Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -14%
Brandt BXP5560X – Four électrique ...
Voir le deal
299.99 €

 

 Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011

Aller en bas 
+43
philopera
Francoistit
Ino
lejoker
Siegmund
frere elustaphe
Kilban
Manrico
Pelléas
Richard
Ludovyk
Utnapištim
mr.hutz
kewnapse
JiCé
olivier le normand
Stolzing
Abnegor
senga
T-A-M de Glédel
Guillaume
Pison Futé
sergio
Zwielicht
Otello
Xavier
pdixneuf
Wagneropathe
Hippolyte
Martine
aurele
Polyeucte
Cololi
Montfort
Théo B
Ciro
calbo
fliegender
Jules Biron
Rameau
ciao
Montalte Trout
DavidLeMarrec
47 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32974
Age : 43
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011   Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 EmptyMer 15 Juin 2011 - 15:05

Polyeucte a écrit:
Mouais... enfin moi, chez Mozart, y en a trois qui passent... Don Giovanni (forcément!!), La Flûte et Idomeneo... le reste ne me passionne pas vraiment...

Je te conseille d'insister Smile

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20753
Age : 41
Date d'inscription : 03/07/2009

Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011   Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 EmptyMer 15 Juin 2011 - 15:13

Friscay 54 : Walter Franck, Ernst Haefliger, Maria Stader, Rita Streich, Martin Vantin, Joseph Greindl

Mais de toute façon, je vais y aller à ce concert, j'ai ma place... mais ça perd un peu beaucoup de son intérêt à mes oreilles (un peu comme le Samson sans Borodina Rolling Eyes)

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23540
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2008

Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011   Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 EmptyMer 15 Juin 2011 - 15:14

Moi j'ai découvert véritablement l'oeuvre par la version Böhm avec Auger, Schreier, Grist et Moll en particulier. Je ne connais pas celle de Fricsay mais le rôle d'Osmin est assez génial. Konstanze a des pages magnifiques ainsi que Belmonte.
Revenir en haut Aller en bas
Martine
Mélomaniaque
Martine


Nombre de messages : 916
Date d'inscription : 06/09/2010

Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011   Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 EmptyMer 15 Juin 2011 - 15:48

Polyeucte a écrit:
Rancatore a été remplacée par Eva Mei dans l'Enlèvement au Sérail du 20 juin... Rolling Eyes
Arggggggghhhhhhhhh, damned !!!! pale
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 53
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011   Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 EmptyMer 15 Juin 2011 - 16:41

Ca se mérite de voir Desy dans quelqu'oeuvre que ce soit Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Ino
Mélomaniaque
Ino


Nombre de messages : 1268
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2010

Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011   Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 EmptyMer 15 Juin 2011 - 22:23

Martine a écrit:
Polyeucte a écrit:
Rancatore a été remplacée par Eva Mei dans l'Enlèvement au Sérail du 20 juin... Rolling Eyes
Arggggggghhhhhhhhh, damned !!!! pale

En effet, j'avais constaté ça au concert Vespri. DU coup je n'ai plus aucune motiv' pour m'encaisser du Mozart en Allemand. Deux places à 10€ en premier rang de loges ça intéresse quelqu'un?
Revenir en haut Aller en bas
fliegender
Mélomaniaque
fliegender


Nombre de messages : 1007
Date d'inscription : 12/07/2009

Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011   Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 EmptyJeu 16 Juin 2011 - 0:55

Un grand plaisir cet Idomeneo. Merci TCE !
ENFIN qqchose d'interessant (hormis Wagner) en ce qui concerne opera a Paris.

Je peux parier que les cretins qui ont hue Braunschweig ont ete emerveilles par Les Noces de Figaro a Bastille (que l'on a pas hue et on avait eu plein de raison pour le faire : la politesse de base oblige) Il doit y avoir une logique la...
Revenir en haut Aller en bas
Martine
Mélomaniaque
Martine


Nombre de messages : 916
Date d'inscription : 06/09/2010

Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011   Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 EmptyJeu 16 Juin 2011 - 10:45

fliegender a écrit:
Un grand plaisir cet Idomeneo. Merci TCE !
ENFIN qqchose d'interessant (hormis Wagner) en ce qui concerne opera a Paris.

Je peux parier que les cretins qui ont hue Braunschweig ont ete emerveilles par Les Noces de Figaro a Bastille (que l'on a pas hue et on avait eu plein de raison pour le faire : la politesse de base oblige) Il doit y avoir une logique la...
Moi qui n'aime pas plus que ça Idoménée, j'ai passé une superbe soirée surtout grâce à la direction de Jérémie Rhorer. cheers
Côté chanteurs, Croft, Karhauser et Lindsey excellents. Coku en Elettra un peu faible (les graves inaudibles) et Fanale en Arbace qui a entrepris de muer vocalement et physiquement (j'ai regardé ma fiche pour savoir si c'était bien lui)

La mise en scène de Bondy à Garnier était tellement moche que Braunschweig ne pouvait que faire mieux.

Allez-y !!
Revenir en haut Aller en bas
Abnegor
Mélomaniaque
Abnegor


Nombre de messages : 1658
Age : 42
Localisation : Angers
Date d'inscription : 19/12/2009

Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011   Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 EmptyJeu 16 Juin 2011 - 10:59

Je ne connais toujours pas cet opéra, et je vais le découvrir vendredi soir dans cette production cheers
Revenir en haut Aller en bas
Hippolyte
Mélomane chevronné
Hippolyte


Nombre de messages : 3084
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011   Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 EmptyJeu 16 Juin 2011 - 19:29

La scénographie de cet Idoménée est très ingénieuse, et tout repose dessus, car la mise en scène est assez inexistante, Braunschweig ne s'est pas fatigué de ce côté-là. Il faut dire à sa décharge qu'il est bien difficile de faire quoi que ce soit d'un livret si statique et si dénué de tension dramatique.
Musicalement c'est superbe, même si je préfère les Idamante plus sombres avec plus de personnalité.
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 4155
Age : 75
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011   Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 EmptyVen 17 Juin 2011 - 12:59


Je vais voir l'Enlèvement lundi.
C'est un Mozart que j'apprécie, et que j'ai trop peu vu : une fois à Aix à la fin des années 80, dont il ne me reste aucun souvenir, et avant à Garnier en 1976 dans une m e s de Rennert dirigé par Mackerras.

Je n'ai pas d'a priori particulier sur les interprètes.

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
fliegender
Mélomaniaque
fliegender


Nombre de messages : 1007
Date d'inscription : 12/07/2009

Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011   Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 EmptyVen 17 Juin 2011 - 17:17

Brava Martine ! Wink

Ca m'etonne que tu ne sois pas a Marseille! Ce soir on va tous voir la premiere sur Mezzo.


Sinon, je suis encore sous le charme de cet Idomeneo. Musicalement c'etait vraiment formidable et le travail d'acteurs est plus que remarquable: mettre en scene Idomeno est diablement difficile.
Comme l'annee passee Braunschweig signe de nouveau le meilleur spectacle de l'annee a Paris (OK, ce n'est peut-etre pas si difficile que ca, vu la configuration actuelle, mais ce qu'il fait c'est magnifique n'importe ou !)
L'annee passee c'etait ce delicatement produit Pelleas, et maintenant cet Idomeneo de reference. Chapeau Monsieur!

Et puis Jeremy - magique, tout comme les chanteurs. Grand moment et ca fait du bien de voir un opera scenique a Paris d'un tel niveau, apres autant de mievrerie et des productions ringardes ou idiotes; on a envie de dire double-merci TCE
Revenir en haut Aller en bas
Abnegor
Mélomaniaque
Abnegor


Nombre de messages : 1658
Age : 42
Localisation : Angers
Date d'inscription : 19/12/2009

Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011   Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 EmptySam 18 Juin 2011 - 10:04

J'y étais hier, et du coup, je cherche une place à 10€ pour la semaine prochaine : ça m'a effectivement botté et j'aimerais y retourner. Si quelqu'un a une place en trop.
Revenir en haut Aller en bas
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl


Nombre de messages : 13311
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011   Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 EmptyDim 19 Juin 2011 - 0:18

Vu aussi Idoménée hier soir, mais je suis un peu moins enthousiaste...

Oui, c'était très bon musicalement, mais pas une spectacle exceptionnel à mon sens.
La direction de Rohrer alternait entre des élans très énergiques (voire bourrins) et des mollesses infinies, accroissant l'inégalité de l'oeuvre, qui connaît à la fois des fulgurances et de longs tunnels. Bref, il n'a pas réussi à rendre l'oeuvre passionnante de A à Z (c'est certes difficile, mais Minkowski avait bien relevé le défi à Aix) en revanche c'était toujours très beau et très pensé, rien à redire là dessus.

Côté chanteurs, c'est pour moi Karthaüser qui remporte, encore une fois, la plus belle part. L'Idamante de Kate Lindsey était assez réussi, mais le timbre n'est pas très beau, et surtout l'actrice se cantonne à la gestuelle vue et revue du garçon mal à l'aise, qui n'a pas les épaules et ne sait pas se tenir, le jeu finit par être très monochrome. En ayant un peu écouté Alexandra Coku auparavant, j'espérais un peu plus de son Elettra, mais c'est vrai qu'elle manque un peu de présence, d'impact (et d'une bonne diction...), quoique le personnage reste tout à fait convainquant.

La mise en scène ne m'a pas emballé outre mesure. C'est du Braunschweig très soft (pléonasme), pas très inventif. De belles choses avec son décor en coque de navire, mais qui finit par lasser visuellement. Par contre niveau direction d'acteur c'est tout ce qu'il y a de plus conventionnel - dans un opéra qui réunit déjà toutes les conventions un peu figées de son genre et de son époque, un peu d'audace est toujours salutaire. Là non, on a toujours les personnages seuls sur scène durant leurs longs airs, enchaînant les poses compassés ; les choeurs qui ne peuvent décidément pas bouger et chanter en même temps... Il ne réussit donc pas plus à assurer la cohérence de l'ouvrage et à en intensifier la tension dramatique, c'est un peu dommage.

En tout cas ça reste un très beau spectacle, étonnant comme la salle était hier à un tiers vide !
Revenir en haut Aller en bas
Ino
Mélomaniaque
Ino


Nombre de messages : 1268
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2010

Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011   Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 EmptyDim 19 Juin 2011 - 21:27

Un très beau spectacle avec quelques ratés.

MES très réussie, sans aucune fioriture, mais qui nous plonge dans les destins des personnages avec succès, qui amène le public directement dans le ressenti de ceux qui se croisent sur scène. 50% bravi 50% huées, amusant.

Côté fosse, pas mal d'incohérences. Du gros son, de beaux moments dramatiques, mais des tempi trop extrêmes parfois, qqes longueurs et surtout un MASSACRE des airs d'Elettra pris 56 fois trop vite. (Tutto nel sen vi sento et D'Oreste, d'Aiace)

Du coup Coku, sans démériter, n'arrive pas à suivre. Elle est largement ovationnée, un peu trop à mon goût mais franchement elle n'est que peu responsable de ses difficultés ici. Absence cruelle de graves mais une belle présence vocale dans les autres registres, pas mal comme Elettra.

Horreur côté Arbace : des faussetés atroces pendant son grand air, à répétition, regards consternés dans le public, peut-être un accident de parcours, le type est beau gosse et le timbre assez séduisant, mais c'est un raté total.

Idamante un peu fade malgré une qualité de chant indéniable. Pas dans un rôle pour elle, mais une fille pleine de qualités.

Ilia sublime de Karthauser, notamment la scène d'entrée qui m'a fait vibrer, un des plus beaux moments de la soirée. Quel ligne de chant magnifique, quelles nuances, quelle aisance, c'est un plaisir très très grand de l'écouter et de la voir sur scène.

Richard Croft enfin, fabuleux en Idomeneo! Quelle maîtrise absolue, parfaitement audible dans tous les registres et dans les nuances, incroyable dans son grand air d'agilité et d'abattage, merveilleux chanteur une fois de plus.

Au global donc, une très belle soirée, très peu d'ennui, un seul petit agacement contre Rhorer mais rien qui ne gâche mon plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Airain
Mélomane averti
Airain


Nombre de messages : 158
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2011

Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011   Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 EmptyLun 20 Juin 2011 - 1:24

Voici le compte-rendu de Marie-Aude Roux, du Monde, paru le 18 à propos de l'Idomeneo Rhorer/Braunschweig.
Critique Le Monde

Edité avec le lien simplement (désolé)


Dernière édition par Airain le Lun 20 Juin 2011 - 2:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 90823
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011   Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 EmptyLun 20 Juin 2011 - 1:31

Tu ne peux pas recopier ainsi un article entier sans l'autorisation de son auteur...
Tu as donné le lien, ça suffit, non?
Revenir en haut Aller en bas
Airain
Mélomane averti
Airain


Nombre de messages : 158
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2011

Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011   Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 EmptyLun 20 Juin 2011 - 1:33

Pour ma part, je serai beaucoup moins réservé que Marie-Aude Roux et nous avons passé une superbe soirée ce dimanche avec l'Idomeneo de Rhorer et Braunschweig ce soir.
Peu de réserves sur les solistes, même si je partage les réserves d'Ino sur l'Arbace de Paolo Fanale. Alexandra Coku, que je n'avais jamais entendue, m'a plutôt fait une bonne impression au premier acte mais a montré de vraies faiblesses dans son moment de bravoure du III. Fatigue ou déficiences plus constantes, je ne saurais pas trancher. Kate Lindsey mérite plus que les honneurs pour son Idamante très inspiré. Le timbre est magnifique et les appréhensions que j'avais à sa première entrée se sont vite dissipées. Avec Sophie Karthäuser, elle compose un couple magnifique, aussi bien assorti pour l'œil que pour l'oreille (duo qui a littéralement coupé le souffle de toute la salle). Karthäuser, justement, est magnifique d'un bout à l'autre. Effectivement la première scène du I est mémorable, mais je l'ai trouvée encore plus géniale (si c'est possible) dans le III.1. Je suis fan de Richard Croft et il ne m'a pas déçu encore ce soir dans un rôle qu'il domine parfaitement. Un ami, moins bien placé que moi, m'a signalé que sa voix ne passait pas toujours, en particulier au I. Du parterre, je n'ai rien remarqué de tel. Dans son chant, comme dans son jeu, il traduit parfaitement l'horreur du choix qu'il doit faire et je l'ai trouvé bluffant dans le dénouement. A noter, enfin, le Neptune de Nahuel Di Pierro qui a fait son petit effet (une astuce scénique en plus d'une belle voix profonde).
Dans la fosse, un Jérémie Rhorer en très grande forme, transcendé par la qualité de son plateau. Il a effectivement allongé quelques tempi (j'ai en tête la version Gardiner et surtout celle d'Harnoncourt, probablement plus respectueuse), mais j'avoue que cela ne m'a pas dérangé une seule seconde. J'ai juste eu un peu de mal à m'habituer à son continuo. Quelques attaques de cuivre hasardeuses mais bon, avec des cors naturels… Et ils se sont parfaitement rattrapés au III, juste d'un bout à l'autre.
Quant à la mise en scène, j'avoue ne pas partager une seconde les réserves de Roux ou la colère d'une partie de la salle. Stéphane Braunschweig propose effectivement une transposition au XXe siècle dans un décor légèrement seventies , mais avec tant de délicatesse et de respect de l'œuvre qu'il a gagné - une nouvelle fois - mon respect. Le décor est d'une simplicité et d'une efficacité redoutable, se transformant (en silence) en coque de bateau, en côtes abruptes, en port en eau calme, en palais labyrinthique (après tout, on est pas loin de Cnossos)... Mais aussi en mur comme il en était dressé, il y a peu encore, à Chypre, et comme ils se dressent encore en Israël. Les éclairages auraient pu être un peu plus soignés, certes. Mais pourquoi fustiger la direction d'acteur ? On la voit progresser au fur et mesure que l'on avance dans l'œuvre : légère dans les premiers arias où chaque soliste expose ses tourments et espoirs, plus dense quand l'intrigue fait explicitement interagir les personnages. J'ai trop vu de mises en scène extraire aux forceps un propos étranger à une œuvre (le Ring de Kramer, voire le Jules César de Pelly pour prendre des exemples récents) pour me plaindre du juste respect auquel Braunschweig s'est contraint. Alors, oui, sa mise en scène raconte un Idoménée de notre siècle. Mais cela reste Idoménée. Et j'ai bien peur (pour avoir entendu quelques commentaires à la sortie), que les grincheux lui ont davantage reproché sa "modernité" que son absence de transgression.

Pour l'anecdote, enfin, parmi les spectateurs (la salle n'était une nouvelle fois pas comble), on pouvait remarquer Laure Adler au parterre et Paavo Jarvi à la corbeille. Ainsi qu'une femme à la toux persistante et qui, semble-t-il, est une parente de Braunschweig.


Dernière édition par Airain le Lun 20 Juin 2011 - 2:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hippolyte
Mélomane chevronné
Hippolyte


Nombre de messages : 3084
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011   Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 EmptyLun 20 Juin 2011 - 1:37

Marie-Aude Roux est sévère sur le décor qui, sans être beau, est cependant ingénieux, mais pour le reste, y compris les éclairages laids et la direction d'acteurs inexistante, je trouve qu'elle a entièrement raison.
Revenir en haut Aller en bas
Ino
Mélomaniaque
Ino


Nombre de messages : 1268
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2010

Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011   Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 EmptyLun 20 Juin 2011 - 7:08

La rouroux est magique : encore une fois elle a vu un autre spectacle que moi. Magique.
Revenir en haut Aller en bas
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl


Nombre de messages : 13311
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011   Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 EmptyLun 20 Juin 2011 - 10:15

Ino a écrit:
Horreur côté Arbace : des faussetés atroces pendant son grand air, à répétition, regards consternés dans le public, peut-être un accident de parcours, le type est beau gosse et le timbre assez séduisant, mais c'est un raté total.
Tiens, il ne devait pas être en forme ce soir là, parce que le 17 je l'ai trouvé excellent, et il n'y avait aucune fausseté ! C'est même celui qui m'a sans doute le plus surpris, d'abord parce que son seul air est assommant, et que je trouvais depuis le début le timbre pas très joli, mais il faut avouer qu'il s'en est sorti magistralement, avec de superbes aigus pendant la "cadence". Étonné qu'il n'ait pas été applaudi juste après ça...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011   Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 EmptyLun 20 Juin 2011 - 15:47

Je n'ai pas l'habitude de trop parler des choses que je vais voir ici, mais je suis quand même surpris de l'enthousiasme constaté chez certains. J'ai vu Idomeneo hier, je ne vais pas extrêmement souvent à l'opéra (5 ou 6 fois par saison ça me suffit), mais je pense que c'est clairement la moins bonne production que j'ai pu voir cette saison.

Les chanteurs allaient du bien mais avec quelques faiblesses assez notables (Karthäuser que j'ai beaucoup aimée sur le début mais qui a eu du mal à maintenir un tel niveau, Croft qui au contraire s'est amélioré au fur et à mesure et tenait la route sans être non plus totalement convaincant) à l'ennuyeux (Lindsey, qui en plus n'a qu'un registre dramatique qu'elle joue la jalousie, la colère, la déception, etc.), en passant par Coku qui n'avait vraiment répété que son air du dernier acte. J'ai trouvé le triomphe réservé à Kate Lindsey vraiment assez indécent. Arbace m'était plutôt désagréable par son timbre sans que j'aie de gros reproche à faire, sur le fond. Quant à Nahuel di Pierro (Neptune), je dois avouer que je n'ai rien compris dans son apparition, ni vocalement ni du point de vue de la mise en scène.
Les décors ne m'ont pas choqué même si je ne les ai vraiment bien aimé que dans le dernier acte (la scénographie de ce début d'acte est très jolie). Mais surtout ils ajoutent à une mise en scène très statique dans l'ensemble, avec une direction d'acteurs assez médiocre et dépourvue d'idées. On n'a pas pu éviter l'enchaînement d'airs avec des chanteurs plantés devant le public...
Le TCE investit toujours très peu dans les mises en scène (par comparaison avec l'ONP, évidemment on est malgré tout à un niveau supérieur à beaucoup d'opéras de province), mais là, c'était tout de même un peu excessif, avec l'habituel alibi "transcription contemporaine" pour justifier un choeur habillé dans le catalogue La Redoute.
Les applaudissements de plus en plus nourris après chaque air au fil de la représentation ont ajouté à l'absence de fil dramatique (le public mondain de ce théâtre est décidément toujours aussi pénible : commentaires à voix haute, "c'est sublime" en prenant les voisins à témoin entre les airs, et vas-y qu'on feuillette le programme quand ça chante, et qu'on regarde l'heure 15 fois dans le 3e acte parce qu'on espère que ça va pas dépasser 20 heures).

Côté orchestre, direction prodigieusement précise de Rhorer, mais qui ne peut pas toujours masquer les timbres un peu trop verts de son jeune orchestre, avec des cordes très acides et un cor qui a vécu un calvaire. Le choeur Les éléments était très en forme, et mettait un peu de vie, d'esprit dans cette production globalement ennuyeuse, même si sa cohésion n'était pas favorisée par la mise en scène (le choeur Pieta ! Numi Pieta ! du Ier acte était compliqué, avec des chanteurs perchés en haut d'une échelle chacun).

Cet opéra, très faible en contenu dramatique si on le compare aux Mozart ultérieurs, est difficile à monter de façon convaincante, mais là j'ai plutôt eu l'impression qu'on n'avait rien fait pour le mettre en valeur.
Revenir en haut Aller en bas
Airain
Mélomane averti
Airain


Nombre de messages : 158
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2011

Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011   Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 EmptyLun 20 Juin 2011 - 17:18

Salut Discobole
discobole a écrit:
c'est clairement la moins bonne production que j'ai pu voir cette saison.
Peux-tu nous donner des exemples de ce qui t'a convaincu cette saison, notamment en matière de mise en scène ? Ca m'aiderait à mieux comprendre, je pense, ce qui t'a déplu.
discobole a écrit:
Quant à Nahuel di Pierro (Neptune), je dois avouer que je n'ai rien compris dans son apparition, ni vocalement ni du point de vue de la mise en scène.
Je n'ai pas envie de "spoiler" la mise en scène, mais moi j'ai trouvé sympa qu'il émerge de la fosse d'orchestre à demi-nu comme Neptune émerge des flots, en lieu et place du chef d'orchestre comme le grand ordonnateur de l'opéra, provoquant la sidération sur scène comme dans le public. Mais je me contente peut-être de peu Wink Y compris vocalement
discobole a écrit:
On n'a pas pu éviter l'enchaînement d'airs avec des chanteurs plantés devant le public...
Sur les enchaînements, je vous invite, si vous en avez le temps et le goût, à écouter Le magazine de France Musique encore disponible à la réécoute où Rhorer et Braunschweig justifient leurs choix.
discobole a écrit:
le public mondain de ce théâtre est décidément toujours aussi pénible
Sur le public en général, je suis d'accord. Sur celui du TCE spécifiquement je suis moins convaincu (notamment après ce que j'ai vécu à la Bastille vendredi). Sur cette soirée, je l'ai trouvé, en tout cas, beaucoup plus calme que d'habitude (un silence incroyable pendant quasiment tout le III). Je regrette simplement que certains se sentent obligés de hurler "bravo" à la fin des arias, comme si l'émotion ne pouvait jamais se traduire que par une vocifération assez m'as-tu-vu. Mais bon, ça fait parti du genre seria, donc...
discobole a écrit:
sa cohésion n'était pas favorisée par la mise en scène (le choeur Pieta ! Numi Pieta ! du Ier acte était compliqué, avec des chanteurs perchés en haut d'une échelle chacun).
Marrant, moi ce moment m'a beaucoup plu et je n'ai pas particulièrement remarqué de problème de cohésion du choeur.
discobole a écrit:
Cet opéra, très faible en contenu dramatique si on le compare aux Mozart ultérieurs, est difficile à monter de façon convaincante, mais là j'ai plutôt eu l'impression qu'on n'avait rien fait pour le mettre en valeur.
La succession de "portraits psychologiques" que constitue le premier acte est effectivement une gageure pour la mise en scène. J'imagine qu'il y a deux options : laisser la musique l'emporter ou coller une autre histoire sur celle qui tient dans le livret et la partition. Les deux choix peuvent être réussi mais j'ai apprécié que Braunschweig, cette fois-ci, ait opté pour le premier.

PS : dans Le Figaro à paraître mardi, Christian Merlin salue Jérémie Rhorer "dont la verve rythmique égale maintenant le sens de l’humain", Croft "plus que jamais l'incarnation même d'Idoménée", Lindsay qui "explose" dans son Idamante, "l'évidence" Karthäuser et le "tempérament dramatique" de Coku. Il souligne également "la direction sensible" de Braunschweig mais dégomme le "Formica" du décor.
Revenir en haut Aller en bas
kewnapse
Mélomane du dimanche
kewnapse


Nombre de messages : 82
Age : 35
Localisation : Paris/Lyon
Date d'inscription : 20/07/2010

Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011   Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 EmptyMar 21 Juin 2011 - 0:05

Airain a écrit:
Je regrette simplement que certains se sentent obligés de hurler "bravo" à la fin des arias
Moi j'ai crié Bravo à la fin du Fuor del mar de Croft, pour qu'il voie justement qu'on a adoré (ou qu'en tout cas j'ai adoré). Je vois pas trop pourquoi ça te dérange. Moi ce qui me gène c'est plutôt un public qui reste froid alors qu'il y a de quoi s’enthousiasmer...

Donc sur Idomeneo rapidement,
j'ai beaucoup aimé Karthäuser et Croft, ai été un peu gêné par le timbre de Lindsey, beaucoup gêné par celui de Fanale dont la voix en plus ne sortait pas...
Coku très décevante techniquement.
Sinon j'ai pas compris pourquoi Neptune avait un sourire bête, ni pourquoi il était torse nu ...
J'ai pas trouvé grand chose à reprocher à Rhorer : précis et limpide.
Les décors sont ingénieux certes, mais j'ai trouvé ça à la fois insipide et laid. Le 15, Braunschweig s'était fait copieusement hué, à juste titre je trouve ; beaucoup moins le 19.

Sur L'enlèvement :
Ceux qui ne sont pas venus à cause du désistement de Rancatore, vous pouvez vous en mordre les doigts ! C'était excellent ! Eva Mei, même si elle ne nous a pas fait du Diana Damrau, a vraiment été à la hauteur.
Hendrickje van Kerckhove quant à elle, était incroyable. Une voix lumineuse et agile !
Rogers assez bon en Belmonte.
François Piolino : très belle voix de ténor.
Kurt Rydl quant à lui, n'a pas vraiment brillé par sa technique vocale, mais son jeu d'acteur qui rendait tellement bien le comique et le grotesque du personnage.
Oui car bien qu'en version de concert, les chanteurs ont véritablement joué.
Excellente soirée dans l'ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20753
Age : 41
Date d'inscription : 03/07/2009

Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011   Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 EmptyMar 21 Juin 2011 - 0:16

Ben moi j'ai trouvé ça assez terne en fait... je suis resté à la porte... ça manquait un peu de personnalité du point de vue du couple principal je trouve...


L'Enlèvement au Sérail : 20/06/2011

Théâtre des Champs Elysées, Paris


Konstanze : Eva Mei
Belmonte : Wesley Rogers
Osmin : Kurt Rydl
Pedrillo : François Piolino
Blondchen : Hendrickje van Kerckhove

Das Neue Orchester
Chorus Musicus Köln

Direction : Christoph Spering


Peu familier avec cet opéra de Mozart, je suis sorti peu convaincu par la partition et par la prestation. Non pas que cette dernière soit mauvaise... mais ça manquait globalement de vie et d'énergie !
Le Osmin de Kurt Rydl fait une entrée très mauvaise, avec un vibrato très puissant qui défigure totalement la ligne. Au fur et à mesure, il se réduit. Malgré cela, on reste sur un instrument très usé... le grave est très instable et m'a semblé régulièrement faux. Et l'aigu est rapidement aboyé plutôt que chanté. Alors oui, il y a une personnalité. Mais le chant manque quand même de tenue.
Dans le couple léger, on trouve deux jeunes voix qui semblent s'amuser beaucoup. Piolino nous permet de suivre l'intrigue en parlant quelque peu en français pour situer un peu l'avancée de l'action et reste tout le temps bondissant, jeune et plein de vie. La voix est toujours aussi belle et claire, souple... un vrai bonheur à entendre. La Blondchen est aussi très bonne dans le genre petite voix. Mis à part un aigu pris comme un miaulement, le reste est très bien fait.
Le couple principal devait à l'origine être chanté par Xavier Mas et Désirée Rancatore. Je ne connais pas assez Mas pour juger, mais toujours est-il qu'il aurait sûrement été plus propre et vivant que ne l'a été Rogers... Le timbre est assez beau, mais manque de légèreté et de nuances. Et puis il reste tout le temps dans le registre du noble oisif... sans vrai sentiment. De même, Mei est impressionnante techniquement, sans aucun soucis. Mais que le personnage reste tout le temps fragile et sans force ! Même dans le Marten Aller, elle reste fragile, sans ces aigus tels des lances qu'on attend ! Pour le coup, je regrette vraiment Rancatore qui n'a peut-être pas la même beauté de voix, mais un tempérament trempé et des aigus percutants.

Direction qui m'a semblé un peu trop sonore et rapide...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Airain
Mélomane averti
Airain


Nombre de messages : 158
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2011

Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011   Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 EmptyMar 21 Juin 2011 - 0:18

kewnapse a écrit:
Moi j'ai crié Bravo à la fin du Fuor del mar de Croft, pour qu'il voie justement qu'on a adoré (ou qu'en tout cas j'ai adoré). Je vois pas trop pourquoi ça te dérange. Moi ce qui me gène c'est plutôt un public qui reste froid alors qu'il y a de quoi s’enthousiasmer...
Dérange, le mot est un peu fort. Je trouve juste qu'après certains airs, quelques secondes de silence sont au moins une aussi belle façon de signifier à l'artiste qu'on a apprécié sa performance que de crier bravo. Considérer que le silence est froid est un raccourci un peu rapide je pense.
Après Fuor del mar, pourquoi pas. Après Sei il padre perdei, je trouve ça dommage. Du coup tout le monde se sent obliger de raconter un truc à son voisin et ça repart dans le bordel.

Et puis, je ne sais pas moi, pourquoi les artistes auraient besoin de se sentir portés par le public à chaque airs quand ils chantent Haendel, Rossini ou Mozart et pas quand ils sont dans Verdi, Strauss ou Wagner ? Shocked

Du coup tu m'as donné une idée, pas originale j'en conviens, pour ma signature Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
kewnapse
Mélomane du dimanche
kewnapse


Nombre de messages : 82
Age : 35
Localisation : Paris/Lyon
Date d'inscription : 20/07/2010

Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011   Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 EmptyMar 21 Juin 2011 - 0:48

Airain a écrit:
Considérer que le silence est froid est un raccourci un peu rapide je pense.
Après Fuor del mar, pourquoi pas. Après Sei il padre perdei, je trouve ça dommage
Oui tout à fait d'accord avec ça.
Je trouve qu'effectivement, il y a des airs (ou des œuvres en général) après lesquelles les applaudissement ne sont pas appropriés. Et qu'à l'inverse il y en a d'autres où même les compositeurs encouragent (je trouve), par la forme donnée à la conclusion, à applaudir avant même que l'orchestre ait fini de jouer (exemple qui me passe par la tête : Sempre Libera dans la Traviata).

Et je participe également de ce coup de gueule contre ces mondains ou pseudo-mondains qui n'ont aucune curiosité pour ce qui est joué et qui viennent faire du bruit, ou alors dormir puis partir à l'entracte pour simplement pouvoir se montrer, et aussi dire ensuite "j'y étais". Ils croient qu'il font ainsi partie d'une "caste" sociale, ("la haute bourgeoisie parisienne" pensent-ils sans doute), alors que la seule caste dont il devrait s'agir ici (TCE ou ailleurs), c'est celle de ceux qui aiment la musique. Ou alors qui ont envie de découvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 4155
Age : 75
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011   Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 EmptyMar 21 Juin 2011 - 8:49

Polyeucte a écrit:
Ben moi j'ai trouvé ça assez terne en fait... je suis resté à la porte... ça manquait un peu de personnalité du point de vue du couple principal je trouve...


L'Enlèvement au Sérail : 20/06/2011

Théâtre des Champs Elysées, Paris


Konstanze : Eva Mei
Belmonte : Wesley Rogers
Osmin : Kurt Rydl
Pedrillo : François Piolino
Blondchen : Hendrickje van Kerckhove

Das Neue Orchester
Chorus Musicus Köln

Direction : Christoph Spering


Peu familier avec cet opéra de Mozart, je suis sorti peu convaincu par la partition et par la prestation. Non pas que cette dernière soit mauvaise... mais ça manquait globalement de vie et d'énergie !
Le Osmin de Kurt Rydl fait une entrée très mauvaise, avec un vibrato très puissant qui défigure totalement la ligne. Au fur et à mesure, il se réduit. Malgré cela, on reste sur un instrument très usé... le grave est très instable et m'a semblé régulièrement faux. Et l'aigu est rapidement aboyé plutôt que chanté. Alors oui, il y a une personnalité. Mais le chant manque quand même de tenue.
Dans le couple léger, on trouve deux jeunes voix qui semblent s'amuser beaucoup. Piolino nous permet de suivre l'intrigue en parlant quelque peu en français pour situer un peu l'avancée de l'action et reste tout le temps bondissant, jeune et plein de vie. La voix est toujours aussi belle et claire, souple... un vrai bonheur à entendre. La Blondchen est aussi très bonne dans le genre petite voix. Mis à part un aigu pris comme un miaulement, le reste est très bien fait.
Le couple principal devait à l'origine être chanté par Xavier Mas et Désirée Rancatore. Je ne connais pas assez Mas pour juger, mais toujours est-il qu'il aurait sûrement été plus propre et vivant que ne l'a été Rogers... Le timbre est assez beau, mais manque de légèreté et de nuances. Et puis il reste tout le temps dans le registre du noble oisif... sans vrai sentiment. De même, Mei est impressionnante techniquement, sans aucun soucis. Mais que le personnage reste tout le temps fragile et sans force ! Même dans le Marten Aller, elle reste fragile, sans ces aigus tels des lances qu'on attend ! Pour le coup, je regrette vraiment Rancatore qui n'a peut-être pas la même beauté de voix, mais un tempérament trempé et des aigus percutants.

Direction qui m'a semblé un peu trop sonore et rapide...

Cher Polyeucte,

Il semble qu'un "petit", mais pour moi horrible détail t'ai échappé : en effet, on nous a administré un Sérail sans Pacha et un Singspiel pratiquement sans dialogue - pire encore, les quelques bribes de dialogue qui subsistaient étaient parlés dans les idiomes respectifs de chacun des interprètes : donc parfaitement inutile, puisqu'on avait par ailleurs des surtitres, et totalement ridicule ; à partir de là, plus aucune continuité narrative, et une restitution complétement déséquilibrée - pour un théatre du niveau du TCE, c'est tout à fait inadmissible - bien entendu, aucune information à cet égard dans le programme, encore que l'absence d'attribution du role parlé pour le Pacha Sélim pouvait constituer un indice.
Je ne partage ton jugement sur l'aspect musical : l'orchestre et le chef, sans etre transcendants, restituaient bien la tonalité légère de l'oeuvre - en outre, sa dimension "turque" implique un usage des percussions peu utilisées par ailleurs par Mozart, donc c'est forcément "sonore".
J'ai peu apprécié Eva Mei : sa voix m'a parue laide, avec des aigus tirés et laids - j'attendais avec inquiétude "Marten aller Achten" : là elle s'en est tiré à peu près honorablement. Mais je pense que Rancatore aurait été beaucoup mieux.
Je ne connais pas assez Xavier Mas pour savoir si il aurait été mieux que Rogers, quand meme très convenable.
La flamande qui chantait Blondchen était plutot bien, avec une voix plus belle que celle de Mei, Piolino un peu léger et Rydl, malgré une voix un peu fatiguée un Osmin très réjouissant.
Donc musicalement des bonheurs mélangés...

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20753
Age : 41
Date d'inscription : 03/07/2009

Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011   Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 EmptyMar 21 Juin 2011 - 9:13

Non, ça ne m'a pas échappé... mais les interventions de Piolino permettaient en général de suivre à peu près...
Et puis bon, l'histoire reste d'un convenu pas possible... le gentil et noble couple, le coupe de serviteurs plus rusés que leurs maîtres... le méchant pas beau ridicule...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32974
Age : 43
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011   Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 EmptyMar 21 Juin 2011 - 9:40

Poly => Oui Rydl est archi usé depuis un bon moment ...
Ecoute la version Böhm avec Schreier, Moll, Auger ... c'est vraiment magnifique.

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
fliegender
Mélomaniaque
fliegender


Nombre de messages : 1007
Date d'inscription : 12/07/2009

Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011   Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 EmptyMar 21 Juin 2011 - 9:57

Ahhh Entführung... Quel magnifique opera et qu'est-ce qu'on a vu de belle productions en derniers 7-8 ans ! Mais ca me tente moins en version concert. En tout cas merci Poly!

Kewnapse, je pense pour un Mozart si magnifiquement monte les gros "Bravo!" apres les airs risqueraient de gacher le plaisir de la continuite et de la totalite de ce spectacle. S'epargner pour la fin... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20753
Age : 41
Date d'inscription : 03/07/2009

Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011   Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 EmptyMar 21 Juin 2011 - 9:59

Oui... depuis un certain temps ça bouge... mais là en plus, le grave n'est plus du tout stable Confused
Euh... je vais passer mon tour pour une autre écoute hein... on verra un autre jour (moi? année? décennie? Mr.Red)

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32974
Age : 43
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011   Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 EmptyMar 21 Juin 2011 - 10:09

Polyeucte a écrit:
Oui... depuis un certain temps ça bouge... mais là en plus, le grave n'est plus du tout stable Confused
Euh... je vais passer mon tour pour une autre écoute hein... on verra un autre jour (moi? année? décennie? Mr.Red)

Non je te promet qu'il faut que tu réécoutes Smile (oui oui j'insiste, mais L'Enlèvement le vaut bien).

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20753
Age : 41
Date d'inscription : 03/07/2009

Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011   Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 EmptyMar 21 Juin 2011 - 10:42

Ben par rapport à Don Giovanni par exemple, on est largement moins bien!
Et vraiment, mis à part l'intérêt purement "chanté" de la chose avec quelques beaux airs, c'est pas l'intrigue qui me passionne ni la musique (quand même bien moins intéressante que ce qu'il a peu faire autre part le Mozart!)

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32974
Age : 43
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011   Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 EmptyMar 21 Juin 2011 - 10:53

Polyeucte a écrit:
Ben par rapport à Don Giovanni par exemple, on est largement moins bien!
Et vraiment, mis à part l'intérêt purement "chanté" de la chose avec quelques beaux airs, c'est pas l'intrigue qui me passionne ni la musique (quand même bien moins intéressante que ce qu'il a peu faire autre part le Mozart!)

Oui mais si on ne devait plus écouter ce qui est en dessous de Don Giovanni ... on écouterait plus rien.
C'est très inspiré musicalement. Et une comédie dont le ton est plutôt subtil.

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20753
Age : 41
Date d'inscription : 03/07/2009

Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011   Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 EmptyMar 21 Juin 2011 - 11:10

Cololi a écrit:
Oui mais si on ne devait plus écouter ce qui est en dessous de Don Giovanni ... on écouterait plus rien.
C'est très inspiré musicalement. Et une comédie dont le ton est plutôt subtil.

Ben oui mais bon... entre Don Gio et ça, y a de la marge!
Et si tu dis que c'est inspiré et de bon ton hehe Moi je trouve pas vraiment! Idomeneo est autrement plus intéressant pour moi. Mais bon, chez Mozart, je suis pas trop client en fait je pense Mr.Red

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 4155
Age : 75
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011   Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 EmptyMar 21 Juin 2011 - 11:52

Polyeucte a écrit:
Non, ça ne m'a pas échappé... mais les interventions de Piolino permettaient en général de suivre à peu près...
Et puis bon, l'histoire reste d'un convenu pas possible... le gentil et noble couple, le coupe de serviteurs plus rusés que leurs maîtres... le méchant pas beau ridicule...

Comment peux-tu dire une chose pareille : l'oeuvre devient totalement incompréhensible !!!!
Et l'escamotage d'un personnage d'un personnage ??
C'est vraiment du charcutage - ça devient une enfilade de numéros musicaux vidés de leur signification théâtrale...
J'ai fait au disque une expérience - involontaire - comparable - les Noces sans les récitatifs : ça devient complétement indigeste.

Pour moi c'est vraiment inadmissible.

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32974
Age : 43
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011   Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 EmptyMar 21 Juin 2011 - 11:55

Montfort a écrit:
Polyeucte a écrit:
Non, ça ne m'a pas échappé... mais les interventions de Piolino permettaient en général de suivre à peu près...
Et puis bon, l'histoire reste d'un convenu pas possible... le gentil et noble couple, le coupe de serviteurs plus rusés que leurs maîtres... le méchant pas beau ridicule...

Comment peux-tu dire une chose pareille : l'oeuvre devient totalement incompréhensible !!!!
Et l'escamotage d'un personnage d'un personnage ??
C'est vraiment du charcutage - ça devient une enfilade de numéros musicaux vidés de leur signification théâtrale...
J'ai fait au disque une expérience - involontaire - comparable - les Noces sans les récitatifs : ça devient complétement indigeste.

Pour moi c'est vraiment inadmissible.

Montfort

Bien sur, mais il reste la musique. Et je trouve qu'elle tient toute seule.

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Airain
Mélomane averti
Airain


Nombre de messages : 158
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2011

Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011   Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 EmptyMar 21 Juin 2011 - 11:59

On a connu un tronçonnage du même acabit au TCE avec le Fidelio en version de concert dirigé par Masur, sans les dialogues. Je ne vais pas dire que je suis fan mais cela ne m'a pas empêché de passer une très bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23540
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2008

Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011   Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 EmptyMar 21 Juin 2011 - 12:54

Critique d'Idomeneo très bien écrite : http://www.forumopera.com/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=2689&cntnt01origid=57&cntnt01lang=fr_FR&cntnt01returnid=54
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 4155
Age : 75
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011   Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 EmptyMar 21 Juin 2011 - 12:56

Cololi a écrit:
Montfort a écrit:
Polyeucte a écrit:
Non, ça ne m'a pas échappé... mais les interventions de Piolino permettaient en général de suivre à peu près...
Et puis bon, l'histoire reste d'un convenu pas possible... le gentil et noble couple, le coupe de serviteurs plus rusés que leurs maîtres... le méchant pas beau ridicule...

Comment peux-tu dire une chose pareille : l'oeuvre devient totalement incompréhensible !!!!
Et l'escamotage d'un personnage d'un personnage ??
C'est vraiment du charcutage - ça devient une enfilade de numéros musicaux vidés de leur signification théâtrale...
J'ai fait au disque une expérience - involontaire - comparable - les Noces sans les récitatifs : ça devient complétement indigeste.

Pour moi c'est vraiment inadmissible.

Montfort

Bien sur, mais il reste la musique. Et je trouve qu'elle tient toute seule.

Non certainement pas, sauf si tu penses que voir un opéra ou écouter un récital lyrique, c'est pareil...

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7283
Age : 58
Date d'inscription : 20/05/2010

Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011   Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 EmptyMar 21 Juin 2011 - 13:07

Polyeucte a écrit:
Dans le couple léger, on trouve deux jeunes voix qui semblent s'amuser beaucoup. Piolino nous permet de suivre l'intrigue en parlant quelque peu en français pour situer un peu l'avancée de l'action et reste tout le temps bondissant, jeune et plein de vie. La voix est toujours aussi belle et claire, souple... un vrai bonheur à entendre.
quand on pense qu'il a la cinquantaine et qu'il en fait à peine 35 tant physiquement que vocalement, c'est très scotchant. Je suis fan!
Revenir en haut Aller en bas
Stolzing
Mélomaniaque
Stolzing


Nombre de messages : 1049
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/05/2010

Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011   Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 EmptyMar 21 Juin 2011 - 13:18

Airain a écrit:
On a connu un tronçonnage du même acabit au TCE avec le Fidelio en version de concert dirigé par Masur, sans les dialogues. Je ne vais pas dire que je suis fan mais cela ne m'a pas empêché de passer une très bonne soirée.

Pareil, mais c'est parce que je connaissais bien l'oeuvre. Pour ceux qui ne connaissent qu'un peu ou pas du tout, c'est une décision désastreuse que de supprimer les dialogues, car on ne comprend pas bien ce qui se passe. On voit parfois des récitants (souvenir lointain d'un Freischütz à Pleyel), ce qui n'est pas idéal, mais tout de même mieux que rien.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32974
Age : 43
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011   Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 EmptyMar 21 Juin 2011 - 13:24

Montfort a écrit:
Cololi a écrit:
Montfort a écrit:
Polyeucte a écrit:
Non, ça ne m'a pas échappé... mais les interventions de Piolino permettaient en général de suivre à peu près...
Et puis bon, l'histoire reste d'un convenu pas possible... le gentil et noble couple, le coupe de serviteurs plus rusés que leurs maîtres... le méchant pas beau ridicule...

Comment peux-tu dire une chose pareille : l'oeuvre devient totalement incompréhensible !!!!
Et l'escamotage d'un personnage d'un personnage ??
C'est vraiment du charcutage - ça devient une enfilade de numéros musicaux vidés de leur signification théâtrale...
J'ai fait au disque une expérience - involontaire - comparable - les Noces sans les récitatifs : ça devient complétement indigeste.

Pour moi c'est vraiment inadmissible.

Montfort

Bien sur, mais il reste la musique. Et je trouve qu'elle tient toute seule.

Non certainement pas, sauf si tu penses que voir un opéra ou écouter un récital lyrique, c'est pareil...

Montfort

Pas du tout. Je n'ai vu que 2 opéras version concert dans ma vie ... et les récitals lyrique ... aucun (des récitals amateurs oui, pour venir écouter des amis).
Donc non je ne pense pas du tout celà, mais l'exact inverse. Celà dit il y a des opéras qui sont totalement inspirés et qui peuvent être donné en version concert. Et il en fait parti. Je n'ai pas dit qu'on perdait rien.

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20753
Age : 41
Date d'inscription : 03/07/2009

Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011   Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 EmptyMar 21 Juin 2011 - 15:02

Otello a écrit:
quand on pense qu'il a la cinquantaine et qu'il en fait à peine 35 tant physiquement que vocalement, c'est très scotchant. Je suis fan!

Shocked Shocked Shocked
Je pensais qu'il était tout jeune!


Sinon, pour Monfort, je pense pouvoir juger de l'histoire quand même en lisant ce qui se passe... enfin je pense hein... Rolling Eyes

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 53
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011   Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 EmptyMar 21 Juin 2011 - 18:44

aurele a écrit:
Critique d'Idomeneo très bien écrite : http://www.forumopera.com/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=2689&cntnt01origid=57&cntnt01lang=fr_FR&cntnt01returnid=54

Très juste surtout. Je vois qu'aucun d'entre vous n'a parlé du choeur et apparemment le travail de Joël avec Les éléments est peu considéré pour passer ainsi aux oubliettes et c'est dommage Confused . Côté mise en scène je n'ai pas compris grand chose au propos de Stéphane machin truc (il a décidément un nom de famille imprononcable tutut ). Côté chanteurs Croft est un Idoménée tout simplement génial et Karthauser est une splendide Ilia; concernant les autres pas grand chose à rajouter
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 4155
Age : 75
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011   Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 EmptyJeu 23 Juin 2011 - 9:31


@ Polyeucte & Calbo

Non, supprimer les dialogues, c'est vraiment altérer substantiellement l'oeuvre, car comme dans les récitatifs, c'est là que l'action théâtrale se noue et progresse ; là en plus, on supprime le role, parlé, du Pacha Sélim : on perd donc la compréhension de l'oeuvre - on ne va tout de même pas me faire croire que ces chanteurs n'étaient pas capables de dire quelques lignes de texte en allemand...
Mais comme l'a dit Stoltzing, comme cet opéra n'est pas donné souvent à Paris, c'était mieux que rien.

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 53
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011   Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 EmptyJeu 23 Juin 2011 - 10:27

Mais je viens faire quoi la dedans moi Shocked ? Je suis jamais intervenue dans votre discussion sur l'Enlèvement au sérail tutut
Revenir en haut Aller en bas
Ino
Mélomaniaque
Ino


Nombre de messages : 1268
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2010

Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011   Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 EmptyJeu 23 Juin 2011 - 10:31

calbo a écrit:
aurele a écrit:
Critique d'Idomeneo très bien écrite : http://www.forumopera.com/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=2689&cntnt01origid=57&cntnt01lang=fr_FR&cntnt01returnid=54

Très juste surtout. Je vois qu'aucun d'entre vous n'a parlé du choeur et apparemment le travail de Joël avec Les éléments est peu considéré pour passer ainsi aux oubliettes et c'est dommage Confused . Côté mise en scène je n'ai pas compris grand chose au propos de Stéphane machin truc (il a décidément un nom de famille imprononcable tutut ). Côté chanteurs Croft est un Idoménée tout simplement génial et Karthauser est une splendide Ilia; concernant les autres pas grand chose à rajouter

+1 c'est con mais ça fait plaisir de lire quelque chose d'aussi conforme avec ce qu'on a entendu (même si je suis beaucoup plus positif sur la mes, mais ça c'est une question de perception bien plus que le chant). En effet on aurait pu insister plus sur la grande qualité du choeur, largement ovationné au moment des saluts d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 53
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011   Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 EmptyJeu 23 Juin 2011 - 10:41

Ino a écrit:
calbo a écrit:
aurele a écrit:
Critique d'Idomeneo très bien écrite : http://www.forumopera.com/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=2689&cntnt01origid=57&cntnt01lang=fr_FR&cntnt01returnid=54

Très juste surtout. Je vois qu'aucun d'entre vous n'a parlé du choeur et apparemment le travail de Joël avec Les éléments est peu considéré pour passer ainsi aux oubliettes et c'est dommage Confused . Côté mise en scène je n'ai pas compris grand chose au propos de Stéphane machin truc (il a décidément un nom de famille imprononcable tutut ). Côté chanteurs Croft est un Idoménée tout simplement génial et Karthauser est une splendide Ilia; concernant les autres pas grand chose à rajouter

+1 c'est con mais ça fait plaisir de lire quelque chose d'aussi conforme avec ce qu'on a entendu (même si je suis beaucoup plus positif sur la mes, mais ça c'est une question de perception bien plus que le chant). En effet on aurait pu insister plus sur la grande qualité du choeur, largement ovationné au moment des saluts d'ailleurs.

Justement c'est pour ça que j'ai lancé une bouteille à la mer vu que le choeur est quasi aussi important que les solistes. Et en plus cette ovation, une des seules que j'ai pu voir à cause de la contrainte horaire (juste le temps de filer à la gare pour choper mon train), était largement méritée
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011   Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011 - Page 9 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Théâtre des Champs-Elysées 2010-2011
Revenir en haut 
Page 9 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Saison 2011-2012 du Théâtre des Champs-Elysées
» Théâtre des Champs-Elysées 2006-2007
» Théâtre des Champs Elysées, saison 2007/2008
» Théâtre des Champs Élysées 2015-2016
» Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: