Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où commander le coffret Pokémon Go Collection ...
64.99 €
Voir le deal

 

 Patricia Petibon

Aller en bas 
+36
Pipus
Nestor
von otter
AlfredoGermont
taminottavio
Siegmund
Ino
Polyeucte
vskarl
bAlexb
Percy Bysshe
Kiwi
Cololi
Otello
Guillaume
Golmon
Octavian
WoO
Wolferl
Passage
trebor
T-A-M de Glédel
Jules Biron
frere elustaphe
palpatine
Hidraot
Pison Futé
Mehdi Okr
DavidLeMarrec
aurele
Zoé Dessay
Morloch
calbo
Cleme
Xavier
Mordjane
40 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94327
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Patricia Petibon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Patricia Petibon - Page 4 EmptyVen 27 Aoû 2010 - 21:35

C'est dommage, ça fait plusieurs fois (dans le fil sur la voix du rôle aussi, à propos de l'étude historique des gosiers) que j'émets des objections un peu plus larges que les cas particuliers, qui questionnent l'idée de voix du rôle, et que ça ne reçoit pas de réponse, alors que ça me paraît plus au fond finalement que les cas particuliers de Petibon, Dessay, Domingo ou Di Stefano.

Chacun a le droit d'avoir ses critères naturellement, mais lorsqu'on érige en absolu presque mécanique le "elle peut / elle peut pas", je m'interroge sur l'ensemble du système. Parce qu'on peut toujours dire que les chanteurs de l'époque bidouillaient, mais il chantaient aussi beaucoup moins en rythme qu'aujourd'hui, les orchestres jouaient moins justes, etc. Alors que la partition est un support tout de même beaucoup plus clair que les témoignages sur telle ou telle qui avait une voix plus ou moins large et avait chanté tel ou tel rôle.

Et étrangement, alors que le voix de rôle, qui reste quelque chose de relatif malgré tout (on n'a pas d'appareil qui permette de mesurer si on est leggero, lirico, spinto, drammatico ou eroico), sert de critère absolu, le respect de la partition l'est beaucoup moins. Et pourtant, des belcantistes qui modifient la partition ou qui ne chantent pas en rythme, c'est assez courant... C'est quelque chose de plus facile à mesurer (et à améliorer !) pourtant que les voix du rôle.

C'est pourquoi je m'interrogeais si ce n'était pas, finalement (sans vouloir bien sûr déligitimer qui que ce soit, encore une fois, c'est simplement sur le plan du débat d'idées, et on est ici pour papoter, pas plus !), l'habillage d'un goût plus personnel pour les voix larges (ou les voix "adéquates" à tel ou tel répertoire). Pas un habillage pour faire le malin, mais une façon de donner une cohérence à ses goûts.
De la même façon qu'Otello aime Sutherland dans des rôles qui ne sont pas prévus pour sa typologie, ou écoute des enregistrements baroques non-musicologiques : ça entre dans la cohérence d'un goût qui est tout à fait respectables, plus facilement qu'avec le système très restrictif qu'il met en place pour le grand répertoire italien (système que je trouve très frustrant personnellement, et manifestement les chanteurs aussi, quitte à y sacrifier leur carrière d'ailleurs !).


Encore une fois, c'est pas pour remettre en cause qui que ce soit, et encore moins la sincérité, j'ai bien le sentiment de m'engager sur une pente plus personnelle, mais je trouve ce débat de "métavocalité" assez intéressant, et je suis toujours confusément gêné par les distorsions que je viens de mentionner... En les esquivant, finalement, on ne peut que produire du dialogue de sourds puisque nos prérequis ne sont pas les mêmes...


Dernière édition par DavidLeMarrec le Ven 27 Aoû 2010 - 23:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88976
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Patricia Petibon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Patricia Petibon - Page 4 EmptyVen 27 Aoû 2010 - 22:45

DavidLeMarrec a écrit:
C'est dommage, ça fait plusieurs fois (dans le fil sur la voix du rôle aussi, à propos de l'étude historique des gosiers) que j'émets des objections un peu plus larges que les cas particuliers, qui questionnent l'idée de voix du rôle

Voilà, plus de réponse.

Pour ma part je suis assez d'accord, d'ailleurs il n'y a qu'avec ce raisonnement que le "système" en question marche: on aime les voix lourdes, ben on aime les voix lourdes, il suffit de le dire, il n'y a rien de mal à ça. D'ailleurs toi tu n'hésites pas à dire que tu préfères les voix plutôt en-dessous du canon habituel...
Mieux vaut dire ça que de se cacher derrière une soi-disant vérité musicologique qui, on l'a vu avec tes exemples, est bien mise à mal.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32305
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Patricia Petibon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Patricia Petibon - Page 4 EmptyVen 27 Aoû 2010 - 23:36

David je t'ai déjà répondu dans le fil dont tu parles. Pour moi non seulement cette vérité n'existe pas. Mais en plus je suis de toute façon contre la tradition par principe ... donc voilà Laughing
On pourrait citer Mahler ... qui en tant que chef ou compositeur - bref qu'il joue ses composition ou de Beethoven - parlait de l'attente du public de choses rigides et sans esprit ... c'est à dire le "respect de la tradition".

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94327
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Patricia Petibon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Patricia Petibon - Page 4 EmptyVen 27 Aoû 2010 - 23:37

Mais toi tu défends à peu près la même position que moi, donc on va pas débattre longtemps vu qu'on est d'accord. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7241
Age : 56
Date d'inscription : 20/05/2010

Patricia Petibon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Patricia Petibon - Page 4 EmptyVen 27 Aoû 2010 - 23:43

Cololi a écrit:
David je t'ai déjà répondu dans le fil dont tu parles. Pour moi non seulement cette vérité n'existe pas. Mais en plus je suis de toute façon contre la tradition par principe ... donc voilà Laughing
ce qui fait donc que n'importe qui peut chanter n'importe quoi! et ça c'est n'importe quoi!
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88976
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Patricia Petibon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Patricia Petibon - Page 4 EmptyVen 27 Aoû 2010 - 23:51

Et après tu demandes de ne pas caricaturer...

Il y a un juste milieu entre faire n'importe quoi et la position dogmatique extrême que tu défends. (et tu ne réponds toujours pas au message de David)
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32305
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Patricia Petibon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Patricia Petibon - Page 4 EmptyVen 27 Aoû 2010 - 23:57

Otello a écrit:
Cololi a écrit:
David je t'ai déjà répondu dans le fil dont tu parles. Pour moi non seulement cette vérité n'existe pas. Mais en plus je suis de toute façon contre la tradition par principe ... donc voilà Laughing
ce qui fait donc que n'importe qui peut chanter n'importe quoi! et ça c'est n'importe quoi!

Non.
Simplement ça ne me dérange pas, au contraire que les chanteurs sortent des sentiers battus. J'en ai passablement marre des chanteurs ultra spécialisés.
C'est une des raisons qui fait que j'admire Domingo : 130 rôles, dans tout les répertoires, ça demande non seulement une voix, mais aussi un talent artistique, scénique et musical hors du commun.
Je ne suis pas prêt à avaler tout et n'importe quoi, mais je ne vais pas juger un chanteur en le comparant aux attentes du compositeurs ou à la voix du créateur.
Faire celà c'est figer la musique dans le formol, et c'est passer à côté de l'esprit de la musique.

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7241
Age : 56
Date d'inscription : 20/05/2010

Patricia Petibon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Patricia Petibon - Page 4 EmptyVen 27 Aoû 2010 - 23:59

Cololi a écrit:
C'est une des raisons qui fait que j'admire Domingo : 130 rôles, dans tout les répertoires, ça demande non seulement une voix, mais aussi un talent artistique, scénique et musical hors du commun.
Je ne suis pas prêt à avaler tout et n'importe quoi, mais je ne vais pas juger un chanteur en le comparant aux attentes du compositeurs ou à la voix du créateur.
Faire celà c'est figer la musique dans le formol, et c'est passer à côté de l'esprit de la musique.
ok ben imagine Luigi Alva dans les 130 rôles en question! penserais tu la même chose ? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94327
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Patricia Petibon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Patricia Petibon - Page 4 EmptySam 28 Aoû 2010 - 0:28

Flûte, je pensais que mon message avait suscité un débat. Et puis j'ai ouvert la page... Mr. Green

Dommage, je crois qu'on tourne un peu en rond dans les autres fils à force de débattre de choses dont les préalables ne sont pas clairs pour tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe


Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Patricia Petibon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Patricia Petibon - Page 4 EmptySam 28 Aoû 2010 - 1:22

Finalement, on est pas mal à être d'accord en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO


Nombre de messages : 14282
Date d'inscription : 14/04/2007

Patricia Petibon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Patricia Petibon - Page 4 EmptySam 28 Aoû 2010 - 11:59

Percy Bysshe a écrit:
"Tharaud n'aurait pas du enregistrer ce disque Chopin en venant de Rameau, il va se faire mal aux doigts." Patricia Petibon - Page 4 Icon_lol

La comparaison est excellente ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian


Nombre de messages : 7333
Age : 38
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Patricia Petibon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Patricia Petibon - Page 4 EmptySam 28 Aoû 2010 - 16:42

WoO a écrit:
Percy Bysshe a écrit:
"Tharaud n'aurait pas du enregistrer ce disque Chopin en venant de Rameau, il va se faire mal aux doigts." Patricia Petibon - Page 4 Icon_lol
La comparaison est excellente ! Laughing
+1. hehe


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 51
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Patricia Petibon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Patricia Petibon - Page 4 EmptySam 28 Aoû 2010 - 16:54

Octavian a écrit:
WoO a écrit:
Percy Bysshe a écrit:
"Tharaud n'aurait pas du enregistrer ce disque Chopin en venant de Rameau, il va se faire mal aux doigts." Patricia Petibon - Page 4 Icon_lol
La comparaison est excellente ! Laughing
+1. hehe


Spoiler:

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian


Nombre de messages : 7333
Age : 38
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Patricia Petibon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Patricia Petibon - Page 4 EmptySam 28 Aoû 2010 - 16:57

calbo a écrit:
Spoiler:
Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 51
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Patricia Petibon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Patricia Petibon - Page 4 EmptySam 28 Aoû 2010 - 17:04

Octavian a écrit:
calbo a écrit:
Spoiler:
Spoiler:

Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7241
Age : 56
Date d'inscription : 20/05/2010

Patricia Petibon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Patricia Petibon - Page 4 EmptySam 28 Aoû 2010 - 18:36

WoO a écrit:
Percy Bysshe a écrit:
"Tharaud n'aurait pas du enregistrer ce disque Chopin en venant de Rameau, il va se faire mal aux doigts." Patricia Petibon - Page 4 Icon_lol
La comparaison est excellente ! Laughing
non elle est grotesque tellement ça n'a absolument rien à voir!
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23479
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Patricia Petibon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Patricia Petibon - Page 4 EmptyDim 5 Sep 2010 - 10:53

http://www.rcoc-orquesta.com/pics/events/RCOC-DAVID%20PEREZ-SOLIMANO%202010-ENG.pdf

Elle va participer à la première mondiale de l'enregistrement de cet opéra. Elle alternera avec Alexandrina Pendatchanska pour les concerts sûrement et même peut être dans le disque même. Dans les noms annoncés, il y a notamment Stephanie d'Oustrac, Sophie Karthäuser, Veronica Cangemi et Anders J. Dahlin.
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7241
Age : 56
Date d'inscription : 20/05/2010

Patricia Petibon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Patricia Petibon - Page 4 EmptyDim 5 Sep 2010 - 13:16

aurele a écrit:
Elle va participer à la première mondiale de l'enregistrement de cet opéra. Elle alternera avec Alexandrina Pendatchanska pour les concerts sûrement et même peut être dans le disque même.
comme alternance, ça se pose là tant elles n'ont rien à voir l'une avec l'autre! Patricia Petibon - Page 4 Icon_lol
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23479
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Patricia Petibon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Patricia Petibon - Page 4 EmptyJeu 16 Déc 2010 - 22:02

http://www.altamusica.com/concerts/document.php?action=MoreDocument&DocRef=4512&DossierRef=4100

Il s'agit d'une critique de son récital au TCE dans le cadre des "Grandes Voix" du lundi 13 décembre. Elle a interprété plusieurs airs de son disque "Amoureuses". Giovanni Antonini dirigeait Il Giardino Armonico. La critique est dans l'ensemble négative. Cela m'étonne. J'avais bien aimé ce disque dans l'ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23479
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Patricia Petibon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Patricia Petibon - Page 4 EmptyDim 9 Jan 2011 - 19:36

en 1994 sous la direction de William Christie dans "Rejoice greatly" du Messiah : /watch?v=_EWsgdS-p4g

C'est très bien chanté mais c'est très scolaire. On sent qu'elle était une débutante dans le métier. La voix est beaucoup plus intéressante aujourd'hui ainsi que l'artiste. Physiquement, cela n'a plus rien à voir. Elle était brune à l'époque et elle est plus belle aujourd'hui. Le roux lui va comme un gant. Ce ne sont que des détails physiques.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23479
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Patricia Petibon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Patricia Petibon - Page 4 EmptySam 15 Jan 2011 - 0:39

Critique de "Rosso" dans "Opera News" : http://www.operanews.com/operanews/templates/content.aspx?id=18240

La critique dans l'ensemble est plutôt positive.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23479
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Patricia Petibon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Patricia Petibon - Page 4 EmptyVen 21 Jan 2011 - 21:10

Je ne savais pas qu'elle avait enregistré la partie de soprano I dans la Grande messe en ut mineur de Mozart. Il existe un enregistrement publié à l'époque chez Erato datant de 1999 sous la direction d'un chef avec qui elle a beaucoup travaillé : William Christie.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23479
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Patricia Petibon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Patricia Petibon - Page 4 EmptyJeu 8 Sep 2011 - 13:40

En plus de la parution de la production de Py de Lulu filmée à Barcelone, son troisième récital solo chez DGG intitulé "Mélancholia-Spanish Arias and Songs" paraîtra en octobre, en Allemagne en tout cas : http://www.amazon.de/Melancholia-Spanische-Arien-Lieder-Patricia-Petibon/dp/B0050GPG12/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1315480193&sr=8-1

Elle donnera ce programme en concert en Espagne en octobre et en France en novembre (Halle aux Grains et Salle Pleyel).
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7241
Age : 56
Date d'inscription : 20/05/2010

Patricia Petibon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Patricia Petibon - Page 4 EmptyJeu 8 Sep 2011 - 13:58

aurele a écrit:
En plus de la parution de la production de Py de Lulu filmée à Barcelone, son troisième récital solo chez DGG intitulé "Mélancholia-Spanish Arias and Songs" paraîtra en octobre, en Allemagne en tout cas : http://www.amazon.de/Melancholia-Spanische-Arien-Lieder-Patricia-Petibon/dp/B0050GPG12/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1315480193&sr=8-1

Elle donnera ce programme en concert en Espagne en octobre et en France en novembre (Halle aux Grains et Salle Pleyel).
déjà une bonne chose: elle a laissé tomber sa moche frange! hehe
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23479
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Patricia Petibon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Patricia Petibon - Page 4 EmptyJeu 8 Sep 2011 - 14:02

Tu es d'humeur taquine cet après-midi Jérôme. Ce disque m'intéresse personnellement connaissant le tempérament de Petibon.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 41
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Patricia Petibon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Patricia Petibon - Page 4 EmptyJeu 8 Sep 2011 - 14:14

aurele a écrit:
Je ne savais pas qu'elle avait enregistré la partie de soprano I dans la Grande messe en ut mineur de Mozart. Il existe un enregistrement publié à l'époque chez Erato datant de 1999 sous la direction d'un chef avec qui elle a beaucoup travaillé : William Christie.

Et c'est une excellente version, globalement et dans le détail. Petibon, notamment, y est d'une plasticité folle, colorée comme peu l'ont osé dans cette partie jusqu'à un Et incarnatus est très pictural, alternant des éclairages très diversifiés au service d'une ligne graphique, originale.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 41
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Patricia Petibon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Patricia Petibon - Page 4 EmptyJeu 8 Sep 2011 - 14:17

aurele a écrit:
En plus de la parution de la production de Py de Lulu filmée à Barcelone, son troisième récital solo chez DGG intitulé "Mélancholia-Spanish Arias and Songs" paraîtra en octobre, en Allemagne en tout cas : http://www.amazon.de/Melancholia-Spanische-Arien-Lieder-Patricia-Petibon/dp/B0050GPG12/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1315480193&sr=8-1

Elle donnera ce programme en concert en Espagne en octobre et en France en novembre (Halle aux Grains et Salle Pleyel).

Elle avait l'habitude, dans ses récitals de musique de chambre, d'offrir de belles brassées de pièces espagnoles. Je me souviens, notamment, à l'Auditorium du Louvre d'un "Tu pupila es azul" de Turina ému, émotif et d'une vocalité tendre et lumineuse. Du coup je suis plutôt curieux d'entendre cet album (original, au regard de ce que propose communément DG à ses recrues !).

En même temps cela ne doit pas t'étonner ; tu sais que je suis plutôt curieux, en général, de tout ce que fait Petibon !
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian


Nombre de messages : 7333
Age : 38
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Patricia Petibon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Patricia Petibon - Page 4 EmptyJeu 8 Sep 2011 - 14:18

Le CD comme le DVD s'annoncent à mes yeux comme deux très bonnes nouvelles. thumleft thumleft
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23479
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Patricia Petibon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Patricia Petibon - Page 4 EmptyJeu 8 Sep 2011 - 14:18

Après le "Rosso" un peu décevant, j'espère que ce disque sera mieux même si c'est dans un autre genre.
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian


Nombre de messages : 7333
Age : 38
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Patricia Petibon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Patricia Petibon - Page 4 EmptyJeu 8 Sep 2011 - 14:22

Un peu décevant, un peu décevant... oui j'ai dû écrire ça moi aussi à l'époque. Mr.Red Bon ça ne m'empêche pas de le réécouter de temps en temps, avec beaucoup de plaisir et beaucoup moins de réserve (même si ma préférence va toujours au récital précédent).
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23479
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Patricia Petibon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Patricia Petibon - Page 4 EmptyJeu 8 Sep 2011 - 14:27

Ce sont les Handel qui coincent le plus dans "Rosso", notamment "Ah! mio cor". Elle a été beaucoup mieux que cela dans "Volate amori" en live ou sur le plateau de Ruggieri. J'aime beaucoup néanmoins ce qu'elle fait dans "Piangerò", son "Lascia ch'io pianga" est beau et son "Tormani a vagheggiar" est sans doute l'une des interprétations les plus intéressantes que je connaisse de cet air.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 41
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Patricia Petibon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Patricia Petibon - Page 4 EmptyJeu 8 Sep 2011 - 14:42

aurele a écrit:
Ce sont les Handel qui coincent le plus dans "Rosso", notamment "Ah! mio cor". Elle a été beaucoup mieux que cela dans "Volate amori" en live ou sur le plateau de Ruggieri. J'aime beaucoup néanmoins ce qu'elle fait dans "Piangerò", son "Lascia ch'io pianga" est beau et son "Tormani a vagheggiar" est sans doute l'une des interprétations les plus intéressantes que je connaisse de cet air.

et son "Se pietà" en live drunken !
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23479
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Patricia Petibon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Patricia Petibon - Page 4 EmptyJeu 8 Sep 2011 - 14:44

Je vais aller l'écouter tout de suite sur le tube. Par qui est-ce dirigé?
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 41
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Patricia Petibon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Patricia Petibon - Page 4 EmptyJeu 8 Sep 2011 - 14:50

aurele a écrit:
Je vais aller l'écouter tout de suite sur le tube. Par qui est-ce dirigé?

Je l'ai entendue dirigée par Cohen-Akenine, à Lyon ; et c'est lui, également, qui dirige l'enregistrement capté à Auvers-sur-Oise (et hélas indisponible quasiment depuis sa sortie : http://www.amazon.fr/Patricia-Petibon-en-concert-Vivaldi/dp/B0017KVRQI/ref=sr_1_11?s=music&ie=UTF8&qid=1315486170&sr=1-11).
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23479
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Patricia Petibon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Patricia Petibon - Page 4 EmptyJeu 8 Sep 2011 - 14:55

Je connais de nom ce chef. Je trouve qu'il y a plus beau en matière d'orchestre. Petibon fait très fort dans le récitatif avant l'air et son interprétation est très intéressante mais l'émotion ne passe pas. Je trouve justement cela trop fabriqué en matière d'ornementation, de jeux avec le texte, de ralentis. Elle fait de très belles choses néanmoins.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 41
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Patricia Petibon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Patricia Petibon - Page 4 EmptyJeu 8 Sep 2011 - 15:06

aurele a écrit:
Je connais de nom ce chef. Je trouve qu'il y a plus beau en matière d'orchestre. Petibon fait très fort dans le récitatif avant l'air et son interprétation est très intéressante mais l'émotion ne passe pas. Je trouve justement cela trop fabriqué en matière d'ornementation, de jeux avec le texte, de ralentis. Elle fait de très belles choses néanmoins.

C'est très plastique, en fait ; très dessiné, j'ai envie de dire, plus que fabriqué. En live, l'étonnement puis, ensuite, l'émotion viennent de cette immense plainte, de ce legato incroyable, de ces modulations infimes, etc. J'ajoute que la voix de Petibon non seulement est magnifiquement projetée mais est, encore, d'une substance assez incroyable, d'une palette dynamique substantielle, justement.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 41
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Patricia Petibon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Patricia Petibon - Page 4 EmptyMer 5 Oct 2011 - 14:23

DavidLeMarrec a écrit:
bAlexb a écrit:
Mais pourquoi "Dieu nous en préserve" ?
Autant l'abîmer pour des trucs intéressants. Ca ne ne flatterait pas son instrument dans le bon sens (je pressens un glissement vers une émission moins antérieure, une diction plus matelassée...), et ça la spécialiserait dans les reprises de tubes.

Alors que lorsqu'elle chante Armide, Camille Lugano ou Aspasia (l'a-t-elle fait en entier ?), elle apporte réellement du neuf.

Citation :
mais aussi pour pas mal de choses du répertoire français "juilletiste" ou du Second-Empire (les rôles de Sanderson, notamment). En France ou... au MET (pour raccrocher les wagnons Wink ) !
A ce compte-là, bien sûr tout à fait d'accord. Ou du répertoire italien d'un belcantisme un peu naïf, du tout début du XIXe.

Oui, oui, elle a fait une Aspasia intégrale (à Munich, il me semble) ; comme elle a fait une Giunia complète avec Harnoncourt (ça se trouve plus ou moins facilement). Ce qui donne d'elle, d'ailleurs, avec par ailleurs des incursions assez miraculeuses dans la mélodie (il faut lui en faire enregistrer, de toute urgence, avant que sa fraîcheur ne s'amollisse !), dans Mélisande, dans Strauss, etc. un profil original, atypique. Je serais peut-être un peu plus réservé que toi au sujet d'un certain bel canto (je pense, notamment) au bel canto du premier XIXe siècle ; contrairement à ce qu'on peut imaginer, l'artiste n'est pas une vocalisatrice née (pour l'avoir entendue, en live, par exemple, dans le grand air de la Comtesse Adèle) et tout ce que son lyrisme peut avoir de bruissant, de libre, graphique, plastique, etc. se perd, à mon sens, dans des pages comme celles-ci.

Réellement, il me semble qu'avant tout Auber (La Muette drunken !), Boieldieu, Hérold (Zampa a été symptomatique de cela) mais aussi Gounod, Massenet, Delibes, etc. lui tendent les bras. Meyerbeer également (mais plus le Meyerbeer français qu'italien) et pourquoi pas Mercadante, certaines pièces de Verdi (Un Giorno di Regno, Falstaff et cette Gilda dont je rêve, personnellement). Et, versant allemand, des Strauss à la mesure d'une Cebotari, par exemple (des Vier letzte, de toute urgence, à mon avis) sans parler d'une Eva façon Elisabeth Schumann ou Hilde Güden qui dort dans les replis de mes fantasmes les plus coupables Embarassed !
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 41
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Patricia Petibon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Patricia Petibon - Page 4 EmptyMer 5 Oct 2011 - 14:58

Tiens, d'ailleurs, je parlais de Sybil Sanderson dont les rôles me semblent parfaitement adaptés aux moyens actuels de Petibon. A une époque où fleurissent les récitals solistes reprenant le répertoire "de" (Malibran, Cuzzoni, De Amicis, etc.), dans les pas de quelles artistes Petibon pourrait-elle mettre ses pas, à votre avis ? Moi je suggère, dans le désordre (et spontanément, c'est à dire, sans réflechir) : Garden, pourquoi pas Melba, Fodor-Mainvielle, Carvalho.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94327
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Patricia Petibon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Patricia Petibon - Page 4 EmptyMer 5 Oct 2011 - 18:25

bAlexb a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
bAlexb a écrit:
Mais pourquoi "Dieu nous en préserve" ?
Autant l'abîmer pour des trucs intéressants. Ca ne ne flatterait pas son instrument dans le bon sens (je pressens un glissement vers une émission moins antérieure, une diction plus matelassée...), et ça la spécialiserait dans les reprises de tubes.

Alors que lorsqu'elle chante Armide, Camille Lugano ou Aspasia (l'a-t-elle fait en entier ?), elle apporte réellement du neuf.

Citation :
mais aussi pour pas mal de choses du répertoire français "juilletiste" ou du Second-Empire (les rôles de Sanderson, notamment). En France ou... au MET (pour raccrocher les wagnons Wink ) !
A ce compte-là, bien sûr tout à fait d'accord. Ou du répertoire italien d'un belcantisme un peu naïf, du tout début du XIXe.

Oui, oui, elle a fait une Aspasia intégrale (à Munich, il me semble) ; comme elle a fait une Giunia complète avec Harnoncourt (ça se trouve plus ou moins facilement). Ce qui donne d'elle, d'ailleurs, avec par ailleurs des incursions assez miraculeuses dans la mélodie (il faut lui en faire enregistrer, de toute urgence, avant que sa fraîcheur ne s'amollisse !), dans Mélisande, dans Strauss, etc. un profil original, atypique. Je serais peut-être un peu plus réservé que toi au sujet d'un certain bel canto (je pense, notamment) au bel canto du premier XIXe siècle ; contrairement à ce qu'on peut imaginer, l'artiste n'est pas une vocalisatrice née (pour l'avoir entendue, en live, par exemple, dans le grand air de la Comtesse Adèle) et tout ce que son lyrisme peut avoir de bruissant, de libre, graphique, plastique, etc. se perd, à mon sens, dans des pages comme celles-ci.

Réellement, il me semble qu'avant tout Auber (La Muette drunken !), Boieldieu, Hérold (Zampa a été symptomatique de cela) mais aussi Gounod, Massenet, Delibes, etc. lui tendent les bras. Meyerbeer également (mais plus le Meyerbeer français qu'italien) et pourquoi pas Mercadante, certaines pièces de Verdi (Un Giorno di Regno, Falstaff et cette Gilda dont je rêve, personnellement). Et, versant allemand, des Strauss à la mesure d'une Cebotari, par exemple (des Vier letzte, de toute urgence, à mon avis) sans parler d'une Eva façon Elisabeth Schumann ou Hilde Güden qui dort dans les replis de mes fantasmes les plus coupables Embarassed !
Je suis assez totalement d'accord avec ton message, jusqu'aux divergences avec moi-même. Smile Quand je disais premier XIXe, je disais bien le versant délicat, pas Rossini, donc. Wink

Il n'y a que Mercadante et le Giorno dont elle peut tout à fait se passer, eu égard à l'absence d'intérêt de ces oeuvres, de mon point de vue.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 41
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Patricia Petibon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Patricia Petibon - Page 4 EmptyMer 5 Oct 2011 - 18:30

DavidLeMarrec a écrit:
Je suis assez totalement d'accord avec ton message, jusqu'aux divergences avec moi-même. Smile

Rien que ça ? (Mais c'est à dire, en fait ?)
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 41
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Patricia Petibon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Patricia Petibon - Page 4 EmptyMer 5 Oct 2011 - 18:34

Otello a écrit:
Je ne connais pas une seule vraie grande Violetta qui ait pu être une grande Lulu et vice versa!
Schäfer est une formidable Lulu et une Violetta totalement insuffisante. Exactement ce qui sera le cas de Petibon.

Ce qui pourrait, peut-être, être le cas de Petibon (si d'abord elle avait sérieusement annoncé une prise de rôle) !
Je préfère le conditionnel tant on ne maîtrise pas les paramètres de l'évolution d'une voix ; et celle de Petibon a, déjà, fait pas mal de chemin, y compris rapidement et récemment encore.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94327
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Patricia Petibon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Patricia Petibon - Page 4 EmptyMer 5 Oct 2011 - 21:44

Otello a écrit:
Je ne connais pas une seule vraie grande Violetta qui ait pu être une grande Lulu et vice versa!
Ah, toi aussi tu ne trouves pas Stratas complètement convaincante en Lulu ? Very Happy

Citation :
Schäfer est une formidable Lulu et une Violetta totalement insuffisante.
Et absolument passionnante, en tout cas. Une de celles qui m'intéressent le plus. La voix n'a rien à voir avec Violetta, c'est certain : pas de mordant, une voix qui même en regardant le rôle sous un angle de lyrique assez léger reste vraiment haut placée, sans parler de l'accent. Mais ce sont là des détails qui ne se transforment jamais en faiblesse, alors que la qualité de la présence vocale et instrumentale...

Une des très rares que je peux échanger contre Delunsch (oui, tu me rendras cette justice que je suis cohérent Mr. Green ) sans trop de désespoir. Very Happy

bAlexb a écrit:
Ce qui pourrait, peut-être, être le cas de Petibon (si d'abord elle avait sérieusement annoncé une prise de rôle) !
A mon humble avis, ses lignes italiennes sont un peu trop invertébrées, sa diction un peu trop lâche dans cette langue pour convaincre tout à fait dans du Verdi, fût-ce Gilda. Non pas que ce serait mauvais, mais elle aurait sans doute plus sa place dans quelque chose de plus belcantiste et archaïque. Ou, pourquoi pas, dans Nanetta comme tu le suggérais.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 41
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Patricia Petibon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Patricia Petibon - Page 4 EmptyMer 5 Oct 2011 - 22:52

DavidLeMarrec a écrit:
bAlexb a écrit:
Ce qui pourrait, peut-être, être le cas de Petibon (si d'abord elle avait sérieusement annoncé une prise de rôle) !
A mon humble avis, ses lignes italiennes sont un peu trop invertébrées, sa diction un peu trop lâche dans cette langue pour convaincre tout à fait dans du Verdi, fût-ce Gilda. Non pas que ce serait mauvais, mais elle aurait sans doute plus sa place dans quelque chose de plus belcantiste et archaïque. Ou, pourquoi pas, dans Nanetta comme tu le suggérais.

Mais, moi, j'ai ce tort immense de croire que tout peut se travailler, d'une manière ou d'une autre. Tu sais, tout au fond de moi, je suis un idéaliste impénitent. Et puis... j'adore la Violetta de Güden Laughing !
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94327
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Patricia Petibon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Patricia Petibon - Page 4 EmptyJeu 6 Oct 2011 - 0:46

Dans les faits, malheureusement, la carrière laisse peu de loisir pour la refonte de l'instrument. Et j'ai remarqué, au passage, que l'immense majorité des interprètes (sauf les chefs) atteignaient leur maturité expressive vers vingt ans, et gagnent rarement ce qu'ils n'avaient pas atteint à ce moment.

Je n'ai pas vu souvent un chanteur se mettre à bien articuler, un violoniste découvrir une manière gracieuse de phraser, un pianiste développer une nouvelle palette de couleurs...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88976
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Patricia Petibon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Patricia Petibon - Page 4 EmptyJeu 6 Oct 2011 - 1:44

20 ans... de carrière tu veux dire?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94327
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Patricia Petibon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Patricia Petibon - Page 4 EmptyJeu 6 Oct 2011 - 1:54

Xavier a écrit:
20 ans... de carrière tu veux dire?
Non, juste 20 ans. Prends Uria-Monzon : elle prononçait mal au début et elle écrasait le larynx autant que possible, ça lui est reproché, au moins pour le premier point, dans toutes les critiques, et rien ne se passe, alors qu'elle doit bien s'interroger... Prends Hilary Hahn : déjà exceptionnellement musical à seize ans, mais elle n'a pas ajouté de profondeur particulière depuis, ça reste musical plus que "discursif".

En réalité, ce sont plutôt les contre-exemples qui sont rares, et souvent au prix d'un revirement dans la carrière ou d'une interruption.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88976
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Patricia Petibon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Patricia Petibon - Page 4 EmptyJeu 6 Oct 2011 - 1:56

Ce sont des éléments techniques que tu donnes là, et sur ce point je suis d'accord.

Mais pour ce qui est de la maturité expressive dont tu parlais, de l'intelligence de l'interprétation, et donc de la maturité musicale dans son ensemble... je pense que c'est plutôt le contraire.
Ensuite il faut avoir les moyens de faire les choses, et en ce qui concerne le chant, oui, ils se déteriorent avec le temps...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94327
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Patricia Petibon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Patricia Petibon - Page 4 EmptyJeu 6 Oct 2011 - 2:01

Xavier a écrit:
Ce sont des éléments techniques que tu donnes là, et sur ce point je suis d'accord.

Mais pour ce qui est de la maturité expressive dont tu parlais, de l'intelligence de l'interprétation, et donc de la maturité musicale dans son ensemble... je pense que c'est plutôt le contraire.
Pour Hahn, non, je parlais bien de maturité expressive.

Pour le dire autrement, j'ai rarement vu un pianiste tiède à vingt ans devenir profond à vingt-neuf. Pour être plus précis : jamais.

Je ne dis pas que ça n'existe pas, mais sur le nombre d'artistes que j'ai entendus, ça doit faire probablement une solide majorité, s'il n'y en a aucun chez "les miens" !

Bien sûr, ils peuvent gagner avec le temps, mais il ne changent qu'à la marge, affinent... Je n'ai pas remarqué d'apparition de qualités nouvelles, ou alors très exceptionnellement. Ca m'a toujours frappé, parce que ce n'est pas le cas dans les autres domaines : compositeurs, peintres, écrivains... Même les acteurs peuvent évoluer radicalement.


C'est différent avec les chefs d'orchestre, mais leur métier est très différent, plus abstrait, et aussi plus relationnel.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 41
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Patricia Petibon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Patricia Petibon - Page 4 EmptyLun 7 Nov 2011 - 9:17

bAlexb a écrit:
aurele a écrit:
En plus de la parution de la production de Py de Lulu filmée à Barcelone, son troisième récital solo chez DGG intitulé "Mélancholia-Spanish Arias and Songs" paraîtra en octobre, en Allemagne en tout cas : http://www.amazon.de/Melancholia-Spanische-Arien-Lieder-Patricia-Petibon/dp/B0050GPG12/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1315480193&sr=8-1

Elle donnera ce programme en concert en Espagne en octobre et en France en novembre (Halle aux Grains et Salle Pleyel).

Elle avait l'habitude, dans ses récitals de musique de chambre, d'offrir de belles brassées de pièces espagnoles. Je me souviens, notamment, à l'Auditorium du Louvre d'un "Tu pupila es azul" de Turina ému, émotif et d'une vocalité tendre et lumineuse. Du coup je suis plutôt curieux d'entendre cet album (original, au regard de ce que propose communément DG à ses recrues !).

En même temps cela ne doit pas t'étonner ; tu sais que je suis plutôt curieux, en général, de tout ce que fait Petibon !

Deux critiques (disque et cocnert) autour de Melancolia.

http://www.forumopera.com/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=3113&cntnt01origid=57&cntnt01lang=fr_FR&cntnt01returnid=55
http://www.forumopera.com/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=3116&cntnt01origid=57&cntnt01lang=fr_FR&cntnt01returnid=54

J'ai souvent dit comme j'avais pu être touché, transporté, par ce que j'avais entendu de Petibon dans le répertoire espagnol, en live. Et je suis, par principe, toujours curieux, impatient, de ses "prises de pouvoir" (ça relève parfois du coup d'état, je ne l'ignore pas) sur scène et au disque dans des répertoires a priori surprenants (c'est le cas, ici, pour moi qui ne suis ni spécialement fervent ni spécialement habitué du genre).

Je serais moins immédiatement critique (ou sceptique) que l'auteur du papier sur l'album lui-même. J'y entends, moi, des choses merveilleuses de vocalité, frémissantes, pleines d'intentions et musicales et poétiques. Le travail est d'une belle "faiseuse", bien soutenue et qui sait s'approprier cette musique avec talent voire avec un franc brio (Villa-Lobos, Falla, etc.).

Au-delà de ça, il me reste un brin d'amertume par cause d'inachèvement. Moi qui aime profondément (et depuis ses débuts, je peux le dire, parce que je l'ai entendue dès l'Hyppolite de Christie/Villégier) Petibon, je trouve qu'elle ne touche pas, là, à l'ineffable dont je la sais capable ; à ce qu'elle produit de réellement monumental (emphase de ma part ?) dans la mélodie française, chez Ives aussi. Mais encore dans Debussy (sublime Mélisande, toute d'irisations et fouailleuse textuelle), etc.

Donc, si l'album ne me semble pas râté, loin s'en faut, ni inutile non plus, je me dis que l'artiste a autre chose à dire et qu'il ne faudrait pas passer à côté de cette richesse au profit de ce qui ressemble un peu à un effet e mode savamment cultivé par la DG (la Tarantula chez Netrebko, les albums Alagna, Garanca usw.). Je suis bien sûr que Petibon est sincère dans sa démarche, volontaire, convaincue (d'ailleurs elle est très convaincante) mais tant qu'à enregistrer du Bacri autant reprendre les sublimes mélodies qu'elle avait données (créées ?) à Genève, sanguines, puissantes, surinvesties. Ce n'est qu'un exemple ; mais il est assez symptomatique à mon sens de cette politique qui consiste à sembler donner une liberté (de la part d'une maison de disque) qui est aussi une manière de niveler l'originalité sensible d'une artiste.

(Pas clair, peut-être, ce que j'exprime ?)


Dernière édition par bAlexb le Jeu 23 Aoû 2012 - 15:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23479
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Patricia Petibon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Patricia Petibon - Page 4 EmptyLun 7 Nov 2011 - 10:47

J'ai écouté le disque mais pas tous les extraits, néanmoins quasiment tout lors de la sortie. J'ai écouté sur musicme. On retrouve tout ce qui fait le personnage Petibon mais cela ne m'a pas dérangé plus que cela. J'ai été ému, amusé aussi par moments et elle a comme souvent des trouvailles intéressantes. Les "Melodías de la melancolía" sont vraiment superbes. Merci pour cet avis Benoit.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Patricia Petibon - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Patricia Petibon - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Patricia Petibon
Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» 2013.10.14 Patricia Petibon à Pleyel - Purcell, Rameau, ...
» Patricia Kaas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: