Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-62%
Le deal à ne pas rater :
DODO Oreiller Grand luxe Quallofil Allerban 60×60 cm
14.99 € 39.91 €
Voir le deal

 

 Meyerbeer - Discographie

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28655
Date d'inscription : 21/09/2012

Meyerbeer - Discographie - Page 8 Empty
MessageSujet: Robert le Diable   Meyerbeer - Discographie - Page 8 EmptyLun 11 Nov 2013 - 14:51

Smile Je ne connais pas ces chanteurs de la version Brilliant.

Je suis assez sensible à la prononciation, le Français est compréhensible ?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91437
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Meyerbeer - Discographie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Meyerbeer - Discographie - Page 8 EmptyLun 11 Nov 2013 - 17:08

Mélomaniac a écrit:
Je suis assez sensible à la prononciation, le Français est compréhensible ?
Non, pas beaucoup. Il n'y a que Miles qui articule vraiment, et avec un accent très prononcé.

C'est un bon disque, mais qui n'apporte rien de neuf par rapport à Fulton... et qui est assez inférieur dans le même genre.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28655
Date d'inscription : 21/09/2012

Meyerbeer - Discographie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Meyerbeer - Discographie - Page 8 EmptyLun 11 Nov 2013 - 17:17


C'est quand même assez frustrant de devoir se contenter d'une seule version d'un tel chef d'oeuvre... Neutral 
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91437
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Meyerbeer - Discographie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Meyerbeer - Discographie - Page 8 EmptyLun 11 Nov 2013 - 17:41

Mélomaniac a écrit:
C'est quand même assez frustrant de devoir se contenter d'une seule version d'un tel chef d'oeuvre... Neutral 
Il y en a un peu plus pour les Huguenots, le Prophète, Dinorah... et un peu moins pour L'Africaine. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28655
Date d'inscription : 21/09/2012

Meyerbeer - Discographie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Meyerbeer - Discographie - Page 8 EmptyLun 11 Nov 2013 - 17:48

rabbit J'ai lu quelque part qu'il n'existe aucune version pleinement satisfaisante des Huguenots.

La moins mauvaise serait celle de Bonynge avec Sutherland.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91437
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Meyerbeer - Discographie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Meyerbeer - Discographie - Page 8 EmptyLun 11 Nov 2013 - 17:54

Mélomaniac a écrit:
rabbit J'ai lu quelque part qu'il n'existe aucune version pleinement satisfaisante des Huguenots.
Au point indiscutable où se trouve le Robert de Fulton, en effet.

Mais il existe pas mal de bonnes versions néanmoins (le problème étant les coupures, et quelques rôles isolés). Pour en rester à ce qui est paru au disque : Diederich (ce serait mon premier conseil), Bonynge, et, chacun avec des réserves (mais intéressants) : Gallois (là, tu l'as, ton français parfait... mais c'est extrêmement coupé et l'orchestre n'est pas beau), Märzendorfer, Palumbo, Soltez DVD(en allemand), Gavazzeni (en italien), Bonynge DVD (en australien). Évite résolument Giovaninetti, mais sinon la discographie regorges de choses très imparfaites, mais intéressantes.

Citation :
La moins mauvaise serait celle de Bonynge avec Sutherland.
On peut même dire que c'est une très bonne version. Si tu n'as pas peur d'un peu de bruit de scène, Diederich est dans un meilleurs français ; et je crois que Gallois t'intéressera forcément. Ça te fait donc au moins trois versions à découvrir.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Meyerbeer - Discographie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Meyerbeer - Discographie - Page 8 EmptyLun 11 Nov 2013 - 17:56

Peut-être la situation sur le marché des Huguenots sera-t-elle meilleure dans quelques mois... nous attendons et nous espérons. Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28655
Date d'inscription : 21/09/2012

Meyerbeer - Discographie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Meyerbeer - Discographie - Page 8 EmptyLun 11 Nov 2013 - 17:59


Surprised Merci David !

C'est marrant, on écrit Huguenots quelque part sur le Forum, et Guillaume rapplique au quart de tour Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Meyerbeer - Discographie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Meyerbeer - Discographie - Page 8 EmptyLun 11 Nov 2013 - 18:04

David écrit qu'aucune version n'est indiscutable pour les Huguenots comme le Robert de Fulton, mais en fait il en existe bien une, qui doit se trouver soit dans les poubelles de la Monnaie soit dans la cabine de montage de BelAir Classics. (vu que ce sont eux qui publient tous les trucs de la Monnaie). Il est surprenant que le Parsifal de Castellucci ait été publié avant, mais l'espoir demeure, parce qu'il me semble qu'il a dû être joué deux ou trois mois avant, lors de la même saison. S'ils sont logiques... ça sort dans quelques mois.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91437
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Meyerbeer - Discographie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Meyerbeer - Discographie - Page 8 EmptyLun 11 Nov 2013 - 18:11

Guillaume a écrit:
mais en fait il en existe bien une, qui doit se trouver soit dans les poubelles de la Monnaie
Manifestement. Mais les bonnes surprises sont toujours possibles – tiens, l'Armide de Christie-Carsen, ce n'était pas prévu, et puis devant le succès, ils ont ramené des sous en catastrophe...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Meyerbeer - Discographie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Meyerbeer - Discographie - Page 8 EmptyLun 11 Nov 2013 - 18:19

La parution du Parsifal de Castellucci (représentations en avril 2011) est la principale branche de salut à laquelle se raccrocher, ainsi que les informations que nous a fournies Polyeucte et qui auguraient d'une possible parution. 

Si ça parait, ça devient indiscutable et relègue la plupart des versions loin derrière : archi-intégralité, Delunsch, Cutler, Varnier qui réinvente le rôle, Petersen, très bon choeur et direction tendue, bonne mise en scène (claire et historisante) de Py.

Après, Mélomaniac, les Huguenots étant un sommet du répertoire mondial, il est évident que tu dois les découvrir immédiatement. Mr. Green J'avais une préférence pour Bonynge avant pour le caractère assez rond de l'orchestre, mais Diederich à présent me semble plus recommandable, en raison de Leech essentiellement. Surtout que ça vient de reparaître (mais il n'y a pas le livret).
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20522
Age : 38
Date d'inscription : 03/07/2009

Meyerbeer - Discographie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Meyerbeer - Discographie - Page 8 EmptyLun 11 Nov 2013 - 23:14

ça fait un petit moment que je n'ai pas de nouvelles pour les Huguenots de La Monnaie, mais aux dernières nouvelles, c'était en cours de montage...

Sinon pour découvrir... difficile en effet... Diederich est super... sauf qu'il y a Françoise Pollet qui est d'une mollesse navrante en Valentine. Confused Confused
Bonynge est plombé lui par son Raoul assez affreux...

Faudrait faire un montage en attendant la version de La Monnaie (ou alors est très gentil! Mr.Red)
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 40
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Meyerbeer - Discographie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Meyerbeer - Discographie - Page 8 EmptyJeu 28 Nov 2013 - 18:30

C'est pas tout à fait de la discographie mais presque : L'Africaine de la Fenice sera diffusée demain sur Medici TV à 18 h, http://www.medici.tv/#!/l-africaine-meyerbeer-opera-la-fenice .
Pour mémoire, la distribution :

Jessica Pratt (Inès)
Veronica Simeoni (Sélika)
Gregory Kunde (Vasco de Gama)
Emanuele Giannino (Don Alvar)
Angelo Veccia (Nélusko)
Luca dall’Amico (Don Pédro)
Davide Ruberti (Don Diego)
Mattia Denti (Le grand inquisiteur de Lisbonne)
Ruben Amoretti (Le grand-prêtre de Brahma)
Anna Bordignon (Anna)


Orchestra e Coro del Teatro La Fenice
Emmanuel Villaume conductor
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20522
Age : 38
Date d'inscription : 03/07/2009

Meyerbeer - Discographie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Meyerbeer - Discographie - Page 8 EmptySam 30 Nov 2013 - 23:00

La vidéo de L'Africaine à la Fenice :
http://fr.medici.tv/#!/l-africaine-meyerbeer-opera-la-fenice

Very Happy (il semble qu'on puisse la regarder en plus...)
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20522
Age : 38
Date d'inscription : 03/07/2009

Meyerbeer - Discographie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Meyerbeer - Discographie - Page 8 EmptyVen 6 Déc 2013 - 16:53

Et deux extraits du baryton de la deuxième distribution... un certain Luca Grassi Mr.Red
C'est ici : http://lucagrassi.altervista.org/008_Video/video.html (je reviens quand j'aurais écouté hein! hehe)
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28655
Date d'inscription : 21/09/2012

Meyerbeer - Discographie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Meyerbeer - Discographie - Page 8 EmptyMer 11 Déc 2013 - 18:32

 Surprised  Parution d'une discographie historique des opéras. Ca a l'air très sérieux :

http://www.amazon.fr/Giacomo-Meyerbeer-Discography-Vintage-Recordings/dp/1443852740

Meyerbeer - Discographie - Page 8 Meyerb11
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91437
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Meyerbeer - Discographie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Meyerbeer - Discographie - Page 8 EmptyMer 11 Déc 2013 - 18:33

Mélomaniac a écrit:
 Surprised  Parution d'une discographie historique des opéras. Ca a l'air très sérieux :

http://www.amazon.fr/Giacomo-Meyerbeer-Discography-Vintage-Recordings/dp/1443852740

Meyerbeer - Discographie - Page 8 Meyerb11
Mais ça ne concerne quasiment que des extraits. Or, dans l'économie dramatique de Meyerbeer, l'air est tout sauf représentatif.

Bref, sans doute intéressant si on veut une histoire du chant meyerbeerien et des grandes voix de l'époque, mais pour ce qui est de l'œuvre elle-même, ça n'éclairera pas gradn'chose.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Meyerbeer - Discographie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Meyerbeer - Discographie - Page 8 EmptyLun 16 Déc 2013 - 19:49

Robert Letellier a par contre écrit une monographie sur Meyerbeer (The Operas of Giacomo Meyerbeer) qui semble faire autorité (enfin vu le reste du paysage on ne peut pas dire que ce soit l'encombrement).

Quelqu'un a-t-il vu la vidéo de la Fenice ? L'Africaine va probablement connaître une amélioration notable de sa discographie avec la parution dans quelques temps de l'intégrale captée à Chemnitz sous le titre Vasco de Gama avec un nouvel état de la partition (P-Y Pruvot figure dans la distribution).
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91437
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Meyerbeer - Discographie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Meyerbeer - Discographie - Page 8 EmptyMer 18 Déc 2013 - 15:27

Guillaume a écrit:
Quelqu'un a-t-il vu la vidéo de la Fenice ?
Très peu. C'est prévu, mais comme je n'adore pas L'Africaine (et qu'il y a des tas d'autres vidéos exaltantes qui paraissent ces jours-ci...), je me fais un peu prier. Il faut dire que c'est quand même le seul opéra français de Meyerbeer et quasiment la seule œuvre de Scribe sans une once d'humour, et même si ça demeure plus ou moins la pointe de son époque... ça en devient un peu indigeste pour moi. Ou alors il faudrait le jouer sur instruments d'époque avec des oisillons baroques, ça serait un peu moins choucroutesque.

En l'absence d'édition critique et d'exécution non-post-brucknérienne, j'ai un peu l'impression d'écouter le Klagendelied ou les Gurrelieder : un truc assez moderne, contenant quelques bijoux, mais quand même à peu près inécoutable dans sa continuité.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91437
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Meyerbeer - Discographie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Meyerbeer - Discographie - Page 8 EmptyMer 18 Déc 2013 - 16:45

J'ai essayé d'écouter, mais je crois que je vais passer mon tour. Décidément, cet opéra est assez assommant... j'ai l'impression d'entendre ce que des siècles de poncifs ont déposé sur le pauvre Meyerbeer.

Et puis les prises de son de la Fenice sont toujours aussi atroces, et vocalement... Pratt, c'est chouette, mais super couvert, manquant résolument de clarté et de fraîcheur ; quant à Kunde, je crois qu'il va irrémédiablement sur son déclin : les harmoniques hautes ont disparu, donc il force, et cela a pour résultat un gros vibrato... Le tournant dramatique n'était pas forcément avisé, en matière de longévité.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7175
Age : 55
Date d'inscription : 20/05/2010

Meyerbeer - Discographie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Meyerbeer - Discographie - Page 8 EmptyMer 18 Déc 2013 - 18:47

DavidLeMarrec a écrit:
Le tournant dramatique n'était pas forcément avisé, en matière de longévité.
C'est très rarement le cas quand on n'a pas le matériau idoine au départ...
Pour Kunde c'était prévisible: n'est pas un ténor verdien qui veut (c'est le répertoire verdien qui l'a amené à forcer!)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91437
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Meyerbeer - Discographie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Meyerbeer - Discographie - Page 8 EmptyMer 18 Déc 2013 - 19:01

Ça dépend de pas mal paramètres, quand même. On peut chanter plus lourd que sa voix sans s'abîmer, si on ne change pas son émission. Dans certains répertoires, c'est impossible (si on veut un aigu dramatique, si on a un orchestre déchaîné...), mais c'est très souvent possible. Vanzo, avec un matériau au départ vraiment léger, a tout chanté avec sa voix, et a progressivement élargi sa voix en adaptant sa technique. Chanter Werther avec ce qui était quasiment la voix de Schipa, c'était osé, mais en respectant son instrument et en opérant des tournants très progressifs, ça a été possible – sans doute aussi avec l'aide bienveillante de la nature (et une technique d'airain).

Mais en général, oui, Verdi fait très mal aux instruments délicats, parce qu'on ne peut pas chanter les emportements de ses ténors avec de la jolie voix mixte ductile, il faut que ça claque. Et instinctivement, dans ces cas, on grossit l'émission, on déplace les points de résonance... et on force, surtout si ce n'est pas dans ses moyens de départ. Déjà que ça abîme ceux qui peuvent le chanter, alors les autres...

Clairement, pour Kunde, dont les qualités étaient précisément la voix mixte, la légèreté, la ductilité, chanter des rôles médiums ne flattait pas sa voix, et risquait d'éteindre son timbre. À l'heure actuelle néanmoins, on peut aussi blâmer l'âge, parce qu'il a quand même chanté très longtemps des rôles difficiles qui auraient dû lui coûter cher, et pourtant Raoul, Cellini et Énée sont passés avec la plus grande facilité.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 40
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Meyerbeer - Discographie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Meyerbeer - Discographie - Page 8 EmptyMer 18 Déc 2013 - 19:10

DavidLeMarrec a écrit:
À l'heure actuelle néanmoins, on peut aussi blâmer l'âge, parce qu'il a quand même chanté très longtemps des rôles difficiles qui auraient dû lui coûter cher, et pourtant Raoul, Cellini et Énée sont passés avec la plus grande facilité.

C'est ça, il va quand même sur ses 60 ans et si, aujourd'hui (et avec son matériau vocal du moment, c'est un truisme ; et avec des vicissitudes, aussi), Rodrigo, Raoul, Vasco, Otello sont atteignables, c'est parce que la carrière a quand même été menée avec des choix sans doute judicieux (les bons rôles au bon moment) et une technique solide. Bien sûr, l'émail est terni, les harmoniques aiguës durcies, etc. Mais, quand même, qu'est-ce que ça a de la gueule  drunken !
Mais on peut continuer là, si vous voulez : https://classik.forumactif.com/t5986-gregory-kunde?highlight=kunde  Wink .

EDIT : je m'aperçois (un peu terrorisé par moi-même) qu'en six mois, je suis capable d'écrire quasiment la même chose ("Dans l'absolu, si Kunde est encore là, aujourd'hui, à son âge et avec son répertoire (passé et présent), c'est qu'il ne doit pas forcer outre mesure ses moyens ; ça relève du truisme, je sais. Sinon, il aurait explosé en vol depuis longtemps, non ?") !
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7175
Age : 55
Date d'inscription : 20/05/2010

Meyerbeer - Discographie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Meyerbeer - Discographie - Page 8 EmptyMer 18 Déc 2013 - 19:36

Non! non! David! Vanzo avait à la base des moyens vocaux beaucoup plus grands que Schipa. Il avait une voix lumineuse et claire mais plus large et plus puissante et c'est sur ces bases qu'il a pu progressivement élargir sa voix et justement en gardant les mêmes ressorts techniques tout au long de sa carrière (c'est ce qu'il a d'ailleurs toujours dit!)
et Vanzo avait une voix plus grande que Kunde qui n'aurait jamais dû aller sur les rivages verdiens nullement faits pour lui (et encore moins Otello dont il n'a pas le 10ème de la voix requise!) ...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91437
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Meyerbeer - Discographie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Meyerbeer - Discographie - Page 8 EmptyVen 20 Déc 2013 - 0:07

Otello a écrit:
Non! non! David! Vanzo avait à la base des moyens vocaux beaucoup plus grands que Schipa. Il avait une voix lumineuse et claire mais plus large et plus puissante
J'ai bien dit presque, donc je pourrais opiner... mais je ne suis pas vraiment d'accord : on ne peut le dire que parce qu'on a déjà lu la fin de l'histoire. En écoutant ses premières gravures (par exemple A te o cara), on entend un lyrique vraiment léger, pas aussi fin que Schipa, mais très loin des moyens d'un lyrique (sans parler des grands lyriques de la fin).

Schipa n'a pas essayé de chanter des rôles plus larges, et donc on peut difficilement comparer – même si je doute moi aussi que ç'ait été en son pouvoir, car Vanzo a toujours disposé d'un solide métal dont il pouvait disposer lorsqu'il le voulait.

Citation :
Vanzo avait une voix plus grande que Kunde qui n'aurait jamais dû aller sur les rivages verdiens nullement faits pour lui (et encore moins Otello dont il n'a pas le 10ème de la voix requise!) ...
Ce n'est pas l'ampleur qui pose problème, c'est plutôt la technique qui est en cause : Kunde (passé sa période rossinienne) ne dispose pas d'attaques très franches, et comme le répertoire verdien l'exige, cela le mène à forcer son instrument. Le volume n'est pas vraiment une question majeur dans Verdi, où l'orchestre reste assez discret (certes, évidemment, Otello, c'est une autre histoire...).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20522
Age : 38
Date d'inscription : 03/07/2009

Meyerbeer - Discographie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Meyerbeer - Discographie - Page 8 EmptySam 18 Jan 2014 - 21:00

Il semble que personne finalement n'ait parlé du DVD de Londres de Robert?

Vu récemment, et c'est globalement très bon! Bien sûr, on regrettera toujours que la production de Paris en 85 ne soit pas diffusée officiellement dans de bonnes conditions visuelles et sonores... mais pour ce premier DVD de Robert le Diable, c'est plutôt une réussite!

La mise en scène est très inégale... Le premier acte joue sur un humour potache qui n'ait pas sans rappeler un peu le King Arthur de Shirley et Dino : des chevaliers ridicules, des nappes à carreaux... bon pas génial ni très fin, mais ça passe. Par contre, le deuxième acte est vraiment loupé, trop ridicule et sans aucune tension... Le troisième par contre est vraiment chouette! Une belle scénographie, des effets vraiment saisissants... on change de niveau là! Retour pour le IV au ridicule du II... et le dernier acte est assez convenu mais plutôt réussi.
Question direction d'acteur, c'est plutôt soigné... mais sans non plus que ce soit bouleversant.

La direction d'Oren est fidèle à sa réputation : solide même si pas très inspirée.

Question distribution, c'est un sans faute. Pas forcément grandiose, mais au minimum bon... il faut dire que les ombres planent dans presque tous les rôles! hehe
Très bon Raimbaut de Borras, s'amusant visiblement une bonne partie du rôle, avec une superbe diction (la plus belle mis à part Courjal dans les quelques phrases qu'il a Rolling Eyes).
L'Alice de Poplavskaya est une très bonne surprise. La voix reste un peu trop lourde et charpentée pour moi, mais elle apporte beaucoup de conviction dans son chant et son jeu, très mobile... assumant aigus et graves sans trembler. Une belle prestation malgré une diction un peu beaucoup relâchée. Mais bon...
Patrizia Ciofi sauvait la production en remplaçant Damrau... Si le II la trouve un peu perdue scéniquement et interprétativement (en même temps Pelly en fait une gamine plus qu'autre chose), elle s'avère bouleversante dans le IV. Et puis la voix reste toujours aussi belle et la technique sûre, sachant mettre les différents traits vocaux au service d'une émotion palpable. Ah cette prière au IV...
John Relyea reprend Bertram... et la tache est lourde. Alors la voix est belle, le personnage assez finement dessiné, l'humour grinçant comme la noire menace aussi... mais voilà... Ramey est dans les oreilles avec cette classe incarnée, cette facilité inhumaine... du coup, Relyea pâlit de la comparaison alors qu'il aurait été sûrement jugé très très bon sans référence. Car il a tout au presque de Bertram. Lui manque peut-être juste un peu plus de virtuosité à certains moments (et un aigu un peu difficile par moments). Mais ça reste très bon.
Et puis Bryan Hymel... la nouvelle star du ROH. Et là encore il fait des étincelles! Présence scénique, aplomb sidérant pour un tel rôle, n'hésitant pas à se lancer dans des interpolations, mordant de voix et de timbre. Avec même une assez bonne diction. Que dire de plus? Rien et admirer...

Donc voilà... un très beau DVD au final, même si il vaut mieux fermer les yeux à certains moments pour éviter de voir l'humour douteux de Pelly...
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23423
Age : 30
Date d'inscription : 12/10/2008

Meyerbeer - Discographie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Meyerbeer - Discographie - Page 8 EmptySam 18 Jan 2014 - 21:23

J'avais acheté le DVD pour découvrir l'opéra.

Je n'ai pas aimé du tout la production de Pelly qui n'est en rien inspirée. J'ai trouvé le ballet des Nonnes atrocement ridicule, laid et râté.
Hymel et Ciofi dominent clairement la distribution même si le côté nasal de la voix du ténor peut agacer par moment. Il affronte effectivement remarquablement la redoutable tessiture du rôle. Ciofi est merveilleuse effectivement dans la prière, c'est d'une grande sensibilité et musicalité. Cela constitue un des plus beaux moments de cette production.
Poplavskaya n'est pas indigne mais le grave est étouffé, n'a aucune richesse et l'aigu n'est pas toujours très beau.
Relyea a de la présence, le timbre est séduisant mais la voix est parfois engorgé. Je l'ai apprécié à partir du troisième acte.
Borras est admirable.
Direction de Oren très professionnelle.
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7175
Age : 55
Date d'inscription : 20/05/2010

Meyerbeer - Discographie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Meyerbeer - Discographie - Page 8 EmptySam 18 Jan 2014 - 21:41

Les chanteurs sont tous très bons dans l'ensemble (ce qui est déjà fort appréciable) mais à part Hymel, aucun n'arrive au niveau extraordinaire de ceux de Paris en 1985 et ça vaut également pour le chef et la mise en scène.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20522
Age : 38
Date d'inscription : 03/07/2009

Meyerbeer - Discographie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Meyerbeer - Discographie - Page 8 EmptySam 18 Jan 2014 - 21:47

aurele a écrit:
Je n'ai pas aimé du tout la production de Pelly qui n'est en rien inspirée. J'ai trouvé le ballet des Nonnes atrocement ridicule, laid et râté.
Ah non, j'ai trouvé au contraire toute la scène des Nonnes très bien faite...

Citation :
Hymel et Ciofi dominent clairement la distribution même si le côté nasal de la voix du ténor peut agacer par moment. Il affronte effectivement remarquablement la redoutable tessiture du rôle. Ciofi est merveilleuse effectivement dans la prière, c'est d'une grande sensibilité et musicalité. Cela constitue un des plus beaux moments de cette production.
Oui, le timbre de Hymel n'est pas le plus beau, mais quelle arrogance!! Shocked
Et pour Ciofi, oui, toujors cette délicatesse de chant! Very Happy

Citation :
Poplavskaya n'est pas indigne mais le grave est étouffé, n'a aucune richesse et l'aigu n'est pas toujours très beau.
Oui, les extrêmes ne sont peut-être pas des plus beaux, mais ils sont là... et c'est déjà énorme vu le rôle! Very Happy

Citation :
Relyea a de la présence, le timbre est séduisant mais la voix est parfois engorgé. Je l'ai apprécié à partir du troisième acte.
Borras est admirable.
Direction de Oren très professionnelle.
Voilà... on est d'accord! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 40
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Meyerbeer - Discographie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Meyerbeer - Discographie - Page 8 EmptySam 18 Jan 2014 - 21:55

Polyeucte a écrit:
Donc voilà... un très beau DVD au final, même si il vaut mieux fermer les yeux à certains moments pour éviter de voir l'humour douteux de Pelly...

C'est pourquoi, finalement, l'autre live d'Oren, (bien) capté à Salerno par Brilliant, me satisfait peut-être plus. L'électricité du concert n'y est pas moindre ; une partie de la distribution londonienne s'y retrouve (Hymel avec les mêmes qualités, Ciofi tout aussi remarquablement phrasée/innervée, au IV notamment mais, plus qu'à Londres, d'une belle mobilité au II, gracieuse et lumineuse là où Pelly lui a dessiné un corset infantile bien/trop contraignant à mon goût) mais Miles a, aussi, quelque chose à dire dans Bertram et, surtout, Giannattasio a bien des atouts à faire valoir (plastique vocale, fierté, "profil à médaille") !
Voir, plus largement, les échanges qu'on a eus ici : https://classik.forumactif.com/t2492p350-giacomo-meyerbeer-1791-1864?highlight=meyerbeer .
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20522
Age : 38
Date d'inscription : 03/07/2009

Meyerbeer - Discographie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Meyerbeer - Discographie - Page 8 EmptySam 18 Jan 2014 - 22:35

Oui, mais pour moi, Miles est vraiment un désavantage... Confused Confused
Du coup, entre les deux mon coeur balance! hehe
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 40
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Meyerbeer - Discographie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Meyerbeer - Discographie - Page 8 EmptySam 18 Jan 2014 - 22:43

Polyeucte a écrit:
Oui, mais pour moi, Miles est vraiment un désavantage... Question?
Du coup, entre les deux mon coeur balance! hehe

Tu connais mon avis sur la question  silent !
(De toute façon, c'est Courjal qu'il aurait fallu distribuer en Bertram, à Covent Garden, puisqu'on l'avait à disposition  drunken !)
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20522
Age : 38
Date d'inscription : 03/07/2009

Meyerbeer - Discographie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Meyerbeer - Discographie - Page 8 EmptySam 18 Jan 2014 - 22:48

bAlexb a écrit:
(De toute façon, c'est Courjal qu'il aurait fallu distribuer en Bertram, à Covent Garden, puisqu'on l'avait à disposition  Wink !)

Oh que oui!!!! Very Happy
Mais bon... espérons Pizaroni... et moi je rêve aussi d'un D'Arcangelo là dedans... Mr.Red (voir de Schrott, mais on va me dire que j'ai un goût tout pourri... Neutral)
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 40
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Meyerbeer - Discographie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Meyerbeer - Discographie - Page 8 EmptySam 18 Jan 2014 - 22:53

Polyeucte a écrit:
bAlexb a écrit:
(De toute façon, c'est Courjal qu'il aurait fallu distribuer en Bertram, à Covent Garden, puisqu'on l'avait à disposition  Wink !)

Oh que oui!!!! Very Happy
Mais bon... espérons Pizaroni... et moi je rêve aussi d'un D'Arcangelo là dedans... Mr.Red(voir de Schrott, mais on va me dire que j'ai un goût tout pourri... Neutral)

D'accord pour tous ; avec une (très) nette préférence pour Courjal, évidemment. Ce qui nous promet quatre productions, c'est chouette !
On sait, d'ailleurs, qui chantera(it) Bertram à Genève ? Il y a une piste à creuser ! Plus largement qui, en-dehors de Kunde qui est annoncé depuis un moment  scratch ?
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20522
Age : 38
Date d'inscription : 03/07/2009

Meyerbeer - Discographie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Meyerbeer - Discographie - Page 8 EmptySam 18 Jan 2014 - 22:59

bAlexb a écrit:
D'accord pour tous ; avec une (très) nette préférence pour Courjal, évidemment. Ce qui nous promet quatre productions, c'est chouette !
Disons Courjal pour la diction en effet... après, peut-être un peu trop sec mais bon, je chipotte! hehe

Citation :
On sait, d'ailleurs, qui chantera(it) Bertram à Genève ? Il y a une piste à creuser ! Plus largement qui, en-dehors de Kunde qui est annoncé depuis un moment  scratch ?
Les pronostics annonçaient Pisaroni justement non?
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 40
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Meyerbeer - Discographie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Meyerbeer - Discographie - Page 8 EmptyDim 19 Jan 2014 - 8:45

Polyeucte a écrit:
bAlexb a écrit:
On sait, d'ailleurs, qui chantera(it) Bertram à Genève ? Il y a une piste à creuser ! Plus largement qui, en-dehors de Kunde qui est annoncé depuis un moment  scratch ?
Les pronostics annonçaient Pisaroni justement non?

Tu sais, je ne suis pas bon du tout à ce jeu-là ; en général (et notamment avec les changements de dernière minute ; on en a une ribambelle d'exemples en tête), j'attends d'avoir les fesses dans mon siège  Wink !
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Meyerbeer - Discographie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Meyerbeer - Discographie - Page 8 EmptyMar 27 Mai 2014 - 22:23

Vasco de Gama est paru et disponible dans les bacs. Pour rappel, ça nous vient de Chemnitz (Saxe, 230 000 habitants...), et c'est la première exécution de la version originale de l'oeuvre, reconstruite je suppose dans le travail d'édition critique mené pour Ricordi et qui nous avait déjà donné de belles choses et des enrichissements aux Huguenots (cf moi-même  hehe)

Meyerbeer - Discographie - Page 8 0761203782826

39,99€ chez jpc ; 50,68€ chez Gibert Joseph, Paris VIe, Blvd Saint Michel (il reste deux exemplaires... mais je ne l'ai pas encore fauché, je pense le commander vu la différence de prix). Livret, fourreau, c'est du beau coffret qui nous rappelle la grande époque du CD.

Comme d'habitude on peut écouter des extraits sur jpc pour en voir la teneur (pas encore fait pour ma part, mais je ne connais pas l'oeuvre, le bazar éditorial et discographique ainsi que les avertissements de David m'en avaient tenu éloigné, le premier de ces obstacles étant levé, je vais pouvoir songer à l'écouter) :

http://www.jpc.de/jpcng/cpo/detail/-/art/giacomo-meyerbeer-vasco-de-gama/hnum/3097668

Dans tous les cas c'est une initiative à saluer et la confirmation d'une Meyerbeer-Renaissance qui trouvera son couronnement dans la Tétralogie meyerbeerienne à Berlin.  cheers (et dans le retour triomphal des Huguenots ou du Prophète dans leur maison-mère, retour plus proche que jamais - nous vaincrons !)
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Meyerbeer - Discographie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Meyerbeer - Discographie - Page 8 EmptyMar 27 Mai 2014 - 22:34

Et ô luxe des luxes, en plus du fourreau, du livret épais et des 4 CDs, c'est un studio !!!!!  Shocked CPO fait mieux que DG, DECCA... :
Citation :

Die kritische Ausgabe von Jürgen Schläder, die unserer Studio-Aufnahme (keineswegs ein Live-Mitschnitt!) der umjubelten Chemnitzer Produktion zugrunde liegt, ermöglicht damit erstmalig einen Blick auf Meyerbeers Intentionen.

(J'aime beaucoup la parenthèse de protestation : regardez tout l'argent qu'on y a mis, ce n'est pas une captation live billig !

J'ai écouté tous les maigres extraits : orchestre qui a l'air rond, prise de son luxueuse, toutes les dictions ont l'air compréhensibles (en tous cas Berchthold, Yang et Sorokina ; bien sûr Pruvot).

Il y a 4h15 de musique ; cela représente par rapport aux versions courantes qui tournent autour de 3h un accroissement du quart : à mon avis, l'édition critique a bien plus modifié la partition que pour Les Huguenots.

Je ne peux plus attendre, je crois qu'un raid s'impose...  bounce

[AJOUT :
Pour ceux qui lisent l'allemand (et l'anglais), il y a déjà cinq commentaires : le premier est intéressant, car il semble venir d'un spécialiste qui a eu connaissance de la partition puisqu'il dit que cette version elle-même est coupée de 10 minutes (!!!). Gubee Yang en Inès semble railler les suffrages.
Le dernier commentaire en anglais est intéressant aussi, dans la mesure où il tente de démontrer que le massacre éditorial a aussi entraîné un affaiblissement conséquent de la partition, devenue non-meyerbeerienne.]
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20522
Age : 38
Date d'inscription : 03/07/2009

Meyerbeer - Discographie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Meyerbeer - Discographie - Page 8 EmptyMar 27 Mai 2014 - 22:45

CPO a fait la même chose pour la Nonne Sanglante de Gounod... un studio qui fait suite à des représentations sur scène...

A ne pas oublier pour la prochaine commande JPC!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91437
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Meyerbeer - Discographie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Meyerbeer - Discographie - Page 8 EmptyDim 1 Juin 2014 - 12:18

En tout cas, avec Chemnitz-Beermann, on aura au moins du très bel orchestre, ce n'est pas tous les jours dans ce répertoire. Ils sont capables de s'adapter à plus de transparence en principe, je suis curieux.

(Et avant tout, bien sûr, d'entendre enfin l'Africaine dans une version complète et équilibrée : est-ce vraiment la choucroute qu'il semble, ou trouverons-nous des allègements et de la fluidité ?)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91437
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Meyerbeer - Discographie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Meyerbeer - Discographie - Page 8 EmptyMar 3 Juin 2014 - 0:29

Écoute commencée :

¶ L'orchestre est superbe, et superbement dirigé, comme attendu. Pourtant rien d'une épaisseur germanique, bien au contraire.

¶ Le français est très soigné jusqu'ici (première scène).

¶ La prise de son est confortable (sensiblement plus que leurs bandes radio comme pour Spohr, Schreker ou Alfano).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91437
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Meyerbeer - Discographie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Meyerbeer - Discographie - Page 8 EmptyMar 3 Juin 2014 - 0:45

En revanche, la partition est sensiblement la même jusqu'ici (grand ensemble inquisitorial), et le livret toujours aussi lourd. Comme si Scribe s'était soudain crispé en se singeant, l'humour en moins.

Et forcément, cette musique sur du sérieux, ce n'est pas non plus du Wagner, ça ne passe pas très bien.

(En tout cas, c'est admirablement joué, pas mal écrit, mais je continue à ne pas me sentir très concerné.)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91437
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Meyerbeer - Discographie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Meyerbeer - Discographie - Page 8 EmptyMar 3 Juin 2014 - 23:54

Bien, tout le monde chante très bien, le français est respectueux et bien articulé et réalisé (même si personne n'a manifestement l'habitude de le parler)... mais je n'ai pas repéré pour l'instant (acte II) de changements majeurs. Sans doute plein de micro-coupures comme dans les autres Meyerbeer, mais le livret et la structure restent inchangés.

Par conséquent, je ne suis pas vraiment passionné. Mais il fallait le faire pour qu'on puisse enfin avoir la réponse.

Ça me donne envie d'écouter Dinorah, en fait. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 40
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Meyerbeer - Discographie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Meyerbeer - Discographie - Page 8 EmptyMer 4 Juin 2014 - 8:04

DavidLeMarrec a écrit:
Ça me donne envie d'écouter Dinorah, en fait. Mr. Green

La version de Judd (que j'ai écoutée de manière lointaine seulement, pour le moment) est réputée être "musicalement correcte" ; je trouve la prise de son un peu lointaine, à l'instar de beaucoup des premiers enregistrements Opera Rara.
Sinon, il reste l'option Berlin en octobre Wink ! Mais je ne sais pas quel sera l'état de la partition et si Mazzola jouera le jeu d'un matériel intégralissime/critique (s'il existe une édition critique, en fait scratch ).
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91437
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Meyerbeer - Discographie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Meyerbeer - Discographie - Page 8 EmptyMer 4 Juin 2014 - 10:07

bAlexb a écrit:
La version de Judd (que j'ai écoutée de manière lointaine seulement, pour le moment) est réputée être "musicalement correcte" ; je trouve la prise de son un peu lointaine, à l'instar de beaucoup des premiers enregistrements Opera Rara.

J'ai surtout écouté Opdebeeck, à vrai dire : une Dinorah capable de déclamer, un excellent Corentin, et Arapian magnétique comme toujours. Judd, quoique plus calme, a d'autres qualités ; certes, l'orchestre est un peu loin et réverbéré, mais on entend tout, et sans effort. La qualité instrumentale est très supérieure à ce qu'on entend d'ordinaire dans ce répertoire, et on dispose tout de même d'un grand Corentin ; j'aime moins Cook (le français est moyen, l'expression un peu « pincée ») et Christian du Plessis manque certainement d'ampleur et de second degré ; néanmoins dans l'ensemble, tout le monde s'applique à jouer avec goût, sans trop de mollesse. Pour un enregistrement unique, ce n'est pas forcément séduisant, mais ça se défend très bien.


Citation :
Sinon, il reste l'option Berlin en octobre Wink ! Mais je ne sais pas quel sera l'état de la partition et si Mazzola jouera le jeu d'un matériel intégralissime/critique (s'il existe une édition critique, en fait scratch ).

Si je ne devais pas déjà renoncer à des choses merveilleuses en Île-de-France, oui, certainement. Mais vu tout ce qui m'attend déjà, à quoi bon ? Si je commence à me déplacer loin pour de l'opéra, je n'aurai plus de temps pour le théâtre ou la musique de chambre. [Pour être tout à fait franc, si je devais traverser l'Europe, je privilégierai peut-être plutôt la comédie musicale, vu qu'elle est carrément absente en France.]

À part Mazzola qui m'attire beaucoup, je ne suis de toute façon pas très tenté par la distribution – en particulier Ciofi, à vrai dire (sa diction floue et son absence de conception prosodique audible est rédhibitoire pour moi). Ce n'est pas bien grave pour Dinorah, mais quitte à traverser l'Europe, autant que ce soit pour un spectacle parfait.

Côté édition, il n'y a pas vraiment de nécessité d'un travail supplémentaire, on dispose surtout de deux versions : la version originale d'opéra-comique, et la version opéra avec récitatifs. C'est toujours la seconde qui est jouée, et à juste titre : ce ne sont pas que des récitatifs, Meyerbeer prolonge les ensembles, en fait, comme il le fait dans ses opéras sérieux. Le texte étant quasiment le même, il n'y a pas lieu de revenir à la première version.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 40
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Meyerbeer - Discographie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Meyerbeer - Discographie - Page 8 EmptyMer 4 Juin 2014 - 12:15

DavidLeMarrec a écrit:
je ne suis de toute façon pas très tenté par la distribution – en particulier Ciofi, à vrai dire (sa diction floue et son absence de conception prosodique audible est rédhibitoire pour moi).

Je comprends ta réserve. Evidemment, son français n'est pas celui d'une "native" (mais on connaît, a contrario, des natives bien plus nébuleuses) ; mais je sais, aussi, que des étrangers savent capter les spécificités de la langue française dans son rapport au chant (émission, question des diphtongues, des nasales, etc.), cf. Kaufmann.
Ceci étant dit, je pense que je suis bien moins exigeant que toi parce que fondamentalement moins informé (et je pense que tout le monde l'aura compris Embarassed ); j'entends ta réserve mais je peux, aussi, me contenter d'une phrase qui aurait une dynamique interne musicale/musicienne plus que strictement prosodique (du moment que je comprends ce qui se dit Wink ). A propos de sa Juliette, j'avais écrit : "Si le français reste perfectible (c'est une évidence pour une non-native mais qui parle, quand même, couramment) il est plus qu'acceptable et parfaitement compréhensible sans sur-titres". Ça valait aussi pour son Ophélie, pour sa Manon et pour sa Leïla.
Il y aura toujours, de toute façon, un "défaut" d'entendement pour tous ceux qui attendent une diction "crue", taillée à vif et "constructiviste" en quelque sorte (Antonacci ; et encore, ça dépend du théâtre et de l'effectif, cf. Sigurd à Genève) du fait de l'émission de Ciofi ; mais chantant de plus en plus régulièrement le répertoire français in loco, on peut peut-être aussi miser sur l'amélioration d'une gestion de la langue qui n'est, à l'origine, pas honteuse non plus. Une autre façon d'envisager le répertoire ; plus "poudreuse", "impressionniste" (singulièrement, je n'entends/ne lis pas ce genre de réserve à l'égard de son italien).
(EDIT : merci pour l'info relative aux éditions ; pour le coup j'entendrais bien la version OC à cause de la nature du sujet sans doute, mais peut-être pas à la Philharmonie de Berlin, en revanche Rolling Eyes !)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91437
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Meyerbeer - Discographie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Meyerbeer - Discographie - Page 8 EmptyMer 4 Juin 2014 - 12:35

Pour moi, le problème est bien intrinsèque à la voix : j'ai la même réserve pour son italien. Comme tu le dis très justement, la logique de ses phrasés est purement musicale, pas du tout prosodique. Et même dans le belcanto, ça me frustre. (Mais considérant que mon absolu dans le belcanto serait plutôt Delunsch, ça relativise sans doute ce que tu dis sur le caractère « informé » de mon appréciation. hehe)

La prononciation du français en elle-même, au delà de la mollesse de l'articulation, est tout à fait valable, ce n'est pas ce qui me gêne. On est vraiment sur la question de principe, ce qu'on est prêt à accepter ou pas – il faut vraiment que j'aie des satisfactions glottophiles très intenses pour que je cède sur ces questions.

Cela dit, pour un rôle aussi « déconnecté » dramatiquement que Dinorah (pareil pour l'Isabelle de Robert...), une diction relâchée n'est pas vraiment un problème, je le concède bien volontiers. Je cherche surtout des raisons de ne pas m'arracher les cheveux de ne pas avoir le temps d'aller à Berlin. Mr. Green

L'édition opéra comique n'étant qu'une version identique avec moins de musique (et de surcroît, de la musique du même tonneau, ce n'est pas comme pour les très sobres récitatifs de Guiraud dans les Contes ou Carmen), j'avoue que l'intérêt de l'essayer ne me paraît pas majeur, surtout vu le nombre confidentiel de fois où l'on joue l'ouvrage !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 40
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Meyerbeer - Discographie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Meyerbeer - Discographie - Page 8 EmptyMer 4 Juin 2014 - 14:19

DavidLeMarrec a écrit:
(Mais considérant que mon absolu dans le belcanto serait plutôt Delunsch, ça relativise sans doute ce que tu dis sur le caractère « informé » de mon appréciation. hehe)!

 mains (Sa Violetta à Tours ; plus encore que celle d'Aix, finalement drunken ...)
(EDIT : moi, tu sais, Domingo "baryton" m'intéresse hehe !)

DavidLeMarrec a écrit:
L'édition opéra comique n'étant qu'une version identique avec moins de musique (et de surcroît, de la musique du même tonneau, ce n'est pas comme pour les très sobres récitatifs de Guiraud dans les Contes ou Carmen), j'avoue que l'intérêt de l'essayer ne me paraît pas majeur, surtout vu le nombre confidentiel de fois où l'on joue l'ouvrage !

Est-ce que les récitatifs, conçus dans un second temps, ici, ne rallongent pas le spectacle ? Pour les opéras-comiques j'aime assez le rythme induit par les dialogues (ça a d'autres inconvénients, évidemment, qui tiennent à l'exigence de la maîtrise de la langue), cf. Mignon. Souvent, je trouve que les récitatifs génèrent une hypertrophie, voire un excès de sérieux ; disons, en tout cas, que ça peut sensiblement changer l'économie générale du propos (pour certains compositeurs, mais je veux bien croire qu'avec Meyerbeer, ils ne fonctionnent pas que comme un motif de liaison/remplissage et qu'ils constituent de la "vraie" musique).
(EDIT : Opdebeeck, c'est l'enregistrement de Compiègne ?)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91437
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Meyerbeer - Discographie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Meyerbeer - Discographie - Page 8 EmptyVen 6 Juin 2014 - 0:16

bAlexb a écrit:
 mains (Sa Violetta à Tours ; plus encore que celle d'Aix, finalement drunken ...)

Ah non, pour moi Aix > Bordeaux > Tours. Mais dans les trois (surtout Aix et Bordeaux), tellement au-dessus de toutes les autres. Very Happy


Citation :
(EDIT : Opdebeeck, c'est l'enregistrement de Compiègne ?)

Oui.

Citation :
Est-ce que les récitatifs, conçus dans un second temps, ici, ne rallongent pas le spectacle ? Pour les opéras-comiques j'aime assez le rythme induit par les dialogues (ça a d'autres inconvénients, évidemment, qui tiennent à l'exigence de la maîtrise de la langue), cf. Mignon. Souvent, je trouve que les récitatifs génèrent une hypertrophie, voire un excès de sérieux ; disons, en tout cas, que ça peut sensiblement changer l'économie générale du propos (pour certains compositeurs, mais je veux bien croire qu'avec Meyerbeer, ils ne fonctionnent pas que comme un motif de liaison/remplissage et qu'ils constituent de la "vraie" musique).
Tu as tout dit. Oui, d'ordinaire ça change les équilibres, et apporte un fondu plus sérieux, parfois plus épais. Mais ici, Meyerbeer prolonge les ensembles avec la même qualité d'écriture, et sans perdre en jovialité. Pour moi, choisir les dialogues, ce serait un peu comme faire ça avec Tristan : pourquoi pas, mais comment se résoudre à perdre une musique de cette trempe ?

En plus les articulations sont tellement naturelles que les remplacer par la brutalité des alternances dialogues / numéros, ce serait vraiment dommage. Pour Carmen ou les Contes, j'accepte tout à fait les deux options (plutôt avec récitatifs pour Carmen, plutôt avec dialogues pour les Contes...) ; mais ici, clairement, le choix me paraît facile à opérer.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
opera
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 18/02/2014

Meyerbeer - Discographie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Meyerbeer - Discographie - Page 8 EmptyVen 6 Juin 2014 - 11:26

Guillaume a écrit:
la confirmation d'une Meyerbeer-Renaissance qui trouvera son couronnement dans la Tétralogie meyerbeerienne à Berlin.

Pourquoi utiliser ce terme de "tétralogie" ? ça concerne quels opéras ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Meyerbeer - Discographie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Meyerbeer - Discographie   Meyerbeer - Discographie - Page 8 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Meyerbeer - Discographie
Revenir en haut 
Page 8 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: