Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Pack Smartphone Samsung Galaxy S22 6.1″ + Galaxy Buds2 (Via ODR ...
599 €
Voir le deal

 

 Charles Tomlinson Griffes

Aller en bas 
+3
Percy Bysshe
antrav
Mariefran
7 participants
AuteurMessage
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran


Nombre de messages : 14259
Age : 61
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

Charles Tomlinson Griffes Empty
MessageSujet: Charles Tomlinson Griffes   Charles Tomlinson Griffes EmptyJeu 22 Oct 2009 - 12:34

Un compositeur américain découvert hier soir, très influencé par Debussy dans les petites pièces, pas dans sa très belle sonate. Naxos a fait enregistrer ses œuvres par Michael Lewin. J'ai immédiatement accroché. Quelqu'un d'autre connaît ?

Charles Tomlinson Griffes (Elmira (New York), 17 septembre 1884 – New York City, 8 avril 1920) était un compositeur américain de musique pour piano, de musique de chambre et de musique vocale.

Carrière musicale

Après des études de piano et d'orgue dans sa ville natale, il partit pour Berlin pour un séjour de quatre années pour étudier avec Engelbert Humperdinck au conservatoire Stern. À son retour aux États-Unis, il commença à enseigner dans une école de garçons à Tarrytown (New York), il garda ce poste jusqu'à sa mort 13 ans plus tard.
Griffes est le plus connu des compositeurs américains impressionnistes. Il était fasciné par le son exotique et mystérieux des impresionnistes français et il fut très influencé par eux lors de son séjour en Europe. Il étudia aussi les compositions des auteurs russes de son temps comme Scriabine), dont l'influence est visible dans on œuvre.
Ses œuvres les plus connues sont son fameux White Peacock, pour piano (1915, orchestré en 1919); sa Sonate pour piano (1917-18, révisée en 1919) ; un poème symphonique The Pleasure Dome of Kubla Khan, d'après le fragment de Coleridge (1912, révisé en 1916), et le Poème pour flûte et orchestre (1918). il écrivit aussi de nombreuses pièces pour piano, ensembles de chambre, et pour voix. La quantité et la qualité de sa musique sont impressionnantes en regard de la brièveté de sa vie et de son emploi à temps plein d'enseignant ; beaucoup de sa musique est encore jouée. Son Sho-jo (1917), non publié, une pantomime en un acte basée sur des thèmes japonais, est une des premières œuvres américaines inspirées par la musique du Japon.

Vie personnelle

Il est mort de la grippe à 35 ans et est enterré à Bloomfield, New Jersey. Son génie musical et son homosexualité déclarée ne pouvaient s'exprimer à Tarrytown. La première guerre mondiale le coupa de ses amis européens. Cet isolement le poussa à travailler dur pour être reconnu comme musicien.

(Wikipédia)
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav


Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Charles Tomlinson Griffes Empty
MessageSujet: Re: Charles Tomlinson Griffes   Charles Tomlinson Griffes EmptyJeu 22 Oct 2009 - 12:37

Mariefran a écrit:
il commença à enseigner dans une école de garçons à Tarrytown (New York),

C'est la ville qui sert de cadre à l'histoire de Sleepy Hollow. affraid

http://fr.wikipedia.org/wiki/La_L%C3%A9gende_de_Sleepy_Hollow
Revenir en haut Aller en bas
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran


Nombre de messages : 14259
Age : 61
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

Charles Tomlinson Griffes Empty
MessageSujet: Re: Charles Tomlinson Griffes   Charles Tomlinson Griffes EmptyJeu 22 Oct 2009 - 12:39

natrav a écrit:
Mariefran a écrit:
il commença à enseigner dans une école de garçons à Tarrytown (New York),

C'est la ville qui sert de cadre à l'histoire de Sleepy Hollow. affraid

http://fr.wikipedia.org/wiki/La_L%C3%A9gende_de_Sleepy_Hollow

Laughing
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav


Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Charles Tomlinson Griffes Empty
MessageSujet: Re: Charles Tomlinson Griffes   Charles Tomlinson Griffes EmptyJeu 22 Oct 2009 - 12:40

Faut bien meubler le sujet. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe


Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Charles Tomlinson Griffes Empty
MessageSujet: Re: Charles Tomlinson Griffes   Charles Tomlinson Griffes EmptyJeu 22 Oct 2009 - 12:44

J'ai déjà écouté son poème pour flûte et orchestre. C'est une musique d'une grande finesse mélodique et harmonique, superbement orchestrée.

Du coup, voilà qui me rappelle que je devrais creuser un peu plus dans l'oeuvre de ce compositeur; je suis intrigué de voir ce que peuvent donner les pièces pour piano.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95087
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Charles Tomlinson Griffes Empty
MessageSujet: Re: Charles Tomlinson Griffes   Charles Tomlinson Griffes EmptyJeu 22 Oct 2009 - 17:03

Ah, c'est typiquement un langage victorien, il y a plein de jolies mélodies à cette époque, et il y a contribué. (Parmi beaucoup d'autres.)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran


Nombre de messages : 14259
Age : 61
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

Charles Tomlinson Griffes Empty
MessageSujet: Re: Charles Tomlinson Griffes   Charles Tomlinson Griffes EmptyJeu 22 Oct 2009 - 17:48

DavidLeMarrec a écrit:
Ah, c'est typiquement un langage victorien, il y a plein de jolies mélodies à cette époque, et il y a contribué. (Parmi beaucoup d'autres.)

Tu peux expliquer ? Surprised
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95087
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Charles Tomlinson Griffes Empty
MessageSujet: Re: Charles Tomlinson Griffes   Charles Tomlinson Griffes EmptyJeu 22 Oct 2009 - 18:38

Mariefran a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Ah, c'est typiquement un langage victorien, il y a plein de jolies mélodies à cette époque, et il y a contribué. (Parmi beaucoup d'autres.)

Tu peux expliquer ? Surprised
Je ne vois pas ce qu'il y a d'extraordinaire. Griffes écrit dans un goût qui hérite directement de la tradition mélodique victorienne et édouardienne, représentée par des compositeurs comme Sullivan, Wood, Eden, Travers, Moir, Squire, Brahe, d'Hardelot, Everard, Molloy, Speaks, Murray, Sanderson, Silésu, Löhr ou Behrend. Même Bridge n'en est pas si éloigné dans ses mélodies.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran


Nombre de messages : 14259
Age : 61
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

Charles Tomlinson Griffes Empty
MessageSujet: Re: Charles Tomlinson Griffes   Charles Tomlinson Griffes EmptyJeu 22 Oct 2009 - 22:15

Mon étonnement vient du fait que je n'ai rien repéré de tel dans les quelques œuvres pour piano que j'ai entendues…
Revenir en haut Aller en bas
JerMu
Mélomaniaque
JerMu


Nombre de messages : 532
Localisation : F
Date d'inscription : 22/01/2011

Charles Tomlinson Griffes Empty
MessageSujet: Re: Charles Tomlinson Griffes   Charles Tomlinson Griffes EmptyLun 13 Juin 2011 - 21:56

… encore un compositeur mort très jeune : 34 ans Crying or Very sad

Je ne connais de lui que The White Peacock et sa Sonate pour piano et ça me donne envie d’approfondir le sujet car je trouve ça pas mal du tout Basketball
Revenir en haut Aller en bas
greg skywalker
Mélomaniaque
greg skywalker


Nombre de messages : 1013
Date d'inscription : 06/08/2010

Charles Tomlinson Griffes Empty
MessageSujet: Re: Charles Tomlinson Griffes   Charles Tomlinson Griffes EmptyLun 13 Juin 2011 - 23:26

JerMu a écrit:
… encore un compositeur mort très jeune : 34 ans Crying or Very sad

Je ne connais de lui que The White Peacock et sa Sonate pour piano et ça me donne envie d’approfondir le sujet car je trouve ça pas mal du tout Basketball

Il existe un CD Naxos qui présente les oeuvres pour orchestre , dont le "The White Peacock" . Les oeuvres en question sont assez agréables à écouter , un mix d'impressionisme ( pour the white Peacock , Clouds ) , et une veine assez Orientalisante à la Rimsky assez en vogue à l'epoque soit vers 1910-1920 pour la Bacchanale et The Pleasure Dome of Kubla Khan . En tout cas , rien ne fait penser à la pompe victiorienne , ça devait etre une facétie de David ... Very Happy
Pour rester dans les blagues , le CD en question est critiqué sur classictoday , et la , accroches toi victor carr fait un rapprochement fortiche avec les Gurrelieder de Schonberg pété de rire
je cite :
Throughout, Griffes' clear and seemingly glowing orchestration consistently beguiles, especially so in Three Poems of Fiona McLeod, which sounds remarkably similar to the dreamy opening of Schoenberg's Gurrelieder. Il faut faut que je réecoute ces derniers , mais je n'ai jamais pensé a Schonberg en ecoutant ce disque
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Charles Tomlinson Griffes Empty
MessageSujet: Re: Charles Tomlinson Griffes   Charles Tomlinson Griffes EmptyMar 14 Juin 2011 - 1:12

Griffes est un orchestrateur-né, et son originalité n'a pas de modèles. Beaucoup de ses oeuvres sont restées dans les tiroirs car il a produit énormément de mélodrames, de pièces parlées, ce qui est totalement passé de mode après Enoch Arden.
Revenir en haut Aller en bas
JerMu
Mélomaniaque
JerMu


Nombre de messages : 532
Localisation : F
Date d'inscription : 22/01/2011

Charles Tomlinson Griffes Empty
MessageSujet: Re: Charles Tomlinson Griffes   Charles Tomlinson Griffes EmptyMar 14 Juin 2011 - 8:15

greg skywalker a écrit:
je cite :
Throughout, Griffes' clear and seemingly glowing orchestration consistently beguiles, especially so in Three Poems of Fiona McLeod, which sounds remarkably similar to the dreamy opening of Schoenberg's Gurrelieder. Il faut faut que je réecoute ces derniers , mais je n'ai jamais pensé a Schonberg en ecoutant ce disque
Qu’est-ce que Schoenberg vient faire là-dedans confused
Revenir en haut Aller en bas
ysov
Mélomane chevronné
ysov


Nombre de messages : 2287
Age : 60
Localisation : Canada
Date d'inscription : 15/02/2011

Charles Tomlinson Griffes Empty
MessageSujet: Re: Charles Tomlinson Griffes   Charles Tomlinson Griffes EmptyVen 1 Juil 2011 - 19:51

Mariefran a écrit:
Mon étonnement vient du fait que je n'ai rien repéré de tel dans les quelques œuvres pour piano que j'ai entendues…

Les compositeurs cités par David, la majorité, furent influencés par l'impressionnisme français et là se situe la similarité avec Griffes. Cependant, en évoquant seulement sa sonate à titre comparatif,
rien de victorien, c'est un langage nettement plus moderne. J'ajoute également que Griffes, contrairement à Macdowell, il a jamais été totalement influencé par l' Europe, il fut surtout autodidacte, seul l'impressionnisme français lui laissa sa trace. Si la faucheuse s'était pas chargée de le faucher à l'âge de 34 ans, nul doute qu'il aurait laissé à la postérité d'avantage d'oeuvres significatives de son originalité s'étant manifesté sensiblement qu'à la trentaine.

Photo prise peu de temps avant sa mort:

Charles Tomlinson Griffes 20131_130207229806 Humble sépulture dont cette plaque le démontre: Charles Tomlinson Griffes Griffescharlest2
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Charles Tomlinson Griffes Empty
MessageSujet: Re: Charles Tomlinson Griffes   Charles Tomlinson Griffes Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Charles Tomlinson Griffes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Charles Ives
» Charles TOURNEMIRE
» Présentation des membres
» Charles Gounod (1818-1893)
» Charles Wuorinen (1938)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: