Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-45%
Le deal à ne pas rater :
Chaussure Nike Shox TL pour Homme à -39%
94 170 €
Voir le deal

 

 Matthaeus PIPELARE (c. 1450-c. 1515)

Aller en bas 
AuteurMessage
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10908
Date d'inscription : 21/01/2007

Matthaeus PIPELARE (c. 1450-c. 1515) Empty
MessageSujet: Matthaeus PIPELARE (c. 1450-c. 1515)   Matthaeus PIPELARE (c. 1450-c. 1515) EmptyMer 9 Déc 2009 - 11:58

Bien peu d’indications sur la personne de Mathieu PIPELARE ont survécues au passage du temps, et l’on a perdu de vue la qualité de son oeuvre.

Le compositeur serait né en Flandre en 1455 ? Aucun détail sur sa jeunesse, sa formation ou le début de sa carrière ne sont connus. Le premier élément biographique connu date de 1498. Il faisait à cette époque partie du chœur de la Cathédrale d’Anvers.
C’est à cette date qu’il quitta Anvers pour Bois-le-Duc (évêché de Liège). La confrérie de Notre Dame de Bois-le-Duc avait été fondée en 1318 et était devenue le centre musical du Brabant.
A la mort de Clibano, chantre de la Confrérie, Pipelare devint le nouveau « maître à chanter pour les enfants ».
Une autre personnalité connue habitait alors à Bois-lu-Duc : Jérome Bosch.
Pipelare, outre ses fonctions de « maître des enfants », fournissait à la Confrérie de nouvelles compositions.

C’est le 1er mai 1500 que Pipelare quitta la Confrérie.
Et à partir de cette date, il est difficile de dire avec certitude ce qu’il advint du compositeur. On peut affirmer cependant qu'il resta en Flandre.
Ce que l’on remarque aussi, c’est que certaines de ses œuvres sont reprises dans plusieurs manuscrits au cours des deux premières décennies du 16ème siècle.
Aucune certitude non plus sur la date de sa mort. Un manuscrit cependant, le MS 215-216 de la Bibliothèque Royale de Bruxelles, permet de déduire que Pipelare est mort avant 1516.
En effet, sur ce manuscrit, à côté de l’une de ses œuvres, on peut lire :
« PIE MEMORIE » Matthaeus PIPELARE (c. 1450-c. 1515) 0105

Pipelare fut certainement très apprécié de son vivant.
Toutefois, le nombre de ses compositions qui nous sont parvenues est peu élevé :
-8 chansons (françaises et flamandes)
-7 motets
-1 magnificat
-1 Save Regina
-1 Credo
- 9 messes (ce qui représente la partie essantielle de son oeuvre.

Son oeuvre fut copiée et imprimée de nombreuses fois partout en Europe (Suisse, Allemagne, Italie, Espagne).
3 livres de chœurs de la Chapelle Sixtine contiennent des compositions de Pipelare.

Matthaeus PIPELARE (c. 1450-c. 1515) 516R2ZF299L._SL500_AA240_

Les œuvres apparaissant sur ce CD :

VRAY DIEU D’AMOURS ballade à 4
Une composition pour laquelle il utilise une forme littéraire totalement démodée à l’époque, la ballade.

EEN VROUELIC WESEN chanson à 4
Une chanson flamande qui a été copiée de nombreuses fois.

FORS SEULEMENT pour 4 voix
Cette chanson de Pipelare remporta un grand succès à l’époque : on la retrouve dans près de 15 manuscrits imprimés au 16ème .

SALVE REGINA antiphone à 4 & 5
Un modèle de polyphonie mélismatique.

MEMORARE MATER CHRISTI motet à 7
Une des œuvres qui témoigne de la plus grande maturité du compositeur.

MISSA L’HOMME ARME pour voix d’homme à 4 & 5
C’est l’une de ses 9 messes.
Il y traite toutes les techniques rythmiques et contrapuntiques avec une grande virtuosité.
Cette composition accéda au plus haut rang de la musique sacrée, au répertoire de la Chapelle Sixtine à Rome.


Dernière édition par Rubato le Ven 11 Déc 2009 - 7:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Matthaeus PIPELARE (c. 1450-c. 1515) Empty
MessageSujet: Re: Matthaeus PIPELARE (c. 1450-c. 1515)   Matthaeus PIPELARE (c. 1450-c. 1515) EmptyMer 9 Déc 2009 - 12:02

Un disque qui m'a beaucoup touché. thumleft
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Matthaeus PIPELARE (c. 1450-c. 1515) Empty
MessageSujet: Re: Matthaeus PIPELARE (c. 1450-c. 1515)   Matthaeus PIPELARE (c. 1450-c. 1515) EmptyMer 9 Déc 2009 - 13:06

Rubato a écrit:

Les œuvres apparaissant sur ce CD :

VRAY DIEU D’AMOURS ballade à 4
Une composition pour laquelle il utilise une forme littéraire totalement démodée à l’époque, la ballade.

EEN VROUELIC WESEN chanson à 4
Une chanson flamande qui a été copiée de nombreuses fois.

FORS SEULEMENT pour 4 voix
Cette chanson de Pipelare remporta un grand succès à l’époque : on la retrouve dans près de 15 manuscrits imprimés au 16ème .

Ce sont pour moi le meilleur de ce disque superbe. Des ballades et chansons en français et flamand. Une simplicité qui n'exclut pas de doux chromatismes et dissonances.

La longue ballade Vray Dieu d'amours m'évoque le Ockeghem que j'ai écouté hier, Een vrouelic Wesen, le madrigal débutant aux lignes mélodiques harmonieuses et au balancement rythmique parfois presque syncopé assez délicieux.

"Mes yeux virent une forme féminine
A laquelle je dois accorder la foi.
Sa faveur me guerira à présent de l'amour
Car après elle, nulle autr ne saura me plaire"




Fors seulement
(suivi de son contrafactum sur un texte sacré en latin), très expressif, plus égal rythmiquement, développe de longues lignes mélodiques qui s'enchevêtrent douloureusement.

"Fors seulement l'attente que je meure
En mon las cueur nul espoir ne demeure
Car mon malheur sy fort me tourmente
Qui n'est douleur que pour vous je ne sente
Pour ce que suis de vous perdre bien sceure."



Et une superbe interprétation par les Huelgas. Very Happy


Dernière édition par natrav le Mer 9 Déc 2009 - 13:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10908
Date d'inscription : 21/01/2007

Matthaeus PIPELARE (c. 1450-c. 1515) Empty
MessageSujet: Re: Matthaeus PIPELARE (c. 1450-c. 1515)   Matthaeus PIPELARE (c. 1450-c. 1515) EmptyMer 9 Déc 2009 - 13:11

Oui, très beau disque.
C'est en le mettant dans ma platine ce matin que j'ai eu l'idée de faire une petite présentation du compositeur. Very Happy

Je l'apprécie d'ailleurs beaucoup plus maintenant que lors de mes premières écoutes!
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Matthaeus PIPELARE (c. 1450-c. 1515) Empty
MessageSujet: Re: Matthaeus PIPELARE (c. 1450-c. 1515)   Matthaeus PIPELARE (c. 1450-c. 1515) EmptyMer 9 Déc 2009 - 13:20

Un des plus beaux du gros coffret Las Huelgas.
Je réécoute les pièces sacrées, il y a de belles choses, c'est moins transcendant que les chansons.
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10908
Date d'inscription : 21/01/2007

Matthaeus PIPELARE (c. 1450-c. 1515) Empty
MessageSujet: Re: Matthaeus PIPELARE (c. 1450-c. 1515)   Matthaeus PIPELARE (c. 1450-c. 1515) EmptyJeu 10 Déc 2009 - 19:35

natrav a écrit:
Un des plus beaux du gros coffret Las Huelgas.
Je réécoute les pièces sacrées, il y a de belles choses, c'est moins transcendant que les chansons.
Dans le coffret il y a Le labyrinthe secret d'Agricola ?
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Matthaeus PIPELARE (c. 1450-c. 1515) Empty
MessageSujet: Re: Matthaeus PIPELARE (c. 1450-c. 1515)   Matthaeus PIPELARE (c. 1450-c. 1515) EmptyJeu 10 Déc 2009 - 23:24

Oui, des pièces à 3 et 4 voix profanes et religieuses, une messe. Pas enthousiasmant pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10908
Date d'inscription : 21/01/2007

Matthaeus PIPELARE (c. 1450-c. 1515) Empty
MessageSujet: Re: Matthaeus PIPELARE (c. 1450-c. 1515)   Matthaeus PIPELARE (c. 1450-c. 1515) EmptyVen 11 Déc 2009 - 7:55

natrav a écrit:
Oui, des pièces à 3 et 4 voix profanes et religieuses, une messe. Pas enthousiasmant pour moi.
Pareil pour moi, beaucoup moins varié que le Pipelare.
Je trouve que même les pièces profanes font religieuses! Matthaeus PIPELARE (c. 1450-c. 1515) Hypocrite
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Matthaeus PIPELARE (c. 1450-c. 1515) Empty
MessageSujet: Re: Matthaeus PIPELARE (c. 1450-c. 1515)   Matthaeus PIPELARE (c. 1450-c. 1515) EmptyVen 11 Déc 2009 - 8:01

C'est un petit peu le problème. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10908
Date d'inscription : 21/01/2007

Matthaeus PIPELARE (c. 1450-c. 1515) Empty
MessageSujet: Re: Matthaeus PIPELARE (c. 1450-c. 1515)   Matthaeus PIPELARE (c. 1450-c. 1515) EmptyVen 11 Déc 2009 - 8:06

natrav a écrit:
C'est un petit peu le problème. Razz
Absolument!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Matthaeus PIPELARE (c. 1450-c. 1515) Empty
MessageSujet: Re: Matthaeus PIPELARE (c. 1450-c. 1515)   Matthaeus PIPELARE (c. 1450-c. 1515) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Matthaeus PIPELARE (c. 1450-c. 1515)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: