Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -33%
Pokémon Diamant Etincelant ou Perle ...
Voir le deal
29.99 €

 

 Musique symphonique/musique de chambre

Aller en bas 
+32
Anthony
Horatio
Mélomaniac
lulu
arnaud bellemontagne
kegue
CorvusCorax
Iskender
*Nico
Resigned
Cololi
Guillaume
HOLLIGER
frere elustaphe
Passage
T-A-M de Glédel
Ophanin
Christophe
Jaky
antrav
jerome
Morloch
KID A
Pison Futé
Kia
Mehdi Okr
Mariefran
DavidLeMarrec
Octavian
Xavier
Cello
Beirgla
36 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Glocktahr
Mélomane chevronné
Glocktahr


Nombre de messages : 4707
Date d'inscription : 22/03/2009

Musique symphonique/musique de chambre - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Musique symphonique/musique de chambre   Musique symphonique/musique de chambre - Page 4 EmptyDim 27 Aoû 2017 - 19:17

Il me semble que Mozart a écrit beaucoup de quatuors, j'ai déjà vu des chiffres dans la vingtaine sur des pochettes.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89481
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Musique symphonique/musique de chambre - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Musique symphonique/musique de chambre   Musique symphonique/musique de chambre - Page 4 EmptyDim 27 Aoû 2017 - 19:20

Rav-phaël a écrit:
[size=15][font=Times New Roman]Quand on pense à un Mozart, qui était capable d'écrire une Ouverture d'opéra sur un coin de nappe, et quarante sonates à l'année (j'exagère peut–être un brin), et qui n'a pourtant composé qu'une poignée de Quatuors, lentement et difficilement...

Mouais... il a quand même écrit 23 quatuors, et parfois par paquets de six! (et "seulement" 18 sonates pour piano seul)

Sinon, pour répondre à Richard... je suis en partie d'accord avec Raphaël, il y a un côté un peu extra-musical qui fait que le quatuor à cordes a longtemps été considéré comme le genre ultime de la musique de chambre, peut-être parce qu'il a été inventé avant le quintette ou le sextuor.
Ensuite, il n'y a pas la "facilité" (tout est relatif) de l'orchestre, avec ses artifices de timbre, etc... et la facilité du piano qui tombe sous les doigts, qui est par essence moins contrapunctique aussi.
Pour la différence entre le quatuor et les autres genres de la musique de chambre, il y a le fait que la musique classique occidentale est par essence une musique à 4 voix la plupart du temps, c'est vrai dans un grand nombre de cas. (on utilise principalement des accords de 3 et 4 sons)
Donc avec quatre instruments, pas de superflu, on a 4 instruments de même nature, ni plus ni moins, la musique à nu, quoi, en quelque sorte.
C'est un peu ça qui fait la mythologie du truc... mais je ne crois pas qu'écrire un quintette à cordes soit foncièrement plus facile. (ni un trio à cordes, où on sera obligé de recourir aux doubles cordes très souvent!)
D'ailleurs on voit que les compositeurs comme Debussy, Ravel ou Fauré qui n'ont fait qu'un quatuor à cordes n'ont pas touché aux autres formations de musique de chambre à cordes. (hormis le duo pour violon et violoncelle de Ravel)


Dernière édition par Xavier le Dim 27 Aoû 2017 - 19:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rav–phaël
Mélomane chevronné
Rav–phaël


Nombre de messages : 6516
Age : 29
Localisation : Nice/Paris
Date d'inscription : 17/07/2011

Musique symphonique/musique de chambre - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Musique symphonique/musique de chambre   Musique symphonique/musique de chambre - Page 4 EmptyDim 27 Aoû 2017 - 19:23


Oui, peut–être Embarassed , je ne sais pas.
J'ai dit ça parce que je me souviens avoir lu je ne sais plus où le rapport difficile qu'a eu Mozart avec ce genre, qui lui a demandé plus d'effort et de temps, dans l'ombre imposant du père Haydn, là où ailleurs il était parfaitement capable d'écrire à la chaine et sans difficultés ;
Et surtout je n'ai pas eu peur, en écrivant très rapidement cette réponse, de jouer sur l'argumentation par l'exagération Mr.Red .

Revenir en haut Aller en bas
Marchoukrev
Mélomane averti
Marchoukrev


Nombre de messages : 443
Age : 26
Localisation : Entre Paris et les Hauts-de-France
Date d'inscription : 14/08/2013

Musique symphonique/musique de chambre - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Musique symphonique/musique de chambre   Musique symphonique/musique de chambre - Page 4 EmptyMer 30 Aoû 2017 - 9:32

D'accord avec les commentaires qui précédent : la symphonie est a priori un genre où il est plus facile de suivre (avec des sacrées exceptions cependant hehe ) et le son d'un orchestre au complet est plus riche que celui d'un ensemble chambriste (surtout si le compositeur est un maître de l'orchestration, auquel cas il n'y a pas photo en terme de séduction). D'un autre côté, c'est peut-être dans la musique de chambre que trouve le plus d'émotions... Moi même j'avoue avoir largement gardé une prédilection pour l'orchestre symphonique. D'ailleurs, les œuvres de musique de chambre que j'écoute très régulièrement sont de conception largement symphonique...
Revenir en haut Aller en bas
Richard
Mélomaniaque
Richard


Nombre de messages : 1278
Age : 49
Date d'inscription : 23/01/2007

Musique symphonique/musique de chambre - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Musique symphonique/musique de chambre   Musique symphonique/musique de chambre - Page 4 EmptyMer 30 Aoû 2017 - 17:01

Merci pour ces éléments de réponse.
Je dois dire que moi aussi, je suis venu à la musique de chambre par la musique symphonique des compositeurs que j'adore - et plus particulièrement Beethoven et Brahms.

L'élément déclencheur a sans doute été le quintette pour clarinette de Brahms, les quatuors avec piano du même Brahms, puis très rapidement après l'Himalaya que représentent les quatuors de Beethoven.

Mais encore aujourd'hui, sur des compositions mettant en jeu des ensembles plus reserrés (duos, trios), j'ai encore du mal, et surtout avec certains compositeurs : autant les quatuors et quintettes de Fauré me fascinent, autant je reste assez hermétique à ces sonates pour violon. Même les sonates pour violon et piano de Brahms ne me touchent aujourd'hui autant que le reste (Bon, évidemment, difficile de ne pas se mettre à genoux devant les sonates "Le Printemps" et "à Kreutzer" du Grand Sourd).
Revenir en haut Aller en bas
Marchoukrev
Mélomane averti
Marchoukrev


Nombre de messages : 443
Age : 26
Localisation : Entre Paris et les Hauts-de-France
Date d'inscription : 14/08/2013

Musique symphonique/musique de chambre - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Musique symphonique/musique de chambre   Musique symphonique/musique de chambre - Page 4 EmptyMer 30 Aoû 2017 - 17:28

Richard a écrit:
Mais encore aujourd'hui, sur des compositions mettant en jeu des ensembles plus reserrés (duos, trios), j'ai encore du mal, et surtout avec certains compositeurs : autant les quatuors et quintettes de Fauré me fascinent, autant je reste assez hermétique à ces sonates pour violon. Même les sonates pour violon et piano de Brahms ne me touchent aujourd'hui autant que le reste (Bon, évidemment, difficile de ne pas se mettre à genoux devant les sonates "Le Printemps" et "à Kreutzer" du Grand Sourd).

Tiens, moi non plus je n'ai jamais accroché aux sonates pour violon et piano de Fauré, alors que je suis le premier à reconnaître que celles pour violoncelle et piano sont de vraies perles... Peut-être que ça viendra.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Musique symphonique/musique de chambre - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Musique symphonique/musique de chambre   Musique symphonique/musique de chambre - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Musique symphonique/musique de chambre
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Francis Poulenc (1899-1963)
» Edvard Grieg
» BT 168 Musique symphonique du XXème siècle
» Musique et décibels.
» Quintettes à vents

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: