Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-41%
Le deal à ne pas rater :
Moniteur 24″ pouces HP M24F FHD
99 € 169 €
Voir le deal

 

 ONL (orchestre national de Lyon). Saison 2009/2010

Aller en bas 
+3
Octavian
DavidLeMarrec
athos
7 participants
AuteurMessage
athos
Mélomane averti
athos


Nombre de messages : 222
Age : 60
Localisation : lyon
Date d'inscription : 04/10/2009

ONL (orchestre national de Lyon). Saison 2009/2010 Empty
MessageSujet: ONL (orchestre national de Lyon). Saison 2009/2010   ONL (orchestre national de Lyon). Saison 2009/2010 EmptyDim 11 Oct 2009 - 22:53

J'ai eu beau chercher, je n'ai rien trouvé sur cet orchestre, pourtant connu mondialement ! Cool

L'orchestre en tous cas me parait-excellent, même si je ne suis pas critique musical, ni même mélomane averti.

Je n'y vais que très rarement, mais après ma visite de Samedi, peut-être y retournerai-je.

De plus, l'auditorium propose des actions sympas, l'ONL se déplace dans la périphérie de la ville, création d'abonnement à prix bas pour les moins de 26 ans ( 6 euros par mois pour assister à tous le concerts, je crois ! ).
Donc, il investit sur l'avenir, ce qui est louable (il est vrai que dans 25 ans les 3/4 de ses abonnés seront centenaires, comme partout, donc il faut se bouger Smile ).
Différentes thématiques aussi, chef d'oeuvres, musiques du monde, concerts déjeuner, etc...
Distribution gratuite du programme de la soirée, bien amélioré, avec sa petite couverture cartonnée (ça m'énerve toujours qu'on me demande 3 euros pour savoir ce que je vais entendre...).
De plus, le dernier magazine sorti par l'ONL est vraiment très réussi , et donne envie de revenir.

Pour revenir à l'actualité, trois oeuvres donnée la semaine dernière :

-La symphonie inachevée de Schubert : magnifique.

-création du concerto pour violon et orchestre de Thierry Escaich, avec David Grimal, et Christian Arming à la direction.

J'ai bien aimé, il me faudrait plusieurs écoutes pour savoir si j'aime beaucoup ou juste moyen. La partie de violon requiert une sacrée virtuosité et du souffle, David Grimal fut au top. J'ai remarqué le jeu des contrebasses qui "grognent" de temps en temps dans cette composition Smile, aussi un "groove" j'allais dire, qu'il me semblait avoir déjà entendu dans son concerto pour orgue.

-Sinfonietta de Janacek : là, peut-être commençais-je à fatiguer, mais j'ai un peu moins apprécié.
Je ne connaissais pas cette oeuvre (je ne connais que le quatuor "lettres intimes" et la "messe glagolitique".
Donc, par moment j'ai retrouvé les couleurs de Janacek, à d'autres, ça m'a laissé froid.
Le mouvement final est pas mal quand même.
Sur l'interprétation, je ne suis pas apte à juger, je m'en fiche un peu d'ailleurs, le chef est bien payé, ça doit être bon Wink .

Bizarre, je n'avais jamais entendu parler de David Grimal, pourtant, je commence à connaitre quelques noms...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95290
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

ONL (orchestre national de Lyon). Saison 2009/2010 Empty
MessageSujet: Re: ONL (orchestre national de Lyon). Saison 2009/2010   ONL (orchestre national de Lyon). Saison 2009/2010 EmptyDim 11 Oct 2009 - 23:08

Grimal est relativement célèbre, mais son heure de gloire est bizarrement un peu passée, il a fondé depuis l'ensemble de solistes Les Dissonances (pas extraordinaire) et se produit beaucoup dans ce cadre.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
athos
Mélomane averti
athos


Nombre de messages : 222
Age : 60
Localisation : lyon
Date d'inscription : 04/10/2009

ONL (orchestre national de Lyon). Saison 2009/2010 Empty
MessageSujet: Re: ONL (orchestre national de Lyon). Saison 2009/2010   ONL (orchestre national de Lyon). Saison 2009/2010 EmptyLun 12 Oct 2009 - 22:51

Extrait du concerto d'Escaich, en ce moment sur France-musique.

Si ça intéresse quelqu'un....

L'ensemble sera diffusé le 30/10.
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian


Nombre de messages : 7333
Age : 39
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

ONL (orchestre national de Lyon). Saison 2009/2010 Empty
MessageSujet: Re: ONL (orchestre national de Lyon). Saison 2009/2010   ONL (orchestre national de Lyon). Saison 2009/2010 EmptyMar 13 Oct 2009 - 15:45

athos a écrit:
J'ai eu beau chercher, je n'ai rien trouvé sur cet orchestre, pourtant connu mondialement ! Cool

L'orchestre en tous cas me parait-excellent, même si je ne suis pas critique musical, ni même mélomane averti.

Je n'y vais que très rarement, mais après ma visite de Samedi, peut-être y retournerai-je.
Oh, un autre lyonnais??
Revenir en haut Aller en bas
athos
Mélomane averti
athos


Nombre de messages : 222
Age : 60
Localisation : lyon
Date d'inscription : 04/10/2009

ONL (orchestre national de Lyon). Saison 2009/2010 Empty
MessageSujet: Re: ONL (orchestre national de Lyon). Saison 2009/2010   ONL (orchestre national de Lyon). Saison 2009/2010 EmptyVen 16 Oct 2009 - 14:41

Ambiance pas si rose à l'ONL :

(vu dans Libé)

CULTURE - Cela fait des semaines que le ton monte, l'impatience. Jusqu'à installer une ambiance exécrable au sein de l'Orchestre national de Lyon (ONL). Le management du nouveau directeur général de l'Auditorium, Laurent Langlois, arrivé début mai, exaspère une partie des musiciens, ainsi que le directeur musical, Jun Märkl. Ce dernier voit le nouveau venu piétiner posément ses plates-bandes artistiques. L'exaspération devient telle que la tutelle, la ville de Lyon, après avoir tenté de laisser l'institution régler l'affaire toute seule, doit à présent jouer les pompiers. Le maire a reçu des courriers cet été. Et l'adjoint à la Culture, Georges Képénékian, a reçu fin août les parties de ce conflit de moins en moins larvé...

Certains directeurs d'institutions, pour s'imposer, jouent du temps, apprivoisent. Font connaissance avant d'agir. Comme s'il arrivait en mission dans une terre connue, Laurent Langlois n'a pas eu cette patience. D'emblée, l'ancien directeur de l'Opéra de Rouen s'est intéressé à la programmation musicale, qui relevait jusque-là du seul chef d'orchestre. Il ne prenait d'ailleurs personne en traitre : début avril, lors d'une conférence de presse d'auto-présentation précédant sa nomination, il annonçait son intention de «travailler la matière sonore» (lire). Prérogative habituelle du seul maestro. Paradoxalement, cette situation a permis à Jun Märkl de resserrer avec son orchestre des liens qui s'étaient distendus par un certain effacement.

Depuis, les tensions se multiplient. Au sujet des embauches, des licenciements, des tournées, des orchestres invités... Le nouveau directeur, expliquent certains musiciens, veut peser sur tout. Juste avant l'été, il aurait tapé du poing sur la table, leur expliquant qu'il était à présent le chef de l'institution, et qu'il disposait de prérogatives élargies par rapport à Anne Poursin, en place avant lui. Depuis, tout le monde cherche à vérifier si c'est vrai.

Il est temps que la tutelle intervienne, assure une médiation. En seulement cinq mois, par un management assez brutal, le nouveau directeur a beaucoup froissé. L'épisode le plus ahurissant fut un changement de plaquette : alors que le programme initial représentait sur sa jaquette Jun Märkl au pupitre, un nouveau a été imprimé. Avec à la place du maestro : Guignol. Personne n'a compris cette brutalité, qui renvoyait par ailleurs les Lyonnais aux clichés honnis de l'après-guerre, quand Lyon n'était que cette ville de Guignol et de bouchons. "L'année prochaine, ils mettront une andouillette à la place ?", grince un musicien.

Après des courriers envoyés à Gérard Collomb, la commission d'orchestre a rencontré Georges Képénékian, fin août. Les musiciens, explique l'adjoint, s'interrogeaient sur l'embauche de leur directeur, ce qui l'a visiblement excédé. En privé, certains au sein de l'orchestre expliquent que Laurent Langlois est arrivé par la "filière rouennaise". Il vient de Rouen, comme l'ancien responsable directeur général adjoint de la ville, qui s'occupait entre autres de la culture avant de devenir directeur du cabinet de Gérard Collomb au Grand Lyon. Son successeur à la mairie a oeuvré à l'Auditorium de Lyon, voilà longtemps. Depuis, il était parti travailler... à Rouen.

En rencontrant l'adjoint, la commission d'orchestre voulait vérifier si Laurent Langlois bénéficie effectivement de compétences élargies. Ce qui signifierait que la ville a trahi le contrat signé avec Jun Märkl. Ce dernier disposait en effet de "l’entière autorité artistique sur la programmation de l’orchestre" et du choix éventuel des chefs et solistes invités.

Les conflits de compétences au sein d'institutions musicales sont plutôt classiques. En septembre 1999 par exemple, le chef d'orchestre Louis Langrée avait démissionné de la direction musicale de l'Opéra de Lyon, excédé de la "dilution des pouvoirs", et de voir son contrat régulièrement bafoué par le directeur. Cette fois cependant, la crise semble plus aigüe. "Les choses sont tendues, confirme l'adjoint à la Culture, mais cela résulte en grande partie d'une situation créée avant même l'arrivée du directeur. Jun Märkl a confirmé qu'il ne renouvellerait pas son contrat, qui s'achève en 2011, et l'orchestre a décidé qu'un seul chef au monde était capable de lui succéder. Laurent Langlois n'est pas entré dans ce système et il a engagé une autre réflexion : faut-il réellement un seul chef ? Une direction partagée ? Des chefs invités ? Le monde du symphonique change. Laurent Langlois a été embauché pour faire évoluer cet orchestre."

Il est vrai que Leonard Slatkine avait entretenu de bonnes relations avec l'orchestre comme chef invité, et avait été pressenti pour succéder à Jun Märkl. "Pour une fois, réagit un musicien, nous avions effectivement été consultés. N'est-ce pas la meilleure façon d'engager un travail ensemble, d'espérer donner ensemble de l'émotion aux gens ? C'était plus rassurant qu'une direction imposée par un directeur qui reconnaît lui-même qu'il n'est pas un artiste, et qui ne pense qu'à l'aspect communication."

Une direction musicale partagée pourrait-elle être bénéfique à la qualité de l'orchestre ? Ou n'a-t-elle pour premier objet que d'asseoir un peu plus l'autorité du directeur général au détriment de la direction musicale. C'est sans doute pourquoi la majorité des musiciens refuse l'hypothèse d'une direction musicale tripartite, qui semblait ces dernières semaines dans l'air, les faveurs de Laurent Langlois semblant se tourner entre autres vers un chef aussi controversé que Michel Tabachnik. Ils veulent un chef d'orchestre capable de redonner une exigence que beaucoup estiment en baisse depuis le départ d'Emmanuel Krivine, en 1999, et qui semble se reconstruire peu à peu. Krivine n'était pas toujours tendre avec son ensemble, mais il le tirait vers le haut. Son autorité réglait d'emblée le rapport de force avec le directeur général. "L'orchestre est en recherche d'un père", traduit Georges Képénékian. Qui ajoute que c'est "entendable", qu'il y a peut-être besoin "d'une forme de stabilité". Avant de conclure : "Nous allons dans cette direction". Faut-il comprendre vers un directeur musical à part entière ?

Olivier BERTRAND et Luc HERNANDEZ
Revenir en haut Aller en bas
Kilban
Mélomane averti
Kilban


Nombre de messages : 456
Age : 34
Date d'inscription : 30/05/2008

ONL (orchestre national de Lyon). Saison 2009/2010 Empty
MessageSujet: Re: ONL (orchestre national de Lyon). Saison 2009/2010   ONL (orchestre national de Lyon). Saison 2009/2010 EmptyVen 19 Mar 2010 - 15:28

La semaine dernière, dans la série de concerts "Chefs d'oeuvre" donnés par l'Auditorium de Lyon (les 2 autres cette année étant le Requiem de Verdi et la 7ème de Beethoven (j'ai furieusement hâte pour celui-là...), il y avait la Jupiter de Mozart.

En première partie une cantate de Bach ("Que notre bouche s'emplisse de coeurs") et l'oratorio de Pâques. Difficile d'apprécier pour ce qui a été mon premier contact avec ces oeuvres: elles sont austères et tout en retenue. Hormis quelques passages qui m'ont transporté, le tout m'a un peu ennuyé, notamment lors de quelques mouvements où on se tape un soliste accompagné d'une flûte ou d'une clarinette, pendant presque un quart d'heure Shocked J'imagine que pour un auditeur averti, c'est le clou du spectacle mais ça m'a quand même bien saoulé Mad (j'adore ce smiley)

Deuxième partie: la bête. La Jupiter. Chef: Ton Koopman, inconnu de part chez moi. Son interprétation était à l'image du bonhomme: guillerette, chantante, mais limitée en profondeur. Interprétation très rapide et un peu lisse à mon sens, manquant de couleur, mais possédant un charme certain. Le troisème mouvement était réussi. Le dernier était agréable, mais je crois qu'on peut demander plus à une telle oeuvre. Un peu déçu donc. Derrière j'ai réécouté Harnoncourt et Szell et c'est quand même autre chose: de l'espace, de la vie, du monumental. Des frissons, quoi. Ton Koopman n'était pas forcément le gars à choisir pour interpréter une des dernières symphonies de Mozart, qui ont un souffle visionnaire.
Revenir en haut Aller en bas
http://alarecherchedubeau.over-blog.com/
Octavian
Glasse les fraises
Octavian


Nombre de messages : 7333
Age : 39
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

ONL (orchestre national de Lyon). Saison 2009/2010 Empty
MessageSujet: Re: ONL (orchestre national de Lyon). Saison 2009/2010   ONL (orchestre national de Lyon). Saison 2009/2010 EmptyVen 19 Mar 2010 - 16:26

Citation :
Chef: Ton Koopman, inconnu de part chez moi.
confused

C'est pas précisément non plus un chef amateur sorti de sous un mur en ruine de Sarajevo... (Bon après, c'est plutôt un spécialiste de Bach avant tout, dans Mozart je ne sais pas ce que ça donne.)

Sinon, puisqu'Athos évoquait en octobre la situation de l'ONL, pour ceux que ça intéresse, ça ne s'arrange pas. On m'a fait passer il y a quelques jours une pétition, sous la forme d'une "lettre ouverte" au maire et aux élus de Lyon et du Rhône, et dont je reproduis ici le contenu :

Citation :
Notre Orchestre, créé à la suite de la Société des Grands Concerts et de la Société Philharmonique de Lyon, a acquis au fil des années
une notoriété nationale et internationale grâce à l’action des grands chefs qui se sont succédé depuis trente ans pour le diriger, action
reposant sur un certain nombre de principes de fonctionnement :
- 1°) Un orchestre constitue un ensemble artistique d’une grande sensibilité et d’une
grande fragilité. Il nécessite à sa tête un Chef permanent, qui le fasse travailler,
progresser, le valorise et lui donne une identité. L’indépendance de ce chef doit être
garantie et respectée.
- 2°) Le Chef est seul compétent pour constituer une équipe artistique soudée, capable
avec lui, d’organiser une programmation, d’engager solistes et chefs invités.
- 3°) Le Chef doit pouvoir s’appuyer sur une équipe administrative et financière avec
qui il travaille en toute confiance et sérénité.
- 4°) La Direction Générale d’un Orchestre, qui coordonne toutes les activités, se doit
de se comporter en rassembleur accepté, compris et apprécié par tous les acteurs
autour de lui.
En dépit de quelques conflits inhérents à toute entreprise collective, le respect de ces principes a permis, jusqu’ici, aux musiciens
de l’orchestre comme à l’ensemble de l’équipe administrative et technique, de travailler dans un climat de clarté, de suivi et de
confiance. Aussi, une gouvernance, qui se voudrait nouvelle, ne peut-elle se concevoir que dans le prolongement de l’acquis et non
en rupture brutale avec le passé.
Aujourd’hui, si l’on en croit toutes les informations parues dans les Médias et sur Internet,
les équipes artistiques et administratives de l’O.N.L. semblent profondément déstabilisées
et démotivées par les nouveaux modes de fonctionnement mis en place, à un point
tel que c’est l’avenir de l’orchestre qui apparaît menacé.

Les mélomanes lyonnais amoureux de leur Orchestre sont inquiets, très inquiets. Si rien ne change radicalement dans
les mois qui viennent, leur Orchestre perdra toute personnalité. Nombre de musiciens le quitteront. Mélomanes déçus,
nous serons de moins en moins nombreux à l’Auditorium pour supporter et applaudir un orchestre ayant perdu tous ses
repères !
Monsieur le Maire, Messieurs les Elus,
ne laissez pas cet Orchestre prestigieux disparaître dans l’anonymat et la médiocrité
L’ensemble du monde musical et culturel lyonnais vous le demande.
Si d'aventure il y en a ici qui voudraient signer cette pétition (que je n'ai pas retrouvé en ligne), ils peuvent me contacter par MP et je leur ferai suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Kilban
Mélomane averti
Kilban


Nombre de messages : 456
Age : 34
Date d'inscription : 30/05/2008

ONL (orchestre national de Lyon). Saison 2009/2010 Empty
MessageSujet: Re: ONL (orchestre national de Lyon). Saison 2009/2010   ONL (orchestre national de Lyon). Saison 2009/2010 EmptyVen 19 Mar 2010 - 16:34

Citation :

C'est pas précisément non plus un chef amateur sorti de sous un mur en ruine de Sarajevo...

Mr. Green
J'ai une culture musicale encore modeste. Oui en effet c'était marqué sur la brochure, c'est un spécialiste de Bach et je trouve que ça se ressentait dans son Mozart...

Tu as un MP!
Revenir en haut Aller en bas
http://alarecherchedubeau.over-blog.com/
Octavian
Glasse les fraises
Octavian


Nombre de messages : 7333
Age : 39
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

ONL (orchestre national de Lyon). Saison 2009/2010 Empty
MessageSujet: Re: ONL (orchestre national de Lyon). Saison 2009/2010   ONL (orchestre national de Lyon). Saison 2009/2010 EmptyVen 19 Mar 2010 - 16:37

Kilban a écrit:
c'est un spécialiste de Bach et je trouve que ça se ressentait dans son Mozart...
Dit comme ça, évidemment... Mr.Red

Kilban a écrit:
Tu as un MP!
Ok.
Revenir en haut Aller en bas
oleo
Mélomane averti
oleo


Nombre de messages : 289
Date d'inscription : 30/12/2009

ONL (orchestre national de Lyon). Saison 2009/2010 Empty
MessageSujet: Re: ONL (orchestre national de Lyon). Saison 2009/2010   ONL (orchestre national de Lyon). Saison 2009/2010 EmptyDim 28 Mar 2010 - 17:09

Olga Kern va donner 2 concerts à l'auditorium de lyon fin avril (1 quelques jours avant à MC2 Grenoble également).
Il ne me semble pas que france musique retransmette de concerts joués à lyon. Quelqu'un connait-il un site où l'on peut entendre ces concerts (s'ils sont diffusés quelque part) ?
Revenir en haut Aller en bas
Kilban
Mélomane averti
Kilban


Nombre de messages : 456
Age : 34
Date d'inscription : 30/05/2008

ONL (orchestre national de Lyon). Saison 2009/2010 Empty
MessageSujet: Re: ONL (orchestre national de Lyon). Saison 2009/2010   ONL (orchestre national de Lyon). Saison 2009/2010 EmptySam 3 Avr 2010 - 11:59

Zimerman hier à Lyon, dans un récital 100% Chopin avec notamment les sonates 2 et 3.

J'étais un peu loin pour avoir un bon son et une bonne vue de sa fantastique technique, mais Zimerman nous a offert une performance impressionnante. Si seulement j'avais été dans les premiers rangs, ç'aurait été le pied absolu.

Gros point noir: le public qui applaudit entre certains mouvements, même carrément quelqu'un qui commence à applaudir alors que le Scherzo 2 n'est pas fini, Zimerman relève alors la tête et je n'ai pas vu son expression mais une onde de mécontentement a soulevé les premiers rangs. Et puis bien sûr la traditionnelle sonnerie de portable en plein dernier mouvement de la troisième sonate.
Enfin bref, j'imagine que les musiciens commencent à être habitués mais j'avais honte pour ma ville...
Revenir en haut Aller en bas
http://alarecherchedubeau.over-blog.com/
Hein ?
Mélomaniaque
Hein ?


Nombre de messages : 651
Date d'inscription : 19/11/2007

ONL (orchestre national de Lyon). Saison 2009/2010 Empty
MessageSujet: Re: ONL (orchestre national de Lyon). Saison 2009/2010   ONL (orchestre national de Lyon). Saison 2009/2010 EmptySam 3 Avr 2010 - 12:07

Des fois, c' est un gros "Bravo !!!" qui éclate alors que la dernière note résonne encore dans la salle ! J' ai toujours l' impression que le spectateur cherche absolument à mettre un point d' honneur pour être le tout premier à exprimer son enthousiasme !
Je sais pas pourquoi, j' ai soudain envie de lui péter les genoux à coup de clef à bougie ! Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95290
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

ONL (orchestre national de Lyon). Saison 2009/2010 Empty
MessageSujet: Re: ONL (orchestre national de Lyon). Saison 2009/2010   ONL (orchestre national de Lyon). Saison 2009/2010 EmptySam 3 Avr 2010 - 12:23

Kilban a écrit:
Zimerman hier à Lyon, dans un récital 100% Chopin avec notamment les sonates 2 et 3.

J'étais un peu loin pour avoir un bon son et une bonne vue de sa fantastique technique, mais Zimerman nous a offert une performance impressionnante. Si seulement j'avais été dans les premiers rangs, ç'aurait été le pied absolu.

Gros point noir: le public qui applaudit entre certains mouvements, même carrément quelqu'un qui commence à applaudir alors que le Scherzo 2 n'est pas fini, Zimerman relève alors la tête et je n'ai pas vu son expression mais une onde de mécontentement a soulevé les premiers rangs. Et puis bien sûr la traditionnelle sonnerie de portable en plein dernier mouvement de la troisième sonate.
Enfin bref, j'imagine que les musiciens commencent à être habitués mais j'avais honte pour ma ville...
C'était pareil à Paris, si tu lis le fil concerné...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
*Nico
Mélomane chevronné
*Nico


Nombre de messages : 3601
Date d'inscription : 10/10/2007

ONL (orchestre national de Lyon). Saison 2009/2010 Empty
MessageSujet: Re: ONL (orchestre national de Lyon). Saison 2009/2010   ONL (orchestre national de Lyon). Saison 2009/2010 EmptySam 3 Avr 2010 - 13:15

Hein ? a écrit:
Des fois, c' est un gros "Bravo !!!" qui éclate alors que la dernière note résonne encore dans la salle ! J' ai toujours l' impression que le spectateur cherche absolument à mettre un point d' honneur pour être le tout premier à exprimer son enthousiasme !
Je sais pas pourquoi, j' ai soudain envie de lui péter les genoux à coup de clef à bougie ! Twisted Evil

+1. Je trouve ça insupportable !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





ONL (orchestre national de Lyon). Saison 2009/2010 Empty
MessageSujet: Re: ONL (orchestre national de Lyon). Saison 2009/2010   ONL (orchestre national de Lyon). Saison 2009/2010 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
ONL (orchestre national de Lyon). Saison 2009/2010
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Orchestre National de Lyon - Saison 2006-2007
» Orchestre National de Lille 2009-2010
» Orchestre National de Lille - Saison 2008/2009
» Opéra de Lyon - saison 2009-2010
» Orchestre National de Lille - Présentation Saison 2008/2009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: