Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -37%
Couette 2 places (220×240) – Polyester ...
Voir le deal
29 €

 

 Bernarda Fink

Aller en bas 
+2
aurele
Oudread
6 participants
AuteurMessage
Oudread
Mélomane averti
Oudread


Nombre de messages : 158
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 18/05/2010

Bernarda Fink Empty
MessageSujet: Bernarda Fink   Bernarda Fink EmptyMer 21 Juil 2010 - 17:59

Pas de panique ! Elle est toujours là; et bien là ! 55 ans le 29 août prochain - déjà ?! - hein qu'elle ne les fait pas ? Ce charme persistant.... . A ma connaissance, pas encore de fil sur cette chanteuse qui m'enchante; alors j'ai eu envie qu'on parle un peu d'elle.

Née en Argentine en 1955 (de parents slovènes) et qui vit actuellement en Autriche (elle est d'ailleurs remarquablement douée pour les langues), c'est une artiste plutôt discrète , question médias, mais souvent mise en lumière par son talent. Une discographie déjà riche d'une bonne cinquantaine d'enregistrements, dans un vaste répertoire qui va de Monteverdi à Bruckner / Mahler !

elle a essentiellement travaillé avec des chefs réputés baroqueux: les Jacobs, Gardiner, Harnoncourt, Herreweghe, Müllejans...mais pas seulement.Cette mezzo, à l'instar d'une Janet Baker ou Anne-Sophie von Otter donne l'impression de pouvoir (presque) tout chanter... . Je suis, pour ma part, particulièrement sensible à sa voix: le vibrato serré qui me touche le plus depuis...K. Ferrier (à l'étage au-dessous, du point de vue registre).

Alors, que mettre en évidence dans cette discographie ?

D'abord sa Cornelia du Giulio Cesare de Haendel (Jacobs): la plus émouvante - à pleurer - qui soit; sa participation aux Mozart (Cosi, Idoménée, Clémence de Titus) de Jacobs, encore et au Requiem, version Harnoncourt.
Elle a aussi servi - magnifiquement - J.S. Bach: Oratorio de Noël, tant chez Gaediner que chez Harnoncourt. Et puis, surtout (s'il ne fallait retenir qu'un seul de ses Bach: les cantates pour alto avec le Freiburgerbarock Orchester, dir. Petra Mülljans.

On peut l'entendre aussi dans l'Orfeo et Euridice de Gluck (toujours avec Jacobs) et dans 2 oeuvres plus méconnues (Jacobs, encore lui Confused ): Il Primio Omicidio d'A. Scarlatti, et Maddalena Ai Piedi di Cristo de Caldara.

Par ailleurs, B. Fink s'illustre (c'est bien le mot) dans le Lied et la mélodie. J'avoue un gros faible pour ses CD Dvorak (piano R. Vignoles), Brahms (+ Vignoles), Schubert (+ Gerold Huber); un peu moins, je dois dire pour ses Schumann... . Et puis...la surprise du chef ! (au propre comme au figuré): son CD Berlioz / Ravel (Nuits d'été / Shéhérazade et mélodies grecques) avec Kent Nagano ! Ben moi, j'aime beaucoup.

D'autres avis, infos, compléments sur cette chanteuse ?
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23495
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Bernarda Fink Empty
MessageSujet: Re: Bernarda Fink   Bernarda Fink EmptyMer 21 Juil 2010 - 18:09

Je la connais un peu. Son Idamante avec Jacobs sans être exceptionnel est bien. J'avais entendu également sa Cornelia. Je me rappelle avoir été touché par son interprétation. Je l'ai entendue également dans le monologue d'entrée de Pénélope dans Il Ritorno d'Ulisse in Patria sous la direction de Jacobs, c'est très beau. Sinon, je la connais dans les airs "Cruelle mère des amours" et "Quelle plainte en ces lieux m'appelle?" de Phèdre dans Hippolyte et Aricie sous la direction de Minkowski. La diction française est plutôt bonne, l'interprète investie. Elle lui confère une humanité.
J'avais entendu une interview sur Radio Classique il y a quelques années. Elle semble être quelqu'un de très sympathique, de très simple aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Oudread
Mélomane averti
Oudread


Nombre de messages : 158
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 18/05/2010

Bernarda Fink Empty
MessageSujet: Re: Bernarda Fink   Bernarda Fink EmptyVen 23 Juil 2010 - 14:58

Merci, Aurèle, pour ta contribution à l'alimentation de ce fil...contribution malheureusement unique à ce jour; ce qui me déçoit un peu, bien sûr Sad

D'accord, c'est les vacances; mais tout le monde n'est pas parti...si ?
Quand même, je n'imaginais pas qu'une personnalité telle que B. Fink ne rencontrerait ici, semble t-t-il, qu'indifférence.
Bon ben...flop, flop....Je remets mes FInk dans ma discothèque... Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20716
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Bernarda Fink Empty
MessageSujet: Re: Bernarda Fink   Bernarda Fink EmptySam 24 Juil 2010 - 23:26

Je connais très très mal.

J'aurais dû faire plus ample connaissance avec le récital prévu à l'Opéra Comique accompagné à la harpe par Xavier de Maistre... mais elle a annulé... Sad Sad Sad


Désolé...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno


Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

Bernarda Fink Empty
MessageSujet: Re: Bernarda Fink   Bernarda Fink EmptySam 24 Juil 2010 - 23:50

Petite contribution sans trop d'intérêt, mais je l'adore dans ses Schubert et ses Schumann (bah oui, aussi...), ainsi que dans le Berlioz/Ravel.
Curieusement, j'ai moins aimé les Cantates de Bach, pourtant d'une probité stylistique exemplaire. Il y a comme quelque chose de voilé dans le medium qui me gêne (un peu, n'exagérons pas). Mais je n'ai pas ce disque, par exemple, parce que je ne parviens pas à apprivoiser la voix de Fink là-dessus.
Ah si, le Haendel, c'est quelque chose... sunny
Revenir en haut Aller en bas
pianofortiste
Mélomane averti



Nombre de messages : 225
Age : 62
Localisation : TOULON
Date d'inscription : 15/07/2006

Bernarda Fink Empty
MessageSujet: Re: Bernarda Fink   Bernarda Fink EmptyDim 25 Juil 2010 - 6:40

Elle m'ennuie...
Revenir en haut Aller en bas
http://accordsenscene.free.fr
Oudread
Mélomane averti
Oudread


Nombre de messages : 158
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 18/05/2010

Bernarda Fink Empty
MessageSujet: Re: Bernarda Fink   Bernarda Fink EmptyDim 25 Juil 2010 - 8:47

Polyeucte a écrit:
Je connais très très mal.

J'aurais dû faire plus ample connaissance avec le récital prévu à l'Opéra Comique accompagné à la harpe par Xavier de Maistre... mais elle a annulé... Sad Sad Sad


Désolé...

Comme elle n'en est pas encore à faire la tournée des provinces, je n'ai pas eu l'occasion de l'entendre en concert (récital); mais bon, on peut la "connaître" par le disque et les chroniques de presse...?
Revenir en haut Aller en bas
Oudread
Mélomane averti
Oudread


Nombre de messages : 158
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 18/05/2010

Bernarda Fink Empty
MessageSujet: Re: Bernarda Fink   Bernarda Fink EmptyDim 25 Juil 2010 - 9:12

[quote="Zeno"]... Il y a comme quelque chose de voilé dans le medium qui me gêne (un peu) [/quote


C'est peut-être un peu ça qui me la rend si émouvante... . Quant à ses Schumann, oui, bien sûr, c'est fort beau aussi; et je suis loin de détester, mais cela me touche moins que ses enregistrements Schubert, Brahms, J.S Bach, Berlioz / Ravel; sans doute l'habitude d'entendre Schumann par d'autres voix (la plupart masculines) plus...convaincantes à mes oreilles. Je pourrais certes en dire autant à propos de Schubert mais...rien que la composition de son récital nous la rend précieuse; car si l'on entend d'inévitables "tubes" (An di Musik, Du bist die Ruh, An Silvia ou Die junge Nonne...), cela commence très fort avec les Götter Griechenlands (que, pratiquement, personne ne chante), et dès qu'elle lance le premier "schöne Welt", on est conquis; enfin, moi je le suis totalement Smile


Dernière édition par Oudread le Dim 25 Juil 2010 - 9:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Oudread
Mélomane averti
Oudread


Nombre de messages : 158
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 18/05/2010

Bernarda Fink Empty
MessageSujet: Re: Bernarda Fink   Bernarda Fink EmptyDim 25 Juil 2010 - 9:18

pianofortiste a écrit:
Elle m'ennuie...

Ah ! Ben voilà autre chose que de l'indifférence: quand on n'aime pas, faut le dire aussi !
Mais ce qui serait intéressant, c'est de savoir d'où provient cet "ennui". Allergie au timbre de voix ? Peu d'intérêt pour le répertoire abordé...?
Revenir en haut Aller en bas
Zwielicht
Mélomane du dimanche



Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 05/06/2010

Bernarda Fink Empty
MessageSujet: Re: Bernarda Fink   Bernarda Fink EmptyDim 1 Aoû 2010 - 20:07

Oudread a écrit:
Pas de panique ! Elle est toujours là; et bien là ! 55 ans le 29 août prochain - déjà ?! - hein qu'elle ne les fait pas ? Ce charme persistant.... . A ma connaissance, pas encore de fil sur cette chanteuse qui m'enchante; alors j'ai eu envie qu'on parle un peu d'elle.

Née en Argentine en 1955 (de parents slovènes) et qui vit actuellement en Autriche (elle est d'ailleurs remarquablement douée pour les langues), c'est une artiste plutôt discrète , question médias, mais souvent mise en lumière par son talent. Une discographie déjà riche d'une bonne cinquantaine d'enregistrements, dans un vaste répertoire qui va de Monteverdi à Bruckner / Mahler !

elle a essentiellement travaillé avec des chefs réputés baroqueux: les Jacobs, Gardiner, Harnoncourt, Herreweghe, Müllejans...mais pas seulement.Cette mezzo, à l'instar d'une Janet Baker ou Anne-Sophie von Otter donne l'impression de pouvoir (presque) tout chanter... . Je suis, pour ma part, particulièrement sensible à sa voix: le vibrato serré qui me touche le plus depuis...K. Ferrier (à l'étage au-dessous, du point de vue registre).

Alors, que mettre en évidence dans cette discographie ?

D'abord sa Cornelia du Giulio Cesare de Haendel (Jacobs): la plus émouvante - à pleurer - qui soit; sa participation aux Mozart (Cosi, Idoménée, Clémence de Titus) de Jacobs, encore et au Requiem, version Harnoncourt.
Elle a aussi servi - magnifiquement - J.S. Bach: Oratorio de Noël, tant chez Gaediner que chez Harnoncourt. Et puis, surtout (s'il ne fallait retenir qu'un seul de ses Bach: les cantates pour alto avec le Freiburgerbarock Orchester, dir. Petra Mülljans.

On peut l'entendre aussi dans l'Orfeo et Euridice de Gluck (toujours avec Jacobs) et dans 2 oeuvres plus méconnues (Jacobs, encore lui Confused ): Il Primio Omicidio d'A. Scarlatti, et Maddalena Ai Piedi di Cristo de Caldara.

Par ailleurs, B. Fink s'illustre (c'est bien le mot) dans le Lied et la mélodie. J'avoue un gros faible pour ses CD Dvorak (piano R. Vignoles), Brahms (+ Vignoles), Schubert (+ Gerold Huber); un peu moins, je dois dire pour ses Schumann... . Et puis...la surprise du chef ! (au propre comme au figuré): son CD Berlioz / Ravel (Nuits d'été / Shéhérazade et mélodies grecques) avec Kent Nagano ! Ben moi, j'aime beaucoup.

D'autres avis, infos, compléments sur cette chanteuse ?

J'aime bien également ses nuits d'été avec Nagano. Je possède aussi le récital lieder de Brahmes. Je l'apprécie dans les berceuses mais pour le reste je suis moins convaincu. Dans un lied comme Verzagen par exemple Fassbaender m'emmène plus loin. Le programme du disque Schubert n'est pas très original mais je trouve que le duo qu'elle forme avec Huber fonctionne mieux qu'avec Vignoles.
Dans le répertoire baroque, oui, le Caldara, le retour d'ulysse de Monteverdi, le jules césar avec Jacobs ce sont des disques que j'apprécie.
Je ne connais malheureusement pas les Gluck. La dernière fois que je l'ai entendue en live c'était lors de la venue de la staatsk. de Dresde au TCE dans le trio final de Rosenkavalier. Une chanteuse intelligente assurément mais je ne l'ai jamais vue dans une représentation scénique. je l'ai juste entendue en concert
Revenir en haut Aller en bas
Oudread
Mélomane averti
Oudread


Nombre de messages : 158
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 18/05/2010

Bernarda Fink Empty
MessageSujet: Re: Bernarda Fink   Bernarda Fink EmptyDim 1 Aoû 2010 - 20:41

Zwielicht a écrit:
... Dans un lied comme Verzagen par exemple Fassbaender m'emmène plus loin...

Ah ! Les Brahms de Fassbaender, c'est quelque chose, oui...! Tout à fait d'accord. On peut reconnaître à Fassbaender peut-être plus de variété dans la caractérisation des textes, plus d'engagement..? Et donc plus d'impact émotionnel.
Et on va dire que Fink nous donne ici "simplement", quelque chose de très agréable à entendre...Malgré le piano de Vignoles, qui n'est en rien inférieur à Irwin Gage. Dommage que ne figurent pas (dans le CD Fink) les 2 Lieder avec alto; mais là aussi, la comparaison aurait probablement tourné à l'avantage de Fassbaender, qui émeut ici autant que Ferrier... .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Bernarda Fink Empty
MessageSujet: Re: Bernarda Fink   Bernarda Fink Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Bernarda Fink
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: