Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-38%
Le deal à ne pas rater :
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
27.99 € 44.99 €
Voir le deal

 

 Britten : War Requiem

Aller en bas 
+18
Benedictus
bAlexb
A
Mélomaniac
Cololi
calbo
hugo75
Mike
aurele
LeKap
Pelléas
WoO
Bertram
DavidLeMarrec
adriaticoboy
marc.d
Mariefran
Polyeucte
22 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94073
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Britten : War Requiem - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Britten : War Requiem   Britten : War Requiem - Page 3 EmptySam 12 Mar 2022 - 18:17

Oui, la prise de son n'est pas fabuleuse, mais quand tu n'as écouté que cette version, les contrastes prévus dans l'œuvre restent tout à fait tétanisants !

(et c'est loin d'être aussi difficile, côté nébulosité, que ses Szymanowski, Nielsen, Sibelius, Mahler de cette période)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94073
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Britten : War Requiem - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Britten : War Requiem   Britten : War Requiem - Page 3 EmptySam 12 Mar 2022 - 19:32

Benedictus a écrit:
Ah? Personnellement, je n'ai jamais rencontré de détracteurs du War Requiem (en général, c'est même plutôt «Britten j'aime pas, mais le War Requiem j'aime bien.»)

Oui, j'ai été surpris moi aussi, en général c'est une œuvre qui a beaucoup d'amateurs, y compris ceux qui écoutent peu de Britten, de XXe, de musique anglaise… (et il est vrai que c'est particulièrement singulier dans son catalogue)

Pour ceux qui n'ont pas essayé, il y a des points communs avec celui, antérieur, de Foulds (consacré à la Première guerre).

Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 12408
Date d'inscription : 21/01/2007

Britten : War Requiem - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Britten : War Requiem   Britten : War Requiem - Page 3 EmptySam 12 Mar 2022 - 19:50

Pour ma part, je "fais" avec Britten et Hickox. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14355
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Britten : War Requiem - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Britten : War Requiem   Britten : War Requiem - Page 3 EmptySam 12 Mar 2022 - 19:56

DavidLeMarrec a écrit:
Oui, la prise de son n'est pas fabuleuse, mais quand tu n'as écouté que cette version, les contrastes prévus dans l'œuvre restent tout à fait tétanisants !
Alors: justement, je n'ai longtemps eu et écouté que cette version Rattle (je parle des années 87-89, là), et du coup je suis longtemps passé largement à côté de l'œuvre: certes, on entend les contrastes tétanisants - en revanche, le détail instrumental et choral et la spatialisation, non. Du coup, je me suis longtemps dit «œuvre moyennement réussie, collage pas vraiment cohérent de lieder avec orchestre et de requiem spectaculaire par masses.»

Il a fallu que j'écoute le studio de Britten en vinyle pour me rendre compte de la façon dont ça fonctionnait vraiment (et, pour le coup, que c'était un chef-d'œuvre) - et aussi le CD Hickox, à sa sortie (très, très bien aussi, très persuasif et lui aussi avec de super chanteurs insulaires - et pour une fois la prise de son Chandos à St Jude marchait très bien!)
Revenir en haut Aller en bas
georges2
Mélomane averti



Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 17/07/2016

Britten : War Requiem - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Britten : War Requiem   Britten : War Requiem - Page 3 EmptyDim 13 Mar 2022 - 14:33

Benedictus a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Oui, la prise de son n'est pas fabuleuse, mais quand tu n'as écouté que cette version, les contrastes prévus dans l'œuvre restent tout à fait tétanisants !
Alors: justement, je n'ai longtemps eu et écouté que cette version Rattle (je parle des années 87-89, là), et du coup je suis longtemps passé largement à côté de l'œuvre: certes, on entend les contrastes tétanisants - en revanche, le détail instrumental et choral et la spatialisation, non. Du coup, je me suis longtemps dit «œuvre moyennement réussie, collage pas vraiment cohérent de lieder avec orchestre et de requiem spectaculaire par masses.»

Il a fallu que j'écoute le studio de Britten en vinyle pour me rendre compte de la façon dont ça fonctionnait vraiment (et, pour le coup, que c'était un chef-d'œuvre) - et aussi le CD Hickox, à sa sortie (très, très bien aussi, très persuasif et lui aussi avec de super chanteurs insulaires - et pour une fois la prise de son Chandos à St Jude marchait très bien!)

J'ai écouté avec la plus grande attention cette version de Rattle en CD.
Je reconnais avoir admiré ce "War Requiem" en me donnant les moyens d'une écoute réalisée dans ma pièce de 50m2,optimisée avec un matériel précieusement sélectionné au fil du temps.
Ne connaissant que cette version, je ne peux pas effectuer de comparaison avec par exemple des chefs de la qualité d'un Giulini ou Britten lui-même.
Néanmoins, la prise Emi de 83 est fort bien réalisée (il y a sûrement mieux aujourd'hui) et la formidable dynamique de l'œuvre est bien retranscrite. Il est vrai que les chanteurs sont de premier plan et que les percussions ressemblent à des coups de cannon. Je pense que ce type d'œuvre est surtout destinée à frapper les esprits et son côté spectacle est essentiel.
De toute façon, ce n'est pas une œuvre majeure en général. J'ajoute que mon écoute s'est réalisée à un volume élevé ce qui n'est pas habituel pour moi, mais l'œuvre le nécessitait. (max 98dB).
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne


Nombre de messages : 23116
Date d'inscription : 22/01/2010

Britten : War Requiem - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Britten : War Requiem   Britten : War Requiem - Page 3 EmptyDim 13 Mar 2022 - 14:39

georges2 a écrit:

De toute façon, ce n'est pas une œuvre majeure en général.

Ah?

Tu me permettras de diverger sur ce point. Smile
Revenir en haut Aller en bas
georges2
Mélomane averti



Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 17/07/2016

Britten : War Requiem - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Britten : War Requiem   Britten : War Requiem - Page 3 EmptyDim 13 Mar 2022 - 14:57

arnaud bellemontagne a écrit:
georges2 a écrit:

De toute façon, ce n'est pas une œuvre majeure en général.

Ah?

Tu me permettras de diverger sur ce point. Smile

Tu as raison, je parlais "en général", l'intégration de la poésie dans la liturgie est un fait peu courant, mais n'est pas spécialement propice à des écoutes répétées.
Vu le chaos mondial en cours, élevons la cotation de ce "War Requiem" qui rapporte une époque douloureuse et malheureusement anticipe sur un avenir glaçant.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94073
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Britten : War Requiem - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Britten : War Requiem   Britten : War Requiem - Page 3 EmptyDim 13 Mar 2022 - 22:23

C'est vrai que la discontinuité fait que c'est une œuvre que je n'écoute pas plusieurs fois de suite en général, mais je trouve en revanche qu'il s'agit vraiment d'une des plus marquante non seulement de Britten, mais de tout le XXe siècle.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20662
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Britten : War Requiem - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Britten : War Requiem   Britten : War Requiem - Page 3 EmptyMar 15 Mar 2022 - 9:36

georges2 a écrit:
e pense que ce type d'œuvre est surtout destinée à frapper les esprits et son côté spectacle est essentiel.
De toute façon, ce n'est pas une œuvre majeure en général.

L'oeuvre n'est pas que un grand spectacle... les moments de poésie sont magnifiquement intégrés et montrent un recueillement souvent subtile et délicat.
Pour moi ça reste une des très grandes oeuvres du XXe... entendu en salle, écouté de très nombreuses fois (avant tout la version Britten j'avoue...) et toujours fasciné par ce grand portrait, cette écriture noire où finit par percer un optimisme à la fin malgré la mort qui plane.

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 12408
Date d'inscription : 21/01/2007

Britten : War Requiem - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Britten : War Requiem   Britten : War Requiem - Page 3 EmptyMar 15 Mar 2022 - 10:20

[HS]
Si je puis me permettre une comparaison...il faut aussi écouter A Child of our time de Michaël TIPPETT.
[/HS]
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94073
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Britten : War Requiem - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Britten : War Requiem   Britten : War Requiem - Page 3 EmptyMar 15 Mar 2022 - 10:24

C'est vrai, il y a quelque chose de similaire (mais c'est nettement moins bien je trouve).

Le Requiem de Foulds me transporte bien plus !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20662
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Britten : War Requiem - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Britten : War Requiem   Britten : War Requiem - Page 3 EmptyMar 15 Mar 2022 - 11:08

Rubato a écrit:
[HS]
Si je puis me permettre une comparaison...il faut aussi écouter A Child of our time de Michaël TIPPETT.
[/HS]

Oui exactement! J'adore ces deux oeuvres un peu disparates. D'un côté on passe du Requiem à des poèmes sur la guerre, et de l'autre d'un oratorio à des spirituals.

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 12408
Date d'inscription : 21/01/2007

Britten : War Requiem - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Britten : War Requiem   Britten : War Requiem - Page 3 EmptyMar 15 Mar 2022 - 11:11

Bon, ça me donne envie de réécouter les deux. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14355
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Britten : War Requiem - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Britten : War Requiem   Britten : War Requiem - Page 3 EmptyLun 16 Mai 2022 - 13:57

Britten : War Requiem - Page 3 Britte46
• Naděžda Kniplová (soprano), Gerald English (ténor), John Cameron (baryton), Karel Ančerl / Philharmonie Tchèque, Chœur Philharmonique de Prague / Josef Veselka, Chœur d’enfants Kühn / Markéta Kühnová
En public, Prague, I.1966¹
Supraphon


Grande version du War Requiem, très spéciale, et assez faite pour me plaire.

C’est d’abord spécial dans la mesure où les timbres de l’orchestre sonnent vraiment très typés Mitteleuropa, à la fois les cordes aux couleurs sombres et à la texture très grenue, les bois nasillards et les cuivres acides (les fanfares du Sanctus sonnent plus grinçantes à la Janáček que jubilatoires à l’imitation des voluntaries du baroque anglais!) Même si le résultat est assez idéal en termes de lisibilité (que ce soit la focalisation et l’étagement du spectre ou l’articulation des parties), ça dépayse énormément l’œuvre: ça sonne non seulement plus «Europe centrale», mais aussi plus archaïsant-XIXᵉ.

Au demeurant, cela correspond tout à fait à la lecture d’Ančerl: celle-ci est à la fois très dramatique dans sa progression cravachée et ses contrastes sèchement éruptifs, et d’une expression très sombre, et même franchement méchante (ça y est, je l’ai dit): non seulement les sections des solistes masculins sont toutes entières dans une expression d’amertume tragique (traités comme des scènes d’opéra dont on sent qu’elles s’acheminent inéluctablement vers une fin atroce); mais même les pages chorales, notamment celles avec soprano solo, ont quelque chose d’intrinsèquement menaçant, très loins des «voix consolatrices» qu’on pourrait y attendre - ce qui tient sans doute aux intonations âpres et au grain sombre et rugueux des chœurs tchèques (on est à mille lieues de l’homogénéité un peu blanche de la tradition chorale anglaise!) comme au timbre plutôt ingrat de Naděžda Kniplová. En fait, c’est une version très noire où l’espoir, la lumière ne filtrent qu’in extremis, dans les toutes dernières mesures du Libera me.

Comme c’était à prévoir, j’ai beaucoup aimé, ça mérite amplement le label Benedictus-approved - garanti sale & méchant (enfin plus sombre-rugueux que sale à proprement parler: la Philharmonie Tchèque, c’était quand même une des mises en places les plus affutées de cette époque); pour autant, je ne suis pas sûr d’y revenir aussi souvent qu’à Britten (en studio - dont j’aime décidément les voix bizarres et la conduite très droite), au lyrisme de Giulini ou à celui (très différent) de Masur. Peut-être parce que les solistes d’Ančerl sont assez en deçà de mes préférés (Langridge-Shirley-Quirk chez Hickox, Tear-Allen chez Rattle, Rolfe-Johnson-Luxon chez Shaw, Hadley-Hampson chez Masur, Bostridge-Hampson chez Pappano.)

(En écrivant ça, je m’aperçois que je n’ai pas réécouté Shaw depuis des lustres - il faudrait que je le retente.)

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Britten : War Requiem - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Britten : War Requiem   Britten : War Requiem - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Britten : War Requiem
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Britten-Albert Herring
» Britten : Peter Grimes
» Benjamin Britten, Four Sea Interludes
» BRITTEN : les OPERAS en VIDEO
» Britten - Death in Venice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: