Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-31%
Le deal à ne pas rater :
Scie sauteuse sans fil Ryobi – sans batterie (ODR 20€)
45.55 € 65.55 €
Voir le deal

 

 Simon Mayr (1763-1845)

Aller en bas 
AuteurMessage
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3565
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Simon Mayr (1763-1845) Empty
MessageSujet: Simon Mayr (1763-1845)   Simon Mayr (1763-1845) EmptyDim 26 Sep 2010 - 21:45

En fouillant un peu je découvre que Margreta Elkins a chanté pour la radio australienne (sauf erreur) le rôle titre de la Médéa de Mayr (enregistré par Eaglen, et repris sur scène dans les années 60 par Gencer)

Quelqu'un connait un peu la partition ? Ca vaut quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3565
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Simon Mayr (1763-1845) Empty
MessageSujet: Re: Simon Mayr (1763-1845)   Simon Mayr (1763-1845) EmptyMer 29 Sep 2010 - 15:28

Flute même David n'a rien de particulier à en dire et ni Otello ni Joachim n'ont dû passer par ici dernièrement Confused
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88937
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Simon Mayr (1763-1845) Empty
MessageSujet: Re: Simon Mayr (1763-1845)   Simon Mayr (1763-1845) EmptyMer 29 Sep 2010 - 15:42

Doucement, doucement, on arrive. Rolling Eyes

Francesco a écrit:
En fouillant un peu je découvre que Margreta Elkins a chanté pour la radio australienne (sauf erreur) le rôle titre de la Médéa de Mayr (enregistré par Eaglen, et repris sur scène dans les années 60 par Gencer)
Il y a pas mal de versions de l'oeuvre. Et toutes dans ton imaginaire, des histoires de reines malchanceuses (Medea, Ginevra di Scozia, Fedra, etc.).

C'est très mignon, de la musique encore très classique et optimiste. A rapprocher du Rossini serio, avec encore un fort tropisme mozartien : quelque part entre Lucio Silla et la Donna del Lago. Mais en plus fade.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31405
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Simon Mayr (1763-1845) Empty
MessageSujet: Re: Simon Mayr (1763-1845)   Simon Mayr (1763-1845) EmptyMer 29 Sep 2010 - 15:53

DavidLeMarrec a écrit:
quelque part entre Lucio Silla et la Donna del Lago. Mais en plus fade.

Et bien ça promet Mr. Green

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
belcantoalexandre
Néophyte


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 13/07/2010

Simon Mayr (1763-1845) Empty
MessageSujet: Re: Simon Mayr (1763-1845)   Simon Mayr (1763-1845) EmptyJeu 30 Sep 2010 - 15:12

Je ne suis pas aussi catégorique et négatif. Certes la version enregistrée avec Jane Eaglen pour Opera Rara est particulièrement ennuyeuse, mais il faut écouter Marisa Galvany chez Vanguard classics : c'est bien plus électrisant.

Oui, Margreta Etkins a chanté le rôle titre de cet ouvrage de Mayr à Wexford en 1974, dans une version assez coupée. J'ai une bande, mais le son n'est pas excellent. Peut-être quelqu'un a-t-il une bande sonore de bonne qualité ?
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Mélomaniaque
joachim

Nombre de messages : 1228
Age : 74
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

Simon Mayr (1763-1845) Empty
MessageSujet: Re: Simon Mayr (1763-1845)   Simon Mayr (1763-1845) EmptySam 2 Oct 2010 - 12:45

Francesco a écrit:
Flute même David n'a rien de particulier à en dire et ni Otello ni Joachim n'ont dû passer par ici dernièrement Confused

En effet, Francesco Wink

A vrai dire, je connais très peu Simon Mayr, car je n'ai entendu que ses concertos pour piano, son Te Deum, et surtout ce magnifique oratorio qu'on trouve chez Naxos : David in spelunca Engaddi (David - pas LeMarrec, celui de la Bible - dans la grotte d'Engaddi). Une quasiment inconnue composée en 1795 dans un style qui fait un peu penser à la future Création de Haydn.
L'oratorio a été composé pour l'Ospedale di Mendicanti de Venise, je suppose que c'est la raison pour laquelle tous les protagonistes (Saül, David, etc) sont représentés par des voix de femmes.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88937
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Simon Mayr (1763-1845) Empty
MessageSujet: Re: Simon Mayr (1763-1845)   Simon Mayr (1763-1845) EmptyDim 10 Mai 2020 - 18:35

Après I Cheruschi en 2019, Franz Hauk propose cette année deux nouveautés.

¶ Une messe en mi bémol (Dorota Szczepańska, Simon Mayr Chorus, Concerto de Bassus, Franz Hauk), chez Naxos. Bien plus de matière musicale, évidemment, que dans les opéras. Une belle messe qui reste belcantiste et (/mais) mérite un détour.

Le due Duchesse, un semiserio (sur un livret de Felice Romani !) à la veine mélodique limitée (comme d'habitude), mais beaucoup plus mobile que le Mayr scénique jusqu'ici documenté… et enfin servi correctement par un orchestre informé (et décent), ainsi que de très bons chanteurs.
Les scènes les plus dramatiques sont réellement réussies, en particulier le dernier quart de l'opéra, avec une réelle atmosphère et une très belle déclamation tendue.

… ce sont donc, avec I Cheruschi, de loin les meilleurs témoignages qu'on ait de Mayr, enfin joués d'une manière un minimum adéquate et concernée…

Pour moi, toujours pas une figure majeure, mais de belles choses dont on ne disposait pas – si l'on aime l'opéra italien pas trop serio-immobile de la fin du XVIIIe siècle, Le due Duchesse sont vraiment de fréquentation agréable, et valent bien certains Martín y Soler, Salieri ou Paisiello. (Le semiserio ne signifie pas que le sujet est léget, mais la structure musicale en est plus libre et mobile, et ressemble davantage aux Noces de Figaro qu'à la Donna del Lago.)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3565
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Simon Mayr (1763-1845) Empty
MessageSujet: Re: Simon Mayr (1763-1845)   Simon Mayr (1763-1845) EmptyDim 10 Mai 2020 - 21:28

Et donc, je découvre que j'avais ouvert cet sujet … et que j'ai donc TROIS versions de Medea à la maison … (pour une œuvre qui ne m'a pas enthousiasmé … imaginez ce qui se passe avec Don Carlos, Cosi, Norma, Werther, Rosenkavalier ou Jules César …) Je n'ai aucun souvenir de Margreta Elkins (chanteuse que j'aime bien).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Simon Mayr (1763-1845) Empty
MessageSujet: Re: Simon Mayr (1763-1845)   Simon Mayr (1763-1845) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Simon Mayr (1763-1845)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: