Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-49%
Le deal à ne pas rater :
4ème maillot Jordan x Paris Saint-Germain 2019/20 Stadium Fourth
46 € 90 €
Voir le deal

 

 Emil Nikolaus von Reznicek (1860-1945)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Roupoil
Mélomaniaque
Roupoil

Nombre de messages : 763
Age : 39
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

Emil Nikolaus von Reznicek (1860-1945) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Emil Nikolaus von Reznicek (1860-1945)   Emil Nikolaus von Reznicek (1860-1945) - Page 2 EmptyLun 6 Juil 2020 - 20:05

Du souvenir que j'en ai, il est bien possible que Ritter Blaubart te plaise effectivement mieux, Benedictus. Il y a effectivement de bien belles choses à l'orchestre notamment dans cet opéra (et évidemment sans le côté pot-pourri bizarrement ficelé de Schlemilh).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.normalesup.org/~glafon/
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele

Nombre de messages : 703
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Emil Nikolaus von Reznicek (1860-1945) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Emil Nikolaus von Reznicek (1860-1945)   Emil Nikolaus von Reznicek (1860-1945) - Page 2 EmptyLun 6 Juil 2020 - 23:17

J'ai donc écouté les quatuors aujourd'hui ! Globalement bien aimé, pas transi d'amour non plus. Je développerai la section adéquate dans les prochains jours, l'histoire des quatuors étant assez... difficile (spoiler : le docteur Frankenstein a certainement inspiré E.N., et pas que pour ses 2 grands poèmes symphoniques).
Je jouerai aux comparaisons avec les Franz Schubert dans le No. 3 , j'ai cru préférer leur interprétation (plus nerveuse, mais c'est aussi la version de découverte en ce qui me concerne, d'où le risque de biais).
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Emil Nikolaus von Reznicek (1860-1945) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Emil Nikolaus von Reznicek (1860-1945)   Emil Nikolaus von Reznicek (1860-1945) - Page 2 EmptyMar 7 Juil 2020 - 5:23

Le Franz Schubert SQ n'est pas un petit client, il faut dire.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10908
Date d'inscription : 21/01/2007

Emil Nikolaus von Reznicek (1860-1945) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Emil Nikolaus von Reznicek (1860-1945)   Emil Nikolaus von Reznicek (1860-1945) - Page 2 EmptyJeu 9 Juil 2020 - 13:27

Je viens de recevoir les quatuors à l'instant!...avec plein d'autres choses...
Revenir en haut Aller en bas
Horatio
Mélomane chevronné
Horatio

Nombre de messages : 4080
Age : 25
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

Emil Nikolaus von Reznicek (1860-1945) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Emil Nikolaus von Reznicek (1860-1945)   Emil Nikolaus von Reznicek (1860-1945) - Page 2 EmptySam 11 Juil 2020 - 12:03

Mefistofele a écrit:
Symphonie No. 5 "Tanz-Symphonie"
Résolument macabre, elle rappelle les Danses Symphoniques de Rachmaninoff, tant par son ton que son « absence » de structure. Elle est originellement prévue pour être accompagnée d’une mise en scène avec chorégraphie et pantomime, qui firent forte impression à l’époque. La Polonaise initiale est une fête de la dogaresse, bal nocturne vénitien plein d’ombres. Dans la csardas qui suit, la mort est un violoniste muet qui déambule dans le quartier chaud d’une ville portuaire, conjurant moiteur et horreur diffuse. Le ländler lancinant et grotesque, avec sa ritournelle à l’orgue de barbarie figuré, donne à voir un défilé de marionnettes sous l’arbre de mai, toutes vouées à l’anéantissement. Enfin, la folle tarentelle finale est une ville assiégée : la mort bat le tambour tandis qu’un prophète fou se répand en imprécations, et tous périssent dans flammes.
Sans surprise, j’en raffole.

Je découvre, et comme toi j'aime beaucoup Smile .

Après quelques écoutes, je ne trouve pas cette Tanz-Symphonie si proche des Danses Symphoniques de Rachmaninov : la structure est bien plus fragmentaire, et le ton résolument nihiliste. Cette symphonie de Reznicek m'évoque davantage un Johann Strauss qui aurait perdu sa bonhommie, à qui l'atmosphère fin de règne aurait inspiré des contorsions harmoniques et une orchestration grinçante.
La premier mouvement (Polonaise) me plaît le moins, me semble le plus bruyant et le moins hardi. Les trois suivants (Csardas, Ländler, Tarantelle) réussissent mieux cette synthèse entre la danse et un élément dégénératif (certains passages du Csardas m'ont même évoqué Hindemith). Les thèmes des danses, par nature stables, sont constamment l'objet d'un travail de sape harmonique, figurant une appréhension d'un évènement tant indistinct qu'inévitable. De ce point de vue, les deux mouvements intermédiaires sont de magnifiques danses au-dessus du vide, et le dernier est une course à l'abîme effrénée.
Revenir en haut Aller en bas
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele

Nombre de messages : 703
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Emil Nikolaus von Reznicek (1860-1945) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Emil Nikolaus von Reznicek (1860-1945)   Emil Nikolaus von Reznicek (1860-1945) - Page 2 EmptyMer 15 Juil 2020 - 21:56

Avec retard...
Ravi de lire que tu as aimé !!! Je trouve moi aussi la première danse sensiblement inférieure, mais cette réserve exprimée, quel régal en général !
Rachmaninoff, plus que le langage, je voulais parler de référence (morbide) et de structure (cela dit symphonie, mais c'est relativement mensonger).
Ta description (élément dégénératif, travail de sape harmonique) est extrêmement juste, j'eus aimé pouvoir exprimer mon ressenti avec autant d'éloquence. Encore merci de ce retour !
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85238
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Emil Nikolaus von Reznicek (1860-1945) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Emil Nikolaus von Reznicek (1860-1945)   Emil Nikolaus von Reznicek (1860-1945) - Page 2 EmptyLun 20 Juil 2020 - 20:46

DavidLeMarrec a écrit:

Je suis en train d'écouter Ritter Blaubart.

Et là. Shocked

Déclamation acérée, ambiances puissantes, grandes plages orchestrales plus simples que du Strauss (le premier interlude a cependant un vrai côté Rosenkavalier) mais qui ne sont pas du postromantisme répliqué, vraiment quelque chose de personnel dans ces consonances tuilées. J'adore, absolument.

(Et c'est splendidement chanté par Pittmann-Jennings et joué par la Radio de Berlin et Janowski !)

Un Rosenkavalier qui aurait mangé Salomé alors!
En tout cas beaucoup de choses font penser à Strauss... l'orchestre est le même que dans ses opéras les plus fournis. (8 cors, 6 trompettes, 3 harpes...)
Des moments où on pense à Wagner aussi. (un coup Rheingold, un coup Lohengrin)
Je viens de terminer le 1er acte, je suis tout à fait enthousiaste pour l'instant.

(c'est Michail Jurowski, non Marek Janowski)

Le livret et la partition sont sur IMSLP.

EDIT: l'introduction du II fait un peu penser au prélude des Gurrelieder.

J'ai reconnu une des voix des ombres de Flammen de Schulhoff enregistré par Mauceri. (Celina Lindsley, ici Judith)
Plaisir de geek. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85238
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Emil Nikolaus von Reznicek (1860-1945) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Emil Nikolaus von Reznicek (1860-1945)   Emil Nikolaus von Reznicek (1860-1945) - Page 2 EmptyMar 21 Juil 2020 - 0:18

Fin de l'écoute de Ritter Blaubart: ça fait vraiment partie des très très beaux opéras de cette époque et de ce style-là, parmi Strauss, Zemlinsky, Schreker, Schoeck et les Gurrelieder de Schoenberg, et pour moi dans les hauteurs moyennes de ceux-là.

Je n'ai pas pu suivre avec le livret mais seulement le synopsis, mais ça ne m'a pas empêché d'apprécier.
L'enregistrement de M.Jurowski est excellent à tous points de vue.

Je recommande vraiment, si vous êtes amateur de cette esthétique.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11100
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Emil Nikolaus von Reznicek (1860-1945) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Emil Nikolaus von Reznicek (1860-1945)   Emil Nikolaus von Reznicek (1860-1945) - Page 2 EmptyMar 21 Juil 2020 - 9:43

Moi, c'est les quatuors par les Minguet que je suis en train d'écouter - et que j'aime énormément (en tout cas les 1, 5 et 6.)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Emil Nikolaus von Reznicek (1860-1945) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Emil Nikolaus von Reznicek (1860-1945)   Emil Nikolaus von Reznicek (1860-1945) - Page 2 EmptyMer 22 Juil 2020 - 20:36

Oui, c'est vraiment très bien ces Quatuors, mais à côté de ceux de Weigl et Schillings que j'écoutais ces temps-ci, j'ai été un peu moins marqué. J'ai quand même écouté trois fois l'intégrale depuis la parution de juillet, avec très grand plaisir !

De mon côté, j'ai fait les Symphonies 2 & 5. La 5 ne m'a pas impressionné particulièrement, malgré les mouvements de danse, malgré le fait que je l'aie immédiatement remise sur le métier. À tester sur le long terme. La 2 m'a plus séduit par sa légèreté, comme on peut s'en douter. Pas de révélation non plus, le hit reste Ritter Blaubart !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




Emil Nikolaus von Reznicek (1860-1945) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Emil Nikolaus von Reznicek (1860-1945)   Emil Nikolaus von Reznicek (1860-1945) - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Emil Nikolaus von Reznicek (1860-1945)
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: