Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau ...
Voir le deal

 

 Donizetti - zautres zopéras

Aller en bas 
+26
A
hugo75
Colbran
Siegmund
Sarastro
alceste
Ino
bAlexb
malko
Cornélius
@lm@viv@
Francesco
Ericc
Guillaume
Xavier
Otello
keane
T-A-M de Glédel
Polyeucte
Hidraot
calbo
Pison Futé
DavidLeMarrec
Cololi
aurele
Morloch
30 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
AuteurMessage
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut


Nombre de messages : 1418
Age : 78
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Donizetti - zautres zopéras - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Donizetti - zautres zopéras - Page 8 EmptyMar 18 Sep 2018 - 17:10

Polyeucte a écrit:


Donizetti : Anna Bolena (Silvio Varviso, 1968-69 : Nicolai Ghiaurov – Enrico VIII, Elena Souliotis – Anna Bolena, Marilyn Horne – Giovanna Seymour, John Alexander – Lord Riccardo Percy, Janet Coster – Smeton, Stafford Dean – Rochefort, Piero de Palma – Hervey)

Comme signalé dans la partie Donizetti, très chouette version en effet... très vivante et avec de fortes personnalités vocales. Horne est sensationnelle... jeune et frémissante, avec ce petit côté ogresse quand même qui va si bien à Giovanna je trouve. Souliotis est de très haute nature, pleine de noblesse. La voix est un peu étrange par moments, comme sur un fil à ne pas savoir de quel côté on va tomber. Mais c'est très chouette. Ghiaurov superbe (mais je l'aurai bien aimé encore un peu plus méchant! ). Et Alexander nickel.
Direction vive et dramatique...

Grand merci pour les conseils!!


J'ai acheté cet enregistrement des sa parution (et l'ai racheté en CDs, bien sûr). Cet enregistrement, celui de Lucrezia Borgia par Caballe/Perlea et celui de Roberto Devereux par Sills/Mackerras, ont fait de moi un indéfectible "fan" de Donizetti.

Ceci écrit, je me suis toujours demandé quel orchestre cachait l'appellation "Wiener Opernorchester"...

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 3970
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Donizetti - zautres zopéras - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Donizetti - zautres zopéras - Page 8 EmptyMer 21 Juil 2021 - 21:48

Ah je n'avais pas remarqué à l'époque cette critique assez enthousiaste de Polyeucte pour l'Anne Bolena Decca (à compléter avec le live un peu fou chez Gala)  Donizetti - zautres zopéras - Page 8 1f60d

J'ai écouté deux versions que je ne connaissais pas (j'adore cet opéra. Je trouve ça beau et puissamment dramatique du début à la fin et cette scène de folie tout en rupture et en écho, avec cet espèce de marche funèbre au milieu et l'effet quasi cinématographique de la fête en arrière plan que suggère la musique ... quel métier, quand même ...)
La dernière version de Gencer,  qui a du mal à se chauffer, hulule pas mal (son défaut dans ses dernières années) et ne soutient plus très bien. En revanche, j'adore le timbre hyper sombre de mezzo pour le rôle, je pense que Pasta devait avoir ce type de voix et évidemment c'est magnétique de bout en bout. Nave très bien en Giovanna (dans le duo, j'adore le fait qu'Anna l'appelle "Seymour" ... c'est fabuleux ce "Tu ... Seymour" au lieu de "Tu ... Giovanna"), avec un beau phrasé qui rend son grand air plus beau que d'habitude, mieux construit (c'est le moment de la partition que j'aime le moins), Cristoff ignoble mais j'adore complètement , il éructe comme un sanglier en colère et n'a qu'une seule couleur, mais c'est génial et ça fait peur. Le ténor gracile mais j'ai beaucoup aimé aussi, ce type de voix légère je trouve ça très sexy et il a beaucoup de charme. Ce que j'ai préféré dans la direction, c'est la mise en avant des plans sonores choraux et celle des ensembles. Justement ce quatuor funèbre qui soutient Anna dans sa folie, c'était sublime, on aurait dit les moines dans le miserere du Trouvère.

L'autre version que j'ai entendue c'est Rudel avec Scotto et Ramey. Il parait que Scotto est meilleure dans son autre live, ben elle doit y être fabuleuse alors, parce que déjà là, à part l'acidité des notes les plus aigues (mais elle les fait toutes), c'est grandiose, j'ai trouvé, d'implication, de ton, d'imagination, de couleur ... à la fin de la cantilène de la folie elle laisse flotter son aigu, il n'y a pas de pause, ça enchaine sur le choeur, l'effet est superbe. Et Ramey est exceptionnel (ce grain qu'il avait ...) de vocalise et de noirceur (mais les ricanement diaboliques dans le final du I) étaient too much. Les autres appellent moins de commentaires, le ténor en particulier est très vilain (et fait regretter celui de l'enregistrement dont je parle au dessus).


Dernière édition par Francesco le Ven 23 Juil 2021 - 20:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94336
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Donizetti - zautres zopéras - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Donizetti - zautres zopéras - Page 8 EmptyJeu 22 Juil 2021 - 11:40

J'attends la parution d'une version avec Monica Sinclair en Seymour. Le reste est surfait et ne touche pas à l'essence profonde de mon rapport avec l'œuvre.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Francesco
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 3970
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Donizetti - zautres zopéras - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Donizetti - zautres zopéras - Page 8 EmptyJeu 22 Juil 2021 - 11:43

Dans mes souvenirs, Sinclair a enregistré les quelques répliques de Smeton dans la folie de studio par Callas. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94336
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Donizetti - zautres zopéras - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Donizetti - zautres zopéras - Page 8 EmptyJeu 22 Juil 2021 - 12:02

La seule vraie belcantiste. I love you

(Dommage qu'elles n'aient pas échangé les rôles, c'était parfait.)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut


Nombre de messages : 1418
Age : 78
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Donizetti - zautres zopéras - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Donizetti - zautres zopéras - Page 8 EmptyVen 23 Juil 2021 - 18:30

A ma connaissance, Renata Scotto a chanté Anna Bolena à deux reprises en 1975, à Dallas sous la direction de Fernando Previtali puis à Philadelphie sous la direction de Julius Rudel (J'ignore si elle a participé à d'autres "performances"). Il ne semble pas, pour autant qu'il m'en souvienne, qu'elle ait laissé un souvenir impérissable dans ce rôle.

Monica Sinclair dans Giovanna di Seymour ? Effectivement, c'est à entendre.

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 3970
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Donizetti - zautres zopéras - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Donizetti - zautres zopéras - Page 8 EmptyVen 23 Juil 2021 - 18:38

Chantal Cazaux considère dans l'ASO que la version Previtali est la meilleure de la discographie.

Dans la version Rudel, Scotto est déjà magnifique, je trouve (et je ne suis pas particulièrement fan), les colorations, le phrasé, la gestion des registres, la tenue vocale ... tout est vraiment très beau musicalement et en même temps, d'une urgence dramatique, d'une véhémence, qui sont saisissantes. A noter que, comme souvent, dans les parties où Anne devient en colère ou sarcastique, elle donne l'impression d'être glaciale et presque méchante, ce qu'elle faisait mieux que personne.
Les aigus sont évidemment très stridents (ce ne serait pas/moins le cas dans la version Previteli), mais ils sont là et du coup ça garde le côté "performance" qu'on aime dans ce répertoire aussi, malgré tout (Gencer ne fait jamais le "show" de ce point de vue, comme si elle était au dessus de ça ... ça se confirme dans son Anne de 1958. Je veux dire elle fait ce qu'il faut faire, mais elle ne "sidère" jamais (merci Benedictus pig ), ne dépote pas quoi).  

Dans l'ensemble, je trouve que c'est un rôle qui a eu de la chance.

Le Rudel se trouve facilement, avec Ramey qui est très bon, en plus (Gala). Le Previtali est impossible à écouter, pour ainsi dire, un disque fantôme dont le passage en compact a été éclair.
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7241
Age : 56
Date d'inscription : 20/05/2010

Donizetti - zautres zopéras - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Donizetti - zautres zopéras - Page 8 EmptyVen 23 Juil 2021 - 20:22

Mais ce n'est pas dans Anna Bolena que Gencer se trouve la plus électrisante ! C'est dans Roberto Devereux et surtout Maria Stuarda où là elle dépote !
Revenir en haut Aller en bas
Adalbéron
Mélomaniaque
Adalbéron


Nombre de messages : 1219
Age : 1003
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

Donizetti - zautres zopéras - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Donizetti - zautres zopéras - Page 8 EmptyDim 10 Oct 2021 - 21:16

Francesco a écrit:
Le Previtali est impossible à écouter, pour ainsi dire, un disque fantôme dont le passage en compact a été éclair.

On peut le trouver sur YT ! La qualité est très mauvaise, je ne sais pas comment ça rendait en compact, mais ça s'écoute néanmoins.
Je l'ai découvert cette semaine, cet enregistrement, et j'ai été tout à fait bluffé. J'avais un peu oublié à quel point j'aimais Scotto, donc j'étais suprêmement heureux de voir qu'elle pouvait encore m'étonner ! Troyanos, j'adore le timbre, mais là-dedans, en face de la précision mordante de Scotto, je ne trouve pas ça très idéal, ça sonne très mou, indolent, même si l'engagement dramatique est là.

Mais cela m'a permis de redécouvrir l'œuvre, que j'avais écoutée d'une oreille plus distraite il y a longtemps, et je mange mon chapeau : c'est vraiment une très belle œuvre. Le livret, d'abord, est d'une efficacité redoutable, avec des personnages contrastés, peu d'invraisemblances dans le déroulement du drame et dans le caractère des personnages, des choses étonnantes (les personnages qui s'interrompent les uns les autres, Enrico qui sort en plein finale) et la musique, qui n'est pas continûment inspirée (mais peu d'œuvres peuvent se vanter de l'être), est quand même très séduisante : le rôle de Percy a quelque chose de presque verdien, dans son expression où se mêlent tendresse et fougue, et je trouve surtout que tous les duos sont des trésors d'écriture dramatique, avec une certaine flexibilité des formes fixes et des modulations expressives... – et puis, surtout, merci Gaetano de convoquer les voix de femmes si souvent dans le grave, ça les oblige à poitriner et rien que pour ça tu mérites un gros bisous salut
Revenir en haut Aller en bas
https://pezzocapriccioso.wordpress.com
Francesco
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 3970
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Donizetti - zautres zopéras - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Donizetti - zautres zopéras - Page 8 EmptyDim 10 Oct 2021 - 21:25

Ah, c'est intéressant ce que tu dis sur Henri qui sort du final, Cazaux fait remarquer que c'est avec ce type de touches que Donizetti se différencie du tout venant belcantiste dans l'ASO (elle trouve que la strette en elle-même est sommaire, mais cette absence d'Henri la frappe, elle fait tout un commentaire dessus .... moi j'adore tout ce passage, mais est-ce à cause du côté véhément de la musique ou bien du contre-ré qu'on attend à la fin Laughing ).

J'adore toujours cet opéra, je connais bien le corpus maintenant, mais ça reste ma "favorite" (ah, ah, ah).
Revenir en haut Aller en bas
Adalbéron
Mélomaniaque
Adalbéron


Nombre de messages : 1219
Age : 1003
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

Donizetti - zautres zopéras - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Donizetti - zautres zopéras - Page 8 EmptyDim 10 Oct 2021 - 22:02

Oui, c’est en tenant par la main Chantal Cazaux que j’ai réécouté l’œuvre (et elle a guidé mon choix de version, aussi, j’avoue !) — le plus intéressant dans ce qu’elle dit sur ce passage, c’est que c’est Donizetti qui a fait une modification du livret, Romani ne faisait pas sortir Enrico dans sa version du livret !
Et en parlant de contre-ré, ce n’est pas du tout la note qu’atteint Scotto, on dirait un do mais je n’en suis pas certain : ça ne sonne pas faux parce que ça rentre dans l’harmonie, mais on sent que ça frotte légèrement, et ça sonne vraiment comme un cri (qualité naturelle de Scotto hihi). Je ne sais pas si c’est voulu, mais c’est du génie, c’est vertigineux, elle déplace nos attentes. Qu’est-ce qu’elle déchire !! (ici à 04:09 : /mmStR1NulnY)
Revenir en haut Aller en bas
https://pezzocapriccioso.wordpress.com
Francesco
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 3970
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Donizetti - zautres zopéras - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Donizetti - zautres zopéras - Page 8 EmptyDim 10 Oct 2021 - 22:10

Je ne sais pas si ça peut être voulu, mais je pense qu'elle comprend que le suraigu permet de libérer quelque chose, une tension que ce qui précède met en place. Donc, que ça marche ou pas, elle le fait parce que même pas très juste, raté, crié, émotionnellement, c'est nécessaire (un peu comme le contre-ut dans Judith et Barbe-Bleue que Seefried amorce une fraction de seconde pour créer un fantôme de note, alors qu'elle ne l'a plus depuis longtemps à ce stade de sa carrière Mr. Green ) Cela dit, VRAIMENT faux (le suraigu final de Souliotis en live dans Bolena justement), ça ne marche pas totalement, pour des raisons harmoniques, évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut


Nombre de messages : 1418
Age : 78
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Donizetti - zautres zopéras - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Donizetti - zautres zopéras - Page 8 EmptyLun 11 Oct 2021 - 12:09

Et bien moi qui n'ai pas attendu Chantal Cazaux pour apprécier Anna Bolena doute fort de la pertinence de son analyse de la "performance" de Renata Scotto (Une artiste que j'apprécie, par ailleurs dans ce répertoire).
Si la chère Renata Scotto a chanté Anna Bolena à Dallas et Philadelphie, elle s'est bien gardée de mettre ce rôle à son répertoire et ne l'a pas interprété dans des théâtres plus renommés !

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 3970
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Donizetti - zautres zopéras - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Donizetti - zautres zopéras - Page 8 EmptyLun 11 Oct 2021 - 12:26

Ben, c'est quand même beau, ce qu'elle fait (en tout cas dans le live Rudel).
Revenir en haut Aller en bas
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut


Nombre de messages : 1418
Age : 78
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Donizetti - zautres zopéras - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Donizetti - zautres zopéras - Page 8 EmptyLun 11 Oct 2021 - 13:18

Bien sûr, d'ailleurs je n'écris pas que c'est moche.
L'enthousiasme de Chantal Cazaux eu égard à Renata Scotto me semble toutefois excessif et ignorer (ou ne pas apprécier) que d'autres interprètes ont fait.
Et puis, l'Avant-Scène Opera a mis pas mal de temps à s'intéresser aux opéras de Donizetti et me semble mal placé pour maintenant statuer.

fomalhaut


PS.
Le premier numéro de l'Avant-scène Opéra (janvier 1976) était consacré à Die Zauberflöte.
Il a fallu attendre le numéro 55 (septembre 1983) pour voir apparaître un opéra de Donizetti (Lucia de Lammermoor) puis septembre 1997 pour voir le numéro 179 consacré à La Fille du Régiment/La Figlia del Regimento...
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7241
Age : 56
Date d'inscription : 20/05/2010

Donizetti - zautres zopéras - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Donizetti - zautres zopéras - Page 8 EmptyLun 11 Oct 2021 - 19:19

L'énorme problème de Chantal Cazaux est qu'elle dit souvent des choses intéressantes sur les œuvres et beaucoup de sottises sur les interprétations ...
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 3970
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Donizetti - zautres zopéras - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Donizetti - zautres zopéras - Page 8 EmptyMar 12 Oct 2021 - 0:04

fomalhaut a écrit:
Bien sûr, d'ailleurs je n'écris pas que c'est moche.
L'enthousiasme de Chantal Cazaux eu égard à Renata Scotto me semble toutefois excessif et ignorer (ou ne pas apprécier) que d'autres interprètes ont fait.
Et puis, l'Avant-Scène Opera a mis pas mal de temps à s'intéresser aux opéras de Donizetti et me semble mal placé pour maintenant statuer.

fomalhaut


PS.
Le premier numéro de l'Avant-scène Opéra (janvier 1976) était consacré à Die Zauberflöte.
Il a fallu attendre le numéro 55 (septembre 1983) pour voir apparaître un opéra de Donizetti (Lucia de Lammermoor) puis septembre 1997 pour voir le numéro 179 consacré à La Fille du Régiment/La Figlia del Regimento...

Précisément, c'est depuis que Cazaux, dont c'est la spécialité, est à la tête de la revue (une femme, ce que je trouve intéressant) que ce répertoire est beaucoup plus mis en avant. Cela dit Cazaux dit du bien de beaucoup d'interprètes (de quasiment tout le monde en fait, à part une allergie pas si rare pour Gruberova) même si elle place Scotto au pinacle. Elle trouve de l'intérêt et dit des choses très nuancées à propos de chanteuses que la critique avait l'habitude d'écraser non sans mépris (les versions Souliotis en particulier ... et Scotto donc).
A mon sens c'est l'intérêt d'avoir de nouvelles générations de critiques, ils ne s'accrochent pas systématiquement aux schémas préétablis et ont tendance à mettre en avant des versions un peu marginales. Tout le monde sait qu'il faut écouter Callas dans l’œuvre, bien entendu. Mais ce qu'elle écrit de Scotto ou Souliotis ou Caballé d'ailleurs, donnent envie de découvrir des choses plus rares.
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7241
Age : 56
Date d'inscription : 20/05/2010

Donizetti - zautres zopéras - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Donizetti - zautres zopéras - Page 8 EmptyMar 12 Oct 2021 - 1:54

Une critique qui a osé dézinguer Carlo Bergonzi dans L'Elisir d'amore dans une interprétation sublime qui est une référence absolue de ligne, de chant, de style, de technique et d'émotion a perdu toute crédibilité à mes yeux.
Elle devrait se contenter de parler des œuvres en tant que telles et s'abstenir de parler des interprétations que d'autres analysent avec infiniment plus de pertinence qu'elle (Piotr Kaminski en tête !)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Donizetti - zautres zopéras - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Donizetti - zautres zopéras - Page 8 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Donizetti - zautres zopéras
Revenir en haut 
Page 8 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
 Sujets similaires
-
» Don Pasquale-Donizetti
» Donizetti-Lucia di Lammermoor
» Donizetti - La fille du régiment
» Donizetti: L'elisir d'Amore
» Donizetti-La Favorite/La Favorita

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: