Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Promo Nike : -25% pour 2 articles achetés
Voir le deal

 

 Verdi - Un bal masqué

Aller en bas 
+21
Otello
Radames
Cornélius
Alain92
Ericc
keane
Percy Bysshe
Lysandre
Toxic
Polyeucte
Cololi
calbo
Richard
Mariefran
frere elustaphe
Xavier
aurele
DavidLeMarrec
Pison Futé
Octavian
Guillaume
25 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 31
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Verdi - Un bal masqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Un bal masqué   Verdi - Un bal masqué - Page 2 EmptyMer 13 Mai 2009 - 11:27

Guillaume a écrit:
C'est normal, vu que Ghenita est ta chanteuse favorite, et Bruson aussi est bien...

Ce n'est pas parce que c'est ma chanteuse favorite que ce sera forcément ma chanteuse favorite dans tous les rôles. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20716
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Verdi - Un bal masqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Un bal masqué   Verdi - Un bal masqué - Page 2 EmptyLun 20 Juil 2009 - 17:56

Tout le monde tresse des couronnes à la version de 57 avec Gavazzeni... et bien même si c'est une bonne version, elle ne remplacera surement pas Leinsdorf!

Callas est très investie, tout comme Di Stefano, mais dans ces opéras de Verdi (comme dans la Forza), j'aime bien quand c'est beau, impeccable vocalement, sans tension dans l'aigu... et là on en a quand même pas mal dans les aigus des deux principaux interprètes!
Gavazzeni est par contre splendide, tout comme Bastianini et Simionato...
Par contre, Oscar est à fuir! Brrr... que c'est pincé!


Donc, je reste accroché à Leontyne Price ( I love you ), Bergonzi, Merrill et Verrett...
Price dans ces opéras de Verdi, elle est pour moi sans rivale ou presque! Seule une Tebaldi jeune peu lui faire un petit peu d'ombre!

Sinon, la version du MET avec Rysanek est quand même pas mal du tout! Avec une Madeira abyssale en Ulrica, Bergonzi comme toujours hyper stylé et de même pour Merrill... Et Rysanek, comme toujours un peu flottante, mais je suis fan au dernier degré de tout ce qu'elle fait! viking

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Toxic
Mélomaniaque
Toxic


Nombre de messages : 821
Date d'inscription : 18/03/2008

Verdi - Un bal masqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Un bal masqué   Verdi - Un bal masqué - Page 2 EmptyLun 20 Juil 2009 - 23:56

Citation :
Bergonzi comme toujours hyper stylé et de même pour Merrill...

On ne dira jamais assez le talent de Merrill, la chaleur de sa voix et l'humanité qu'il donne à ses rôles.
Revenir en haut Aller en bas
Lysandre
Mélomane averti



Nombre de messages : 438
Date d'inscription : 28/08/2005

Verdi - Un bal masqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Un bal masqué   Verdi - Un bal masqué - Page 2 EmptyMar 21 Juil 2009 - 22:59

Polyeucte a écrit:
Donc, je reste accroché à Leontyne Price ( I love you ), Bergonzi, Merrill et Verrett...
Price dans ces opéras de Verdi, elle est pour moi sans rivale ou presque! Seule une Tebaldi jeune peu lui faire un petit peu d'ombre!


J'ai essayé cet opéra dans cette version Leinsdorf, mais je trouvais le chant de Price moyennement beau ...et puis je trouvais cet enregistrement trop clean d'une manière générale, je ne sais pas comment dire...peut-être à cause de mon inexpérience en matière de chant verdien...bref j'ai changé pour Mitropoulos, mais cet opéra ne m'a guère convaincu, j'ai trouvé le livret inintéressant avec des personnages assez transparents, peu d'airs ont retenu mon attention, à part celui d'Oscar et un air de Riccardo au troisième acte je crois...j'ai été en fait assez étonné de la musique, je m'attendais à autre chose..bref si c'est ça Verdi, ça ne me donne pas envie d'aller plus loin...navré de la tournure trollesque de ce modeste post mais je partais pourtant sans a priori...
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 31
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Verdi - Un bal masqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Un bal masqué   Verdi - Un bal masqué - Page 2 EmptyMer 22 Juil 2009 - 0:02

Ah tiens ? Tu n'as pas retenu "morro, ma prima in grazia" ?

Mais il est vrai que l'histoire est effroyablement plate. Bon, même musicalement je trouve ça vraiment bon, ce n'est pas LE meilleur Verdi. Si tu n'as pas peur des trompettes, écoute Aïda qui comporte deux sublissimes actes, et deux autres qui sont loin d'être moches... Il y a aussi Don Carlo, et même si je ne les apprécie guère : Falstaff ou encore Otello...
Revenir en haut Aller en bas
frere elustaphe
Aurelia Aurita
frere elustaphe


Nombre de messages : 10071
Age : 62
Date d'inscription : 17/12/2006

Verdi - Un bal masqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Un bal masqué   Verdi - Un bal masqué - Page 2 EmptyMer 22 Juil 2009 - 0:09

J'adore le livret. Cette histoire de trahison Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 31
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Verdi - Un bal masqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Un bal masqué   Verdi - Un bal masqué - Page 2 EmptyMer 22 Juil 2009 - 0:15

Oh oui, et tous ces caractères exacerbés... Bon, certes, c'est assez monnaie courante dans l'opéra... m'enfin là, j'ai l'impression que cette histoire est une caricature d'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32552
Age : 42
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Verdi - Un bal masqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Un bal masqué   Verdi - Un bal masqué - Page 2 EmptyMer 22 Juil 2009 - 8:40

Lysandre a écrit:
Polyeucte a écrit:
Donc, je reste accroché à Leontyne Price ( I love you ), Bergonzi, Merrill et Verrett...
Price dans ces opéras de Verdi, elle est pour moi sans rivale ou presque! Seule une Tebaldi jeune peu lui faire un petit peu d'ombre!


J'ai essayé cet opéra dans cette version Leinsdorf, mais je trouvais le chant de Price moyennement beau ...et puis je trouvais cet enregistrement trop clean d'une manière générale, je ne sais pas comment dire...peut-être à cause de mon inexpérience en matière de chant verdien...bref j'ai changé pour Mitropoulos, mais cet opéra ne m'a guère convaincu, j'ai trouvé le livret inintéressant avec des personnages assez transparents, peu d'airs ont retenu mon attention, à part celui d'Oscar et un air de Riccardo au troisième acte je crois...j'ai été en fait assez étonné de la musique, je m'attendais à autre chose..bref si c'est ça Verdi, ça ne me donne pas envie d'aller plus loin...navré de la tournure trollesque de ce modeste post mais je partais pourtant sans a priori...

Et le "Eri tu" du baryton n'a pas retenu ton attention ?
Et le sublime duo d'amour du 2° acte ?
Et la superbe intervention d'Ulrica ?
Alors OUI l'histoire est plate, mais Verdi traite celà de façon légère et ne se prend pas au sérieux dans cet opéra. C'est ce qui fait son charme.
Autrement ce n'est pas le meilleur Verdi évidemment, surtout sur le plan du livret.
Pour avoir le meilleur ... écoute Otello.
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20716
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Verdi - Un bal masqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Un bal masqué   Verdi - Un bal masqué - Page 2 EmptyMer 22 Juil 2009 - 10:12

Elvira a écrit:
Oh oui, et tous ces caractères exacerbés... Bon, certes, c'est assez monnaie courante dans l'opéra... m'enfin là, j'ai l'impression que cette histoire est une caricature d'histoire.

Oui, c'est comme la Forza, c'est un mélodrame tordu, sans vraiment d'histoire très compliquée... mais ce qui fait tout l'intérêt pour moi, c'est la musique, les mélodies qui sont d'une grande beauté...

Entre lui et la Forza, je ne sais que choisir!

Sinon, pour Verdi, Otello n'est guère représentatif... essaye peut-être plutôt Aïda ou Traviata... Le Trouvère aussi, mais si tu trouves l'histoire du Bal inintéressante, que vas-tu dire de celle du Trouvère?? hehe

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23503
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Verdi - Un bal masqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Un bal masqué   Verdi - Un bal masqué - Page 2 EmptyMer 22 Juil 2009 - 10:24

Un Ballo in maschera a un livret complètement inintéressant mais sur le plan musical, c'est vraiment superbe.
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 31
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Verdi - Un bal masqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Un bal masqué   Verdi - Un bal masqué - Page 2 EmptyMer 22 Juil 2009 - 11:06

Polyeucte a écrit:
Elvira a écrit:
Oh oui, et tous ces caractères exacerbés... Bon, certes, c'est assez monnaie courante dans l'opéra... m'enfin là, j'ai l'impression que cette histoire est une caricature d'histoire.

Oui, c'est comme la Forza, c'est un mélodrame tordu, sans vraiment d'histoire très compliquée... mais ce qui fait tout l'intérêt pour moi, c'est la musique, les mélodies qui sont d'une grande beauté...

Entre lui et la Forza, je ne sais que choisir!

Sinon, pour Verdi, Otello n'est guère représentatif... essaye peut-être plutôt Aïda ou Traviata... Le Trouvère aussi, mais si tu trouves l'histoire du Bal inintéressante, que vas-tu dire de celle du Trouvère?? hehe

Heu, le Trouvère a le mérite de ne pas présenter des situations complètement loufoques... parce que Riccardo qui fait fi des recommandations de Renato, Amelia qui reste avec Renato alors qu'elle aurait très bien pu fuir avec Riccardo lorsque les conspirateurs arrivent... bref, pour moi, c'est quand même meilleur le Trouvère.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20716
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Verdi - Un bal masqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Un bal masqué   Verdi - Un bal masqué - Page 2 EmptyMer 22 Juil 2009 - 11:10

Elvira a écrit:
Heu, le Trouvère a le mérite de ne pas présenter des situations complètement loufoques... parce que Riccardo qui fait fi des recommandations de Renato, Amelia qui reste avec Renato alors qu'elle aurait très bien pu fuir avec Riccardo lorsque les conspirateurs arrivent... bref, pour moi, c'est quand même meilleur le Trouvère.

Le Trouvère est quand même un peu abracadabrentesque!

Sinon, il y a des raisons pour ce que tu dis :

Riccardo est fière de lui et un peu égoïste... il veut montrer qu'il n'a pas peur, qu'il est le chef...
Amelia ne peut pas fuir avec Riccardo, celui-ci doit être seul pour fuir. En effet, les conspirateurs cherchent Riccardo et une femme! En plus comme ça, le couple Renato/Amelia fait parfaitement office d'appât!

Pour le Trouvère, ce sont les coïncidences qui sont énormes!!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 31
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Verdi - Un bal masqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Un bal masqué   Verdi - Un bal masqué - Page 2 EmptyMer 22 Juil 2009 - 11:12

Je ne vois pas trop de quelles coïncidences tu parles... scratch

Citation :
Riccardo est fière de lui et un peu égoïste... il veut montrer qu'il n'a pas peur, qu'il est le chef...
Amelia ne peut pas fuir avec Riccardo, celui-ci doit être seul pour fuir. En effet, les conspirateurs cherchent Riccardo et une femme! En plus comme ça, le couple Renato/Amelia fait parfaitement office d'appât!

C'est bien ce que je dis... de trop grosses ficelles...
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20716
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Verdi - Un bal masqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Un bal masqué   Verdi - Un bal masqué - Page 2 EmptyMer 22 Juil 2009 - 11:14

Elvira a écrit:
Je ne vois pas trop de quelles coïncidences tu parles... scratch

Leonora tombe amoureuse du Trouvère et comme par hasard, Luna est amoureux d'elle.
Comme par hasard, Azucena se réveille au dernier moment
Comme par hasard, Manrico arrive et chante de loin quand Luna est sous le balcon de Leonora

Des ficelles tout aussi grosses que le Bal pour moi... mais j'aime bien quand même! Laughing

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 31
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Verdi - Un bal masqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Un bal masqué   Verdi - Un bal masqué - Page 2 EmptyMer 22 Juil 2009 - 11:15

Figure-toi que ça ne me choque absolument pas. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32552
Age : 42
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Verdi - Un bal masqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Un bal masqué   Verdi - Un bal masqué - Page 2 EmptyMer 22 Juil 2009 - 11:17

Dans les 2 cas les ficelles sont grosses oui.
La différence c'est que dans le Trouvère c'est compliqué ...

Le bal prend le parti de faire simple (théâtralement et musicalement) mais beau, et surtout sans prétention
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 31
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Verdi - Un bal masqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Un bal masqué   Verdi - Un bal masqué - Page 2 EmptyMer 22 Juil 2009 - 11:22

C'est juste que vous ne voulez pas écouter les récits de Fernando et d'Azucena...

Pas compliqué de comprendre qu'elle voulait se venger de sa mère qui a été brûlée vive par le père de Luna, et qu'elle vole son fils pour le tuer ?
Au moment de le tuer, elle se trompe et met aux flammes le sien ! Après, l'histoire se déroule tranquillement...
Bon, bah voilà, où est la difficulté ?
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20716
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Verdi - Un bal masqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Un bal masqué   Verdi - Un bal masqué - Page 2 EmptyMer 22 Juil 2009 - 11:25

Elvira a écrit:
C'est juste que vous ne voulez pas écouter les récits de Fernando et d'Azucena...

Pas compliqué de comprendre qu'elle voulait se venger de sa mère qui a été brûlée vive par le père de Luna, et qu'elle vole son fils pour le tuer ?
Au moment de le tuer, elle se trompe et met aux flammes le sien ! Après, l'histoire se déroule tranquillement...
Bon, bah voilà, où est la difficulté ?

Ah non!! Pour moi, elle ne se trompe pas! Pour moi, elle jette son fils pour pouvoir plus tard se venger de manière encore plus ignoble!!

Mais de toute façon que ce soit compliqué ou pas, Verdi c'est toujours beau...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 31
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Verdi - Un bal masqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Un bal masqué   Verdi - Un bal masqué - Page 2 EmptyMer 22 Juil 2009 - 11:31

Elle était en transe, et donc ne savait pas ce qu'elle faisait ! Pour moi, c'est cette raison ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20716
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Verdi - Un bal masqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Un bal masqué   Verdi - Un bal masqué - Page 2 EmptyMer 22 Juil 2009 - 11:53

Elvira a écrit:
Elle était en transe, et donc ne savait pas ce qu'elle faisait ! Pour moi, c'est cette raison ! Smile

Moi, je la vois plut machiavélique :
Je jette mon enfant, comme ça, ils croient que le frère est mort, puis par la suite, je fais en sorte que le comte tue son frère et là, il va souffrir en sachant qu'il a tué son propre frère!!
Son cri final est quand même révélateur...

Bon, le truc c'est qu'elle s'est quand même mise à l'aimer un peu son Manrico...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95298
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi - Un bal masqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Un bal masqué   Verdi - Un bal masqué - Page 2 EmptyLun 27 Juil 2009 - 15:59

Non, mais c'est quoi cette histoire ? On tourne le dos deux secondes, et ça raconte n'importe quoi.

On vous massacre un livret de Scribe rien que pour les besoins de Môssieur Verde, et en plus ça fait la fine bouche. Chez Verdi, ce sont des personnages toujours schématiques, des forces, presque des types, plus que des psychologies fines. Mais je trouve le ressort de ce drame-là, l'écartèlement entre plusieurs valeurs souveraines est contradictoires, tout à fait fonctionnel, et même assez intéressant.

Ca vaut amplement la phtisique qu'on contemple s'étouffer pendant trois actes, ou la midinette qui attrape un mauvais rhume...

Comme le dit Polyeucte (à propos, coucou ), la Forza, c'est farci de recoins inutiles et pour une histoire finalement très simple ; mais alors Ballo, quand même, un peu de tenue, je vous prie !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95298
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi - Un bal masqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Un bal masqué   Verdi - Un bal masqué - Page 2 EmptyLun 27 Juil 2009 - 23:28

Quant au Trouvère, il offre des possibilités remarquables, tout ce qui tourne autour d'Azucena est indécryptable.

Polyeucte a écrit:
Leonora tombe amoureuse du Trouvère et comme par hasard, Luna est amoureux d'elle.
Comme par hasard, Azucena se réveille au dernier moment
Comme par hasard, Manrico arrive et chante de loin quand Luna est sous le balcon de Leonora
1) Que les deux frères aiment la même délicieuse personne, sachant que ce sont deux braves, et qu'elle est une personne de confiance de la reine dans tout l'éclat de sa jeune beauté, ce n'est pas très étonnant. Au contraire, cette nécessité a quelque chose de troublant : ils ont les mêmes inclinations du sang.
C'est en tout cas un grand classique, on a même les histoires où frère et soeur, sans savoir qui ils sont, se sentent irrésistiblement attirés (ça fait toujours des catastrophes, à part chez Wagner où ils sont tout contents hehe ).

2) Le fait qu'Azucena se réveille au dernier moment est justement très intéressant. On ne sait pas vraiment à quoi s'en tenir :
- avait-elle médité la vengeance, malgré l'affection pour son fils adoptif, élevé comme victime ?
- a-t-elle commis une erreur par une sorte de saisissement - d'acte manqué ou de possession magique -, de façon à ce qu'au moment crucial elle ne puisse agir, un peu comme Idoménée, dans la version originale de Danchet, perd ses esprits au moment du sacrifice de son fils ?

Il y a en tout cas énormément à faire sur scène : lors des réminiscences du crime, contre sa mère, doit-elle se montrer menaçante ? lors du du cri final, doit-elle être triomphante (elle a réussi), fataliste (impossible d'y échapper), désespérée (sa mère lui coûte cher, malgré elle), imprécatrice (révoltée contre la malédiction) ?

3) En arrivant, Luna parle d'un chant. Religieux, je pense, mais c'est tout de même intéressant. Sachant qu'il faut venir à la nuit tombée sous les fenêtres, que les amoureux sont pressés et que les deux y viennent aussi souvent que possible, la rencontre était même plutôt inévitable.
Par ailleurs, si on veut qu'à l'opéra on ne raconte que le quotidien dans toute sa véridicité, il vaut mieux collectionner les versions de Louise et s'en tenir là. fleurs
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
frere elustaphe
Aurelia Aurita
frere elustaphe


Nombre de messages : 10071
Age : 62
Date d'inscription : 17/12/2006

Verdi - Un bal masqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Un bal masqué   Verdi - Un bal masqué - Page 2 EmptyLun 27 Juil 2009 - 23:30

Mais arrêtez avec le livret du Bal ! Il est chouette quand même, non ? Sad
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume


Nombre de messages : 17530
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Verdi - Un bal masqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Un bal masqué   Verdi - Un bal masqué - Page 2 EmptyLun 27 Juil 2009 - 23:37

Bon, pour revenir à la discographie de Ballo,Mr. Green j'ai écouté aujourd'hui Gavazzeni 1957, et c'est une version indispensable quand on a écouté le studio de Votto, qui apporte son supplément de théâtre.

Bref, au lieu d'acheter les studios sous sachet plastique recommandés par les discographies (Solti, Karajan, Solti), prenez un Ballo avec Callas, ou un bon live.

Ceci était le message de santé publique du jour. zen
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95298
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi - Un bal masqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Un bal masqué   Verdi - Un bal masqué - Page 2 EmptyMar 28 Juil 2009 - 0:40

C'est vrai que le Ballo marche particulièrement bien sur scène, mais il y a Leinsdorf tout de même, parmi les réussites.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20716
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Verdi - Un bal masqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Un bal masqué   Verdi - Un bal masqué - Page 2 EmptyMar 28 Juil 2009 - 10:02

DavidLeMarrec a écrit:
Par ailleurs, si on veut qu'à l'opéra on ne raconte que le quotidien dans toute sa véridicité, il vaut mieux collectionner les versions de Louise et s'en tenir là. fleurs

Bien d'accord! (coucou aussi!)
Et entre un Louise barbant et un Trouvère tordu, je prends le Trouvère!

Ou un Bal Masqué bien sûr! (histoire de revenir sur le sujet...)

Et d'ailleurs, pas un mot sur le Bal de Gigli?

Si ses partenaires ne sont pas tous au top, lui a une facilité, une beauté de timbre et un brillant qu'on ne retrouve même pas chez un Bergonzi au sommet de ses moyens!
Caniglia est une Amelia un peu lourde par moments, avec des aigus un peu poussés, mais d'une présence dramatique certaine!
Bechi ne m'a pas laissé de grands souvenirs par contre.
Et Barbieri est dans ses souliers en Ulrica, aucun soucis pour elle!
Le tout dirigé par Serafin!

Naxos l'a réédité il n'y a pas très longtemps, dans un son très bon pour l'époque, et avec les inévitables bonus qu'ils nous donnent quand ils peuvent!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume


Nombre de messages : 17530
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Verdi - Un bal masqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Un bal masqué   Verdi - Un bal masqué - Page 2 EmptyVen 31 Juil 2009 - 13:59

Un petit dossier préparé par votre serviteur sur l'Amelia de Callas et ses deux intégrales. Smile
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23503
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Verdi - Un bal masqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Un bal masqué   Verdi - Un bal masqué - Page 2 EmptyJeu 10 Déc 2009 - 17:26

Une nouvelle version va paraître en DVD et Blu-ray.

DVD : http://www.prestoclassical.co.uk/r/Opus%2BArte/OA1017D
Blu-ray : http://www.prestoclassical.co.uk/r/Opus%2BArte/OABD7048D

Cela est une version qui m'intéresse pour l'Amelia d'Urmana notamment. Alvarez que j'avais entendu à la radio en Riccardo dans le live de l'ONP m'avait plutôt plu.
Revenir en haut Aller en bas
Richard
Mélomaniaque
Richard


Nombre de messages : 1278
Age : 49
Date d'inscription : 23/01/2007

Verdi - Un bal masqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Un bal masqué   Verdi - Un bal masqué - Page 2 EmptyJeu 10 Déc 2009 - 17:29

Une bonne âme pourrait elle expliquer au ringard que je suis qui continue d'acheter des CD dans des emballages plastiques toujours aussi ignobles ce qu'est le Blu-ray ? Un nouveau cocktail ?
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23503
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Verdi - Un bal masqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Un bal masqué   Verdi - Un bal masqué - Page 2 EmptyJeu 10 Déc 2009 - 17:34

Richard a écrit:
Une bonne âme pourrait elle expliquer au ringard que je suis qui continue d'acheter des CD dans des emballages plastiques toujours aussi ignobles ce qu'est le Blu-ray ? Un nouveau cocktail ?

Il faut le matériel pour pouvoir lire ces disques blu-ray. Ils permettent d'avoir une qualité HD. Je n'en sais pas plus car je n'ai pas le matériel pour visionner ce type de disques.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89477
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Verdi - Un bal masqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Un bal masqué   Verdi - Un bal masqué - Page 2 EmptyJeu 10 Déc 2009 - 17:35

Richard a écrit:
Une bonne âme pourrait elle expliquer au ringard que je suis qui continue d'acheter des CD dans des emballages plastiques toujours aussi ignobles ce qu'est le Blu-ray ? Un nouveau cocktail ?

C'est un DVD mais en mieux si tu veux.
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe


Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Verdi - Un bal masqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Un bal masqué   Verdi - Un bal masqué - Page 2 EmptyJeu 10 Déc 2009 - 17:54

Mais ça change beaucoup de choses, c'est fondamentalement supérieur au DVD, où c'est juste du "chipotage"? Je n'ai jamais vu ce que cela pouvait donner moi non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20716
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Verdi - Un bal masqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Un bal masqué   Verdi - Un bal masqué - Page 2 EmptyJeu 10 Déc 2009 - 17:55

aurele a écrit:
Une nouvelle version va paraître en DVD et Blu-ray.

DVD : http://www.prestoclassical.co.uk/r/Opus%2BArte/OA1017D
Blu-ray : http://www.prestoclassical.co.uk/r/Opus%2BArte/OABD7048D

Cela est une version qui m'intéresse pour l'Amelia d'Urmana notamment. Alvarez que j'avais entendu à la radio en Riccardo dans le live de l'ONP m'avait plutôt plu.

Enfin Urmana en Amelia, ça risque quand même de faire un peu tank!! Pourquoi est-ce qu'elle veut absolument chanter des rôles de soprano??? A l'écoute de sa Lady Macbeth, on entend bien que les aigus sont difficiles! Alors se mettre à chanter Amelia...

Par contre, Alvarez... cheers

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23503
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Verdi - Un bal masqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Un bal masqué   Verdi - Un bal masqué - Page 2 EmptyJeu 10 Déc 2009 - 18:06

Polyeucte a écrit:
Enfin Urmana en Amelia, ça risque quand même de faire un peu tank!! Pourquoi est-ce qu'elle veut absolument chanter des rôles de soprano??? A l'écoute de sa Lady Macbeth, on entend bien que les aigus sont difficiles! Alors se mettre à chanter Amelia...

Il paraît qu'elle est très bien dans ce rôle. Ce n'est pas une soprano verdienne évidemment mais elle a fait sa transition vocale et ne chante plus que des rôles de sopranos depuis quelques années. Elle va chanter Isolde à Vienne pour 3 dates en décembre, c'est autrement plus lourd qu'Amelia. Elle va chanter également Odabella au Met en février et en mars, Sieglinde à Berlin en avril, Norma à Madrid en version de concert pour 3 dates en mai et enfin Santuzza en juillet à Hambourg (même si ce rôle est souvent chanté par des mezzo-sopranos).
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20716
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Verdi - Un bal masqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Un bal masqué   Verdi - Un bal masqué - Page 2 EmptyJeu 10 Déc 2009 - 18:23

Oui, mais bon, les aigus limites comme c'était à bastille, ça ne pardonne pas dans le rôle d'Amelia...

Et pour les autres rôles, ce sont pour beaucoup de rôles intermédiaires ou qui ont aussi été chantés par des mezzo (Norma, Sieglinde, Santuzza voir même Isolde...)

Ce qui m'embête c'est que chanter du Verdi, c'est quand même autre chose que chanter Isolde!!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23503
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Verdi - Un bal masqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Un bal masqué   Verdi - Un bal masqué - Page 2 EmptyJeu 10 Déc 2009 - 18:29

Polyeucte a écrit:
Et pour les autres rôles, ce sont pour beaucoup de rôles intermédiaires ou qui ont aussi été chantés par des mezzo (Norma, Sieglinde, Santuzza voir même Isolde...)

Norma est un rôle très lourd. Il n'est pas du tout intermédiaire. Isolde et Sieglinde ont été chantées par quelles mezzos en dehors de Meier?
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32552
Age : 42
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Verdi - Un bal masqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Un bal masqué   Verdi - Un bal masqué - Page 2 EmptyJeu 10 Déc 2009 - 18:29

Xavier a écrit:
Richard a écrit:
Une bonne âme pourrait elle expliquer au ringard que je suis qui continue d'acheter des CD dans des emballages plastiques toujours aussi ignobles ce qu'est le Blu-ray ? Un nouveau cocktail ?

C'est un DVD mais en mieux si tu veux.

Wolfgang a écrit:
Mais ça change beaucoup de choses, c'est fondamentalement supérieur au DVD, où c'est juste du "chipotage"? Je n'ai jamais vu ce que cela pouvait donner moi non plus.

ça change .... tout.
SI tu as une grande télé Full HD avec du bon matos d'une façon générale.

Blue Ray en gros c'est :
- une galette optique comme les DVD ... les CD ... mais avec une finesse de gravure bien plus importante, ce qui évidemment permet de stocker bien plus d'information.
- conséquence 1 : la résolution de la vidéo devient bien meilleure (1920x1200)
- conséquence 2 : le son multi canal type DTS / Dolby a été totalement décompressé et en plus a un taux d'échantillonage supérieur au CD (et sur plus de canaux).

Pour profiter de tout ça il faut bien sur un lecteur Blue Ray ... mais c'est loin d'être suffisant :
- Pour la vidéo, il faut une télé HD (si possible Full HD ... sinon je vois pas trop l'intérêt d'investir).
- Pour le son il faut un système 5.1 (ou plus) avec un ampli DTS/Dolby Master Audio ... ce qui est très très loin d'être donné. On peut cependant se contenter du son DVD avec son bon vieile ampli DTS 5.1 Smile

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20716
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Verdi - Un bal masqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Un bal masqué   Verdi - Un bal masqué - Page 2 EmptyJeu 10 Déc 2009 - 18:42

aurele a écrit:
Norma est un rôle très lourd. Il n'est pas du tout intermédiaire. Isolde et Sieglinde ont été chantées par quelles mezzos en dehors de Meier?

Je n'ai jamais dit que c'était léger Norma... mais ça a tout de même été chanté par des mezzo, puisque que à l'origine, c'était mezzo... ou presque!!

Pour Isolde, on peut regarder du côté de Mödl par exemple...
Pour Sieglinde, c'est beaucoup plus large... Resnik ou Petra Lang par exemple...

Ce que je veux tout simplement dire, c'est que Amelia, ça fait partie du soprano verdien typique pour moi : ample, souple et très lyrique... avec des aigus tout à fait contrôlés... Et je doute d'Urmana là dedans... Mais peut-être que mon traumatisme suite à la prestation de Voigt a été plus important que prévu!

Toujours est-il que voilà... la voix manque de volupté à mes yeux (en ce moment... parce que dans Oberto, au milieu des années 90, c'était super beau Urmana!!)

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95298
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi - Un bal masqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Un bal masqué   Verdi - Un bal masqué - Page 2 EmptyJeu 10 Déc 2009 - 18:51

Il faut faire attention, on ne s'en rend pas compte si on ne lit pas les partitions et si on ne pratique pas, mais vous mettez sur le même plan des rôles très différents.

Amelia, c'est un très grand format dramatique, et du coup, la force d'un mezzo qui aurait un ambitus large peut tout à fait y fonctionner. (Exemple : Callas. Quoi ?)
Ce n'est pas tout à fait typique du format verdien standard, c'est à la fois plus central, avec des lignes par moment très aiguës (mais toujours dans la même partie), et avec de grands écarts.

Quant à Sieglinde et Isolde, ce sont deux typologies vocales qui n'ont rien à voir.

Isolde est assez proche du mezzo, avec une belle extension aiguë. Certaines sopranes dramatiques très sombres ou courtes en aigus l'ont adopté, comme Anny Konetzni, Mödl ou Dernesch. Ca réclame tout de même une ductilité dans la partie haute et des extrêmes sûrs, ce qui l'interdit à la plupart des mezzos.

Sieglinde, ce n'est pas pareil, c'est un rôle assez central, avec peu d'orchestre derrière, relativement bref, très valorisant - pour tout dire assez facile, au même titre que Siegmund. Ca a été chanté par des mezzos, des sopranos sombres, des sopranos lyriques, des sopranos clairs... Ambitus limité, tessiture très centrale. Ca nécessite juste un bon médium et de belles capacités de déclamation.


Donc, pour un format sombre mais très lyrique comme Urmana, il se pourrait qu'Amelia convienne mieux que Lady Macbeth, en l'état actuel de sa voix. Je ne suis pas très rassuré en revanche pour Isolde, la voix ne me semblait pas si solide et le métal pas si affirmé, mais ça fait un petit moment que je ne l'ai plus entendu, je me fais peut-être du souci pour rien.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23503
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Verdi - Un bal masqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Un bal masqué   Verdi - Un bal masqué - Page 2 EmptySam 3 Avr 2010 - 11:53

Que vaut la version de Karajan avec Domingo, Barstow, Nucci, Quivar et Jo notamment?
Revenir en haut Aller en bas
keane
Mélomaniaque



Nombre de messages : 553
Date d'inscription : 10/02/2010

Verdi - Un bal masqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Un bal masqué   Verdi - Un bal masqué - Page 2 EmptySam 3 Avr 2010 - 11:55

Abominable because Barstow, stridente et dont la voix est en lambeaux.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23503
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Verdi - Un bal masqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Un bal masqué   Verdi - Un bal masqué - Page 2 EmptySam 3 Avr 2010 - 11:56

keane a écrit:
Abominable because Barstow, stridente et dont la voix est en lambeaux.

D'accord. Et que penses tu des autres?
Revenir en haut Aller en bas
keane
Mélomaniaque



Nombre de messages : 553
Date d'inscription : 10/02/2010

Verdi - Un bal masqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Un bal masqué   Verdi - Un bal masqué - Page 2 EmptySam 3 Avr 2010 - 11:58

Domingo est très bien et Quivar très quelconque comparée à Verett. En revanche la direction de Karajan, un peu trop statique néanmoins, reste assez belle.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23503
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Verdi - Un bal masqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Un bal masqué   Verdi - Un bal masqué - Page 2 EmptySam 3 Avr 2010 - 12:01

keane a écrit:
Domingo est très bien et Quivar très quelconque comparée à Verett. En revanche la direction de Karajan, un peu trop statique néanmoins, reste assez belle.

Je connais Domingo dans le rôle par le biais d'un live du Met avec Arroyo en Amelia. Domingo chante superbement mais il n'est malheureusement pas le personnage.
J'ai déjà entendu la version Leinsdorf qui est excellente effectivement.
Revenir en haut Aller en bas
Ericc
Mélomaniaque
Ericc


Nombre de messages : 697
Date d'inscription : 17/08/2008

Verdi - Un bal masqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Un bal masqué   Verdi - Un bal masqué - Page 2 EmptySam 3 Avr 2010 - 12:02

Domingo est bien en deça de son Riccardo avec Abaddo, il a da'illeurs abndonné le rôle après la série de représentations ( finalement confiées à Solti). Nucci pas franchement marquant par rapport à certains de ses prédécesseurs.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23503
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Verdi - Un bal masqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Un bal masqué   Verdi - Un bal masqué - Page 2 EmptySam 3 Avr 2010 - 12:05

Ericc a écrit:
Domingo est bien en deça de son Riccardo avec Abaddo, il a da'illeurs abndonné le rôle après la série de représentations ( finalement confiées à Solti).

Riccardo avec Abbado en live à Covent Garden ou en studio?
Revenir en haut Aller en bas
keane
Mélomaniaque



Nombre de messages : 553
Date d'inscription : 10/02/2010

Verdi - Un bal masqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Un bal masqué   Verdi - Un bal masqué - Page 2 EmptySam 3 Avr 2010 - 12:06

Oui, franchement, pour le Ballo, la discographie est largement verouillée par Solti, Leinsdorf et Davis.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23503
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Verdi - Un bal masqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Un bal masqué   Verdi - Un bal masqué - Page 2 EmptySam 3 Avr 2010 - 12:07

keane a écrit:
Oui, franchement, pour le Ballo, la discographie est largement verouillée par Solti, Leinsdorf et Davis.

Ce sont pour toi les meilleures versions?
Revenir en haut Aller en bas
Ericc
Mélomaniaque
Ericc


Nombre de messages : 697
Date d'inscription : 17/08/2008

Verdi - Un bal masqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Un bal masqué   Verdi - Un bal masqué - Page 2 EmptySam 3 Avr 2010 - 12:15

Davis je trouve ça assez moyen et je reste inconditionnel d'Abbado ( malgré Obraztsova )
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23503
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Verdi - Un bal masqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Un bal masqué   Verdi - Un bal masqué - Page 2 EmptySam 3 Avr 2010 - 12:20

Ericc a écrit:
Davis je trouve ça assez moyen et je reste inconditionnel d'Abbado ( malgré Obraztsova )

Je pensais que tu aurais dit malgré Ricciarelli.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Verdi - Un bal masqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Un bal masqué   Verdi - Un bal masqué - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Verdi - Un bal masqué
Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» I lombardi (Verdi 1843)/Jérusalem (Verdi, 1847)
» Customize ton Verdi !
» Les Opéras de Verdi en Cd
» Verdi-Macbeth
» Verdi - La Traviata

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: