Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Réduction sur la console Nintendo Switch Lite
Voir le deal
196.29 €

 

 Dietrich Buxtehude (1637 - 1707)

Aller en bas 
AuteurMessage
lejoker
Mélomane averti
lejoker

Nombre de messages : 320
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/05/2009

Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) Empty
MessageSujet: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707)   Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) EmptyVen 5 Mar 2010 - 17:10

J'ai découvert ce compositeur un peu par hasard, avec un CD qui m'a interpellé dans les rayons de la fnac (Diapason d'or, Choc de la musique, ffff Télérama et tutti quanti...). J'ai écouté quelques extraits, et suis reparti avec le disque, qui était à petit prix Smile

Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) 207895_2

C'est vraiment superbe. Je mettrais ces cantates quasiment au même niveau que celles de Bach que je connais, même si Buxtehude sonne + "ancien" évidemment...

Connaissez-vous ce compositeur, et avez-vous d'autres disques à conseiller ?
Je sais qu'il est surtout réputé pour ses oeuvres d'orgue.


Dernière édition par lejoker le Mar 11 Mai 2010 - 18:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85158
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) Empty
MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707)   Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) EmptyVen 5 Mar 2010 - 17:34

Si ce n'est pas pour parler de la discographie de telle ou telle oeuvre mais du compositeur en général, je déplace en rubrique générale. Wink
Revenir en haut Aller en bas
lejoker
Mélomane averti
lejoker

Nombre de messages : 320
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/05/2009

Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) Empty
MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707)   Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) EmptyVen 5 Mar 2010 - 17:35

Oui tu peux, j'ai hésité en créant le thread en fait... Merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
ScareDe2
Farceur québécois
ScareDe2

Nombre de messages : 996
Age : 21
Localisation : Québec
Date d'inscription : 27/06/2005

Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) Empty
MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707)   Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) EmptyLun 10 Mai 2010 - 23:15

Maintenant je sais de quoi Bach s'est inspiré pour composer sa fameuse toccata et fugue en ré mineur.

Écoutez cette toccata de Dietrich Buxtehude watch?v=DROr7_YH7eo
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89398
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) Empty
MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707)   Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) EmptyLun 10 Mai 2010 - 23:17

C'est pas faute de le répéter : Buxtehude, c'est du Bach pas ennuyeux Exclamation

</troll>
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
lejoker
Mélomane averti
lejoker

Nombre de messages : 320
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/05/2009

Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) Empty
MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707)   Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) EmptyLun 10 Mai 2010 - 23:52

Ah oui, effectivement, ya comme un air de ressemblance entre les deux toccatas ^^


Au fait, David, tu pourrais nous en dire un peu plus sur ce compositeur ?
Par quoi commencer pour découvrir ?
Revenir en haut Aller en bas
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
T-A-M de Glédel

Nombre de messages : 1512
Age : 32
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) Empty
MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707)   Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) EmptyMar 11 Mai 2010 - 1:47

Les Cantates sont de premier choix.
Revenir en haut Aller en bas
Abnegor
Mélomaniaque
Abnegor

Nombre de messages : 1278
Age : 38
Localisation : Angers
Date d'inscription : 19/12/2009

Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) Empty
MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707)   Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) EmptyMar 11 Mai 2010 - 8:45

DavidLeMarrec a écrit:
C'est pas faute de le répéter : Buxtehude, c'est du Bach pas ennuyeux Exclamation

</troll>

C'est en général ce que je pense... Bach, ça me fait l'effet d'un "mysticisme froid", alors que Buxtehude me parle tout de suite, je trouve son langage très humain.
J'ai bien accroché aux pièces d'orgue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) Empty
MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707)   Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) EmptyMar 11 Mai 2010 - 8:49

lejoker a écrit:

Par quoi commencer pour découvrir ?
Pour commencer dans l'orgue, écoute les grands préludes (par exemple dans la version Koopman). C'est vraiment exaltant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) Empty
MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707)   Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) EmptyMar 11 Mai 2010 - 14:12

Pour ce qui est des cantates tu peux écouter ce très bel album :
Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) 41EFtLBCkkL._SL500_AA300_
Konrad Junghänel est vraiment très bon dans tout le répertoire allemand précédant Bach. Là tu as 6 cantates (c'est beaucoup plus court que chez Bach, ici les cantates font de 10' à 18') qui ne sont pas trop austères. Les chanteurs sont un peu plus homogènes que chez Koopman. Très bien pour rentrer dans la musique vocale de Buxtehude.
Mais globalement c'est surtout dans la musique d'orgue que c'est intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Froberger
Mélomaniaque
Froberger

Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 05/05/2010

Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) Empty
MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707)   Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) EmptyMer 12 Mai 2010 - 4:01

On peut louer l'oeuvre vocale du compositeur, et il y a des interprétations de choix... mais ce qui m'a les plus ému chez Buxtehude, c'est son oeuvre pour orgue.

Il y a des intégrales à foison, et ce serait un sujet intéressant, mais pour ceux qui découvrent ou qui veulent découvrir, je conseille sans hésiter l'anthologie Buxtehude de Helmut Walcha.

Pour ceux qui ne le connaissent pas, c'est un organiste de toute première qualité, qui a eu la particularité d'être aveugle : il apprenait les morceaux en se faisant jouer (par sa femme en général), chaque voix indépendamment, puis le morceaux en entier, et hop. Outre que c'est impressionnant, cela lui a permis de particulièrement travailler le choix de ses jeux, permettant, ce qui est capital, la clarté de toutes les voix...

C'est le disque qui m'a fait découvrir, et adorer l'orgue, et je n'en suis plus revenu depuis Smile

On peut l'acheter en piètre qualité ici par exemple.

Et jeter un coup d'oeil à l'une des deux chaconnes: watch?v=Jeqrq5rTEd0
Ou sa Passacaille (dont on se rendra compte qu'elle resssemble étrangement à la passacaille en si mineur de Bach): watch?v=4FJIw0e1Te8

Et peut-être après jeter un coup d'oeil à l'oeuvre pour clavecin, complètement occultée par l'oeuvre pour orgue, mais très belle aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28437
Date d'inscription : 21/09/2012

Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) Empty
MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707)   Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) EmptyDim 22 Mai 2016 - 16:35

Benedictus, in playlist, a écrit:

Buxtehude: L'Œuvre d'orgue (disque B)
Bernard Foccroulle (orgue Lorentz-Frietzsch de la Sct. Mariæ Kirke d'Helsingør)

Enr.: Helsingør, V.2004
Ricercar


Très bel instrument danois, un peu étroit et avec des timbres très délicats, et le jeu exemplaire, comme toujours rigoureux, humble et profondément musical de Foccroulle.

En revanche, mes sentiments envers la musique d'orgue de Buxtehude restent toujours assez contradictoires: d'un côté, admiration inconditionnelle pour les Préludes de chorals et les Canzonettas, qui s'inscrivent dans la lignée de Scheidemann ici et de Froberger là, mais avec davantage de souplesse et de couleurs; de l'autre, relative gêne à l'égard des Préludes, trop virtuoses pour moi, et des Fantaisies de choral, où il y a à mon goût un peu trop d'ornementations et de figuralismes (le Zimbelstern dans Nun freut euch, lieben Christen gmein!) - même si les passages contrapuntiques restent très, très beaux.

Quoi qu'il en soit, merci Mélo pour la recommandation!



Smile Ça nous étonne peu au regard de tes goûts ascétiques. Mais dire que le Praeludium buxtehudien serait trop virtuose relève d'un certain paradoxe, puisqu'il tire sa rhétorique du contraste (de structure, de plans sonores entre les claviers, de couleurs de registration...) et de l'éloquence flamboyante, comme des polyptyques bigarrés qui narrent des scènes édifiantes.
On n'est pas au royaume du Bach de la maturité et des architectures monumentales aux équilibres parfaits, -ceci dit le jeune Bach s'inspira aussi du Stylus Phantasticus.
Je ne sais plus où tu en est de ton parcours organistique, mais Sweelinck, Titelouze, Steigleder, D'Anglebert, Louis Couperin, Roberday, Byrd, Tomkins, Cabezon, ça devrait te plaire.

Revenir en haut Aller en bas
Mandryka
Mélomaniaque
Mandryka

Nombre de messages : 751
Date d'inscription : 03/04/2010

Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) Empty
MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707)   Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) EmptyDim 22 Mai 2016 - 17:03

Une chose que j'ai appris à propos de Buxtehude est que sa musique profite beaucoup d'un orgue de tempérament mésotonique. Je préfère surtout donc Hans Davidsson et même Walter Kraft.

En plus les commentaires de Davidsson sont  très inspirantes, sur le site web de Gothic.

Un autre problème est comment gérer les transitions dans ses toccatas - marquer les contrastes sans perdre la cohérence. Rübsam (son intégral) est très réussi  là dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Ravélavélo
Mélomane chevronné
Ravélavélo

Nombre de messages : 5825
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) Empty
MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707)   Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) EmptyDim 22 Mai 2016 - 22:33

Certaines oeuvres pour orgue de Buxtehude sont intemporelles comme sa Fantaisie Choral BuxWV 210.
Tout Buxtehude est là.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11022
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) Empty
MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707)   Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) EmptyLun 23 Mai 2016 - 0:32

Mélomaniac a écrit:

Smile Ça nous étonne peu au regard de tes goûts ascétiques. Mais dire que le Praeludium buxtehudien serait trop virtuose relève d'un certain paradoxe, puisqu'il tire sa rhétorique du contraste (de structure, de plans sonores entre les claviers, de couleurs de registration...) et de l'éloquence flamboyante, comme des polyptyques bigarrés qui narrent des scènes édifiantes.
On n'est pas au royaume du Bach de la maturité et des architectures monumentales aux équilibres parfaits, -ceci dit le jeune Bach s'inspira aussi du Stylus Phantasticus.
Je ne sais plus où tu en est de ton parcours organistique, mais Sweelinck, Titelouze, Steigleder, D'Anglebert, Louis Couperin, Roberday, Byrd, Tomkins, Cabezon, ça devrait te plaire.
Sweelinck, j'ai le disque Leonhardt depuis des lustres (très à mon goût, en effet). Titelouze, pareil: j'ai depuis sa sortie le disque Ablitzer chez Harmonic (avec des insertions de plain-chant) que j'aime aussi beaucoup. Roberday, je n'ai pas trouvé le disque Isoir/Fretwork que tu m'avais recommandé (chez Tempéraments), en revanche, j'en ai vu un par Chapuis chez Astrée (mais Chapuis, ça risque de ne pas être tellement ma came, si?) Byrd, j'ai le beau disque de Berben chez Ramée, que tu m'avais recommandé et qui m'a énormément plu.

En revanche, pour les autres, j'attends avec impatience tes recommandations. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Mandryka
Mélomaniaque
Mandryka

Nombre de messages : 751
Date d'inscription : 03/04/2010

Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) Empty
MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707)   Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) EmptyLun 23 Mai 2016 - 7:10

C'était intéressant de voir le nom de Steigleder, dont je ne connais rien sauf le disque de Martin Gester. Est ce qui'il y a d'autres enregistrements? Je ne connais non plus des œuvres d'orgue de D'Anglebert.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) Empty
MessageSujet: Re: Dietrich Buxtehude (1637 - 1707)   Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Dietrich Buxtehude (1637 - 1707)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: