Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -20%
Microsoft Manette Xbox One sans Fil + Câble pour ...
Voir le deal
47.99 €

 

 Korngold - Das Wunder Der Heliane

Aller en bas 
AuteurMessage
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 20396
Date d'inscription : 22/01/2010

Korngold - Das Wunder Der Heliane Empty
MessageSujet: Korngold - Das Wunder Der Heliane   Korngold - Das Wunder Der Heliane EmptyJeu 22 Avr 2010 - 23:47

Après le succès à la fois esthétique et public de La Ville Morte(1920), Korngold s'attaque a son projet lyrique le plus ambitieux:Das Wunder Der Heliane(1927),
un grandiose opéra en 3 actes dans lequel il condense et quintessencie dons lyriques et orchestraux.Le but est clair:créer un opéra merveilleux et grandiose à l'instar de La Femme Sans Ombre de Strauss.
Resultat des courses:la reception de l'opera fut plutôt tiède et celui-ci finit par tomber très vite dans l'oubli.

Grâce à la version Decca dirigée par Mauceri nous pouvons enfin redecouvrir l'oeuvre dans des conditions idéales cool-blue
Korngold - Das Wunder Der Heliane 0028947582717
Das Wunder Der Heliane est typique du post-romantisme viennois finissant de l'epoque:hypertrophie orchestrale, subramification de l'instrumentation, ecriture en strates, scintillement timbral, symphonisme rutilant, pathos decadent...bref une oeuvre qui ne deparerait pas parmi les Stigmatisés, les Gurrelieder et surtout la Femme Sans Ombre.

Le livret n'offre que peu d'interêt:Le roi aime sa femme Heliane qui ne l'aime pas, elle s'amourache d'un Etranger fait prisonnier par le roi;celui-ci tue l'etranger qui ressucite via les suppliques amoureuses d'Heliane. Laughing
Le roi furibard trucide son Heliane.L'etranger (qui est devenu un être surnaturel dans l'intervalle) la ressucite et ils vont tous les deux s'aimer d'amour et d'eau fraîche au paradis.
C'est bô...j'en ai les larmes aux yeux hehe


On reconnait d'entrée le style de Korngold a base de glissandos de harpe(la vache! un vrai tic chez lui Laughing ) et d'effets orchestraux miroitants.

A cet egard le 1er acte est brillant et trés coloré,le 2ème aux tonalités parfois plus sombres dans la lignée d'Elektra et le 3ème plus elegiaque a base de choeurs seraphiques avec un duo amoureux irradiant de lyrisme comme Korngold en à le secret.

Le Cast est excellent avec René Pape en Geolier(dont les intervnetions font vraiment penser au messager des esprits de la Femme sans Ombre),Gedda en Juge, Runkel en messagère(la encore on pense à la nourrice de La Femme Sans Ombre,Anna Tomova-Sintow en Heliane,Hartmut Welker en Monarque...John David De Hahn deçoit un peu dans le rôle de l'Etranger(le Paul de l'opéra en quelque sorte),il lui manque justement la flamme et l'enthousiasme du Kollo de La Ville Morte...

Belle direction de Mauceri, même si on n'est pas dans la rutilance en 3D de la Ville Morte de Leinsdorf (Mauceri est plus sobre).

La musique est absolument somptueuse et ravira a n'en pas douter les amateurs des opéra pré-cités La Ville Morte et La Femme Sans Ombre en tête.
Toutefois, à la difference de ces deux opéras il n'y a pas vraiment de motif ou de thème fort qui s'imprime dans la mémoire(par exemple le Motif de Marie ou celui des Cloches dans la Ville Morte,le motif de l'Ombre ou le motif Piccolo du Faucon dans la Femme Sans Ombre).
De ce point de vue, Das Wunder Der Heliane est un peu moins charismatique, il se presente plus comme un flot lyrique dans lequel il faut se plonger.

Il n'en demeure pas moins un opéra magnifique qui brille de mille feux. colors
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Korngold - Das Wunder Der Heliane Empty
MessageSujet: Re: Korngold - Das Wunder Der Heliane   Korngold - Das Wunder Der Heliane EmptyVen 23 Avr 2010 - 16:51

Il y a le livret traduit en Français dans ce coffret ou pas ? Korngold - Das Wunder Der Heliane Icon_smile

Merci, je pourrais me laisser tenter.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85158
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Korngold - Das Wunder Der Heliane Empty
MessageSujet: Re: Korngold - Das Wunder Der Heliane   Korngold - Das Wunder Der Heliane EmptyVen 23 Avr 2010 - 17:13

Dans cette réédition économique non, mais j'ai déjà vu qu'il est disponible dans plusieurs médiathèques de Paris. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Korngold - Das Wunder Der Heliane Empty
MessageSujet: Re: Korngold - Das Wunder Der Heliane   Korngold - Das Wunder Der Heliane EmptyVen 23 Avr 2010 - 17:16

Je ne fréquente pas les médiathèques, j'en construit une à 1 m de mon ordinateur. Korngold - Das Wunder Der Heliane Icon_mrgreen

Il est en allemand et en anglais donc ? (réedition pas si économique que ça)
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85158
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Korngold - Das Wunder Der Heliane Empty
MessageSujet: Re: Korngold - Das Wunder Der Heliane   Korngold - Das Wunder Der Heliane EmptyVen 23 Avr 2010 - 17:17

Le coffret original ne se trouve pas en-dessous de 30 euros... Donc je trouve plus judicieux de l'emprunter d'abord en médiathèque. Smile
L'économique contient le livret allemand-anglais je crois.

(confirmation que l'édition originale Entartete Musik que je viens d'emprunter comporte 4 langues dont le français)
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85158
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Korngold - Das Wunder Der Heliane Empty
MessageSujet: Re: Korngold - Das Wunder Der Heliane   Korngold - Das Wunder Der Heliane EmptyJeu 10 Juin 2010 - 3:58

Korngold - Das Wunder Der Heliane 413CYR50TAL._SL500_AA300_

Je viens d'en terminer l'écoute, c'est une musique qui a tout pour me plaire, mais qui au final ne me passionne pas tant que ça. (la preuve, j'ai mis un mois à écouter les 3 actes...)

arnaud bellemontagne a écrit:

Das Wunder Der Heliane est typique du post-romantisme viennois finissant de l'epoque:hypertrophie orchestrale, subramification de l'instrumentation, ecriture en strates, scintillement timbral, symphonisme rutilant, pathos decadent...bref une oeuvre qui ne deparerait pas parmi les Stigmatisés, les Gurrelieder et surtout la Femme Sans Ombre.

Oui enfin on est quand même un voire deux bons crans en-dessous de ces oeuvres-là!

Citation :
Le livret n'offre que peu d'interêt:Le roi aime sa femme Heliane qui ne l'aime pas, elle s'amourache d'un Etranger fait prisonnier par le roi;celui-ci tue l'etranger qui ressucite via les suppliques amoureuses d'Heliane. Laughing
Le roi furibard trucide son Heliane.L'etranger (qui est devenu un être surnaturel dans l'intervalle) la ressucite et ils vont tous les deux s'aimer d'amour et d'eau fraîche au paradis.
C'est bô...j'en ai les larmes aux yeux hehe

On voit que tu n'as pas vraiment lu le livret. hehe
Vu que c'est l'Etranger qui se suicide au II, et que s'ils vont au paradis comme tu dis, c'est qu'ils sont bel et bien morts et donc pas ressuscités. Mr.Red
Mais enfin il faut reconnaître que tout ça n'est pas hyper clair (qui est l'Etranger, que fait-il là?...) et pas hyper passionnant en fait.

Citation :
On reconnait d'entrée le style de Korngold a base de glissandos de harpe(la vache! un vrai tic chez lui Laughing ) et d'effets orchestraux miroitants.

Oui et il y a des passages vraiment magnifiques harmoniquement, ça on ne peut pas dire le contraire.

Citation :
Le Cast est excellent avec René Pape en Geolier(dont les intervnetions font vraiment penser au messager des esprits de la Femme sans Ombre)

Je trouve le rôle plus lyrique tout de même.

Citation :
Il n'en demeure pas moins un opéra magnifique qui brille de mille feux. colors

Il manque quelque chose pour que ce soit tout à fait réussi quand même je trouve...
Comme tu l'as souligné, il y a peu de choses vraiment marquantes en fait, et tout comme fait je ne suis pas si sensible que ça à ce Strauss puccinisé. (ou l'inverse)
Ca ne me remue pas vraiment...
C'est beau tout de même certes!
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 20396
Date d'inscription : 22/01/2010

Korngold - Das Wunder Der Heliane Empty
MessageSujet: Re: Korngold - Das Wunder Der Heliane   Korngold - Das Wunder Der Heliane EmptyJeu 10 Juin 2010 - 11:14

Xavier a écrit:
Korngold - Das Wunder Der Heliane 413CYR50TAL._SL500_AA300_

Je viens d'en terminer l'écoute, c'est une musique qui a tout pour me plaire, mais qui au final ne me passionne pas tant que ça. (la preuve, j'ai mis un mois à écouter les 3 actes...)

arnaud bellemontagne a écrit:

Das Wunder Der Heliane est typique du post-romantisme viennois finissant de l'epoque:hypertrophie orchestrale, subramification de l'instrumentation, ecriture en strates, scintillement timbral, symphonisme rutilant, pathos decadent...bref une oeuvre qui ne deparerait pas parmi les Stigmatisés, les Gurrelieder et surtout la Femme Sans Ombre.

Oui enfin on est quand même un voire deux bons crans en-dessous de ces oeuvres-là!

Je parlais de l'esthetique pas de la qualité.

Citation :
Le livret n'offre que peu d'interêt:Le roi aime sa femme Heliane qui ne l'aime pas, elle s'amourache d'un Etranger fait prisonnier par le roi;celui-ci tue l'etranger qui ressucite via les suppliques amoureuses d'Heliane. Laughing
Le roi furibard trucide son Heliane.L'etranger (qui est devenu un être surnaturel dans l'intervalle) la ressucite et ils vont tous les deux s'aimer d'amour et d'eau fraîche au paradis.
C'est bô...j'en ai les larmes aux yeux hehe

On voit que tu n'as pas vraiment lu le livret. hehe
Vu que c'est l'Etranger qui se suicide au II, et que s'ils vont au paradis comme tu dis, c'est qu'ils sont bel et bien morts et donc pas ressuscités. Mr.Red
Mais enfin il faut reconnaître que tout ça n'est pas hyper clair (qui est l'Etranger, que fait-il là?...) et pas hyper passionnant en fait.

Oui bon, si tu veux Mr. Green, je te concède avoir un peu survolé le livret,le fait est qu'il ne m'a pas passionné des masses.

Citation :
On reconnait d'entrée le style de Korngold a base de glissandos de harpe(la vache! un vrai tic chez lui Laughing ) et d'effets orchestraux miroitants.

Oui et il y a des passages vraiment magnifiques harmoniquement, ça on ne peut pas dire le contraire.

Citation :
Le Cast est excellent avec René Pape en Geolier(dont les intervnetions font vraiment penser au messager des esprits de la Femme sans Ombre)

Je trouve le rôle plus lyrique tout de même.

Dans l'esprit je trouve ça assez proche.

Citation :
Il n'en demeure pas moins un opéra magnifique qui brille de mille feux. colors

Il manque quelque chose pour que ce soit tout à fait réussi quand même je trouve...
Comme tu l'as souligné, il y a peu de choses vraiment marquantes en fait, et tout comme fait je ne suis pas si sensible que ça à ce Strauss puccinisé. (ou l'inverse)
Ca ne me remue pas vraiment...
C'est beau tout de même certes!

Je suis d'accord ,il manque un truc pour être emporté.
Il n'y a pas de motifs forts qui marquent l'esprit comme dans les meilleurs Wagner ou Strauss.




Revenir en haut Aller en bas
Zwielicht
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 05/06/2010

Korngold - Das Wunder Der Heliane Empty
MessageSujet: Re: Korngold - Das Wunder Der Heliane   Korngold - Das Wunder Der Heliane EmptyJeu 10 Juin 2010 - 11:37

Tu ne trouves pas que le final avec "ces deux amants transfigurés" c'est du Tristan en nettement moins bien?
Revenir en haut Aller en bas
gael
Néophyte


Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 24/02/2010

Korngold - Das Wunder Der Heliane Empty
MessageSujet: Re: Korngold - Das Wunder Der Heliane   Korngold - Das Wunder Der Heliane EmptyMar 15 Juin 2010 - 13:59

Bonjour ,

comme passage "marquant" , il y a tout de même l ' air d ' Héliane au second acte , réellement accrocheur ( excusez le terme ) et d ' une inspiration ( selon moi ) légèrement supérieure au reste de l ' opéra .
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Korngold - Das Wunder Der Heliane Empty
MessageSujet: Re: Korngold - Das Wunder Der Heliane   Korngold - Das Wunder Der Heliane EmptyMar 19 Oct 2010 - 15:23

Je découvre cet opéra dans l'édition Entartete Musik, donc avec le livret en français.
Pour l'instant, je n'ai écouté que l'Acte I, et ça m'a vraiment bien plu.

Alors plusieurs points:

Le livret:
Toute cette indétermination et cette intemporalité poétique sont finalement assez troublantes. Tout la dramaturgie est comme embrumée: on n'y distingue que des contours sans être en mesure d'un véritable discernement. Tout n'y est qu'essence, et dans cette volonté d'idéaliser les personnages, je trouve cela particulièrement intéressant et réussi.

La musique:
Grandiose! cheers C'est certainement ma propension lisztienne qui parle, mais j'ai rarement entendu une musique qui soit si pleine de passion, d'élan, de fougueuse jeunesse - sans naïveté pour autant.
Ah, quelle fraîcheur! sunny Cette musique est revigorante par son enthousiasme!
Et puis c'est servi par une merveilleuse orchestration, comme vous l'avez dit.
J'ai lu que vous disiez qu'il n'y avait pas grand chose à retenir au niveau musical, eh bien au contraire, de mon côté, je trouve cela tout sauf éphémère, j'ai noté plusieurs moments particulièrement géniaux qui m'ont beaucoup touché et qui ne tarderont pas à tourner dans ma tête une fois que je me serais familiarisé avec l'oeuvre. drunken

Entre Heliane et le souvenir que j'ai de la Ville morte, je dis quand même Heliane pour le moment.
Je vais écouter les deux autres actes sous peu, peut-être avant. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Mélomaniaque
joachim

Nombre de messages : 1230
Age : 74
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

Korngold - Das Wunder Der Heliane Empty
MessageSujet: Re: Korngold - Das Wunder Der Heliane   Korngold - Das Wunder Der Heliane EmptyLun 27 Déc 2010 - 11:58

Je termine tout juste l'écoute de cet opéra (dans l'enregistrement sus visé)

Si les deux premiers actes m'ont semblé longs, avec des airs interminables qui paraissent se répéter d'un numéro à l'autre, le troisième, je trouve, est un véritable chef d'oeuvre, d'ailleurs j'écris sous le coup de l'émotion. Quelles beautés dans cette sorte de transfiguration vers le paradis. Et ces choeurs et cette musique magnifique qui prend aux tripes !

Ce troisième acte, c'est pour moi ce que j'ai écouté de plus beau dans l'oeuvre opératique de Korngold (pourtant j'avais aimé aussi la ville morte).
Revenir en haut Aller en bas
malko
Mélomaniaque


Nombre de messages : 700
Date d'inscription : 09/01/2011

Korngold - Das Wunder Der Heliane Empty
MessageSujet: Re: Korngold - Das Wunder Der Heliane   Korngold - Das Wunder Der Heliane EmptyLun 6 Fév 2012 - 23:27

gael a écrit:


comme passage "marquant" , il y a tout de même l ' air d ' Héliane au second acte , réellement accrocheur ( excusez le terme ) et d ' une inspiration ( selon moi ) légèrement supérieure au reste de l ' opéra .

"Ich ging zu ihm" Entre Strauss et Wagner, le meilleur de chacun d'eux !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Korngold - Das Wunder Der Heliane Empty
MessageSujet: Re: Korngold - Das Wunder Der Heliane   Korngold - Das Wunder Der Heliane Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Korngold - Das Wunder Der Heliane
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: