Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-67%
Le deal à ne pas rater :
– 67% sur le Ventilateur sur pied OCEANIC – Hauteur réglable – ...
16 € 49 €
Voir le deal

 

 Falsettistes, contre-ténors...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Pevets
Mélomane averti
Pevets

Nombre de messages : 132
Localisation : Bourgogne du Sud
Date d'inscription : 19/06/2006

Falsettistes, contre-ténors... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Falsettistes, contre-ténors...   Falsettistes, contre-ténors... - Page 2 EmptyMar 20 Juin 2006 - 13:23

Merci pour ces précisions.

Pour l'article en question, je l'avais déjà lu.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Falsettistes, contre-ténors... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Falsettistes, contre-ténors...   Falsettistes, contre-ténors... - Page 2 EmptyMar 20 Juin 2006 - 13:24

Tu as donc d'excellentes lectures. Mr. Green
(et pas d'excuses pour les confusions, parce que je suis toujours très clair, n'est-ce pas ? :face: )
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pevets
Mélomane averti
Pevets

Nombre de messages : 132
Localisation : Bourgogne du Sud
Date d'inscription : 19/06/2006

Falsettistes, contre-ténors... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Falsettistes, contre-ténors...   Falsettistes, contre-ténors... - Page 2 EmptyMar 20 Juin 2006 - 13:25

Je ne sais plus où j'avais lu ceci, mais au XVIIe S., la voix de baryton s'appelait concordant. Cependant, je ne sais rien quant à l'apparition du terme baryton.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Falsettistes, contre-ténors... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Falsettistes, contre-ténors...   Falsettistes, contre-ténors... - Page 2 EmptyMar 20 Juin 2006 - 13:27

C'est exact, mais il n'existait pas d'emplois qui lui étaient explicitement destinés...

Peut-être des rôles de taille comme la Haine d'Armide ou Méduse de Persée ? A voir.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pevets
Mélomane averti
Pevets

Nombre de messages : 132
Localisation : Bourgogne du Sud
Date d'inscription : 19/06/2006

Falsettistes, contre-ténors... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Falsettistes, contre-ténors...   Falsettistes, contre-ténors... - Page 2 EmptyMar 20 Juin 2006 - 13:34

J'ai quand même l'impression que de nombreuses pièces pour basse, de J. S. Bach, sont "chantables" par un baryton.
Itou pour le Cold Genius chez H. Purcell.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Falsettistes, contre-ténors... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Falsettistes, contre-ténors...   Falsettistes, contre-ténors... - Page 2 EmptyMar 20 Juin 2006 - 13:37

Chantables, évidemment. Il n'y a pas grand chose d'inchantable pour un baryton dans ce répertoire de basse, sauf dans les quelques rôles qui utilisent le fa1. Même en termes de couleur, ça va très bien.

Mais je pensais écrits explicitement pour concordant.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pevets
Mélomane averti
Pevets

Nombre de messages : 132
Localisation : Bourgogne du Sud
Date d'inscription : 19/06/2006

Falsettistes, contre-ténors... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Falsettistes, contre-ténors...   Falsettistes, contre-ténors... - Page 2 EmptyMar 20 Juin 2006 - 13:42

[quote=DavidLeMarrec]Mais je pensais écrits explicitement pour concordant.[/quote]
Je ne pense pas non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85250
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Falsettistes, contre-ténors... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Falsettistes, contre-ténors...   Falsettistes, contre-ténors... - Page 2 EmptySam 18 Nov 2006 - 5:08

Encore une catégorie bizarre, dans le Coq d'or de Rimsky, le rôle de l'Astrologue est tenu par un ténor altino.

C'est un rôle de ténor très aigu, constamment proche du contre-ut, allant jusqu'au contre-mi si ma mémoire est bonne.
Je ne vois pas en quoi c'est différent de la haute-contre en fait...
Revenir en haut Aller en bas
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

Falsettistes, contre-ténors... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Falsettistes, contre-ténors...   Falsettistes, contre-ténors... - Page 2 EmptySam 18 Nov 2006 - 11:30

Il y a un rôle un peu comme ça dans Le nez de Chostakovitch. Dans cet opéra on ne peut pas l'assimiler à un haute-contre simplement parce qu'il poitrine toutes ces notes et sa partie monte jusqu'au ré# je crois, dès la première phrase (le rôle du policier). Dans le coq d'or, il faut savoir si c'est en voix de poitrine ou plutôt voix mixte ou en voix de tête. C'est peut-être aussi un un mélange des deux ce qui serait surprenant étant donné ue les ténors présentent rarement, d'après ce que j'ai compris, de disposition en voix de tête.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Falsettistes, contre-ténors... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Falsettistes, contre-ténors...   Falsettistes, contre-ténors... - Page 2 EmptySam 18 Nov 2006 - 13:24

Xavier a écrit:
Encore une catégorie bizarre, dans le Coq d'or de Rimsky, le rôle de l'Astrologue est tenu par un ténor altino.

C'est un rôle de ténor très aigu, constamment proche du contre-ut, allant jusqu'au contre-mi si ma mémoire est bonne.
Je ne vois pas en quoi c'est différent de la haute-contre en fait...
C'est différent à plusieurs titres :
- la haute-contre monte moins haut, c'est surtout sa tessiture qui tourne constamment autour du passage traditionnel, voire un peu au-dessus ;
- on parle uniquement de haute-contre pour le répertoire baroque et classique français (d'Admète chez Lully à Orphée vers Gluck, disons pour faire vite).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

Falsettistes, contre-ténors... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Falsettistes, contre-ténors...   Falsettistes, contre-ténors... - Page 2 EmptySam 18 Nov 2006 - 13:38

DavidLeMarrec a écrit:

- la haute-contre monte moins haut, c'est surtout sa tessiture qui tourne constamment autour du passage traditionnel, voire un peu au-dessus ;

Moins haut que le mi3 ? scratch
Une voix de haute-contre doit pouvoir monter jusqu'au do4 je pense non ?
Et donc qu'est-ce que c'est comme catégorie de voix ?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Falsettistes, contre-ténors... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Falsettistes, contre-ténors...   Falsettistes, contre-ténors... - Page 2 EmptySam 18 Nov 2006 - 13:50

ouannier a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:

- la haute-contre monte moins haut, c'est surtout sa tessiture qui tourne constamment autour du passage traditionnel, voire un peu au-dessus ;

Moins haut que le mi3 ? scratch
Le contre-mi du ténor, c'est le mi4 (notation française).

Citation :
Une voix de haute-contre doit pouvoir monter jusqu'au do4 je pense non ?
Ca monte généralement jusqu'au sib3, mais avec le diapason baroque français, ça peut donner jusqu'au lab3 !


Citation :
Et donc qu'est-ce que c'est comme catégorie de voix ?
Un ténor au centre de gravité plutôt aigu, caractéristique de la musique française baroque et classique, dans laquelle il cohabite, pour la musique religieuse essentiellement, avec la voix de taille, un ténor grave.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

Falsettistes, contre-ténors... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Falsettistes, contre-ténors...   Falsettistes, contre-ténors... - Page 2 EmptySam 18 Nov 2006 - 13:56

DavidLeMarrec a écrit:
ouannier a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:

- la haute-contre monte moins haut, c'est surtout sa tessiture qui tourne constamment autour du passage traditionnel, voire un peu au-dessus ;

Moins haut que le mi3 ? scratch
Le contre-mi du ténor, c'est le mi4 (notation française).


Oui je me suis emmêlé les pinceaux.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85250
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Falsettistes, contre-ténors... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Falsettistes, contre-ténors...   Falsettistes, contre-ténors... - Page 2 EmptySam 18 Nov 2006 - 13:57

DavidLeMarrec a écrit:

Citation :
Une voix de haute-contre doit pouvoir monter jusqu'au do4 je pense non ?
Ca monte généralement jusqu'au sib3, mais avec le diapason baroque français, ça peut donner jusqu'au lab3 !

C'est donc la même tessiture que le ténor tout con, quoi...?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Falsettistes, contre-ténors... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Falsettistes, contre-ténors...   Falsettistes, contre-ténors... - Page 2 EmptySam 18 Nov 2006 - 13:58

Xavier a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:

Citation :
Une voix de haute-contre doit pouvoir monter jusqu'au do4 je pense non ?
Ca monte généralement jusqu'au sib3, mais avec le diapason baroque français, ça peut donner jusqu'au lab3 !

C'est donc la même tessiture que le ténor tout con, quoi...?
La même étendue, nuance. La tessiture est un peu plus haute, et il utilise la voix mixte. Mais c'est surtout son emploi qui le caractérise, oui.

C'est bien pour cela que la haute-contre n'a absolument rien d'un contre-ténor.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
LaPopliniere
Mélomane du dimanche
LaPopliniere

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 02/05/2011

Falsettistes, contre-ténors... - Page 2 Empty
MessageSujet: technique de haute-contre   Falsettistes, contre-ténors... - Page 2 EmptyMar 3 Mai 2011 - 0:01

Bonjour à tous !
Je m'adresse ici aux baroqueux ou à ceux qui s'y connaissent en technique vocale...
Alors voila, je suis un passionné de musique baroque, surtout française (Rameau, Charpentier, Campra,...Lully avec modération siffle ) et je possède déja une solide technique (sans me vanter Cool ) de baryton léger (jusqu'au sol 3...au diapason 415 bien sûr, et quand je suis en forme et bien chauffé Neutral ) mais en fait je n'apprécie pas plus que ça la voix de baryton, je suis plutot attiré par la voix de haute contre (genre Paul Agnew) mais je ne sais pas du tout comment aborder l'apprentissage de la "voix mixte" propre à cette tessiture Sad .
Quelqu'un pourrait-il m'aider ? Pleease ! Crying or Very sad

Merci d'avance et bonne nuit I don't want that
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Falsettistes, contre-ténors... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Falsettistes, contre-ténors...   Falsettistes, contre-ténors... - Page 2 EmptyMar 3 Mai 2011 - 0:09

Bonsoir et bienvenue ! Smile

Tu es baryton léger et tu ne mixes pas du tout ?

La couleur de haute-contre est assez particulière, elle nécessite moins d'harmoniques faciales, un larynx potentiellement moins bas aussi, il y a une forme d'allègement, de "suspension" qu'il faut maîtriser... mais ce n'est pas tout à fait la même voix mixte que celle des chanteurs de "grand opéra", qui sert à homogénéiser les registres, à chanter délicatement certains passages, à varier les couleurs. Dans le baroque français, c'est une technique standard pour l'émission de tous les aigus.
Néanmoins, entre Howard Crook et Gilles Ragon, il y a plusieurs mondes...

Le mieux serait de consulter un professeur spécialiste de la question, tout simplement, parce que par correspondance, même avec la meilleure volonté du monde...


Tu es dans quel coin ?
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31499
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Falsettistes, contre-ténors... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Falsettistes, contre-ténors...   Falsettistes, contre-ténors... - Page 2 EmptyMar 3 Mai 2011 - 8:43

LaPopliniere a écrit:
Bonjour à tous !
Je m'adresse ici aux baroqueux ou à ceux qui s'y connaissent en technique vocale...
Alors voila, je suis un passionné de musique baroque, surtout française (Rameau, Charpentier, Campra,...Lully avec modération siffle ) et je possède déja une solide technique (sans me vanter Cool ) de baryton léger (jusqu'au sol 3...au diapason 415 bien sûr, et quand je suis en forme et bien chauffé Neutral ) mais en fait je n'apprécie pas plus que ça la voix de baryton, je suis plutot attiré par la voix de haute contre (genre Paul Agnew) mais je ne sais pas du tout comment aborder l'apprentissage de la "voix mixte" propre à cette tessiture Sad .
Quelqu'un pourrait-il m'aider ? Pleease ! Crying or Very sad

Merci d'avance et bonne nuit I don't want that

Euh haute contre = ténor avec une technique spéciale ... pas baryton Smile
Après il y a plein de barytons qui sont falsettistes ... mais c'est ce sont des contre ténors, pas des hautes contre. Et du coup c'est plus du baroque français ...
Si tu es baryton léger, tu dois pouvoir monter plus haut (surtout avec un diapason aussi bas) - certains baryton légers monte au contre ut. Et j'en connais qui peuvent faire un sib en morceau (c'est désespérant pour les ténors qui se cherchent encore ...).

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Falsettistes, contre-ténors... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Falsettistes, contre-ténors...   Falsettistes, contre-ténors... - Page 2 EmptyMar 3 Mai 2011 - 10:58

Cololi a écrit:
Euh haute contre = ténor avec une technique spéciale ... pas baryton Smile
Après il y a plein de barytons qui sont falsettistes ... mais c'est ce sont des contre ténors, pas des hautes contre. Et du coup c'est plus du baroque français ...
Oui, effectivement, ça n'entre pas tout à fait dans le cadre du fil et nourrit la confusion, mais La Poplinière est à coup sûr, lui, très au clair avec ces questions. Smile

Citation :
Si tu es baryton léger, tu dois pouvoir monter plus haut (surtout avec un diapason aussi bas) - certains baryton légers monte au contre ut. Et j'en connais qui peuvent faire un sib en morceau (c'est désespérant pour les ténors qui se cherchent encore ...).
Il y a un certain nombre de rôles de haute-contre (surtout chez LULLY, après ça devient beaucoup plus tendu, par exemple chez Charpentier ou Clérambault) que des barytons pourraient chanter, même à 440 Hz. Après, c'est sûr pour les hautes-contre ramistes, il faut des ténors, des vrais, des tatoués... Même au diapason baroque.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
LaPopliniere
Mélomane du dimanche
LaPopliniere

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 02/05/2011

Falsettistes, contre-ténors... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Falsettistes, contre-ténors...   Falsettistes, contre-ténors... - Page 2 EmptyMar 3 Mai 2011 - 19:36

DavidLeMarrec a écrit:
Cololi a écrit:
Euh haute contre = ténor avec une technique spéciale ... pas baryton Smile
Après il y a plein de barytons qui sont falsettistes ... mais c'est ce sont des contre ténors, pas des hautes contre. Et du coup c'est plus du baroque français ...
Oui, effectivement, ça n'entre pas tout à fait dans le cadre du fil et nourrit la confusion, mais La Poplinière est à coup sûr, lui, très au clair avec ces questions. Smile

Citation :
Si tu es baryton léger, tu dois pouvoir monter plus haut (surtout avec un diapason aussi bas) - certains baryton légers monte au contre ut. Et j'en connais qui peuvent faire un sib en morceau (c'est désespérant pour les ténors qui se cherchent encore ...).
Il y a un certain nombre de rôles de haute-contre (surtout chez LULLY, après ça devient beaucoup plus tendu, par exemple chez Charpentier ou Clérambault) que des barytons pourraient chanter, même à 440 Hz. Après, c'est sûr pour les hautes-contre ramistes, il faut des ténors, des vrais, des tatoués... Même au diapason baroque.
Le truc c'est que Paul Agnew par exemple n'en est pas un, de ténor tatoué. Il le dit lui même, il se dit être un "Baryténor". Shocked
Revenir en haut Aller en bas
LaPopliniere
Mélomane du dimanche
LaPopliniere

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 02/05/2011

Falsettistes, contre-ténors... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Falsettistes, contre-ténors...   Falsettistes, contre-ténors... - Page 2 EmptyMar 3 Mai 2011 - 19:49

Baryton léger : Je parle bien d'une voix à tessiture de Baryton mais avec le timbre de ténor Confused
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Falsettistes, contre-ténors... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Falsettistes, contre-ténors...   Falsettistes, contre-ténors... - Page 2 EmptyMar 3 Mai 2011 - 22:27

LaPopliniere a écrit:
Le truc c'est que Paul Agnew par exemple n'en est pas un, de ténor tatoué. Il le dit lui même, il se dit être un "Baryténor". Shocked
Les rôles de ténor baroques, même les hautes-contre, montent effectivement bien moins haut (pas de couverture haute pour la voix de poitrine à cette époque...) que les ténors romantiques, mais Paul Agnew n'en a pas moins chanté toute sa carrière des rôles de ténor y compris hors du baroque, avec une vraie voix de ténor.
Après, il peut faire des racccourcis pour expliquer des trucs, mais ce n'est certainement pas à prendre pour argent comptant.

LaPopliniere a écrit:
Baryton léger : Je parle bien d'une voix à tessiture de Baryton mais avec le timbre de ténor Confused
Ah, alors ce serait plus baryton-Martin... (pour moi le baryton léger conserve une véritable signature barytonnante), mais à mon avis il faudrait parler (et en plus tu es dans le baroque) de taille, qui est précisément un ténor grave à l'époque où il n'existait pas de baryton.
Et les parties de taille sont aujourd'hui tenues par des barytons... ou par des ténors. Smile


Mais si c'est juste une question de couleur, il faut se demander si tu peux intensifier tes harmoniques comme baryton ou monter un peu comme ténor, ça arrive souvent, ça...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11100
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Falsettistes, contre-ténors... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Falsettistes, contre-ténors...   Falsettistes, contre-ténors... - Page 2 EmptyMer 18 Oct 2017 - 19:55

Dans le fil «Votre déception du jour», math a écrit:
[...] la scène "Bald prangt, den Morgen zu verkünden" de la Flûte Enchantée. Pamina était chantée par Lucia Popp, les trois garçons par trois membres du Tölzer Knabenchor: Cedric Rossdeutscher, Christian Immler et Stefan Bandemehr, et l'orchestre était dirigé par Sawallisch.
... Et c'est un immense message d'espoir: on peut donc avoir chanté un des trois petits braillards © de la Flûte, et mener par la suite une carrière lyrique sans chanter en falsetto ni s'habiller ou se coiffer...
... comme ceci:
 
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 36
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Falsettistes, contre-ténors... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Falsettistes, contre-ténors...   Falsettistes, contre-ténors... - Page 2 EmptyMer 18 Oct 2017 - 20:01

hehe
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Falsettistes, contre-ténors... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Falsettistes, contre-ténors...   Falsettistes, contre-ténors... - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Falsettistes, contre-ténors...
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: