Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Figurines Funko Pop : 2 achetées = la 3ème offerte
Voir le deal

 

 Daniele Gatti

Aller en bas 
+14
fomalhaut
Guillaume
Montfort
Montalte Trout
Nounou
Xavier
Ciro
calbo
Rameau
Théo B
Wagneropathe
DavidLeMarrec
Richard
ciao
18 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Richard
Mélomaniaque
Richard


Nombre de messages : 1278
Age : 49
Date d'inscription : 23/01/2007

Daniele Gatti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Daniele Gatti   Daniele Gatti - Page 2 EmptyLun 13 Sep 2010 - 17:20

Xavier a écrit:
Nounou a écrit:

C'était pour dire à quel point lorsqu'on est spectateur néo mélomane on se contrefout qu'avec un concert d'une telle qualité le chef ait loupé une mesure.

Je sais bien, mais ici on est bien là pour en discuter, c'est normal. Smile

C'est à dire que c'est déjà difficile de débattre objectivement sur la direction d'orchestre. Là, il y a quand même quelque chose de tangible et d'incontournable, on, enfin Jonjon, ne peut pas faire comme si de rien était...
Et puis, subjectivement, il y aura toujours des gens pour dire que ce concert n'était pas d'une telle qualité...
Revenir en haut Aller en bas
Richard
Mélomaniaque
Richard


Nombre de messages : 1278
Age : 49
Date d'inscription : 23/01/2007

Daniele Gatti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Daniele Gatti   Daniele Gatti - Page 2 EmptyLun 13 Sep 2010 - 17:21

Xavier a écrit:
Nounou a écrit:

- Et trois combien dans la salle l'auront remarqué ? Ma copine n'y a même pas prêté attention, mes voisins non plus.

Oui enfin ça si c'est un argument, autant mettre ma mère à la place de Gatti.

Ah, je ne savais pas que j'étais en concurrence avec ta mère pour prendre la tête de l'ONF Laughing Laughing
Tu lui transmettras mes hommages..
Revenir en haut Aller en bas
Ciro
Mélomane averti



Nombre de messages : 193
Date d'inscription : 30/08/2009

Daniele Gatti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Daniele Gatti   Daniele Gatti - Page 2 EmptyLun 13 Sep 2010 - 19:18

jonjon a écrit:
Enfin, Barenboïm et Gatti, je crois quand même qu'il y a un décalage assez fondamental et définitif. D'ailleurs, si l'orchestre de Paris était meilleur à l'époque de Barenboïm, il faudrait peut-être aussi inverser la relation de causalité. C'est parce que cet orchestre était meilleur qu'il pouvait attirer un chef comme Barenboïm.
Je n'ai entendu l'orchestre de Paris qu'à la fin de la période Barenboim, mais il est assez probable que le meilleur niveau de l'orchestre à l'époque s'explique en partie par le travail du chef. En revanche, une chose est certaine, c'est que la Staatskapelle de Berlin n'a pas arrêté de progresser depuis l'arrivée de Barenboim; il y a toujours des pisse froid qui disent que c'est un chef imprécis - je veux bien, mais le résultat est là. Pour le niveau actuel de l'orchestre de l'opéra de Berlin, je suis certain qu'il y est pour beaucoup. Il faut dire que c'est sûrement plus motivant pour les musiciens de jouer avec Barenboim, qui a un force de conviction et un enthousiasme incroyables, qu'avec Eschenbach (que, je l'avoue, je ne vais plus écouter depuis son Ring calamiteux au Châtelet).
Revenir en haut Aller en bas
ciao
Mélomane averti



Nombre de messages : 468
Date d'inscription : 27/08/2010

Daniele Gatti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Daniele Gatti   Daniele Gatti - Page 2 EmptyLun 13 Sep 2010 - 19:51

.


Dernière édition par jonjon le Mar 14 Sep 2010 - 20:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ciro
Mélomane averti



Nombre de messages : 193
Date d'inscription : 30/08/2009

Daniele Gatti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Daniele Gatti   Daniele Gatti - Page 2 EmptyLun 13 Sep 2010 - 21:00

jonjon a écrit:
[J'ai entendu des orchestres se planter dans Beethoven, des pianistes (et pas des moindres) se vautrer dans Bach : je parie que les 9/10e des gens au moins n'ont rien remarqué. Ce n'est pas pour autant que je vais rien dire.
Bon, s'il n'y a qu'un dizième des spectateurs qui remarque l'erreur, on peut dire que son impact est quasi nul.
Je plaisante...
Je voudrais juste dire que les analyses de jonjon sur les techniques des différents chefs sont vraiment passionnantes, je l'en remercie, et j'espère qu'il continuera de nous instruire. Cela dit, réduire la prestation d'un artiste à la dimension purement technique de son jeu me paraît un peu court. Ce qui fait l'intérêt artistique d'une interprétation dépasse de très loin cet aspect purement technique - on se fiche complètement que Gatti ait planté l'orchestre dans tel ou tel passage dès lors que son interprétation est pertinente du point de vue stylistique, esthétique et poétique - mais évidemment, il est beaucoup plus difficile d'en rendre de compte que d'identifier les endroits où sa battue était précise ou pas, l'endroit ou tel geste était utile à l'orchestre ou simplement décoratif etc.
Revenir en haut Aller en bas
ciao
Mélomane averti



Nombre de messages : 468
Date d'inscription : 27/08/2010

Daniele Gatti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Daniele Gatti   Daniele Gatti - Page 2 EmptyLun 13 Sep 2010 - 22:08

.


Dernière édition par jonjon le Mar 14 Sep 2010 - 20:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89488
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Daniele Gatti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Daniele Gatti   Daniele Gatti - Page 2 EmptyMar 14 Sep 2010 - 0:08

Ca dépend, ce genre de choses arrive fréquemment à Horowitz, il oublie des mesures, en rajoute, et certains lui pardonnent volontiers.
Revenir en haut Aller en bas
ciao
Mélomane averti



Nombre de messages : 468
Date d'inscription : 27/08/2010

Daniele Gatti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Daniele Gatti   Daniele Gatti - Page 2 EmptyMar 14 Sep 2010 - 0:15

.


Dernière édition par jonjon le Mar 14 Sep 2010 - 20:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nounou
Mélomane averti
Nounou


Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 03/03/2010

Daniele Gatti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Daniele Gatti   Daniele Gatti - Page 2 EmptyMar 14 Sep 2010 - 9:26

jonjon a écrit:
Nounou a écrit:
J'y étais (au proms) :

- d'une le concert était de toute beauté, l'un des plus beaux concerts que j'ai entendu cette année.
- deux c'est une erreur comme il peut en arriver au plus grand. Ne tirez pas de conclusion aussi débile (genre il a fait une erreur qu'il prenne la partition ou qu'il arrête de diriger Stravinsky).
- Et trois combien dans la salle l'auront remarqué ? Ma copine n'y a même pas prêté attention, mes voisins non plus.

Sortez votre tête de la partition !

J'ai entendu ce concert à la radio et j'ai été assez clair : il y avait énormément de très, très belles choses. Maintenant, la partition, je suis désolé, mais c'est un peu difficile de faire sans elle. Ou alors on vire les partitions, les musiciens sont libres de jouer ce qu'ils veulent, et on verra bien si tout est si formidable.

Si vous n'avez pas remarqué, tant mieux pour vous. Mais vous dites parler pour les "néo-mélomanes". Ben moi je parle pour tout le monde.

Et non, ce n'est pas "une erreur comme il peut en arriver au plus grand". Il y a des chefs qui ne feront jamais cette erreur. Et dont la battue sera lisible tout au long du sacre. Ce n'est pas parce que j'aime bien Gatti (d'après ma connaissance hélas limitée pour le moment) que je vais dire "ah, il y a eu un gros plantage, mais c'est pas grave, c'était du Stravinski, ça s'entendait pas trop". Ce raisonnement a même tendance à m'ulcérer. Le principe selon lequel quand c'est un peu contemporain, finalement, même si c'est faux ou que ça joue pas ensemble, ça s'entend pas. J'ai entendu des orchestres se planter dans Beethoven, des pianistes (et pas des moindres) se vautrer dans Bach : je parie que les 9/10e des gens au moins n'ont rien remarqué. Ce n'est pas pour autant que je vais rien dire.

J'ai remarqué, comme 1/10ème de la salle a dû remarquer...
Et oui je persiste, même les plus grands peuvent faire des bêtises dans le Sacre. Karajan en a fait (un exemple son Sacre Live au disque), Rattle en a fait (à Salzburg)...et pour l'avoir vu à 10 mètres, certes Gatti s'est planté d'une mesure, mais ni lui ni l'orchestre n'a semblé être perturbé par cette erreur.

Et ne caricaturez pas ma remarque sur la partition, entre ne pas avoir la tête dans la partition et enlever la partition des pupitres...vous savez parfaitement ce que je voulais dire (cf. le mot de Toscanini).
Revenir en haut Aller en bas
ciao
Mélomane averti



Nombre de messages : 468
Date d'inscription : 27/08/2010

Daniele Gatti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Daniele Gatti   Daniele Gatti - Page 2 EmptyMar 14 Sep 2010 - 10:51

.


Dernière édition par jonjon le Mar 14 Sep 2010 - 20:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nounou
Mélomane averti
Nounou


Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 03/03/2010

Daniele Gatti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Daniele Gatti   Daniele Gatti - Page 2 EmptyMar 14 Sep 2010 - 14:39

jonjon a écrit:
Nounou a écrit:


J'ai remarqué, comme 1/10ème de la salle a dû remarquer...
Et oui je persiste, même les plus grands peuvent faire des bêtises dans le Sacre. Karajan en a fait (un exemple son Sacre Live au disque), Rattle en a fait (à Salzburg)...et pour l'avoir vu à 10 mètres, certes Gatti s'est planté d'une mesure, mais ni lui ni l'orchestre n'a semblé être perturbé par cette erreur.

Et ne caricaturez pas ma remarque sur la partition, entre ne pas avoir la tête dans la partition et enlever la partition des pupitres...vous savez parfaitement ce que je voulais dire (cf. le mot de Toscanini).

La phrase de Toscanini a deux parties, il ne faudrait pas oublier la première qui est une condition pour échapper à la deuxième, pas une truc inné à partir du moment où on vire la partoche du pupitre.

J'aimerais en savoir plus sur ces performances de Karajan et de Rattle, dont vous parlez et que je ne connais pas. Cela m'intéresserait vraiment beaucoup d'entendre Karajan et Rattle se tromper de presque une mesure dans le Sacre.

Oui il y a 2 parties, raison pour laquelle j'étais plus nuancé que vous cher jonjon. siffle

J'avoue que j'ai du mal à vous suivre : comment pouvez vous "entendre" que Gatti s'est planté d'une mesure ? J'ai vu de mes propres yeux que le chef italien avait arrêté brutalement ses gestes pendant que tout l'orchestre continuait pendant une mesure... Je pense que vous êtes plus expert que moi, mais j'ai du mal à comprendre comment vous avez pu l'entendre. ça se voit, ça ne s'entend pas. C'est comme la fameuse boulette de MTT toujours au prom's, dans la 7ème de Mahler : en vidéo on voit qu'il est en avance d'une mesure, mais à l'oreil impossible de l'entendre !!
J'ai besoin de vos lumières...

Ecoutez le Live de Karajan chez Palexa : je ne l'ai pas réecouté, mais l'orchestre de vautre plusieurs fois. Personne ne peut dire si c'est à imputer sur le chef ou l'orchestre, mais sans la vidéo...
Rattle a donné le sacre à Salzburg avec les berlinois il y a 2 ou 3 ans. Des amis pro rattle y étaient : plantage totale du chef, des gestes en retard sur chaque temps, orchestre en déconfiture.

Le chef est humain : seuls peut être Boulez, Maazel ou Salonen seraient capable de diriger le Sacre par coeur sans une seule faute technique (j'exagère quoique).
Personnellement j'attends du chef qu'il insuffle une vision, une personnalité, une conception qui se véhicule dans sa gestique, chose que Gatti a su parfaitement faire.


Revenir en haut Aller en bas
Montalte Trout
Mélomaniaque



Nombre de messages : 602
Date d'inscription : 02/09/2010

Daniele Gatti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Daniele Gatti   Daniele Gatti - Page 2 EmptyMar 14 Sep 2010 - 14:51

En l’occurrence, on l'entend dans la musique, puisqu'une partie des musiciens a suivi le geste du chef et l'autre partie non - ce qui indique une erreur du chef, plusieurs musiciens de pupitres différents ne vont pas se planter au même moment sans une raison extérieure...
Les musiciens peuvent très bien ne pas suivre le chef et continuer à suivre la partition s'ils le voient se planter... ce qui explique qu'il y ait des erreurs seulement visibles en vidéo...
Revenir en haut Aller en bas
Nounou
Mélomane averti
Nounou


Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 03/03/2010

Daniele Gatti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Daniele Gatti   Daniele Gatti - Page 2 EmptyMar 14 Sep 2010 - 15:21

Montalte Trout a écrit:
En l’occurrence, on l'entend dans la musique, puisqu'une partie des musiciens a suivi le geste du chef et l'autre partie non - ce qui indique une erreur du chef, plusieurs musiciens de pupitres différents ne vont pas se planter au même moment sans une raison extérieure...
Les musiciens peuvent très bien ne pas suivre le chef et continuer à suivre la partition s'ils le voient se planter... ce qui explique qu'il y ait des erreurs seulement visibles en vidéo...

Parfait dans ce cas je comprends je n'ai pas réécouté en audio...
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 4155
Age : 73
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

Daniele Gatti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Daniele Gatti   Daniele Gatti - Page 2 EmptyMar 5 Mar 2013 - 9:09

Hier soir sur Mezzo Live, j'ai vu la retransmission - partielle - d'une exécution de la V de Mahler - le 2ème mouvement - par le Concertgebouw dirigé par Gatti : j'ai été proprement atterré : alors que cet orchestre est un des meilleurs interprètes de ce compositeur, la direction confuse du chef transformait cette musique en une soupe lui ôtant toute sa vigueur !

Incidemment - enfin pas tout à fait - j'ai vu après un concert de l'orchestre du Festival de Lucerne dirigé par Abbado - ça a été excellent pendant les 3 premiers mouvement, pour s'écrouler dans le dernier, où le chef semblait avoir perdu tout sens de l'unité, si essentielle chez ce compositeur : au lieu d'avoir la voute d'une cathédrale, on avait l'impression de voir les débris d'un vitrail brisé.

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95317
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Daniele Gatti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Daniele Gatti   Daniele Gatti - Page 2 EmptyMar 5 Mar 2013 - 12:03

Montfort a écrit:
Hier soir sur Mezzo Live, j'ai vu la retransmission - partielle - d'une exécution de la V de Mahler - le 2ème mouvement - par le Concertgebouw dirigé par Gatti : j'ai été proprement atterré : alors que cet orchestre est un des meilleurs interprètes de ce compositeur, la direction confuse du chef transformait cette musique en une soupe lui ôtant toute sa vigueur !
Ta description ressemble quand même à ce que fait régulièrement le Concertgebouworkest depuis longtemps. Confused

Citation :
Incidemment - enfin pas tout à fait - j'ai vu après un concert de l'orchestre du Festival de Lucerne dirigé par Abbado - ça a été excellent pendant les 3 premiers mouvement, pour s'écrouler dans le dernier, où le chef semblait avoir perdu tout sens de l'unité, si essentielle chez ce compositeur : au lieu d'avoir la voute d'une cathédrale, on avait l'impression de voir les débris d'un vitrail brisé.
Ou était-ce toi qui avais perdu de vue ladite structure ? Smile Non, ce n'est pas pour remettre en cause ton jugement, ni défendre spécifiquement Abbado, mais je suis toujours circonspect sur ce type de perception : oui, subjectivement, on peut sentir qu'un chef nous amène clairement quelque part, mais est-ce que c'est une faute du chef lorsqu'on ne le sent pas ? Certaines fois, sans doute, mais on peut nous-mêmes perdre le fil - j'avoue que dans le doute, j'ai tendance à faire plutôt confiance au chef qu'à moi. Mr. Green
Qu'est-ce qui t'a paru brouillon ? (En fait, je trouve ça difficile à expliquer le plus souvent... ça se fait par de petits retards, de petites différences d'équilibre qui remettent en valeur les thèmes... et plus on a lu la partition, plus on va trouver ce genre d'attention envers le public superfétatoire. Dur d'objectiver ça, je crois.)

C'était quelle symphonie ? Parce que dans la Troisième, effectivement, la lecture d'Abbado avec Lucerne (suprême au demeurant), le dernier mouvement prenait le parti d'une construction en vignettes plutôt qu'en une vaste poussée.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume


Nombre de messages : 17530
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Daniele Gatti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Daniele Gatti   Daniele Gatti - Page 2 EmptyMar 5 Mar 2013 - 22:28

DavidLeMarrec a écrit:
Montfort a écrit:
Hier soir sur Mezzo Live, j'ai vu la retransmission - partielle - d'une exécution de la V de Mahler - le 2ème mouvement - par le Concertgebouw dirigé par Gatti : j'ai été proprement atterré : alors que cet orchestre est un des meilleurs interprètes de ce compositeur, la direction confuse du chef transformait cette musique en une soupe lui ôtant toute sa vigueur !
Ta description ressemble quand même à ce que fait régulièrement le Concertgebouworkest depuis longtemps. Confused


"Longtemps", c'est un peu exagéré, l'intégrale Chailly des symphonies de Mahler est quand même superbe (même si c'est un peu léché) mais je ne parlerais pas "de soupe" pour désigner la prestation du Concertgebouworkest.
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 4155
Age : 73
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

Daniele Gatti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Daniele Gatti   Daniele Gatti - Page 2 EmptyMer 6 Mar 2013 - 9:21

Guillaume a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Montfort a écrit:
Hier soir sur Mezzo Live, j'ai vu la retransmission - partielle - d'une exécution de la V de Mahler - le 2ème mouvement - par le Concertgebouw dirigé par Gatti : j'ai été proprement atterré : alors que cet orchestre est un des meilleurs interprètes de ce compositeur, la direction confuse du chef transformait cette musique en une soupe lui ôtant toute sa vigueur !
Ta description ressemble quand même à ce que fait régulièrement le Concertgebouworkest depuis longtemps. Confused


"Longtemps", c'est un peu exagéré, l'intégrale Chailly des symphonies de Mahler est quand même superbe (même si c'est un peu léché) mais je ne parlerais pas "de soupe" pour désigner la prestation du Concertgebouworkest.

En effet, en l'occurrence, ce n'est pas l'orchestre qui est en cause, mais bien le chef, qui semblait avoir complétement perdu le fil...
Le Concertgebouw reste au pinacle des grands orchestres mondiaux : on en a encore eu la preuve lors de son récent passage à Paris.

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 4155
Age : 73
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

Daniele Gatti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Daniele Gatti   Daniele Gatti - Page 2 EmptyMer 6 Mar 2013 - 11:13

DavidLeMarrec a écrit:
Montfort a écrit:
Hier soir sur Mezzo Live, j'ai vu la retransmission - partielle - d'une exécution de la V de Mahler - le 2ème mouvement - par le Concertgebouw dirigé par Gatti : j'ai été proprement atterré : alors que cet orchestre est un des meilleurs interprètes de ce compositeur, la direction confuse du chef transformait cette musique en une soupe lui ôtant toute sa vigueur !
Ta description ressemble quand même à ce que fait régulièrement le Concertgebouworkest depuis longtemps. Confused

Citation :
Incidemment - enfin pas tout à fait - j'ai vu après un concert de l'orchestre du Festival de Lucerne dirigé par Abbado - ça a été excellent pendant les 3 premiers mouvement, pour s'écrouler dans le dernier, où le chef semblait avoir perdu tout sens de l'unité, si essentielle chez ce compositeur : au lieu d'avoir la voute d'une cathédrale, on avait l'impression de voir les débris d'un vitrail brisé.
Ou était-ce toi qui avais perdu de vue ladite structure ? Smile Non, ce n'est pas pour remettre en cause ton jugement, ni défendre spécifiquement Abbado, mais je suis toujours circonspect sur ce type de perception : oui, subjectivement, on peut sentir qu'un chef nous amène clairement quelque part, mais est-ce que c'est une faute du chef lorsqu'on ne le sent pas ? Certaines fois, sans doute, mais on peut nous-mêmes perdre le fil - j'avoue que dans le doute, j'ai tendance à faire plutôt confiance au chef qu'à moi. Mr. Green
Qu'est-ce qui t'a paru brouillon ? (En fait, je trouve ça difficile à expliquer le plus souvent... ça se fait par de petits retards, de petites différences d'équilibre qui remettent en valeur les thèmes... et plus on a lu la partition, plus on va trouver ce genre d'attention envers le public superfétatoire. Dur d'objectiver ça, je crois.)

C'était quelle symphonie ? Parce que dans la Troisième, effectivement, la lecture d'Abbado avec Lucerne (suprême au demeurant), le dernier mouvement prenait le parti d'une construction en vignettes plutôt qu'en une vaste poussée.

@ David :
Il s'agissait de la V : non je n'avais pas perdu de vue la structure : c'est une oeuvre que je connais bien, dont j'ai plusieurs enregistrements ; c'est clair que ce mouvement pose des difficultés d'interprétation, car il y a à plusieurs reprise des ruptures de tempo - mais c'est au chef de donner une cohérence, qui, AMHA, en l'espèce faisait défaut.
Abbado est un chef majeur, que j'ai beaucoup entendu, mais là j'ai l'impression qu'il était à coté - là encore, pas question d'incriminer l'orchestre, absolument superbe !

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95317
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Daniele Gatti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Daniele Gatti   Daniele Gatti - Page 2 EmptyJeu 7 Mar 2013 - 11:32

Guillaume a écrit:
"Longtemps", c'est un peu exagéré, l'intégrale Chailly des symphonies de Mahler est quand même superbe (même si c'est un peu léché)
C'est à partir de cette époque-là que les griefs ont commencé à fuser sur le caractère seulement "léché" des concerts du Concergebouworkest. Mais effectivement, Chailly avait plus de fermeté dans les contours (j'aime son intégrale Mahler, mais moins qu'autrefois, je dois dire).


Montfort a écrit:
Le Concertgebouw reste au pinacle des grands orchestres mondiaux : on en a encore eu la preuve lors de son récent passage à Paris.
Eh bien, heu, comment dire : c'est précisément ce concert qui a changé mon opinion sur cet orchestre - rejoignant, ce que je déplore, l'opinion des plus critiques. Neutral Techniquement, c'est impressionnant (la puissance des bois, la maîtrise des dynamiques), mais en termes de tension, de conduite, de mise en lumière de ce qui est joué.

A titre personnel, et ce n'est vraiment pas par provocation que je le dis, je trouve le Philharmonique de Slovénie, l'Orchestre de Paris ou celui du Capitole bien plus intéressants - et de loin.


Citation :
En effet, en l'occurrence, ce n'est pas l'orchestre qui est en cause, mais bien le chef, qui semblait avoir complétement perdu le fil...
Justement, plus que l'opinion de chacun sur le Concertgebouw, c'était ma question : à quoi voit-on qu'un chef perd le fil ? Oui, c'est une question piège en un sens, puisque je n'ai pas vraiment de réponse définitive, mais j'aurais bien aimé avoir ton opinion sur le sujet (mais d'autres peuvent répondre s'ils le souhaitent, bien sûr).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Montfort
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 4155
Age : 73
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

Daniele Gatti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Daniele Gatti   Daniele Gatti - Page 2 EmptyJeu 7 Mar 2013 - 13:36

DavidLeMarrec a écrit:
Guillaume a écrit:
"Longtemps", c'est un peu exagéré, l'intégrale Chailly des symphonies de Mahler est quand même superbe (même si c'est un peu léché)
C'est à partir de cette époque-là que les griefs ont commencé à fuser sur le caractère seulement "léché" des concerts du Concergebouworkest. Mais effectivement, Chailly avait plus de fermeté dans les contours (j'aime son intégrale Mahler, mais moins qu'autrefois, je dois dire).


Montfort a écrit:
Le Concertgebouw reste au pinacle des grands orchestres mondiaux : on en a encore eu la preuve lors de son récent passage à Paris.
Eh bien, heu, comment dire : c'est précisément ce concert qui a changé mon opinion sur cet orchestre - rejoignant, ce que je déplore, l'opinion des plus critiques. Neutral Techniquement, c'est impressionnant (la puissance des bois, la maîtrise des dynamiques), mais en termes de tension, de conduite, de mise en lumière de ce qui est joué.

A titre personnel, et ce n'est vraiment pas par provocation que je le dis, je trouve le Philharmonique de Slovénie, l'Orchestre de Paris ou celui du Capitole bien plus intéressants - et de loin.


Citation :
En effet, en l'occurrence, ce n'est pas l'orchestre qui est en cause, mais bien le chef, qui semblait avoir complétement perdu le fil...
Justement, plus que l'opinion de chacun sur le Concertgebouw, c'était ma question : à quoi voit-on qu'un chef perd le fil ? Oui, c'est une question piège en un sens, puisque je n'ai pas vraiment de réponse définitive, mais j'aurais bien aimé avoir ton opinion sur le sujet (mais d'autres peuvent répondre s'ils le souhaitent, bien sûr).

La discussion serait plus facile si tu pouvais écouter cette interprétation : il s'agit de l'enregistrement d'un concert de juin 2010 - il est passé récemment sur Mezzo Live HD, et comme c'est souvent le cas, il devrait être rediffusé mais je n'ai pas repéré de dates.
Ta question n'est pas facile, parce que elle peut correspondre à des difficultés d'interprétation différentes, et beaucoup de choses dépendent du chef - bien entendu, les difficultés peuvent provenir de l'orchestre lui-même si il n'a pas la capacité de satisfaire aux demandes du chef - mais je le répète, ce cas de figure, qui AMHA est bien réel pour l'O P par exemple, ne se pose pas pour un orchestre aussi aguerri que le Concertgebouw.
En l'espèce, j'incriminerais l'absence d'architecture, c'est à dire une absence de cohérence dans l'articulation des idées musicales du mouvement, et une certaine mollesse dans les attaques et les tempis.

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95317
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Daniele Gatti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Daniele Gatti   Daniele Gatti - Page 2 EmptyJeu 7 Mar 2013 - 17:23

Montfort a écrit:
La discussion serait plus facile si tu pouvais écouter cette interprétation : il s'agit de l'enregistrement d'un concert de juin 2010 - il est passé récemment sur Mezzo Live HD, et comme c'est souvent le cas, il devrait être rediffusé mais je n'ai pas repéré de dates.
Je n'ai pas Mezzo, et même si ça se trouve en ligne, je n'aurai pas forcément la motivation pour réécouter cette symphonie - je n'en suis pas inconditionnel, et je l'ai écouté pas mal de fois dans les dernières semaines...

Citation :
Ta question n'est pas facile, parce que elle peut correspondre à des difficultés d'interprétation différentes, et beaucoup de choses dépendent du chef - bien entendu, les difficultés peuvent provenir de l'orchestre lui-même si il n'a pas la capacité de satisfaire aux demandes du chef - mais je le répète, ce cas de figure, qui AMHA est bien réel pour l'O P par exemple, ne se pose pas pour un orchestre aussi aguerri que le Concertgebouw.
En l'espèce, j'incriminerais l'absence d'architecture, c'est à dire une absence de cohérence dans l'articulation des idées musicales du mouvement, et une certaine mollesse dans les attaques et les tempis.
Intéressant tout ça. Ca centre déjà la question. Il ne reste plus que la question de la "cohérence de l'articulation" qui est de l'ordre de la perception interne : ce serait amusant, d'ailleurs, de mettre trois personnes de niveaux musicaux différents (musicien, mélomane et auditeur occasionnel) à écouter une version décrite comme "didactique", et de voir qui la trouve géniale et qui la trouve ennuyeuse - considérant par ailleurs que d'autres paramètres peuvent entrer dans l'appréciation à leur insu...

Merci pour ces réponses ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Montfort
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 4155
Age : 73
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

Daniele Gatti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Daniele Gatti   Daniele Gatti - Page 2 EmptyDim 17 Mar 2013 - 17:41


Petit complément : je viens d'écouter cette symphonie dans une version - pour moi - de référence : Bernstein III - avec les Viennois - là la lacune de Gatti devient une évidence : son inaptitude à appréhender la structure rythmique de l'oeuvre - alors c'est vrai, dans Mahler il est assez facile de se planter, tant le développement est -souvent - heurté et les passages d'un univers à un autre est permanent...

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 4155
Age : 73
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

Daniele Gatti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Daniele Gatti   Daniele Gatti - Page 2 EmptySam 6 Avr 2013 - 9:28



Dans Concertonet, il y a la critique d'un concert que vient de donner le B S O dirigé par Gatti à Carnegie Hall : la III de Mahler - la critique est proprement dithyrambique....

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95317
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Daniele Gatti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Daniele Gatti   Daniele Gatti - Page 2 EmptySam 6 Avr 2013 - 11:20

Il faut dire qu'il a eu tout le loisir de se faire la main sur nous. hehe

C'est quel BSO ? Boston, je suppose ? Parce que les villes en B qui ont un orchestre symphonique du niveau suffisant pour jouer à Carnegie, il y en a quelques unes : Bâle, Bamberg, Berlin (il y en a même plusieurs : Berliner Symphoniker, Berlin DSO, Berlin RSO), Birmingham, Blois...

Traditionnellement, Boston y passe régulièrement, donc ce n'était peut-être pas si allusif, mais j'avoue qu'il m'a fallu plusieurs secondes pour repérer de qui il s'agissait. Maintenant que j'ai écrit le message, ça me semble évident et je vais passer pour un pinailleur. Laughing

(reproche peut-être pas si infondé après tout Embarassed )
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Montfort
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 4155
Age : 73
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

Daniele Gatti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Daniele Gatti   Daniele Gatti - Page 2 EmptySam 6 Avr 2013 - 11:44

DavidLeMarrec a écrit:
Il faut dire qu'il a eu tout le loisir de se faire la main sur nous. hehe

C'est quel BSO ? Boston, je suppose ? Parce que les villes en B qui ont un orchestre symphonique du niveau suffisant pour jouer à Carnegie, il y en a quelques unes : Bâle, Bamberg, Berlin (il y en a même plusieurs : Berliner Symphoniker, Berlin DSO, Berlin RSO), Birmingham, Blois...

Traditionnellement, Boston y passe régulièrement, donc ce n'était peut-être pas si allusif, mais j'avoue qu'il m'a fallu plusieurs secondes pour repérer de qui il s'agissait. Maintenant que j'ai écrit le message, ça me semble évident et je vais passer pour un pinailleur. Laughing

(reproche peut-être pas si infondé après tout Embarassed )

Désolé, oui, c'est le Boston Symphony....

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut


Nombre de messages : 1418
Age : 78
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Daniele Gatti - Page 2 Empty
MessageSujet: Daniele Gatti   Daniele Gatti - Page 2 EmptyDim 5 Oct 2014 - 19:46

Ce chef prends la succession de Maris Jansons à la tête de l'Orchestre , Royal depuis quelques années, du Concertgebouw d'Amsterdam :

http://www.francemusique.fr/actu-musicale/daniele-gatti-nomme-l-orchestre-royal-du-concertgebouw-49013

Compte-tenu de son bilan somme toute moyen (à mon sens) à la tête du National, je m'interroge sur le bien fondé de cette nomination. Petit rappel : Boston lui a préféré Andris Nelsons.

Montré-je un esprit critique excessif ? Qu'en pensez-vous ?

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
Hippolyte
Mélomane chevronné
Hippolyte


Nombre de messages : 3084
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

Daniele Gatti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Daniele Gatti   Daniele Gatti - Page 2 EmptyDim 5 Oct 2014 - 20:28

Ce n'est certes pas un très bon signe de santé de la part du Concertgebouw. Un des meilleurs orchestres du monde avait assurément mieux à choisir.
Revenir en haut Aller en bas
A
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

Daniele Gatti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Daniele Gatti   Daniele Gatti - Page 2 EmptyDim 5 Oct 2014 - 21:35

J'ai entendu Gatti diriger la cinquième de Mahler à Amsterdam il y a deux ou trois ans. Une interprétation alerte, au trafic bien dirigé, puissante et sentie, mais pas exceptionnelle. J'ai entendu mieux ici, à Montréal, avec un orchestre largement inférieur (pré-Dutoit).

Pour ce qui est de trouver un meilleur substitut qui fût disponible, c-à-d pas déjà croulant sous les contrats, je ne vois pas vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut


Nombre de messages : 1418
Age : 78
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Daniele Gatti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Daniele Gatti   Daniele Gatti - Page 2 EmptyDim 5 Oct 2014 - 22:18

André a écrit:
J'ai entendu Gatti diriger la cinquième de Mahler à Amsterdam il y a deux ou trois ans. Une interprétation alerte, au trafic bien dirigé, puissante et sentie, mais pas exceptionnelle. J'ai entendu mieux ici, à Montréal, avec un orchestre largement inférieur (pré-Dutoit).

Pour ce qui est de trouver un meilleur substitut qui fût disponible, c-à-d pas déjà croulant sous les contrats, je ne vois pas vraiment.

Quelle limite, consideres-tu comme "croulant sous les contrats" ?

Les Proms 2013 et 2014 ont permis d'entendre quelques "jeunes" chefs intéressants et susceptibles d'en faire plus !

Pour rester dans la lignée italienne, Gianandrea Noseda m'eut semblé un bien meilleur choix.

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
Hippolyte
Mélomane chevronné
Hippolyte


Nombre de messages : 3084
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

Daniele Gatti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Daniele Gatti   Daniele Gatti - Page 2 EmptyDim 5 Oct 2014 - 23:57

André a écrit:
Pour ce qui est de trouver un meilleur substitut qui fût disponible, c-à-d pas déjà croulant sous les contrats, je ne vois pas vraiment.

Contrats ou pas, quand on vous propose le Concertgebouw vous pouvez envisager des changements de plans...

J'aurais bien imaginé des chefs comme Jurowski ou Petrenko, autrement plus intéressants qu'un Gatti.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95317
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Daniele Gatti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Daniele Gatti   Daniele Gatti - Page 2 EmptyLun 6 Oct 2014 - 20:43

J'ai le sentiment que vous posez la question à l'envers : Gatti est un chef très polyvalent et apprécié depuis longtemps, qui a ses entrées régulières à Dresde et à Bayreuth, pas particulièrement sous-diplômé (en tout cas moins que Chailly lors de sa prise de poste) pour le Concertgebouw. On se demande plutôt pourquoi il a choisi l'ONF, qui n'offre pas le même degré de prestige que d'autres postes auxquels il pouvait prétendre.

Après, sur le chef, je le trouve vraiment au-dessus de tout reproche, même s'il n'a pas l'intensité ou la personnalité d'autres… mais est-ce ce que recherche le Concertgebouworkest, vu sa tendance muséelle de ces dix dernières années ? Ils veulent peut-être continuer à s'ennuyer en bonne compagnie…
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
milia
Mélomane averti
milia


Nombre de messages : 145
Age : 48
Date d'inscription : 26/10/2007

Daniele Gatti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Daniele Gatti   Daniele Gatti - Page 2 EmptyLun 6 Oct 2014 - 20:49

Gatti a signé il y a quelques années un remarquable disque Berg, avec le Concertgebouw (op 6 et la Lulu suite). C'est chez RCO.  Ses 4e, 5e et 6e symphonies de Tchaïkovski avec le Royal Philharmonic valent plus que le détour. Je n'ai pas eu l'occasion de l'entendre avec le National. Je pense que si les musiciens amstellodamiens l'ont choisi, c'est qu'il a dû donner là-bas à Amsterdam une impression plus convaincante qu'en France. Mais j'avoue avoir été surpris quand même par cette nomination. Visiblement, de toutes façons, le gaillard cherchait à partir vers un poste plus prestigieux.
Décidément (on le voit pour P.Jarvï) les chefs ne s'attardent guère à Paris. C'est dommage car Chung, qui est là depuis des années, laisse un Philhar de radio france en grande forme (et entre de bonnes mains s'il n'est pas dégoûté par maelström administratif actuel : celles de Mikko Franck, qui est un jeune chef exceptionnel !)
Revenir en haut Aller en bas
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut


Nombre de messages : 1418
Age : 78
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Daniele Gatti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Daniele Gatti   Daniele Gatti - Page 2 EmptyVen 10 Oct 2014 - 22:21

milia a écrit:
Gatti a signé il y a quelques années un remarquable disque Berg, avec le Concertgebouw (op 6 et la Lulu suite). C'est chez RCO.  Ses 4e, 5e et 6e symphonies de Tchaïkovski avec le Royal Philharmonic valent plus que le détour. Je n'ai pas eu l'occasion de l'entendre avec le National. Je pense que si les musiciens amstellodamiens l'ont choisi, c'est qu'il a dû donner là-bas à Amsterdam une impression plus convaincante qu'en France. Mais j'avoue avoir été surpris quand même par cette nomination. Visiblement, de toutes façons, le gaillard cherchait à partir vers un poste plus prestigieux.
Décidément (on le voit pour P.Jarvï) les chefs ne s'attardent guère à Paris. C'est dommage car Chung, qui est là depuis des années, laisse un Philhar de radio france en grande forme (et entre de bonnes mains s'il n'est pas dégoûté par maelström administratif actuel : celles de Mikko Franck, qui est un jeune chef exceptionnel !)

Ouais, WW Chung est resté 15 ans à Paris à la tête du "Philhar", sauf erreur de ma part.
Bon, il est vrai que l'ambassade de Corée, dit-on, a lourdement appuyé sa nomination à la tête du "Philhar" (ou d'un autre éventuel orchestre de la capitale) en compensation de son éviction du "staff" de l'Opera National de Paris...Rumeurs, perfidies, calomnies?

Mikko Franck est un excellent choix et j'espère qu'il donnera suite, quels que soient, par ailleurs, les changements à la direction de la musique à Radio France.
Soit dit entre nous, compte tenu de mon expérience professionnelle (dans un tout autre domaine, il est vrai), si j'étais chef, je n'admettrais pas la hiérarchie (les ignares qui prenent le pas sur les compétents) qui règne à RF et j'irai voir ailleurs.

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
LeKap
Mélomaniaque
LeKap


Nombre de messages : 1609
Age : 65
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

Daniele Gatti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Daniele Gatti   Daniele Gatti - Page 2 EmptyMar 25 Nov 2014 - 18:33

Bonsoir

J'ai écouté cet aprem à la radio , la 5ème de Tchaikovsky avec l'ONF et Gatti
Bof Bof , j'ai trouvé çà assez décousu comme interprétation - accélération , ralentissement , ....
Maintenant peut-être que la partition veut çà

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Daniele Gatti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Daniele Gatti   Daniele Gatti - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Daniele Gatti
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Daniele Callegari, chef dorchestre
» [TCE] 80 ans de l'ONF: Dutilleux/Stravinsky (Gatti,24/04/14)
» Philharmonie : saison 2021/2022
» Parsifal / Gatti - TCE 6 et 9 mars 2012
» [TCE] Wesendonck (Kaufmann), Bruckner 7 – ONF, Gatti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: