Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon – coffret ETB Astres Radieux EB10
Voir le deal

 

 Lully ATYS

Aller en bas 
+43
luisa miller
AlexCorzoma
Zéphire
Airain
Pelléas
Ino
Siegmund
Polyeucte
Froberger
T-A-M de Glédel
ciao
Orfeo Euclides
Hippolyte
Mehdi Okr
alainhdv
Guillaume
calbo
Dave
Ophanin
Aspic
Cololi
Jorge
Kia
melodix
jerome
Octavian
Zeno
aurele
Hidraot
Cleme
Wolferl
Xavier
frere elustaphe
sofro
Tus
Crapio
Jaky
Pison Futé
DavidLeMarrec
antrav
Jules Biron
WoO
atomlegend
47 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10
AuteurMessage
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20662
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Lully   ATYS - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Lully ATYS   Lully   ATYS - Page 10 EmptyMer 6 Avr 2022 - 12:47

DavidLeMarrec a écrit:
Effectivement, il y a en 1987 une sorte d'alignement des planètes, et aussi une esthétique du chant beaucoup plus adaptées, avec des voix étroites, focalisées, très antérieures, à la diction ciselée, et sans doute avec l'ardeur et l'émerveillement de ceux qui se lancent dans la carrière tout en découvrant cette musique – en 2011, d'Oustrac n'a plus rien à prouver, même si elle y est bouleversante.

C'est marrant parce que justement je vois bien la différence entre les deux Médée de Charpentier où la première est comme tu décris la version de 87... autant pour ces deux Atys ça me semble quand même beaucoup moins différent entre 1987 et 2011...
Ou du moins moins différents que les deux Médée. Et pourtant j'ai l'impression que les avis sont beaucoup plus tranchés en faveur de la deux version de Médée en général.

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94075
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Lully   ATYS - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Lully ATYS   Lully   ATYS - Page 10 EmptyMer 6 Avr 2022 - 13:21

Polyeucte a écrit:
C'est marrant parce que justement je vois bien la différence entre les deux Médée de Charpentier où la première est comme tu décris la version de 87... autant pour ces deux Atys ça me semble quand même beaucoup moins différent entre 1987 et 2011...

Ah, quand même : en 1987, le continuo est très sec et dramatique, avec des idées simples et fortes ; en 2011, tout est beaucoup plus riche, coloré, voluptueux, on sent qu'un esprit d'Italie a soufflé par là…

Alors que pour les deux Médée : la première version a pour le coup une faiblesse intrinsèque du côté de l'orchestre très rigide et du continuo (en gros accords, vraiment pas le sommet de l'art…), alors que le seconde correspond beaucoup mieux aux grands standards qui sont les nôtres désormais (et l'urgence dramatique est bien supérieure). Pour autant j'aime beaucoup la première Médée de Christie, mais ça reste un témoignage imparfait et inabouti par certains aspects. (Pas étonnant, donc, que la plupart donnent la préférence à la version la plus proche de notre sensiblement, et même tout simplement la plus aboutie instrumentalement.)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20662
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Lully   ATYS - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Lully ATYS   Lully   ATYS - Page 10 EmptyMer 6 Avr 2022 - 13:42

DavidLeMarrec a écrit:
Ah, quand même : en 1987, le continuo est très sec et dramatique, avec des idées simples et fortes ; en 2011, tout est beaucoup plus riche, coloré, voluptueux, on sent qu'un esprit d'Italie a soufflé par là…

J'entends les différences... mais après on peut aussi aimer les deux.

Citation :
Alors que pour les deux Médée : la première version a pour le coup une faiblesse intrinsèque du côté de l'orchestre très rigide et du continuo (en gros accords, vraiment pas le sommet de l'art…), alors que le seconde correspond beaucoup mieux aux grands standards qui sont les nôtres désormais (et l'urgence dramatique est bien supérieure). Pour autant j'aime beaucoup la première Médée de Christie, mais ça reste un témoignage imparfait et inabouti par certains aspects. (Pas étonnant, donc, que la plupart donnent la préférence à la version la plus proche de notre sensiblement, et même tout simplement la plus aboutie instrumentalement.)

D'un point de vue orchestre oui, c'est plus "riche" dans la deuxième version. Mais est-ce pour autant une faiblesse cette rigidité de la première. Le but de Christie était de mettre en avant le texte et le théâtre plus que la musique (c'est indiqué dans les notes accompagnant le disque...).
Et après je pensais surtout au chant. Entre Feldman et Hunt, même entre Ragon et Padmore, on a quand même une vision du chant baroque français différent. Les premiers me semble tellement plus portés par le texte que les deuxièmes. En fait avec les premiers j'entends du LULLY par la force et la présence du texte. Pour les deuxièmes plus du Rameau avec ce côté plus rond et moins en avant des mots (ma comparaison est dans l'importance du texte dans le chant, pas sur le type d'écriture hein!).

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94075
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Lully   ATYS - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Lully ATYS   Lully   ATYS - Page 10 EmptyMer 6 Avr 2022 - 13:46

Polyeucte a écrit:
J'entends les différences... mais après on peut aussi aimer les deux.

Tout à fait : j'aime les deux aussi ! Mais la vidéo de 87 emporte tout pour moi.


Citation :
D'un point de vue orchestre oui, c'est plus "riche" dans la deuxième version. Mais est-ce pour autant une faiblesse cette rigidité de la première. Le but de Christie était de mettre en avant le texte et le théâtre plus que la musique (c'est indiqué dans les notes accompagnant le disque...).

Pour l'orchestre (et les coupures) on peut toujours discuter, mais pour le continuo, oui, c'est clairement pas toujours abouti. (Les accords plaqués sur « d'un dragon assoupi », par exemple, ça se fait pas et ça s'entend…)

Pour le chant, je suis d'accord avec toi, ce sont deux propositions très différentes, la première plus proche du théâtre, la seconde beaucoup plus lyrique. C'est pourquoi les deux propositions restent excitantes !
Ma réserve reste que dans la #2 tout est excitant (ce final du I !) alors que dans la #1 il y a des baisses de tension ou des moments où les solutions choisies (notamment au continuo, donc) sont moins convaincantes.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20662
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Lully   ATYS - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Lully ATYS   Lully   ATYS - Page 10 EmptyMer 6 Avr 2022 - 13:50

DavidLeMarrec a écrit:
Ma réserve reste que dans la #2 tout est excitant (ce final du I !) alors que dans la #1 il y a des baisses de tension ou des moments où les solutions choisies (notamment au continuo, donc) sont moins convaincantes.

Même la diction de Hunt est excitante? siffle Mr.Red

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94075
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Lully   ATYS - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Lully ATYS   Lully   ATYS - Page 10 EmptyMer 6 Avr 2022 - 14:42

La diction non, ses voyelles sont trop en arrière pour cela, mais elle réalise bien mieux les principes de la rhétorique que la plupart des spécialistes d'aujourd'hui : le texte est vraiment phrasé. (Ce n'est clairement pas mon idéal vocal, mais le résultat est très impressionnant, et pas du tout exotique / déplacé.)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88713
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Lully   ATYS - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Lully ATYS   Lully   ATYS - Page 10 EmptyMer 6 Avr 2022 - 19:15

Je croyais qu'on était dans la rubrique générale. siffle
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Lully   ATYS - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Lully ATYS   Lully   ATYS - Page 10 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Lully ATYS
Revenir en haut 
Page 10 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10
 Sujets similaires
-
» Lully - Armide
» Lully - Thésée
» Roland - Lully
» Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)
» Lully - Proserpine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: