Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Mangas Kazé : 2 achetés = 1 manga offert
Voir le deal

 

 Auditorium du Louvre

Aller en bas 
+5
Gesualdo
aurele
Xavier
Polyeucte
Stolzing
9 participants
AuteurMessage
Stolzing
Mélomaniaque
Stolzing


Nombre de messages : 962
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/05/2010

Auditorium du Louvre Empty
MessageSujet: Auditorium du Louvre   Auditorium du Louvre EmptySam 5 Juin 2010 - 16:07

C'est sorti depuis quelques semaines déjà. Beaucoup de bons quatuors à cordes (Jérusalem, Tetzlaff, Pacifica, Modigliani, Emerson, Takacs, entre autres), l'octuor du philharmonique de Berlin, des récitals de Mullova et Leonskaja, les Tetzlaff avec Lars Vogt en trio, etc. Une grande curiosité avec les Wesendonck-Lieder chantés par Waltraud Meier et mis en scène par Chéreau. Une très belle saison.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20687
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Auditorium du Louvre Empty
MessageSujet: [Louvre] In der Kindheit frühen Tagen (Meier - Chéreau)   Auditorium du Louvre EmptyMer 10 Nov 2010 - 0:44

In der Kindheit frühen Tagen : 09/11/2010 (21h30)
d'après les Wesendonck Lieder de Richard Wagner

Waltraud Meier, mezzo-soprano
Yael Kareth et Karim Sait, piano
Patrice Chéreau et Thierry Thieû Niang, mise en scène
Moidele Bickel, costumes
Valérie Nègre, assistante à la mise en scène

Musée du Louvre



Comment qualifier cette soirée ? Ni vraiment un récital, ni vraiment une mise en scène, et même ni vraiment un spectacle traditionnel...

Attention, je vais décrire un peu beaucoup ce qu'il se passe... donc si certains ne veulent pas, ne lisez pas le spoiler...

Spoiler:

Voilà... maintenant, on va passer à la prestation...
Déjà, la prestation des pianos est assez bonne. Même si on pourrait espérer par moment un peu moins de "scolaire" et plus de legato. Mais le fait de pouvoir passer du piano le plus proche à celui se trouvant au loin permet de donner encore plus de sentiments à l'accompagnement, renforçant la nostalgie ambiante. Donc si les émotions passent, c'est plus par le dispositif des trois pianos qu'autre chose.
Du point de vue mise en scène, on sent beaucoup de travail, chaque geste semblant millimétré, réfléchis... D'ailleurs, Chéreau ne quitte pas Meier des yeux, semblant vivre avec elles les sentiments qu'il montre. Comme toujours, Meier est très impressionnante. Si au tout début on est quelque peut surpris par la proximité, rapidement on s'y habitue et Meier semble plus sobre. Le fait de prendre le public à témoin rompt la distance entre ce personnage et nous. Quelques effets de lumière sobres, quelques déplacement et postures donnent toute la dimension au personnage créé. Les quelques textes ajoutés en français ne servent que de lien entre les différentes parties. Toujours rapides et directs.
Et puis Meier enfin... Quelle forme elle tient ! Peut-être que l'acoustique de la première salle (ajoutant un peu d'écho) permet d'arrondir sa voix, mais il n'empêche que l'on trouve ici la grande Meier : les aigus sont francs, sans ce petit vrillement qu'elle peut montrer et les graves sont ronds et pleins. On se trouve face à une Meier nouvelle, digne de ses plus grandes années. Et quelle que soit la mélodie, elle va toujours garder cette qualité vocale bluffante, envoutante et magique ! La proximité et le volume dégagé transpercent l'âme et bouleversent. Car en plus de cette bonne santé vocale, on trouve toujours l'intelligence propre à la chanteuse, cette façon de mettre chaque mot en valeur, de donner du relief à une phrase. Elle cisèle chaque mélodie. Même si le petit écho trouble un peu la diction, on conserve néanmoins un très bon niveau de compréhension en allemand et le français est presque naturel. Vraiment magique ce que fait Meier ce soir.

Vous pouvez donc imaginer l'effet produit par la conjugaison des différents facteurs : interprétation de Meier, santé vocale de Meier, cadre du Louvre, mise en scène de Chéreau, proximité avec le personnage... tout s'ajoute pour vivre un moment hors du temps, très émouvant (comment rester de marbre devant toutes ces émotions qui nous sont envoyées directement). Une soirée mémorable donc.



Il y a tout de même quelques points négatifs, non pas dans ce qui est proposé au public, mais plutôt venant du public lui-même... Comment ne pas rester silencieux tout au long de ce spectacle ? Déjà au tout début, les gens entrent dans la salle, voient Meier, mais continuent à parler, à bouger... Et lors des mouvements, beaucoup ne peuvent s'empêcher de faire leur petits commentaires, tout en jouant des coudes pour être bien sûr devant. C'est cet effet de troupeau qui pose problème... Un plus grand respect, une plus grande retenue ne serait pas trop demander ? Et cela permettrait d'encore mieux apprécier cette soirée.


Au final, un véritable triomphe, le public applaudissant pendant au moins 20 minutes... Tous ovationnés, avec Chéreau qui reçoit un triomphe, mais Meier qui reste la plus applaudie. Tous semblent très heureux, content de l'accueil. J'ai rarement vu Meier aussi souriante et joyeuse que lors de ces applaudissements : elle court dans la galerie, finissant sur une glissade pour recevoir ce triomphe. Alors que tous les artistes s'en vont dans la galerie, les applaudissements n'arrêtant pas, ils reviendront une dernière fois...


Quelle émotion cette soirée encore une fois...
Arte est créditée dans les partenariats... On peut donc espérer que ce spectacle soit filmé. Que ce soit avec ou sans public, mais en gardant ce portrait de femme et le cadre. Cette expérience n'aura jamais le même impact en vidéo, mais il gravera tout de même un moment de théâtre, de musique et d'émotions.

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89200
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Auditorium du Louvre Empty
MessageSujet: Re: Auditorium du Louvre   Auditorium du Louvre EmptyMer 10 Nov 2010 - 0:48

Eh ben!

Mais... si j'ai bien compris il n'y avait que les Wesendonck au programme, donc 20 minutes de musique, et tout le reste de la mise en scène muette?
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23482
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Auditorium du Louvre Empty
MessageSujet: Re: Auditorium du Louvre   Auditorium du Louvre EmptyMer 10 Nov 2010 - 0:48

Merci pour ce compte-rendu. Cela semble effectivement tout à fait intéressant comme spectacle.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20687
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Auditorium du Louvre Empty
MessageSujet: Re: Auditorium du Louvre   Auditorium du Louvre EmptyMer 10 Nov 2010 - 0:56

Xavier a écrit:
Mais... si j'ai bien compris il n'y avait que les Wesendonck au programme, donc 20 minutes de musique, et tout le reste de la mise en scène muette?

Il y avait déjà les temps de déplacement... Mais aussi des coupures. Stehe Still par exemple était coupé à chaque strophe... Et puis les petits passages parlés.
Disons que au final, àa devait durer 35 minutes je pense... donc 15 minutes autres que le Wesendonck. Sachant qu'on avait quand même des petits préludes, sorte de rêve ou de souvenirs qui venaient entre les Lied.



_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Gesualdo
Mélomane averti
Gesualdo


Nombre de messages : 424
Date d'inscription : 11/10/2007

Auditorium du Louvre Empty
MessageSujet: Re: Auditorium du Louvre   Auditorium du Louvre EmptyMer 10 Nov 2010 - 1:27

Merci Polyeucte pour ton compte rendu,à vrai dire une belle analyse.Tu as été plus rapide que moi,je voulais le faire. Wink
Alors,que rajouter,pas grand chose.C'est l'un des plus beaux spectacles que j'ai pu voir,et pour longtemps.Je me suis retrouvé,un moment,à la Scala,pour le Tristan de Chéreau,et en même temps beaucoup plus loin.Le concept est une réussite totale.Je n'ai pas eu le droit à la caresse furtive de Waltraud sur l'épaule,comme un autre spectateur,juste à côté de moi,mais Chéreau était devant moi pour "Träume"!Maintenant,pour une captation télé,cela me paraît difficile.Alors que,paradoxalement,j'ai l'impression,que Chéreau,a pensé cette mise en scène comme un film.On passe de séquences avant-arrière,la vision est troublée par le corps du public qui fait obstacle.Alors il faut se faire des cadres,imaginer et recomposer ce qu'on ne voit pas un instant.Un puzzle, qui se dégage quand même assez rapidement.Mais,si c'est filmé et cadré par Chéreau,oui.Vraiment un moment unique!
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20687
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Auditorium du Louvre Empty
MessageSujet: Re: Auditorium du Louvre   Auditorium du Louvre EmptyMer 10 Nov 2010 - 1:40

Gesualdo a écrit:
Mais,si c'est filmé et cadré par Chéreau,oui.Vraiment un moment unique!

C'est ce que j'espère... Et vu comme il était là, à regarder... Je l'espère vraiment!

drunken

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Gesualdo
Mélomane averti
Gesualdo


Nombre de messages : 424
Date d'inscription : 11/10/2007

Auditorium du Louvre Empty
MessageSujet: Re: Auditorium du Louvre   Auditorium du Louvre EmptyMer 10 Nov 2010 - 2:04

Sur la fiche du programme,il est indiqué "remerciements à l'Académie des Beaux Arts de Munich où le spectacle a été créé le 16 mai 2010".Tu confirmes,Polyeucte?
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20687
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Auditorium du Louvre Empty
MessageSujet: Re: Auditorium du Louvre   Auditorium du Louvre EmptyMer 10 Nov 2010 - 2:05

Gesualdo a écrit:
Sur la fiche du programme,il est indiqué "remerciements à l'Académie des Beaux Arts de Munich où le spectacle a été créé le 16 mai 2010".Tu confirmes,Polyeucte?

Oui! Very Happy

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Gesualdo
Mélomane averti
Gesualdo


Nombre de messages : 424
Date d'inscription : 11/10/2007

Auditorium du Louvre Empty
MessageSujet: Re: Auditorium du Louvre   Auditorium du Louvre EmptyMer 10 Nov 2010 - 2:12

Je conseille à tous de lire le spoiler de Polyeucte:la description est d'une fidélité par rapport au spectacle...Rien de mieux pour se faire une idée.Merci.
Revenir en haut Aller en bas
fliegender
Mélomaniaque
fliegender


Nombre de messages : 1007
Date d'inscription : 12/07/2009

Auditorium du Louvre Empty
MessageSujet: Re: Auditorium du Louvre   Auditorium du Louvre EmptyJeu 11 Nov 2010 - 13:19

Merci Poly !

Je voulais y aller et au final... on ne peut pas tout voir non plus. Ton CR -- comme si j'y etais Cool
Revenir en haut Aller en bas
Gesualdo
Mélomane averti
Gesualdo


Nombre de messages : 424
Date d'inscription : 11/10/2007

Auditorium du Louvre Empty
MessageSujet: Re: Auditorium du Louvre   Auditorium du Louvre EmptyJeu 11 Nov 2010 - 23:29

Cette réalisation est signée Patrice Chéreau et Thierry Thieû Niang.Je me demandais quelle était la part de l'un et l'autre.Le geste,reprend un certain nombre d'images du Tristan de la Scala.
Revenir en haut Aller en bas
Froberger
Mélomaniaque
Froberger


Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 05/05/2010

Auditorium du Louvre Empty
MessageSujet: Re: Auditorium du Louvre   Auditorium du Louvre EmptyJeu 11 Nov 2010 - 23:39

Gesualdo a écrit:
Cette réalisation est signée Patrice Chéreau et Thierry Thieû Niang.
Aucune idée, mais j'ai vu une mise-en-scène de Thierry Thieû Niang à Aix : Le Retour de Strasnoy, et je me rappelle avoir trouver cela très pertinent, sobre et bien intéressant surtout au vu des moyens réduits qu'il avait à disposition (le Domaine du Grand Saint Jean est actuellement en refection, et, bref, pour faire court, la scène faisait à peine 6 mètres de profondeur, et il y avait pas de coulisses).
Revenir en haut Aller en bas
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl


Nombre de messages : 13311
Age : 31
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Auditorium du Louvre Empty
MessageSujet: Re: Auditorium du Louvre   Auditorium du Louvre EmptySam 13 Nov 2010 - 17:24

Pfiou, je suis tellement déçu d'avoir raté ça... C'était que les Wesendonck, mais je m'en fiche. Rien que pour voir Waltraud chanter de près... Sad


Je te hais Polyeucte, tu aurais au moins pu me faire le plaisir de prétendre ce spectacle raté ! Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20687
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Auditorium du Louvre Empty
MessageSujet: Re: Auditorium du Louvre   Auditorium du Louvre EmptySam 13 Nov 2010 - 23:25

Wolferl a écrit:
Je te hais Polyeucte, tu aurais au moins pu me faire le plaisir de prétendre ce spectacle raté ! Evil or Very Mad

Mr.Red Mr.Red

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Théo B
Mélomane averti



Nombre de messages : 446
Age : 38
Date d'inscription : 06/09/2010

Auditorium du Louvre Empty
MessageSujet: Angelich/Suwanai au Louvre ce 21/09   Auditorium du Louvre EmptyMer 21 Sep 2011 - 11:43

J'ai une place à vendre ou céder... http://www.louvre.fr/llv/auditorium/detail_evenement.jsp;jsessionid=T5gf1M7x8ctpz4MqZWYtnJWWgPnHGQ5Ghj25t1wnwCt9XXpXdJh2!-1912130889?CONTENT%3C%3Ecnt_id=10134198674205819&CURRENT_LLV_EVENT%3C%3Ecnt_id=10134198674205819&FOLDER%3C%3Efolder_id=9852723696500957
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Auditorium du Louvre Empty
MessageSujet: Re: Auditorium du Louvre   Auditorium du Louvre Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Auditorium du Louvre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Auditorium du Louvre 2018-2019
» Auditorium du Louvre 2014-2015
» Auditorium du Louvre 2015-2016
» L'Opéra de la modernité à l'Auditorium du Louvre (2012)
» Louvre 2016/2017

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: