Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-20%
Le deal à ne pas rater :
OnePlus Nord CE 2 5G – 8GB RAM 128GB – Charge 65W
239 € 299 €
Voir le deal

 

 Messe en si-BWV 232 de Bach

Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
Cleme
Petit agniou
Cleme


Nombre de messages : 7229
Age : 28
Date d'inscription : 18/12/2008

Messe en si-BWV 232 de Bach Empty
MessageSujet: Messe en si-BWV 232 de Bach   Messe en si-BWV 232 de Bach EmptyLun 8 Juin 2009 - 13:45

Bach a travaillé sur cette messe à plusieurs périodes étalées sur 20 ans (le Sanctus en 1724, le Kyrie et le Gloria en 1733, en 1748 le Credo, le Sanctus et l'Agnus Dei)
La première version pouvait servir utilisée aussi bien dans le rituel catholique que luthérien. Porté par une vision encore plus grandiose il ajoute aux partitions déjà constituées, le Sanctus qui puise dans une partition liée à la Nativité, datant de 1724. Ensuite, celui qui au soir de sa vie, est engagé dans son testament musical sur le mode strictement instrumental, L'art de la fugue, dans les années 1748/1749, soit quelques mois avant sa mort, écrit la seconde moitié de la Messe en si.

La messe est essentiellement composée d'un assemblage de diverses pages puisées dans différents ouvrages antérieurs du compositeur et réécrites par lui selon le procédé dit de la parodie : par exemple la cantate BWV 12 a fourni la matière du Crucifixus, l'Hosanna est repris de la cantate BWV 215, l'Agnus Dei provenant quant à lui de l'oratorio de l'Ascension BWV 11. Seul un tiers de l'œuvre environ consiste en compositions « originales ». C'est l'oeuvre d'une vie, l'aboutissement d'une écriture et d'une expérience musicale portée tout au long de la carrière ,inscrite comme un journal. Bach y dépose toute sa science et sa sensibilité, mais ne l'entendit jamais de son vivant.Sorte de catalogue de toutes les écritures dont était capable le musicien, l'ensemble concentre la maîtrise d'un Bach universel.
Peut-être destinait-il son oeuvre à Auguste III, souhaitant plus que jamais quitter Leipzig pour Dresde... Ou encore s'agit-il d'une commande privée dont la monumentalité et l'ampleur de l'architecture est liée au goût et à la volonté du Comte Johann Adam von Questerberg (mort en 1752), riche mélomane, membre de la Cour impériale Viennoise qui aurait pu financer le grand oeuvre choral du musicien toujours en quête de projets audacieux.

Cette messe nécessite 5 voix en plus du choeur et de l'orchestre :
-2 sopranos
-un contralto
-un ténor
-une basse











Je trouve cette messe magnifique même si je ne suis pas vraiment une fana de Bach. Je pense qu'il faut avoir écouté au moins une fois cet oeuvre dans sa vie.
J'aime beaucoup le principe que pour chaque soliste, un instrument correspond (mais après c'est peut-être comme ça dans les autres messes de Bach ? Pour le moment c'est la seule que j'ai écouté.)
•Je trouve que le Kyrie Eleison, n'est pas assez varié, surtout dans les 10 premières minutes en même temps c'est une messe donc c'est normal que ça soit répétitif mais au bout de 10 minutes ça lasse. Je trouve que l'entrée en matière n'est pas très passionnante.
•Par contre, au contraire je trouve le Gloria superbe, vivant énergique avec les trompettes et les percussions, je trouve ça vraiment magnifique, passionnant ! Ça attire beaucoup plus l'attention que le Kyrie Eleison.
•Domine Deus est tout aussi magnifique que le Gloria. les passages avec les solistes sont tout aussi magnifique, surtout le premier avec une flûte traversière, une soprano et un ténor. Je trouve que la flûte apporte un côté festif, léger qui est fort agréable.
•Symbolum Nicenum, un peu le même problème que pour le Kyrie, un peu long pour pas grand chose (enfin après c'est mon avis). Cette partie révèle de l'intérêt à partir de "il est ressuscité".
•Sanctus rien à dire à part que c'est magnifique, superbe montée en puissance au début, c'en est même frissonnant tellement c'est beau ! Avec le Domine Deus c'est ma partie préférée de cette messe.
•Osanna , rien d'exceptionnel, j'adore le solo avec flûte (enfin je dois avouer que je l'aimerai peut-être moins si dans la version que j'ai il n'était pas chanté par Paul Agnew Mr.Red ).
• L'Agnus Dei n'est pas la partie la plus marquante mais elle est bien quand même. J'aime bien le passage du contralto avec seulement les cordes, avec les violoncelles et les contrebasses je trouve que ça fait un charmant contraste avec la vois du contralto. Par contre le final je le trouve décevant par rapport au reste de l'oeuvre.


Dernière édition par Cleme le Lun 8 Juin 2009 - 18:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jerome
Fugueur intempéré
jerome


Nombre de messages : 8869
Date d'inscription : 10/03/2008

Messe en si-BWV 232 de Bach Empty
MessageSujet: Re: Messe en si-BWV 232 de Bach   Messe en si-BWV 232 de Bach EmptyLun 8 Juin 2009 - 13:57

Cleme a écrit:
•Je trouve que le Kyrie Eleison, pas assez varié, surtout dans les 10 premières minutes en même c'est une messe donc c'est normal que ça soit répétitif mais au bout de 10 minutes ça lasse. Je trouve que l'entrée en matière n'est pas très passionnante.
Ah tiens, moi c'est justement ce que je préfère (les deux Kyrie). Smile
J'imagine que c'est cohérent avec nos goûts respectifs.

Merci pour ce sujet Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
poisson
Mélomane chevronné
poisson


Nombre de messages : 5507
Date d'inscription : 14/02/2009

Messe en si-BWV 232 de Bach Empty
MessageSujet: Re: Messe en si-BWV 232 de Bach   Messe en si-BWV 232 de Bach EmptyLun 8 Juin 2009 - 14:00

Tu nous parlerais du rôle (complètement secondaire ou au contraire important) que joue le contrepoint dans l'écriture de cette messe, Jérôme?
Revenir en haut Aller en bas
jerome
Fugueur intempéré
jerome


Nombre de messages : 8869
Date d'inscription : 10/03/2008

Messe en si-BWV 232 de Bach Empty
MessageSujet: Re: Messe en si-BWV 232 de Bach   Messe en si-BWV 232 de Bach EmptyLun 8 Juin 2009 - 14:06

Ben le contrepoint joue de toutes façons un rôle prépondérant dans toute la musique de Bach.
Les deux Kyrie sont d'énormes fugues, avec des sujets magnifiques. D'autres passages sont beaucoup moins contrapuntiques, mais la conduite des voix intérieures est toujours ouvragée avec une grande attention.
Je n'en sais pas vraiment plus, et n'ai jamais lu la partition. Je laisse Cleme mener sa présentation Smile
Revenir en haut Aller en bas
Democrite
Mélomaniaque
Democrite


Nombre de messages : 962
Localisation : Ville de Baie
Date d'inscription : 22/04/2013

Messe en si-BWV 232 de Bach Empty
MessageSujet: Re: Messe en si-BWV 232 de Bach   Messe en si-BWV 232 de Bach EmptyDim 22 Oct 2017 - 10:59

Depuis longtemps, je me figure l'importance de cette messe au-delà de ce qui en a été dit à ma connaissance du moins. Des premières écoutes, je garde l'impérissable mémoire d'un autre espace surnaturel, de ce que prosaïquement on peut nommer "médieval fantastic", où la beauté n'a d'égale que la féérie. L'art de Bach, étonnamment, résonne à nos oreilles — disons "nous" par certitude — comme la source la plus remarquable permettant d'apprécier le rock populaire ou avant-gardiste à sa juste valeur, à l'aune de laquelle tout musicien, toute musique, toute inspiration se réfère avec modestie. L'expressivité de la Messe, la grande messe de Jean-Sébastien Bach, métisse l'opéra, le gospel et le chant polyphonique dans une synthèse qu'il est de première importance — si je puis me ranger à l'avis unanime allant de l'ère romantique aux lueurs tardives d'un millénaire aujourd'hui révolu — de remarquer, d'entendre avec à l'esprit l'idée que la roue tourne dans un univers de mystères et de fêtes, d'énigmes et de semis-vérités, où circulent des prêtres encagoulés, des bardes anonymes et des chevaleresques jouvenceaux radieux et conquis. cheers


Dernière édition par Democrite le Dim 22 Oct 2017 - 11:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14498
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Messe en si-BWV 232 de Bach Empty
MessageSujet: Re: Messe en si-BWV 232 de Bach   Messe en si-BWV 232 de Bach EmptyDim 22 Oct 2017 - 11:10

Et réciproquement.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Messe en si-BWV 232 de Bach Empty
MessageSujet: Re: Messe en si-BWV 232 de Bach   Messe en si-BWV 232 de Bach Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Messe en si-BWV 232 de Bach
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Messe en si de bach
» Vous cherchez le titre d'une oeuvre? Ca se passe ici! (4)
» Philharmonie 1 - Bach Messe en si - Gardiner 03/04
» Messe en musique à Saint-Eustache
» Messe en si : Suzuki, Bach Collegium Japan, Lyon 06.04.2016

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: