Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
Voir le deal
22.95

 

 Qigang Chen

Aller en bas 
AuteurMessage
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31497
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Qigang Chen Empty
MessageSujet: Qigang Chen   Qigang Chen EmptyMer 4 Nov 2009 - 16:47

Source : Wikipédia

Citation :
Qigang Chen est un compositeur d'origine chinoise né en 1951 à Shanghai. Il réside depuis 1984 en France, où il a obtenu la nationalité française en 1992.

Qigang Chen est issu d'une famille d'artistes dont plusieurs membres ont été envoyés dans les laogai durant la Révolution culturelle. Lui-même, Chen a été envoyé dans un camp de rééducation idéologique.

Après l'instauration des cours d'entrée pour l'enseignement supérieur, en 1977, Chen passe brillamment une série d'examens à l'issue desquels il lui est permis de partir faire un 3e cycle d'études à l'étranger. Ainsi, à 33 ans, il arrive à Paris où il a été l'unique élève d'Olivier Messiaen, jusqu'en 1988.

C'est aujourd'hui un compositeur réputé internationalement, lauréat de plusieurs prix.

Je n'ai écouté que "Extase" pour le moment, concerto pour hautbois. Que dire ?
Que c'est abordable, et que ça se rapproche de Messiaen et Debussy.

1 CD dispo sur musicme pour se faire une idée :

Qigang Chen U0094634469326

http://www.musicme.com/#/Qigang-Chen/albums/Extase-0094634469326.html
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Qigang Chen Empty
MessageSujet: Re: Qigang Chen   Qigang Chen EmptyMer 4 Nov 2009 - 17:29

Oui, Debussy et Messiaen, mais c'est plus touffu, dynamique et organique que Takemitsu.
C'est une musique riche et chatoyante, mouvante, mais sans abstraction inutile ni raideur... Vraiment, je recommande vivement, en particulier Iris Dévoilée (ça existe en disque).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85242
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Qigang Chen Empty
MessageSujet: Re: Qigang Chen   Qigang Chen EmptyMer 4 Nov 2009 - 17:31

Oui j'ai ce disque, je me souviens que toutes les oeuvres ne sont pas d'égale inspiration, je me souviens en particulier d'un truc qui frisait vraiment le mauvais goût lors de Présences...
Mais dans l'ensemble, c'est assez chouette.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Qigang Chen Empty
MessageSujet: Re: Qigang Chen   Qigang Chen EmptyMer 4 Nov 2009 - 17:33

Et moi je me souviens d'avoir fait le déplacement rien que pour entendre une de ses oeuvres à Bordeaux. Le chef étant souffrant, ils ont joué une autres pièce contemporaine... SANS avertir de rien avant l'achat des billets. Conclusion j'ai écouté quelque chose qui n'avait rien à voir (pas trop mal au demeurant), et puis la Fantastique de Berlioz que j'étais prêt à m'infliger dans de mauvaises conditions acoustiques et sonores pour entendre du Chen... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Passage
De passage pour longtemps
Passage

Nombre de messages : 2134
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/07/2007

Qigang Chen Empty
MessageSujet: Re: Qigang Chen   Qigang Chen EmptyMer 4 Nov 2009 - 17:43

Je suis en train d'écouter ce disque et c'est très plaisant. Ça fait du bien de temps en temps de la musique contemporaine qui couche le premier soir (ce n'est pas péjoratif, je trouve ça très bien fait et abordable). Merci Cololi, ça donne envie d'en écouter plus.
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Qigang Chen Empty
MessageSujet: Re: Qigang Chen   Qigang Chen EmptyMer 4 Nov 2009 - 17:46

emmanuel a écrit:
de la musique contemporaine qui couche le premier soir.

Laughing Je n'avais jamais entendu cette expression, mais je la garde de côté.
J'ai bien aimé moi aussi. C'est riche, il y a un discours, il y a un cheminement, une belle bouffée d'oxygène. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Théo taschimor
Mélomaniaque
Théo taschimor

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

Qigang Chen Empty
MessageSujet: Re: Qigang Chen   Qigang Chen EmptyMer 4 Nov 2009 - 19:31

QIGANG CHEN est un compositeur que j'ai découvert par IRIS DEVOILEE et je dois reconnaître que j'aime beaucoup cette pièce entre deux cultures.
Il y a aussi REFLET D'UN TEMPS DISPARU,un concerto pour violoncelle assez intense et passionné,avec lequel elle est couplée. Le cd cité en tête de ce topic,"EXTASE" renferme des oeuvres très agréables,la première,notamment, avec ce hautbois qui s'incarne avec brio en suona,un instrument à vent chinois. De ce compositeur chinois,la plus belle oeuvre reste,pour le moment,et d'après ce que je connais,IRIS DEVOILEE. Ecrite pour trois sopranos dont une soprano traditionnelle chinoise qui m'émerveille de ses chants au sein d'une composition complexe de par ses contrastes d'écriture,sa variété stylistique et la richesse de ses timbres vocaux...Un trio d'instruments traditionnels chinois (le zheng,la pipa,l'erhu)...le grand orchestre...l'éternel féminin...Que du bonheur! drink


Dernière édition par Théo taschimor le Dim 16 Oct 2011 - 19:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
KidAmnesiac
Mélomane averti
KidAmnesiac

Nombre de messages : 204
Date d'inscription : 18/09/2008

Qigang Chen Empty
MessageSujet: Re: Qigang Chen   Qigang Chen EmptyMer 4 Nov 2009 - 22:46

Il a écrit la chanson de J.O. de Pékin, que vous avez pu entendre dans la seconde partie de la cérémonie d'ouverture. Elle s'intitule 'toi et moi', homophone de 'huile et riz', et comme "les chinois" n'aime pas trop cette chanson, ils ironisent en disant que Qigang Chen avait prévu d'avance la montée des prix des aliments de base, que c'est un homme proche du peuple.
Revenir en haut Aller en bas
Théo taschimor
Mélomaniaque
Théo taschimor

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

Qigang Chen Empty
MessageSujet: Re: Qigang Chen   Qigang Chen EmptyJeu 5 Nov 2009 - 8:30

Sympa,l'anecdote! Il y a un autre compositeur chinois que j'ai découvert quelques temps après QIGANG CHEN. Il s'agit de GE GAN-RU,grâce à ses
STUDIES OF PEKIN OPERA et la manière dont il emploie le piano préparé, principalement dans cette oeuvre. C'est fin et raffiné. Il peut être ludique aussi avec WRONG,WRONG,WRONG pour voix et orchestre-jouet. Cette pièce est amusante et poétique. Dans le "toy-orchestra",on y trouve: un toy piano,toy table harp,toy glockenspiel,clavea,3 cups gong,toy accordion,une flûte en plastic,plastic hammer. Après,ces deux pièces de musique de chambre,je vais pouvoir,dans un temps proche,découvrir son oeuvre orchestrale; CHINESE RHAPSODY,WU pour piano et orchestre et SIX PENTATONIC TUNES pour orchestre. Eh oui! QIQANG CHEN,TAN DUN,HAN YONG,ZHAO JIPING,CHEN YI et maintenant GE GAN-RU! L'invasion chinoise s'effectue là aussi,en quête de nos esprits et moi je suis déjà contaminé par la grande force poétique qui émane de certaines de leurs oeuvres les plus réussies. On y sent même derrière des notes,des sons sublimes,un vécu,une foi,un cri et j'y suis très réceptif.

Dans l'enfance de GE GAN-RU,par exemple,l'hostilité envers la musique occidentale était une question de politique nationale en Chine: on avait
clos les organisations de concert et les conservatoires. Lorsque GE,enfant, fut attiré par cette musique défendue et commença à étudier le violon,ces
activités durent rester secrètes. Ses parents l'encouragèrent - et s'assurèrent que les fenêtres étaient hermétiquement verrouillées quand il s'exerçait (toujours avec une sourdine).[ Cet épisode de l'histoire de Chine est évoqué dans LE VIOLON ROUGE de FRANCOIS GIRARD.] A 17 ans,à sa sortie de lycée,il fut envoyé dans un camp de travail agricole où il fit deux rencontres capitales: Il rencontra celle qui allait devenir son épouse et découvrit que l'un des travailleurs aînés dans le camp était un ancien premier violon de l'Orchestre de Shanghai. Dans ce contexte invraisemblable et toujours dans la plus grande clandestinité,le premier violon lui donna des leçons de cet instrument et lui enseigna également la théorie. C'est aussi au camp que GAN-RU fit sa première expérience en composition quant on demanda aux travailleurs qui jouaient d'instruments,de divertir leurs camarades et qu'il devait leur fournir du matériel. En revanche,je connais moins le parcours de QIGANG CHEN.


Dernière édition par Théo taschimor le Dim 16 Oct 2011 - 19:48, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ophanin
Fer galant
Ophanin

Nombre de messages : 4576
Age : 32
Date d'inscription : 13/12/2008

Qigang Chen Empty
MessageSujet: Re: Qigang Chen   Qigang Chen EmptyJeu 5 Nov 2009 - 14:16

Le concerto pour violon n'est pas mal non-plus. On n'a pas d'effort à fournir pour l'apprécier et ça met dans une ambiance de vieux film hong-kongais.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Théo taschimor
Mélomaniaque
Théo taschimor

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

Qigang Chen Empty
MessageSujet: Re: Qigang Chen   Qigang Chen EmptyJeu 5 Nov 2009 - 14:59

Je ne connais pas encore cette oeuvre. Est-ce que le violon ne se rapprocherait pas de l'erhu,par moment. Je crois qu'il adore faire ça. Dans EXTASE, oeuvre qui ne demande d'ailleurs pas non plus d'effort particulier pour l'apprécier,le hautbois,de par son jeu et son timbre,se rapproche du suona et je trouve cela très séduisant à l'écoute. De plus,j'adore les fusions, j'ai toujours adoré les fusions.


Dernière édition par Théo taschimor le Dim 16 Oct 2011 - 19:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ophanin
Fer galant
Ophanin

Nombre de messages : 4576
Age : 32
Date d'inscription : 13/12/2008

Qigang Chen Empty
MessageSujet: Re: Qigang Chen   Qigang Chen EmptyJeu 5 Nov 2009 - 16:06

Théo taschimor a écrit:
Je ne connais pas encore cette oeuvre. Est-ce que le violon ne se rapprocherait pas de l'erhu,par moment. (...)
j'ai toujours adoré les fusions.

Dans le mouvement "à peu près lent", oui, le violon se transforme en erhu ! C'est très joliment fait.

Tu dois aimer Dragon ball
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Théo taschimor
Mélomaniaque
Théo taschimor

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

Qigang Chen Empty
MessageSujet: Re: Qigang Chen   Qigang Chen EmptyJeu 5 Nov 2009 - 16:56

Ophanin a écrit:
Théo taschimor a écrit:
Je ne connais pas encore cette oeuvre. Est-ce que le violon ne se rapprocherait pas de l'erhu,par moment. (...)
j'ai toujours adoré les fusions.

Dans le mouvement "à peu près lent", oui, le violon se transforme en erhu ! C'est très joliment fait.

Tu dois aimer Dragon ball

pété de rire mon fils adore,moi non! Tous les deux n'avons pas le même goût des
fusions. Les miennes sont,disons,plus spirituelles.
Revenir en haut Aller en bas
PJF
Mélomane averti
PJF

Nombre de messages : 238
Age : 80
Localisation : Guadeloupe
Date d'inscription : 27/07/2006

Qigang Chen Empty
MessageSujet: Re: Qigang Chen   Qigang Chen EmptyVen 6 Nov 2009 - 15:02

KidAmnesiac a écrit:
'toi et moi', homophone de 'huile et riz'

Oops ! J'ai eu du mal à comprendre.
Il faut passer par l'anglais : YOU and ME. Et en chinois YOU = HUILE, et MI = RIZ.
Revenir en haut Aller en bas
KidAmnesiac
Mélomane averti
KidAmnesiac

Nombre de messages : 204
Date d'inscription : 18/09/2008

Qigang Chen Empty
MessageSujet: Re: Qigang Chen   Qigang Chen EmptyVen 6 Nov 2009 - 16:52

PJF a écrit:
KidAmnesiac a écrit:
'toi et moi', homophone de 'huile et riz'

Oops ! J'ai eu du mal à comprendre.
Il faut passer par l'anglais : YOU and ME. Et en chinois YOU = HUILE, et MI = RIZ.
Effectivement. Je ne parle pas chinois moi-même et je n'avais pas compris que le titre original de la chanson n'est pas en chinois mais en anglais, donc j'avais zappé cette étape.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Qigang Chen Empty
MessageSujet: Re: Qigang Chen   Qigang Chen EmptySam 15 Oct 2011 - 23:10

Théo taschimor a écrit:
QIGANG CHEN est un compositeur que j'ai découvert par IRIS DEVOILEE
et je dois reconnaître que j'aime beaucoup cette pièce entre deux cultures.
Il y a aussi REFLET D'UN TEMPS DISPARU,un concerto pour violoncelle assez intense et passionné,avec lequel elle est couplée. Le cd cité en tête de ce topic,"EXTASE" renferme des oeuvres très agréables,la première,notamment, avec ce hautbois qui s'incarne avec brio en suona,un instrument à vent chinois.
De ce compositeur chinois,la plus belle oeuvre reste,pour le moment,et d'après ce que je connais,IRIS DEVOILEE. Ecrite pour trois sopranos dont une
soprano traditionnelle chinoise qui m'émerveille de ses chants au sein d'une
composition complexe de par ses contrastes d'écriture,sa variété stylistique
et la richesse de ses timbres vocaux...Un trio d'instruments traditionnels
chinois (le zheng,la pipa,l'erhu)...le grand orchestre...l'éternel féminin...
Que du bonheur! drink
Cela m'arrache des larmes. J'adore ce compositeur sensible, qui sait restituer "l'intérieur des choses". Une espèce de Gaston Bachelard de la musique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Qigang Chen Empty
MessageSujet: Re: Qigang Chen   Qigang Chen EmptyDim 16 Oct 2011 - 20:32

Hélicoco a écrit:
Théo taschimor a écrit:
QIGANG CHEN est un compositeur que j'ai découvert par IRIS DEVOILEE
et je dois reconnaître que j'aime beaucoup cette pièce entre deux cultures.
Il y a aussi REFLET D'UN TEMPS DISPARU,un concerto pour violoncelle assez intense et passionné,avec lequel elle est couplée. Le cd cité en tête de ce topic,"EXTASE" renferme des oeuvres très agréables,la première,notamment, avec ce hautbois qui s'incarne avec brio en suona,un instrument à vent chinois.
De ce compositeur chinois,la plus belle oeuvre reste,pour le moment,et d'après ce que je connais,IRIS DEVOILEE. Ecrite pour trois sopranos dont une
soprano traditionnelle chinoise qui m'émerveille de ses chants au sein d'une
composition complexe de par ses contrastes d'écriture,sa variété stylistique
et la richesse de ses timbres vocaux...Un trio d'instruments traditionnels
chinois (le zheng,la pipa,l'erhu)...le grand orchestre...l'éternel féminin...
Que du bonheur! drink
Cela m'arrache des larmes. J'adore ce compositeur sensible, qui sait restituer "l'intérieur des choses". Une espèce de Gaston Bachelard de la musique.
D'accord à 100% !!! Ce CD est magnifique. Quant à Reflet d'un temps disparu, je le classe au rang des oeuvres majeures de notre temps. Cette mélodie aérienne ponctuée d'effets orchestraux très modernes (je ne peux m'empêcher de penser à George Crumb et à son impressionnant A Haunted Landscape) me donne des frissons à chaque fois que je l'écoute.
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 17822
Date d'inscription : 25/11/2012

Qigang Chen Empty
MessageSujet: Re: Qigang Chen   Qigang Chen EmptyVen 10 Juil 2015 - 23:02

Comme je le disais en playlist j’ai enfin écouté un cd de ce compositeur, chez REM/MFA, avec Poème lyrique II, Feu d’ombres, Yuan et Yi. Franchement, je n’aime pas du tout : je trouve ça moche, grotesque, fade et suffocant... vraiment désagréable à écouter en plus d’être ennuyant. Neutral
Je me demande bien ce que vous trouvez à ce compositeur... y a peut-être bien quelques références à Messiaen, mais pour moi on dirait surtout du mauvais Stockhausen assorti de Xenakis et de Ligeti. Bon, le passage calme de Yi est plutôt beau.
Je vois que Yuan se trouve sur le cd cité par Cololi, ça doit même être le même enregistrement... je n’ai certes pas écouté Extases, mais quand je lis abordable, et à côté ce que Cololi pense de trucs tout gentils, ça m’intrigue beaucoup... scratch
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande

Nombre de messages : 5548
Age : 45
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Qigang Chen Empty
MessageSujet: Re: Qigang Chen   Qigang Chen EmptyVen 10 Juil 2015 - 23:41

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 17822
Date d'inscription : 25/11/2012

Qigang Chen Empty
MessageSujet: Re: Qigang Chen   Qigang Chen EmptyVen 10 Juil 2015 - 23:48

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande

Nombre de messages : 5548
Age : 45
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Qigang Chen Empty
MessageSujet: Re: Qigang Chen   Qigang Chen EmptySam 11 Juil 2015 - 0:24

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Le faiseur de reines
Mélomane à coucher dehors
Le faiseur de reines

Nombre de messages : 5100
Date d'inscription : 05/02/2012

Qigang Chen Empty
MessageSujet: Re: Qigang Chen   Qigang Chen EmptySam 11 Juil 2015 - 22:03

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Le faiseur de reines
Mélomane à coucher dehors
Le faiseur de reines

Nombre de messages : 5100
Date d'inscription : 05/02/2012

Qigang Chen Empty
MessageSujet: Re: Qigang Chen   Qigang Chen EmptySam 11 Juil 2015 - 22:26

Je viens d'écouter, vite fait, histoire d'avoir un jugement hâtif et lapidaire…
Je suis du même avis que Lucien (à part que je trouve ça, quand même, plutôt gentil…)

Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 17822
Date d'inscription : 25/11/2012

Qigang Chen Empty
MessageSujet: Re: Qigang Chen   Qigang Chen EmptySam 11 Juil 2015 - 22:31

plutôt gentil, certainement (je n’ai pas dit le contraire, en fait, j’essayais de me mettre à l’échelle Cololi Mr.Red), mais disons que cela m’a semblé un peu « sans sens »... mais bon, comme j’ai trouvé ça souvent désagréable, cela n’aide pas à suivre, donc je ne sais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Le faiseur de reines
Mélomane à coucher dehors
Le faiseur de reines

Nombre de messages : 5100
Date d'inscription : 05/02/2012

Qigang Chen Empty
MessageSujet: Re: Qigang Chen   Qigang Chen EmptySam 11 Juil 2015 - 22:46

Disons que par « gentil », j'entends, surtout, un côté « musique de film » et/ou exotique qui fait passer la pilule (et qui, par ailleurs, rend le tout, à mes oreilles du moins, plutôt grossier et lourd*)

* comme tu l'as bien, je pense, sous-entendu, c'est du sous-élève de Messiaen (plus que du sous-Messiaen).
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 17822
Date d'inscription : 25/11/2012

Qigang Chen Empty
MessageSujet: Re: Qigang Chen   Qigang Chen EmptySam 11 Juil 2015 - 22:49

Le faiseur de reines a écrit:
Disons que par « gentil », j'entends, surtout, un côté « musique de film » et/ou exotique qui fait passer la pilule (et qui, par ailleurs, rend le tout, à mes oreilles du moins, plutôt grossier et lourd*)

exactement !
en fait, je n’ai pas osé le dire, mais plus encore que du mauvais Stockhausen, cela m’a fait penser à un Stockhausen en manque d’inspiration qui essayerait de faire de la musique de film asiatique (il manque juste les synthétiseurs-soucoupesvolantes). Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Qigang Chen Empty
MessageSujet: Re: Qigang Chen   Qigang Chen EmptyDim 12 Juil 2015 - 8:12

Ça fait très longtemps que je ne l'ai pas écouté, ce que vous dites me donne envie vu vos goûts pourris, ça me met plutôt en confiance.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 17822
Date d'inscription : 25/11/2012

Qigang Chen Empty
MessageSujet: Re: Qigang Chen   Qigang Chen EmptyDim 12 Juil 2015 - 12:28

mmh.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31497
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Qigang Chen Empty
MessageSujet: Re: Qigang Chen   Qigang Chen EmptyDim 12 Juil 2015 - 15:41

DavidLeMarrec a écrit:
Ça fait très longtemps que je ne l'ai pas écouté, ce que vous dites me donne envie vu vos goûts pourris, ça me met plutôt en confiance.

Qigang Chen 3462777202

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 17822
Date d'inscription : 25/11/2012

Qigang Chen Empty
MessageSujet: Re: Qigang Chen   Qigang Chen EmptyDim 12 Juil 2015 - 15:59

c’est vraiment quand ça t’arrange, Col. (je voudrais mettre ici un smiley pour faire comprendre que je suis plus amusé qu’agacé, mais je n’en trouve pas qui convienne — ceci pour qu’on ne vienne pas encore me dire je-ne-sais-quoi.)
d’ailleurs, de mon côté, j’aurais pu dire : malgré les gouts... particuliers de David, j’ai écouté Qigang Chen.
mais pour le coup sur les œuvres que j’ai écoutées (qui ne sont pas les doudous de David, visiblement, vu qu’il ne parle que d’Iris dévoilée), je ne comprends vraiment pas (en plus de ne pas partager), et j’aimerais comprendre, donc l’humour c’est bien mais j’aurais préféré une réponse/réaction un brin plus constructive.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31497
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Qigang Chen Empty
MessageSujet: Re: Qigang Chen   Qigang Chen EmptyDim 12 Juil 2015 - 16:09

lucien a écrit:
c’est vraiment quand ça t’arrange, Col. (je voudrais mettre ici un smiley pour faire comprendre que je suis plus amusé qu’agacé, mais je n’en trouve pas qui convienne — ceci pour qu’on ne vienne pas encore me dire je-ne-sais-quoi.)
d’ailleurs, de mon côté, j’aurais pu dire : malgré les gouts... particuliers de David, j’ai écouté Qigang Chen.
mais pour le coup sur les œuvres que j’ai écoutées (qui ne sont pas les doudous de David, visiblement, vu qu’il ne parle que d’Iris dévoilée), je ne comprends vraiment pas (en plus ne pas partager), donc l’humour c’est bien mais j’aurais préféré une réponse/réaction un brin plus constructive.

Tu as plaisanté sur mon compte - sur ce fil j'entends (ce qui ne me pose pas de problème) ... par contre quand j'avoue être amusé d'une vanne de David qui concernait Les Yeux et toi ... alors là ... je n'ai pas le droit Laughing

On accepte de jouer les réactionnaires de service ... mais sûrement va tu me dire que cette position est très valorisante, confortable, bien vue en société Laughing ... et on a même pas le droit de rigoler ?? Surprised Shocked

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 17822
Date d'inscription : 25/11/2012

Qigang Chen Empty
MessageSujet: Re: Qigang Chen   Qigang Chen EmptyDim 12 Juil 2015 - 16:14

bon, visiblement, j’aurais quand même dû mettre les smileys.
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 17822
Date d'inscription : 25/11/2012

Qigang Chen Empty
MessageSujet: Re: Qigang Chen   Qigang Chen EmptyDim 12 Juil 2015 - 16:27

je réponds quand même, mais franchement ça me fait chier (pas la conversation elle-même, plutôt légère, mais qu’il n’y ait pas moyen sur ce forum d’écrire un message sans mrgreen à la fin de chaque phrase sans qu’il soit pris comme un reproche).
tu es amusé, très bien ; moi-même je suis amusé de ta réaction quand tu passes ton temps à dire la même chose avec David (du type : si David n’aime pas ça doit être bien, ou l’inverse). je dis bien : AMUSÉ (cela me fait rire). donc évidemment que tu as le droit de plaisanter/rigoler... comme moi j’ai le droit, c’est exactement pareil... sauf que je n’ai pas mis de smiley (mais j’avais pris des précautions, tout de même...).
le reste de mon message concerne David : j’aimerais simplement comprendre ce qu’il aime chez Chen puisque c’est un compositeur qu’il cite relativement souvent.
(pour les réactionnaires de service, quelque chose doit m’échapper, parce que je ne vois pas du tout le rapport.)
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31497
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Qigang Chen Empty
MessageSujet: Re: Qigang Chen   Qigang Chen EmptyDim 12 Juil 2015 - 16:40

En fait j'ai lu un peu vite ... j'ai lu à l'envers le "plus amusé qu'agacé". hehe

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 17822
Date d'inscription : 25/11/2012

Qigang Chen Empty
MessageSujet: Re: Qigang Chen   Qigang Chen EmptyDim 12 Juil 2015 - 16:43

donc nouvelle résolution : ne plus écrire en tout petit avec plein de parenthèses. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31497
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Qigang Chen Empty
MessageSujet: Re: Qigang Chen   Qigang Chen EmptyDim 12 Juil 2015 - 16:44

lucien a écrit:
donc nouvelle résolution : ne plus écrire en tout petit avec plein de parenthèses. hehe

C'est surtout ma sale manie de lire très rapidement ...
Ca m'a déjà joué beaucoup de tours dans la vie ... mais ça ne m'a jamais quitté Neutral

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Contenu sponsorisé




Qigang Chen Empty
MessageSujet: Re: Qigang Chen   Qigang Chen Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Qigang Chen
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: