Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-12%
Le deal à ne pas rater :
SAMSUNG Galaxy M13 64Go 4G Light Blue à 149€
149 € 169 €
Voir le deal

 

 Ettore Bastianini

Aller en bas 
+3
Otello
Zémire
Radames
7 participants
AuteurMessage
Radames
Mélomaniaque
Radames


Nombre de messages : 850
Age : 54
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/08/2010

Ettore Bastianini Empty
MessageSujet: Ettore Bastianini   Ettore Bastianini EmptyMer 11 Aoû 2010 - 8:28

Bonjour à toutes et à tous,

J'aimerais qu'on parle un peu de celui qui est, depuis toujours, mon baryton préféré : Ettore Bastianini.
Ce grand chanteur à la voix de bronze et de velours était impérial dans le répertoire verdien et belcantiste. Il pouvait chanter les véristes mais son truc c'était avant tout Verdi et Donizetti.
Germont, Carlo di Vargas, Riccardo, Amonasro, Rigoletto, Duca di Luna, Severo, Gerard, Barnaba, etc.... autant de rôles où son souvenir est toujours vivant.
Chanteur noble par antonomase il fut emporté trop tôt par la maladie qui le toucha sur ce que la nature lui offrit de plus beau : sa voix.
Inoubliable!
Revenir en haut Aller en bas
Zémire
Mélomane averti
Zémire


Nombre de messages : 492
Age : 66
Date d'inscription : 18/07/2010

Ettore Bastianini Empty
MessageSujet: Re: Ettore Bastianini   Ettore Bastianini EmptyMer 11 Aoû 2010 - 8:36

J'ai un seul enregistrement avec lui, dans le rôle d'Alfonso - La Favorita de Donizetti avec Simionato, Poggi dir Alberto Erede.

Ce n'est certainement pas la meilleure version de l'oeuvre, en italien qui plus est, mais le duo Simionato/Bastianini y est merveilleux, de mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
Radames
Mélomaniaque
Radames


Nombre de messages : 850
Age : 54
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/08/2010

Ettore Bastianini Empty
MessageSujet: Re: Ettore Bastianini   Ettore Bastianini EmptyMer 11 Aoû 2010 - 8:47

Bastianini campe un roi Alfonso d'une noblesse d'expression rare.
Un bel enregistrement pour lui et pour Giuliettina.
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7262
Age : 56
Date d'inscription : 20/05/2010

Ettore Bastianini Empty
MessageSujet: Re: Ettore Bastianini   Ettore Bastianini EmptyMer 11 Aoû 2010 - 13:08

le plus grand baryton-Verdi italien du 20ème siècle. drunken
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23495
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Ettore Bastianini Empty
MessageSujet: Re: Ettore Bastianini   Ettore Bastianini EmptyMer 11 Aoû 2010 - 13:48

Un immense baryton effectivement, en particulier dans les rôles de Verdi.
Parmi les rôles verdiens dans lequel je le connais, c'est vraiment un très grand Renato. J'ai à la fois la version le live de La Scala sous la direction de Gavazzeni de 1957 et la version de studio Gavazzeni de 1960. Je le préfère en live. Il confère une véritable humanité au personnage. Son interprétation de "Eri tu che macchiavi" est de toute beauté, très émouvante.
Pour son Rodrigo, je connais uniquement la version de studio de Santini. Il m'a un peu déçu dans ce rôle mais je pense qu'il doit être meilleur par exemple dans le live du Maggio Musicale Fiorentino de 1956 sous la direction de Votto. Je trouve que son interprétation dans le studio manque de nuances, que c'est trop lisse également.
Son Conte di Luna dans la version de Serafin est excellent mais dans ce que je connais du live de Karajan de Salzburg de la même année, c'est encore plus électrisant.
Son Germont est à connaître surtout dans le live de La Scala de 1955 sous la direction de Giulini. Néanmoins, dans la version Votto, cela se tient encore parfaitement et c'est très bien chanté.
Il a très peu chanté Scarpia mais il paraît que l'unique live que l'on possède de 1958 à Bruxelles avec Tebaldi et Di Stefano sous la direction de Gavazzeni est à connaître.
Revenir en haut Aller en bas
Radames
Mélomaniaque
Radames


Nombre de messages : 850
Age : 54
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/08/2010

Ettore Bastianini Empty
MessageSujet: Re: Ettore Bastianini   Ettore Bastianini EmptyMer 11 Aoû 2010 - 13:52

aurele a écrit:
Un immense baryton effectivement, en particulier dans les rôles de Verdi.
Parmi les rôles verdiens dans lequel je le connais, c'est vraiment un très grand Renato. J'ai à la fois la version le live de La Scala sous la direction de Gavazzeni de 1957 et la version de studio Gavazzeni de 1960. Je le préfère en live. Il confère une véritable humanité au personnage. Son interprétation de "Eri tu che macchiavi" est de toute beauté, très émouvante.
Pour son Rodrigo, je connais uniquement la version de studio de Santini. Il m'a un peu déçu dans ce rôle mais je pense qu'il doit être meilleur par exemple dans le live du Maggio Musicale Fiorentino de 1956 sous la direction de Votto. Je trouve que son interprétation dans le studio manque de nuances, que c'est trop lisse également.
Son Conte di Luna dans la version de Serafin est excellent mais dans ce que je connais du live de Karajan de Salzburg de la même année, c'est encore plus électrisant.
Son Germont est à connaître surtout dans le live de La Scala de 1955 sous la direction de Giulini. Néanmoins, dans la version Votto, cela se tient encore parfaitement et c'est très bien chanté.
Il a très peu chanté Scarpia mais il paraît que l'unique live que l'on possède de 1958 à Bruxelles avec Tebaldi et Di Stefano sous la direction de Gavazzeni est à connaître.

Malheureusement il était déjà atteint du cancer lorsqu'il enregistra ce Don Carlo.
Revenir en haut Aller en bas
Richard
Mélomaniaque
Richard


Nombre de messages : 1278
Age : 49
Date d'inscription : 23/01/2007

Ettore Bastianini Empty
MessageSujet: Re: Ettore Bastianini   Ettore Bastianini EmptyMer 11 Aoû 2010 - 19:23

Otello a écrit:
le plus grand baryton-Verdi italien du 20ème siècle. drunken

Même si j'adore, je n'irais pas jusque là. Insolence vocale, certes, mais je lui reproche, à l'instar d'un Ramey, de ne pas toujours savoir faire varier la couleur de sa voix et donner les inflexions nécessaires à la caractérisation d'un rôle. Mais purement vocalement, oui, c'est complètement dingue.
Revenir en haut Aller en bas
Radames
Mélomaniaque
Radames


Nombre de messages : 850
Age : 54
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/08/2010

Ettore Bastianini Empty
MessageSujet: zuzuustudu   Ettore Bastianini EmptyMar 28 Déc 2010 - 15:52

bAlexb a écrit:
Radames a écrit:
bAlexb a écrit:
Pour plein raisons (le chef, Di Stefano à pleurer et illuminé au plein sens du terme, Gobbi sans son syndrôme "trop-ou-trop-peu"), j'adore ce live-ci : http://www.amazon.fr/Tosca-Puccini/dp/B00000AFP4/ref=sr_1_11?s=music&ie=UTF8&qid=1293446788&sr=1-11.

Connais-tu le live de Bruxelles en 1958 avec Bastianini et Di Stefano (Dir. Gavazzeni)?

Je l'ai, oui ; mais pour des raisons que je parviens difficilement à expliquer, je développe une forme d'attirance/répulsion pour Bastianini. J'imagine que ça doit être lié à la fois au caractère somptueux et/ou somptueusement générique de son chant qui m'apparaît finalement très journalier ; et comme je le suis aussi, nos "jours" respectifs ne doivent pas spécialement coïncider ! Du coup, je privilégie le live de 59.

pale pale pale

moi j'adore Bastianini, c'est mon baryton favori


Dernière édition par Radames le Mar 28 Déc 2010 - 15:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95046
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Ettore Bastianini Empty
MessageSujet: Re: Ettore Bastianini   Ettore Bastianini EmptyMar 28 Déc 2010 - 15:54

Disons que c'est un chant extrêmement homogène (et un chanteur toujours électrique vocalement, mais pas forcément dramatiquement). Je ne suis pas fou non plus, même si ça reste mieux que générique et pis-aller, tout de même. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Radames
Mélomaniaque
Radames


Nombre de messages : 850
Age : 54
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/08/2010

Ettore Bastianini Empty
MessageSujet: Re: Ettore Bastianini   Ettore Bastianini EmptyMar 28 Déc 2010 - 15:57

DavidLeMarrec a écrit:
Disons que c'est un chant extrêmement homogène (et un chanteur toujours électrique vocalement, mais pas forcément dramatiquement). Je ne suis pas fou non plus, même si ça reste mieux que générique et pis-aller, tout de même. Smile

Il n'y peut rien s'il avait la plus belle voix de baryton de sa génération..... Embarassed
on l'écoute souvent au salon des glottos dont je suis président
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23495
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Ettore Bastianini Empty
MessageSujet: Re: Ettore Bastianini   Ettore Bastianini EmptyMar 28 Déc 2010 - 16:04

Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 41
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Ettore Bastianini Empty
MessageSujet: Re: Ettore Bastianini   Ettore Bastianini EmptyMar 28 Déc 2010 - 16:04

Radames a écrit:
bAlexb a écrit:
Radames a écrit:
bAlexb a écrit:
Pour plein raisons (le chef, Di Stefano à pleurer et illuminé au plein sens du terme, Gobbi sans son syndrôme "trop-ou-trop-peu"), j'adore ce live-ci : http://www.amazon.fr/Tosca-Puccini/dp/B00000AFP4/ref=sr_1_11?s=music&ie=UTF8&qid=1293446788&sr=1-11.

Connais-tu le live de Bruxelles en 1958 avec Bastianini et Di Stefano (Dir. Gavazzeni)?

Je l'ai, oui ; mais pour des raisons que je parviens difficilement à expliquer, je développe une forme d'attirance/répulsion pour Bastianini. J'imagine que ça doit être lié à la fois au caractère somptueux et/ou somptueusement générique de son chant qui m'apparaît finalement très journalier ; et comme je le suis aussi, nos "jours" respectifs ne doivent pas spécialement coïncider ! Du coup, je privilégie le live de 59.

pale pale pale

moi j'adore Bastianini, c'est mon baryton favori


C'est une appréciation très personnel mais dans l'ensemble, j'entends
moins des caractères qu'un poncif reporté à l'envi et soutenu par un
instrument d'exception (jusqu'au début des années 60, au moins). Cela
ne veut pas dire que je ne l'écoute pas ; mais le plaisir que j'en
retire est souvent fugace.

A la même époque je préfère, pour le coup, un Merrill à l'impact plus
durable et, surtout, un MacNeil d'une sensibilité folle au service d'un
instrument majeur (cf. ce que j'ai écrit dans le topic correspondant). Mais j'insiste, c'est une vue très subjective Wink !
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 41
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Ettore Bastianini Empty
MessageSujet: Re: Ettore Bastianini   Ettore Bastianini EmptyMar 28 Déc 2010 - 16:06

DavidLeMarrec a écrit:
Disons que c'est un chant extrêmement homogène (et un chanteur toujours électrique vocalement, mais pas forcément dramatiquement). Je ne suis pas fou non plus, même si ça reste mieux que générique et pis-aller, tout de même. Smile

Homogène, assurément (au moins dans ses années fastes) ; générique, je persiste ; pis-aller, je ne l'ai pas dit Wink !
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95046
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Ettore Bastianini Empty
MessageSujet: Re: Ettore Bastianini   Ettore Bastianini EmptyMar 28 Déc 2010 - 16:19

Radames a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Disons que c'est un chant extrêmement homogène (et un chanteur toujours électrique vocalement, mais pas forcément dramatiquement). Je ne suis pas fou non plus, même si ça reste mieux que générique et pis-aller, tout de même. Smile

Il n'y peut rien s'il avait la plus belle voix de baryton de sa génération..... Embarassed
Pour moi, pour détenir "la plus belle voix", ça suppose des demi-teintes (rares dans ce répertoire, ou alors chez des chanteurs un peu fébriles comme Savarese Smile ), une très grande inspiration expressive ou au minimum de l'électricité dramatique (Sereni).

Bastianini reste un peu trop "classique", toujours avec la même voix. A part ça c'est magnifique, hein.

Citation :
on l'écoute souvent au salon des glottos dont je suis président
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé





Ettore Bastianini Empty
MessageSujet: Re: Ettore Bastianini   Ettore Bastianini Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Ettore Bastianini
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: