu entendre d'elle ne serait-ce qu'en 2012
Le personnage existe ; et de manière crédible. On peut au moins lui faire quitus de ça.

Difficile de juger une incarnation sur un air et un duo mais contrairement à toi, je trouve que niveau implication dramatique, c'est totalement plat et inintéressant. Elle a fait tellement mieux sur ce plan là.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 42
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore...   Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 EmptyMer 20 Fév 2013 - 22:26

aurele a écrit:
Difficile de juger une incarnation sur un air et un duo

Je ne te le fais pas dire Wink !
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23537
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2008

Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore...   Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 EmptyMer 20 Fév 2013 - 22:34

Pour moi, les meilleures interprétations de Dessay en français restent et resteront Ophélie et Lakmé. Cette Antonia dans l'état dans lequel est sa voix restera à mon avis anecdotique dans sa carrière.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 90474
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore...   Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 EmptyMer 20 Fév 2013 - 22:39

Tu viens juste de dire qu'on ne peut pas juger sur un air isolé et tu te places déjà dans le jugement de son incarnation de ce rôle par rapport à l'ensemble de sa carrière comme si cette dernière était terminée...
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23537
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2008

Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore...   Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 EmptyMer 20 Fév 2013 - 22:44

Xavier a écrit:
Tu viens juste de dire qu'on ne peut pas juger sur un air isolé et tu te places déjà dans le jugement de son incarnation de ce rôle par rapport à l'ensemble de sa carrière comme si cette dernière était terminée...

Dessay ne semble plus passionnée par son métier et ne sait pas toujours si elle arrêtera la musique classique après son année sabbatique. En attendant, comme beaucoup de monde, j'espère qu'elle ne chantera pas Elvira dans I Puritani à Paris l'an prochain.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore...   Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... - Page 19 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore...
Revenir en haut 
Page 19 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nathalie Dessay, une drôle de Castafiore... (2)
» Nathalie Stutzmann
» Nathalie Manfrino
» Poubelle
» Maurice Jaubert: Hotel du Nord, Drole de drame ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: