Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-48%
Le deal à ne pas rater :
Robot pâtissier Continental Edison – 8 L – 1200W
77.79 € 149.99 €
Voir le deal

 

 Le classique vu par les gentils

Aller en bas 
+51
néthou
Cello
Mariefran
jerome
malko
aroldo
cherchemusique
PNJ
Mrguitarcat
Casseroline
PJF
nugava
mr.hutz
Ciro
Jorge
kewnapse
antrav
keane
Wagneropathe
Polyeucte
Richard
gregoirevaziere
Dave
Arch
Guillaume
Picrotal
Octavian
Oudread
Rameau
T-A-M de Glédel
Urbain
Renard
kegue
Ophanin
Xavier
joachim
Jules Biron
arnaud bellemontagne
Otello
Cololi
Francoistit
*Nico
frere elustaphe
aurele
Pison Futé
Zeno
Dosithée le Magicien
HOLLIGER
WoO
OYO TOHO
DavidLeMarrec
55 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Les amateurs de classique sont-ils coincés ?
Plus que les amateurs des autres musiques
Le classique vu par les gentils - Page 6 Vote_lcap7%Le classique vu par les gentils - Page 6 Vote_rcap
 7% [ 7 ]
Moins
Le classique vu par les gentils - Page 6 Vote_lcap2%Le classique vu par les gentils - Page 6 Vote_rcap
 2% [ 2 ]
Pareil
Le classique vu par les gentils - Page 6 Vote_lcap18%Le classique vu par les gentils - Page 6 Vote_rcap
 18% [ 17 ]
(Xavier est un tyran)
Le classique vu par les gentils - Page 6 Vote_lcap10%Le classique vu par les gentils - Page 6 Vote_rcap
 10% [ 10 ]
Juste un peu plus snobs
Le classique vu par les gentils - Page 6 Vote_lcap14%Le classique vu par les gentils - Page 6 Vote_rcap
 14% [ 13 ]
Juste un peu plus pédants
Le classique vu par les gentils - Page 6 Vote_lcap5%Le classique vu par les gentils - Page 6 Vote_rcap
 5% [ 5 ]
Juste un peu plus froids
Le classique vu par les gentils - Page 6 Vote_lcap0%Le classique vu par les gentils - Page 6 Vote_rcap
 0% [ 0 ]
Juste un peu plus hueurs
Le classique vu par les gentils - Page 6 Vote_lcap0%Le classique vu par les gentils - Page 6 Vote_rcap
 0% [ 0 ]
Juste un peu plus fins
Le classique vu par les gentils - Page 6 Vote_lcap16%Le classique vu par les gentils - Page 6 Vote_rcap
 16% [ 15 ]
Juste dans le VRAI, loin des fausses musiques
Le classique vu par les gentils - Page 6 Vote_lcap28%Le classique vu par les gentils - Page 6 Vote_rcap
 28% [ 27 ]
Total des votes : 96
 

AuteurMessage
keane
Mélomaniaque



Nombre de messages : 553
Date d'inscription : 10/02/2010

Le classique vu par les gentils - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le classique vu par les gentils   Le classique vu par les gentils - Page 6 EmptyDim 1 Aoû 2010 - 20:06

PJF a écrit:
Otello a écrit:
Picrotal a écrit:
ce refus procède précisément d'un REFUS de comparer.
ben oui il ne viendrait à personne l'idée de comparer le champagne avec du schweppes ni des serviettes de bains avec des torchons! lol!

Exactement, on ne peut comparer que ce qui est comparable. Et ça me rappelle une interview de Boulez, il y a quelques années, au cours de laquelle il s'insurgeait contre certains coffrets de disques qui mélangeaient allègrement le "classique" avec du pop et du rock, les mettant ainsi sur le même ,plan. Il employait justement cette expression concernant les torchons et les serviettes. Il disait "Oui, le rock est rythmé, mais quelle pauvreté rythmique, comparé au Sacre du Printemps".
.

D'un autre côté, vu les préjugés stupides de Boulez qui a notamment rejeté en bloc Chosta, Rachmaninov et Verdi, on se dit que le rock est plutôt en bonne compagnie...

Il est d'ailleurs ahurissant de voir qu'un mec qui a composé pendant un demi-siècle une musique moins harmonieuse que le grincement de ma porte, se permette de clouer ainsi au pilori des compositeurs de génie et la pop music.
Revenir en haut Aller en bas
Picrotal
Parano lunatique
Picrotal


Nombre de messages : 12617
Age : 46
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

Le classique vu par les gentils - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le classique vu par les gentils   Le classique vu par les gentils - Page 6 EmptyLun 2 Aoû 2010 - 3:34

PJF a écrit:
Picrotal a écrit:
Pour la plupart des gens, la musique c'est la musique populaire, voilà tout.

Oui, c'est bien ça : la "musique" (la vraie musique donc) c'est la musique populaire. Le "classique" c'est pour les snobs, les intellos...


Ben non, c'est juste la musique à laquelle ils pensent en premier lieu, le fait de considérer qu'ils en concluent que c'est la « vraie » musique ou que le classique est pour les snobs et les intellos, c'est un abus d'interprétation total.
Revenir en haut Aller en bas
http://nevertrust.over-blog.com
PJF
Mélomane averti
PJF


Nombre de messages : 238
Age : 83
Localisation : Guadeloupe
Date d'inscription : 27/07/2006

Le classique vu par les gentils - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le classique vu par les gentils   Le classique vu par les gentils - Page 6 EmptyLun 2 Aoû 2010 - 12:09

Picrotal a écrit:

considérer qu'ils en concluent que c'est la « vraie » musique ou que le classique est pour les snobs et les intellos, c'est un abus d'interprétation total.

Ce n'est malheureusement pas du tout un abus d'interprétation, c'est une opinion que j'ai entendue très souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Picrotal
Parano lunatique
Picrotal


Nombre de messages : 12617
Age : 46
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

Le classique vu par les gentils - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le classique vu par les gentils   Le classique vu par les gentils - Page 6 EmptyLun 2 Aoû 2010 - 12:40

PJF a écrit:
Picrotal a écrit:

considérer qu'ils en concluent que c'est la « vraie » musique ou que le classique est pour les snobs et les intellos, c'est un abus d'interprétation total.

Ce n'est malheureusement pas du tout un abus d'interprétation, c'est une opinion que j'ai entendue très souvent.

Sur le base des Victoires de la musique et de la musique classique, si je persiste à dire que c'est un abus d'interprétation. Après, je n'ai jamais entendu personne me dire que le classique c'était pour les intellos ou les snobs. Je ne dis pas que personne ne pense ça, mais considérer que les médias véhiculent cette idée me semble très exagéré.
Revenir en haut Aller en bas
http://nevertrust.over-blog.com
PJF
Mélomane averti
PJF


Nombre de messages : 238
Age : 83
Localisation : Guadeloupe
Date d'inscription : 27/07/2006

Le classique vu par les gentils - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le classique vu par les gentils   Le classique vu par les gentils - Page 6 EmptyLun 2 Aoû 2010 - 17:24

Picrotal a écrit:
considérer que les médias véhiculent cette idée me semble très exagéré.
Bien sûr que non, toute généralisation est abusive, d'ailleurs il y a des médias qui œuvrent très bien pour le "classique" (je n'aime pas du tout ce mot, qui ne veut strictement rien dire).
Mais c'est une attitude implicite (jamais explicite bien sûr) chez beaucoup de médias dits "grand public".
Et si tu n’as « jamais entendu personne (te) dire que le classique c'était pour les intellos ou les snobs », tu as bien de la chance.
Revenir en haut Aller en bas
Picrotal
Parano lunatique
Picrotal


Nombre de messages : 12617
Age : 46
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

Le classique vu par les gentils - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le classique vu par les gentils   Le classique vu par les gentils - Page 6 EmptyLun 2 Aoû 2010 - 19:38

PJF a écrit:
Et si tu n’as « jamais entendu personne (te) dire que le classique c'était pour les intellos ou les snobs », tu as bien de la chance.

Il faut croire que j'en ai, oui. Mais si j'affirme n'avoir jamais entendu quelqu'un me dire cela, ce n'est pas pour le plaisir de contredire bêtement, c'est la stricte vérité.

Et je ne suis décidément pas d'accord avec toi concernant les médias, y compris grand public, même si ceux ci j'en conviens brille rarement par leur intelligence. Mais là, je pense que c'est un débat d'appréciation subjective qui risque de vite devenir stérile...
Revenir en haut Aller en bas
http://nevertrust.over-blog.com
Casseroline
Néophyte



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 02/08/2010

Le classique vu par les gentils - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le classique vu par les gentils   Le classique vu par les gentils - Page 6 EmptyLun 2 Aoû 2010 - 22:21

Mon voisin écoute du classique: il a 36 ans célibataire, chemises a carreaux a la clark kent, et il pousse des cris choquées dès qu'il voit une dame les épaules nues.

c'est une réponse, donc
Revenir en haut Aller en bas
Ophanin
Fer galant
Ophanin


Nombre de messages : 4576
Age : 35
Date d'inscription : 13/12/2008

Le classique vu par les gentils - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le classique vu par les gentils   Le classique vu par les gentils - Page 6 EmptyLun 2 Aoû 2010 - 23:14

Désolé ! Je ne crierai plus.

(Casseroline serait un troll ? siffle )
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
PJF
Mélomane averti
PJF


Nombre de messages : 238
Age : 83
Localisation : Guadeloupe
Date d'inscription : 27/07/2006

Le classique vu par les gentils - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le classique vu par les gentils   Le classique vu par les gentils - Page 6 EmptyMer 4 Aoû 2010 - 2:50

Picrotal a écrit:

Il faut croire que j'en ai, oui. Mais si j'affirme n'avoir jamais entendu quelqu'un me dire cela, ce n'est pas pour le plaisir de contredire bêtement, c'est la stricte vérité.

Je n'en doute pas !
Citation :
Et je ne suis décidément pas d'accord avec toi concernant les médias, y compris grand public, même si ceux ci j'en conviens brille rarement par leur intelligence. Mais là, je pense que c'est un débat d'appréciation subjective qui risque de vite devenir stérile...
Tout à fait d'accord.
Revenir en haut Aller en bas
Mrguitarcat
Mélomane du dimanche



Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 29/04/2011

Le classique vu par les gentils - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le classique vu par les gentils   Le classique vu par les gentils - Page 6 EmptyDim 8 Mai 2011 - 14:38

J' ai regardé la vidéo du débat d'europe 1. En fait la réponse est dans la question: consommation et marketing.

L'objectif est simple, faire du buzz, mettre le stéréotype de l'ado attardé en face d'une représentation guignolesque de l'intello snob pour chercher le conflit. Mais il ne faut pas être dupe, tout cela procède d'une intention: capter le public. A la fois l'ado et le plus vieux se reconnaîtrons ou pas dans ces personnages. Qu'importe le sujet fait mouche dans la tête des auditeurs et c'est cela qui compte: la disponibilité de votre cerveau.

Le fond du débat ne porte pas sur la qualité, la prétendue supériorité intrinsèque d'une musique sur l'autre. Les réponses sont évidentes et il ne s'agit pas de supériorité, ou je ne sais quoi d'autres, qui dans l'univers éthéré des idées placerait à la droite de dieu une musique plus qu'une autre. Tout est bassement matériel, biologique et organique.

Quelles sont les évidences du point de vue d'un musicien ? Un musicien à besoin d'argent pour vivre, pour ce faire il acquiert des techniques, des outils. Exactement comme un artisans apprend son métier. Ces outils sont plus ou moins complexes ( la maîtrise instrumentale, le "solfège", l'oreille, la mémoire, la concentration, l'harmonie, le contrepoints, la danse, la pédagogie etc....).
Plus le musicien dispose d'un bagage important, plus il sera à même de répondre à différentes demandes: jouer pour des amis gratuitement, composer une symphonie, faire un solo de hard-rock, enseigner son savoir... Plus il sera alors apte à survivre. Aujourd'hui une des positions la plus favorable au musiciens consiste en une hyper-spécialisation. C'est le même processus qui est à l'oeuvre dans l'économie, une usine est plus rentable si elle produit que de la bière par exemple et pas un peu de tout, quand bien même les ouvriers seraient capables de manipuler différents outils.

De ce point de vue la musique classique est "supérieure" aux musique dites de variétés, rock compris. Pourquoi? Même si il apparaît que la variété est plus cool, moins prise de tête ce n'est que faux-semblant. Son objectif est de faire de l'argent, la musique est une machine à cash. Il faut donc pour le producteur un ouvrier rentable, ultra-spécialisé et ce uniquement dans la performance scénique et les gesticulations sur plateau télé ( exactement le débbat de europe 1). Le but étant de gagner le maximum il faut que l'ouvrier soit aliéné, rabaissé au rang d'esclave : assujettit à la drogue, il sera dépendant de ses dealers qui souvent sont acoquinés avec le milieu du show-bizz. Le musicien sera coupé du monde des réalités et donc du droit, soumis à un contrat aux clauses souvent horribles qu'il ne pourra que très difficilement remettre en cause au bout de 20 ans de carrière.
Il suffit de voir où sont tomber des grandes vedettes comme le king Elvis ou encore M.Jackson... et encore ceux-la restent dans la mémoire collective, la plupart du temps ils sombrent dans l'oubli.
Le public lui ne perçoit pas cette réalité derrière le mur de strass et de paillettes que la veule engeance médiatique répand au quotidien. Au contraire, la populace à plutôt tendance à croire tous ce qu'on lui dit, et si quelques un sortent de la masse, n'adhèrent pas au discours dominant, l'apparence d'un débat au sujet d'emblée falsifié y remédie. Il permet de détourner le regard des vrais problèmes.

Je ne répond que maintenant à la question de la "supériorité" de la musique dite classique. Cette supériorité n'est pas intrinsèque à la musique ( au style ). Cette musique est "supérieure" dans le sens qu'elle permet au futur musicien une réussite plus certaine qu'en "variété".
Riche d'un savoir durement acquis au prix de labeurs important le musicien sera plus à même de répondre à diverse demandes et donc d'assurer un revenu digne. Face à l'employeur il sera capable de tenir tête haute car conscient et fort de son savoir parfois unique il s'imposera à lui comme un artiste difficile à remplacer. Sa réussite étant redevable des compétences qu'il possède il subira moins l'hystérie collective d'un public uniquement en admiration devant sa plastique et l'explosion d'hormones que procure chacune de ses apparitions..
A ce titre le jazz est comparable au classique, à la différence près que sa tradition est plus jeune. Mais depuis les années 50 il peut offrir au musiciens des garanties certaines de pouvoir pratiquer décemment sa vie durant son art. Ce que la pop ne permet qu'exceptionnellement et que le jazz ne permet que depuis peu ( avant les jazzmen étaient des fils d'esclaves et leur droits peu reconnu au point que leur savoir-faire fut littéralement pillé !).

Le mélomane quelle que soit la musique qu'il écoute n'a pas à se poser trop de question, il aime un genre ( ou plusieurs ) et c'est cela qui définit son échelle des valeurs. Il est prêt à payer une certaine somme d'argent en échange d'un produit, c'est la seule chose qui permet objectivement de définir la valeur d'une chose. On ne lui demande pas de savoir ce qui se passe en coulisse. D'ailleurs il est probable que cela aurait peut-être l'effet de le dégoûter de certaines personnes ou courants musicaux. Il n'a pas de raisons de se demander si ce qu'il aime c'est mieux que ce qu'aime son voisin. Cette question ne pouvant recevoir de réponse convaincante. Seul le musicien lui doit se la poser.

Sortons un instant de l'univers musicale et adaptons le discours à un autre champs d'expertise, par exemple, la santé. Il est évident qu'un médecin aura beaucoup plus de chance d'assurer ses revenus de façon pérenne si celui-ci est fort d'un savoir thérapeutique conséquent. A l'opposé le guérisseur pourra très bien vivre tant que la mode lui permet de capter une clientèle. Cependant si celle-ci venait à décliner il serait sans doute incapable de continuer à exercer son métier si il ne possède pas d'autres cordes à son arc. Le musicien itou. Fort heureusement les modes ne changent guère sur l'échelle d'une vie. Mais on ne peut que constater à quel point l'irruption d'internet a pu bouleverser les habitudes de consommations des personnes en matière de musique. A telle point que le business model dominant semble s'accrocher à une logique passéiste à contre-courant des nouvelles possibilités offertes par la technologie.
Le musiciens lui doit s'adapter à ces nouvelles façons de consommer sa musique au risque de disparaître. Dans ce contexte, l'être éduqué et compétent tirera mieux son épingle du jeu que les autres.
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
Néophyte
PNJ


Nombre de messages : 13
Age : 30
Date d'inscription : 04/05/2011

Le classique vu par les gentils - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le classique vu par les gentils   Le classique vu par les gentils - Page 6 EmptyDim 8 Mai 2011 - 17:12

Une amie m'avait raconté un jour une histoire drôle ! Un bon gros scandale avait éclaté en Martinique (si je me souviens bien) : Tous les membres de l'orchestre symphonique qui était sensé jouer la neuvième de Beethov l'ont joué... En chemise à fleur ! Le publique a hurlé à la mort que c'était une honte, que c'était ridicule, que c'était rabaisser beethov et patati et patata...

Le fait est, et c'est bête à dire, que vu que la musique classique était composée par des aristocrates ou des curés (en tout cas à l'époque baroque et classique), et rarement par Joe le clodo, tout un tat de conventions sont restées. La musique classique doit se jouer en pinguouin. Ça plus des propos que tient Boulez et autre pégus qui prennent au sérieux le terme de "VRAI musique" (je vise personne, j'ai été tenté de réponde ça pour la déconnade, je pense que la plupart ont agit ainsi XD ) qui véhiculent ce genre de cliché... Un peu comme les satanistes et les gothiques !
De plus j'ai un bon souvenir lorsque j'avais fait écouté les Quatre Saisons de Vivaldis à des copains et copine de classe (j'étais même pas encore au collège) la réaction a été instantannée : "Mais c'est pour les vieux !!!"...

Enfin, parce que je me sens d'humeur à aller contre l'expression "don't feed the troll", on peut écouter du classique à trente-six ans et réagir comme une vierge effarouchée dès qu'on voit des épaules nues comme on peut faire du head-bang au Hellfest alors que l'on admire Nathalie Dessay !

(J'ai quand même l'impression de ne pas avoir fait avancer le Shmilblik XD)


Dernière édition par PNJ le Mer 11 Mai 2011 - 2:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mrguitarcat
Mélomane du dimanche



Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 29/04/2011

Le classique vu par les gentils - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le classique vu par les gentils   Le classique vu par les gentils - Page 6 EmptyDim 8 Mai 2011 - 18:04

Ce n'est pas la musique qui à des codes vestimentaires, ce n'est pas tel ou tel style de musique qui est supérieure en soi. Ce sont les musiciens qui la font qui s'imposent et choisissent des codes sociaux. C'est bien le problème de confondre l'oeuvre d'art et les acteurs qui permettent qu'elle existe. C'est comme si je jugeait un être uniquement par le résultat de son travail. Un humain c'est autre chose aussi.

Qu'ensuite on refuse un code social quelconque c'est tout à fait compréhensible. Mais dans cas il faut donner aux autres par soucis d'égalité le droit de faire ainsi aussi. Personnellement les codes vestimentaires véhiculés par le rap et par ses spectateurs ne me conviennent pas, mais à aucun moment je n'irai interdire les gens de les porter ou j'affirmerais que ce ne sont pas de "vrais" vêtement. Cette position serait ridicule.
Maintenant le refus d'un protocole quel qu'il soit expose la personne à la vindicte, à l'exclusion. Les joueurs de cet orchestre auraient du le savoir. C'est une erreur de leur part. On pourrait définir le code du parfait interprète de musique ( et ce quelque soit le style ) ainsi: toujours un cran au dessus du public.
Si à ce concert tous le monde venait en chemise à fleur alors les interprètes auraient pu s'habiller décontracté ( mais point trop s'en faut ). Si les gens sont en costume alors, smoking ou tenu de soirée de rigueur.
C'est exactement pareil pour le reggae, les plus grosses dread locks doivent être affichées par les musiciens et non par le public. Enfin c'est souhaitable.

Ainsi affirmer que la musique doit se jouer en pingouin est une erreur, c'est se méprendre sur la règle de base des tenues vestimentaires du concert. De plus la musique classique n'est pas composé de... La plupart des compositeurs/interprètes les plus célèbres ne sont pas issus de l'aristocratie ni de l'église. Cependant, à l'époque, seuls eux étaient capables de nourrir les musiciens. Ces classes sociales ayant aussi le pouvoir de vie et de mort sur pratiquement quiconque, elles ont choisi certains interdits. Par exemple, l'absence de percussions en musique classique trouve ses racines dans l'interdiction de l'église de voir des gens rentrer en transe au sein de la maison de dieu. Mozart mangeait à la table des valets, rare étaient les artistes familier des puissants.

Sans rentrer dans les détails il est intéressant de constater que la plupart des interprètes qui crachent sur la musique dite "classique" ( ils ne sont pas si nombreux que ça ) n'ont même pas conscience que les sons qu'ils émettent ont étés codifiés par ceux-là même contre lesquels ils répandent leur fiel. Et oui, une certitude c'est que le savoir c'est le pouvoir.
Revenir en haut Aller en bas
cherchemusique
Mélomane averti
cherchemusique


Nombre de messages : 257
Date d'inscription : 29/01/2011

Le classique vu par les gentils - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le classique vu par les gentils   Le classique vu par les gentils - Page 6 EmptyDim 8 Mai 2011 - 18:24

Le classique, c'est vaste, ça regroupe à ce jours 1000 ans d'expérimentation, avec des genres, des styles et des compositeurs qui n'ont parfois pas plus a voir l'un avec l'autre qu'un mettalleux avec Johny.

Il y a tellement de chose différentes qu'il est quasiment impossible de tout y aimer. Mais il est tout aussi improbable de ne rien y aimer après avoir bien cherché...

Bref.. comment l'amateur de classique pourrait être plus ou moins ceci ou cela quand cette catégorie regroupe tant de gens avec des goûts parfois contradictoire...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95334
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Le classique vu par les gentils - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le classique vu par les gentils   Le classique vu par les gentils - Page 6 EmptyDim 8 Mai 2011 - 18:30

cherchemusique a écrit:
qui n'ont parfois pas plus a voir l'un avec l'autre qu'un mettalleux avec Johny.
Et même, qui ont bien moins à voir : il y a plus de différences d'instruments, de modes, d'enchaînements harmoniques, de carrures rythmiques entre deux opéras de Massenet qu'entre Megadeth et Johnny. Il n'y a peut-être que l'inspiration poétique qui soit aussi différente de part et d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
aroldo
Mélomaniaque
aroldo


Nombre de messages : 1778
Date d'inscription : 19/02/2011

Le classique vu par les gentils - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le classique vu par les gentils   Le classique vu par les gentils - Page 6 EmptyDim 8 Mai 2011 - 23:02

DavidLeMarrec a écrit:
cherchemusique a écrit:
qui n'ont parfois pas plus a voir l'un avec l'autre qu'un mettalleux avec Johny.
Et même, qui ont bien moins à voir : il y a plus de différences d'instruments, de modes, d'enchaînements harmoniques, de carrures rythmiques entre deux opéras de Massenet qu'entre Megadeth et Johnny. Il n'y a peut-être que l'inspiration poétique qui soit aussi différente de part et d'autre.
Ben ouais, d'ailleurs, suffit de voir les membres de ce forum.
Revenir en haut Aller en bas
malko
Mélomaniaque



Nombre de messages : 701
Date d'inscription : 09/01/2011

Le classique vu par les gentils - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le classique vu par les gentils   Le classique vu par les gentils - Page 6 EmptyDim 8 Mai 2011 - 23:53

cherchemusique a écrit:
Le classique, c'est vaste, ça regroupe à ce jours 1000 ans d'expérimentation, avec des genres, des styles et des compositeurs qui n'ont parfois pas plus a voir l'un avec l'autre qu'un mettalleux avec Johny.

Si quand même, le classique, ce n'est pas des sons musiqués.

(L'expression est de Rebatet...Beurk Rebatet)
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
Néophyte
PNJ


Nombre de messages : 13
Age : 30
Date d'inscription : 04/05/2011

Le classique vu par les gentils - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le classique vu par les gentils   Le classique vu par les gentils - Page 6 EmptyLun 9 Mai 2011 - 2:16

Mrguitarcat, tu parles bien ^^

C'est justement en faisant des concerts uniquement déguisé en Tux que la musique Classique se traine une sale image de musique pour vieux pompeux ou prof de musique... Mais on reste bien entendu dans le cliché, le cas général, celui avec lequel je ne suis personnellement pas d'accord.
Mais comme tu l'as dit, l'image dépend du musicien, et si j'ai bien compris tes propos du public (et là je t'encourage à me dire si je me trompe ou pas ^^)... Donc si j'ai bien compris l'idée, si la plupart des concerts sont joués par des musiciens en costumes, est-ce parce que le public est lui aussi habillé de cette manière ? Ou s'attend à voir quelque chose de classe ? Le publique de musique classique est donc un publique de coincé ??????

Mes derniers propos étaient ironiques, mais voilà, on est pris quand même pris dans le cercle des conventions qui fait qu'on verra rarement un mec habillé en Joe le Clodo (je l'aime bien ce type ! Il est meilleur musicien que l'on ne le croit ^^) en musicien pour une oeuvre classique... Sauf dans un opéra où c'est du théâtre Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Mrguitarcat
Mélomane du dimanche



Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 29/04/2011

Le classique vu par les gentils - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le classique vu par les gentils   Le classique vu par les gentils - Page 6 EmptyLun 9 Mai 2011 - 8:30

PNJ a écrit:
Mrguitarcat, tu parles bien ^^

C'est justement en faisant des concerts uniquement déguisé en Tux que la musique Classique se traine une sale image de musique pour vieux pompeux ou prof de musique... Mais on reste bien entendu dans le cliché, le cas général, celui avec lequel je ne suis personnellement pas d'accord.
Mais comme tu l'as dit, l'image dépend du musicien, et si j'ai bien compris tes propos du public (et là je t'encourage à me dire si je me trompe ou pas ^^)... Donc si j'ai bien compris l'idée, si la plupart des concerts sont joués par des musiciens en costumes, est-ce parce que le public est lui aussi habillé de cette manière ? Ou s'attend à voir quelque chose de classe ? Le publique de musique classique est donc un publique de coincé ??????

Mes derniers propos étaient ironiques, mais voilà, on est pris quand même pris dans le cercle des conventions qui fait qu'on verra rarement un mec habillé en Joe le Clodo (je l'aime bien ce type ! Il est meilleur musicien que l'on ne le croit ^^) en musicien pour une oeuvre classique... Sauf dans un opéra où c'est du théâtre Very Happy

Si tu veux le Joe le clodo en musique dite classique ( car il jouait plutôt du baroque ) écoute le défunt Scott Ross. Lui justement, brisait ces conventions. Si tu veux d'autres contre-exemples, regarde un peu dans les concert de guitare classique, la tenue y est cran au dessous.

Je t'ai juste donné la règle implicite qui fera que tu pourras en toutes circonstances effectuer une prestation musicale bien habillé. C'est le packaging.... Si dans toutes les choses que l'on consomme on s'attache à croire que le contenant est le contenu alors on devient victime de ce que je disait dans mon premier message: le marketing. Je peut te garantir que les musiciens de musique classique, en règle générale, en grosse majorité, n'accordent que peu d'importance à la tenue vestimentaire.
D'ailleurs dans le monde de la variété un Scott Ross serai impensable. Il aurait été éliminé par les maisons de disques, les conseiller en communication et autres... Regardons encore une chose, les musiciens classiques sont issus de classes sociales très varié ( aujourd'hui ) et des deux sexes, et d'homosexuel. C'est très bien à mon avis. On ne peut pas dire la même chose du rap par exemple, lui est composé à 95% d'hommes, et de plus limites homophobes certains.
J'ai côtoyé des tubistes alcooliques, fils de mineur du nord ou des filles violonistes issue de l'aristocratie française. Le costume permet peut-être aussi d'effacer ces différences, car tout n'est pas non plus tout beau et gentils. Un orchestre c'est une entreprise ! Va au boulot habillé n'importe comment ( en plus si tu fais des relations publique ou du commerce ) et je crois qu'après la période d'essai on se séparera de toi.

Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32559
Age : 42
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Le classique vu par les gentils - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le classique vu par les gentils   Le classique vu par les gentils - Page 6 EmptyLun 9 Mai 2011 - 8:35

Qu'est ce qu'être coincé ?
Si c'est refuser de hurler pendant un concert sur des boum boum battant la pulsation pendant 3h, ou écouter les conneries des chanteurs de variété (que certains croient penseurs ou poète ou artiste ...), alors oui il fait bon d'être coincé.

Coincé, c'est le seul adjectif qu'ont trouvé les détracteurs de la musique savante, pour masquer inconsciemment leur bétise.

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
jerome
Fugueur intempéré
jerome


Nombre de messages : 8878
Date d'inscription : 10/03/2008

Le classique vu par les gentils - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le classique vu par les gentils   Le classique vu par les gentils - Page 6 EmptyLun 9 Mai 2011 - 11:01

Super Very Happy ne touche plus à rien, c'est absolument parfait pour la 4e de couverture de ton anthologie1.

1 C. OLOLI. Mon combat philosophique. Paris : Vrin, à paraître.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32559
Age : 42
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Le classique vu par les gentils - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le classique vu par les gentils   Le classique vu par les gentils - Page 6 EmptyLun 9 Mai 2011 - 11:18

jerome a écrit:
Super Very Happy ne touche plus à rien, c'est absolument parfait pour la 4e de couverture de ton anthologie1.

1 C. OLOLI. Mon combat philosophique. Paris : Vrin, à paraître.

Ce que je dis n'existe pas ... c'est fantasmatique

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran


Nombre de messages : 14259
Age : 61
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

Le classique vu par les gentils - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le classique vu par les gentils   Le classique vu par les gentils - Page 6 EmptyLun 9 Mai 2011 - 11:44



Dernière édition par Mariefran le Lun 9 Mai 2011 - 14:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Le classique vu par les gentils - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le classique vu par les gentils   Le classique vu par les gentils - Page 6 EmptyLun 9 Mai 2011 - 11:58

[Suppression d'une remarque sans intérêt et qui a pu se montrer blessante, alors que l'intention n'était pas là du tout.]


Dernière édition par Scherzian le Lun 9 Mai 2011 - 14:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32559
Age : 42
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Le classique vu par les gentils - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le classique vu par les gentils   Le classique vu par les gentils - Page 6 EmptyLun 9 Mai 2011 - 12:04

Vous préférez le discour pour être bien vu par tout le monde ? Je peux vous le faire aussi.

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne


Nombre de messages : 23952
Date d'inscription : 22/01/2010

Le classique vu par les gentils - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le classique vu par les gentils   Le classique vu par les gentils - Page 6 EmptyLun 9 Mai 2011 - 13:00

...


Dernière édition par arnaud bellemontagne le Lun 9 Mai 2011 - 15:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cello
Chtchello
Cello


Nombre de messages : 5728
Date d'inscription : 03/01/2007

Le classique vu par les gentils - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le classique vu par les gentils   Le classique vu par les gentils - Page 6 EmptyLun 9 Mai 2011 - 13:36

Cololi a écrit:
Vous préférez le discour pour être bien vu par tout le monde ? Je peux vous le faire aussi.

Non, même en faisant un effort, tu n'y parviendrais pas. C'est au-dessus de tes forces Mr.Red .

Pour ma part, j'ai voté "Pareil". Il suffit d'avoir fréquenté des fans exclusifs de jazz ou de metal pour se rendre compte que la pédanterie et le purisme sont bien répandus aussi dans ces populations.
Revenir en haut Aller en bas
kegue
Mélomane chevronné
kegue


Nombre de messages : 4582
Age : 52
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

Le classique vu par les gentils - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le classique vu par les gentils   Le classique vu par les gentils - Page 6 EmptyLun 9 Mai 2011 - 14:23

Pareil....
Revenir en haut Aller en bas
néthou
JazzAuNeth
néthou


Nombre de messages : 1912
Date d'inscription : 04/03/2011

Le classique vu par les gentils - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le classique vu par les gentils   Le classique vu par les gentils - Page 6 EmptyLun 9 Mai 2011 - 17:22

Mais le dernier item du sondage (qui recueille d'ailleurs le plus de suffrages) me turlupine un peu: C'est quoi le VRAI, en musique (et en art en général) ? Et c'est quoi, une "fausse" musique, par rapport à une vraie ? comment qu'on fait pour voir la différence à l'oeiloreille nue quand il y en a 2 côte à côte ?
Personnellement je ne sais toujours pas, et je préfère ne pas me lancer dans une définition: ce serait inévitablement tomber dans l'affirmation péremptoire, méthode qui n'a jamais ni prouvé quelque chose, ni convaincu grand monde.
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne


Nombre de messages : 23952
Date d'inscription : 22/01/2010

Le classique vu par les gentils - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le classique vu par les gentils   Le classique vu par les gentils - Page 6 EmptyLun 9 Mai 2011 - 17:23

Le dernier Item est une blague. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7264
Age : 57
Date d'inscription : 20/05/2010

Le classique vu par les gentils - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le classique vu par les gentils   Le classique vu par les gentils - Page 6 EmptyLun 9 Mai 2011 - 17:33

arnaud bellemontagne a écrit:
Le dernier Item est une blague. Wink
es tu bien certain que les 21 votants de ce dernier item l'ont pris pour une blague ? j'ai un gros doute ... Wink
Revenir en haut Aller en bas
aroldo
Mélomaniaque
aroldo


Nombre de messages : 1778
Date d'inscription : 19/02/2011

Le classique vu par les gentils - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le classique vu par les gentils   Le classique vu par les gentils - Page 6 EmptyLun 9 Mai 2011 - 17:47

arnaud bellemontagne a écrit:
Le dernier Item est une blague. Wink
Seulement le dernier ?
Revenir en haut Aller en bas
néthou
JazzAuNeth
néthou


Nombre de messages : 1912
Date d'inscription : 04/03/2011

Le classique vu par les gentils - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le classique vu par les gentils   Le classique vu par les gentils - Page 6 EmptyLun 9 Mai 2011 - 18:01

arnaud bellemontagne a écrit:
Le dernier Item est une blague. Wink
Alors je suis naïvement tombé dans le panneau.
Mais à nos âges, ça ne fait pas de mal de rester un peu innocent...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95334
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Le classique vu par les gentils - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le classique vu par les gentils   Le classique vu par les gentils - Page 6 EmptyLun 9 Mai 2011 - 23:47

néthou a écrit:
Mais le dernier item du sondage (qui recueille d'ailleurs le plus de suffrages) me turlupine un peu: C'est quoi le VRAI, en musique (et en art en général) ? Et c'est quoi, une "fausse" musique, par rapport à une vraie ? comment qu'on fait pour voir la différence à l'oeiloreille nue quand il y en a 2 côte à côte ?
Personnellement je ne sais toujours pas, et je préfère ne pas me lancer dans une définition: ce serait inévitablement tomber dans l'affirmation péremptoire, méthode qui n'a jamais ni prouvé quelque chose, ni convaincu grand monde.
Je me pose la question, effectivement : je l'ai mis pour blaguer (mais aussi parce que ça recouvre, en le caricaturant un peu, l'avis de quelques-uns ici), mais je me demande combien ont voté ça par ce que ça les amusait et combien parce qu'ils étaient en phase avec la proposition.
Ca fait bizarre, effectivement, alors que la proposition qui aurait dû remporter le plus de suffrage était logiquement "Xavier est un tyran", la seule exacte.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
CorvusCorax
Mélomaniaque
CorvusCorax


Nombre de messages : 835
Age : 52
Localisation : Paris - France
Date d'inscription : 16/12/2010

Le classique vu par les gentils - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le classique vu par les gentils   Le classique vu par les gentils - Page 6 EmptyLun 9 Mai 2011 - 23:54

DavidLeMarrec a écrit:
...la proposition qui aurait dû remporter le plus de suffrage était logiquement "Xavier est un tyran", la seule exacte.
Le classique vu par les gentils - Page 6 Oo
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
Néophyte
PNJ


Nombre de messages : 13
Age : 30
Date d'inscription : 04/05/2011

Le classique vu par les gentils - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le classique vu par les gentils   Le classique vu par les gentils - Page 6 EmptyMer 11 Mai 2011 - 1:42

Pour Xavier je sais pas je suis pas là depuis assez longtemps pour en juger XD

Mais remarquez qu'il n'y a personne pour froid ou hueur ^^ On peut au moins dire que les amateurs de musique classique ne sont pas ça !!! \o/

Oh quoi que... J'ai souvenir d'un gars qui disait ne pas aimer le rock ou Philippe Glass sous prétexte qu'il y avait trois accord et c'est terminé... Deux semaines après, notre prof de musique au lycée (une bête... Mais vraiment un monstre !) faisait étudier à sa classe la BO de La Mort Aux Trousses d'Hitchcock, le morceau hyper syncopé, si vous voyez le quel je veux dire (très français toussa ><). Là le prof sortit la phrase fatidique : "C'est fou tout ce que l'on peut faire avec seulement deux accords !"... Si j'avais été là j'aurais gueulé "HEAD SHOT !" XD
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89498
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Le classique vu par les gentils - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le classique vu par les gentils   Le classique vu par les gentils - Page 6 EmptyMer 11 Mai 2011 - 1:45

Le problème, c'est que je ne suis pas sûr que Glass soit capable d'en faire autant de choses qu'Herrmann, de ses deux accords. hehe
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
Néophyte
PNJ


Nombre de messages : 13
Age : 30
Date d'inscription : 04/05/2011

Le classique vu par les gentils - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le classique vu par les gentils   Le classique vu par les gentils - Page 6 EmptyMer 11 Mai 2011 - 1:56

Au final la musique n'est pas qu'une question d'accord ou de complexité harmonique, rythmique et autre mot en ique, et j'avais l'impression que ce gars se bornait à ça...
Après Glass a donné dans le minimalisme, mais qui sait si ça se trouve lorsqu'il prenait des cours d'harmonie, si cours d'harmonie il prit, il était en mesure de composer de jolies fugues à 42 sujets Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89498
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Le classique vu par les gentils - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le classique vu par les gentils   Le classique vu par les gentils - Page 6 EmptyMer 11 Mai 2011 - 1:59

PNJ a écrit:
Au final la musique n'est pas qu'une question d'accord ou de complexité harmonique, rythmique et autre mot en ique, et j'avais l'impression que ce gars se bornait à ça...

Eh bien tout de même, si tu n'as que deux accords, tu en fais quelque chose, un balancement rythmique, une idée d'orchestration, une idée d'écriture instrumentale intéressante... C'est ce que fait Herrmann.
Glass n'en fait rien, il prend ces accords parfaits comme une fin en soi, c'est ce qui fait que ça ne va nulle part et qu'on s'ennuie.
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
Néophyte
PNJ


Nombre de messages : 13
Age : 30
Date d'inscription : 04/05/2011

Le classique vu par les gentils - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le classique vu par les gentils   Le classique vu par les gentils - Page 6 EmptyMer 11 Mai 2011 - 2:12

Ben les défenseurs de Glass répondront que justement, il joue avec les petits riens, ces petits détails qu'il faut bien écouter, si simples, si minimes soient-ils, nettoyés de toute "compléxité" pour donner un résultat des plus purs................................... Ou tout simplement ennuyeux si on attend plus ça ce qui donne le sentiment d'avoir trèèèèèèèèèèèèès vite fait le tour de ce qu'il a fait... Mais ça peut être aussi tellement bon de chercher la petite bête dans ce qu'il fait, au risque de la retrouver encore et encore Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
CorvusCorax
Mélomaniaque
CorvusCorax


Nombre de messages : 835
Age : 52
Localisation : Paris - France
Date d'inscription : 16/12/2010

Le classique vu par les gentils - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le classique vu par les gentils   Le classique vu par les gentils - Page 6 EmptyMer 11 Mai 2011 - 2:29

À ce compte là, je préfère très nettement les pièces introspectives pour une seule note de Giacinto Scelsi...
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
Néophyte
PNJ


Nombre de messages : 13
Age : 30
Date d'inscription : 04/05/2011

Le classique vu par les gentils - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le classique vu par les gentils   Le classique vu par les gentils - Page 6 EmptyMer 11 Mai 2011 - 2:37

Je connaissais pas, je suis en train d'écouter... Mais trop non tonal à mon goût, mais pour de l'atonal, châpeau pour les recherches d'ambiances ! Mais c'est pas la même recherche que Glass : Comme je l'ai dit plus haut, soit on aime à s'en contenter, soit on recherche un peu plus à se mettre sous le tympan ^^

(Edit : Je retire ce que j'ai dit, Scelsi c'est pas trop non tonal à mon goût au final Very Happy Tu peux me donner des conseils d'écoute s'il te plait Very Happy)
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89498
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Le classique vu par les gentils - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le classique vu par les gentils   Le classique vu par les gentils - Page 6 EmptyMer 11 Mai 2011 - 2:46

PNJ a écrit:
(Edit : Je retire ce que j'ai dit, Scelsi c'est pas trop non tonal à mon goût au final Very Happy Tu peux me donner des conseils d'écoute s'il te plait Very Happy)

Il y a un sujet Scelsi très fourni, regarde l'index en haut de cette rubrique. Smile
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
Néophyte
PNJ


Nombre de messages : 13
Age : 30
Date d'inscription : 04/05/2011

Le classique vu par les gentils - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le classique vu par les gentils   Le classique vu par les gentils - Page 6 EmptyMer 11 Mai 2011 - 2:49

Je sens que ce forum va être un screugneugneu d'engrais pour ma culture naissante tiens Very Happy Very Happy Very Happy Merci ^^
Revenir en haut Aller en bas
Cello
Chtchello
Cello


Nombre de messages : 5728
Date d'inscription : 03/01/2007

Le classique vu par les gentils - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le classique vu par les gentils   Le classique vu par les gentils - Page 6 EmptyMer 11 Mai 2011 - 9:50

PNJ a écrit:
Mais remarquez qu'il n'y a personne pour froid ou hueur ^^ On peut au moins dire que les amateurs de musique classique ne sont pas ça !!!

Je ne m'aventurerais pas jusque là. Cela veut seulement dire qu'ils ne se perçoivent pas comme ça... Mr.Red

PNJ a écrit:
Je sens que ce forum va être un screugneugneu d'engrais pour ma culture naissante tiens Very Happy Very Happy Very Happy Merci ^^

Et un fameux nettoyeur pour ton portefeuille.
Revenir en haut Aller en bas
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal


Nombre de messages : 6701
Age : 31
Date d'inscription : 06/01/2011

Le classique vu par les gentils - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le classique vu par les gentils   Le classique vu par les gentils - Page 6 EmptyMer 11 Mai 2011 - 10:11

Amusant ce sondage, par plaisanterie j'ai mis un peu plus snob que les autres parce que moi j'suis snob comme Boris Vian Cool

Sinon je ne le pense évidemment pas, d'autant que du snobisme on en trouve partout

En revanche, je le dit comme je le pense, ceux qui ont répondu sérieusement a la dernière question font preuve d'une certaine fermeture d'esprit, effectivement tout ne se vaut pas (en même temps pour avoir parcourus toutes les pages du topic je n'ai pas eut l'impression d'avoir lu des affirmation de cet ordre) mais ce n'est pas une raison pour dénigrer ce qui ne rentre pas dans le cadre du classique.
Revenir en haut Aller en bas
Ophanin
Fer galant
Ophanin


Nombre de messages : 4576
Age : 35
Date d'inscription : 13/12/2008

Le classique vu par les gentils - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le classique vu par les gentils   Le classique vu par les gentils - Page 6 EmptyMer 11 Mai 2011 - 10:58

PNJ a écrit:
Après Glass a donné dans le minimalisme, mais qui sait si ça se trouve lorsqu'il prenait des cours d'harmonie, si cours d'harmonie il prit, il était en mesure de composer de jolies fugues à 42 sujets Very Happy
Il est diplômé de la Juilliard School.

Xavier, écoute un bout du premier quatuor, tu verras qu'il sait très bien ce qu'il fait.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
aroldo
Mélomaniaque
aroldo


Nombre de messages : 1778
Date d'inscription : 19/02/2011

Le classique vu par les gentils - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le classique vu par les gentils   Le classique vu par les gentils - Page 6 EmptyMer 11 Mai 2011 - 11:09

A en juger le nombre de fois où il est nommé sur ce forum, tout porte à croire que Glass ne laisse personne indifférent.
Man Ray disait qu'il ne lisait jamais les critiques sur son travail, il comptait seulement leur nombre de lignes.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95334
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Le classique vu par les gentils - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le classique vu par les gentils   Le classique vu par les gentils - Page 6 EmptyMer 11 Mai 2011 - 11:24

Corvus Corax a écrit:
À ce compte là, je préfère très nettement les pièces introspectives pour une seule note de Giacinto Scelsi...
Ou Kurtág, dans un autre genre.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95334
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Le classique vu par les gentils - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le classique vu par les gentils   Le classique vu par les gentils - Page 6 EmptyMer 11 Mai 2011 - 11:30

Cello a écrit:
PNJ a écrit:
Mais remarquez qu'il n'y a personne pour froid ou hueur ^^ On peut au moins dire que les amateurs de musique classique ne sont pas ça !!!

Je ne m'aventurerais pas jusque là. Cela veut seulement dire qu'ils ne se perçoivent pas comme ça... Mr.Red
Oui, parce que ça me semblait finalement les deux réponses les plus adéquates. Smile Snobs, non, il y en a partout d'assez grattinés. En revanche, le côté froid (qui est plutôt une qualité, on ne vocifère pas PENDANT la musique) et le côté hueur (phénomène très minoritaire, mais est-ce que ça existe ailleurs ??) me paraissent plus caractéristiques.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Ophanin
Fer galant
Ophanin


Nombre de messages : 4576
Age : 35
Date d'inscription : 13/12/2008

Le classique vu par les gentils - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le classique vu par les gentils   Le classique vu par les gentils - Page 6 EmptyMer 11 Mai 2011 - 11:48

DavidLeMarrec a écrit:
Oui, parce que ça me semblait finalement les deux réponses les plus adéquates. Smile Snobs, non, il y en a partout d'assez grattinés. En revanche, le côté froid (qui est plutôt une qualité, on ne vocifère pas PENDANT la musique) et le côté hueur (phénomène très minoritaire, mais est-ce que ça existe ailleurs ??) me paraissent plus caractéristiques.
Si je puis me permettre une petite comparaison, à propos des hueurs. Dans le Metal (un exemple, au hasard) je n'ai jamais vu de groupe se faire huer pour une mauvaise prestation contrairement à certains chanteurs à l'opéra ou au TCE. Le métaleux applaudit poliment, j'ai l'impression qu'il y a plus de respect envers les interprètes de ce côté là.

Les hueurs sont une minorité, certes.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Contenu sponsorisé





Le classique vu par les gentils - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Le classique vu par les gentils   Le classique vu par les gentils - Page 6 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le classique vu par les gentils
Revenir en haut 
Page 6 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Présentation des membres
» Pour annoncer vos concerts
» Vous cherchez le titre d'une oeuvre? Ca se passe ici! (5)
» La question musicale du jour (3)
» Le grand topic de l'art du ballet et de la chorégraphie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: