Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon EB12.5 : commander le coffret ...
Voir le deal

 

 Giuseppe Taddei

Aller en bas 
+6
aurele
Guillaume
DavidLeMarrec
vieille cire
Polyeucte
Pison Futé
10 participants
AuteurMessage
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 31
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Giuseppe Taddei Empty
MessageSujet: Giuseppe Taddei   Giuseppe Taddei EmptyJeu 3 Juin 2010 - 12:38

C'est toujours triste d'ouvrir un fil sur un chanteur (uniquement ?) parce qu'il vient de mourir et c'est le cas pour le grand baryton Giuseppe Taddei.

Paix à son âme ! C'était l'un des monstres sacrés de la 2nde moitié du XXième siècle. Son Scarpia au côté de Price reste pour moi l'un des meilleurs Scarpias au disque.

http://www.cyberpresse.ca/arts/nouvelles/201006/02/01-4286276-le-baryton-italien-giuseppe-taddei-seteint-a-93-ans.php
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20716
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Giuseppe Taddei Empty
MessageSujet: Re: Giuseppe Taddei   Giuseppe Taddei EmptyJeu 3 Juin 2010 - 13:17

Oui, une voix impressionnante, pouvant se faire noire et froide pour Scarpia, mais aussi chantante pour Figaro...

Plus discret que les barytons italiens stars de l'époque (Cappuccilli ou Bastianini), il n'en a pas moins marqué des rôles comme Scarpia, Macbeth, Gérard ou Amonasro (en 51 face à Callas, magistral!)

Une discographie qui me semble assez complète, sans pour autant être forcément exhaustive :

1941 - Andrea Chénier (Giordano) - Oliviero de Fabritiis: Giuseppe Taddei (Pietro Fléville)
1941 - Andrea Chénier (Giordano) - Oliviero de Fabritiis: Giuseppe Taddei (Fouquier-Tinville)
1949 - Gianni Schicchi (Puccini) - Alfredo Simonetto: Giuseppe Taddei (Gianni Schicchi)
1950 - Il barbiere di Siviglia (Rossini) - Fernando Previtali: Giuseppe Taddei (Figaro)
1950 - Falstaff (Verdi) - Mario Rossi: Giuseppe Taddei (John Falstaff)
1951 - La Bohème (Puccini) - Gabriele Santini: Giuseppe Taddei (Marcello)
1951 - Ernani (Verdi) - Fernando Previtali: Giuseppe Taddei (Don Carlo)
1951 - La traviata (Verdi) - Oliviero de Fabritiis: Giuseppe Taddei (Giorgio Germont)
1951 - Aida (Verdi) - Oliviero de Fabritiis: Giuseppe Taddei (Amonasro)
1952 - Guillaume Tell (Rossini) - Mario Rossi: Giuseppe Taddei (Guglielmo Tell)
1952 - Adriana Lecouvreur (Cilèa) - Gabriele Santini: Giuseppe Taddei (Michonnet)
1952 - La traviata (Verdi) - Gabriele Santini: Giuseppe Taddei (Giorgio Germont)
1953 - Madama Butterfly (Puccini) - Angelo Questa: Giuseppe Taddei (Sharpless)
1953 - Linda di Chamounix (Donizetti) - Alfredo Simonetto: Giuseppe Taddei (Antonio)
1953 - L'elisir d'amore (Donizetti) - Gianandrea Gavazzeni: Giuseppe Taddei (Belcore)
1953 - Die Zauberflöte (Mozart) - Herbert von Karajan: Giuseppe Taddei (Papageno)
1953 - Eugen Onegin (Tchaikovsky) - Nino Sanzogno: Giuseppe Taddei (Evgeni Oneguin)
1954 - Tosca (Puccini) - Oliviero de Fabritiis: Giuseppe Taddei (Baron Scarpia)
1954 - Rigoletto (Verdi) - Angelo Questa: Giuseppe Taddei (Rigoletto)
1954 - Otello (Verdi) - Franco Capuana: Giuseppe Taddei (Yago)
1954 - L'elisir d'amore (Donizetti) - Mario Rossi: Giuseppe Taddei (Il dottor Dulcamara) DVD
1955 - Don Giovanni (Mozart) - Max Rudolf: Giuseppe Taddei (Don Giovanni)
1955 - Les Huguenots (Meyerbeer) - Tullio Serafin: Giuseppe Taddei (Nevers)
1955 - Andrea Chénier (Giordano) - Angelo Questa: Giuseppe Taddei (Charles Gérard)
1955 - Tosca (Puccini) - Vincenzo Belleza: Giuseppe Taddei (Baron Scarpia)
1956 - Moïse et Pharaon (Rossini) - Tullio Serafin: Giuseppe Taddei (Faraone)
1956 - Linda di Chamounix (Donizetti) - Tullio Serafin: Giuseppe Taddei (Antonio)
1956 - Falstaff (Verdi) - Tullio Serafin: Giuseppe Taddei (John Falstaff) DVD
1957 - I vespri siciliani (Verdi) - Tullio Serafin: Giuseppe Taddei (Guido de Monforte)
1957 - Moïse et Pharaon (Rossini) - Tullio Serafin: Giuseppe Taddei (Faraone)
1957 - Tosca (Puccini) - Tullio Serafin: Giuseppe Taddei (Baron Scarpia)
1958 - Otello (Verdi) - Thomas Beecham: Giuseppe Taddei (Yago)
1958 - L'elisir d'amore (Donizetti) - Tullio Serafin: Giuseppe Taddei (Il dottor Dulcamara)
1959 - Le nozze di Figaro (Mozart) - Carlo Maria Giulini: Giuseppe Taddei (Figaro)
1959 - Don Giovanni (Mozart) - Carlo Maria Giulini: Giuseppe Taddei (Leporello)
1960 - Macbeth II (Verdi) - Vittorio Gui: Giuseppe Taddei (Macbeth)
1960 - Les Pêcheurs de perles (Bizet) - Armando La Rosa Parodi: Giuseppe Taddei (Zurga)
1961 - La forza del destino (Verdi) - Fernando Previtali: Giuseppe Taddei (Don Carlos de Vargas)
1961 - Le nozze di Figaro (Mozart) - Carlo Maria Giulini: Giuseppe Taddei (Figaro)
1962 - Tosca (Puccini) - Herbert von Karajan: Giuseppe Taddei (Baron Scarpia)
1962 - Tosca (Puccini) - Carlo Felice Cillario: Giuseppe Taddei (Baron Scarpia)
1962 - Così fan tutte (Mozart) - Karl Böhm: Giuseppe Taddei (Guglielmo)
1962 - Die Meistersinger von Nürnberg (Wagner) - Lovro Von Matacic: Giuseppe Taddei (Sachs)
1963 - La Bohème (Puccini) - Herbert von Karajan: Giuseppe Taddei (Schaunard)
1964 - Macbeth II (Verdi) - Thomas Schippers: Giuseppe Taddei (Macbeth)
1964 - Knias Igor (Borodin) - Armando La Rosa Parodi: Giuseppe Taddei (Igor Sviatoslavich)
1965 - I Pagliacci (Leoncavallo) - Herbert von Karajan: Giuseppe Taddei (Tonio)
1966 - Simon Boccanegra (Verdi) - Giuseppe Patané: Giuseppe Taddei (Simon Bocanegra)
1967 - L'elisir d'amore (Donizetti) - Gianandrea Gavazzeni: Giuseppe Taddei (Belcore) DVD
1967 - L'elisir d'amore (Donizetti) - Gianandrea Gavazzeni: Giuseppe Taddei (Belcore)
1968 - Ernani (Verdi) - Manno Wolf-Ferrari: Giuseppe Taddei (Don Carlo)
1969 - Belisario (Donizetti) - Gianandrea Gavazzeni: Giuseppe Taddei (Belisario)
1973 - Caterina Cornaro (Donizetti) - Alfredo Silipigni: Giuseppe Taddei (Lusignano)
1974 - Luisa Miller (Verdi) - Alberto Erede: Giuseppe Taddei (Miller)
1974 - Guillaume Tell (Rossini) - Jacques Delacôte: Giuseppe Taddei (Guglielmo Tell)
1974 - Un giorno di regno ossial Il finto Stanislao (Verdi) - Piero Bellugi: Giuseppe Taddei (Barón di Kelbar)
1975 - Don Pasquale (Donizetti) - Carlo Franci: Giuseppe Taddei (Don Pasquale)
1976 - Le Convenienze ed Inconvenienze Teatrali (Donizetti) - Carlo Franci: Giuseppe Taddei (Mamma Agata)
1977 - Adriana Lecouvreur (Cilèa) - Gianandrea Gavazzeni: Giuseppe Taddei (Michonnet)
1980 - Falstaff (Verdi) - Herbert von Karajan: Giuseppe Taddei (John Falstaff)
1982 - Falstaff (Verdi) - Herbert von Karajan: Giuseppe Taddei (John Falstaff) DVD
1992 - Manon Lescaut (Puccini) - James Levine: Giuseppe Taddei (Geronte di Ravoir)

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
vieille cire
Mélomane averti
vieille cire


Nombre de messages : 240
Age : 76
Localisation : asnieres sur seine
Date d'inscription : 06/05/2009

Giuseppe Taddei Empty
MessageSujet: Re: Giuseppe Taddei   Giuseppe Taddei EmptyJeu 3 Juin 2010 - 22:07

Bonsoir,
Les habitués d'operadepot.com ont reçu le message mais je signale aux autres que ce site propose depuis hier le téléchargement gratuit d'une petite anthologie de Taddei. 12 plages de Figaro à Scarpia.
Respect à Polyeucte ! Quelle belle discographie !
Guido de Monforte ou Belcore, ça n'est guère étonnant, mais le Prince Igor ou Sachs, je n'imaginais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20716
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Giuseppe Taddei Empty
MessageSujet: Re: Giuseppe Taddei   Giuseppe Taddei EmptyJeu 3 Juin 2010 - 22:22

Merci, mais elle n'est pas de moi cette discographie... elle vient tout simplement de Wiki... Embarassed

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95081
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Giuseppe Taddei Empty
MessageSujet: Re: Giuseppe Taddei   Giuseppe Taddei EmptyJeu 3 Juin 2010 - 22:23

Polyeucte a écrit:
Merci, mais elle n'est pas de moi cette discographie... elle vient tout simplement de Wiki... Embarassed
... qui est de toute évidence une réexploitation d'Operaclass...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume


Nombre de messages : 17530
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Giuseppe Taddei Empty
MessageSujet: Re: Giuseppe Taddei   Giuseppe Taddei EmptyJeu 3 Juin 2010 - 22:26

Oui, c'est évident. Sinon, je suis en train de télécharger gratuitement le truc sur operadepot.

Quand je vois qu'il a chanté les Huggys, les Vêpres ou les Maîtres chanteurs, ce chanteur m'intéresse. Giuseppe Taddei Icon_mrgreen
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20716
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Giuseppe Taddei Empty
MessageSujet: Re: Giuseppe Taddei   Giuseppe Taddei EmptyJeu 3 Juin 2010 - 22:26

DavidLeMarrec a écrit:
... qui est de toute évidence une réexploitation d'Operaclass...

Il y a des chances... le but était juste de situer un peu le chanteur... qu'il ne passe pas totalement inaperçu...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20716
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Giuseppe Taddei Empty
MessageSujet: Re: Giuseppe Taddei   Giuseppe Taddei EmptyJeu 3 Juin 2010 - 22:27

Guillaume a écrit:
Quand je vois qu'il a chanté les Huggys, les Vêpres ou les Maîtres chanteurs, ce chanteur m'intéresse. Giuseppe Taddei Icon_mrgreen

Quoi? Tu ne connais pas?
Tu passes à côté de quelque chose!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 31
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Giuseppe Taddei Empty
MessageSujet: Re: Giuseppe Taddei   Giuseppe Taddei EmptyJeu 3 Juin 2010 - 22:28

Il a même chanté avec Callas en plus...
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume


Nombre de messages : 17530
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Giuseppe Taddei Empty
MessageSujet: Re: Giuseppe Taddei   Giuseppe Taddei EmptyJeu 3 Juin 2010 - 22:28

Pas trop, non. Giuseppe Taddei Icon_surprised (curieusement, je ne le rencontre pas souvent, en même temps vu ses disques les plus distribués : Tosca de Karajan, Don Gio de Giulini... Giuseppe Taddei Icon_mrgreen )
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20716
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Giuseppe Taddei Empty
MessageSujet: Re: Giuseppe Taddei   Giuseppe Taddei EmptyJeu 3 Juin 2010 - 22:33

Guillaume a écrit:
Pas trop, non. Giuseppe Taddei Icon_surprised (curieusement, je ne le rencontre pas souvent, en même temps vu ses disques les plus distribués : Tosca de Karajan, Don Gio de Giulini... Giuseppe Taddei Icon_mrgreen )

Cette Tosca est pourtant géniale... Mais bon, vu qu'il y a Price et que c'est un méchant studio DECCA, tu ne risques pas trop d'y jeter une oreille hein Mr.Red

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23495
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Giuseppe Taddei Empty
MessageSujet: Re: Giuseppe Taddei   Giuseppe Taddei EmptyJeu 3 Juin 2010 - 23:00

http://www.prestoclassical.co.uk/r/Myto/MCD00237

Un enregistrement d'Eugène Onéguine en italien vient d'être réédité. Je ne sais pas si cela vaut le coup, sachant que c'est un opéra que j'aime beaucoup. La langue russe est très belle et convient très bien à l'oeuvre. J'aime beaucoup la langue italienne mais je ne sais pas si elle peut convenir à cet opéra.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95081
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Giuseppe Taddei Empty
MessageSujet: Re: Giuseppe Taddei   Giuseppe Taddei EmptyJeu 3 Juin 2010 - 23:03

C'est sympa comme version, et très bien chanté bien sûr, mais pour être tout à fait franc, ça ne ressemble pas à grand'chose, comme très souvent les opéras russes (assez nombreux) traduits et enregistrés en italien.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23495
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Giuseppe Taddei Empty
MessageSujet: Re: Giuseppe Taddei   Giuseppe Taddei EmptySam 22 Jan 2011 - 11:59

J'ai écouté les deux émissions "Vocalises" qui lui ont été consacrées sur Espace 2 de la Radio Suisse Romande le 7 janvier et le 14 janvier 2011. Il a une longévité impressionnante puisqu'il a fait sa dernière apparition dans un rôle si je me souviens bien en 1996 ou 1998 (j'ai oublié de noter l'info). Les premiers enregistrements de ce baryton datent du début des années 1940. Je vais vous donner le programme des deux émissions en matière d'extraits diffusés et je dirai quelques mots sur la plupart des extraits.

Emission du 7 janvier :

_Il Barbiere di Siviglia, "Largo al factotum", enregistrement sous la direction de Fernando Previtali, Orchestre de la RAI di Milano, 1950, captation radiophonique: il montre une aisance certaine dans la vocalisation et fait preuve d'une belle énergie.
_Andrea Chénier, "Passiamo la sera allegramente", enregistrement sous la direction d'Oliviero de Fabritiis, Orchestre de La Scala, 1941, enregistrement de studio : il chante dans cette version à la fois le rôle de Fouquier Tinville et de Pietro Fleville, c'est un passage avec Fleville ici. On voit qu'il a un sens du verbe incroyable.
_Rigoletto, "Povero Rigoletto-Cortigiani vil razza dannata", Angelo Questa à la direction, Orchestre de la RAI di Torino, 1954, enregistrement de studio : bouleversant, très grande sensibilité, cela donne envie de l'entendre dans l'intégralité du rôle.
_Madama Butterfly, "Ora a noi-Sedete qui", Angelo Questa à la direction, Orchestre de la RAI di Torino, 1953, captation radiophonique : il donne la réplique à Clara Petrella qui est très émouvante et qui a une belle voix, elle met bien en relief le texte, Taddei est touchant, sensible.
_Le Nozze di Figaro, "Tutto è disposto-Aprite un po'quegl'occhi", Arturo Basile à la direction, Orchestre de la RAI di Torino, 1955 normalement, pas tiré d'une intégrale ni d'un disque d'extraits mais plutôt d'un récital : sens du mot incroyable.
_Andrea Chénier, "Compiacente a' colloqui-Son sessant'anni", Ugo Rapalo à la direction, Orchestre du San Carlo de Naples, ? pour la date et la nature de l'enregistrement : accents déchirants, grande sensibilité.
_Fidelio, "Ha, welch ein Augenblick!-Jetz Alter, jetz hat es Eile", Vittorio Gui, enregistrement radiophonique 1955, Orchestre de la RAI di Roma (opéra donné en italien) : surprenant d'entendre cette oeuvre en traduction italienne, il y a là encore un travail remarquable sur le texte, la confrontation avec Boris Christoff en Rocco est impressionnante.
_Gianni Schicchi, "Datemi il testamento", Alfredo Simonetto, enregistrement radiophonique 1949, Orchestre de la RAI di Torino : vis comica incontestable de Taddei.
_Il Barbiere di Siviglia, "Dunque io son-tu non m'inganni?", même enregistrement que précédemment : la voix de Simionato ne sonne pas assez légère alors que Taddei arrive à alléger la sienne. Simionato est assez terne sur le plan de l'incarnation, ce n'est qu'un court extrait évidemment. On entend déjà que sa voix la prédestinait aux grands rôles de mezzos belcantistes et verdiens.
_Falstaff, "L'onore! Ladri!", enregistrement radiophonique 1949 sous la direction de Mario Rossi dirigeant l'Orchestre de la RAI di Torino : sens du théâtre incroyable chez Taddei, il en fait néanmoins un peu trop.
_Aida, "Che veggo! Egli? Mio padre", live Mexico 1951 sous la direction d'Oliviero de Fabritiis dirigeant l'Orchestre du Palacio de las Bellas Artes : électricité incroyable dans ce live, Amonasro touchant.
_La Traviata, "Madamigella Valery?-Pura siccome un angelo", live 1952 au San Carlo de Naples sous la direction de Gabriele Santini : Tebaldi chante sans trop respecter le style, elle tombe dans le vérisme, le registre aigu est déjà tendu. Le phrasé de Taddei est magnifique. Le son est vraiment très moyen. Cela s'arrête avant "Non sapete".
_Adriana Lecouvreur, "Ecco il monologo", Orchestre du San Carlo de Naples dirigé par Ugo Rapalo, ? pour date et nature de l'enregistrement : accents déchirants.
_La Bohème : "In un coupè-O Mimì, tu più non torni", enregistrement radiophonique sous la direction de Gabriele Santini datant de 1952, Orchestre de la RAI di Torino : sensibilité incontestable chez Taddei et Feruccio Tagliavini.
_Tosca, "M'hai tradito !", live 1953 Buenos Aires qui n'a été publié que par extraits dans un disque Myto, Juan Emilio Martini à la direction : Tebaldi est déchainée, très investie sur le plan dramatique. Bergonzi fait preuve d'une flamme incroyable, bien que ce soit tendu pour lui. Taddei a la langue bien aiguisée. Electrisant tout simplement. Cela s'arrête avant "Vissi d'arte". L'ensemble des extraits doit valoir le coup.
_Linda di Chamounix, "Ambo nati in questa valle", enregistrement radiophonique 1953 sous la direction d'Alfredo Simonetto, Orchestre de la RAI di Milano : grande noblesse dans le chant, très touchant, air très beau
_I Puritani, "Or dove fuggo io mai... Ah per sempre", enregistrement sous la direction d'Ugo Rapalo dirigeant l'Orchestre du San Carlo de Naples, ? comme pour les deux autres extraits sous la direction de ce chef : encore une fois, très grande noblesse dans l'expressivité et sensibilité.


Je mettrai le programme de la deuxième émission un peu plus tard. Taddei était à l'aise dans divers genres comme le montre l'éclectisme de ces extraits. Cela donne envie de l'entendre dans plusieurs de ces rôles, en particulier Scarpia, Rigoletto, Germont et Figaro. Il avait un sens du théâtre et du texte incroyable ainsi qu'une très grande sensibilité et vis comica. Les deux émissions m'ont permis de mieux le découvrir et il s'impose comme un de mes barytons préférés.
Voici un lien pour écouter la première émission : http://www.rsr.ch/#/espace-2/programmes/vocalises/?date=07-01-2011
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 41
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Giuseppe Taddei Empty
MessageSujet: Re: Giuseppe Taddei   Giuseppe Taddei EmptyLun 24 Jan 2011 - 14:07

Taddei, c'est un artiste rare, dans tous les sens du terme. Avec, notamment, ce que l'immense discographie que Polyeucte a reproduite dit en creux : qu'il a été plutôt ignoré des studios, en-dehors de quelques (très) notables enregistrements (son Macbeth avant tout ; son Falstaff, aussi).

Chez Taddei, j'admire l'école qui est d"un vrai bel cantiste. Le timbre affirmé, le sens de la ligne, du mot, de l'expres​sion(qui n'est pas expressivité et c'est bien, justement, ce qui fait toute la différence). Je connais peu de Macbeth, de Monforte, de Rigoletto qui ont cette amplitude, cette plasticité de la ligne ; ni cette excellence de l'émission, sans scorie ni afféterie. Cela d'autant qu'il est "né" sérieux et infiniment inspiré comme en témoignent les enregistrements de Mexico avec Callas (Amonasro et, plus encore, Germont, d'une autorité naturelle et d'une qualité de timbre absolues).

Mozart paraît un à-côté (royal) à cette carrière ; comme Puccini, d'une certaine manière (malgré le tranchant acéré de son Scarpia ; peut-être le plus musical de la discographie, avec Bruson). La demi-teinte comme le fiel ne me semblent pas les idiomes naturels de cette artiste noble par excellence. Alors Guglielmo plutôt que Figaro ou Leporello ; parce que le chassé-croisé amoureux de Cosi est riche de perspectives qu'il révèle avec un charme infini.

Dans l'absolu c'est dans Verdi (la Forza !!!) et dans Rossini (Tell, notamment) que je l'aime. Parce que c'était sans doute le plus musicien des barytons de sa génération et, partant, le moins naturellement accessible. Sans la séduction immédiate de Bastianini ; sans l'impact direct de Guelfi ; sans le sex-appeal de Panerai ; sans le son de Merrill. Si je devais le rapprocher d'un de ses contemporains, ce serait peut-être de MacNeil ; et de Bruson, plus près de nous. Avec la même technique impeccable ; avec le même sens du style. Mais avec une voix que Bruson n'a eu que brièvement au disque (cf. les plaques grises qui apparaissent dès les années 80) et avec une latinité beaucoup plus évidente, plus naturellement prégnante.

Partant l'un des rares exacts barytons bel cantistes (baryton Verdi, même, j'ai envie de dire) de son époque. Irremplaçable, en tout cas, dans tout panorama qui se respecte ; et sans doute irremplacé aujourd'hui.


Dernière édition par bAlexb le Lun 29 Oct 2012 - 11:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23495
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Giuseppe Taddei Empty
MessageSujet: Re: Giuseppe Taddei   Giuseppe Taddei EmptyMer 26 Jan 2011 - 16:31

14 janvier, "Vocalises" :

http://www.rsr.ch/#/espace-2/programmes/vocalises/?date=14-01-2011

_Don Giovanni, "Madamina il catalogo è questo!", enregistrement studio Giulini, 1959 : c'est une version que je n'ai pour le moment pas souhaité écouter en intégralité pour plusieurs raisons. Taddei que j'avais déjà entendu dans cet air et dans cet enregistrement n'est pas parfait sur le plan vocal. Il a néanmoins une verve incroyable.
_Otello, "Vanne la tua meta già vedo...Credo in un Dio crudel!", enregistrement RAI di Torino 1955 sous la direction de Franco Capuana : certainement l'une des plus grandes interprétations de ce récitatif + air. Je ne connais absolument pas les interprètes d'Otello et Desdemona de cette version. Pour entendre son Iago en intégralité, je pense que j'écouterai le live de 1959, captation du Teatro Colón sous la direction de Beecham avec Vinay et Stella. Je trouve la voix de Taddei idéale pour camper ce personnage diabolique. Son interprétation de ce passage est d'une grande force dramatique et je trouve les graves superbes .
_Die Zauberflöte, "Papagena, Weibchen, Täubchen", enregistrement RAI di Roma 1953 dirigé par Karajan : c'est en italien. J'aime beaucoup ce que fait Taddei, aussi à l'aise dans ce rôle plus drôle que dans des rôles plus sombres et plus dramatiques. Alda Noni lui donne bien la réplique.
_Le Prince Igor, extrait du Prologue, "Que viennent les Princes et les boyarines!", enregistrement de la RAI di Roma de 1954 dirigé par Armando la Rosa Parodi : je ne sais pas à quel passage cela correspond en russe mais cette version est en italien évidemment, Boris Christoff en particulier lui donne la réplique. Je trouve une grande noblesse de ton dans l'interprétation de Taddei mais c'est plus un ressenti à l'écoute. Je ne connais même pas la situation à ce moment là de l'oeuvre.
_Il Tabarro, "Nulla silenzio...", enregistrement Orchestra de la RAI di Roma, 1954, Alberto Paoletti : ce n'est pas un extrait d'une intégrale. Taddei a une noirceur incontestable et c'est intense sur le plan dramatique.
_I Vespri siciliani, "In braccio alle dovizie", live 1957 Palerme sous la direction de Serafin : accents déchirants, profondeur, sensibilité.
_Linda di Chamounix, "Signora !... Oh Dio !", version studio Serafin 1959 : très beau duo d'un père et de sa fille que je n'avais jamais entendu, Stella est très bien même si un peu lourde de timbre, elle ne fait pas assez jeune fille, sensibilité chez Taddei.
_Guglielmo Tell, "Resta immobile", enregistrement Rai di Torino 1952, Mario Rossi : on entend la tendresse du père, c'est une interprétation poignante.
_L'elisir d'amore, "Quanto amore, ed io, spietata!", version de studio Serafin 1958 : Dulcamara savoureux, Carteri satisfaisante en Adina. J'ai un live du Maggio Musicale Fiorentino en disque dirigé par Gavazzeni et datant de 1967 à écouter dans lequel il incarne Belcore.
_Die Meistersinger von Nürnberg, "Was duftet doch der Flieder", RAI di Torino en 1962, Lovro von Matacic : en italien évidemment. La mélancolie de Sachs est parfaitement rendue, c'est une interprétation encore une fois très sensible.
_Macbeth, "Sappia la sposa mia... Fatal mia donna ! un murmure", enregistrement studio 1964 Schippers : puissance incantatoire, diseur extraordinaire. Nilsson est intéressante, son timbre si particulier avec certaines étrangetés sied bien au personnage. Ce sera à écouter même si je sais que ce n'est pas une véritable intégrale. Il y a des coupures malheureusement.
_Tosca, "Tre sbirri, una carrozza!", enregistrement studio Karajan 1962 : impressionnant, travail sur le texte extraordinaire, il distille un véritable poison, voix magnifique. Enregistrement qu'il va falloir que j'écoute en intégralité!!!
_La Bohème, "Legna!...sigari!", live Wiener Staatsoper 1963 dirigé par Karajan : rôle de Schaunard, pas grand chose à dire sur ce court extrait si ce n'est que le portrait est bien esquissé.
_Simone Boccanegra, "M'ardon le tempia", live Munich 1966, Giuseppe Patanè : prise de son lointaine, voix de Giorgio Tozzi en retrait, accents de Taddei bouleversants.
_Les Pêcheurs de perles, "L'orage s'est calmé", enregistrement RAI di Milano de 1960 dirigé par Armando la Rosa Parodi : en italien, voix sublime, sensibilité.
_Belisario, "Madre tu foesti, e moglie", live Fenice 1969 sous la direction de Gianandrea Gavazzeni : electrisant, flamme de Gencer et timbre si particulier de celle-ci, autorité incroyable de Taddei dans cette figure de père!
_Don Pasquale, "Riunita immantinente la servitù qui voglio", live Festival de Bregenz 1975 dirigé par Carlo Franci : vocalisation d'excellente tenue de la part de Taddei, il montre là encore ses talents de comédien.
_Falstaff, "Ehi ! Taverniere !", enregistrement studio Karajan 1980 : cela s'arrête à "virilità del mondo", pathétisme incroyable. A écouter même s'il y a des réserves sur cet enregistrement. Je pense qu'avec un comédien comme Taddei, le live de Salzburg de 1982 sous la direction du même chef avec la même équipe que dans l'enregistrement de studio doit valoir le coup.


Cette émission comme la première consacrée à Taddei m'a permis de découvrir tout l'art extraordinaire de ce baryton que j'avais très peu entendu auparavant. Il y a peu de chanteurs comme lui capables d'individualiser les portraits des personnages, aussi à l'aise dans tous les registres. Les deux émissions permettaient d'entendre des enregistrements moins connus et des oeuvres plus rares également. Il me reste plus qu'à écouter plusieurs des enregistrements dont les différents extraits étaient tirés.
Revenir en haut Aller en bas
Figaro
Mélomaniaque
Figaro


Nombre de messages : 925
Localisation : Quelque part ;-)
Date d'inscription : 08/06/2010

Giuseppe Taddei Empty
MessageSujet: Re: Giuseppe Taddei   Giuseppe Taddei EmptyJeu 17 Fév 2011 - 17:35

Giuseppe Taddei est un baryton que j'apprécie beaucoup. Mais je le connais dans très peu de rôles : Figaro, Leporello, Don Giovanni, Falstaff et Guglielmo Tell. Pour ce dernier rôle, il faudrait que je ré-écoute, car ça fait très longtemps que je n'ai pas écouté cette version de 1952. Toutefois, le souvenir que j'en garde est excellent : bien meilleur que Bacquier (pas du tout à sa place dans Rossini) et que Hampson (qui rame dans ce rôle trop grave pour lui). Par contre l'entourage n'est pas géniale et la partition est terriblement amputée.

Figaro : pour moi il est dans le trio de tête des Figaro barytons, aux côtés de Panerai et de Prey. Le timbre est lumineux, son punch et sa bonne humeur sont communicatifs. Il forme un couple idéal avec Moffo dans la version Giulini.

Leporello : c'est curieux, mais je trouve que vocalement, il se rapproche beaucoup de van Dam dans se rôle. Au niveau de sa conception, il trouve un juste équilibre entre le sérieux de van Dam et le côté bouffon de Berry, Furlanetto ou Panerai.

Don Giovanni : très belle surpise, on ne s'attend pas forcément à l'entendre dans ce rôle. Cette version mériterait d'être plus connue, en particulier pour lui. Je trouve qu'il est excellent dans ce rôle, tant vocalement qu'au niveau de la caractérisation.

Falstaff : hélas, trop tard (je ne connais que sa version de 1980) ! Il y a encore de très beaux restes, il ne tombe pas non plus dans la grosse bouffonerie, mais on ne peut que regretter qu'il n'ait pas enregistré le rôle plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23495
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Giuseppe Taddei Empty
MessageSujet: Re: Giuseppe Taddei   Giuseppe Taddei EmptyJeu 17 Fév 2011 - 17:49

Figaro a écrit:
Don Giovanni : très belle surpise, on ne s'attend pas forcément à l'entendre dans ce rôle. Cette version mériterait d'être plus connue, en particulier pour lui. Je trouve qu'il est excellent dans ce rôle, tant vocalement qu'au niveau de la caractérisation.

Je ne savais pas qu'il avait chanté ce rôle. Merci pour l'ensemble de ton message.
Revenir en haut Aller en bas
Ericc
Mélomaniaque
Ericc


Nombre de messages : 697
Date d'inscription : 17/08/2008

Giuseppe Taddei Empty
MessageSujet: Re: Giuseppe Taddei   Giuseppe Taddei EmptyJeu 17 Fév 2011 - 18:07

Figaro a écrit:
Leporello : c'est curieux, mais je trouve que vocalement, il se rapproche beaucoup de van Dam dans se rôle. Au niveau de sa conception, il trouve un juste équilibre entre le sérieux de van Dam et le côté bouffon de Berry, Furlanetto ou Panerai.

C'est étrange ces divergences de ressenti car autant Van Dam est pour moi le Leporello de référence autant je n'accroche absolument pas à Taddei que je trouve plus qu'agaçant par sa bouffonerie grasse dans le rôle ( chez Giulini du moins.
Revenir en haut Aller en bas
Figaro
Mélomaniaque
Figaro


Nombre de messages : 925
Localisation : Quelque part ;-)
Date d'inscription : 08/06/2010

Giuseppe Taddei Empty
MessageSujet: Re: Giuseppe Taddei   Giuseppe Taddei EmptyVen 18 Fév 2011 - 13:09

C'est effectivement étrange cette divergeance de perception.

Mais pour moi, Taddei est nettement bouffon que Berry, Panerai, Furlanetto, Evans, Corena ou Cortis dans le rôle de Leporello. Mais il l'est nettement plus, effectivement, que van Dam ou Ramey.

Quand je le comparais à van Dam, c'était uniquement au niveau du timbre et uniquement dans le rôle de Leporello. Je trouve qu'à certains moments, il y a de grandes similitudes.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95081
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Giuseppe Taddei Empty
MessageSujet: Re: Giuseppe Taddei   Giuseppe Taddei EmptyVen 18 Fév 2011 - 13:27

Ericc a écrit:
C'est étrange ces divergences de ressenti car autant Van Dam est pour moi le Leporello de référence autant je n'accroche absolument pas à Taddei que je trouve plus qu'agaçant par sa bouffonerie grasse dans le rôle ( chez Giulini du moins.
Oh oui, autant il peut être extraordinaire même hors sol, autant ici, les nasalités pour faire semblant d'être drôle, c'est pénible, même une minute. Mr. Green

Sinon, côté référence, Bruscantini (chez Giulini) ou Lazzari (chez Walter), tu ne trouves pas ça un peu plus beau, riche et subtil ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
pianofortiste
Mélomane averti



Nombre de messages : 225
Age : 62
Localisation : TOULON
Date d'inscription : 15/07/2006

Giuseppe Taddei Empty
MessageSujet: Re: Giuseppe Taddei   Giuseppe Taddei EmptyMar 22 Fév 2011 - 9:32

Scarpia génial avec Karajan.

Leporello et Figaro à l'italienne (ça n'a rien de péjoratif) avec Giulini. Deux incarnatiions traditionnelles (par comparaison avec un Pisaroni ou un Schrott aujourd'hui) mais remarquables de vie et de musicalité.

Et les Dite di no! de Leporello a Don Giovanni sous la direction de Giulini donnent le frisson!
Revenir en haut Aller en bas
http://accordsenscene.free.fr
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 41
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Giuseppe Taddei Empty
MessageSujet: Re: Giuseppe Taddei   Giuseppe Taddei EmptyLun 29 Oct 2012 - 12:06

Ericc a écrit:
Figaro a écrit:
Leporello : c'est curieux, mais je trouve que vocalement, il se rapproche beaucoup de van Dam dans se rôle. Au niveau de sa conception, il trouve un juste équilibre entre le sérieux de van Dam et le côté bouffon de Berry, Furlanetto ou Panerai.

C'est étrange ces divergences de ressenti car autant Van Dam est pour moi le Leporello de référence autant je n'accroche absolument pas à Taddei que je trouve plus qu'agaçant par sa bouffonerie grasse dans le rôle ( chez Giulini du moins.

Mais c'est la version Giulini, qui avec son luxe étalé ne porte aucun des protagonistes à des raffinements supérieurs, à mon goût. Exception faite de Sutherland, brûlante (l'écouter dans ses autres Anna pour s'en pénétrer, cf. avec Bonynge). Schwarzkopf, Wächter même sont à entendre ailleurs, soulevés, portés hors d'eux-mêmes par d'autres baguettes (Fürtwängler, Karajan, mais aussi Gielen pour lui).
Et, pour Taddei, bien que l'enregistrement soit tardif, il faut essayer de se procurer le live viennois de 73 dirigé (et très tenu) par Swarowsky, avec Marton en Anna drunken , Zylis-Gara en Elvira et Schreier en Ottavio ; Taddei y rayonne en valet veule et sournois, mais courtois aussi et fine mouche (mobile comme Bruscantini a pu l'être avec brio/brillant) face au Don Gio' de Paskalis... sonore pale !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Giuseppe Taddei Empty
MessageSujet: Re: Giuseppe Taddei   Giuseppe Taddei Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Giuseppe Taddei
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Giuseppe Verdi
» Giuseppe di Stefano (1921 2008)
» Giuseppe Sinopoli
» Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD
» Don Carlo(s) Giuseppe Verdi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: