Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Logitech Souris Gamer G502 Hero + Tapis de souris G240
39.99 €
Voir le deal

 

 Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité)

Aller en bas 
+34
ScareDe2
calbo
Anthony
eric7591
lulu
Jaky
Polyeucte
Golisande
starluc
Benedictus
Froberger
Toxic
Rameau
Cello
Iskender
arnaud bellemontagne
Hidraot
antrav
*Nico
Mariefran
Ophanin
Pison Futé
Guillaume
Cololi
DavidLeMarrec
Wolferl
Jules Biron
Francesco
WoO
Richard
adriaticoboy
OYO TOHO
Xavier
Zeno
38 participants
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno


Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) Empty
MessageSujet: Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité)   Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) EmptySam 12 Juin 2010 - 0:16

Selon vous, quels sont les compositeurs les plus inégaux ? Ceux dont une partie des oeuvres - voire une seule - vous renverse, cependant que le reste vous navre ? Ceux pour lesquels, et non sans un agacement à peine retenu, vous nourrissez autant d'élans effusifs que de désamour, autant de tendresse que de ressentiment ? En d'autres termes, quels sont ces créateurs capables du meilleur comme du pire, se hissant un jour sur les sommets et plongeant en d'autres temps dans les bas-fonds de la platitude ?

Attention, je ne parle pas du caractère presque toujours inégal des corpus - n'est pas Ravel qui veut - mais bel et bien de ces anguilles musiciennes qui ont hissé les montagnes russes de l'inspiration à la hauteur d'un portrait somme toute assez définitif.

Pour ma part, je retiens des noms aussi différents que Schubert, Schumann, Wagner, Stravinski ou Takemitsu, mais le plus épatant c'est Bruckner : dans une même oeuvre - que dis-je, dans un même mouvement de symphonie, il est capable de dresser un constat à l'amiable entre les splendeurs du paradis et le plus atroce pompiérisme. Chapeau l'artiste !
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89361
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) Empty
MessageSujet: Re: Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité)   Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) EmptySam 12 Juin 2010 - 0:21

Zeno a écrit:

Pour ma part, je retiens des noms aussi différents que Schubert, Schumann, Wagner, Stravinski ou Takemitsu, mais le plus épatant c'est Bruckner : dans une même oeuvre - que dis-je, dans un même mouvement de symphonie, il est capable de dresser un constat à l'amiable entre les splendeurs du paradis et le plus atroce pompiérisme. Chapeau l'artiste !

Stravinsky est le premier nom qui me vient, mais je mettrais Berlioz aussi dans le lot.

Takemitsu je ne vois pas, j'y trouve peu d'énormes chefs d'oeuvre mais également peu de ratés...

Wagner non plus je ne vois pas, ses 10 "grands" opéras sont de superbes réussites (pas tout à fait d'égale valeur bien sûr), évidemment si tu vas chercher les trucs genre ouverture de Faust, bon...
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno


Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) Empty
MessageSujet: Re: Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité)   Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) EmptySam 12 Juin 2010 - 0:24

C'est abyssal entre ses premiers opéras, sa musique pour piano, quelques pages d'orchestre, et les pages sublimissimes qu'on connaît tous.

Berlioz, oui, j'y avais pensé.

Takemitsu a écrit des oeuvres splendides, elles jouxtent des pages d'inspiration très quelconque, je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89361
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) Empty
MessageSujet: Re: Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité)   Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) EmptySam 12 Juin 2010 - 0:26

Zeno a écrit:

Takemitsu a écrit des oeuvres splendides, elles jouxtent des pages d'inspiration très quelconque, je trouve.

C'est quelqu'un qui a énormément écrit, donc c'est inévitable.
Mais ça me paraît moins criant que Stravinsky ou Berlioz.

A vrai dire c'est même un de ceux que j'aurais mis dans les compositeurs les plus égaux... je vois quand même très peu de ratés, quelque chose de très homogène dans sa production dans l'ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
OYO TOHO
Des chiffres et des Lettres
OYO TOHO


Nombre de messages : 6993
Localisation : LH
Date d'inscription : 05/06/2007

Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) Empty
MessageSujet: Re: Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité)   Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) EmptySam 12 Juin 2010 - 0:31

Tchaikovski, Chostakovitch, Stravinsky, Schubert (même si c'est mon compositeur préféré, je n'aime pas tout), Berlioz, Franck.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/decapitum
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno


Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) Empty
MessageSujet: Re: Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité)   Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) EmptySam 12 Juin 2010 - 0:35

Franck, oui, c'est certain. Entre certains choeurs des Béatitudes, certaines pièces d'orgue, et le mouvement lent du Quintette, bonjour le grand écrat.

N'oublions pas Schumann : il a des choses de lui vraiment faibles (oeuvres pour piano, certains Lieder...), et à côté de cela, des merveilles.
Revenir en haut Aller en bas
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy


Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) Empty
MessageSujet: Re: Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité)   Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) EmptySam 12 Juin 2010 - 0:39

Zeno a écrit:
mais le plus épatant c'est Bruckner : dans une même oeuvre - que dis-je, dans un même mouvement de symphonie, il est capable de dresser un constat à l'amiable entre les splendeurs du paradis et le plus atroce pompiérisme. Chapeau l'artiste !
Tu connais sûrement la fameuse formule de je ne sais plus qui (von Bülow ? ou Furtwängler ?) sur Bruckner: "moitié Dieu, moitié dadais" hehe
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno


Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) Empty
MessageSujet: Re: Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité)   Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) EmptySam 12 Juin 2010 - 0:44

C'est tellement vrai.
Voilà pourquoi je crois à une intervention extérieure à l'homme : Bruckner est une sorte de preuve vivante de la grâce poussant sur la musique militaire.

va ignorer le Très-Haut, après ça... bounce
Revenir en haut Aller en bas
Richard
Mélomaniaque
Richard


Nombre de messages : 1278
Age : 49
Date d'inscription : 23/01/2007

Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) Empty
MessageSujet: Re: Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité)   Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) EmptySam 12 Juin 2010 - 0:56

adriaticoboy a écrit:
Zeno a écrit:
mais le plus épatant c'est Bruckner : dans une même oeuvre - que dis-je, dans un même mouvement de symphonie, il est capable de dresser un constat à l'amiable entre les splendeurs du paradis et le plus atroce pompiérisme. Chapeau l'artiste !
Tu connais sûrement la fameuse formule de je ne sais plus qui (von Bülow ? ou Furtwängler ?) sur Bruckner: "moitié Dieu, moitié dadais" hehe

Je crois que c'est Mahler en fait qui parlait de Bruckner en ces mots.
Alors, justement, le premier nom qui me vient à l'esprit dans ce cadre, c'est Mahler...dont je peux littéralement adorer certaines choses, au point qu'il me semble toucher par la grâce à l'instar d'un Mozart par moment...Et puis à d'autres moments, je n'en peux plus de ces boursuflures musicales.
Et pourtant, je suis en plein coming-out mahlérien.
Bruckner aussi quelquefois me fatigue sérieusement.
Enfin, je pourrais dire que tous les compositeurs que j'aime ne me convainquent pas toujours.
Une exception : Brahms.
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno


Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) Empty
MessageSujet: Re: Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité)   Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) EmptySam 12 Juin 2010 - 1:00

Dans mes bras !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! C'est EXACTEMENT mon point de vue : rien, chez Brahms, ne me semble raté, ni même faible.
Evidemment, j'ai mes préférences.

Pour Mahler, je te suis... à moitié. Il y a toujours du sens et de l'épaisseur humaine, même si ça boursoufle grave par moments. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Richard
Mélomaniaque
Richard


Nombre de messages : 1278
Age : 49
Date d'inscription : 23/01/2007

Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) Empty
MessageSujet: Re: Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité)   Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) EmptySam 12 Juin 2010 - 1:09

Zeno a écrit:
Dans mes bras !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! C'est EXACTEMENT mon point de vue : rien, chez Brahms, ne me semble raté, ni même faible.
Evidemment, j'ai mes préférences.

Et pourtant, j'ai bien conscience que Brahms fait figure de compositeur rétrograde face à des gens comme Bruckner ou Mahler, même si Schönberg l'a réhabilité par la suite...D'ailleurs, j'aimerais bien qu'on m'explique ce que Schonberg a dit à propos de Brahms....
Mais non, je ne vois rien qui me déplaise....

Zeno a écrit:

Pour Mahler, je te suis... à moitié. Il y a toujours du sens et de l'épaisseur humaine, même si ça boursoufle grave par moments. Very Happy

Ah mais j'adore Mahler attention, mais voilà, ça boursoufle. Mais qui a composé un final comme celui de la 3eme, de la 6eme ou de la 9eme ???
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno


Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) Empty
MessageSujet: Re: Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité)   Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) EmptySam 12 Juin 2010 - 1:14

Dans mes bras de nouveau !!!!
Le finale de la 9ème, c'est tout simplement sidérant, cosmique, tellurique, insondable.

On sait assez tout le bien que Schönberg a dit de Brahms, et pour le reste, il me semble que l'image de compositeur rétrograde commence à avoir du plomb dans l'aile.
Et puis quelle importance ? Son oeuvre est tout simplement, sur la durée, le corpus intégral le plus régulièrement beau de toute l'histoire de la musique.
Avec celui de Ravel, peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89361
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) Empty
MessageSujet: Re: Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité)   Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) EmptySam 12 Juin 2010 - 1:16

Richard a écrit:
Zeno a écrit:
Dans mes bras !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! C'est EXACTEMENT mon point de vue : rien, chez Brahms, ne me semble raté, ni même faible.
Evidemment, j'ai mes préférences.

Et pourtant, j'ai bien conscience que Brahms fait figure de compositeur rétrograde face à des gens comme Bruckner ou Mahler

Face à Bruckner (Mahler c'est tout de même plus tardif) je ne vois pas trop en quoi.
Au niveau rythmique, harmonique, et même pour l'orchestration, il est loin d'être en retrait!
Revenir en haut Aller en bas
Richard
Mélomaniaque
Richard


Nombre de messages : 1278
Age : 49
Date d'inscription : 23/01/2007

Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) Empty
MessageSujet: Re: Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité)   Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) EmptySam 12 Juin 2010 - 1:17

Ah sinon, un compositeur qui me pose beaucuop de problèmes, c'est Debussy....
Je trouve sa musique sublime, d'une classe et d'une élégance incroyables. Mais à part Pelléas, qui est un cas à part, ça me procure 0 émotion.
Revenir en haut Aller en bas
Richard
Mélomaniaque
Richard


Nombre de messages : 1278
Age : 49
Date d'inscription : 23/01/2007

Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) Empty
MessageSujet: Re: Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité)   Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) EmptySam 12 Juin 2010 - 1:18

Xavier a écrit:
Richard a écrit:
Zeno a écrit:
Dans mes bras !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! C'est EXACTEMENT mon point de vue : rien, chez Brahms, ne me semble raté, ni même faible.
Evidemment, j'ai mes préférences.

Et pourtant, j'ai bien conscience que Brahms fait figure de compositeur rétrograde face à des gens comme Bruckner ou Mahler

Face à Bruckner (Mahler c'est tout de même plus tardif) je ne vois pas trop en quoi.
Au niveau rythmique, harmonique, et même pour l'orchestration, il est loin d'être en retrait!

Attention, je ne fais que répéter ce que j'ai lu et comment Brahms était perçu comme un romantique tardif....Mais la forme reste de facture très classique non ?
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno


Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) Empty
MessageSujet: Re: Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité)   Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) EmptySam 12 Juin 2010 - 1:19

Pelléas suscite des débats sans fin. Je suis loin d'être un inconditionnel de cet opéra, mais tout de même, à de nombreuses reprises, quelle musique, mais quelle musique !
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89361
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) Empty
MessageSujet: Re: Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité)   Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) EmptySam 12 Juin 2010 - 1:20

Richard a écrit:

Attention, je ne fais que répéter ce que j'ai lu et comment Brahms était perçu comme un romantique tardif....Mais la forme reste de facture très classique non ?

Oui certes... il ne fait pas exploser les cadres comme Mahler.
Mais sur le fond, il n'est ni en avance ni rétrograde pour ces années-là. (il est mort en 1897)
Revenir en haut Aller en bas
Richard
Mélomaniaque
Richard


Nombre de messages : 1278
Age : 49
Date d'inscription : 23/01/2007

Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) Empty
MessageSujet: Re: Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité)   Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) EmptySam 12 Juin 2010 - 1:21

Xavier a écrit:
Richard a écrit:

Attention, je ne fais que répéter ce que j'ai lu et comment Brahms était perçu comme un romantique tardif....Mais la forme reste de facture très classique non ?

Oui certes... il ne fait pas exploser les cadres comme Mahler.
Mais sur le fond, il n'est ni en avance ni rétrograde pour ces années-là. (il est mort en 1897)

Oui, enfin j'imagine que ce genre de débat nécessite des connaissances en théorie musicale qui dépassent largement le cadre de mes propos de comptoir de buvette de la salle Pleyel.
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO


Nombre de messages : 14300
Date d'inscription : 14/04/2007

Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) Empty
MessageSujet: Re: Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité)   Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) EmptySam 12 Juin 2010 - 1:29

Richard a écrit:
Ah sinon, un compositeur qui me pose beaucuop de problèmes, c'est Debussy....
Je trouve sa musique sublime, d'une classe et d'une élégance incroyables. Mais à part Pelléas, qui est un cas à part, ça me procure 0 émotion.

J'ai exactement la même sensation... mais avec Ravel. Il me laisse généralement froid, même s'il y a heureusement quelques exceptions : la Valse, le mouvement lent du concerto pour piano, le lever du jour de Daphnis. Quant à Debussy, s'il me pose beaucoup de problèmes, je ne trouve pas du tout sa musique sublime.

Par contre je ne trouve pas que Frank soit un compositeur inégal.


Dernière édition par WoO le Sam 12 Juin 2010 - 1:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Richard
Mélomaniaque
Richard


Nombre de messages : 1278
Age : 49
Date d'inscription : 23/01/2007

Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) Empty
MessageSujet: Re: Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité)   Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) EmptySam 12 Juin 2010 - 1:31

WoO a écrit:
Richard a écrit:
Ah sinon, un compositeur qui me pose beaucuop de problèmes, c'est Debussy....
Je trouve sa musique sublime, d'une classe et d'une élégance incroyables. Mais à part Pelléas, qui est un cas à part, ça me procure 0 émotion.

J'ai exactement la même sensation... mais avec Ravel. Il me laisse généralement complètement froid, même s'il y a heureusement quelques exceptions : la Valse, le mouvement lent du concerto pour piano, le lever du jour de Daphnis. Quant à Debussy, s'il me pose beaucoup de problèmes, je ne trouve pas du tout sa musique sublime.


Bon, personnellement, j'ai abordé ce répertoire par Boulez, je ne crois pas que ça aide...
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 3999
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) Empty
MessageSujet: Re: Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité)   Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) EmptySam 12 Juin 2010 - 1:37

J'ai un ami qui dit des Histoires naturelles que c'est la voie de garage de la mélodie de française. Caricature de caricature qui aboutit à une épuration à la limite du rien.

C'est vrai que cette musique me laisse encore plus froid que celle de Debussy.
Revenir en haut Aller en bas
Richard
Mélomaniaque
Richard


Nombre de messages : 1278
Age : 49
Date d'inscription : 23/01/2007

Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) Empty
MessageSujet: Re: Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité)   Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) EmptySam 12 Juin 2010 - 1:43

Grégoire de Tours a écrit:
J'ai un ami qui dit des Histoires naturelles que c'est la voie de garage de la mélodie de française.

Heureusement que Poulenc est passé par là non ?
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89361
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) Empty
MessageSujet: Re: Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité)   Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) EmptySam 12 Juin 2010 - 1:48

Grégoire de Tours a écrit:
J'ai un ami qui dit des Histoires naturelles que c'est la voie de garage de la mélodie de française. Caricature de caricature qui aboutit à une épuration à la limite du rien.

C'est vrai que cette musique me laisse encore plus froid que celle de Debussy.

Tu n'entends rien d'intéressant là-dedans? L'harmonie, absolument extraordinaire, une des plus fines qui soient de tout le répertoire...
Et une poésie, une tendresse...

Mais à on part dans le j'aime ou pas untel, ça devient HS...
Revenir en haut Aller en bas
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron


Nombre de messages : 12381
Age : 30
Date d'inscription : 23/02/2007

Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) Empty
MessageSujet: Re: Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité)   Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) EmptySam 12 Juin 2010 - 5:28

Shoenberg.
Il a écrit les Gurrelieder et la Nuit Transfigurée, et après hop! plus rien.



@Arnaud: siffle
Revenir en haut Aller en bas
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl


Nombre de messages : 13311
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) Empty
MessageSujet: Re: Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité)   Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) EmptySam 12 Juin 2010 - 7:47

On peut rajouter Mozart aussi dans le lot, qui a écrit parfois, et pas que dans ses oeuvres de jeunesse, des choses très peu inspirées.

Boismortier c'est aussi l'exemple type de la musique écrite au kilomètre qui peut se révéler excellente ou complètement insipide...

J'ai envie de citer Grétry, mais je vais me faire taper dessus. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95087
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) Empty
MessageSujet: Re: Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité)   Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) EmptySam 12 Juin 2010 - 8:56

Zeno a écrit:
Pour ma part, je retiens des noms aussi différents que Schubert, Schumann, Wagner, Stravinski ou Takemitsu, mais le plus épatant c'est Bruckner : dans une même oeuvre - que dis-je, dans un même mouvement de symphonie, il est capable de dresser un constat à l'amiable entre les splendeurs du paradis et le plus atroce pompiérisme. Chapeau l'artiste !
Pas d'accord du tout pour Schumann : dedans, tout est excellent sauf les quatuors.

Schubert, pourquoi pas, mais c'est une inégalité logique : c'est une esthétique qui évolue vers de plus en plus de génie. Il y a énormément d'oeuvres que je trouve sans intérêt chez lui (déjà à peu près tout le piano à part les quatre mains, les Impromptus, les Klavierstücke et les deux dernières sonates...), mais au fil du temps, il raffine sa manière et ne produit plus que des Everest musicaux. Ca ne me paraît pas tout à fait dans le cahier des charges.

Berlioz, Wagner, Stravinsky, tout à fait. Et bien sûr Damase. bounce
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32480
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) Empty
MessageSujet: Re: Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité)   Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) EmptySam 12 Juin 2010 - 9:59

Pas du tout d'accord sur Bruckner (et même Mahler) : son oeuvre est d'une grande unité : tout le temps un chef d'oeuvre. Même Mahler ne fait pas aussi bien de ce point de vue.

Les 2 noms qui me viennent ce sont évidemment Wagner et Stravinsky.
L'un pour Tannhauser ... comment supporter les doublures de la ligne de chant à l'orchestre par ex dans l'acte 1, quand on a gouté au divin dans Tristan ... impossible.
Stravinsky car il ne retrouvera jamais le niveau d'inspiration de sa jeunesse.

Je citerai aussi Strauss : oui ses poèmes symphoniques sont géniaux, certains de ses opéra aussi ... mais il y en a dans le lot où c'est uniquement du blabla, c'est franchement décevant quand on a pris une claque avec Salomé ou Zarathustra (ou les 4 derniers lieder).

Schoenberg aussi : il peut faire des oeuvres extrêmement sensuelle puis dans sa pire période faire qq ch d'hérmétique comme jamais (Variations par ex ...)

Messiaen en fait parti également : il passe de fulgurance dans certaines oeuvres, a du nettement moins inspiré dans d'autres.

Au contraire il y en a 2 qui ne me décoivent jamais : Debussy et Bruckner.

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95087
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) Empty
MessageSujet: Re: Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité)   Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) EmptySam 12 Juin 2010 - 10:09

Cololi a écrit:
L'un pour Tannhauser ... comment supporter les doublures de la ligne de chant à l'orchestre par ex dans l'acte 1, quand on a gouté au divin dans Tristan ... impossible.
Si, si, c'est possible. Je crois que Zeno pensais comme moi à la Symphonie en ut et autres feuillets d'album.

Cela dit, personnellement j'adore vraiment tout son piano et ses Scènes de Faust. hehe


Citation :
Au contraire il y en a 2 qui ne me décoivent jamais : Debussy
Même les Rhapsodies ? Et lorsque tu as goûté à Pelléas, tu n'es pas gêné par la différence avec le Fils Prodigue ?

Cela dit, je trouve ça remarquable aussi, moi.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Francesco
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 3999
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) Empty
MessageSujet: Re: Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité)   Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) EmptySam 12 Juin 2010 - 10:56

Xavier a écrit:
Grégoire de Tours a écrit:
J'ai un ami qui dit des Histoires naturelles que c'est la voie de garage de la mélodie de française. Caricature de caricature qui aboutit à une épuration à la limite du rien.

C'est vrai que cette musique me laisse encore plus froid que celle de Debussy.

Tu n'entends rien d'intéressant là-dedans? L'harmonie, absolument extraordinaire, une des plus fines qui soient de tout le répertoire...
Et une poésie, une tendresse...

Mais à on part dans le j'aime ou pas untel, ça devient HS...
Non mais l'intérêt ça n'a rien à avoir avec l'amour !

Sinon c'était juste pour discuter la question de Ravel le plus égaux des compositeurs et polémiquer un peu.

D'accord avec Richard en ce qui concerne Poulenc qui choisit autre chose avec des réussites étonnantes.
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume


Nombre de messages : 17530
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) Empty
MessageSujet: Re: Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité)   Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) EmptySam 12 Juin 2010 - 11:12

Cololi a écrit:
Pas du tout d'accord sur Bruckner (et même Mahler) : son oeuvre est d'une grande unité : tout le temps un chef d'oeuvre. Même Mahler ne fait pas aussi bien de ce point de vue.

Les 2 noms qui me viennent ce sont évidemment Wagner et Stravinsky.
L'un pour Tannhauser ... comment supporter les doublures de la ligne de chant à l'orchestre par ex dans l'acte 1, quand on a gouté au divin dans Tristan ... impossible.
Stravinsky car il ne retrouvera jamais le niveau d'inspiration de sa jeunesse.

Je citerai aussi Strauss : oui ses poèmes symphoniques sont géniaux, certains de ses opéra aussi ... mais il y en a dans le lot où c'est uniquement du blabla, c'est franchement décevant quand on a pris une claque avec Salomé ou Zarathustra (ou les 4 derniers lieder).

.

Ah pour moi Strauss est l'archétype du compositeur non-inégal, sachant toujours se renouveler, avec pas mal d'oeuvres géniales, beaucoup de trés grandes oeuvres et peu d'oeuvres médiocres (même si je ne connais pas les tréfonds de sa production).

Les compositeurs inégaux seraient pour moi les belcantistes italiens (sauf Bellini, qui a peu écrit), et aussi certains romantiques (Chopin notamment).

Et Mozart et Bach, mais c'est inhérent à l'immensité de leurs oeuvres.
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 31
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) Empty
MessageSujet: Re: Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité)   Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) EmptySam 12 Juin 2010 - 11:18

A part Donizetti et dans une moindre mesure Rossini, il y a peu de compositeurs que je trouve inégaux... Vraiment, je cherche mais parmi mes préférés, je ne vois pas.
Certes, Verdi a fait des choses très moyennes, mais qui ne sont pas à ce point médiocres.

Peut-être suis-je bon public...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) Empty
MessageSujet: Re: Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité)   Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) EmptySam 12 Juin 2010 - 11:35

Guillaume a écrit:

Les compositeurs inégaux seraient pour moi les belcantistes italiens (sauf Bellini, qui a peu écrit), et aussi certains romantiques (Chopin notamment).
Chopin n'est pas vraiment inégal. A part peut-être quelques mazurkas (et deux ou trois œuvres de musique de chambre) tout se trouve à un niveau vraiment très élevé.
C'est pareil pour le piano de Schumann, à part les œuvres destinées aux apprentis pianistes et éventuellement les fugues op.72 et les études d'après Paganini je ne vois pas d'œuvres faibles.

Par contre chez Haydn je trouve qu'il y a une assez forte inégalité entre sa période médiane et les 20 dernières année où il est totalement génial.
Chez Martinů, il y a aussi une inégalité assez importante (c'est assez visible pour les quatuors).
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89361
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) Empty
MessageSujet: Re: Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité)   Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) EmptySam 12 Juin 2010 - 11:43

Cololi a écrit:

Je citerai aussi Strauss : oui ses poèmes symphoniques sont géniaux, certains de ses opéra aussi ... mais il y en a dans le lot où c'est uniquement du blabla, c'est franchement décevant quand on a pris une claque avec Salomé ou Zarathustra (ou les 4 derniers lieder).

Ce que tu appelles blabla c'est juste du Strauss que tu n'aimes pas ou que tu n'as pas encore compris, mais ce n'est pas moins inspiré pour autant...
Intermezzo, Capriccio... sont des chefs d'oeuvre.
Au contraire, en terme d'opéras, à part peut-être Guntram et Feuersnot, c'est une suite de chefs d'oeuvre ininterrompue.
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO


Nombre de messages : 14300
Date d'inscription : 14/04/2007

Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) Empty
MessageSujet: Re: Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité)   Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) EmptySam 12 Juin 2010 - 12:26

Par contre pas mal de blabla sans intérêt dans les oeuvres symphoniques (Aus Italien, Symphonie domestique, Panathenmachintruc...)
Revenir en haut Aller en bas
Richard
Mélomaniaque
Richard


Nombre de messages : 1278
Age : 49
Date d'inscription : 23/01/2007

Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) Empty
MessageSujet: Re: Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité)   Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) EmptySam 12 Juin 2010 - 12:48

Grégoire de Tours a écrit:

D'accord avec Richard .....

Enfiiiiiiiin !!!! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Ophanin
Fer galant
Ophanin


Nombre de messages : 4576
Age : 35
Date d'inscription : 13/12/2008

Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) Empty
MessageSujet: Re: Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité)   Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) EmptySam 12 Juin 2010 - 13:53

Guillaume a écrit:
Et Mozart et Bach, mais c'est inhérent à l'immensité de leurs oeuvres.

Mozart d'accord. On peut d'ailleurs ajouter tous les Classiques, même Beethoven.

Par contre Bach ? Je ne vois rien qui soit inégal, peut être n'ai-je pas tout entendu.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran


Nombre de messages : 14259
Age : 61
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) Empty
MessageSujet: Re: Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité)   Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) EmptySam 12 Juin 2010 - 13:55

Ophanin a écrit:

Mozart d'accord. On peut d'ailleurs ajouter tous les Classiques, même Beethoven.

affraid



hehe
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno


Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) Empty
MessageSujet: Re: Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité)   Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) EmptySam 12 Juin 2010 - 13:58

Ophanin a écrit:
Guillaume a écrit:
Et Mozart et Bach, mais c'est inhérent à l'immensité de leurs oeuvres.

Mozart d'accord. On peut d'ailleurs ajouter tous les Classiques, même Beethoven.

Par contre Bach ? Je ne vois rien qui soit inégal, peut être n'ai-je pas tout entendu.

C'est mon compositeur préféré, mais je t'assure que dans les cantates, il y a des arias qui tirent vraiment à la ligne.
Revenir en haut Aller en bas
Ophanin
Fer galant
Ophanin


Nombre de messages : 4576
Age : 35
Date d'inscription : 13/12/2008

Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) Empty
MessageSujet: Re: Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité)   Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) EmptySam 12 Juin 2010 - 13:59

En musique de chambre, il y a quand même de ces "trucs" ! (Un machin pour mandoline, un autre pour haut-bois, et d'autres) Et puis j'ai entendu une marche pour choeur et orchestre, c'est sacrément lourd et dépourvu d'inspiration. tongue

edit : je parle de Beethoven.

Pour Bach, je n'ai pas écouté toutes ses cantates. Ce n'est d'ailleurs pas ce qui m'intéresse le plus. cat
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
*Nico
Mélomane chevronné
*Nico


Nombre de messages : 3601
Date d'inscription : 10/10/2007

Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) Empty
MessageSujet: Re: Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité)   Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) EmptySam 12 Juin 2010 - 14:03

Stravinsky, Bruckner, Berlioz, Haydn, Mozart, Bach, Schubert, Dvorak.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32480
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) Empty
MessageSujet: Re: Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité)   Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) EmptySam 12 Juin 2010 - 14:03

*Niko a écrit:
Stravinsky, Bruckner, Berlioz, Haydn, Mozart, Bach, Schubert, Dvorak.

Voilà ça va mieux Mr.Red

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89361
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) Empty
MessageSujet: Re: Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité)   Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) EmptySam 12 Juin 2010 - 14:07

Je pense que ce n'est pas la peine de créer un autre sujet... mais quels seraient donc les compositeurs les plus "égaux" de l'autre côté?

Pour ma part je vois Ravel (déjà cité), Scriabine (une ou deux pages faibles dans les symphonies et c'est à peu près tout), Dukas, Dutilleux (tellement perfectionnistes ces deux-là!), Berg (il a laissé peu d'opus aussi lui aussi)...
Evidemment il s'agit de parler d'homogénéité dans la qualité, sinon il est aisé de citer Glass... siffle
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav


Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) Empty
MessageSujet: Re: Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité)   Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) EmptySam 12 Juin 2010 - 14:12

Monteverdi. Cherchez du déchet ici, je n'en connais pas pour ma part.
Revenir en haut Aller en bas
*Nico
Mélomane chevronné
*Nico


Nombre de messages : 3601
Date d'inscription : 10/10/2007

Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) Empty
MessageSujet: Re: Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité)   Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) EmptySam 12 Juin 2010 - 14:17

Dans les corpus énormes, j'ai envie de citer Beethoven, Mendelssohn, Brahms.
Pour moi Debussy, c'est quand même d'une grande qualité tout du long.
Bartok aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl


Nombre de messages : 13311
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) Empty
MessageSujet: Re: Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité)   Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) EmptySam 12 Juin 2010 - 14:22

Ophanin a écrit:
Par contre Bach ? Je ne vois rien qui soit inégal
Pas même le tempérament ou les croches, c'est dire !
Strauss a déjà été cité, sinon chez Moussorsgki non plus il n'y a rien à jeter.


Dans les compositeurs inégaux, on peut rajouter Poulenc et Saint-Saëns.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89361
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) Empty
MessageSujet: Re: Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité)   Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) EmptySam 12 Juin 2010 - 14:24

*Niko a écrit:

Pour moi Debussy, c'est quand même d'une grande qualité tout du long.

Pas mal de pièces de piano notamment très négligeables quand même: Marche écossaise, la plus que lente, et j'en passe.
Rien de ça chez Ravel par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
*Nico
Mélomane chevronné
*Nico


Nombre de messages : 3601
Date d'inscription : 10/10/2007

Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) Empty
MessageSujet: Re: Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité)   Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) EmptySam 12 Juin 2010 - 14:28

Xavier a écrit:
*Niko a écrit:

Pour moi Debussy, c'est quand même d'une grande qualité tout du long.

Pas mal de pièces de piano notamment très négligeables quand même: Marche écossaise, la plus que lente, et j'en passe.
Rien de ça chez Ravel par exemple.

J'avoue que je ne connais pas ces pièces... pour le piano, j'ai juste le coffret Philips Arrau... , donc de ce point de vue, c'est d'une grande qualité ! Mr. Green
Mais bon, les pièces que tu cites représentent quoi 5% du corpus ? aller disons 10%. Ca laisse quand même 90% d'œuvres de très grandes qualités voir géniales ! non ?
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89361
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) Empty
MessageSujet: Re: Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité)   Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) EmptySam 12 Juin 2010 - 14:29

C'est à peu près ça. (enfin dans les 90% il n'y a pas que des chefs d'oeuvre non plus)

C'est pour ça que c'est plus "facile" du point de vue de Berg, Dukas ou Dutilleux qui ont laissé très peu d'opus voire épuré leur catalogue.
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno


Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) Empty
MessageSujet: Re: Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité)   Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) EmptySam 12 Juin 2010 - 14:54

Les plus égaux ? Berg, mais Webern aussi. Tout y est passionnant.
Ravel, évidemment.
Brahms, malgré d'inévitables différences de niveau. mais rien n'est faible ou raté. Pas de mauvais goût, pas de concessions.
Monteverdi, ô combien ! Oui, Natrav a mille fois raison.

Et Couperin, jamais mauvais non plus... Et des compositeurs ayant peu écrit, mais des chefs-d'oeuvre. Nicolas de Grigny, par exemple.

Chausson, c'est d'assez égale qualité, aussi. Idem pour Sibelius, je trouve.

On a oublié Liszt : c'est très inégal, tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume


Nombre de messages : 17530
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) Empty
MessageSujet: Re: Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité)   Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) EmptySam 12 Juin 2010 - 14:59

Les plus égaux ? Richie Strauss, Mendelssohn, Bellini, Puccini, Beethoven et Schubert.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) Empty
MessageSujet: Re: Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité)   Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les compositeurs inégaux (en toute subjectivité)
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Lorsque les compositeurs dirigent d'autres compositeurs...!
» Toute une époque !
» La plus grande composition de toute l'histoire??
» Joyeux Noël [version off utilisable toute l'année]
» Bonne année [version off utilisable toute l'année]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: