Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -19%
Disque SSD Interne – 860 QVO – 1To ...
Voir le deal
96.67 €

 

 Joseph Martin Kraus (1756 - 1792)

Aller en bas 
AuteurMessage
Christophe
Mélomaniaque
Christophe

Nombre de messages : 1593
Age : 54
Localisation : Haute savoie
Date d'inscription : 29/06/2007

Joseph Martin Kraus (1756 - 1792) Empty
MessageSujet: Joseph Martin Kraus (1756 - 1792)   Joseph Martin Kraus (1756 - 1792) EmptyMar 20 Avr 2010 - 14:44

Bonjour,

S'il en est un qui n'a pas eu de bol dans sa vie, eu égard à ses dates de naissance et de mort, c'est bien J-M Kraus ... pout info, Mozart (1756 - 1791) Confused

A part un petit extrait découvert ce mois-ci dans Classica (CD des "chocs") qui parait sympathique sans être révolutionnaire non plus, je ne connais rien de ce compositeur. La critique complétant cet extrait est très élogieuse et je me laisserais bien tenter.

Un lien facile pour en savoir plus sur le compositeur :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Joseph_Martin_Kraus


Sa discographie disponible :

http://www.amazon.fr/s/ref=nb_sb_noss?__mk_fr_FR=%C5M%C5Z%D5%D1&url=search-alias%3Dclassical&field-keywords=joseph+martin+Kraus&x=18&y=15


Beaucoup d'oeuvres à son actif Shocked , mais peu pour piano Sad :

Quelqu'un pour étoffer tout cela ?
Quelqu'un qui connait ses oeuvres pour piano ?

Merci,
Christophe coucou
Revenir en haut Aller en bas
Mehdi Okr
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1703
Date d'inscription : 04/02/2009

Joseph Martin Kraus (1756 - 1792) Empty
MessageSujet: Re: Joseph Martin Kraus (1756 - 1792)   Joseph Martin Kraus (1756 - 1792) EmptyMar 20 Avr 2010 - 15:54

Son beau portrait a un temps servir d'avatar à un forumeur ici.
Il me semble que j'ai déchiffré un peu de sa musique de piano ; pas de souvenir particulier.
Revenir en haut Aller en bas
Stadler
Clarinomaniaque
Stadler

Nombre de messages : 8501
Age : 50
Localisation : Gembloux (Belgique)
Date d'inscription : 27/11/2006

Joseph Martin Kraus (1756 - 1792) Empty
MessageSujet: Re: Joseph Martin Kraus (1756 - 1792)   Joseph Martin Kraus (1756 - 1792) EmptyMar 20 Avr 2010 - 22:57

Je ne connais pas ses oeuvres mais j'ai pu lire que s'il est proche de Mozart quant à ses dates, il est plus proche d'Haydn dans le style de ses oeuvres.

Apparemment, ses symphonies seraient à écouter en priorité.
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89449
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Joseph Martin Kraus (1756 - 1792) Empty
MessageSujet: Re: Joseph Martin Kraus (1756 - 1792)   Joseph Martin Kraus (1756 - 1792) EmptyMar 20 Avr 2010 - 23:02

C'est de la musique claire, légère, limpide, sans mélancolie. Une sorte de concentré d'un classicisme charmant, mais pas sans caractère.

J'aime bien. Côté opéra, il a écrit des choses assez intéressantes, mais je ne crois pas que ce soit ce qui motive Christophe. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 36
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Joseph Martin Kraus (1756 - 1792) Empty
MessageSujet: Re: Joseph Martin Kraus (1756 - 1792)   Joseph Martin Kraus (1756 - 1792) EmptyMer 21 Avr 2010 - 2:00

De toute façon, côté opéra, ce qu'il a écrit a des proportions si monumentales que personne ne l'a (encore ?) enregistré. Le disque Enée à Carthage chez Naxos ne propose que les pages instrumentales tirées de cet opéra, donc même si on est peu réceptif à ce genre... En tout cas c'est très très bien. Une sorte de Troyens de Berlioz version fin XVIIIe. Je regrette vraiment qu'on n'ait pas d'enregistrement intégral. Je crois que c'est la même chose avec son Amphytrion, j'ai emprunté le disque, pas encore écouté.
Revenir en haut Aller en bas
Christophe
Mélomaniaque
Christophe

Nombre de messages : 1593
Age : 54
Localisation : Haute savoie
Date d'inscription : 29/06/2007

Joseph Martin Kraus (1756 - 1792) Empty
MessageSujet: Re: Joseph Martin Kraus (1756 - 1792)   Joseph Martin Kraus (1756 - 1792) EmptyMer 21 Avr 2010 - 10:59

DavidLeMarrec a écrit:
C'est de la musique claire, légère, limpide, sans mélancolie. Une sorte de concentré d'un classicisme charmant, mais pas sans caractère. J'aime bien.
Ca peut donc être intéressant d'y jeter une oreille Idea . Dommage par contre pour l'absence de mélancolie Sad Laughing .

DavidLeMarrec a écrit:
Côté opéra, il a écrit des choses assez intéressantes, mais je ne crois pas que ce soit ce qui motive Christophe. Smile
En effet hehe

Octavian a écrit:
De toute façon, côté opéra, ce qu'il a écrit a des proportions si monumentales que personne ne l'a (encore ?) enregistré. Le disque Enée à Carthage chez Naxos ne propose que les pages instrumentales tirées de cet opéra, donc même si on est peu réceptif à ce genre... En tout cas c'est très très bien. Une sorte de Troyens de Berlioz version fin XVIIIe. Je regrette vraiment qu'on n'ait pas d'enregistrement intégral. Je crois que c'est la même chose avec son Amphytrion, j'ai emprunté le disque, pas encore écouté.
Absolument ! C'est d'ailleurs par un extrait de ce disque que j'en suis arrivé à ouvrir ce sujet Wink


Sinon, quelqu'un connait-il son oeuvre pour piano, comme ce disque, par exemple :

http://www.amazon.fr/Joseph-Martin-Kraus-Piano-Music/dp/B000F902T0/ref=sr_1_7?ie=UTF8&s=music&qid=1271839953&sr=1-7

A plus,
Christophe coucou
Revenir en haut Aller en bas
franchom
Mélomane averti
franchom

Nombre de messages : 436
Age : 53
Localisation : valenciennes
Date d'inscription : 29/01/2008

Joseph Martin Kraus (1756 - 1792) Empty
MessageSujet: Re: Joseph Martin Kraus (1756 - 1792)   Joseph Martin Kraus (1756 - 1792) EmptyMer 21 Avr 2010 - 13:14

Octavian a écrit:
De toute façon, côté opéra, ce qu'il a écrit a des proportions si monumentales que personne ne l'a (encore ?) enregistré. Le disque Enée à Carthage chez Naxos ne propose que les pages instrumentales tirées de cet opéra, donc même si on est peu réceptif à ce genre... En tout cas c'est très très bien. Une sorte de Troyens de Berlioz version fin XVIIIe. Je regrette vraiment qu'on n'ait pas d'enregistrement intégral. Je crois que c'est la même chose avec son Amphytrion, j'ai emprunté le disque, pas encore écouté.

J ai pu écouter quelques symphonies chez Naxos, c ' est une musique fort agréable,avec quelques trouvailles thématiques fort belles
Côté opéra Enée à Carthage a été donné à Stuttgart en 2006 et Proserpine la même année à Cologne
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89449
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Joseph Martin Kraus (1756 - 1792) Empty
MessageSujet: Re: Joseph Martin Kraus (1756 - 1792)   Joseph Martin Kraus (1756 - 1792) EmptyMer 21 Avr 2010 - 13:23

Christophe a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
C'est de la musique claire, légère, limpide, sans mélancolie. Une sorte de concentré d'un classicisme charmant, mais pas sans caractère. J'aime bien.
Ca peut donc être intéressant d'y jeter une oreille Idea . Dommage par contre pour l'absence de mélancolie Sad Laughing .
Enfin, si, mais de la mélancolie très classique, une sorte de Berwald soft, pas vraiment celle plus présente et réaliste de Mozart ou Mendelssohn.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 36
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Joseph Martin Kraus (1756 - 1792) Empty
MessageSujet: Re: Joseph Martin Kraus (1756 - 1792)   Joseph Martin Kraus (1756 - 1792) EmptyMer 21 Avr 2010 - 13:52

franchom a écrit:
Côté opéra Enée à Carthage a été donné à Stuttgart en 2006
En intégralité ?... L'enregistrement Naxos, dirigé par Patrick Gallois, date de l'année suivante. Il ne concerne que les pages instrumentales: ouvertures, musiques de ballet et marches. Ça fait déjà ses 70 minutes.
Revenir en haut Aller en bas
franchom
Mélomane averti
franchom

Nombre de messages : 436
Age : 53
Localisation : valenciennes
Date d'inscription : 29/01/2008

Joseph Martin Kraus (1756 - 1792) Empty
MessageSujet: Re: Joseph Martin Kraus (1756 - 1792)   Joseph Martin Kraus (1756 - 1792) EmptyMer 21 Avr 2010 - 17:30

Octavian a écrit:
franchom a écrit:
Côté opéra Enée à Carthage a été donné à Stuttgart en 2006
En intégralité ?... L'enregistrement Naxos, dirigé par Patrick Gallois, date de l'année suivante. Il ne concerne que les pages instrumentales: ouvertures, musiques de ballet et marches. Ça fait déjà ses 70 minutes.

Je vais l obtenir bientôt je te dis mais à priori oui la représentation date du 30/07/2006 avec une liste de chanteurs donc.......
Revenir en haut Aller en bas
Passage
De passage pour longtemps
Passage

Nombre de messages : 2134
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/07/2007

Joseph Martin Kraus (1756 - 1792) Empty
MessageSujet: Re: Joseph Martin Kraus (1756 - 1792)   Joseph Martin Kraus (1756 - 1792) EmptyMer 21 Avr 2010 - 19:11

Charmante, la musique de Kraus? Peut-être, mais pour les symphonies je ne serai pas tout à fait de l'avis de David: une musique très musclée, contrastée, dramatique, très marquée par le Sturm und Drang - vraiment à écouter. Les œuvres pour piano, je ne les connais pas du tout, mais on peut en trouver sur musicMe.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89449
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Joseph Martin Kraus (1756 - 1792) Empty
MessageSujet: Re: Joseph Martin Kraus (1756 - 1792)   Joseph Martin Kraus (1756 - 1792) EmptyMer 21 Avr 2010 - 19:22

Certes, pour le Sturm und Drang, c'est évident, mais comparé à Dittersdorf ou plus tard mais dans un style similaire Czerny, je trouve ça quand même profondément classique.
C'est aussi tourmenté que le Sturm und Drang de Haydn, quoi... Pas non plus le déferlement inquiet de Don Giovanni ou des Danaïdes de Salieri.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Passage
De passage pour longtemps
Passage

Nombre de messages : 2134
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/07/2007

Joseph Martin Kraus (1756 - 1792) Empty
MessageSujet: Re: Joseph Martin Kraus (1756 - 1792)   Joseph Martin Kraus (1756 - 1792) EmptyMer 21 Avr 2010 - 19:27

Il ne me reste plus qu'à écouter Dittersdorf et Czerny! Oui, ça reste classique, le Sturm und Drang n'est pas non plus le premier romantisme, c'est certain. L'adjectif charmant me paraît quand même mal convenir à cette musique énergique - pour ce que j'en connais (seulement quelques symphonies).
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89449
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Joseph Martin Kraus (1756 - 1792) Empty
MessageSujet: Re: Joseph Martin Kraus (1756 - 1792)   Joseph Martin Kraus (1756 - 1792) EmptyMer 21 Avr 2010 - 19:38

emmanuel a écrit:
Il ne me reste plus qu'à écouter Dittersdorf et Czerny! Oui, ça reste classique, le Sturm und Drang n'est pas non plus le premier romantisme, c'est certain.
J'ai sans doute tort de présenter cela comme charmer, parce qu'il est vrai que dans cette veine, à part le dernier Mozart et éventuellement Gossec (mais c'est déjà après la Révolution...), personne n'est vraiment sombre ou très contrasté à l'ère classique.

Disons que lorsque tu dis musclé, je pense plus aux prétentions des symphonies de Dittersdorf (pas forcément meilleurs que celles de Kraus, au demeurant) qu'aux raffinements que je trouve quand même assez délicats de Kraus.


Citation :
L'adjectif charmant me paraît quand même mal convenir à cette musique énergique - pour ce que j'en connais (seulement quelques symphonies).
Energique n'est pas tout à fait le souvenir que j'en ai des pourtant nombreuses fois où ça m'est passé entre les oreilles. Il est vrai que j'étais la plupart du temps en train d'écouter ingénument la radio, donc pas forcément aussi critique qu'en d'autres circonstances, mais à chaque fois, j'ai vraiment senti ça pour du joli-classique-très-bien-fait-qui-ne-vaut-pas-Mozart. (Et Dieu sait que je n'aime pas le culte des idoles. hehe )
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Passage
De passage pour longtemps
Passage

Nombre de messages : 2134
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/07/2007

Joseph Martin Kraus (1756 - 1792) Empty
MessageSujet: Re: Joseph Martin Kraus (1756 - 1792)   Joseph Martin Kraus (1756 - 1792) EmptyJeu 22 Avr 2010 - 15:25

A la réécoute, David, je dois dire que je tends à me rapprocher de ton avis - ce n'est pas fulgurant en effet - plus proche de Haydn que de Mozart, certainement, mais sans le travail particulier de petits motifs qui rendent Haydn si ingénieux et si fécond pour la postérité. Reste un bon compositeur qui connaît bien ses ficelles de Mannheim, et qui sait mettre en les bois (et particulièrement le basson, ce qui est assez rare) en valeur, avec une énergie quand même bienvenue, et une propension au mode mineur très intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 36
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Joseph Martin Kraus (1756 - 1792) Empty
MessageSujet: Re: Joseph Martin Kraus (1756 - 1792)   Joseph Martin Kraus (1756 - 1792) EmptyJeu 22 Avr 2010 - 19:17

franchom a écrit:
Octavian a écrit:
franchom a écrit:
Côté opéra Enée à Carthage a été donné à Stuttgart en 2006
En intégralité ?... L'enregistrement Naxos, dirigé par Patrick Gallois, date de l'année suivante. Il ne concerne que les pages instrumentales: ouvertures, musiques de ballet et marches. Ça fait déjà ses 70 minutes.
Je vais l obtenir bientôt je te dis mais à priori oui la représentation date du 30/07/2006 avec une liste de chanteurs donc.......
Merci pour l'info alors. Smile
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14132
Date d'inscription : 14/04/2007

Joseph Martin Kraus (1756 - 1792) Empty
MessageSujet: Re: Joseph Martin Kraus (1756 - 1792)   Joseph Martin Kraus (1756 - 1792) EmptyDim 25 Avr 2010 - 13:51

Christophe a écrit:
Quelqu'un qui connait ses oeuvres pour piano ?

L'intégrale tient en un disque, on le trouve chez Naxos. Je n'en garde pas un souvenir particulièrement enthousiaste. Rien de très marquant de ce côté.

Non, chez Kraus il faut absolument écouter ses symphonies. Les symphonies en mode mineur sont géniales et je les trouve pour ma part plus intéressantes, fraîches et stimulantes que celles de Mozart. Tout à fait d'accord avec emmanuel ("une musique très musclée, contrastée, dramatique" pour ces symphonies en mineur essentiellement). Kraus est vraiment un compositeur à découvrir. D'ailleurs voici LE disque idéal pour commencer :

Joseph Martin Kraus (1756 - 1792) 51rs9BLIdAL

L'Ouverture vaut aussi le détour et l'interprétation est excellente. Very Happy

Pour les opéras je n'ai écouté que Proserpine pour le moment et je m'y suis beaucoup ennuyé I don't want that
De la tragédie lyrique réformée mais sans charme, des récitatifs longs à n'en plus finir, une action inexistante, aucun air virtuose... Grosse déception. L'interprétation n'était pas idéale non plus, ça a peut-être joué.
Revenir en haut Aller en bas
HOLLIGER
Mélomane chevronné
HOLLIGER

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

Joseph Martin Kraus (1756 - 1792) Empty
MessageSujet: Re: Joseph Martin Kraus (1756 - 1792)   Joseph Martin Kraus (1756 - 1792) EmptyDim 25 Avr 2010 - 14:52

Le disque naxos ci-dessus est en effet excellent ; l'ouverture olympie magnifique, pour le coup très dramatique ;
l'idéal demeure les 2 cds du concerto köln qui donnent une énergie adéquate à ces oeuvres.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Mélomaniaque
joachim

Nombre de messages : 1230
Age : 74
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

Joseph Martin Kraus (1756 - 1792) Empty
MessageSujet: Re: Joseph Martin Kraus (1756 - 1792)   Joseph Martin Kraus (1756 - 1792) EmptyDim 23 Mai 2010 - 11:49

On trouve les 14 symphonies chez Naxos.

Je crois avoir écouté tout ce qui existe en CD, et il y en a pas mal : Kraus a bénéficié de "l'effet Mozart" de 2006 (250ème anniversaire). D'ailleurs pour la pub, on l'a affublé du terme de "Mozart suédois", bien que son style soit tout à fait personnel et ne ressemble ni à Mozart ni à Haydn.

Les symphonies, je crois, sont le sommet de son oeuvre : en effet, la musique de piano est marginale quoique assez intéressante. Par contre la musique de chambre (notamment de courts quatuors à cordes, des sonates pour violon et piano, un quintette avec flûte) est loin d'arriver à la hauteur des symphonies.

En musique vocale, côté opéras, il faut retenir Proserpine, et surtout Soliman II un opéra entrecoupé d'airs de ballet (d'ailleurs Kraus était doué pour la musique de ballet).
La cantate funèbre composée pour les funérailles de Gustave III est un autre chef d'oeuvre, sa dernière grande oeuvre puisque Kraus est mort quelques mois plus tard.
Un autre CD (Phoenix Editions) avec ses cantates La Scusa, la Primavera, La Pesca, la Gelosia est à connaître également;

Parmi les oeuvres religieuses, après m'être démené pour écouter son Requiem en ré mineur, j'ai plutôt été déçu, car on est très loin de ceux de Mozart, Cimarosa ou Donizetti. De même avec l'oratorio Der Tod Jesu qui ne m'a pas trop passionné.

En résumé : d'abord les symphonies, puis la cantate funèbre...
Revenir en haut Aller en bas
aroldo
Mélomaniaque
aroldo

Nombre de messages : 1778
Date d'inscription : 19/02/2011

Joseph Martin Kraus (1756 - 1792) Empty
MessageSujet: Re: Joseph Martin Kraus (1756 - 1792)   Joseph Martin Kraus (1756 - 1792) EmptyJeu 14 Avr 2011 - 22:44

La sonate pour piano en mi mineur VB 196 est une très belle oeuvre, originale et entrainante, il ne faut vraiment pas la rater, elle est aussi indispensable que sa symphonie en do mineur VB 142 et n'a rien à envier aux grands modèles de son époque.
Revenir en haut Aller en bas
ScareDe2
Farceur québécois
ScareDe2

Nombre de messages : 996
Age : 21
Localisation : Québec
Date d'inscription : 27/06/2005

Joseph Martin Kraus (1756 - 1792) Empty
MessageSujet: Re: Joseph Martin Kraus (1756 - 1792)   Joseph Martin Kraus (1756 - 1792) EmptyMar 7 Jan 2014 - 4:54

Peu écouté. On l'appelait le Mozart suédois, il est toutefois bien né en Allemagne, mais rejoignit la Suède sous le règne du roi Gustave III. Lorsqu'on lis qu'il est compositeur peu connu, on s'attend à quelque chose de limité, mais au final c'est plus que satisfaisant comme expérience et ca vaut la peine d'y jeter une oreille. Je n'aime pas trop ses symphonies parce que dans le genre il y a mieux, mais je trouve que ses flutes sont très colorées, légères mais non pas sans une dose d'ennuis épisodique! C'est comme rendre visite à sa chère tante.
Il a rencontré Haydn lors de son parcours et ce dernier a grandement apprécié sa musique. Certain auront donc une révélation alors que d'autres auront au moins enrichi leur catalogue de musique classique.

Je m'enrichi  Joseph Martin Kraus (1756 - 1792) 2749678541
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Joseph Martin Kraus (1756 - 1792) Empty
MessageSujet: Re: Joseph Martin Kraus (1756 - 1792)   Joseph Martin Kraus (1756 - 1792) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Joseph Martin Kraus (1756 - 1792)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: