Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -33%
Casque The Mandalorian, Casque électronique ...
Voir le deal
100.99 €

 

 Généalogie de Wozzeck

Aller en bas 
+5
antrav
DavidLeMarrec
Octavian
poisson
Percy Bysshe
9 participants
AuteurMessage
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe


Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Généalogie de Wozzeck Empty
MessageSujet: Généalogie de Wozzeck   Généalogie de Wozzeck EmptyDim 11 Oct 2009 - 19:15

En partant du fait divers, ou plutôt diront nous l'affaire Woyzeck, je vais tenter de retracer l'histoire littéraire, en passant bien évidemment par Büchner, terminant dans le livret d'un des plus grands opéras du XXème siècle, Wozzeck d'Alban Berg.

Je commencerais par une brève introduction à la biographie de Büchner, qui nous permettra d'en dégager des prémisses à l'écriture de Woyzeck. Après avoir analysé les différents enjeux littéraires et politiques de l'oeuvre en question, je vais essayer d'en repérer l'évolution jusque dans le livret de Berg. Il me paraît intéressant enfin, m'appuyant sur l'analyse de natrav, d'essayer de montrer quels rapports peuvent exister entre les enjeux de l'oeuvre et les moyens utilisés par Berg pour traduire musicalement ces enjeux, faisant de son opéra une certaine transcendance de l'oeuvre de Büchner. J'essayerais de ne pas aller trop vite, pour permettre de débattre un peu, et toutes les contributions sont bien entendu les bienvenues, il ne s'agit pas d'un cours mais plutôt d'une réflexion. Au vu de la qualité littéraire à laquelle nous avons à faire, il y a beaucoup de choses à dire (plus le Château de Barbe bleue par exemple Mr.Red ), et je ne saurais prétendre à l'exclusivité sur ce point.

Pour le Woyzeck de Büchner, j'ai l'édition des Solitaires Intempestifs.
Revenir en haut Aller en bas
poisson
Mélomane chevronné
poisson


Nombre de messages : 5507
Date d'inscription : 14/02/2009

Généalogie de Wozzeck Empty
MessageSujet: Re: Généalogie de Wozzeck   Généalogie de Wozzeck EmptyDim 11 Oct 2009 - 19:23

C'est traduit de quelle édition allemande? (Pas de la dernière Reclam de 2005, forcément.)
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian


Nombre de messages : 7333
Age : 39
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Généalogie de Wozzeck Empty
MessageSujet: Re: Généalogie de Wozzeck   Généalogie de Wozzeck EmptyDim 11 Oct 2009 - 19:26

On nous annonce un grand projet et Poisson commence déjà à critiquer. Mr. Green

Ça a l'air très intéressant ce que tu projettes Wolfgang. Entre ça et le fil de Natrav (quand il sera arrivé à terme), j'aurai vraiment - et quelques autres avec moi sans nul doute - toutes les cartes à main pour me plonger dans cette œuvre. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe


Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Généalogie de Wozzeck Empty
MessageSujet: Re: Généalogie de Wozzeck   Généalogie de Wozzeck EmptyDim 11 Oct 2009 - 19:32

poisson a écrit:
C'est traduit de quelle édition allemande? (Pas de la dernière Reclam de 2005, forcément.)

Celle de Werner Lehmann. Smile

Je t'invite au passage à nous dire quelle version tu préfères si tu en connais plusieurs. Smile
Revenir en haut Aller en bas
poisson
Mélomane chevronné
poisson


Nombre de messages : 5507
Date d'inscription : 14/02/2009

Généalogie de Wozzeck Empty
MessageSujet: Re: Généalogie de Wozzeck   Généalogie de Wozzeck EmptyDim 11 Oct 2009 - 19:47

Octavian a écrit:
On nous annonce un grand projet et Poisson commence déjà à critiquer. Mr. Green

Ça a l'air très intéressant ce que tu projettes Wolfgang. Entre ça et le fil de Natrav (quand il sera arrivé à terme), j'aurai vraiment - et quelques autres avec moi sans nul doute - toutes les cartes à main pour me plonger dans cette œuvre. Smile

meuh non. elle est surement très bien sa traduc à Braunschweig. mais vu qu'elle date de 2004, elle pouvait difficilement partir de l'édition 2005 hehe

Wolfgang a écrit:
poisson a écrit:
C'est traduit de quelle édition allemande? (Pas de la dernière Reclam de 2005, forcément.)

Celle de Werner Lehmann. Smile

Je t'invite au passage à nous dire quelle version tu préfères si tu en connais plusieurs. Smile

Le débat est plus sur l'ordre de scène qui est de l'ordre de la reconstruction à partir des éléments manuscrits disponibles. la dernière de reclam est intéressante parce qu'elle repart des manuscrits et réorganise la pièce (le début par exemple, qui commence avec la scène de la découpe des bâtons, en plus d'y insérer des scènes absentes. La traduc française que j'ai est un vieux machin qui part d'une édition sans doute très similaire à celles de l'édition critique de Lehmann (ils mentionnent quelques libertés dans l'ordre des scènes, là aussi.)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95087
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Généalogie de Wozzeck Empty
MessageSujet: Re: Généalogie de Wozzeck   Généalogie de Wozzeck EmptyLun 12 Oct 2009 - 0:14

Wolfgang a écrit:
En partant du fait divers, ou plutôt diront nous l'affaire Woyzeck, je vais tenter de retracer l'histoire littéraire, en passant bien évidemment par Büchner, terminant dans le livret d'un des plus grands opéras du XXème siècle, Wozzeck d'Alban Berg.

Je commencerais par une brève introduction à la biographie de Büchner, qui nous permettra d'en dégager des prémisses à l'écriture de Woyzeck. Après avoir analysé les différents enjeux littéraires et politiques de l'oeuvre en question, je vais essayer d'en repérer l'évolution jusque dans le livret de Berg. Il me paraît intéressant enfin, m'appuyant sur l'analyse de natrav, d'essayer de montrer quels rapports peuvent exister entre les enjeux de l'oeuvre et les moyens utilisés par Berg pour traduire musicalement ces enjeux, faisant de son opéra une certaine transcendance de l'oeuvre de Büchner. J'essayerais de ne pas aller trop vite, pour permettre de débattre un peu, et toutes les contributions sont bien entendu les bienvenues, il ne s'agit pas d'un cours mais plutôt d'une réflexion. Au vu de la qualité littéraire à laquelle nous avons à faire, il y a beaucoup de choses à dire (plus le Château de Barbe bleue par exemple Mr.Red ), et je ne saurais prétendre à l'exclusivité sur ce point.

Pour le Woyzeck de Büchner, j'ai l'édition des Solitaires Intempestifs.
Super, on attend de pied ferme ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe


Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Généalogie de Wozzeck Empty
MessageSujet: Re: Généalogie de Wozzeck   Généalogie de Wozzeck EmptyLun 12 Oct 2009 - 14:28

Tout commença, et nous serions même tentés de dire il était une fois Johann Christian Woyzeck, qui fut barbier et perruquier, puis soldat, à l'existence prolétaire et morbide, qui et toucha le fond en assassinant sa maitresse. Nous aurons le temps de revenir sur son histoire au moment de l'appropriation du fait par Büchner, et nous verrons de quelle manière mais aussi et surtout pourquoi il se l'approprie. Plusieurs de ces raisons nous sont donnés lorsque l'on s'intéresse à la biographie de Büchner. En voici quelques éléments brefs et généraux.

Georg Büchner est né le 17 octobre 1813, à Goddelau, aujourd'hui Riedstadt, dans le Sud-Ouest de l'Allemagne, près de Darmstadt. Son père Ernst Büchner fut médecin puis chimiste qui atteint la renommée en inventant l'entonnoir Büchner. Ernst et sa femme Louise auront cinq autres enfants, qui se distingueront tous dans la littérature, la politique ou encore la philosophie. Il suit des études de médecine sous la pression parental, mais va s'en écarter à son arrivée en France, à Strasbourg, s'intéressant tout particulièrement à la politique, plus transparente en France qu'en Allemagne dans les années 1830. Finalement, ses parents le rappellent en Allemagne, voyant d'un mauvais oeil ses activités et influences françaises.
Malgré le retour au pays natal, Büchner continue son activité, et écrit ses premiers textes à la portée politique. Voici notamment un texte où Büchner vante les mérites de la Révolution française, pour vous donner une idée des idées du jeune Büchner:

les français abolirent la monarchie héréditaire et élurent librement une nouvelle autorité, à laquelle tout peuple a droit en vertu de la Raison et des Saintes Ecritures. Les hommes qui devaient veiller à l'exécution des lois furent nommés par l'assemblée des représentants du peuple, il formèrent la nouvelle autorité. Ils étaient le gouvernement et les législateurs, élus par le peuple, et la France fut ainsi un Etat libre. Suivons son exemple.

La plume subversive de Büchner lui vaudra d'être finalement recherché par la police. Enfermé chez lui, il écrit La Mort de Danton, et Le Messager hessois. Pour situer un peu le contexte, précisons qu'un camarde de Büchner fut arrêté sur la voie public avec une centaine d'exemplaires du Messager hessois, et fut condamné pour cela à plusieurs années de prisons, ce qui est excellent indicateur de la pression qui pouvait alors régner sur lui. Büchner vit, et c'est aisément compréhensible, dans un climat de terreur continu. Il écrit alors Lenz, immédiatement censuré Il fuit finalement en France, avec de faux papiers. Il décide finalement de consacrer au théâtre, et ne plus écrire que pour le théâtre (arrêtant ainsi d'écrire des tracts et autres textes politiques), et de gagner sa vie par la science. Léonce et Léna sera écrit pour gagner un concours, et se trouve être la seule comédie que Büchner aura l'occasion d'écrire. Il part alors à Zurich pour étudier l'anatomie, et meurt alors du typhus au début de l'année 1837, à 24 ans.


Donnons quelques points de repères concernant Woyzeck, oeuvre qui restera à jamais inachevée. Il ne nous reste que des fragments, sur lesquels je m'appuierais principalement. Il existe deux versions primitives, quelques fragments supplémentaires et une copie au propre provisoire. Exploitant tous ces éléments, nous aurons une excellente vision de ce que Bûchner a investi dans son oeuvre, philosophiquement et politiquement.

Prémisses de Woyzeck

Il est évident que si Büchner choisit Woyzeck comme personnage principal pour sa pièce, il y a pour cela de nombreuses raisons. Tout d'abord le fait en lui-même constitue une merveilleuse matière première pour laisser exprimer la philosophie et la pensée politique de Büchner. Le naturalisme est prégnant chez Büchner, remarquablement en avance sur son temps, comme nous le verrons plus en profondeur au moment de l'analyse même de l'oeuvre.
L'oeuvre en elle-même contient des éléments qui semblent directement autobiographique. Comment passer à côté du rôle du médecin, référence implicite à son père et aux scientifiques qu'il eut l'occasion de côtoyer, et nous verrons quelle vision péjorative il a de l'activité médicale et scientifique.
Autre prémisse, Büchner se passionna déjà pour le meurtrier du roi Henri IV, François Ravaillac, un fanatique. Büchner prononça même un discours à son propos pour l'association Eugenia dont il faisait alors parti. Woyzeck l'assassin était donc bien en mesure de convenir à Büchner le philosophe et dramaturge.
Autre piste, la terreur dans laquelle vivait Büchner continuellement l'a certainement amené à adopter un point de vue tout à fait personnel sur la question de l'oppression et de l'aliénation de la société sur l'individu, qui devait lui permettre d'être touché par l'affaire et en donner l'écho dans son oeuvre. Sa famille proche s'inquiétait même de l'état de Georg durant ces dures années:

"La peur constante d'être arrêté, ajoutée au fait qu'il travaillait comme un forcené à son Danton [La mort de Danton], plongeait Georg dans une fièvre indescriptible. Il parlait peu, mangeait peu, dormait peu et mal, et avait toujours l'air bouleversé et hagard."
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav


Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Généalogie de Wozzeck Empty
MessageSujet: Re: Généalogie de Wozzeck   Généalogie de Wozzeck EmptyLun 12 Oct 2009 - 14:36

cheers
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95087
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Généalogie de Wozzeck Empty
MessageSujet: Re: Généalogie de Wozzeck   Généalogie de Wozzeck EmptyLun 12 Oct 2009 - 21:42

Wolfgang a écrit:
les français abolirent la monarchie héréditaire et élurent librement une nouvelle autorité,
Eh oui, Büchner ne maîtrisait pas pleinement la langue française avant son exil. Mr. Green

C'est juste pour montrer que j'ai bien tout lu.


Le point que tu fais sur la relation entre engagement politique, connaissances scientifiques et naissance d'un naturalisme est extrêmement bien construit. Very Happy

Ca éclaire très bien la constante de la persécution qu'on trouve dans toute son oeuvre, aussi bien du point de vue biographique que du point de vue idéologique... Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe


Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Généalogie de Wozzeck Empty
MessageSujet: Re: Généalogie de Wozzeck   Généalogie de Wozzeck EmptyLun 12 Oct 2009 - 22:05

Merci grandement pour vos encouragements. Je prépare la suite. Smile
Revenir en haut Aller en bas
senga
Mélomane averti
senga


Nombre de messages : 205
Date d'inscription : 06/12/2008

Généalogie de Wozzeck Empty
MessageSujet: Re: Généalogie de Wozzeck   Généalogie de Wozzeck EmptyLun 12 Oct 2009 - 23:32

Vraiment une bonne idée. Pourras-tu montrer que l’OVNI Woyzeck et la météore Büchner, tous deux déjà a-tonaux, désaccordés en leur temps, n’attendaient que Berg? Ca m'intéresserait beaucoup de voir cette intuition confirmée ou contestée.
Et qu'on se base sur X ou Y pour la traduction ou la structuration de Büchner, c'est plutôt insignifiant, non?
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe


Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Généalogie de Wozzeck Empty
MessageSujet: Re: Généalogie de Wozzeck   Généalogie de Wozzeck EmptyLun 12 Oct 2009 - 23:42

senga a écrit:
Et qu'on se base sur X ou Y pour la traduction ou la structuration de Büchner, c'est plutôt insignifiant, non?

Pas tant que ça, cela peut parfois changer l'essence d'une oeuvre du tout au tout. Cela dit, je n'ai consulté qu'une seule source...
Evidemment, sinon, tu as affaire à un adepte du matérialisme historique, et j'essaierais de montrer que rien - ou très peu - n'est hasardeux dans cette généalogie artistique.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95087
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Généalogie de Wozzeck Empty
MessageSujet: Re: Généalogie de Wozzeck   Généalogie de Wozzeck EmptyMar 13 Oct 2009 - 17:57

senga a écrit:
Vraiment une bonne idée. Pourras-tu montrer que l’OVNI Woyzeck et la météore Büchner, tous deux déjà a-tonaux, désaccordés en leur temps, n’attendaient que Berg? Ca m'intéresserait beaucoup de voir cette intuition confirmée ou contestée.
Et qu'on se base sur X ou Y pour la traduction ou la structuration de Büchner, c'est plutôt insignifiant, non?
Selon l'ordre des fragments, c'est comme pour le Procès, ça altère quand même significativement la compréhension finale amha.

Et puis on est là pour être informatif, alors... Cool
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe


Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Généalogie de Wozzeck Empty
MessageSujet: Re: Généalogie de Wozzeck   Généalogie de Wozzeck EmptyMer 14 Oct 2009 - 19:31

Nous arrivons donc maitenant à l'étude de l'oeuvre en elle-même que constitue Woyzeck. Jevais commencer par analyser l'oeuvre de manière plus ou moins précise, en analysant l'histoire et les personnages, à travers l'évolution de l'oeuvre*, puis je reviendrais sur des considérations plus générales, comme les points philosophiques, politiques que pose l'oeuvre, sans oublier d'analyser en quoi l'oeuvre est remarquablement en avance sur son temps artistiquement parlant, mais plus tard.

*Nous avons la chance de posséder les différentes versions primitives, dans leur ordre chronologique d'écriture (je ne parle pas de la répartition à l'intérieur des versions). Nous allons voir que c'est une véritable chance, ainsi nous allons pouvoir observer ce que rajoute, enlève, complète Büchner, ce qui n'aurait peut-être pas été le cas si l'oeuvre eut été terminée. En tout état de cause, c'est la génèse de la réappropiation de "l'affaire Woyzeck" par Büchner, avec tout ce que ça implique politiquement et philosophiquement, que nous allons pouvoir observer.

Je vais donc me baser sur:
-la 1ère version primitive (1VP)
-la 2ème version primitive (2VP)
-quelques fragments épars (FE)
-et une copie au propre provisoire (CP)

Commençons donc: première réappropriation, le prénom de Woyzeck change: de Johann Christian, on passe à Louis (1VP), puis à Franz (dès la 2VP). Marie s'appelle Margreth, ce qui n'est pas non plus le prénom de la veuve Wood en question (Christiane). Les modifications sont profondes, comme nous allons le voir, et Büchner n'est pas là en biographe de Woyzeck, mais bien en dramaturge.

En comparant le début de l'oeuvre dans ses différentes "versions", une chose est frappante, et capitale. Au début de la 1VP, Woyzeck n'est pas fou. Il propose à Marie (pour des questions de lisibilité, je parlerais toujours de Marie sous ce prénom, bien que dans la 1VP, comme je l'ai dit, elle est désignée par Margreth) d'aller au spectacle, avec attention:

"T'as envie?"

Plus tard, elle lui manque profondément alors qu'il est à la caserne et a des doutes sur la fidélité de Marie. Il va donc la voir, et la retrouve dans une auberge en train, justement, de le tromper. C'est alors que Woyzeck devient fou, et commence à perdre la tête:

"Le sang? Pourquoi le sang? C'est comme s'il se vautraient dans une mer de sang, tous ensemble! Ah, une mer rouge!"

Voici que nous arrivons au point intéressant, à savoir que dès la 2VP, et on retrouve cela dans la CP, Woyzeck est fou, aliéné, dès le début de l'oeuvre, et ce n'est pas le fait que Marie le trompe qui le plonge dans la folie mais c'est bien à travers son existence tout entière que la société l'a déjà aliéné. C'est un changement fondamental, et il est tout à fait passionnant d'observer comment Büchner introduit dans son texte un élément politique par cette modification. La première prise de parole de Woyzeck, dès la 2VP (on la retrouve dans la CP), est édifiante:

"Oui, Andrès, c'est bien là - l'endroit est maudit. Tu vois cette bande lumineuse à travers l'herbe, où poussent les champignons? C'est là que la tête roule le soir, une fois quelqu'un la ramassée, il croyait prendre un hérisson, après trois jours et trois nuits, le souffle coupé, il était mort. (Tout bas:) C'étaient les francs-maçons, je le sais, les francs-maçons."

On le voit donc déjà plongé dans d'étranges hallucinations paranoïaques.

Voilà donc un point tout à fait remarquable, et qui change bien des choses: Woyzeck n'est pas aliéné par un chagrin d'amour mais par la société, au caractère éminement aliénante. Ce caractère se retrouve, dans le début de la 1VP, par le discours du bonimenteur, par les chansons frivoles d'Andrès, par les tromperies de Marie, ce dont il sera l'objet très bientôt: nous analyserons donc à la société qui entoure Woyzeck, et en quoi celui-ci ne peut que se réfugier dans la folie sous sa pression.
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav


Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Généalogie de Wozzeck Empty
MessageSujet: Re: Généalogie de Wozzeck   Généalogie de Wozzeck EmptyVen 16 Oct 2009 - 15:38

Je suis en train de lire ce Woyzeck.
C'est amusant, dans les scènes respectées par Berg pour son livret, comme celle du défilé avec Marie et Margreth, j'entends immédiatement la musique qui accompagne ma lecture c'est un peu gênant, tout l'aspect théâtral disparaît. Mr. Green

Je vais lire Lenz ensuite qui me semble un parallèle intéressant à faire avec Woyzeck.
Revenir en haut Aller en bas
Passage
De passage pour longtemps
Passage


Nombre de messages : 2134
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/07/2007

Généalogie de Wozzeck Empty
MessageSujet: Re: Généalogie de Wozzeck   Généalogie de Wozzeck EmptyVen 16 Oct 2009 - 16:42

Wolfgang a écrit:

Voilà donc un point tout à fait remarquable, et qui change bien des choses: Woyzeck n'est pas aliéné par un chagrin d'amour mais par la société, au caractère éminement aliénante. Ce caractère se retrouve, dans le début de la 1VP, par le discours du bonimenteur, par les chansons frivoles d'Andrès, par les tromperies de Marie, ce dont il sera l'objet très bientôt: nous analyserons donc à la société qui entoure Woyzeck, et en quoi celui-ci ne peut que se réfugier dans la folie sous sa pression.
C'est très intéressant tout ce que dit Wolfgang. Je ne sais pas trop si Woyzeck est la première pièce qui prend comme sujet un fait divers, mais ça ne serait pas étonnant, et il en fait une tragédie du déterminisme social. Ça fait écho à la fondation ultérieure de la sociologie par Durkheim qui montra que le suicide n'était pas l'affaire d'individus isolés, mais bien de la société (vous pouvez y voir une allusion à l'actualité, ça ne me dérange pas). Il serait intéressant de savoir si Berg avait lu Durkheim, mais je m'égare peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95087
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Généalogie de Wozzeck Empty
MessageSujet: Re: Généalogie de Wozzeck   Généalogie de Wozzeck EmptyVen 16 Oct 2009 - 19:06

natrav a écrit:
Je suis en train de lire ce Woyzeck.
C'est amusant, dans les scènes respectées par Berg pour son livret, comme celle du défilé avec Marie et Margreth, j'entends immédiatement la musique qui accompagne ma lecture c'est un peu gênant, tout l'aspect théâtral disparaît. Mr. Green
Et moi j'écoutais Gurlitt aujourd'hui tout en suivant la VP1 de Büchner (qui ne correspond pas, c'est plus marrant). Very Happy

Je trouve vraiment le tranchant de cette langue très séduisant, bien plus que ne le laisse entendre Berg, je confirme. Et je l'entends plus chez Gurlitt chez qui la déclamation est première (c'est quand même très moderne et original, même si ça l'est moins).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe


Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Généalogie de Wozzeck Empty
MessageSujet: Re: Généalogie de Wozzeck   Généalogie de Wozzeck EmptySam 17 Oct 2009 - 12:01

emmanuel a écrit:
C'est très intéressant tout ce que dit Wolfgang. Je ne sais pas trop si Woyzeck est la première pièce qui prend comme sujet un fait divers, mais ça ne serait pas étonnant, et il en fait une tragédie du déterminisme social. Ça fait écho à la fondation ultérieure de la sociologie par Durkheim qui montra que le suicide n'était pas l'affaire d'individus isolés, mais bien de la société (vous pouvez y voir une allusion à l'actualité, ça ne me dérange pas). Il serait intéressant de savoir si Berg avait lu Durkheim, mais je m'égare peut-être.

Merci, et je te retourne le compliment, car tu apportes l'idée telle que je n'ai pas su la nommer (déterminisme social).

Si vous lisez en même temps, donnez vos impressions, et n'hésitez pas à compléter/réfuter mon propos. Smile
Revenir en haut Aller en bas
senga
Mélomane averti
senga


Nombre de messages : 205
Date d'inscription : 06/12/2008

Généalogie de Wozzeck Empty
MessageSujet: Re: Généalogie de Wozzeck   Généalogie de Wozzeck EmptySam 17 Oct 2009 - 15:09

Il y aussi le "fatalisme de l’histoire" que Büchner mentionne dans une lettre adressée à sa fiancée ( !!!). "Je me suis senti comme anéanti par le fatalisme atroce de l’histoire. Je trouve dans la nature humaine une égalité épouvantable, dans les conditions de vie des hommes une violence inéluctable. L’individu n’est que de l’écume sur la vague, la grandeur un simple hasard, la souveraineté du génie un spectacle de marionnettes, une lutte ridicule contre une loi d’airain qu’il est sublime (« das Höchste ») de connaître et impossible de maîtriser."
Il ajoute un peu plus loin que l’expression "on doit" "il faut" (das Muss) est la sentence qui condamne l’homme au moment même de son baptême.
Même si cela vaut davantage pour la Mort de Danton que pour Woyzeck, ça va dans le même sens. Ce que Büchner appelait le fatalisme de l’histoire lorsqu’il parlait de la Révolution française, se retrouve ici sous la forme d’une fatalité sociale ou dans Lenz (encore un fait divers) sous la forme d’un enfermement psychique .
@Natrav : attention, pour Lenz, âmes sensibles, s'abstenir: c'est stupéfiant.
@Wolfgang : merci!
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian


Nombre de messages : 7333
Age : 39
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Généalogie de Wozzeck Empty
MessageSujet: Re: Généalogie de Wozzeck   Généalogie de Wozzeck EmptySam 17 Oct 2009 - 21:22

senga a écrit:
@Natrav : attention, pour Lenz, âmes sensibles, s'abstenir
Mais non, mais non, les âmes sensibles sont justement celles à qui cette lecture s'adresse en priorité. Wink


( Twisted Evil )
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav


Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Généalogie de Wozzeck Empty
MessageSujet: Re: Généalogie de Wozzeck   Généalogie de Wozzeck EmptyDim 18 Oct 2009 - 20:47

J'ai fais u sondage dans le texte de Lenz avant d'y revenir, c'est absolument captivant, c'est une écriture de fou ! Shocked

Je reviendrai sur la lecture de Woyzeck. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe


Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Généalogie de Wozzeck Empty
MessageSujet: Re: Généalogie de Wozzeck   Généalogie de Wozzeck EmptyMer 21 Oct 2009 - 23:37

Voici donc une analyse de la société qui entoure le personnage central qu'est Woyzeck. En quelques personnages, Büchner élabore magnifiquement plusieurs sujets de sociétés: de fait, chaque personnage symbolise une particularité sociale, une catégorie sociale, des actes. Pour résumer l'enjeu, à travers quelques personnages, Büchner se pose le défi de critiquer la société dans son ensemble. Et nous allons voir avec quelque génie il y parvient, en faisant usages de quelles figures.

La premier personnage, j'aurais envie de dire la première figure voir le premier symbole, puisqu'ici il s'agit précisemment de cela, est un des plus intéressants. Pourtant, il ne figure que dans la 1VP et la 2VP, et qui disparaît dans la CP. Il s'agit du bonimenteur, ou crieur public. Dans la 1VP, c'est le bonimenteur qui commence, et c'est ô combien important. Voyons ce qu'il énonce:

"- Messieurs! Messieurs! Voyez la créature, comme Dieu a fait, rien, absolument rien. Voyez maintenant l'art: se dresse sur ses pattes, porte habit et culotte, manie le sabre! [...] La raprésentation commence! C'est le début du début! Tout de suite le commencement du commencement!"

Il y a une intéressante particularité ici: à la fois, le bonimenteur s'adresse à la fois à Woyzeck et à Marie ainsi qu'au peuple de la pièce, pour les attirer vers son spectacle. Mais à la fois, et surtout, le bonimenteur s'adresse directement à nous, les spectateurs, et nous introduit au spectacle auquel nous assistons déjà. J'y vois précisemment un élément de distanciation que l'on peut retrouver chez Brecht en particulier.
Que nous dit le bonimenteur sur le spectacle auquel nous assistons? C'est un spectacle misérable par essence. Le spectacle est décrit comme étant une immense hypocrisie, insupportable, qui fausse nos rapports, qui ne veut que nous intriguer, nous surprendre. Une recherche instinctive du spectaculaire qui nous aliène tous:

"Montre ton talent! Montre ton animale faculté de raisonner! Fais honte à la société humaine!"

Le but est de plaire, d'intriguer, par un jeu d'apparence, de mensonge, d'hypocrisie. Ce n'est pas pour rien si Marie veut aller à ce spectacle:

"Je veux bien. Ca doit être beau. Lui, quels pompons il a, et elle avec le pantalon!"

On voit bien dans cette phrase les raisons purement instinctive,s spectaculaires, peu ordinaires, qui entraînent le couple à l'intérieur de la baraque devant laquelle se situe le bonimenteur. Plus tard, c'est encore le spectaculaire qui intrigue Marie:

"Faut que j'voie ça."

C'est ce spectacle que Büchner critique. A la fois parce qu'il aliène l'individu, qui est tiré vers ce qu'il a de plus primitif. A la fois parce qu'il se revendique de l'art (voir 1ère citation dans ce post), alors qu'il y est on ne peux plus éloigné. A la fois parce que le spectacle est "faux", du début à la fin. Le bonimenteur veut persuader et convaincre de l'intérêt de son spectacle, par une série de fausses vérités, de clichés, de préjugés dans ce qu'ils ont de plus infondés. La structure argumentative de son quasi-discours est édifiante, et le raisonnement ne tient pas debout une seconde.
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav


Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Généalogie de Wozzeck Empty
MessageSujet: Re: Généalogie de Wozzeck   Généalogie de Wozzeck EmptyJeu 22 Oct 2009 - 0:03

En relisant ça j'ai pensé au film de Max Ophuls, Lola Montès, quand le Monsieur Loyal au tout début nous invite à écouter cette triste histoire. Ici il s'agit d'un singe je crois, parangon de l'humanité qui se vautre dans ses plus bas instincts.
On dirait une critique de la télé réalité. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe


Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Généalogie de Wozzeck Empty
MessageSujet: Re: Généalogie de Wozzeck   Généalogie de Wozzeck EmptyJeu 22 Oct 2009 - 0:12

natrav a écrit:
En relisant ça j'ai pensé au film de Max Ophuls, Lola Montès, quand le Monsieur Loyal au tout début nous invite à écouter cette triste histoire. Ici il s'agit d'un singe je crois, parangon de l'humanité qui se vautre dans ses plus bas instincts.
On dirait une critique de la télé réalité. Mr. Green

Oui, c'est marrant, j'ai croisé Lola Montès dans une de mes lectures récemment. Le rapprochement est intéressant car c'est typiquement le genre de figure à l'exubérance extrême.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95087
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Généalogie de Wozzeck Empty
MessageSujet: Re: Généalogie de Wozzeck   Généalogie de Wozzeck EmptyJeu 22 Oct 2009 - 22:28

Wolfgang a écrit:
"- Messieurs! Messieurs! Voyez la créature, comme Dieu a fait, rien, absolument rien. Voyez maintenant l'art: se dresse sur ses pattes, porte habit et culotte, manie le sabre! [...] La raprésentation commence! C'est le début du début! Tout de suite le commencement du commencement!"
Et Berg se souviendra du dispositif pour Lulu (piqué à Leoncavallo d'ailleurs Mr. Green ). (Oui, bon, et un peu à Brecht aussi.)


Citation :
C'est ce spectacle que Büchner critique. A la fois parce qu'il aliène l'individu, qui est tiré vers ce qu'il a de plus primitif. A la fois parce qu'il se revendique de l'art (voir 1ère citation dans ce post), alors qu'il y est on ne peux plus éloigné. A la fois parce que le spectacle est "faux", du début à la fin. Le bonimenteur veut persuader et convaincre de l'intérêt de son spectacle, par une série de fausses vérités, de clichés, de préjugés dans ce qu'ils ont de plus infondés. La structure argumentative de son quasi-discours est édifiante, et le raisonnement ne tient pas debout une seconde.
C'est étrange, je vois plus de compassion ou de constat attristé que de fureur chez Büchner, malgré sa vie, malgré le propos subversif de ses oeuvres. Il y a dans la froideur même du ton quelque chose d'une tendresse...

Cela dit, je te lis avec grand intérêt, ne t'arrête surtout pas. bounce
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe


Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Généalogie de Wozzeck Empty
MessageSujet: Re: Généalogie de Wozzeck   Généalogie de Wozzeck EmptyJeu 22 Oct 2009 - 22:43

DavidLeMarrec a écrit:
C'est étrange, je vois plus de compassion ou de constat attristé que de fureur chez Büchner, malgré sa vie, malgré le propos subversif de ses oeuvres. Il y a dans la froideur même du ton quelque chose d'une tendresse...

N'hésite pas à développer! Moi, je vois très nettement une critique, étant donnés la violence du propos de ce bonimenteur. Il dresse un portrait très repoussant de ce bonimenteur. Dans la version originale, il parle dans un allemand approximatif, joue avec les mots et les syntaxes, et emploie de nombreux termes français (c'est donné en note dans la version que je possède). Quand il dit: "Faites honte à la société humaine!", je ne peux pas imaginer une seconde pour ma part qu'il ne s'agisse pas d'une violente critique, connaissant les idées et l'engagement de Büchner.

Content de t'entendre adhérer au rapprochement brechtien sinon! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran


Nombre de messages : 14259
Age : 61
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

Généalogie de Wozzeck Empty
MessageSujet: Re: Généalogie de Wozzeck   Généalogie de Wozzeck EmptyJeu 22 Oct 2009 - 22:59

Merci pour ce fil, Wolfgang !
Revenir en haut Aller en bas
senga
Mélomane averti
senga


Nombre de messages : 205
Date d'inscription : 06/12/2008

Généalogie de Wozzeck Empty
MessageSujet: Re: Généalogie de Wozzeck   Généalogie de Wozzeck EmptySam 24 Oct 2009 - 0:13

Wolfgang a écrit:
Pourtant, il ne figure que dans la 1VP et la 2VP, et qui disparaît dans la CP.
Peut-on tirer une conclusion de cette disparition ?
Wolfgang a écrit:
Que nous dit le bonimenteur sur le spectacle auquel nous assistons?
Je ne suis pas sûre de bien comprendre: tu veux dire que le bonimenteur nous fait entrer dans sa baraque comme Büchner dans sa pièce? La lecture que tu proposes m’intéresse d’autant plus qu’elle est inattendue pour moi car j’ai toujours tendance à voir Wozzeck comme une ligne discontinue sans belle ordonnance dramatique, sans exposition donc (ce que cette scène est pour toi, si j'ai bien compris), sans transitions, sans progression, sans issue.
Wolfgang a écrit:

C'est un spectacle misérable par essence. Le spectacle est décrit comme étant une immense hypocrisie, insupportable, qui fausse nos rapports, qui ne veut que nous intriguer, nous surprendre. Une recherche instinctive du spectaculaire qui nous aliène tous:
"Montre ton talent! Montre ton animale faculté de raisonner! Fais honte à la société humaine!"
Le but est de plaire, d'intriguer, par un jeu d'apparence, de mensonge, d'hypocrisie.
On voit bien dans cette phrase les raisons purement instinctive,s spectaculaires, peu ordinaires, qui entraînent le couple à l'intérieur de la baraque devant laquelle se situe le bonimenteur. Plus tard, c'est encore le spectaculaire qui intrigue Marie:
"Faut que j'voie ça."
C'est ce spectacle que Büchner critique. A la fois parce qu'il aliène l'individu, qui est tiré vers ce qu'il a de plus primitif. A la fois parce qu'il se revendique de l'art (voir 1ère citation dans ce post), alors qu'il y est on ne peux plus éloigné. A la fois parce que le spectacle est "faux", du début à la fin. Le bonimenteur veut persuader et convaincre de l'intérêt de son spectacle, par une série de fausses vérités, de clichés, de préjugés dans ce qu'ils ont de plus infondés. La structure argumentative de son quasi-discours est édifiante, et le raisonnement ne tient pas debout une seconde.
Büchner me semble toujours faire tellement corps avec ses textes que l’idée d’une distanciation surprend mais pourquoi pas.
Certes oui, le forain est raillé, mais à travers lui, n'est-ce pas le discours optimiste et béat des Lumières et de leur « ose te servir de la raison » qui est visé. Avec Kant, même un cheval serait capable de compter sans servir de ses doigts. (j'espère que ma vulgarisation de la philo ne te affraid pas!)
Wolfgang a écrit:

Fais honte à la société humaine!"[/i]
Et quand le cheval obéit juste après, c'est qu'il pisse, non? Ne serait-ce pas tout simplement une façon d’humilier Woyzeck encore davantage ? Parce que le cheval a été hissé au rang de soldat et qu’il pisse, tout comme Woyzeck est soldat et pissera dans la rue, faisant ainsi honte à la société.

Berg, il s’est appuyé sur quelle version, finalement ? 1VP apparemment pas. 2VP? CP?
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe


Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Généalogie de Wozzeck Empty
MessageSujet: Re: Généalogie de Wozzeck   Généalogie de Wozzeck EmptySam 24 Oct 2009 - 10:24

Citation :
Peut-on tirer une conclusion de cette disparition ?

Pas grand chose si ce n'est des hypothèses... Büchner a sûrement dû trouver une unité nouvelle dans son oeuvre en enlevant le bonimenteur, ce qui l'a amené à le supprimer. Mais déjà, dans la 2VP, le bonimenteur n'est plus au début de l'oeuvre.

Citation :
Je ne suis pas sûre de bien comprendre: tu veux dire que le bonimenteur nous fait entrer dans sa baraque comme Büchner dans sa pièce? La lecture que tu proposes m’intéresse d’autant plus qu’elle est inattendue pour moi car j’ai toujours tendance à voir Wozzeck comme une ligne discontinue sans belle ordonnance dramatique, sans exposition donc (ce que cette scène est pour toi, si j'ai bien compris), sans transitions, sans progression, sans issue.

Le bonimenteur ne nous fait pas entrer dans la baraque, non, il s'adresse directement à nous. Il annonce le spectacle en quelque sorte, comme un présentateur. Les significations sont multiples. On peut noter qu'il cherche à nous inviter à un spectacle auquel nous assistons déjà, et c'est un paradoxe intéressant.

Citation :
Büchner me semble toujours faire tellement corps avec ses textes que l’idée d’une distanciation surprend mais pourquoi pas.
Certes oui, le forain est raillé, mais à travers lui, n'est-ce pas le discours optimiste et béat des Lumières et de leur « ose te servir de la raison » qui est visé. Avec Kant, même un cheval serait capable de compter sans servir de ses doigts. (j'espère que ma vulgarisation de la philo ne te affraid pas!)
Wolfgang a écrit:

Fais honte à la société humaine!"[/i]
Et quand le cheval obéit juste après, c'est qu'il pisse, non? Ne serait-ce pas tout simplement une façon d’humilier Woyzeck encore davantage ? Parce que le cheval a été hissé au rang de soldat et qu’il pisse, tout comme Woyzeck est soldat et pissera dans la rue, faisant ainsi honte à la société.

Par contre, je ne sais pas où tu vois cela... Le cheval ne pisse pas.
J'avais prévu de toute manière de développer un peu sur le contenu même de ce que dit le bonimenteur, et le rapport à la raison me paraît être plus complexe que cela.

Citation :
Berg, il s’est appuyé sur quelle version, finalement ? 1VP apparemment pas. 2VP? CP?

Nous ne le saurons probablement pas, à moins de faire des recherches. Il existe aussi des versions qui sont des adaptations pour la scène, et qui "mélange" les 1VP, 2VP, et CP. Par exemple, dans l'adaptation pour la scène que je possède, il y a bien le bonimenteur dès le début.
Il est possible, voir probable que Berg ait vu une de ces adaptations.
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe


Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Généalogie de Wozzeck Empty
MessageSujet: Re: Généalogie de Wozzeck   Généalogie de Wozzeck EmptyVen 30 Oct 2009 - 19:43

Poursuivons donc l'étude de ce Woyzeck, qui passionne au point d'entrainer des mouvements de foule, mais qu'importe.

Nous allons essayer de voir ce que contient le discours du bonimenteur, puisqu'il s'agit véritablement d'un discours, d'un prologue, d'une introduction à ce qui suit, voyons donc comment il le fait.
Il y a plusieurs éléments remarquables:

Il y a dès le début quelque chose de fondamental: le bonimenteur s'exclame alors:

"Voyez la créature, comme Dieu a fait, rien, absolument rien."

Qu'est ce que cela implique. Déjà, il n'y a pas athéisme: le bonimenteur déclare bien que l'Homme est la création de Dieu. Seulement, l'Homme n'est primitivement rien: il remet donc en question les questions de la dignité humaine inaliénable que l'Homme est censé avoir dès sa naissance (intéressant lorsque l'on connaît les idées de Büchner, proche de celles héritées de la Révolution française). Mais cela va plus loin, le bonimenteur déclare:

"Voyez maintenant l'art: se dresse sur ses pattes, porte habit et culotte, manie le sabre!"


Voilà donc l'issue que propose, la seule élévation disponible pour l'Homme après sa création par Dieu et le néant dans lequel il se trouve, puisqu'il n'est "rien". Il s'agit donc de l'art, et quel art... On retrouve dans l'allusion au sabre le fait de s'engager dans l'armée, et c'est là la seule issue qui était possible pour Woyzeck.

Par la suite, on voit une description plutôt critique du faux-semblant de l'apparence:

"Fais révérence, comme ça tu es baron!"
"Lui, quels pompons il a, et elle avec le pantalon!"


Je vois mal Büchner goûter ce genre de farce spectaculaire. Il décrit la misère, la dénonce. Il ne dénonce plus le bonimenteur que Marie qui est attiré par le spectacle néanmoins.
Je vais essayer de lire ce livre, dont je ne me souviens plus le titre, où sont abordées les idées philosophiques et politiques de Büchner. D'une certaine manière, je vois du matérialisme historique, voir du déterminisme, dans la façon qu'à Marie d'être attirée vers le spectacle, puisqu'au vu de ces conditions d'existence, elle et Woyzeck peuvent être attiré vers ce genre de spectacle misérable. Pour résumer, et pour rendre la chose plus concrète, si vous croisiez ce bonimenteur en vous promenant dans la rue, et que vous ne désirez pas entrer dans ce spectacle, voir vous en êtes plutôt repoussé, c'est que vous avez des conditions d'existence (éducation, mode de vie, valeurs, intérêts, goûts...) qui font que vous n'êtes pas en position d'apprécier ce genre de spectacle. En cela, Büchner nous montre une partie des misérables conditions d'existence de Marie et Woyzeck.
Ce sont des choses sur lesquelles nous aurons l'occasion de revenir plus en profondeur ultérieurement.

Enfin, on trouve aussi une critique d'un spectacle toujours tourné vers une certaine aristocratie:

"Est favori de toutes les têtes couronnéees!"

Bon, je comprends bien que ça ne passionne pas grand monde, mais j'essaye de citer pour que la possession du livre ne soit pas trop indispensable pour suivre.
Revenir en haut Aller en bas
senga
Mélomane averti
senga


Nombre de messages : 205
Date d'inscription : 06/12/2008

Généalogie de Wozzeck Empty
MessageSujet: Re: Généalogie de Wozzeck   Généalogie de Wozzeck EmptyVen 30 Oct 2009 - 23:02

Wolfgang a écrit:
[
Par contre, je ne sais pas où tu vois cela... Le cheval ne pisse pas.
Je crois bien qu’il y a d’abord la scène dont tu parles devant la baraque puis on entre avec Marie et Woyzeck dans la baraque, on assiste au spectacle du cheval qui se conduit de façon "inconvenante" (" ungebührlich"?). J’en avais conclu qu’il pissait devant tout le monde. Büchner anticipe ainsi Woyzeck pissant dans la rue et poursuit la comparaison animal / homme qui illustre son propos critique (rousseauiste ?) de la civilisation.
Car "art" (Kunst) = éducation, n'est-ce pas? Une fois revêtu d’une redingote, d’une culotte et d’un sabre, le cheval est accepté par la société (têtes couronnées, sociétés savantes) mais la nature n’a pas été éliminée : il continue à pisser en public. Ce qui est mis en doute, c’est la conception, défendue par la suite par le Docteur, d’un être doué de volonté qui serait garantie de liberté : l'animal civilisé (le cheval) et l'homme-créature (Woyzeck) sont mis sur le même plan.
La civilisation éteint la part de génie en l'homme, elle le berce d'illusions, elle l'asservit.
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe


Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Généalogie de Wozzeck Empty
MessageSujet: Re: Généalogie de Wozzeck   Généalogie de Wozzeck EmptySam 31 Oct 2009 - 12:25

Oui, tu as parfaitement raison, je viens de revérifier.
Je lis:

"(Le canasson oublie de se retenir) Vas-y, fait honte à la société."

Oui, donc ton raisonnement tiens parfaitement debout.
Revenir en haut Aller en bas
senga
Mélomane averti
senga


Nombre de messages : 205
Date d'inscription : 06/12/2008

Généalogie de Wozzeck Empty
MessageSujet: Re: Généalogie de Wozzeck   Généalogie de Wozzeck EmptySam 31 Oct 2009 - 23:55

On a connaissance d'écrits de Berg dans lesquels il expliquerait pourquoi il a retenu telle scène de Büchner et pas telle autre?

On a connaissance d'un engagement politique de Berg ou plus largement de l'Ecole de Vienne?

Voilà mes questions du soir Wink
Bonsoir.
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe


Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Généalogie de Wozzeck Empty
MessageSujet: Re: Généalogie de Wozzeck   Généalogie de Wozzeck EmptyDim 1 Nov 2009 - 2:42

senga a écrit:
On a connaissance d'écrits de Berg dans lesquels il expliquerait pourquoi il a retenu telle scène de Büchner et pas telle autre?

On a connaissance d'un engagement politique de Berg ou plus largement de l'Ecole de Vienne?

Voilà mes questions du soir Wink
Bonsoir.

Nous anticipons là sur la cours de la généalogie... Bon, je vais tâcher d'accélérer un peu.
Sinon:
1ère question: Peu probable.
2ème question: D'une certaine manière, certainement. Tout dépend ce que l'on entend par engagement politique.
Revenir en haut Aller en bas
senga
Mélomane averti
senga


Nombre de messages : 205
Date d'inscription : 06/12/2008

Généalogie de Wozzeck Empty
MessageSujet: Re: Généalogie de Wozzeck   Généalogie de Wozzeck EmptyLun 2 Nov 2009 - 13:14

Wolfgang a écrit:

Nous anticipons là sur la cours de la généalogie... Bon, je vais tâcher d'accélérer un peu.
Ce n'était pas mon objectif. Tu mènes le fil comme tu veux! Mais c'est vrai que quand on ne fait rien soi-même et que le sujet intéresse, on trouve toujours que ça va trop lentement!
Wolfgang a écrit:
Sinon:
1ère question: Peu probable.
Dommage, tu vas avoir du travail!
Wolfgang a écrit:
2ème question: D'une certaine manière, certainement. Tout dépend ce que l'on entend par engagement politique.
Dans ces 1ères décennies du 20ème, il se passe des choses en Europe centrale et je me demandais si Schönberg, Berg, Webern (et d'autres?) avaient pris position par rapport à l'avènement d'un monde communiste à l'est. Je pensais que cela pouvait être important pour faire un parallèle ou au contraire une opposition Büchner-rév° française/Berg-mouvements révolutionnaires.
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe


Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Généalogie de Wozzeck Empty
MessageSujet: Re: Généalogie de Wozzeck   Généalogie de Wozzeck EmptyLun 2 Nov 2009 - 15:34

senga a écrit:
Dans ces 1ères décennies du 20ème, il se passe des choses en Europe centrale et je me demandais si Schönberg, Berg, Webern (et d'autres?) avaient pris position par rapport à l'avènement d'un monde communiste à l'est. Je pensais que cela pouvait être important pour faire un parallèle ou au contraire une opposition Büchner-rév° française/Berg-mouvements révolutionnaires.

Il y a, et on peut le déclarer sans trop en douter, de fortes préoccupations sociales chez Berg: ses deux opéras en sont imprégnées.
Quant à une prise de position, je ne peux pas te répondre, mais j'ai prévu de me renseigner là-dessus, je te tiens au courant dès que je trouve quelque chose.
Néanmoins, je doute qu'il y ait une forte imprégnation politique de type idéologique dans la pensée de Berg.
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe


Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Généalogie de Wozzeck Empty
MessageSujet: Re: Généalogie de Wozzeck   Généalogie de Wozzeck EmptyMer 11 Nov 2009 - 19:37

J'allais écrire la suite, mais je me demandais si en fait ça intéresse toujours des gens, puisque je suis allé repêcher le topic assez loin dans le général... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl


Nombre de messages : 13311
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Généalogie de Wozzeck Empty
MessageSujet: Re: Généalogie de Wozzeck   Généalogie de Wozzeck EmptyMer 11 Nov 2009 - 19:39

Oui, oui, même si on n'intervient pas. Généalogie de Wozzeck Icon_biggrin
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe


Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Généalogie de Wozzeck Empty
MessageSujet: Re: Généalogie de Wozzeck   Généalogie de Wozzeck EmptyJeu 12 Nov 2009 - 22:20

Parmi les thèmes qu'aborde Büchner, il en est un qui est particulièrement intéressant, celui de la science et de la médecine. Un rapide coup d'oeil à la biographie de l'auteur nous permet déjà d'observer que Büchner a une véritable expérience du monde scientifique de son époque: son père est médecin, il fera lui-même des études de médecine à Strasbourg, puis des études scientifiques à Giessen, et enfin quelques années plus tard à la Faculté des sciences de Zürich. En Suisse, il entraîna même l'enthousiasme par le sérieux de ses recherches, et semble promit à une brillant avenir universitaire. Il meurt néanmoins du typhus. C'est dans ce contexte de réussite scientifique que Büchner écrit Woyzeck: il baigne alors pleinement dans le milieu scientifique. La pensée de l'auteur se cristallise, et c'est au vitriol que le portrait des confrères de Büchner est réalisé.

Il y a un personnage qui incarne le monde scientifique dans son ensemble, et qui montre encore cette capacité que possède Büchner à investir tout un tas d'idées, tout un domaine, tout un monde en un seul personnage. Il s'agit du Docteur.

Une fois encore, il nous faut suivre chronologiquement l'apparition de cette figure qu'est ce Docteur au fil des versions. Dans la 1VP, le Docteur n'est présent qu'à la toute fin, en présence de l'huissier de justice, du juge et du barbier (Woyzeck). Il ne prononce pas un mot. Pourtant, il est bien question, déjà, de critiquer la science telle qu'elle existe.

Le bonimenteur en parle, déjà, dès le début:

"Vas-y, fais honte à la société. Voyez, la bête est encore nature, nature non raffinée. Elle peut vous en apprendre! Demandez aux médecins si ce n'est pas hautement nuisible!"

On voit déjà ici que les Docteurs sont investis du pouvoir de dire ce qui est nuisible et ce qui ne l'est pas. Il va sans dire que ce n'est pas là une conception que partage Büchner.
Un autre passage est plus édifiant encore, où le fameux barbier s'exprime ainsi au Sous-officier qui vient de le menacer physiquement:

"Je suis la Science. Je reçois chaque semaine une demi-couronne pour ma scientificité, faut pas qu'il m'abîme ou je vais crever de faim. Je suis une spinoza pericyclada; j'ai un dos latin. Je suis un squelette vivant. Je suis étudié par l'humanité entière. [...] Il faut que nous soyons amis. Sans votre courage, pas de science. Rien que la nature, pas d'amputation."

Il y a plusieurs points importants à soulever ici. Déjà, le fait que Woyzeck soit payé pour sa "scientificité" figure déjà dans la 1VP, bien que le médecin n'y figure pas encore, et que son "contrat" ne soit pas encore explicitement donné. On voit bien ici que Woyzeck est exploité en tant qu'objet d'étude, et respecte les prérogatives qui lui sont imposées ("faut pas qu'il m'abîme").
Ensuite, autre point important, l'allusion à la médecine militaire, qui est en réalité le fondement tout entier, ou presque, de la médecine de l'époque. Les techniques et les connaissances prennent de formidables envols sur les champs de bataille, où les médecins développent la chirurgie tout particulièrement, mais aussi leur connaissance de la médecine en général. Voilà de quoi il est question lorsque Woyzeck déclare "Sans votre courage, pas de science", sous-entendu, "sans guerre, pas de médecine", avec ce qu'il faut d'ironie concernant le "courage" de l'armée.

A la fin de la 1VP, Woyzeck lâche ce qui constitue son propre jugement, particulièrement noir:

"Athée dogmatique. Long, maigre, lâche, mauvais, scientifique."

La place du mot scientifique, qui clotûre la 1VP, et particulièrement, et s'inscrit dans cette gradation de ce qu'il se reproche lui-même. Scientifique, parce que cela est pire qu'être lâche et mauvais en somme.


Dernière édition par Wolfgang le Jeu 12 Nov 2009 - 22:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe


Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Généalogie de Wozzeck Empty
MessageSujet: Re: Généalogie de Wozzeck   Généalogie de Wozzeck EmptyJeu 12 Nov 2009 - 22:21

Dans la 2VP, le Docteur intervient enfin, assez longuement, dans un duo avec Woyzeck, puis avec le capitaine formera un trio. Il y a bien des éléments remarquables dans ce passage. Le docteur a un rapport de domination sur Woyzeck, et par là l'aliéne complètement. Il le surveille:

"J'ai tout vu Woyzeck"

Il a nous le voyons un rapport pour le moins morbide avec son patient.
Il utilise régulièrement des mots en latin, symbole de sa domination: le Docteur sait, Woyzeck ne sait pas. Le Docteur use donc de son savoir comme étant la raison d'être de sa supériorité et de sa domination.

"N'ai-je pas démontré que le musculus constrictor vasicae est assujetti à la volonté?"
"Rien que des légumes secs, cruciferae, qu'il fasse bien attention!"


Il y a ce passage particulièrement révélateur de l'aliénation que Woyzeck subit:

"Woyzeck, l'homme est libre, en l'homme l'individualité est transfigurée en liberté - ne pas savoir retenir son urine! C'est de l'escroquerie, Woyzeck"


Le Docteur et la médecine à travers lui ont donc réduit la liberté de Woyzeck au point de la réduire au fait de retenir son urine. Le Docteur s'adresse ici à Woyzeck comme on s'adresse à un chien, comme un maître à son esclave. Woyzeck n'est plus libre, et n'est plus qu'un objet d'étude, un "squelette vivant" (VP1).

Pendant ce temps, Woyzeck raconte des choses complètement incompréhensibles, que le Docteur fait mine d'essayer de comprendre.

"Ca veut dire quoi: quand la nature s'éteint?"


Mais évidemment n'y prête aucun intérêt.

Un autre élément sur le fait que le médecin n'est qu'un pseudo-scientifique:
"la colère est anti-scientifique"
Ce genre de principe fait-il partit des règles de la scientificité?

Enfin, le Docteur envoie promener Woyzeck:

"Il va aller à l'asile, il a une belle idée fixe, une jolie alienato mentis, qu'il me regarde: qu'est-ce qu'il doit faire? Manger ses petits pois, ensuite manger sa viande de mouton, nettoyer son fusil, il sait bien tout ça"


L'aliénation de Woyzeck est donc totale. On ne sait si le Docteur s'adresse réellement à un être humain, tellement il y a de violence dans ce qu'il dit, et dans sa manière de le dire.

Enfin, le médecin révèle l'objet de son étude du "cas Woyzeck":

"ma théorie, ma nouvelle théorie, audace, jeunesse éternelle. Woyzeck, je deviens immortel."


En réalité donc, le Docteur ne cherche qu'à établir sa célébrité, sa renommée, et pour cela il doit passer par l'élaboration d'une nouvelle théorie. Il n'a d'autres objectifs que cette reconnaissance éternelle dont il veut faire l'objet en tant que scientifique méritant: ce désir aveugle lui empêche de voir toutes les monstruosités dont il fait preuve pour y parvenir, en particulier vis-à-vis de Woyzeck qu'il traîte comme un vulgaire objet. Intéressant lorsque l'on se rappelle que Büchner baigne dans le milieu scientifique, où la soif de reconnaissance règne.

On peut mettre cela en parallèle du fait que la dénomination même du personnage, "Le Docteur", a un caractère totalement impersonnel. Ce que cherche le Docteur, c'est en réalité sortir de cet anonymat, par la célébrité, et accéder à une reconnaissance qui lui soit personnelle. Avoir un nom emblématique, connu de tous.
A aucun moment le Docteur ne se préocuppe de soigner une maladie, ni d'accompagner un patient, ni de guérir quiconque. En réalité, il ne semble pas être touché par la vie de ces patients:

"Elle sera morte dans quatre semaines, via coronar congestionis, au cours du septième mois, j'ai déjà eu vingt patientes de ce type, dans quatre semaines elle en prend le chemin.
[...]
Dans quatre semaines, la pauvre bête, elle sera très intéressante à autopsier."


On voit avec quelle froideur il parle de ces patients et livres ses connaissances et son expérience, on a du mal à réaliser qu'il est question d'êtres humains (notez l'usage de l'expression "pauvre bête", qui souligne à la fois la précarité et le caractère quasi-animal de ces patients que l'on retrouve notamment chez Woyzeck). Büchner souligne aussi l'incompétence du Docteur (vingt patientes de ce type mortes...).

Ensuite, le Docteur rencontre le Capitaine, et l'on se rend compte rapidement de la tension qui règne entre les deux:

"Où allez-vous si vite, très honorable monsieur Clou-de-cercueil?"
"Où allez-vous si lentement, très honorable monsieur Coup-de-pompe?"


On voit qu'il y a quand même la présence d'un minimum de cordialité dans leur échanges: forcément, puisque l'armée a besoin de la médecine pour soigner les soldats, et la médecine a besoin de l'armée pour se développer. Les tensions qu'il existe entre les deux ne permettent donc pas d'enfouir complètement leurs intérêts communs dont ils ont bien conscience.
En réalité, le Capitaine et le Docteur sont les deux faces d'une même pièce, si cette pièce est l'aliénation de Woyzeck.
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe


Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Généalogie de Wozzeck Empty
MessageSujet: Re: Généalogie de Wozzeck   Généalogie de Wozzeck EmptyVen 13 Nov 2009 - 19:11

Bon du coup, je vais aller plus vite si personne ne trouve intéressant de donner son avis ou de me contredire...

Et puis à la réflexion j'aboutis à la considération que la littérature n'a peut être pas lieu d'être à ce point explorée ici.
Revenir en haut Aller en bas
senga
Mélomane averti
senga


Nombre de messages : 205
Date d'inscription : 06/12/2008

Généalogie de Wozzeck Empty
MessageSujet: Re: Généalogie de Wozzeck   Généalogie de Wozzeck EmptySam 14 Nov 2009 - 18:08

Wolfgang a écrit:
Bon du coup, je vais aller plus vite si personne ne trouve intéressant de donner son avis ou de me contredire...

Et puis à la réflexion j'aboutis à la considération que la littérature n'a peut être pas lieu d'être à ce point explorée ici.
Je suis sûre que nous serons nombreux à être intéressés par des pistes qui facilitent l'accès à l'opéra ou même, si tu le peux, par une étude comparée Büchner/Berg.
Rien de personnel à ajouter. Mais puisque tu veux qu’on intervienne, je le fais bien volontiers! Une anecdote donc. C’est à la même époque que Justus Liebig (les soupes du même nom) se livre à des expériences de physiologie alimentaire destinées à rationaliser la quantité de nourriture accordée aux soldats: remplacer la viande – chère – par des légumes secs. Le tout à Gießen, là où vivait Büchner. Voilà notre Docteur et notre science au service de l'exploitation de l'homme sous couvert de progrès.
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe


Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Généalogie de Wozzeck Empty
MessageSujet: Re: Généalogie de Wozzeck   Généalogie de Wozzeck EmptySam 14 Nov 2009 - 19:09

senga a écrit:
Je suis sûre que nous serons nombreux à être intéressés par des pistes qui facilitent l'accès à l'opéra ou même, si tu le peux, par une étude comparée Büchner/Berg.

Bon, je vais essayer de faire ça dans ce cas, j'arrête l'analyse du Woyzeck de Buchner.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Généalogie de Wozzeck Empty
MessageSujet: Re: Généalogie de Wozzeck   Généalogie de Wozzeck Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Généalogie de Wozzeck
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Manfred GURLITT (1890-1972). Wozzeck...et autres oeuvres
» Wozzeck - Berg
» ONP - Wozzeck - Mars 2022
» Wozzeck, Haenchen/Marthaler, ONP 09-10 2009
» Berg - Wozzeck - Bastille, avril-mai 2017

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: