Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-20%
Le deal à ne pas rater :
Microsoft Manette Xbox One sans Fil + Câble pour PC et Xbox
47.99 € 59.99 €
Voir le deal

 

 Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres

Aller en bas 

Spontini, spontanément ...
ça ne me dit rien
Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres Vote_lcap22%Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres Vote_rcap
 22% [ 4 ]
un musicien capital à redécouvrir d'urgence
Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres Vote_lcap33%Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres Vote_rcap
 33% [ 6 ]
ça ne vaut pas Grétry
Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres Vote_lcap11%Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres Vote_rcap
 11% [ 2 ]
de la musiquette, intérêt historique, et encore...
Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres Vote_lcap28%Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres Vote_rcap
 28% [ 5 ]
je ferais mieux de réécouter Moses und Aron
Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres Vote_lcap6%Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres Vote_rcap
 6% [ 1 ]
Total des votes : 18
 

AuteurMessage
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 36
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres Empty
MessageSujet: Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres   Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres EmptyJeu 22 Avr 2010 - 20:37

Encore un sujet qui va faire un tube je sens... hehe

Spontini fait partie de ces compositeurs un peu oubliés du tournant des XVIIIe et XIXe siècles. D'origine italienne, il s'est installé à Paris où, devenu le protégé de Joséphine, il a bientôt fait partie des artistes qui "incarnaient" l'esprit de l'Empire napoléonien.

J'ai croisé d'occasion à un bon prix cet enregistrement de son opéra le plus connu, La Vestale (1807), sous la baguette de Muti :

Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres 41BJDQJCDFL._SL500_AA300_

(récemment réédité dans la collection Sony Opera House, mais sans le livret...)

Quelqu'un connaît cet opéra ? A quoi ça ressemble ? Discographiquement, que vaut cette version ? (Je fonce ou pas ? Laughing)

Merci d'avance. coucou
Revenir en haut Aller en bas
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
T-A-M de Glédel

Nombre de messages : 1512
Age : 32
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres Empty
MessageSujet: Re: Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres   Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres EmptyJeu 22 Avr 2010 - 21:46

Je ne connais que deux-trois trucs de La Vestale malheureusement mais il existe plusieurs enregistrements.

Et quatre de ses œuvres sont réputées (au moins dans les dictionnaires ou chez certains musicologues) :
- La Vestale
- Fernand Cortez ou la conquête du Mexique
- Olympie
- Agnes von Hohenstaufen

Préfigure sans doute le Grand Opéra français du XIXe...
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 36
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres Empty
MessageSujet: Re: Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres   Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres EmptyJeu 22 Avr 2010 - 21:56

Moander a écrit:
Et quatre de ses œuvres sont réputées (au moins dans les dictionnaires ou chez certains musicologues) :
- La Vestale
- Fernand Cortez ou la conquête du Mexique
- Olympie
- Agnes von Hohenstaufen
Ce sont aussi les quatre seules dont j'ai trouvé traces d'enregistrements sur Amazon.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89398
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres Empty
MessageSujet: Re: Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres   Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres EmptyVen 23 Avr 2010 - 0:59

C'est effectivement ce qui préfigure la Grand Opéra, on a définitivement rompu avec la tragédie lyrique, dont on ne conserve plus que les grands sujets (et la découpe macrostructurelle).

La caractéristique : la musique est assez plate (on est plus vers du Donizetti à prosodie française que vers du postMéhul), les livrets se traînent misérablement... et on s'ennuie gentiment.

Pour la Vestale du moins (et quelle que soit la version).

J'aime beaucoup Fernand Cortez en revanche (version Penin), ça a une certaine ampleur, de beaux ensembles et l'histoire est plutôt chouette.

Les deux autres n'existent pas dans des versions en français décentes.


La Vestale a la particulier d'avoir été écrite pour un baryténor, ce qui fait que Muti a distribué à un baryton-Verdi clair le rôle (là où les autres distribuent d'habitude un ténor).

Avec Muti, on échappe aux coupures, ce qui est plus honnête... mais je ne peux pas assurer qu'on y gagne tellement, ça fait plus long à écouter (et sa direction n'est pas particulièrement électrisante ici, ça ressemble à ses Gluck).


Oui, en fait c'est du Gluck romantique mou.

Bon courage. coucou
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
franchom
Mélomane averti
franchom

Nombre de messages : 436
Age : 53
Localisation : valenciennes
Date d'inscription : 29/01/2008

Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres Empty
MessageSujet: Re: Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres   Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres EmptyVen 23 Avr 2010 - 8:17

Moander a écrit:
Je ne connais que deux-trois trucs de La Vestale malheureusement mais il existe plusieurs enregistrements.

Et quatre de ses œuvres sont réputées (au moins dans les dictionnaires ou chez certains musicologues) :
- La Vestale
- Fernand Cortez ou la conquête du Mexique
- Olympie
- Agnes von Hohenstaufen

Préfigure sans doute le Grand Opéra français du XIXe...

Pour compléter la présentation de Moander

EN cd deux autres opéras existent
Li puntigli delle donne ( le premier période italienne)
http://www.amazon.fr/Puntigli-Delle-Donne-Gaspare-Spontini/dp/B0000247CN/ref=sr_1_2?ie=UTF8&s=music&qid=1272002769&sr=8-2

Thésé reconnu chez Bongiovanni
http://www.amazon.fr/Spontini-Teseo-Riconosciuto-Gaspare/dp/B0000044AE/ref=sr_1_1?ie=UTF8&s=music&qid=1272002816&sr=1-1
bof bof


Un festival Spontini a lieu chaque année en Italie

Des représentations radios circulent sous le manteau
La finta filosofa
et de la période française
Milton 1804
et
Julie ou le pot de fleur 1805

J ai un faible pour Milton . On y trouve parfois des intonations pré-berlioziennes.

Coté livre une vieille biographie en français 1930 de Charles Bouvet


H.S de la même époque il est dommage que nous n ayons toujours pas de version d Ossian ou les bardes de Lesueur .
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89398
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres Empty
MessageSujet: Re: Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres   Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres EmptyVen 23 Avr 2010 - 10:14

Ah, c'est vrai que je n'ai pas parlé de Milton et de Julie, mais ce sont des opéras-comiques bien légers, presque des bluettes. A part quelques ensembles (pas très originaux), peu de substance musicale. J'aime beaucoup Julie, mais c'est plutôt mon goût pour le théâtre de boulevard qui parle. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Nicolas Le Floch
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 10/11/2009

Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres Empty
MessageSujet: Spontini   Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres EmptyVen 23 Avr 2010 - 11:14

Je ne partage aucune des choix de ce sondage: Spontini n'est ni un musicien essentiel à découvrir d'urgence, ni une daube.
La Vestale est un très bon opéra, qui a inspiré la Norma de Bellini, qui fait partie des exhumations de la Callas, mais d'autres ouvrages comme Agnese von Hauhenstaufen (ressuscité lui par Caballé) et Ferdinand Cortez sont à considérer.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89398
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres Empty
MessageSujet: Re: Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres   Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres EmptyVen 23 Avr 2010 - 11:20

Oh, pourtant, on peut dire aisément que ça ne vaut pas Grétry. Very Happy

Citation :
qui a inspiré la Norma de Bellini,
Est-ce que tu as des souces précises, ou est-ce que tu parles juste de la parenté des sujets ? C'est intéressant.

(Musicalement, ça me paraît discutable en revanche, on est vraiment dans la transition tragédie lyrique / Grand Opéra, entre Les Danaïdes et Guillaume Tell.)


Citation :
qui fait partie des exhumations de la Callas, mais d'autres ouvrages comme Agnese von Hauhenstaufen (ressuscité lui par Caballé)
Malheureusement (et de même pour le Cortez de Matačić), c'était en italien et très coupé, avec un style très italien lui aussi, ce qui biaisait grandement la couleur de l'ouvrage (et pas en bien à mon avis).

C'est valeureux de l'avoir fait, mais est-ce que ça a servi cette musique, je n'en suis pas certain.

Le problème est toujours le même lorsqu'on traduit vers l'italien : le spectre vocalique est tellement réduit (cinq voyelles, le français en a deux fois et demi plus) que ça lisse très souvent l'oeuvre originale.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Nicolas Le Floch
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 10/11/2009

Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres Empty
MessageSujet: Spontini et Bellini   Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres EmptyVen 23 Avr 2010 - 12:29

On a du mal aujourd'hui à imaginer la prépondérance européenne qu'avait l'Opéra de Paris au XIXème siècle, même quand on énumère tous les grands compositeurs étrangers qui ont voulu y créer des oeuvres
La Vestale a été un succès énorme à l'époque et l'influence sur Bellini peut se remarquer à plusieurs point de vue:
- Comme la Vestale Norma se passe dans l'antiquité Romaine, qui était très à la mode sous Buonaparte 1er (Oui, non seulement je n'aime pas les chanteurs actuels, mais je n'aime pas le responsable de la boucherie qui a décimé l'Europe entre 1804 et 1815). La mode va s'estomper durant la période de pur bel canto et Bellini si je ne me trompe ne reviendra pas à cette époque.
- Norma est une pretresse,même si Julie a un grade moins élevé
- Le livret de Norma est tiré d'une pièce française d'un certain Alexandre Soumet
- L'air principal est dans les deux cas une prière aux dieux: c'est certainement le point où cette influence c'est fait le plus sentir.

Même l'écriture vocale du rôle est assez proche et trois des plus grandes Norma récentes (Callas, Gencer et Caballé) l'on chanté, mais en italien. Les descriptions dont on dispose de Mme Branchu sont elles mêmes assez proches de celles de la Pasta: une voix sombre, des qualités dramatiques très poussées. En France la déclamation, depuis la Révolution, passait avant le chant. Je pense qu'on serait très surpris si on entendait Mme Branchu aujourd'hui. L'influence du bel canto neutralisera cette tendance. On reverra cela à Bayreuth, sous le règne de Cosima.

Sur la traduction en italien des ouvrages français des compositeurs italiens, là notre époque a fait beaucoup de progrès par rapport aux précédentes. Quand le compositeur a lui même supervisé la version italienne comme Rossini pour Guillaume Tell, Donizetti pour la Fille de Régiment ou Verdi pour Don Carlos, effectivement il n'y a pas les mêmes problèmes que pour les trois Spontini, italianisés sans les mêmes précautions.

Actuellement on joue de plus en plus Don Carlos et les Vêpres siciliennes dans l'original et je doute que les prochaines reprises de Ferdinand Cortez ou de la Vestale soient en italien. Agnese von Hohaustaufen devrait être en allemand. En fait le problème pour Don Carlos, c'est que la majorité des chanteurs l'ont appris en italien.. Et que c'est une torture compliquée à gérer que de chanter un même opéra dans plusieurs langues, compte tenu des petites différences musicales qu'impose le changement de prosodie. C'est sûr que je suis pour la disparition des traductions non gérées par le compositeur: par exemple les versions françaises de Salomé ou de la Bohéme sont des versions alternatives de la main du compositeur lui même..
Revenir en haut Aller en bas
franchom
Mélomane averti
franchom

Nombre de messages : 436
Age : 53
Localisation : valenciennes
Date d'inscription : 29/01/2008

Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres Empty
MessageSujet: Re: Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres   Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres EmptyVen 23 Avr 2010 - 12:35

Nicolas Le Floch a écrit:
On a du mal aujourd'hui à imaginer la prépondérance européenne qu'avait l'Opéra de Paris au XIXème siècle, même quand on énumère tous les grands compositeurs étrangers qui ont voulu y créer des oeuvres .

Il suffit de lire le livre très plaisant de Patrick Barbier La vie quotidienne à l' Opéra au temps de Balzac et Rossini.
Ce dernier a d' ailleurs consacré sa thèse à Spontini en France .
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89398
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres Empty
MessageSujet: Re: Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres   Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres EmptyVen 23 Avr 2010 - 14:15

Nicolas Le Floch a écrit:
- Le livret de Norma est tiré d'une pièce française d'un certain Alexandre Soumet
C'est sans doute l'argument le plus convaincant. Mais précisément, est-ce qu'il n'y a pas dans Norma la référence à un style, plutôt qu'une influence qu'on puisse nominément attribuer à Spontini ?

Citation :
Même l'écriture vocale du rôle est assez proche
Là, en revanche, ça me paraît extrêmement discutable. Le style de Spontini est beaucoup plus dépouillé et déclamatoire, tout de même.


Citation :
En France la déclamation, depuis la Révolution, passait avant le chant. Je pense qu'on serait très surpris si on entendait Mme Branchu aujourd'hui.
Je le crois aussi. hehe


Citation :
Sur la traduction en italien des ouvrages français des compositeurs italiens, là notre époque a fait beaucoup de progrès par rapport aux précédentes. Quand le compositeur a lui même supervisé la version italienne comme Rossini pour Guillaume Tell, Donizetti pour la Fille de Régiment ou Verdi pour Don Carlos, effectivement il n'y a pas les mêmes problèmes que pour les trois Spontini, italianisés sans les mêmes précautions.
Oui, Guillaume Tell sonne amplement aussi bien en italien, même chose pour Don Carlo. Mais lorsqu'on met sauvagement du Gounod en italien avec une adaptation littérairement atroce - voire du Moussorgsky en italien, ça produit des choses que même un pervers comme moi ne parvient pas vraiment à goûter.


Citation :
En fait le problème pour Don Carlos, c'est que la majorité des chanteurs l'ont appris en italien..
Et que l'italien est mieux maîtrisé par la plupart des chanteurs, et plus prisé que le français ou l'allemand par la majorité du public.


Citation :
C'est sûr que je suis pour la disparition des traductions non gérées par le compositeur:
De mon côté, ça dépend des cas. Lorsqu'on va vers une langue plus riche vocaliquement, le dommage est généralement assez minime, voire la plus-value réelle. Don Giovanni ou Forza en allemand, ça sonne magnifiquement. Wagner en français, ça se vaut tout à fait (voire peut être meilleur) lorsque la traduction est à la hauteur.
J'aime beaucoup aussi la version française de Cavalleria Rusticana avec Sarroca et Vanzo, ou les opéras en anglais de Chandos.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
T-A-M de Glédel

Nombre de messages : 1512
Age : 32
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres Empty
MessageSujet: Re: Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres   Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres EmptyVen 23 Avr 2010 - 19:04

Nicolas Le Floch a écrit:

La Vestale a été un succès énorme à l'époque et l'influence sur Bellini peut se remarquer à plusieurs point de vue:
- Comme la Vestale Norma se passe dans l'antiquité Romaine, qui était très à la mode sous Buonaparte 1er (Oui, non seulement je n'aime pas les chanteurs actuels, mais je n'aime pas le responsable de la boucherie qui a décimé l'Europe entre 1804 et 1815). La mode va s'estomper durant la période de pur bel canto et Bellini si je ne me trompe ne reviendra pas à cette époque.

Oui, enfin, tu remarqueras que le goût sérieux français et italien de l'époque est globalement très tourné vers les figures antiques...
Certes, de nouveaux héros apparaissent avec la Révolution (les gens ont sûrement eu l'impression de vivre quelque chose d'extraordinaire, assimilable à la vie des grands héros antiques qu'ils idolâtraient et se sont décoincés).

À cette époque, on remonte quand même Brutus de Voltaire et Athalie de Racine, on crée encore des pièces antiques tels Caïus Gracchus ou Cyrus de Chénier.
De même en lyrique, l'opéra-comique domine mais les sujets sérieux sont (hors curieux goûts pour des sujets écossais) encore à majorité antique : Sémiramis de Catel, Le Triomphe de Trajan de Lesueur...

Remarque : Dans ma tête, le grand comédien de l'époque François-Joseph Talma est nécessairement en cothurnes et toge.

Donc, La Vestale (1807) n'a pas grand chose à voir là-dedans.

H.S. La boucherie Napoléonienne a surtout offert des perspectives à de nombreux pays européens, notamment en décimant les rangs français : Grâce à lui, l'Europe n'est pas française (on n'a pas eu le droit à notre transition démographique puisque notre population était trop vieille pour ça). Bienheureusement pour nos amis anglais et allemands!!
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3575
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres Empty
MessageSujet: Re: Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres   Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres EmptyMar 8 Juin 2010 - 10:55

J'aime pronfondément Spontini (alors que Cherubini hors Médéa m'ennuie assez).

J'aime cette musique déclamatoire, cette manière de tendre la ligne de chant, cette orchestration tonitruante, violente presque. Comme le dit David, Spontini c'est en effet un peu un Gluck qui se serait romantisé. Je veux dire qu'il n'expérimente plus, il développe des schémas et ça un côté jusque boutiste que je trouve très réjouissant.

Après Spontini, dans cette direction, je ne vois pas trop ce qu'on pouvait faire.

Ah et puis je lui trouve surtout des trouvailles mélodiques qui m'enchante, ce n'est pas toujours très saillant, mais une fois qu'on a senti la musique ça devient grisant. Et puis comme il a une tendance au ressassement (le final du premier acte de La Vestale est prodigieux de ce point de vue) ça ne peut que m'enivrer encore plus.

En fait je ne connais que trois operas, mais trois que je considère parmi les plus beaux de l'histoire du répertoire lyrique :

La Vestale (Callas c'est très beau ce qu'on devine, mais quand même ce son. Du coup je vais sans problème vers Plowright et Araiza)
Fernand Cortez (Idem pour la version avec Tebaldi)
et surtout Agnes von Hohenstaufen qui me semble soutenir l'intérêt de bout en bout, même en italien (version Muti, avec Caballé et Stella) avec un duo mère-fille que je trouve merveilleux, d'immenses ensembles et la prière que popularisa Cerquetti et qui est un des mes airs d'opera favoris, tout simplement
Revenir en haut Aller en bas
Alain92
Mélomane averti
Alain92

Nombre de messages : 354
Localisation : montrouge
Date d'inscription : 12/06/2010

Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres Empty
MessageSujet: Re: Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres   Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres EmptyMar 29 Juin 2010 - 18:29

Il est difficile de comprendre pourquoi on ne cite pas plus souvent la Vestale et Fernad Cortez notamment, qui ont une certaine allure et annoncent Berlioz et aussi Verdi, Wagner.
Cette musique de grande ampleur a été importante dans l'histoire de l'opéra français. Elle a fourni des thèmes repris par les successeurs.
Cet italien a bien servi la musique de notre pays, il mérite plus de reconnaissance.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.operanapolitain.com
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89398
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres Empty
MessageSujet: Re: Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres   Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres EmptyMar 29 Juin 2010 - 21:12

Beaucoup de compositeurs sont dans ce cas (Hérold est même loin de cette fortune, on ne trouve rien dans le commerce, et à part le Pré aux Clercs, rien n'a jamais été enregistré...), et beaucoup de valeur plus importante que Spontini, dont la place est surtout historique, à mon humble avis.

Qu'on commence par nous rééditer Méhul, par exemple...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7109
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres Empty
MessageSujet: Re: Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres   Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres EmptyMar 29 Juin 2010 - 21:15

Alain92 a écrit:
Il est difficile de comprendre pourquoi on ne cite pas plus souvent la Vestale et Fernad Cortez notamment, qui ont une certaine allure et annoncent Berlioz et aussi Verdi, Wagner.
Cette musique de grande ampleur a été importante dans l'histoire de l'opéra français. Elle a fourni des thèmes repris par les successeurs.
Cet italien a bien servi la musique de notre pays, il mérite plus de reconnaissance.
tout à fait et souvent magnifique drunken
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3575
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres Empty
MessageSujet: Re: Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres   Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres EmptyMar 29 Juin 2010 - 21:16

@ David :

Au niveau des enregistrements studio il y a autant de Mehul que de Spontini non ?

C'est plutôt la relative abondance de lives pour la Vestale qui explique ce qui est à tes yeux un déséquilibre j'ai l'impression (mais c'est un a priori).

Utiliser et réutiliser (avec les lives qui vont avec) une oeuvre "à chanteuse" ne fait vraiment une réhabilitation du compositeur.


Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89398
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres Empty
MessageSujet: Re: Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres   Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres EmptyMar 29 Juin 2010 - 21:21

Grégoire de Tours a écrit:
Au niveau des enregistrements studio il y a autant de Mehul que de Spontini non ?
Dans ce cas donne-moi l'adresse tout de suite de ce qui me manque en Méhul (il ne doit y avoir qu'un studio intégral en VO, Stratonice...). Very Happy
Et ce qui compte de toute façon est le nombre de disques parus, le fait que ce soit studio ne change rien du tout. Et là, l'écart devient considérable, entre deux Méhul et quinze à vingt Spontini.

Citation :
C'est plutôt la relative abondance de lives pour la Vestale qui explique ce qui est à tes yeux un déséquilibre j'ai l'impression (mais c'est un a priori).
Effectivement, en dehors de la Vestale, Spontini est peu servi, mais on a des versions publiées de plusieurs de ses opéras majeurs (ce qui n'est pas le cas de Méhul !) et même pour Fernand Cortez il existe au moins deux versions... Même chose, si tu trouve des Méhul en double (à part les doubles extraits de Joseph en allemand...), tu me préviens tout de suite.


Citation :
Utiliser et réutiliser (avec les lives qui vont avec) une oeuvre "à chanteuse" ne fait vraiment une réhabilitation du compositeur.
Je n'ai surtout pas dit que Spontini était réhabilité, on ne le joue pas beaucoup (en tout cas pas beaucoup plus que méhul...) et on n'en parle guère non plus. Mais à choisir, il y a plus intéressant à réhabiliter !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7109
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres Empty
MessageSujet: Re: Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres   Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres EmptyMar 29 Juin 2010 - 21:25

Grégoire de Tours a écrit:
Au niveau des enregistrements studio il y a autant de Mehul que de Spontini non ?
C'est plutôt la relative abondance de lives pour la Vestale qui explique ce qui est à tes yeux un déséquilibre j'ai l'impression (mais c'est un a priori).
Utiliser et réutiliser (avec les lives qui vont avec) une oeuvre "à chanteuse" ne fait vraiment une réhabilitation du compositeur.
un global de 16 lives officialisés et 3 studios ou lives officiels pour 6 opéras de Spontini. C'est beaucoup trop peu.
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3575
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres Empty
MessageSujet: Re: Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres   Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres EmptyMar 29 Juin 2010 - 21:36

A David.

Quand tu parles de "rééditer" un compositeur pour moi ça part d'une démarche particulière qui rend importante la question du studio en fait.

Sinon pour Mehul il y a, sauf erreur, une production instrumentale (en tout cas symphonique), religieuse peut-être aussi, qui est disponible au disque.

Donc à tout prendre je crois qu'on a autant (sinon davantage) accès à l'oeuvre de Mehul au disque (sans parler de doublon, juste en question de nombre d'oeuvres).

Parce que Spontini vraiment à part quatre operas et quelques mélodies ?

Bref la comparaison n'est pas non plus si intéressante que ça en fait, je trouve.

Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89398
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres Empty
MessageSujet: Re: Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres   Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres EmptyMar 29 Juin 2010 - 21:44

Grégoire de Tours a écrit:
Quand tu parles de "rééditer" un compositeur pour moi ça part d'une démarche particulière qui rend importante la question du studio en fait.
Je ne vois pas pourquoi.

Citation :
Sinon pour Mehul il y a, sauf erreur, une production instrumentale (en tout cas symphonique), religieuse peut-être aussi, qui est disponible au disque.
Je me limitais effectivement à l'opéra, parce qu'on a quelques bricoles (bien de peu de chose, surtout les symphonies en fait) mais comme Spontini est essentiellement un compositeur lyrique...


Citation :
Donc à tout prendre je crois qu'on a autant (sinon davantage) accès à l'oeuvre de Mehul au disque (sans parler de doublon, juste en question de nombre d'oeuvres).
En nombre d'oeuvres, ce n'est même pas certain ! Ou alors il faut traquer les compléments des programme dans des disques épars.

De toute façon, outre qu'on peut difficilement comparer l'investissement d'un disque d'opéra avec des gravures de musique de chambre, je disais juste qu'à mon avis il y avait plus à extraire des oeuvres de Méhul que de celles de Spontini, quitte à faire renaître quelqu'un de la période.


Citation :
Bref la comparaison n'est pas non plus si intéressante que ça en fait, je trouve.
C'est pas une comparaison, c'est un exemple, en essayant de prendre quelque chose qui ait un peu de rapport. Pour être plus direct : il y a tellement de compositeurs majeurs qui attendent d'être servis dans le domaine de l'opéra français que pour les compositeurs moins personnels, à l'écriture plus pauvre, et qui n'ont pas une veine mélodique propre à séduire un si vaste public, ne sont peut-être pas la priorité.

A part ça, si on édite une Agnès dans une langue légitime, je ne serai pas le dernier intéressé. bounce
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3575
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres Empty
MessageSujet: Re: Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres   Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres EmptyMar 29 Juin 2010 - 21:54

Parce que dans le fait de graver ou d'enregistrer en live dans les meilleures conditions dans le but d'immortaliser au disque un oeuvre, je vois une démarche de réédition, de mise à disposition, que je ne trouve pas dans la simple récupération hasardeuse de bandes. Mais ce n'est pas très important, c'est juste un sentiment personnel, aucun problème si tu ne vois pas ce que je veux dire.

Pour le reste je répondais simplement à propos du rayonnement de Mehul qui me semblait a priori représenté de manière plus riche et diversifié au disque. Mais je ne vais pas non plus dénombrer les disques un par un, je ne suis pas assez patient pour ça.

C'est curieux parce que pour le coup je trouve la veine mélodique de Spontini beaucoup plus facile que celle de Mehul (pour les trois oeuvres vocales que je connais). Quant à l'intérêt intrinsèque des oeuvres c'est toi le musicologue, pas moi !
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89398
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres Empty
MessageSujet: Re: Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres   Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres EmptyMar 29 Juin 2010 - 22:23

Grégoire de Tours a écrit:
Parce que dans le fait de graver ou d'enregistrer en live dans les meilleures conditions dans le but d'immortaliser au disque un oeuvre, je vois une démarche de réédition, de mise à disposition, que je ne trouve pas dans la simple récupération hasardeuse de bandes. Mais ce n'est pas très important, c'est juste un sentiment personnel, aucun problème si tu ne vois pas ce que je veux dire.
Je vois très bien, mais ce n'est pas tant la démarche que le résultat qui m'intéresse, en l'occurrence.

Citation :
C'est curieux parce que pour le coup je trouve la veine mélodique de Spontini beaucoup plus facile que celle de Mehul (pour les trois oeuvres vocales que je connais).
Facile, peut-être, mais pas forcément plus aisé à reproduire, ni plus typé. Bref, je pense qu'il y a plus de mélodies tubisables chez Méhul.

Citation :
Quant à l'intérêt intrinsèque des oeuvres c'est toi le musicologue, pas moi !
Je suis rien du tout, je suis juste un forumeur. C'est toujours une question de critères de toute façon, mais la personnalité de ces oeuvres me paraît faible par rapport à d'autres (même si j'aime beaucoup Fernand par exemple), et le propos musical lui-même assez léger (mais Méhul est effectivement une telle référence de ce point de vue...).


D'une façon générale, Spontini contentera plus les amateurs de Rossini sérieux et de Donizetti alors que Méhul a plus de parentés avec la tragédie lyrique, Beethoven et Meyerbeer. L'un est de la musique avant tout vocale et mélodique, l'autre plus sensible à la singularité des climats et à la charpente musicale.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3575
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres Empty
MessageSujet: Re: Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres   Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres EmptyMar 29 Juin 2010 - 22:33

Ah mince alors ... j'écoute plus de tragédies lyriques que de Rossini sérieux ou pas et de Donizetti mais je suis plus sensible à Spontini qu'à Méhul puisque justement je trouve chez le premier cette manière d'architecturer les masses que j'aime dans un certain répertoire classique.

Bon en même temps tu as bien dit "de manière générale" et puis le fait de plancher beaucoup sur la littérature du temps change aussi la donne je suppose.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89398
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres Empty
MessageSujet: Re: Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres   Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres EmptyMar 29 Juin 2010 - 22:44

Grégoire de Tours a écrit:
Ah mince alors ... j'écoute plus de tragédies lyriques que de Rossini sérieux ou pas et de Donizetti mais je suis plus sensible à Spontini qu'à Méhul puisque justement je trouve chez le premier cette manière d'architecturer les masses que j'aime dans un certain répertoire classique.
Oui, d'une certaine façon il y a l'héritage de Grétry et Sacchini dans les aplats de couleur harmonique un peu "blanche", chez Spontini, mais on pourrait aussi penser à Grétry pour le caractère pastoral de certains moments de Méhul.

C'est pourquoi je n'ai pas mentionné ce paramètre qui ne me semblait pas véritablement clivant.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89398
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres Empty
MessageSujet: Re: Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres   Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres EmptyDim 29 Sep 2013 - 17:17

Je réécoute La Vestale (Muti).

Toujours ce mélange de naïveté et de lourdeur... certes, la discographie ne contient à peu près rien d'écoutable, mais par rapport à Fernand Cortez, ça ne prend pas vraiment pour moi. Alors qu'il y a Catel et Hérold dans les parages, vraiment pas les mêmes cîmes !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres Empty
MessageSujet: Re: Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres   Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres EmptyMar 1 Mar 2016 - 8:30

Olympie avait été enregistrée pour Orfeo sous la baguette d'Albrecht avec (pour ?), entre autres, Varady & Fischer-Dieskau :

Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres 51P2GkR2%2BtL._SX425_

Une reprise est annoncée à Amsterdam en octobre prochain avec Rhorer et son Cercle de l'Harmonie ; Olympie/Statira tenues par Karina Gauvin/Véronique Gens bounce . Une captation (allô ! le Palazzetto BZ...) à espérer ?
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20339
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres Empty
MessageSujet: Re: Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres   Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres EmptyMar 1 Mar 2016 - 9:06

bAlexb a écrit:
Olympie avait été enregistrée pour Orfeo sous la baguette d'Albrecht avec (pour ?), entre autres, Varady & Fischer-Dieskau

Une reprise est annoncée à Amsterdam en octobre prochain avec Rhorer et son Cercle de l'Harmonie ; Olympie/Statira tenues par Karina Gauvin/Véronique Gens bounce . Une captation (allô ! le Palazzetto BZ...) à espérer ?

C'est aussi donné au TCE en juin avec une distribution un peu différente :
Jérémie Rhorer, direction

Karina Gauvin : Olympie
Kate Aldrich : Statira
Charles Castronovo : Cassandre
Josef Wagner : Antigone
Patrick Bolleire : Hiérophante

Le Cercle de l’Harmonie
Vlaams Radio Koor

Et c'est en partenariat avec le Palazzetto Bru Zane!
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres Empty
MessageSujet: Re: Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres   Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres EmptyMar 1 Mar 2016 - 9:28

Polyeucte a écrit:
Et c'est en partenariat avec le Palazzetto Bru Zane!

L'espoir est donc permis, a priori si ce n'est de fait thumright !
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89398
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres Empty
MessageSujet: Re: Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres   Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres EmptyMar 1 Mar 2016 - 14:46

La version Albrecht n'était d'ailleurs vraiment pas mauvaise, vive, incarnée… Ensuite, les chanteurs étaient tout sauf des spécialistes, mais DFD y montre un français meilleurs qu'à son habitude, et même Toczyska fait de beaux efforts ! Ça fonctionne vraiment bien.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres Empty
MessageSujet: Re: Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres   Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres EmptyMar 1 Mar 2016 - 14:52

DavidLeMarrec a écrit:
La version Albrecht n'était d'ailleurs vraiment pas mauvaise, vive, incarnée… Ensuite, les chanteurs étaient tout sauf des spécialistes, mais DFD y montre un français meilleurs qu'à son habitude, et même Toczyska fait de beaux efforts !  Ça fonctionne vraiment bien.  

De toute façon, moi tu sais, un enregistrement qui aligne Varady, Fischer-Dieskau et la charte graphique Orfeo siffle ...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89398
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres Empty
MessageSujet: Re: Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres   Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres EmptyMar 1 Mar 2016 - 15:35

J'espère que tu auras apprécié mon diplomatique silence sur Várady, précisément. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres Empty
MessageSujet: Re: Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres   Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres EmptyMar 1 Mar 2016 - 15:42

DavidLeMarrec a écrit:
J'espère que tu auras apprécié mon diplomatique silence sur Várady, précisément. Mr. Green  

En ne prononçant pas son nom, tu lui fais payer sa (non) prononciation Shit ; eh bien ! malgré tout j'aime assez le profil fauve et je parle volontairement de profil, de silhouette, d'un dessin, d'un contours lus qu'un remplissage, même si ce profil est sans doute déplacé/mal placé/décalé/à côté/sur-employé/mal à propos (en réalité j'ai objectivement du mal à le qualifier ; "traviaté", hors du/d'un chemin donc, j'ai envie de dire et pardon pour le néologisme).
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89398
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres Empty
MessageSujet: Re: Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres   Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres EmptyMar 1 Mar 2016 - 16:04

Ah, j'aurais plutôt dit fainéant et hululé, ce qui rend ma tâche plus aisée. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres Empty
MessageSujet: Re: Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres   Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres EmptyVen 8 Juil 2016 - 13:37

Je ne sais pas vous, mais moi ça m'avait complètement échappé ; 3 opéras et 1 cantate, quand même : http://www.forumopera.com/breve/quatre-partitions-toutes-nouvelles-de-spontini tongue !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres Empty
MessageSujet: Re: Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres   Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: