Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Valise rigide à roulettes pivotantes AmazonBasics – 68 cm
43.48 €
Voir le deal

 

 Muzio Clementi

Aller en bas 
AuteurMessage
Beirgla
Mélomane averti
Beirgla

Nombre de messages : 227
Age : 40
Localisation : Paris
Date d'inscription : 16/09/2008

Muzio Clementi Empty
MessageSujet: Muzio Clementi   Muzio Clementi EmptyMar 23 Sep 2008 - 12:31

Je suis surpris de l'absence de topic sur ce musicien, quelque peu délaissé aujourd'hui il est vrai.
Il souffre, comme Czerny (mais dans une moindre mesure) de la célébrité de son oeuvre pédagogique (Gradus ad Parnassum, raillé par Debussy dans Children's corner) mais aussi de celle de ses sonatines qui peuplent les premiers volumes des Classiques favoris du piano, et dont l'intérêt est tout relatif.
On sait souvent aussi qu'il participa à une "battle" (au clavier, à la mode de l'époque) contre Mozart, et on connait l'opinion peu favorable de ce dernier concernant les talents musicaux de Clementi.
Mais avec des déclaration du style "Clementi est un charlatan, comme tous les italiens", on peut bien se passer des avis de Wolfy... Quant à Debussy, c'est probablement plus les méthodes de piano en général et leur manque de musicalité dont il se moque (tout comme dans sa première étude), que de la valeur du musicien lui-même.
L'essentiel de l'attrait de Clementi réside dans ses sonates pour piano. Je n'ai malheureusement pas mes partitions avec moi, et je ne connais pas de tête le numéro d'opus de celles que j'estime le plus. Car, si cette production est un peu inégale, elle recèle quelques véritables joyaux. Les emprunts de Beethoven sont parfois, pour ceux qui connaissent les partitions, manifestes. Le début de la Sonate pastorale, par exemple, me semble directement influencée - et le mot est faible - par une sonate de Clementi dans la même tonalité.
Pour ce qui est de la discographie, je ne peux en dire grand-chose, ne connaissant que mes propres interprétations !
Je compte sur l'aide d'amateurs, s'il y en a (Feleo ?), pour me venir en aide.
Revenir en haut Aller en bas
Stadler
Clarinomaniaque
Stadler

Nombre de messages : 8501
Age : 50
Localisation : Gembloux (Belgique)
Date d'inscription : 27/11/2006

Muzio Clementi Empty
MessageSujet: Re: Muzio Clementi   Muzio Clementi EmptyMar 23 Sep 2008 - 13:04

Je ne connais pas grand chose de Clementi :

- d'agréables variations sur l'air "Au clair de la Lune" (qui, amha, ne sont pas si faciles que cela à jouer)

- sa deuxième symphonie en ré majeur de l'opus 18

En parlant de Beethoven, Clementi n'a-t-il pas joué un rôle dans la diffusion de ses oeuvres en Angleterre ?
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Stadler
Clarinomaniaque
Stadler

Nombre de messages : 8501
Age : 50
Localisation : Gembloux (Belgique)
Date d'inscription : 27/11/2006

Muzio Clementi Empty
MessageSujet: Re: Muzio Clementi   Muzio Clementi EmptyMar 23 Sep 2008 - 13:06

Beirgla a écrit:
Pour ce qui est de la discographie, je ne peux en dire grand-chose, ne connaissant que mes propres interprétations !

Tu les as enregistrées (même à titre privé) ?
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14132
Date d'inscription : 14/04/2007

Muzio Clementi Empty
MessageSujet: Re: Muzio Clementi   Muzio Clementi EmptyMar 23 Sep 2008 - 13:06



Dernière édition par WoO le Mer 24 Sep 2008 - 17:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Beirgla
Mélomane averti
Beirgla

Nombre de messages : 227
Age : 40
Localisation : Paris
Date d'inscription : 16/09/2008

Muzio Clementi Empty
MessageSujet: Re: Muzio Clementi   Muzio Clementi EmptyMar 23 Sep 2008 - 13:46

Je ne comprends pas pourquoi le sujet ne se pas retrouve dans général... une erreur de manip' de ma part sûrement. Xavier, à l'aide !
Concernant la symphonie, j'ignorait jusqu'à son existence. Mais compte-tenu de sa prédilection quasi-exclusive pour le piano, j'ai quelques doutes sur ses qualités d'orchestrateur... qu'en est-il ?
Je ne me suis pas enregistré jouant Clementi, mais ma foi, si ça peut convertir des réticents ou instruire des ignorants, et avec l'aide d'un soupçon d'informatique (je sais, un soupçon c'est déjà trop), je me pencherais volontiers sur la question... quand j'aurai récupéré mes partoches !
Je m'aperçois qu'il existe une intégrale des sonates par un certain Howard Shelley (connais pas). Je sais pas ce que ça vaut, mais j'espère qu'il ne joue pas ça au pianoforte, mes délicates oreilles ne supportent pas le son de cet instrument inabouti !


Dernière édition par Beirgla le Dim 26 Juil 2009 - 22:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 49
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Muzio Clementi Empty
MessageSujet: Re: Muzio Clementi   Muzio Clementi EmptyMar 23 Sep 2008 - 13:47

Xavier n'est pas en France mais en Italie , mais Vartan le déplacera quand il viendra faire un tour, ne t'inquiète pas mon petit
Revenir en haut Aller en bas
feleo
Mélomane averti


Nombre de messages : 179
Age : 61
Localisation : chez Rosella de Daventry
Date d'inscription : 08/05/2008

Muzio Clementi Empty
MessageSujet: Re: Muzio Clementi   Muzio Clementi EmptyMer 24 Sep 2008 - 14:13

Heureux que tu ouvre ce topic parce que j'avais l'intention de le faire .
Clementi comme Scarlatti est tout entier dans ses sonates .
J'ai l'integrale Pietro Spada (acquise il y a plus de15 ans ) .Depuis il ya mieux.Notamment celle en train de Howard Shelley chez Hyperion que je suis en train de suivre (vol 1 et 2 parus);j'attend avec impatience le vol 3
qui contiendra la fameuse OP13-6 en fa mineur qui est je pense le premier chef-d'oeuvre de Clementi.Je te rassure c'est du piano normal.
Pour l'oeuvre orchestrale l'integrale par Francesco d'avalos est honnete .
Les 4 symphonies de la maturite ont une belle plenitude sonore :tu peux effacer tes reticenses ,l'orchestre est tres fourni avec notamment 3 trombones .
Ces symphonies attendent une interpretation plus vivante ....
Je ne parlerai pas du disque historique d'Horowitz
Par contre les interpretations au pianoforte ne font pas partie de ma religion ...pour ceux qui aiment Staier me semble le moins casseroleux.
Il ne faut pas oublier le Gradus ad Parnassum veritable mikrokosmos avant la lettre : j'ai Danielle Laval , je m'en contente...
Revenir en haut Aller en bas
http://jean-marc.assadourian@wanadoo.fr
Beirgla
Mélomane averti
Beirgla

Nombre de messages : 227
Age : 40
Localisation : Paris
Date d'inscription : 16/09/2008

Muzio Clementi Empty
MessageSujet: Re: Muzio Clementi   Muzio Clementi EmptyJeu 2 Oct 2008 - 12:57

Malgré l'intérêt tout relatif que suscite ce topic, j'ai enregistré le début d'une sonate de Clementi (op. 40 n°3). Je précise que la Pastorale de Beethoven, dont je soulignait la proximité dans mon premier message, date en fait d'un an avant (me voilà puni pour avoir osé formuler de tels soupçons Embarassed ).

Il va sans dire que ce lien s'adresse plus à des curieux qui ne connaitraient pas Clementi qu'à des amateurs en quête d'une version de référence, et ce d'autant plus que je m'arrête au début de la réexposition. De plus je trouve moi-même ma version un peu molle par rapport à l'énergie que contient la partition... Enfin bref, voici le lien :
https://download.yousendit.com/R3owZHlpd0lUMFB2Wmc9PQ
Revenir en haut Aller en bas
Stadler
Clarinomaniaque
Stadler

Nombre de messages : 8501
Age : 50
Localisation : Gembloux (Belgique)
Date d'inscription : 27/11/2006

Muzio Clementi Empty
MessageSujet: Re: Muzio Clementi   Muzio Clementi EmptyJeu 2 Oct 2008 - 13:24

Beirgla a écrit:
Malgré l'intérêt tout relatif que suscite ce topic, j'ai enregistré le début d'une sonate de Clementi (op. 40 n°3).

Mais c'est magnifique sunny

Connais-tu (ou quelqu'un d'autre) la version de Nikolai Demidenko sur ce CD ?

Muzio Clementi 41TQWQADZYLMuzio Clementi 410R839T34L
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Beirgla
Mélomane averti
Beirgla

Nombre de messages : 227
Age : 40
Localisation : Paris
Date d'inscription : 16/09/2008

Muzio Clementi Empty
MessageSujet: Re: Muzio Clementi   Muzio Clementi EmptyVen 3 Oct 2008 - 0:48

Merci !
Et non, je ne connais pas Demidenko. En fait j'ai jamais entendu de Clementi à part une sonate de Gilels en version live je crois, à toute vitesse... et pleine de fausses notes ! C'est dommage que les pianistes, qui jouent toujours les mêmes sonates de Schubert (que j'aime par ailleurs, mais bon...), n'abordent jamais Clementi...


Dernière édition par Beirgla le Mar 14 Oct 2008 - 13:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lohengrin
Mélomane averti
Lohengrin

Nombre de messages : 148
Age : 34
Date d'inscription : 24/06/2007

Muzio Clementi Empty
MessageSujet: Re: Muzio Clementi   Muzio Clementi EmptyVen 3 Oct 2008 - 12:04

Muzio Clementi 616CDFG7BRL._SS400_

Je te conseille cet excellent disque.
Revenir en haut Aller en bas
Beirgla
Mélomane averti
Beirgla

Nombre de messages : 227
Age : 40
Localisation : Paris
Date d'inscription : 16/09/2008

Muzio Clementi Empty
MessageSujet: Re: Muzio Clementi   Muzio Clementi EmptyVen 3 Oct 2008 - 12:41

A dire vrai je n'écoute presque plus jamais de disque de piano, à part pour découvrir des oeuvres dont je n'ai pas la partition. Sinon je me suffis à moi-même en quelque sorte (et en toute modestie !). Cela dit je serais quand-même curieux de voir à quoi ça ressemble, car je sais qu'Horowitz, qui s'était fait offrir l'intégrale des partitions de Clementi par sa femme, tenait ce musicien en très haute estime.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Mélomaniaque
joachim

Nombre de messages : 1230
Age : 74
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

Muzio Clementi Empty
MessageSujet: Re: Muzio Clementi   Muzio Clementi EmptyLun 13 Oct 2008 - 10:30

Je possède aussi le CD d'Horowitz. Les oeuvres enregistrées sont une bonne base pour aborder Clementi.
Dommage qu'il ne s'y trouve pas l'allegro con brio de la sonate opus 24n°2 (il n'y a que le rondo), qui comporte presque textuellement quelques mesures de l'ouverture de la Flûte enchantée composée 10 ans plus tard. Ce que Clementi n'a pas oublié de noter lors de la réédition de la sonate en 1804 (sous l'opus 41 n°2).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Muzio Clementi Empty
MessageSujet: Re: Muzio Clementi   Muzio Clementi EmptyLun 13 Oct 2008 - 11:34

joachim a écrit:
Je possède aussi le CD d'Horowitz. Les oeuvres enregistrées sont une bonne base pour aborder Clementi.
Dommage qu'il ne s'y trouve pas l'allegro con brio de la sonate opus 24n°2 (il n'y a que le rondo), qui comporte presque textuellement quelques mesures de l'ouverture de la Flûte enchantée composée 10 ans plus tard. Ce que Clementi n'a pas oublié de noter lors de la réédition de la sonate en 1804 (sous l'opus 41 n°2).
très intéressant, surtout si on se souvient du "concours" qui les opposa devant l'empereur et dont Clementi sortit vainqueur pour le déchiffrage à vue (en dépit des récriminations de Mozart qui affirmait qu'il jouait trop vite et seulement la moitié des notes)
Revenir en haut Aller en bas
Stadler
Clarinomaniaque
Stadler

Nombre de messages : 8501
Age : 50
Localisation : Gembloux (Belgique)
Date d'inscription : 27/11/2006

Muzio Clementi Empty
MessageSujet: Re: Muzio Clementi   Muzio Clementi EmptyMar 14 Oct 2008 - 13:16

Stadler a écrit:
Muzio Clementi 41TQWQADZYLMuzio Clementi 410R839T34L

Alléché par l'avant-goût donné par Beirgla, je n'ai pas pu résister. Que de belles choses sur ce CD.

A part le deuxième mouvement de la sonate op. 40, n° 2 qui est assez casse-bonbons, c'est du bel ouvrage sunny

Cela est fort proche des sonates de Beethoven. On est vraiment à la charnière du classicisme et du romantisme.

C'est en écoutant ce genre de pièces que je râle de ne pas avoir appris le piano Neutral
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Beirgla
Mélomane averti
Beirgla

Nombre de messages : 227
Age : 40
Localisation : Paris
Date d'inscription : 16/09/2008

Muzio Clementi Empty
MessageSujet: Re: Muzio Clementi   Muzio Clementi EmptyMer 15 Oct 2008 - 12:32

Je ne saurai trop recommander ce disque de Demidenko, excellent en tous points.
Stadler a écrit:
On est vraiment à la charnière du classicisme et du romantisme.
C'est visiblement le parti pris de cette version, et moi j'adore !
L'opus 25 n°5, que je ne connaissait pas du tout, est magnifique. On est vraiment à l'opposé du cliché d'un Clementi tout juste bon à étaler sa virtuosité et incapable de poésie ! Pour preuve ce premier mouvement noté più tosto allegro, mais dont le caractère et l'atmosphère sont plutôt ceux d'un mouvement lent.
L'opus 24 n°2 est plus mozartienne (je ne parle pas que du premier thème!), et, je trouve, un peu moins originale, mais intéressante par endroits tout-de-même.
Quant à l'opus 40 n°3, c'est un véritable chef-d'oeuvre en son genre.

sud273 a écrit:
très intéressant, surtout si on se souvient du "concours" qui les opposa devant l'empereur
D'autant que, d'après le guide de la musique de piano (Fayard), c'est précisément ce morceau qu'a joué Clementi durant ce concours...
Revenir en haut Aller en bas
doopidoone
Néophyte


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 26/03/2010

Muzio Clementi Empty
MessageSujet: Clémenti rondo opus 36 n°2   Muzio Clementi EmptyVen 26 Mar 2010 - 10:33

Bonjour,

je suis pianiste et j'aimerai jouer une oeuvre de Clémenti pour un concours.
Il s'agit de rondo opus 36 n°2.
J'aurai aimé savoir s'il s'agit réellement d'un rondo composé de couplets et de refrains étant donné que moi j'ai pu observé une structure ABA.
J'ai effectué des recherches et je n'ai absolument rien trouvé à ce sujet.
Merci de votre aide.[b]
Revenir en haut Aller en bas
Mehdi Okr
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1703
Date d'inscription : 04/02/2009

Muzio Clementi Empty
MessageSujet: Re: Muzio Clementi   Muzio Clementi EmptyVen 26 Mar 2010 - 11:11

doopidoone a écrit:
Bonjour,

je suis pianiste et j'aimerai jouer une oeuvre de Clémenti pour un concours.
Il s'agit de rondo opus 36 n°2.
J'aurai aimé savoir s'il s'agit réellement d'un rondo composé de couplets et de refrains étant donné que moi j'ai pu observé une structure ABA.
J'ai effectué des recherches et je n'ai absolument rien trouvé à ce sujet.
Merci de votre aide.[b]

Il y a un peu d'ambiguïté dans la numérotation des opus de Clementi. Sous la référence 36, on trouve ou bien une sonatine en sol majeur, ou une sonate en fa majeur. De laquelle parles-tu ?
Quoi qu'il en soit, le rondo en question ici est simplement le troisième mouvement habituel d'une sonate classique, qui peut effectivement revêtir la forme la plus simple ABA (un seul couplet !)
D'une manière plus générale, voir :
http://en.wikipedia.org/wiki/Sonata_rondo_form
et :
Formes rondo. Le rondo instrumental apparaît au XVIIIe s. et n'a en commun, avec le rondeau vocal du Moyen Âge, que la structure comportant un refrain. Il s'agit d'une forme lied composée.
— grand rondo : apparitions successives d'une ritournelle (refrain), séparées par des épisodes (couplets). La ritournelle peut apparaître à chaque fois dans la même tonalité, ou bien dans des tonalités voisines. Les épisodes modulent en conséquence. Dans le concerto pour violon en mi majeur, BWV 1042, 3e mouvement de BACH, l'orchestre fait entendre 5 fois la ritournelle, toujours au ton principal (mi maj.), Les épisodes solistes parcourent les tons de la dominante, du relatif, de la sous-dominante et du relatif de la dominante. Toutes les parties ont la même longueur (16 mes.), mais le dernier solo a une longueur double. Cette succession par « blocs » des différentes parties s'accompagne de subtils liens thématiques : le début du 1er épisode soliste est presque un renversement de la ritournelle (ex. mus.).
— petit rondo : deux parties semblables encadrent une partie centrale contrastante, qui peut à son tour se diviser (ex. : menuet et trio).
— rondo-sonate : combinaison de rondo et de forme sonate ; il se trouve surtout comme finale des cycles classiques (sonate, symphonie, concerto, quatuor, etc.). Sous l'influence de la forme sonate, la partie b prend le caractère d'un « 2e thème » (le rondo-sonate ne comporte pas de reprise), la partie c prend le caractère d'un développement (harmonie plus recherchée, travail thématique), la partie b revient au ton principal (réexposition). Fréquemment, on trouve ensuite une cadence, suivie d'une coda (ex. Concerto pour piano en si b majeur, K595, 3e mouvement de W.A.MOZART).
L'exemple de rondo-sonate tiré de MOZART montre la difficulté de saisir en un schéma autre chose qu'une esquisse de la structure, et notamment la richesse mélodique, harmonique, technique, en un mot musicale d'un chefd'œuvre artistique vivant.

Au XIXe s., le rondo s'élargit considérablement et apparaît sous des formes très différentes (p. ex. : R. STRAUSS, Till Eulenspiegel).


http://maclectic.free.fr/dylan/musiq_dyl03.html
Revenir en haut Aller en bas
doopidoone
Néophyte


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 26/03/2010

Muzio Clementi Empty
MessageSujet: Re: Muzio Clementi   Muzio Clementi EmptyVen 26 Mar 2010 - 11:24

♫ a écrit:
doopidoone a écrit:
Bonjour,

je suis pianiste et j'aimerai jouer une oeuvre de Clémenti pour un concours.
Il s'agit de rondo opus 36 n°2.
J'aurai aimé savoir s'il s'agit réellement d'un rondo composé de couplets et de refrains étant donné que moi j'ai pu observé une structure ABA.
J'ai effectué des recherches et je n'ai absolument rien trouvé à ce sujet.
Merci de votre aide.[b]

Il y a un peu d'ambiguïté dans la numérotation des opus de Clementi. Sous la référence 36, on trouve ou bien une sonatine en sol majeur, ou une sonate en fa majeur. De laquelle parles-tu ?
Quoi qu'il en soit, le rondo en question ici est simplement le troisième mouvement habituel d'une sonate classique, qui peut effectivement revêtir la forme la plus simple ABA (un seul couplet !)
D'une manière plus générale, voir :
http://en.wikipedia.org/wiki/Sonata_rondo_form
et :
Formes rondo. Le rondo instrumental apparaît au XVIIIe s. et n'a en commun, avec le rondeau vocal du Moyen Âge, que la structure comportant un refrain. Il s'agit d'une forme lied composée.
— grand rondo : apparitions successives d'une ritournelle (refrain), séparées par des épisodes (couplets). La ritournelle peut apparaître à chaque fois dans la même tonalité, ou bien dans des tonalités voisines. Les épisodes modulent en conséquence. Dans le concerto pour violon en mi majeur, BWV 1042, 3e mouvement de BACH, l'orchestre fait entendre 5 fois la ritournelle, toujours au ton principal (mi maj.), Les épisodes solistes parcourent les tons de la dominante, du relatif, de la sous-dominante et du relatif de la dominante. Toutes les parties ont la même longueur (16 mes.), mais le dernier solo a une longueur double. Cette succession par « blocs » des différentes parties s'accompagne de subtils liens thématiques : le début du 1er épisode soliste est presque un renversement de la ritournelle (ex. mus.).
— petit rondo : deux parties semblables encadrent une partie centrale contrastante, qui peut à son tour se diviser (ex. : menuet et trio).
— rondo-sonate : combinaison de rondo et de forme sonate ; il se trouve surtout comme finale des cycles classiques (sonate, symphonie, concerto, quatuor, etc.). Sous l'influence de la forme sonate, la partie b prend le caractère d'un « 2e thème » (le rondo-sonate ne comporte pas de reprise), la partie c prend le caractère d'un développement (harmonie plus recherchée, travail thématique), la partie b revient au ton principal (réexposition). Fréquemment, on trouve ensuite une cadence, suivie d'une coda (ex. Concerto pour piano en si b majeur, K595, 3e mouvement de W.A.MOZART).
L'exemple de rondo-sonate tiré de MOZART montre la difficulté de saisir en un schéma autre chose qu'une esquisse de la structure, et notamment la richesse mélodique, harmonique, technique, en un mot musicale d'un chefd'œuvre artistique vivant.

Au XIXe s., le rondo s'élargit considérablement et apparaît sous des formes très différentes (p. ex. : R. STRAUSS, Till Eulenspiegel).


http://maclectic.free.fr/dylan/musiq_dyl03.html


Merci pour votre réponse bien détaillée.
Il s'agit de Rondo, extrait de la sonatine opus 36 n°2 en sol majeur.
Donc il s'agit bien d'une forme ABA. Je pensais pouvoir exploiter la notion de rondo mais ça ne va pas être possible.
Encore merci.
Revenir en haut Aller en bas
Ken
Mélomane du dimanche
Ken

Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 10/07/2011

Muzio Clementi Empty
MessageSujet: Muzio Clementi - Didone Abbandonata: scena tragica   Muzio Clementi EmptyJeu 8 Sep 2011 - 15:41

Sonate Didone Abbandonata: scena tragica
Voici l' Introduction et l' Allegro: https://www.youtube.com/watch?v=1ljJL5GgzTA&feature=related
l' Adagio et le Final: https://www.youtube.com/watch?v=H9la7mF_YXE

Bonne écoute.


Dernière édition par Ryan le Lun 12 Sep 2011 - 17:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
charles
Mélomane averti


Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 13/07/2011

Muzio Clementi Empty
MessageSujet: Re: Muzio Clementi   Muzio Clementi EmptyVen 9 Sep 2011 - 9:28

J'aime bien ce que fait cette pianiste :

https://www.youtube.com/watch?v=W33Ze-n25bE

https://www.youtube.com/watch?v=aZpo6XC2PYs
Revenir en haut Aller en bas
Ken
Mélomane du dimanche
Ken

Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 10/07/2011

Muzio Clementi Empty
MessageSujet: Re: Muzio Clementi   Muzio Clementi EmptySam 17 Sep 2011 - 13:14

charles a écrit:
J'aime bien ce que fait cette pianiste :

https://www.youtube.com/watch?v=W33Ze-n25bE

https://www.youtube.com/watch?v=aZpo6XC2PYs

C' est vrai que ca ne manque pas de brillance tutut
Revenir en haut Aller en bas
chris28
Mélomane du dimanche
chris28

Nombre de messages : 57
Age : 44
Localisation : Chartres
Date d'inscription : 03/03/2013

Muzio Clementi Empty
MessageSujet: Re: Muzio Clementi   Muzio Clementi EmptyVen 2 Mai 2014 - 20:28

Je me confesse, j'aime bien Clementi. De la très belle musique même si elle est peut-être plus agréable à jouer qu'à écouter (au moins on n'est pas obligé de supporter les reprises   siffle )

L'enregistrement d'Horowitz est classique dans l'interprétation et je lui préfère nettement celui de Demindenko beaucoup plus libre et dynamique : tempos extrêmes, utilisation intensive de la pédale ... (c'est flagrant sur la sonate en Fa# mineur commune avec l'enregistrement d'Horowitz).

C'est l'avantage des œuvres "mineures", les interprètes n'ont pas de scrupule à les interpréter librement.

Ma sonate préférée reste la sonate Op.34 No.2 interprétée par Ciccolini avec beaucoup d’énergie :

Muzio Clementi 3770001901251_600

Publiée la même année que les sonates Op.2 de Beethoven mais préfigurant des sonates plus tardives avec, dans le premier mouvement, une ouverture Largo dont le thème à trois coups initie celui de l'allegro puis réapparaît juste avant la réexposition (comme dans la Tempête ou la Pathétique de Beethoven).

C'est plus léger et moins profond que Beethoven mais plus "plaisant".
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Muzio Clementi Empty
MessageSujet: Re: Muzio Clementi   Muzio Clementi Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Muzio Clementi
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: