Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-37%
Le deal à ne pas rater :
Couette 2 places (220×240) – Polyester – Fabrication Française
29 € 46 €
Voir le deal

 

 Nicola PORPORA (1686-1768)

Aller en bas 
+18
nugava
T-A-M de Glédel
Octavian
Wolferl
Jules Biron
Xavier
Dave
WoO
*Nico
Cololi
jerome
Lambert
frere elustaphe
Hidraot
antrav
Percy Bysshe
aurele
DavidLeMarrec
22 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant

L'oeuvre de la semaine _Misera sventurata_ vous plaît-elle ?
Oui, et l'interprétation aussi
Nicola PORPORA (1686-1768) Vote_lcap33%Nicola PORPORA (1686-1768) Vote_rcap
 33% [ 5 ]
Oui, mais pas l'interprétation
Nicola PORPORA (1686-1768) Vote_lcap13%Nicola PORPORA (1686-1768) Vote_rcap
 13% [ 2 ]
Non, mais l'interprétation oui
Nicola PORPORA (1686-1768) Vote_lcap13%Nicola PORPORA (1686-1768) Vote_rcap
 13% [ 2 ]
Non, et même pas l'interprétation
Nicola PORPORA (1686-1768) Vote_lcap33%Nicola PORPORA (1686-1768) Vote_rcap
 33% [ 5 ]
Je croyais que c'était un air de Caldara
Nicola PORPORA (1686-1768) Vote_lcap7%Nicola PORPORA (1686-1768) Vote_rcap
 7% [ 1 ]
Total des votes : 15
 

AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95087
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Nicola PORPORA (1686-1768) Empty
MessageSujet: Nicola PORPORA (1686-1768)   Nicola PORPORA (1686-1768) EmptyDim 1 Nov 2009 - 23:29

A la demande générale - soyez maudits - je me dévoue pour une rapide présentation.


(On trouve aussi Niccolò et Nicolò, mais c'est son prénom exact.)

Porpora est un personnage majeur du XVIIIe siècle musical à plusieurs titres.

1) Il fut un pédagogue de première importance. Son école à Naples a formé des chanteurs illustres : Farinelli, Cafarelli et Il Porporino notamment. Haydn a aussi été son élève.

2) Il est l'un des très grands compositeurs d'opéra seria, bien qu'encore mal documenté en intégrales : il était le contemporain de Vivaldi et le rival londonien de Haendel, sur lequel il l'a parfois emporté grâce à la qualité de ses chanteurs (Senesino et Farinelli en particulier).

Ses succès furent considérables partout : Naples, Venise, Vienne, Londres, pourtant toutes quatre les grandes capitales de l'opéra seria, où il y avait grand monde...

Il a bien sûr abondamment écrit sur des livrets de Métastase. Smile

Sa musique est plus à rapprocher de Vivaldi, d'une virtuosité (encore plus) extrême, mais à mon avis avec une qualité de coloris supérieure.
L'air choisi par Aurèle pour l'oeuvre de la semaine en témoigne bien, il me semble.


/watch?v=XtHcxAsJdiE


Dernière édition par DavidLeMarrec le Dim 1 Nov 2009 - 23:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23495
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Nicola PORPORA (1686-1768) Empty
MessageSujet: Re: Nicola PORPORA (1686-1768)   Nicola PORPORA (1686-1768) EmptyDim 1 Nov 2009 - 23:30

Merci pour la présentation David. J'étais occupé à lire l'intro du Ménon de Platon dans l'édition GF même si je n'ai pas fini car elle est très longue.
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe


Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Nicola PORPORA (1686-1768) Empty
MessageSujet: Re: Nicola PORPORA (1686-1768)   Nicola PORPORA (1686-1768) EmptyDim 1 Nov 2009 - 23:34

J'ai bien aimé.


Dernière édition par Wolfgang le Dim 1 Nov 2009 - 23:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23495
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Nicola PORPORA (1686-1768) Empty
MessageSujet: Re: Nicola PORPORA (1686-1768)   Nicola PORPORA (1686-1768) EmptyDim 1 Nov 2009 - 23:42

L'air de Porpora "Miseri sventurati" est un extrait de son opéra Arianna in Nasso représenté le 29 décembre 1733 au Lincoln's Inn Fields Theater à Londres, dramma per musica en trois actes. Cet opéra a ouvert la première saison de l'Opéra of Nobility. Senesino était en conflit avec Handel depuis un moment, il quitta donc ce dernier et rejoignit le nouvel opéra avec la troupe quasiment au complet d'Handel, à l'exception de la Strada. Il chanta dans cet opéra le rôle de Teseo et la signora Segatti interpéta le rôle titre. Il existe un enregistrement de cet opéra publié chez Bongiovanni. Voici le site sur lequel, j'ai trouvé les infos :
http://pagesperso-orange.fr/jean-claude.brenac/Cadre_baroque.htm
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav


Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Nicola PORPORA (1686-1768) Empty
MessageSujet: Re: Nicola PORPORA (1686-1768)   Nicola PORPORA (1686-1768) EmptyDim 1 Nov 2009 - 23:49

Je suis très touché par la poésie de cet air et de son accompagnement par le hautbois (?), l'absence de virtuosité excessive comme Vivaldi le propose dans un air au thème similaire (superbe par ailleurs) Anch'il mar par che sommerga (Bajazet)
C'est vrai que spontanément j'aurais cité Vivaldi en écoute aveugle.

L'interprétation me plaît beaucoup. Wink
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23495
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Nicola PORPORA (1686-1768) Empty
MessageSujet: Re: Nicola PORPORA (1686-1768)   Nicola PORPORA (1686-1768) EmptyDim 1 Nov 2009 - 23:57

Je suis content que cela vous plaise. Il faut dire que Gauvin est une merveilleuse interprète du répertoire baroque et que sa voix est sublime.

Avec le disque de Gauvin et celui de Bartoli, on se rend compte que Porpora était un compositeur superbe et qu'il mériterait d'être plus souvent joué.
Revenir en haut Aller en bas
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot


Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Nicola PORPORA (1686-1768) Empty
MessageSujet: Re: Nicola PORPORA (1686-1768)   Nicola PORPORA (1686-1768) EmptyDim 1 Nov 2009 - 23:59

Cet air est très beau. Je trouve en général, Porpora beaucoup plus touchant que Vivaldi et moins superficiel (ce qui va avec je vous l'accorde)
(Désolée je me suis gourée de bouton pour le sondage)
La voix de Gauvin n'est pas celle que je préfère mais elle est très bien la-dedans.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95087
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Nicola PORPORA (1686-1768) Empty
MessageSujet: Re: Nicola PORPORA (1686-1768)   Nicola PORPORA (1686-1768) EmptyLun 2 Nov 2009 - 0:03

aurele a écrit:
L'air de Porpora "Miseri sventurati" est un extrait de son opéra Arianna in Nasso représenté le 29 décembre 1733 au Lincoln's Inn Fields Theater à Londres, dramma per musica en trois actes. Cet opéra a ouvert la première saison de l'Opéra of Nobility. Senesino était en conflit avec Handel depuis un moment, il quitta donc ce dernier et rejoignit le nouvel opéra avec la troupe quasiment au complet d'Handel, à l'exception de la Strada. Il chanta dans cet opéra le rôle de Teseo et la signora Segatti interpéta le rôle titre. Il existe un enregistrement de cet opéra publié chez Bongiovanni. Voici le site sur lequel, j'ai trouvé les infos :
http://pagesperso-orange.fr/jean-claude.brenac/Cadre_baroque.htm
L'enregistrement Bongiovanni est abominable, jamais entendu un orchestre pro ou semipro jouer aussi faux. Bien sûr instruments modernes, et formats vocaux pas très baroques.

A part ça, c'est rigolo et j'aime bien.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95087
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Nicola PORPORA (1686-1768) Empty
MessageSujet: Re: Nicola PORPORA (1686-1768)   Nicola PORPORA (1686-1768) EmptyLun 2 Nov 2009 - 0:22

J'aime beaucoup l'interprétation délicate moi aussi.

Sinon, concernant l'oeuvre, on retrouve les figuralismes très instrumentaux caractéristiques de Porpora, et en plus un splendide dialogue avec le hautbois. Bon, ce n'est pas très désespéré, mais pour ça, il faut plutôt aller voir Haendel.

Personnellement, c'est le type de seria que j'aime beaucoup. (Et pour répondre à ta question initiale, Wolfgang, oui, c'est super, il y en a beaucoup comme ça, et c'est même un peu le problème lorsque les mets exquis se répètent trop.)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
frere elustaphe
Aurelia Aurita
frere elustaphe


Nombre de messages : 10071
Age : 62
Date d'inscription : 17/12/2006

Nicola PORPORA (1686-1768) Empty
MessageSujet: Re: Nicola PORPORA (1686-1768)   Nicola PORPORA (1686-1768) EmptyLun 2 Nov 2009 - 12:26

Faudrait que je réécoute parce que ce n'est pas déplaisant mais bon. Confused
Revenir en haut Aller en bas
Lambert
Mélomane averti
Lambert


Nombre de messages : 141
Date d'inscription : 27/08/2009

Nicola PORPORA (1686-1768) Empty
MessageSujet: Re: Nicola PORPORA (1686-1768)   Nicola PORPORA (1686-1768) EmptyMar 3 Nov 2009 - 9:59

J’ai trouvé la musique très fine servie par l’interprétation et le tout m’a agréablement porté à rêvasser devant ces peintures pendant les sept minutes du passage. Merci
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95087
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Nicola PORPORA (1686-1768) Empty
MessageSujet: Re: Nicola PORPORA (1686-1768)   Nicola PORPORA (1686-1768) EmptyMar 3 Nov 2009 - 11:39

Dites, ceux qui se sont inscrits sur la liste, il n'y a pas beaucoup de commentaires développés. tutut

Voire pas de commentaires du tout. Vous êtes prévenus, ceux qui se sont engagés et qui se défilent verront leur nom au pilori...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
jerome
Fugueur intempéré
jerome


Nombre de messages : 8875
Date d'inscription : 10/03/2008

Nicola PORPORA (1686-1768) Empty
MessageSujet: Re: Nicola PORPORA (1686-1768)   Nicola PORPORA (1686-1768) EmptyMar 3 Nov 2009 - 11:44

Mais on a toute la semaine, non ? Je m'y colle dans la journée. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32480
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Nicola PORPORA (1686-1768) Empty
MessageSujet: Re: Nicola PORPORA (1686-1768)   Nicola PORPORA (1686-1768) EmptyMar 3 Nov 2009 - 11:46

DavidLeMarrec a écrit:
Dites, ceux qui se sont inscrits sur la liste, il n'y a pas beaucoup de commentaires développés. tutut

Voire pas de commentaires du tout. Vous êtes prévenus, ceux qui se sont engagés et qui se défilent verront leur nom au pilori...

On a toute la semaine.
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95087
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Nicola PORPORA (1686-1768) Empty
MessageSujet: Re: Nicola PORPORA (1686-1768)   Nicola PORPORA (1686-1768) EmptyMar 3 Nov 2009 - 11:58

Je préviens juste, manière d'upper. Parce qu'on avait une bonne vingtaine de volontaires, et même ceux qui se sont exprimés jusqu'à présent ont été pour certains assez lapidaires... (Méphistogang, si tu crois t'en tirer à si bon compte !)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
*Nico
Mélomane chevronné
*Nico


Nombre de messages : 3601
Date d'inscription : 10/10/2007

Nicola PORPORA (1686-1768) Empty
MessageSujet: Re: Nicola PORPORA (1686-1768)   Nicola PORPORA (1686-1768) EmptyMar 3 Nov 2009 - 11:58

jerome a écrit:
Mais on a toute la semaine, non ? Je m'y colle dans la journée. Smile

Même chose, je comptais m' écouter ça ce soir ! On est que mardi...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95087
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Nicola PORPORA (1686-1768) Empty
MessageSujet: Re: Nicola PORPORA (1686-1768)   Nicola PORPORA (1686-1768) EmptyMar 3 Nov 2009 - 12:00

En fait, c'est juste qu'ils prennent leur courage à deux mains. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
jerome
Fugueur intempéré
jerome


Nombre de messages : 8875
Date d'inscription : 10/03/2008

Nicola PORPORA (1686-1768) Empty
MessageSujet: Re: Nicola PORPORA (1686-1768)   Nicola PORPORA (1686-1768) EmptyMar 3 Nov 2009 - 12:33

Première écoute, d'un point de vue uniquement musical.

Cette musique n'est pas du tout ma tasse de thé, mais à part ça je doute que cet extrait soit ce qu'on peut trouver de plus palpitant dans le style. Quelques petites recettes sur-entendues sont usées jusqu'à la corde, sans aucune crainte de la redondance. Il n'y a pas volonté de varier. L'accompagnement orchestral est routinier, l'univers harmonique est d'une platitude désolante. Qu'est-ce que c'est prévisible tout ça !

La partie centrale : ouf ! Au bout de 3'10, enfin ça bouge un peu. Mais ça n'est rafraîchissant que quelques instants, on s'aperçoit vite que le passage en mineur n'apportera rien de neuf ; l'harmonie est certes un peu plus stimulante, mais là encore la recette est suivie à la lettre, on a déjà entendu ça 100 fois, et mieux fait.

L'interprétation a une certaine candeur, ce n'est pas forcément désagréable. Mais quand même, ça sonne un peu maigre et mou du genou. Un ensemble un peu plus inspiré aurait peut-être donné du relief à la musique.

Je vais réécouter avec le texte, sait-on jamais.
Aurèle, j'espère que mes commentaires ne te sont pas trop désagréables. Wink
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav


Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Nicola PORPORA (1686-1768) Empty
MessageSujet: Re: Nicola PORPORA (1686-1768)   Nicola PORPORA (1686-1768) EmptyMar 3 Nov 2009 - 12:39

jerome a écrit:

j'espère que mes commentaires ne te sont pas trop désagréables. Wink

Je crois que Porpora ne s'en remettra pas. Confused
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95087
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Nicola PORPORA (1686-1768) Empty
MessageSujet: Re: Nicola PORPORA (1686-1768)   Nicola PORPORA (1686-1768) EmptyMar 3 Nov 2009 - 13:10

jerome a écrit:
Cette musique n'est pas du tout ma tasse de thé, mais à part ça je doute que cet extrait soit ce qu'on peut trouver de plus palpitant dans le style. Quelques petites recettes sur-entendues sont usées jusqu'à la corde, sans aucune crainte de la redondance. Il n'y a pas volonté de varier. L'accompagnement orchestral est routinier, l'univers harmonique est d'une platitude désolante. Qu'est-ce que c'est prévisible tout ça !
Ben, le principe du seria, c'est justement de réutiliser ces formules pour mettre en valeur les voix, ni plus ni moins.

On en a déjà parlé dans d'autres fils, mais on est dans une esthétique de la variation, et pas dans une esthétique de l'innovation ou de la rupture, ni même de l'évolution.

Donc, oui, c'est ressassé, aussi bien entre les airs que dans le même air, mais c'est le style qui veut ça.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
WoO


Nombre de messages : 14300
Date d'inscription : 14/04/2007

Nicola PORPORA (1686-1768) Empty
MessageSujet: Re: Nicola PORPORA (1686-1768)   Nicola PORPORA (1686-1768) EmptyMar 3 Nov 2009 - 13:18

Je partage assez l'avis de Jérôme. Au fond ce que j'ai préféré dans l'extrait proposé c'était le tableau de Poussin... J'aime bien la voix de Karina Gauvin mais cet air de Porpora est sage, trop sage. Je préfère Vivaldi.

Néanmoins je vais peut-être creuser Porpora cf. :
Citation :
Sa musique est plus à rapprocher de Vivaldi, d'une virtuosité (encore plus) extrême
Revenir en haut Aller en bas
Dave
Mélomane chevronné
Dave


Nombre de messages : 2659
Age : 32
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 17/04/2008

Nicola PORPORA (1686-1768) Empty
MessageSujet: Re: Nicola PORPORA (1686-1768)   Nicola PORPORA (1686-1768) EmptyMer 4 Nov 2009 - 13:06

Assez d'accord avec jerome et WoO, je trouve ça quand même assez sage et peu intéressant. J'ai envie de dire que l'interprétation - un peu molle, une diction pas terrible - y contribue mais vu vos commentaires positifs, ce doit être en style. Bref, je n'accroche pas à ce genre d'aria assez lent; un truc bien virtuose aurait eu plus de chance de me plaire Smile


Et j'ai essayé d'écouter une autre version, ici , c'est pire Confused
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89361
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Nicola PORPORA (1686-1768) Empty
MessageSujet: Re: Nicola PORPORA (1686-1768)   Nicola PORPORA (1686-1768) EmptyMer 4 Nov 2009 - 16:14

Vous m'avez enlevé le peu de courage et d'envie que j'avais de cliquer sur le lien. Confused
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95087
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Nicola PORPORA (1686-1768) Empty
MessageSujet: Re: Nicola PORPORA (1686-1768)   Nicola PORPORA (1686-1768) EmptyMer 4 Nov 2009 - 16:17

C'est amusant, finalement ceux qui n'apprécient pas ce répertoire, plutôt qu'être séduits par la demi-teinte, le préfèreraient dans toute son outrace. Surprised

Quant à l'intégrale, je l'avais signalé dans mes pénates, c'est une abomination, il ne faut surtout pas écouter ça si on n'a pas de prétentiens encyclopédiques. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95087
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Nicola PORPORA (1686-1768) Empty
MessageSujet: Re: Nicola PORPORA (1686-1768)   Nicola PORPORA (1686-1768) EmptyMer 4 Nov 2009 - 16:20

Xavier a écrit:
Vous m'avez enlevé le peu de courage et d'envie que j'avais de cliquer sur le lien. Confused
Allez, Xavier, courage, puisqu'il n'est pas spécialement ornementé, on te dispense du Da Capo, mais écoute au moins la première partie et la brève partie B.

Oui, tu vas détester, mais il si tu veux que Guillaume écoute Varèse, il faut bien montrer l'exemple.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe


Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Nicola PORPORA (1686-1768) Empty
MessageSujet: Re: Nicola PORPORA (1686-1768)   Nicola PORPORA (1686-1768) EmptyMer 4 Nov 2009 - 16:43

Moi j'aime bien. C'est le genre de musique qui peut s'écouter sans faim, qui ne nécessite pas particulièrement d'être actif, et ça ne m'est pas du tout désagréable. Il y a certains passages mélodiques, oserai-je l'avouer, que je goûte tout-à-fait. Smile
Revenir en haut Aller en bas
*Nico
Mélomane chevronné
*Nico


Nombre de messages : 3601
Date d'inscription : 10/10/2007

Nicola PORPORA (1686-1768) Empty
MessageSujet: Re: Nicola PORPORA (1686-1768)   Nicola PORPORA (1686-1768) EmptyMer 4 Nov 2009 - 19:45

J'ai écouté l'extrait proposé.
Je rejoindrais le témoignage de Jérôme et je m'ennuie ferme.
C'est plutôt joli et bien chanté, mais je ne ressens rien. Que ce soit le discourt très prévisible, la simplicité de l'harmonie qui n'est compensée par rien d'autre d'un point de vue expressif. Il n'y a même pas de petits frottements ... Le passage en mineur n'apporte rien, trop furtif, sans intérêt.
Les timbres et l'écriture orchestrale...Bof.
Quand je lis le texte, je m'attends à quelque chose de désespéré et j'ai l'impression qu'elle me raconte son après-midi à la campagne...

Désolé, c'est pas très enthousiaste....
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe


Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Nicola PORPORA (1686-1768) Empty
MessageSujet: Re: Nicola PORPORA (1686-1768)   Nicola PORPORA (1686-1768) EmptyMer 4 Nov 2009 - 19:52

WoO a écrit:
Je partage assez l'avis de Jérôme.
Dave a écrit:
Assez d'accord avec jerome
*Niko a écrit:
Je rejoindrais le témoignage de Jérôme

Mais émancipez-vous bon sang! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
*Nico
Mélomane chevronné
*Nico


Nombre de messages : 3601
Date d'inscription : 10/10/2007

Nicola PORPORA (1686-1768) Empty
MessageSujet: Re: Nicola PORPORA (1686-1768)   Nicola PORPORA (1686-1768) EmptyMer 4 Nov 2009 - 19:59

Wolfgang a écrit:


Mais émancipez-vous bon sang! Laughing

Il exprime clairement ce que j'entends, donc pourquoi se priver ? Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron


Nombre de messages : 12381
Age : 30
Date d'inscription : 23/02/2007

Nicola PORPORA (1686-1768) Empty
MessageSujet: Re: Nicola PORPORA (1686-1768)   Nicola PORPORA (1686-1768) EmptyMer 4 Nov 2009 - 20:24

C'est très touchant, mais pour rejoindre la majorité, je trouve ça très sage, finalement ça s'écoute sans faim, c'est très agréable mais sans la petite touche de plus qui ferait que j'y reviendrais.
J'aime tout de même bien ce dialogue voix/hautbois, et ces broderies très charmantes, mais ça ne va pas plus loin.

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl


Nombre de messages : 13311
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Nicola PORPORA (1686-1768) Empty
MessageSujet: Re: Nicola PORPORA (1686-1768)   Nicola PORPORA (1686-1768) EmptyMer 4 Nov 2009 - 20:52

Moi, tout pareil que Jérôme.

Plus sérieusement, je l'ai écouté plusieurs fois, à quelques jours d'intervalles, et décidément ça me branche pas du tout.
Quand, parfois, je me souviens que le doux ronron qui m'accompagne est de la musique, je tente de me concentrer dessus et... et... et soudain, je me souviens que le doux ronron qui m'accompagne etc.
Bref, comme l'a dit WoO, c'est une musique extrêmement sage, rien ne bouge, ça n'exprime même pas grave chose. Je préfère encore du figuralisme facile, ici la dame pourrait bien nous raconter qu'elle a été honteusement trahie ou bien qu'elle est allée chercher ce matin au verger des abricots bien juteux que ça reviendrait au même. Nicola PORPORA (1686-1768) Sleep
Revenir en haut Aller en bas
jerome
Fugueur intempéré
jerome


Nombre de messages : 8875
Date d'inscription : 10/03/2008

Nicola PORPORA (1686-1768) Empty
MessageSujet: Re: Nicola PORPORA (1686-1768)   Nicola PORPORA (1686-1768) EmptyMer 4 Nov 2009 - 20:54

*Niko a écrit:
elle me raconte son après-midi à la campagne...
Wolferl a écrit:
elle est allée chercher ce matin au verger des abricots bien juteux
Cette musique permet décidément une variété d'interprétations fascinante drunken


Dernière édition par jerome le Mer 4 Nov 2009 - 21:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95087
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Nicola PORPORA (1686-1768) Empty
MessageSujet: Re: Nicola PORPORA (1686-1768)   Nicola PORPORA (1686-1768) EmptyMer 4 Nov 2009 - 20:56

Je vous accorde que l'expression n'est pas très adéquate, ça m'a frappé aussi, à ce point, c'est rare.

En revanche, justement, on a de jolis figuralismes que je trouve très chouettes. Vous êtes durs tout de même. tutut
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl


Nombre de messages : 13311
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Nicola PORPORA (1686-1768) Empty
MessageSujet: Re: Nicola PORPORA (1686-1768)   Nicola PORPORA (1686-1768) EmptyMer 4 Nov 2009 - 20:58

Oh, ne n'avais pas bien lu le message de Niko, il y a une constante champêtre, c'est indéniable. Le hautbois sans doute. Nicola PORPORA (1686-1768) Icon_biggrin
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe


Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Nicola PORPORA (1686-1768) Empty
MessageSujet: Re: Nicola PORPORA (1686-1768)   Nicola PORPORA (1686-1768) EmptyMer 4 Nov 2009 - 20:59

DavidLeMarrec a écrit:
Je vous accorde que l'expression n'est pas très adéquate, ça m'a frappé aussi, à ce point, c'est rare.

On finit par trouver des avantages à ne pas lire le livret d'un opéra. Smile
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95087
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Nicola PORPORA (1686-1768) Empty
MessageSujet: Re: Nicola PORPORA (1686-1768)   Nicola PORPORA (1686-1768) EmptyMer 4 Nov 2009 - 21:03

Wolferl a écrit:
Oh, ne n'avais pas bien lu le message de Niko, il y a une constante champêtre, c'est indéniable. Le hautbois sans doute. Nicola PORPORA (1686-1768) Icon_biggrin
Le hautbois est l'instrument de la musette, dont on retrouve ici le rebond (les notes liées qui bondissent...). Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
antrav
Papa pingouin
antrav


Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Nicola PORPORA (1686-1768) Empty
MessageSujet: Re: Nicola PORPORA (1686-1768)   Nicola PORPORA (1686-1768) EmptyMer 4 Nov 2009 - 21:55

Pour ce que j'attendais de cette musique elle est parfaite. J'ai l'impression que beaucoup attendent ce que Porpora et son époque ne peuvent donner. Si je recherchais un intérêt harmonique à de la musique j'irais voir ailleurs. Pour son genre, son style et son époque elle est très bien !
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89361
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Nicola PORPORA (1686-1768) Empty
MessageSujet: Re: Nicola PORPORA (1686-1768)   Nicola PORPORA (1686-1768) EmptyMer 4 Nov 2009 - 21:57

Alors quelles en sont les qualités que toi tu as trouvées?
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav


Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Nicola PORPORA (1686-1768) Empty
MessageSujet: Re: Nicola PORPORA (1686-1768)   Nicola PORPORA (1686-1768) EmptyMer 4 Nov 2009 - 21:59

Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe


Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Nicola PORPORA (1686-1768) Empty
MessageSujet: Re: Nicola PORPORA (1686-1768)   Nicola PORPORA (1686-1768) EmptyMer 4 Nov 2009 - 22:42

C'est vrai que quand on lit que ça manque de textures et de couleur orchestrale, ou que ce n'est pas audacieux harmoniquement, ce sont des reproches inappropriés quand on connaît le contexte et l'histoire de la musique.

On peut ne pas aimer, mais reprocher cela à Porpora, ça n'a pas beaucoup de sens. C'est comme reprocher à un homme préhistorique de ne pas connaître la démocratie (et je dis ça sans jugement de valeur vis-à-vis de Porpora).
Revenir en haut Aller en bas
jerome
Fugueur intempéré
jerome


Nombre de messages : 8875
Date d'inscription : 10/03/2008

Nicola PORPORA (1686-1768) Empty
MessageSujet: Re: Nicola PORPORA (1686-1768)   Nicola PORPORA (1686-1768) EmptyMer 4 Nov 2009 - 22:44

1) On décrit son plaisir d'écoute, les infos sur le style sont utiles mais ne peuvent pas forcément renverser l'impression.

2) A l'époque, il y a quand même des types qui ont déjà pensé à faire jouer aux cordes autre chose que des croches staccato pendant 7 minutes. Savoir que c'est en style n'annule pas tout à fait l'ennui.

3) et puis ce n'est qu'une sorte de "jeu éducatif", alors y en a qui aiment, y en a qui n'aiment pas... tout va bien. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe


Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Nicola PORPORA (1686-1768) Empty
MessageSujet: Re: Nicola PORPORA (1686-1768)   Nicola PORPORA (1686-1768) EmptyMer 4 Nov 2009 - 22:53

jerome a écrit:
3) et puis ce n'est qu'une sorte de "jeu éducatif", alors y en a qui aiment, y en a qui n'aiment pas... tout va bien. Smile

Relis mon message, je dis bien qu'on a le droit de ne pas aimer, mais on ne peut pas reprocher certaines choses à cette oeuvre, qui sont apparues ou se sont développées bien après. Pour autant, on a parfaitement le droit de critiquer, cela n'empêche pas. Mais pour prendre un exemple, on ne reproche pas à Scriabine d'avoir un contrepoint douteux, ou à Mendelssohn son manque en matière de traitement informatique. Wink
Revenir en haut Aller en bas
jerome
Fugueur intempéré
jerome


Nombre de messages : 8875
Date d'inscription : 10/03/2008

Nicola PORPORA (1686-1768) Empty
MessageSujet: Re: Nicola PORPORA (1686-1768)   Nicola PORPORA (1686-1768) EmptyMer 4 Nov 2009 - 22:58

La variété orchestrale, la richesse harmonique, ou des mélodies avec plus de charme, il me semble qu'en 1750 ça existe déjà, non ?

Tout l'opera seria est comme ça, si plat ? Non, je te crois pas, ça serait trop tragique... Shit

EDIT : je réécoute l'Olimpiade de Vivaldi pour voir un peu.
Revenir en haut Aller en bas
*Nico
Mélomane chevronné
*Nico


Nombre de messages : 3601
Date d'inscription : 10/10/2007

Nicola PORPORA (1686-1768) Empty
MessageSujet: Re: Nicola PORPORA (1686-1768)   Nicola PORPORA (1686-1768) EmptyMer 4 Nov 2009 - 23:49

Wolfgang a écrit:
jerome a écrit:
3) et puis ce n'est qu'une sorte de "jeu éducatif", alors y en a qui aiment, y en a qui n'aiment pas... tout va bien. Smile

Relis mon message, je dis bien qu'on a le droit de ne pas aimer, mais on ne peut pas reprocher certaines choses à cette oeuvre, qui sont apparues ou se sont développées bien après. Pour autant, on a parfaitement le droit de critiquer, cela n'empêche pas. Mais pour prendre un exemple, on ne reproche pas à Scriabine d'avoir un contrepoint douteux, ou à Mendelssohn son manque en matière de traitement informatique. Wink

Wolfgang, quand je dis : L'harmonie est très simple, pas très intéressante, c'est remis dans le contexte de l'époque. Je ne compare à Wagner à ce moment là... Et j'adore aussi certaines œuvres simples harmoniquement. Parce qu'il y a d'autres moyens ou techniques expressives qui me font ressentir des choses. Dans le genre, je trouve Vivaldi plus exaltant.
Après, ce n'est pas forcément un reproche en tant que tel, mais ça sous entend que oui, j'aime entendre des choses plus riches harmoniquement. Ce n'est pas une esthétique qui me plait et c'est mon droit.
J'aime que l'on me raconte des choses en musique et ici, ça ne me raconte rien.
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian


Nombre de messages : 7333
Age : 39
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Nicola PORPORA (1686-1768) Empty
MessageSujet: Re: Nicola PORPORA (1686-1768)   Nicola PORPORA (1686-1768) EmptyJeu 5 Nov 2009 - 0:48

Après plusieurs tentatives ces derniers jours, au cours desquelles j'avais "zappé" en cours de route pour passer à autre chose, j'ai enfin écouté cet air jusqu'au bout. Ce qui d'ailleurs ne fait pas une grande différence vu que je ne perçois, pour ainsi dire, pas la moindre variation dans ce que j'entends de la première à la septième et dernière minute. Bref vous l'aurez compris - et au risque de me faire chambrer la prochaine fois que je m'extasierai sur une œuvre d'un compositeur mineur de la même période -, je me joins au chœur des réfractaires.

Au début je me suis dit que c'était faute de rien connaître à Porpora, ni à cet opéra en particulier, et que du coup il me manquait une vue "d'ensemble", que la façon dont je percevrais cet air ne serait pas la même s'il était pris dans la "continuité" et/ou la structure plus large auxquelles il appartient initialement* (même si bon, avec le titre de l'opéra, on devine...). Puis je me suis dit que les peintures de Poussin (superbes au demeurant) qui illustraient la vidéo, loin d'aider à apprécier cet air, en détournaient l'attention. Puis je me suis dit que c'était l'interprétation elle-même qui n'allait pas, qu'il y aurait peut-être moyen d'être plus expressif...

Mais bon, en fait, au final... je me range à ce qui a déjà été dit ici par Jérôme, WoO, Dave, Niko, Era, Wolferl. Comme eux, je m'ennuie. Je ne trouve pas dans cet air le moindre enjeu musical ni dramatique, musicalement c'est tout le temps la même chose (c'est-à-dire pas grand chose), et quant au "sens", comme cela a été dit, la chanteuse pourrait nous raconter son pique-nique qu'on ne verrait pas la différence. C'est "sage", placide, fade. Sans saveur. Désolé.

Je crois que je vais aller écouter un peu de Phil Glass pour retrouver une musique plus variée et plus intéressante. Mr.Red


-------
* De fait, je persiste à penser que donner un air isolé pour "l'œuvre de la semaine" n'est pas une bonne idée. Un air, ce n'est pas une œuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89361
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Nicola PORPORA (1686-1768) Empty
MessageSujet: Re: Nicola PORPORA (1686-1768)   Nicola PORPORA (1686-1768) EmptyJeu 5 Nov 2009 - 0:48

Wolfgang a écrit:

Relis mon message, je dis bien qu'on a le droit de ne pas aimer, mais on ne peut pas reprocher certaines choses à cette oeuvre, qui sont apparues ou se sont développées bien après. Pour autant, on a parfaitement le droit de critiquer, cela n'empêche pas. Mais pour prendre un exemple, on ne reproche pas à Scriabine d'avoir un contrepoint douteux

Peut-être parce que ce n'est pas le cas?
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe


Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Nicola PORPORA (1686-1768) Empty
MessageSujet: Re: Nicola PORPORA (1686-1768)   Nicola PORPORA (1686-1768) EmptyJeu 5 Nov 2009 - 11:16

Xavier a écrit:
Wolfgang a écrit:

Relis mon message, je dis bien qu'on a le droit de ne pas aimer, mais on ne peut pas reprocher certaines choses à cette oeuvre, qui sont apparues ou se sont développées bien après. Pour autant, on a parfaitement le droit de critiquer, cela n'empêche pas. Mais pour prendre un exemple, on ne reproche pas à Scriabine d'avoir un contrepoint douteux

Peut-être parce que ce n'est pas le cas?

C'est surtout que lorsqu'on écoute Scriabine, on va plutôt se focaliser sur l'harmonie que sur le contrepoint. Les deux sont liés, oui, mais voilà quoi.

Je connais bien peu de gens qui écoutent Scriabine pour le contrepoint et des fugues de Bach pour l'harmonie.
Revenir en haut Aller en bas
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
T-A-M de Glédel


Nombre de messages : 1512
Age : 35
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

Nicola PORPORA (1686-1768) Empty
MessageSujet: Re: Nicola PORPORA (1686-1768)   Nicola PORPORA (1686-1768) EmptyJeu 5 Nov 2009 - 23:19

À la limite l'harmonie, le contrepoint dans l'instrumentation qui accompagne un air, ce n'est pas vraiment crucial surtout si l'on considère l'époque.
En baroque, l'instrumentation peut être plus intéressante, m'enfin ça n'atteindra jamais vos références XXmistes.

Certes, je n'ai pas été transcendé par le passage mais ça se laisse écouter. (Je suis beaucoup plus charmé par "Alto Giove" par exemple)

Ce qui m'intéresserait, ce serait de voir le poème sur lequel est construit la musique et l'oeuvre dans son ensemble.

Mais là, c'est insuffisant pour discréditer définitivement Porpora, on ne peut que dire que musicalement, ce n'est pas très riche tout en restant convaincu qu'il doit y avoir des choses intéressantes!!
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian


Nombre de messages : 7333
Age : 39
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Nicola PORPORA (1686-1768) Empty
MessageSujet: Re: Nicola PORPORA (1686-1768)   Nicola PORPORA (1686-1768) EmptyJeu 5 Nov 2009 - 23:26

Moander a écrit:
Ce qui m'intéresserait, ce serait de voir le poème sur lequel est construit la musique et l'oeuvre dans son ensemble.

Mais là, c'est insuffisant pour discréditer définitivement Porpora, on ne peut que dire que musicalement, ce n'est pas très riche tout en restant convaincu qu'il doit y avoir des choses intéressantes!!
Je plussoie à ceci.
Revenir en haut Aller en bas
nugava
Mélomaniaque
nugava


Nombre de messages : 1528
Age : 36
Date d'inscription : 09/12/2007

Nicola PORPORA (1686-1768) Empty
MessageSujet: Re: Nicola PORPORA (1686-1768)   Nicola PORPORA (1686-1768) EmptySam 7 Nov 2009 - 2:42

J'ai beaucoup aimé la mélodie, pour ma part, j'y entends bien une certaine mélancolie... (sûrement parce que j'écoute très rarement du baroque... j'ai déjà essayé les "meilleurs" Haendel et Vivaldi, au bout d'un quart d'heure, ça m'emmerde et pourtant je m'émerveille en écoutant plic ploc les airs connus... je suppose que ce serait pareil avec Porpora)... J'ai plus de mal avec l'interprétation... j'entends même quelques légères scories...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Nicola PORPORA (1686-1768) Empty
MessageSujet: Re: Nicola PORPORA (1686-1768)   Nicola PORPORA (1686-1768) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Nicola PORPORA (1686-1768)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Germanico in Germania - Porpora
» Nicolà Vicentino (1511–1575)
» Nicola MATTEIS (vers 1670 – après 1713)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: