Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Smartphone Xiaomi POCO M4 5G – 6.43″ -FHD ...
Voir le deal
127.92 €

 

 la modernité en France au début XXe

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
jerome
Fugueur intempéré
jerome


Nombre de messages : 8875
Date d'inscription : 10/03/2008

la modernité en France au début XXe Empty
MessageSujet: la modernité en France au début XXe   la modernité en France au début XXe EmptyVen 15 Mai 2009 - 8:54

Ma question pourra peut-être s'insérer dans un autre sujet.

J'aimerais mieux comprendre la réception des langages musicaux innovants au début du XXe siècle en France.
Dans quelle mesure l'atonalité était-elle admise comme une forme d'art, ou au contraire encore considrée comme de la cacophonie ? L'athmophère dominante était-elle au conservatisme ou à l'enthousiasme pour les nouveaux langages ?
Plus précisément, je me pose la question pour le tout début des années 20.

1914 : triomphe du Sacre à Paris.
Revenir en haut Aller en bas
Mehdi Okr
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1703
Date d'inscription : 04/02/2009

la modernité en France au début XXe Empty
MessageSujet: Re: la modernité en France au début XXe   la modernité en France au début XXe EmptyVen 15 Mai 2009 - 10:30

Triomphe du Sacre ou scandale du Sacre ? Verre à moitié vide ou verre à moitié plein.
Je doute qu'il puisse y avoir une réponse tranchée à ta question ; il existait simultanément des courants modernistes qui se heurtaient à un conservatisme fort ou, disons, à d'autres voies moins révolutionnaires.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32477
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

la modernité en France au début XXe Empty
MessageSujet: Re: la modernité en France au début XXe   la modernité en France au début XXe EmptyVen 15 Mai 2009 - 10:35

Conservatisme vers 1900 en tout cas.
Il n'y a qu'à voir le fiasco de Pelléas en 1902.
Mais comme toute oeuvre qui change les habitudes, je pense qu'en 1920, Pelléas était "assimilé" (du moins par une partie du public).
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Ophanin
Fer galant
Ophanin


Nombre de messages : 4576
Age : 35
Date d'inscription : 13/12/2008

la modernité en France au début XXe Empty
MessageSujet: Re: la modernité en France au début XXe   la modernité en France au début XXe EmptyVen 15 Mai 2009 - 10:50

Une bonne partie du répertoire composé en France était joué à Boston dans les années 20 (par Pierre Monteux) parce que justement on ne pouvait pas les jouer en France. En tout cas la demande n'était pas jugée assez importante. Je pense tout de même que tout est relatif.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
jerome
Fugueur intempéré
jerome


Nombre de messages : 8875
Date d'inscription : 10/03/2008

la modernité en France au début XXe Empty
MessageSujet: Re: la modernité en France au début XXe   la modernité en France au début XXe EmptyVen 15 Mai 2009 - 10:53

Oui la question est bien sûr sans réponse, tout est dans la nuance.
Mais de même qu'on pourrait faire, par exemple, un historique du rock'n roll en observant sa lente acceptation dans la "normalité" culturelle, il y a sûrement eu des étapes marquantes dans l'assimilation de l'atonalité, de la polytonalité etc... par le public mélomane de l'époque. La proportion générale résistance-adhésion a sûrement évolué assez rapidement dans ces années-là, avez-vous des éléments là-dessus ?
Pour le Sacre, il me semble qu'après le scandale de 1913 il y a eu un renversement assez notable de l'opinion, en tout cas c'est ce que j'ai lu dans Wiki. A quel point est-ce représentatif de l'évolution des goûts, par contre ?...

Boulez dit que dans sa jeunesse, on jouait très peu Bartok en France, encore moins la seconde école de Vienne, et qu'Honegger était considéré comme le nouveau Beethoven (rires dans l'assistance).
Revenir en haut Aller en bas
Mehdi Okr
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1703
Date d'inscription : 04/02/2009

la modernité en France au début XXe Empty
MessageSujet: Re: la modernité en France au début XXe   la modernité en France au début XXe EmptyVen 15 Mai 2009 - 11:33

La période d'entre les deux guerres a été très fertile musicalement en France. Mais avec un spectre très large de compositeurs et d'oeuvres, qui ont maintenu une moyenne plutôt conservatrice, si on la compare à ce qui se passait à Vienne ou chez les compositeurs de l'Est, dont néanmoins on pouvait entendre les oeuvres à Paris. En ces temps où la télé n'existait pas et où la radio n'existait qu'à peine, où les disques n'étaient pas si universellement diffusés, je crois qu'on se méprendrait si l'on voulait obtenir une idée de "l'opinion publique générale". Le public des Ballets russes qui a fêté Stravinsky était un public élitiste, éclairé, parisien ou international, mais la modernité n'avait sûrement pas atteint la France provinciale au même titre.
Et d'ailleurs, est-ce si différent aujourd'hui ? Est-ce qu'en 2009, on peut dire que la seconde école de Vienne a un vaste public ? Certainement pas.
Il y a, grâce au disque, quelques mordus, mais je doute qu'on puisse organiser des concerts non subventionnés de cette musique dans toutes les villes de France.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





la modernité en France au début XXe Empty
MessageSujet: Re: la modernité en France au début XXe   la modernité en France au début XXe Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
la modernité en France au début XXe
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qui, selon vous, a révolutionné la musique du XX siècle?
» 1910-1913
» Modernité dans l'Art Musical, Quèsaco?
» Compositeurs italiens fin XIXième début XXième
» pianistes-compositeurs du debut XIXeme siecle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: