Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-31%
Le deal à ne pas rater :
PNY – CS900 – SSD – 1 To – 2,5″
56.99 € 82.05 €
Voir le deal

 

 Edita Gruberova

Aller en bas 
+28
Hyacinthe
ojoj
malko
Glocktahr
twizzle
Fiordiligi
Xavier
Ino
Pan
Francesco
Otello
Polyeucte
AD
bAlexb
Cololi
WoO
Wagneropathe
Rameau
calbo
keane
Nicolas Le Floch
Wolferl
aurele
Ericc
DavidLeMarrec
Guillaume
Hidraot
Pison Futé
32 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Pour vous, Gruberova, c'est...
- LA Diva
Edita Gruberova - Page 4 Vote_lcap22%Edita Gruberova - Page 4 Vote_rcap
 22% [ 11 ]
- LA Diva
Edita Gruberova - Page 4 Vote_lcap0%Edita Gruberova - Page 4 Vote_rcap
 0% [ 0 ]
- comme le cochon : tout est bon
Edita Gruberova - Page 4 Vote_lcap4%Edita Gruberova - Page 4 Vote_rcap
 4% [ 2 ]
- comme le cochon : tout est bon
Edita Gruberova - Page 4 Vote_lcap0%Edita Gruberova - Page 4 Vote_rcap
 0% [ 0 ]
- un peu de tout : il y a à boire et à manger
Edita Gruberova - Page 4 Vote_lcap39%Edita Gruberova - Page 4 Vote_rcap
 39% [ 19 ]
- un peu de tout : il y a à boire et à manger
Edita Gruberova - Page 4 Vote_lcap0%Edita Gruberova - Page 4 Vote_rcap
 0% [ 0 ]
- une délicieuse pintade dont le label ne serait non pas Label Rouge mais nightingale
Edita Gruberova - Page 4 Vote_lcap12%Edita Gruberova - Page 4 Vote_rcap
 12% [ 6 ]
- une délicieuse pintade dont le label ne serait non pas Label Rouge mais nightingale
Edita Gruberova - Page 4 Vote_lcap0%Edita Gruberova - Page 4 Vote_rcap
 0% [ 0 ]
- rien : céki en fait ?
Edita Gruberova - Page 4 Vote_lcap0%Edita Gruberova - Page 4 Vote_rcap
 0% [ 0 ]
- rien : céki en fait ?
Edita Gruberova - Page 4 Vote_lcap6%Edita Gruberova - Page 4 Vote_rcap
 6% [ 3 ]
- rien : vous vous en fichez comme de votre premier best-of classique
Edita Gruberova - Page 4 Vote_lcap0%Edita Gruberova - Page 4 Vote_rcap
 0% [ 0 ]
- rien : vous vous en fichez comme de votre premier best-of classique
Edita Gruberova - Page 4 Vote_lcap10%Edita Gruberova - Page 4 Vote_rcap
 10% [ 5 ]
- obiwan kenobi
Edita Gruberova - Page 4 Vote_lcap0%Edita Gruberova - Page 4 Vote_rcap
 0% [ 0 ]
- obiwan kenobi
Edita Gruberova - Page 4 Vote_lcap6%Edita Gruberova - Page 4 Vote_rcap
 6% [ 3 ]
Total des votes : 49
 

AuteurMessage
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23503
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Edita Gruberova - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Edita Gruberova   Edita Gruberova - Page 4 EmptyMar 19 Avr 2011 - 13:13

bAlexb a écrit:
A noter un beau bouquet de récitals de lieder, ce dont on ne peut que se réjouir ; en-dehors des rôles désormais traditionnels et de la Straniera attendue.

Il faudrait que je la découvre dans le répertoire du lied dans lequel elle est réputée. Elle ferait mieux de ne faire plus que cela plutôt que de massacrer des opéras du bel canto. Cela n'engage évidemment que moi.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 42
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Edita Gruberova - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Edita Gruberova   Edita Gruberova - Page 4 EmptyMar 19 Avr 2011 - 13:18

aurele a écrit:
bAlexb a écrit:
A noter un beau bouquet de récitals de lieder, ce dont on ne peut que se réjouir ; en-dehors des rôles désormais traditionnels et de la Straniera attendue.

Il faudrait que je la découvre dans le répertoire du lied dans lequel elle est réputée. Elle ferait mieux de ne faire plus que cela plutôt que de massacrer des opéras du bel canto. Cela n'engage évidemment que moi.

Effectivement, oui ; cela n'engage que toi Wink !
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23503
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Edita Gruberova - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Edita Gruberova   Edita Gruberova - Page 4 EmptyMer 14 Sep 2011 - 18:05

http://www.colineopera.org/index.php?page=edita-gruberova-interview
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7264
Age : 57
Date d'inscription : 20/05/2010

Edita Gruberova - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Edita Gruberova   Edita Gruberova - Page 4 EmptyMer 14 Sep 2011 - 21:15

aurele a écrit:
http://www.colineopera.org/index.php?page=edita-gruberova-interview
les questions sont souvent plus longues que les réponses hehe
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 42
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Edita Gruberova - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Edita Gruberova   Edita Gruberova - Page 4 EmptyMer 14 Sep 2011 - 22:03

Otello a écrit:
aurele a écrit:
http://www.colineopera.org/index.php?page=edita-gruberova-interview
les questions sont souvent plus longues que les réponses Edita Gruberova - Page 4 796625

thumright
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7264
Age : 57
Date d'inscription : 20/05/2010

Edita Gruberova - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Edita Gruberova   Edita Gruberova - Page 4 EmptyMer 14 Sep 2011 - 23:33

bAlexb a écrit:
Otello a écrit:
aurele a écrit:
http://www.colineopera.org/index.php?page=edita-gruberova-interview
les questions sont souvent plus longues que les réponses Edita Gruberova - Page 4 796625

thumright
questions d'ailleurs un peu laborieuses.... hehe
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 42
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Edita Gruberova - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Edita Gruberova   Edita Gruberova - Page 4 EmptyJeu 15 Sep 2011 - 8:42

Otello a écrit:
bAlexb a écrit:
Otello a écrit:
aurele a écrit:
http://www.colineopera.org/index.php?page=edita-gruberova-interview
les questions sont souvent plus longues que les réponses Edita Gruberova - Page 4 796625

thumright
questions d'ailleurs un peu laborieuses.... hehe

Mais ça c'est un défaut commun, il me semble, à beaucoup d'intervieweurs ; j'en avais parlé par ailleurs. Surtout que je pense que Gruberova, avec tout son "bagage" (historique ; c'est plus ou moins la dernière survivante "active" d'une certaine époque), technique (ses deux voire trois carrières de part et d'autre du rideau de fer politique et "intellectuel" [fi de Grubi dans le bel canto !]), etc. a beaucoup à apporter, à mon avis, à la réflexion sur la discipline lyrique, ses enjeux, son passé, son avenir, etc. Ceci dit, l'interviewer est déjà une belle démarche que ne font pas beaucoup d'organes de presse, en France.
Revenir en haut Aller en bas
Fiordiligi
Mélomaniaque
Fiordiligi


Nombre de messages : 872
Age : 50
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2011

Edita Gruberova - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Edita Gruberova   Edita Gruberova - Page 4 EmptyJeu 15 Sep 2011 - 15:33

L'article rappelle la folie qui s'était emparée du pubic du TCE en décembre 2009, lors de son dernier récital à Paris. Je me souviendrai longtemps de la magie de cette soirée, drunken pour laquelle il avait fallu braver la neige qui tombait sur Paris et les grèves dans le métro.

Sinon, effectivement, les questions sont bien plus longues que les réponses Very Happy , Anh Tuan Nguyen doit être un fan de Grubi, tellement heureux de parler à son idole ("vous êtes l’une des seules dans l’histoire de la musique à le chanter sur scène dans sa tonalité originale aiguë, et la fin du premier acte, où votre colère contre Pollione a un côté presque obscène. On sent toute la rage que vous insufflez au personnage mais c’est une rage de femme blessée, abandonnée, humiliée. Vous vous situez bien au-delà de la colère de théâtre, vous en faites quelque chose de très humain et d’autant plus effrayant et fascinant", et ainsi de suite...)
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 42
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Edita Gruberova - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Edita Gruberova   Edita Gruberova - Page 4 EmptyJeu 15 Sep 2011 - 15:43

Fiordiligi a écrit:
L'article rappelle la folie qui s'était emparée du pubic du TCE en décembre 2009, lors de son dernier récital à Paris. Je me souviendrai longtemps de la magie de cette soirée, drunken pour laquelle il avait fallu braver la neige qui tombait sur Paris et les grèves dans le métro.

Très proche, j'imagine, de ce que j'ai pu vivre à chaque fois que j'ai entendu Gruberova sur scène (Marie, lieder de Strauss et récents récitals à Genève et Gstaad, ce dernier notamment avec un programme assez proche de celui de Paris avec une Folie de Lucia encore plus aboutie que celle du TCE justement, si c'est possible, dans la perfection de la ligne, de l'intégration des ornementations, et couronnée par deux fois d'un suraigu glorieux et absolument juste bounce ) !
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7264
Age : 57
Date d'inscription : 20/05/2010

Edita Gruberova - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Edita Gruberova   Edita Gruberova - Page 4 EmptyJeu 15 Sep 2011 - 15:49

Soit dit en passant L'ASO a décerné, ô surprise de la part de la presse française, la meilleure note à son intégrale de Lucrezia Borgia. Je n'en suis encore pas revenu. Wink
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 42
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Edita Gruberova - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Edita Gruberova   Edita Gruberova - Page 4 EmptyJeu 15 Sep 2011 - 15:55

Otello a écrit:
Soit dit en passant L'ASO a décerné, ô surprise de la part de la presse française, la meilleure note à son intégrale de Lucrezia Borgia. Je n'en suis encore pas revenu. Wink

Et elle a même été critiquée dans Diapason ou Classica, je ne me souviens plus (et même plutôt très positivement critiquée) ; ce qui dans le premier paramètre n'était pas arrivé depuis ses Reines Tudor, je dirais (quant au second paramètre, je ne me souviens pas qu'aucun disque Nightingale ait jamais été positivement critiqué Laughing ).

En même temps, je ne vais pas revenir sur ce que j'ai écrit (dans le topic Borgia scratch ?) mais sa réalisation est assez impressionnante, non point spécialement du point de vue technique seul (encore que son entrée, en concert, est absolument sublime !) mais bien quant à l'incarnation, absolument complète.
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7264
Age : 57
Date d'inscription : 20/05/2010

Edita Gruberova - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Edita Gruberova   Edita Gruberova - Page 4 EmptyJeu 15 Sep 2011 - 15:57

bAlexb a écrit:
Otello a écrit:
Soit dit en passant L'ASO a décerné, ô surprise de la part de la presse française, la meilleure note à son intégrale de Lucrezia Borgia. Je n'en suis encore pas revenu. Wink
Et elle a même été critiquée dans Diapason ou Classica, je ne me souviens plus (et même plutôt très positivement critiquée) ; ce qui dans le premier paramètre n'était pas arrivé depuis ses Reines Tudor, je dirais (quant au second paramètre, je ne me souviens pas qu'aucun disque Nightingale ait jamais été positivement critiqué Laughing ).

En même temps, je ne vais pas revenir sur ce que j'ai écrit (dans le topic Borgia scratch ?) mais sa réalisation est assez impressionnante, non point spécialement du point de vue technique seul (encore que son entrée, en concert, est absolument sublime !) mais bien quant à l'incarnation, absolument complète.
perso j'ai préféré sa prise de rôle à Barcelone où elle était en meilleure voix à cette intégrale.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 42
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Edita Gruberova - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Edita Gruberova   Edita Gruberova - Page 4 EmptyJeu 15 Sep 2011 - 15:59

Otello a écrit:
bAlexb a écrit:
Otello a écrit:
Soit dit en passant L'ASO a décerné, ô surprise de la part de la presse française, la meilleure note à son intégrale de Lucrezia Borgia. Je n'en suis encore pas revenu. Wink
Et elle a même été critiquée dans Diapason ou Classica, je ne me souviens plus (et même plutôt très positivement critiquée) ; ce qui dans le premier paramètre n'était pas arrivé depuis ses Reines Tudor, je dirais (quant au second paramètre, je ne me souviens pas qu'aucun disque Nightingale ait jamais été positivement critiqué Laughing ).

En même temps, je ne vais pas revenir sur ce que j'ai écrit (dans le topic Borgia scratch ?) mais sa réalisation est assez impressionnante, non point spécialement du point de vue technique seul (encore que son entrée, en concert, est absolument sublime !) mais bien quant à l'incarnation, absolument complète.
perso j'ai préféré sa prise de rôle à Barcelone où elle était en meilleure voix à cette intégrale.

Moi j'ai autant aimé la prise de rôle que la production de Munich et celle de Vienne ; mais (honte à moi, non ?) je n'ai pas encore acheté cette version. C'est une prise live, dans les conditions du live, en studio ?

A part ça, je serais très curieux d'entendre son Alaide qui, aujourd'hui, peut faire partie des rôles (l'entrée, notamment, "Or sei pago") convenant particulièrement bien à sa vocalité. Je me dis qu'une excursion à Zurich reste très envisageable hehe !
Revenir en haut Aller en bas
twizzle
Mélomane averti
twizzle


Nombre de messages : 225
Age : 39
Date d'inscription : 06/05/2011

Edita Gruberova - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Edita Gruberova   Edita Gruberova - Page 4 EmptyJeu 15 Sep 2011 - 16:54

je suis aussi impatient d'aller entendre ce qu'elle fait dans La straniera. drunken
Par contre, je vois sur son site qu'elle prevoit des Traviata en 2014!!
Je me demande si ce nest pas un peu risque quand meme. Quand je l ai vu en decembre dans ce role, elle a magnifiquement reussi son premier air (alors que je trouve les enregistrements live sur youtube horribles...) ainsi que Addio de l passato mais il ya des pasages durs pour elle quand meme.
Cest vraiment bizarre avec Gruberova, je n eprouve pas vraiment de plaisir a ecouter ses enregistrements recents alors qu en live, je suis a chaque fois emerveille ( meme en Norma, enfin surtout pour son magnifique Casta diva! Edita Gruberova - Page 4 173236763 )
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 42
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Edita Gruberova - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Edita Gruberova   Edita Gruberova - Page 4 EmptyJeu 15 Sep 2011 - 17:01

twizzle a écrit:
Cest vraiment bizarre avec Gruberova, je n eprouve pas vraiment de plaisir a ecouter ses enregistrements recents alors qu en live, je suis a chaque fois emerveille ( meme en Norma, enfin surtout pour son magnifique Casta diva! Edita Gruberova - Page 4 173236763 )

Moi je n'y trouve pas les mêmes plaisirs dont l'un, et non des moindres, reste de l'ordre d'une espèce d'onde physique, presque tellurique en live.

Veinard pour Traviata ; j'ai failli mais j'ai renoncé faute de temps !
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7264
Age : 57
Date d'inscription : 20/05/2010

Edita Gruberova - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Edita Gruberova   Edita Gruberova - Page 4 EmptyJeu 15 Sep 2011 - 21:10

bAlexb a écrit:
twizzle a écrit:
Cest vraiment bizarre avec Gruberova, je n eprouve pas vraiment de plaisir a ecouter ses enregistrements recents alors qu en live, je suis a chaque fois emerveille ( meme en Norma, enfin surtout pour son magnifique Casta diva! Edita Gruberova - Page 4 173236763 )

Moi je n'y trouve pas les mêmes plaisirs dont l'un, et non des moindres, reste de l'ordre d'une espèce d'onde physique, presque tellurique en live.

Veinard pour Traviata ; j'ai failli mais j'ai renoncé faute de temps !
mais une intégrale va sortir! Wink
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 42
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Edita Gruberova - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Edita Gruberova   Edita Gruberova - Page 4 EmptyJeu 15 Sep 2011 - 21:27

Otello a écrit:
bAlexb a écrit:
twizzle a écrit:
Cest vraiment bizarre avec Gruberova, je n eprouve pas vraiment de plaisir a ecouter ses enregistrements recents alors qu en live, je suis a chaque fois emerveille ( meme en Norma, enfin surtout pour son magnifique Casta diva! Edita Gruberova - Page 4 173236763 )

Moi je n'y trouve pas les mêmes plaisirs dont l'un, et non des moindres, reste de l'ordre d'une espèce d'onde physique, presque tellurique en live.

Veinard pour Traviata ; j'ai failli mais j'ai renoncé faute de temps !
mais une intégrale va sortir! Wink

Vrai affraid ?
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7264
Age : 57
Date d'inscription : 20/05/2010

Edita Gruberova - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Edita Gruberova   Edita Gruberova - Page 4 EmptyJeu 15 Sep 2011 - 21:37

bAlexb a écrit:
Otello a écrit:
mais une intégrale va sortir! Wink
Vrai affraid ?
de Traviata ? ben apparemment oui.
Revenir en haut Aller en bas
twizzle
Mélomane averti
twizzle


Nombre de messages : 225
Age : 39
Date d'inscription : 06/05/2011

Edita Gruberova - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Edita Gruberova   Edita Gruberova - Page 4 EmptyJeu 15 Sep 2011 - 22:08

bAlexb a écrit:
twizzle a écrit:
Cest vraiment bizarre avec Gruberova, je n eprouve pas vraiment de plaisir a ecouter ses enregistrements recents alors qu en live, je suis a chaque fois emerveille ( meme en Norma, enfin surtout pour son magnifique Casta diva! Edita Gruberova - Page 4 173236763 )

Moi je n'y trouve pas les mêmes plaisirs dont l'un, et non des moindres, reste de l'ordre d'une espèce d'onde physique, presque tellurique en live.

Veinard pour Traviata ; j'ai failli mais j'ai renoncé faute de temps !

Dommage que tu aies rate ca, c est avec Roberto Deveureux, l'opera dans lequel elle m a le plus impressionne! Son sempre libera.. drunken


Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7264
Age : 57
Date d'inscription : 20/05/2010

Edita Gruberova - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Edita Gruberova   Edita Gruberova - Page 4 EmptyJeu 15 Sep 2011 - 22:11

twizzle a écrit:
bAlexb a écrit:
twizzle a écrit:
Cest vraiment bizarre avec Gruberova, je n eprouve pas vraiment de plaisir a ecouter ses enregistrements recents alors qu en live, je suis a chaque fois emerveille ( meme en Norma, enfin surtout pour son magnifique Casta diva! Edita Gruberova - Page 4 173236763 )

Moi je n'y trouve pas les mêmes plaisirs dont l'un, et non des moindres, reste de l'ordre d'une espèce d'onde physique, presque tellurique en live.

Veinard pour Traviata ; j'ai failli mais j'ai renoncé faute de temps !

Dommage que tu aies rate ca, c est avec Roberto Deveureux, l'opera dans lequel elle m a le plus impressionne! Son sempre libera.. drunken
pour l'avoir vue en live dans La Flûte enchantée, Roberto Devereux et Linda di Chamounix, je confirme l'impact incroyable de cette voix hors du commun.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 42
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Edita Gruberova - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Edita Gruberova   Edita Gruberova - Page 4 EmptyJeu 15 Sep 2011 - 22:36

Otello a écrit:
twizzle a écrit:
bAlexb a écrit:
twizzle a écrit:
Cest vraiment bizarre avec Gruberova, je n eprouve pas vraiment de plaisir a ecouter ses enregistrements recents alors qu en live, je suis a chaque fois emerveille ( meme en Norma, enfin surtout pour son magnifique Casta diva! Edita Gruberova - Page 4 173236763 )

Moi je n'y trouve pas les mêmes plaisirs dont l'un, et non des moindres, reste de l'ordre d'une espèce d'onde physique, presque tellurique en live.

Veinard pour Traviata ; j'ai failli mais j'ai renoncé faute de temps !

Dommage que tu aies rate ca, c est avec Roberto Deveureux, l'opera dans lequel elle m a le plus impressionne! Son sempre libera.. drunken
pour l'avoir vue en live dans La Flûte enchantée, Roberto Devereux et Linda di Chamounix, je confirme l'impact incroyable de cette voix hors du commun.

C'est même encore au-delà de ça : dans cette espèce de confusion entre un art sublime, une technique hallucinante et ce caractère de phénomène de foire, puissant, au-delà de l'imaginable quelle que soit la salle (je l'ai entendue dans des salles réellement très variées). C'est ça, pour moi, qui fond en elle la silhouette de la dernière vraie diva ; quelque chose de religieux et d'obscène (c'est ça que je sens dans la manière d'éviscérer son chant comme son âme, parfaitement mis à nu dans Norma, par exemple).

Mais c'est difficile à expliquer et cela implique une adhésion intime, exigeante ; de là je comprends que certains puissent ne pas être réceptifs. Mais je l'ai déjà écrit, je crois scratch !

Pour l'enregistrement de TRaviata : il y a des fois où se que je ressens pour toi est à mi-chemin de la dévotion et de l'amour Wink !
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7264
Age : 57
Date d'inscription : 20/05/2010

Edita Gruberova - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Edita Gruberova   Edita Gruberova - Page 4 EmptyJeu 15 Sep 2011 - 22:44

bAlexb a écrit:
Pour l'enregistrement de TRaviata : il y a des fois où se que je ressens pour toi est à mi-chemin de la dévotion et de l'amour Wink !
Wink sérieusement faudra qu'un jour on se rencontre, depuis le temps qu'on échange sur notre passion commune.
Revenir en haut Aller en bas
Fiordiligi
Mélomaniaque
Fiordiligi


Nombre de messages : 872
Age : 50
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2011

Edita Gruberova - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Edita Gruberova   Edita Gruberova - Page 4 EmptyJeu 15 Sep 2011 - 23:06

bAlexb a écrit:
dans cette espèce de confusion entre un art sublime, une technique hallucinante et ce caractère de phénomène de foire, puissant, au-delà de l'imaginable quelle que soit la salle (je l'ai entendue dans des salles réellement très variées). C'est ça, pour moi, qui fond en elle la silhouette de la dernière vraie diva ; quelque chose de religieux et d'obscène (c'est ça que je sens dans la manière d'éviscérer son chant comme son âme, parfaitement mis à nu dans Norma, par exemple).

J'ajouterais une technique de funambule, j'ai eu l'impression au récital de décembre 2009 qu'elle prenait des risques énormes, dans les changements de registres et dans les tenues, tout au bord de la catastrophe. Alors que bien sûr, elle a une technique incroyable qui lui permet de faire ces acrobaties sans prendre de risques réels.
J'adore également son récital d'airs d'opéras de Mozart. Si vous n'avez pas écouté "Vorrei spiegarvi oh Dio", allez immédiatement écouter ça (on le trouve très facilement sur internet). C'est à tomber à la renverse, et ça lui va merveilleusement. Personne ne chante ça comme elle. Toutes les autres sopranos, à côté d'elle, donnent l'impression de "bétonner" leurs aigus, de les faire très proprement... ce qui est déjà très louable vu la difficulté de l'air. Tandis que Grubi le chante comme si elle était au-delà de la technique, elle dessine ses phrases de façon extrêmement poétique. C'est magnifique.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 42
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Edita Gruberova - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Edita Gruberova   Edita Gruberova - Page 4 EmptyVen 16 Sep 2011 - 9:05

Fiordiligi a écrit:
bAlexb a écrit:
dans cette espèce de confusion entre un art sublime, une technique hallucinante et ce caractère de phénomène de foire, puissant, au-delà de l'imaginable quelle que soit la salle (je l'ai entendue dans des salles réellement très variées). C'est ça, pour moi, qui fond en elle la silhouette de la dernière vraie diva ; quelque chose de religieux et d'obscène (c'est ça que je sens dans la manière d'éviscérer son chant comme son âme, parfaitement mis à nu dans Norma, par exemple).

J'ajouterais une technique de funambule, j'ai eu l'impression au récital de décembre 2009 qu'elle prenait des risques énormes, dans les changements de registres et dans les tenues, tout au bord de la catastrophe. Alors que bien sûr, elle a une technique incroyable qui lui permet de faire ces acrobaties sans prendre de risques réels.
J'adore également son récital d'airs d'opéras de Mozart. Si vous n'avez pas écouté "Vorrei spiegarvi oh Dio", allez immédiatement écouter ça (on le trouve très facilement sur internet). C'est à tomber à la renverse, et ça lui va merveilleusement. Personne ne chante ça comme elle. Toutes les autres sopranos, à côté d'elle, donnent l'impression de "bétonner" leurs aigus, de les faire très proprement... ce qui est déjà très louable vu la difficulté de l'air. Tandis que Grubi le chante comme si elle était au-delà de la technique, elle dessine ses phrases de façon extrêmement poétique. C'est magnifique.

Le facteur technique est forcément primordial dans le cadre d'un carrière de plus de quarante ans dans laquelle l'érosion des moyens (qui existe, on ne peut le nier) reste finalement très circonscrite et permet à Gruberova d'envisager plutôt sereinement de continuer, non pas dans les comprimarii mais bien dans les premiers rôles, quelques années supplémentaires de grandes et belles rencontres.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 42
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Edita Gruberova - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Edita Gruberova   Edita Gruberova - Page 4 EmptyVen 16 Sep 2011 - 9:09

Otello a écrit:
bAlexb a écrit:
Pour l'enregistrement de TRaviata : il y a des fois où se que je ressens pour toi est à mi-chemin de la dévotion et de l'amour Wink !
Wink sérieusement faudra qu'un jour on se rencontre, depuis le temps qu'on échange sur notre passion commune.

Ouh la la Embarassed ! Mais tu sais que Joan se dresse entre nous ; saurions-nous dépasser cela Wink ?
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7264
Age : 57
Date d'inscription : 20/05/2010

Edita Gruberova - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Edita Gruberova   Edita Gruberova - Page 4 EmptyVen 16 Sep 2011 - 9:25

bAlexb a écrit:
Otello a écrit:
bAlexb a écrit:
Pour l'enregistrement de TRaviata : il y a des fois où se que je ressens pour toi est à mi-chemin de la dévotion et de l'amour Wink !
Wink sérieusement faudra qu'un jour on se rencontre, depuis le temps qu'on échange sur notre passion commune.
Ouh la la Embarassed ! Mais tu sais que Joan se dresse entre nous ; saurions-nous dépasser cela Wink ?
mais non elle ne se dresse pas entre nous Laughing
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 42
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Edita Gruberova - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Edita Gruberova   Edita Gruberova - Page 4 EmptyVen 16 Sep 2011 - 9:33

Otello a écrit:
bAlexb a écrit:
Otello a écrit:
bAlexb a écrit:
Pour l'enregistrement de TRaviata : il y a des fois où se que je ressens pour toi est à mi-chemin de la dévotion et de l'amour Wink !
Wink sérieusement faudra qu'un jour on se rencontre, depuis le temps qu'on échange sur notre passion commune.
Ouh la la Embarassed ! Mais tu sais que Joan se dresse entre nous ; saurions-nous dépasser cela Wink ?
mais non elle ne se dresse pas entre nous Laughing

Plus, oui ! Je sais, c'est moche Embarassed ...

Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32556
Age : 42
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Edita Gruberova - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Edita Gruberova   Edita Gruberova - Page 4 EmptyVen 16 Sep 2011 - 9:35

bAlexb a écrit:
Otello a écrit:
bAlexb a écrit:
Otello a écrit:
bAlexb a écrit:
Pour l'enregistrement de TRaviata : il y a des fois où se que je ressens pour toi est à mi-chemin de la dévotion et de l'amour Wink !
Wink sérieusement faudra qu'un jour on se rencontre, depuis le temps qu'on échange sur notre passion commune.
Ouh la la Embarassed ! Mais tu sais que Joan se dresse entre nous ; saurions-nous dépasser cela Wink ?
mais non elle ne se dresse pas entre nous Laughing

Plus, oui ! Je sais, c'est moche Embarassed ...


hehe

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
twizzle
Mélomane averti
twizzle


Nombre de messages : 225
Age : 39
Date d'inscription : 06/05/2011

Edita Gruberova - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Edita Gruberova   Edita Gruberova - Page 4 EmptyVen 16 Sep 2011 - 21:07

Otello a écrit:
twizzle a écrit:
bAlexb a écrit:
twizzle a écrit:
Cest vraiment bizarre avec Gruberova, je n eprouve pas vraiment de plaisir a ecouter ses enregistrements recents alors qu en live, je suis a chaque fois emerveille ( meme en Norma, enfin surtout pour son magnifique Casta diva! Edita Gruberova - Page 4 173236763 )

Moi je n'y trouve pas les mêmes plaisirs dont l'un, et non des moindres, reste de l'ordre d'une espèce d'onde physique, presque tellurique en live.

Veinard pour Traviata ; j'ai failli mais j'ai renoncé faute de temps !

Dommage que tu aies rate ca, c est avec Roberto Deveureux, l'opera dans lequel elle m a le plus impressionne! Son sempre libera.. drunken
pour l'avoir vue en live dans La Flûte enchantée, Roberto Devereux et Linda di Chamounix, je confirme l'impact incroyable de cette voix hors du commun.
Revenir en haut Aller en bas
twizzle
Mélomane averti
twizzle


Nombre de messages : 225
Age : 39
Date d'inscription : 06/05/2011

Edita Gruberova - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Edita Gruberova   Edita Gruberova - Page 4 EmptySam 17 Sep 2011 - 7:10

Et tu l'as trouvee comment en reine de la nuit,Otello? Son integrale avec lucia popp en pamina me plait bien mais ce n est pas le role ou je la prefere.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 42
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Edita Gruberova - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Edita Gruberova   Edita Gruberova - Page 4 EmptySam 17 Sep 2011 - 8:36

twizzle a écrit:
Et tu l'as trouvee comment en reine de la nuit,Otello? Son integrale avec lucia popp en pamina me plait bien mais ce n est pas le role ou je la prefere.

Je sais que ce n'est pas à moi qu'on a posé la question mais... moi, il me semble que c'est soit chez Harnoncourt, soit en live qu'il faut aller la chercher (Sawallisch/DG). Parce que là, la silhouette se fait chair, la présence est tout bonnement incroyable, hallucinée.
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7264
Age : 57
Date d'inscription : 20/05/2010

Edita Gruberova - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Edita Gruberova   Edita Gruberova - Page 4 EmptySam 17 Sep 2011 - 12:51

twizzle a écrit:
Et tu l'as trouvee comment en reine de la nuit,Otello? Son integrale avec lucia popp en pamina me plait bien mais ce n est pas le role ou je la prefere.
J'en garde un souvenir éblouissant. Sous la direction de Karajan, c'était magique. En studio, je la trouve plus spectaculaire de voix que dramatique chez Lombard, avec Haitink c'est déjà plus investi, le personnage s'impose mais le suraigu piqué sonne petit et c'est chez Harnoncourt que l'incarnation est la plus saisissante.
Revenir en haut Aller en bas
AD
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1226
Date d'inscription : 19/04/2010

Edita Gruberova - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Edita Gruberova   Edita Gruberova - Page 4 EmptySam 17 Sep 2011 - 17:49

Otello a écrit:
twizzle a écrit:
Et tu l'as trouvee comment en reine de la nuit,Otello? Son integrale avec lucia popp en pamina me plait bien mais ce n est pas le role ou je la prefere.
J'en garde un souvenir éblouissant. Sous la direction de Karajan, c'était magique. En studio, je la trouve plus spectaculaire de voix que dramatique chez Lombard, avec Haitink c'est déjà plus investi, le personnage s'impose mais le suraigu piqué sonne petit et c'est chez Harnoncourt que l'incarnation est la plus saisissante.

Entièrement d'accord et j'ajouterai dans les deux airs, toutes cantatrices confondues!

Le suraigu de Gruberova n'est pas facile à enregistrer alors qu'il est au contraire puissant et pénétrant. Seuls ses derniers enregistrements live (Nightingale) en donnent une vraie idée.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 42
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Edita Gruberova - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Edita Gruberova   Edita Gruberova - Page 4 EmptySam 17 Sep 2011 - 18:01

AD a écrit:
Le suraigu de Gruberova n'est pas facile à enregistrer alors qu'il est au contraire puissant et pénétrant. Seuls ses derniers enregistrements live (Nightingale) en donnent une vraie idée.

Pas mieux thumleft !!!
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7264
Age : 57
Date d'inscription : 20/05/2010

Edita Gruberova - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Edita Gruberova   Edita Gruberova - Page 4 EmptySam 17 Sep 2011 - 19:16

AD a écrit:
et j'ajouterai dans les deux airs, toutes cantatrices confondues!
Ah non quand même pas! Certaines comme Edda Moser restent indétrônées!
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7264
Age : 57
Date d'inscription : 20/05/2010

Edita Gruberova - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Edita Gruberova   Edita Gruberova - Page 4 EmptySam 17 Sep 2011 - 19:20

AD a écrit:
Le suraigu de Gruberova n'est pas facile à enregistrer alors qu'il est au contraire puissant et pénétrant. Seuls ses derniers enregistrements live (Nightingale) en donnent une vraie idée.
oui et non car quand tu écoutes ses suraigus chez EMI dans sa 1ère intégrale de Lucia et dans ses premiers albums, c'est tout aussi scotchant que chez Nightingale. Simplement pour la Reine de la Nuit, le suraigu est piqué et celui de Gruberova sonne petit quand il est piqué (et non pas claqué avec puissance comme l'était celui de Deutekom par exemple).
Le suraigu de Gruberova il est impressionnant quand il est tenu.
Revenir en haut Aller en bas
Ino
Mélomaniaque
Ino


Nombre de messages : 1268
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2010

Edita Gruberova - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Edita Gruberova   Edita Gruberova - Page 4 EmptyDim 18 Sep 2011 - 0:03

Otello a écrit:
AD a écrit:
et j'ajouterai dans les deux airs, toutes cantatrices confondues!
Ah non quand même pas! Certaines comme Edda Moser restent indétrônées!

Oh oui oh oui Eddaaaaaaa Very Happy

Dans tant de Mozarts je l'adore! La reine, Elettra, les airs de concert... drunken

Rien à voir avec Grubz au niveau de l'impact, même si cette dernière n'est pas en reste.
Revenir en haut Aller en bas
AD
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1226
Date d'inscription : 19/04/2010

Edita Gruberova - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Edita Gruberova   Edita Gruberova - Page 4 EmptyDim 18 Sep 2011 - 8:17

Otello a écrit:
AD a écrit:
et j'ajouterai dans les deux airs, toutes cantatrices confondues!
Ah non quand même pas! Certaines comme Edda Moser restent indétrônées!

Question de goût : certes Moser a apporté quelque chose au rôle mais je ne suis pas fan d'elle (je l'adore ailleurs en Leonore, en Knupershexe etc), mais rares sont les chanteuses qui auront brillé dans les 2 airs au disque.
Revenir en haut Aller en bas
AD
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1226
Date d'inscription : 19/04/2010

Edita Gruberova - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Edita Gruberova   Edita Gruberova - Page 4 EmptyDim 18 Sep 2011 - 8:27

Otello a écrit:
AD a écrit:
Le suraigu de Gruberova n'est pas facile à enregistrer alors qu'il est au contraire puissant et pénétrant. Seuls ses derniers enregistrements live (Nightingale) en donnent une vraie idée.
oui et non car quand tu écoutes ses suraigus chez EMI dans sa 1ère intégrale de Lucia et dans ses premiers albums, c'est tout aussi scotchant que chez Nightingale. Simplement pour la Reine de la Nuit, le suraigu est piqué et celui de Gruberova sonne petit quand il est piqué (et non pas claqué avec puissance comme l'était celui de Deutekom par exemple).
Le suraigu de Gruberova il est impressionnant quand il est tenu.

J'ai entendu Gruberova en live dans la Reine de la Nuit et ça ne sonnait certainement pas comme dans l'intégrale avec Haitink! On en a une meilleure idée dans la version live de Salzburg avec Karajan (mais elle était un peu jeune) ou celle live avec Levine (Salzburg toujours).
Certes quand elle a moyen de tenir la note, elle l'enfle encore plus en volume et puissance mais même dans les staccati les aigus restent puissants... en salle.
Dans la version d'EMI, je me demande si parfois ils n'ont pas joué avec les potentiomètres pour que ça ne sature pas (j'ai déjà suivi des sessions d'enregistrements d'airs et si une note finale aigue est chantée comme en concert, elle ne passe souvent pas aux micros quand ils sont disposés face aux chanteurs; ce n'est pas le cas en prise naturelle, d'ensemble, dans la salle mais là c'est plus difficile à "retravailler" les pistes évidemment).
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7264
Age : 57
Date d'inscription : 20/05/2010

Edita Gruberova - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Edita Gruberova   Edita Gruberova - Page 4 EmptyDim 18 Sep 2011 - 12:33

AD a écrit:
J'ai entendu Gruberova en live dans la Reine de la Nuit et ça ne sonnait certainement pas comme dans l'intégrale avec Haitink! On en a une meilleure idée dans la version live de Salzburg avec Karajan (mais elle était un peu jeune) ou celle live avec Levine (Salzburg toujours).
Certes quand elle a moyen de tenir la note, elle l'enfle encore plus en volume et puissance mais même dans les staccati les aigus restent puissants... en salle.
Moi aussi justement! et très sincèrement le suraigu staccato n'était pas puissant au niveau du contre-fa! Certes on l'entendait, certes l'attaque était faite avec fermeté mais le son lui-même de ce contre-fa staccato était assez peu percutant en puissance sonore. En revanche la même note tenue, avait une puissance extraordinaire parce qu'elle avait le temps d'y balancer toute la gomme.
Revenir en haut Aller en bas
AD
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1226
Date d'inscription : 19/04/2010

Edita Gruberova - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Edita Gruberova   Edita Gruberova - Page 4 EmptyDim 18 Sep 2011 - 18:25

Otello a écrit:
AD a écrit:
J'ai entendu Gruberova en live dans la Reine de la Nuit et ça ne sonnait certainement pas comme dans l'intégrale avec Haitink! On en a une meilleure idée dans la version live de Salzburg avec Karajan (mais elle était un peu jeune) ou celle live avec Levine (Salzburg toujours).
Certes quand elle a moyen de tenir la note, elle l'enfle encore plus en volume et puissance mais même dans les staccati les aigus restent puissants... en salle.
Moi aussi justement! et très sincèrement le suraigu staccato n'était pas puissant au niveau du contre-fa! Certes on l'entendait, certes l'attaque était faite avec fermeté mais le son lui-même de ce contre-fa staccato était assez peu percutant en puissance sonore. En revanche la même note tenue, avait une puissance extraordinaire parce qu'elle avait le temps d'y balancer toute la gomme.

Oui suis d'accord mais pas aussi ridicule que ce qu'on entend dans la version EMI/Haitink.
Revenir en haut Aller en bas
Fiordiligi
Mélomaniaque
Fiordiligi


Nombre de messages : 872
Age : 50
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2011

Edita Gruberova - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Edita Gruberova   Edita Gruberova - Page 4 EmptyLun 24 Oct 2011 - 22:07

Pour me changer de Tannhäuser, avant de me préparer pour Lulu, j'ai réécouté aujourd'hui son enregistrement d'airs d'opéras de Mozart, en live, avec Harnoncourt à la baguette.
Personne ne chante comme ça. On dirait presque qu'elle chante sans soutien, tellement c'est aérien, une voix qui plane à des kilomètres au dessus de notre monde boueux ( Mr. Green ). Les vocalises sont d'une netteté incroyable, les aigus sont "funambulesques". L'italien est parfaitement accentué. Tout Mozart est dans cette interprétation contrastée, colorée, vive.
Honnêtement, c'est sublime. Il y a bien quelques sons attrapés par en dessous, mais pas tant que ça. Comme c'est du live, elle n'a pas eu l'occasion de se "rattraper".
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 42
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Edita Gruberova - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Edita Gruberova   Edita Gruberova - Page 4 EmptyLun 24 Oct 2011 - 23:09

Fiordiligi a écrit:
Pour me changer de Tannhäuser, avant de me préparer pour Lulu, j'ai réécouté aujourd'hui son enregistrement d'airs d'opéras de Mozart, en live, avec Harnoncourt à la baguette.
Personne ne chante comme ça. On dirait presque qu'elle chante sans soutien, tellement c'est aérien, une voix qui plane à des kilomètres au dessus de notre monde boueux ( Mr. Green ). Les vocalises sont d'une netteté incroyable, les aigus sont "funambulesques". L'italien est parfaitement accentué. Tout Mozart est dans cette interprétation contrastée, colorée, vive.
Honnêtement, c'est sublime. Il y a bien quelques sons attrapés par en dessous, mais pas tant que ça. Comme c'est du live, elle n'a pas eu l'occasion de se "rattraper".

Cet album d'airs de concert, c'est Gruberova à son meilleur avec celui qui fut son meilleur partenaire pour le compositeur qui, à ce stade de sa carrière, lui correspondait le mieux ! (Mais c'est aussi son chant du cygne mozartien, en tout cas son chant mozartien le plus complet, au niveau de ses meilleurs Strauss [je pense à ses Lieder chez Teldec] et ce que, techniquement, elle a donné de plus accompli dans le bel canto).
Revenir en haut Aller en bas
AD
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1226
Date d'inscription : 19/04/2010

Edita Gruberova - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Edita Gruberova   Edita Gruberova - Page 4 EmptySam 25 Fév 2012 - 7:55

Personne n'a parlé de ce coffret :
http://www.orfeo-international.de/pages/cd_c857122i.html

En direct de Vienne, en stéréo, les fans ne peuvent le manquer!
En prime la version de l'air de Zerbinetta où avec Stein elle se "lache" vraiment : Böhm n'aurait sans doute pas accepté qu'elle mette autant de vocalises, y compris dans certains (sou-)rires (et même grimaces), triomphe bien sûr!
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 42
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Edita Gruberova - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Edita Gruberova   Edita Gruberova - Page 4 EmptySam 25 Fév 2012 - 9:44

AD a écrit:
Personne n'a parlé de ce coffret :
http://www.orfeo-international.de/pages/cd_c857122i.html

En direct de Vienne, en stéréo, les fans ne peuvent le manquer!
En prime la version de l'air de Zerbinetta où avec Stein elle se "lache" vraiment : Böhm n'aurait sans doute pas accepté qu'elle mette autant de vocalises, y compris dans certains (sou-)rires (et même grimaces), triomphe bien sûr!

C'est qu'il est difficile à trouver (est-il distribué en France ?). Comme le coffret Jurinac, etc. C'est un excellent opus qui couvre sa carrière jusqu'à des dates récentes avec des oeuvres qu'elle a peu chanté ; en tout cas dans lesquelles on n'a pas forcément eu l'idée de la capter au bon moment (Norina avec Czerwenka, qui se trouve sous le manteau ; de toute beauté et d'une liberté, d'un juteux incomparables). Moi, je l'ai acheté à Berlin.
Revenir en haut Aller en bas
AD
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1226
Date d'inscription : 19/04/2010

Edita Gruberova - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Edita Gruberova   Edita Gruberova - Page 4 EmptySam 25 Fév 2012 - 11:26

Un ami l'a trouvé à München mais sinon sur amazon.de
Revenir en haut Aller en bas
Glocktahr
Mélomane chevronné
Glocktahr


Nombre de messages : 4707
Date d'inscription : 22/03/2009

Edita Gruberova - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Edita Gruberova   Edita Gruberova - Page 4 EmptyJeu 26 Avr 2012 - 18:23

Un documentaire d'une heure (allemand sous titré anglais) sur Edita Gruberova : https://www.youtube.com/watch?v=rqEwtVWeD3U&feature=related

J'ai regardé les 5 premières minutes pour l'instant, ça a l'air assez interessant.

Je suis étonné qu'elle s'exprime aussi bien en allemand alors que ce n'est pas sa langue maternelle et que ce n'est pas une grande spécialiste du répertoire allemand.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89493
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Edita Gruberova - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Edita Gruberova   Edita Gruberova - Page 4 EmptyJeu 26 Avr 2012 - 19:07

Shocked

C'est au contraire une spécialiste de Mozart et Strauss!
Revenir en haut Aller en bas
AD
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1226
Date d'inscription : 19/04/2010

Edita Gruberova - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Edita Gruberova   Edita Gruberova - Page 4 EmptyJeu 26 Avr 2012 - 20:14

Et c'est peu connaître la situation de l'Europe centrale, la présence de l'Allemagne et l'Autriche surtout, et donc l'importance de la langue allemande.

Par ailleurs pour qui a suivi un minimum la carrière de Gruberova, on verra ses attaches à Vienne, Munich et son étroite collaboration avec Harnoncourt, Böhm etc.
Revenir en haut Aller en bas
Glocktahr
Mélomane chevronné
Glocktahr


Nombre de messages : 4707
Date d'inscription : 22/03/2009

Edita Gruberova - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Edita Gruberova   Edita Gruberova - Page 4 EmptyJeu 26 Avr 2012 - 20:25

Ok toutes mes confuses.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Edita Gruberova - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Edita Gruberova   Edita Gruberova - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Edita Gruberova
Revenir en haut 
Page 4 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: