Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
21.95 €
Voir le deal

 

 Schumann - Genoveva

Aller en bas 
AuteurMessage
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Schumann - Genoveva Empty
MessageSujet: Schumann - Genoveva   Schumann - Genoveva EmptyJeu 28 Oct 2010 - 21:07

Pas encore de sujet pour l'unique opéra de Schumann, je me permets donc d'en créer un.

Je suis en train de l'écouter dans la luxueuse version Masur et j'y reviendrai sur ce fil plus tard. En attendant, c'est une oeuvre recommandée par David, et lui et d'autres pourraient-ils nous en toucher un mot ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85326
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Schumann - Genoveva Empty
MessageSujet: Re: Schumann - Genoveva   Schumann - Genoveva EmptyJeu 28 Oct 2010 - 21:30

J'ai regardé les deux premiers actes du DVD Harnoncourt et ça fait bien une semaine que je tarde à regarder la suite, ce qui n'est pas trop bon signe...
Bon, c'est pas mal du tout hein, mais je ne sais pas si c'est dans l'opéra qu'on trouve le meilleur de Schumann...
Revenir en haut Aller en bas
Tontonjimi
Mélomaniaque
Tontonjimi

Nombre de messages : 803
Age : 46
Localisation : Rotterdam
Date d'inscription : 22/09/2010

Schumann - Genoveva Empty
MessageSujet: Re: Schumann - Genoveva   Schumann - Genoveva EmptyJeu 28 Oct 2010 - 21:42

un début: Genoveva (Geneviève) Opéra en quatre actes de Robert Schumann, livret de Hebbel Von Reinick d'après la tragédie de Triks "La vie et la mort de Sainte-Geneviève". Créée à Leipzig le 25 Juin 1850. Siegfried partant en guerre confie son épouse à Golo, qui s'en éprend. Mais Geneviève se refuse à lui et Golo, pour se venger, explique à Sigfried qu'elle lui a été infidèle. Siegfried découvre la trahison et fait exécuter Golo.

discographie: E. Moser (Genoveva), Dietrich Fischer-Dieskau (Siegfried), P. Schreier (Golo), G. Schöter (Margarethe), S. Lorenz (Hidulfus), S. Vogel (Drago), Choeur de la radio de Berlin, Orchestre du Gewandhaus de Leizig dirigé par Kurt Mazur (3 disques EMI Stéréo)

ce résumé est tiré du livre "L'Opéra" chez Bordas/Spectacles (1987)
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Schumann - Genoveva Empty
MessageSujet: Re: Schumann - Genoveva   Schumann - Genoveva EmptyJeu 28 Oct 2010 - 21:56

Guillaume a écrit:
Pas encore de sujet pour l'unique opéra de Schumann, je me permets donc d'en créer un.

Je suis en train de l'écouter dans la luxueuse version Masur et j'y reviendrai sur ce fil plus tard. En attendant, c'est une oeuvre recommandée par David, et lui et d'autres pourraient-ils nous en toucher un mot ? Very Happy

Pas un mot sur l'oeuvre et on est déjà dans le discographique... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Tontonjimi
Mélomaniaque
Tontonjimi

Nombre de messages : 803
Age : 46
Localisation : Rotterdam
Date d'inscription : 22/09/2010

Schumann - Genoveva Empty
MessageSujet: Re: Schumann - Genoveva   Schumann - Genoveva EmptyJeu 28 Oct 2010 - 22:44

continuons:

Les rôles:

Siegfried (baryton) comte palatin, Geneviève (soprano), son épouse, Golo (ténor) lieutenant de Siegfried, Drago (basse), intendant de Siegfried, Balthasar (basse) et Caspar (baryton), serviteurs de Siegfried, Margarethe (mezzo-soprano), magicienne, Hidulfus (baryton) évèque de Trêves.

L'orchestre:

2 flûtes, piccolo, 2 hautbois, 2 clarinettes, 2 bassons, 4 cors, 2 trompettes, 3 trombonnes, tuba, timballes, tam-tam, quintette à cordes. En coulisses: 4 trompettes, 2 petites flûtes, 2 clarinettes, 3 cors, trombone.

L'argument:

Au VIII° siècle I. Hidulfus incite, l'assemblée des fidèles à partir avec Siegfried en croisade contre l'envahisseur arabe. Golo, se désole de rester; il doit veillier sur Geneviève (I, n°2 "Frieden, Frieden"), à laquelle Siegfried fait ses adieux (I, n°3 "Auf, auf in das Feld "), Golo, envahi par le désir, embrasse Geneviève évanouie (I, n°6 "Der rauhe Kriegsmann"), Margarethe le surprend (I, n°7 "Sich da, welch freiner Rittersmann") et saisit l'occasion de se venger de Siegfried qui, jadis, repoussa ses avances. Elle convainc Golo qu'il peut séduire Geneviève avec son aide (I, n°7, duo "Mit neuem Leben"). II. Geneviève se languit de Siegfried (II, n°8, "O Weh des Scheidens"). Lorsque Golo, lui annonce la victoire des croisés, tous les deux se réjouissent (II, n°9, "Wenn ich ein Vöglein wär"), mais Geneviève repousse les avances de Golo et le traite de "bâtard". Blessé à mort, il jure de l'anéantire. Drago lui apporte une rumeur sur l'infidélité de Geneviève. Il en confirme la véracité et incite Drago à constater lui-même le délit (II, n°10). La nuit, les valets découvrent Drago caché dans la chambre de Geneviève, le poignardent et, sur l'ordre de Golo, emprisonnent Geneviève (II finale). III. Siegfried, dont Margareth soigne la blessure (III, n°13, duo), se réjouit de rentrer chez lui (III, n°14, "Bald blick ich wieder"). Cependant, Golo lui révèle l'adultère de Geneviève. Il croit en voir la preuve dans le miroire magique de Margareth. Fou de rage, il casse le miroir (III, n°5, finale) IV. Balthasar et Caspard escortent Geneviève qui marche vers la mort (IV, "Die letzte Hoffnung schwindet"). Golo lui offre de partir avec lui. Elle refuse. Elle s'apprète à mourir lorsque Siegfried accourt implorer son pardon (IV, n°19, "Gelingen wird es meiner Lieb' und Treu"). Le couple réuni est conduit au château (IV, n°20), ou tous saluent son retour (IV, n°21, finale).

Le contexte:

Schumann, critique musical, fustige fréquemment l'Opéra de son temps (Meyerbeer, Auber, Donizetti, Wagner même) et rêve d'un Opéra allemand "simple et profond". Après de longues hésitations, il choisit, pour son unique Opéra, la légende de Geneviève de Brabant. Genoveva, représenté deux fois à Leipzig et repris par Liszt à Weimar (1855), ne rencontre guère de succès auprès du public.

La musique:

Tès symphonique, elle ne comporte pas, comme chez Wagner, de leitmotiv, mais une trame du premier choral (I, n°1, "Hrhebet Herz und Händ"), malgré une découpe en airs, lieder, scènes, récitatifs, etc..., la musique s'écoule en flot inninterrompu. Les épisodes musicaux existent les uns par rapport aux autres, dans la continuité de la progression dramatique. La prédilection de Schumann pour le style choral s'affirme d'emblée (I, n°1) et pendant tout l'Opéra. L'écriture des choeurs et raffinée et complexe. De brefs passages dans un style arioso (III, n°14) remplacent les récitatifs et constituent de forts moments dramatiques. (Quatre siècles d'Opéra - 140 oeuvres lyriques de la Renaissance à nos jours - de Marie-Christine Vila -Larousse (2000)
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Schumann - Genoveva Empty
MessageSujet: Re: Schumann - Genoveva   Schumann - Genoveva EmptyJeu 28 Oct 2010 - 22:54

Ah, voilà qui est bien plus intéressant! study Merci. Wink
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89646
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Schumann - Genoveva Empty
MessageSujet: Re: Schumann - Genoveva   Schumann - Genoveva EmptyJeu 28 Oct 2010 - 23:03

Je vois que je suis enrôlé de force. C'est du joli, d'ouvrir des fils de cette façon ! carton rouge
Ce sera pas ce soir, en revanche, je pense.

Tontonjimi a écrit:
un début: Genoveva (Geneviève) Opéra en quatre actes de Robert Schumann, livret de Hebbel Von Reinick d'après la tragédie de Triks "La vie et la mort de Sainte-Geneviève".
Si c'est réellement ce qu'il y a écrit sur ton guide, tu peux le jeter aussitôt. Surprised

En réalité, le livret est de Schumann en collaboration avec Reinick, inspiré des drames de Tieck et Hebbel.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Tontonjimi
Mélomaniaque
Tontonjimi

Nombre de messages : 803
Age : 46
Localisation : Rotterdam
Date d'inscription : 22/09/2010

Schumann - Genoveva Empty
MessageSujet: Re: Schumann - Genoveva   Schumann - Genoveva EmptyJeu 28 Oct 2010 - 23:08

désolé pour cette bêtise, je vais me rattraper, promis Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89646
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Schumann - Genoveva Empty
MessageSujet: Re: Schumann - Genoveva   Schumann - Genoveva EmptyJeu 28 Oct 2010 - 23:11

Je crois que tu t'es déjà rattrapé. Wink J'avais juste peur que ça vienne du livre, on en voit de ce genre dans les livres de "vulgarisation de référence". Confused
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3595
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Schumann - Genoveva Empty
MessageSujet: Re: Schumann - Genoveva   Schumann - Genoveva EmptyJeu 28 Oct 2010 - 23:34

Genoveva est un opéra que j'aimerais aimer.
Revenir en haut Aller en bas
KID A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2912
Date d'inscription : 04/05/2007

Schumann - Genoveva Empty
MessageSujet: Re: Schumann - Genoveva   Schumann - Genoveva EmptyJeu 28 Oct 2010 - 23:54

Pourrais-tu développer un peu Question
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85326
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Schumann - Genoveva Empty
MessageSujet: Re: Schumann - Genoveva   Schumann - Genoveva EmptyVen 29 Oct 2010 - 1:21

Du coup je viens de finir le DVD Harnoncourt-Kusej, donc je mêlerai mes impressions sur l'oeuvre et sur l'interprétation.
Mes impressions ne seront probablement pas très pointues, ayant étalé l'écoute sur plus d'une semaine...

C'est une oeuvre assez intéressante, avec de beaux moments, et plus de couleurs dans la palette orchestrale utilisée par Schumann que dans ses symphonies par exemple.
On pense un peu à Mendelssohn par exemple par moments.
C'est un flot ininterrompu de musique, pas tout à fait à la Wagner, mais en tout cas de ce coté on n'est quand même plus chez Weber.
Il n'y a pas de leitmotifs à la Wagner mais pas non plus d'airs particulièrement mémorables, bref c'est un opéra un peu particulier, un peu hybride.
En tout cas on reconnaît bien Schumann dans l'ensemble, même si on sent des références, comme une scène rappellant le Commandeur de Don Juan. (l'apparition de Drago, avec la même tonalité de ré mineur, la même ligne mélodique disjointe et hiératique, les mêmes harmonies de 7è diminuées...)
Le final est convenu, mais ici la mise en scène ajoute en noirceur et finalement insiste sur la résignation des personnages.
Dans l'ensemble, ça n'est quand même l'opéra le plus génial de l'époque ni le Schumann le plus génial.
Globalement la mise en scène est très sombre, voire sanglante, mais avec quand même une certaine retenue, les gestes sont toujours assez sobres, on n'est pas dans le grandiloquent.
Je vous avoue qu'il y a quand même 2-3 choses que je n'ai pas bien comprises... (les doubles de Drago habillés en médecin, Margaretha qui fait une turlute à Siegfried...)
En tout cas tous les chanteurs sont excellents et très investis dans la mise en scène, ça se suit avec intérêt.
La direction d'Harnoncourt est parfaite et met très bien en valeur les qualités d'orchestration.
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Schumann - Genoveva Empty
MessageSujet: Re: Schumann - Genoveva   Schumann - Genoveva EmptyVen 29 Oct 2010 - 8:42

J'ai écouté les deux premiers actes dans cette exceptionnelle version Masur (ces choeurs !! jamais entendu mieux) et j'ai trouvé ça vraiment bien. Very Happy
Il y a quelques tunnels au II, mais le I est superbe de bout en bout, avec ces choeurs, ces duos, ces airs très différents. C'est plus un oratorio qu'un opéra, en fait, mais la musique est continuellement belle et inspirée, avec une orchestration raffinée.

J'ai hâte de découvrir la suite... bounce
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89646
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Schumann - Genoveva Empty
MessageSujet: Re: Schumann - Genoveva   Schumann - Genoveva EmptyVen 29 Oct 2010 - 10:02

Je vois que j'ai parlé de l'oeuvre en détail il y a à peine quelques mois, alors Guillaume pardon si je n'ai pas envie de recommencer Embarassed : http://operacritiques.free.fr/css/index.php?2010/06/09/1553 . Embarassed

En résumé, l'oeuvre souffre d'une certaine uniformité à cause de ses récitatifs intégrés, justement, qui comme le souligne Xavier constituent réellement une nouveauté (jusqu'alors il y avait habituellement Allemagne alternance avec des dialogues, mais ça commence à se subvertir avec Euryanthe, pas très réussie non plus de ce point de vue).

Dramatiquement, c'est hétéroclite et excessif, mais ça se tient plutôt bien. C'est plus du côté de la musique où ça pèche, assez uniforme. Mais il y a de très belles choses, assez mendelssohniennes comme le signale très justement Xavier. Le seul moment irremplaçable pour moi reste l'entrée de Margaretha... précisément sur un rythme de scherzo aux bois extrêmement mendelssohnien !


Guillaume a écrit:
J'ai écouté les deux premiers actes dans cette exceptionnelle version Masur (ces choeurs !! jamais entendu mieux) et j'ai trouvé ça vraiment bien. Very Happy
C'est parce qu'ils sont déjà très préparés avec Auferstanden. Laughing

Sinon, bien d'accord, version exceptionnelle qui rend l'oeuvre enthousiasmante (alors qu'avec Harnoncourt ou Märkl... c'est un peu inégal). Et la prise de son Berlin Classics à son meilleur ! Pas souvent entendu quelque chose de mieux capté que ça.

Pour info, j'avais adoré cette oeuvre lors de sa découverte avec Masur à la radio (final du I ou du II, je pense). Et j'avais cherché en vain les mêmes émotions chez Harnoncourt, ou même chez des versions sous le manteau un peu plus abouties. Même en concert j'ai été relativement peu bouleversé.

Et en retrouvant le disque Masur, même émotion ! Tout est à la fois rond, chaleureux, tendu, concerné, éloquent et beau ! cheers

Donc surtout : achetez Masur, et rien d'autre.


Citation :
Il y a quelques tunnels au II, mais le I est superbe de bout en bout, avec ces choeurs, ces duos, ces airs très différents. C'est plus un oratorio qu'un opéra, en fait, mais la musique est continuellement belle et inspirée, avec une orchestration raffinée.
Effectivement, c'est très statique et organisé en saynètes. Après, musicalement, ça reste un peu banal à mon sens, même si c'est toujours beau.

Dans la même esthétique, Alfonso & Estrella de Schubert, c'est d'un tout autre niveau !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Schumann - Genoveva Empty
MessageSujet: Re: Schumann - Genoveva   Schumann - Genoveva EmptyVen 29 Oct 2010 - 10:21

thumleft Merci David, je vais aller relire ton article.

(et écouter la suite)
Revenir en haut Aller en bas
KID A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2912
Date d'inscription : 04/05/2007

Schumann - Genoveva Empty
MessageSujet: Re: Schumann - Genoveva   Schumann - Genoveva EmptyDim 31 Oct 2010 - 22:13

DavidLeMarrec a écrit:
Guillaume a écrit:
C'est plus un oratorio qu'un opéra, en fait, mais la musique est continuellement belle et inspirée, avec une orchestration raffinée.
Effectivement, c'est très statique et organisé en saynètes. Après, musicalement, ça reste un peu banal à mon sens, même si c'est toujours beau.

Dans la même esthétique, Alfonso & Estrella de Schubert, c'est d'un tout autre niveau !

Puisqu'on rapproche Genoveva de l'oratorio, je serais curieux de savoir sur quel plan tu plaçerais Le Paradis et la Péri par rapport cet opéra (uniquement concernant le contenu musical) !
Revenir en haut Aller en bas
Pelléas
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1875
Date d'inscription : 02/08/2009

Schumann - Genoveva Empty
MessageSujet: Re: Schumann - Genoveva   Schumann - Genoveva EmptyLun 1 Nov 2010 - 10:21

Je n'ai jamais réussi à pénétrer le monde de Genoveva, peut-être faudrait-il le voir en spectacle.

Par contre j'adore les "Scènes de Faust" (découvert dans les années 70, dirigé par Britten Very Happy ), beaucoup plus que le Paradis et la Périe!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89646
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Schumann - Genoveva Empty
MessageSujet: Re: Schumann - Genoveva   Schumann - Genoveva EmptyLun 1 Nov 2010 - 15:11

KID A a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Guillaume a écrit:
C'est plus un oratorio qu'un opéra, en fait, mais la musique est continuellement belle et inspirée, avec une orchestration raffinée.
Effectivement, c'est très statique et organisé en saynètes. Après, musicalement, ça reste un peu banal à mon sens, même si c'est toujours beau.

Dans la même esthétique, Alfonso & Estrella de Schubert, c'est d'un tout autre niveau !

Puisqu'on rapproche Genoveva de l'oratorio, je serais curieux de savoir sur quel plan tu plaçerais Le Paradis et la Péri par rapport cet opéra (uniquement concernant le contenu musical) !
Musicalement, c'est assez différent, plus lyrique et moins dramatique, disons. Mais le texte du Paradis étant encore plus long, avec ses répétitions (même si dans l'absolu il est moins mou)... Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89646
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Schumann - Genoveva Empty
MessageSujet: Re: Schumann - Genoveva   Schumann - Genoveva EmptyLun 1 Nov 2010 - 15:15

Pelléas a écrit:
Je n'ai jamais réussi à pénétrer le monde de Genoveva, peut-être faudrait-il le voir en spectacle.
Il faut surtout entendre un orchestre engagé. Tu as essayé Masur ? Assez difficilement résistible, je pense.

Citation :
Par contre j'adore les "Scènes de Faust" (découvert dans les années 70, dirigé par Britten Very Happy ), beaucoup plus que le Paradis et la Périe!
Les Scènes de Faust sont juste un chef-d'oeuvre intersidéral, vraiment l'une des oeuvres les plus importantes de Schumann (en tout cas de très loin la plus importante parmi les oeuvres lyriques avec orchestre). Mais les vieilles versions (Britten, Klee...) ne rendent pas du tout justice à l'oeuvre, il faut vraiment entendre la version Harnoncourt (même si c'est la moins bonne des trois que j'ai avec lui, ça reste très au-dessus du reste), qui redonne ses équilibres instrumentaux et sa clarté à la partition.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pelléas
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1875
Date d'inscription : 02/08/2009

Schumann - Genoveva Empty
MessageSujet: Re: Schumann - Genoveva   Schumann - Genoveva EmptyLun 1 Nov 2010 - 16:38

DavidLeMarrec a écrit:
Pelléas a écrit:
Je n'ai jamais réussi à pénétrer le monde de Genoveva, peut-être faudrait-il le voir en spectacle.
Il faut surtout entendre un orchestre engagé. Tu as essayé Masur ? Assez difficilement résistible, je pense.

J'ai justement les CD de Masur avec le Gewandhaus! je vais les réécouter Smile

Pour les Scènes de Faust, comme je viens de voir qu'il existe un fil sur cette œuvre je t'y réponds là-bas ça aura aussi l'intérêt de le remonter! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
KID A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2912
Date d'inscription : 04/05/2007

Schumann - Genoveva Empty
MessageSujet: Re: Schumann - Genoveva   Schumann - Genoveva EmptyJeu 28 Juil 2011 - 23:25

Ces dernier temps, je me suis pas mal replongé (avec la partition + version Masur) dans cet opéra, et j'y trouve de plus en plus de beautés.
J'ai dû écouter et chanter le final du premier acte trois ou quatre fois de suite en me prenant pour Golo. Mr. Green

Liszt a écrit:
Des opéras qui ont été écrits depuis ces cinquante dernières années, c’est certainement celui que je préfère (Wagner excepté – c’est entendu).
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Schumann - Genoveva Empty
MessageSujet: Re: Schumann - Genoveva   Schumann - Genoveva EmptyMar 2 Aoû 2011 - 9:21

Ah finalement tu as laissé tomber la version Harnoncourt pour reconnaître l'absolue suprématie de Masur ? Schumann - Genoveva 2116534536
Revenir en haut Aller en bas
KID A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2912
Date d'inscription : 04/05/2007

Schumann - Genoveva Empty
MessageSujet: Re: Schumann - Genoveva   Schumann - Genoveva EmptyMar 2 Aoû 2011 - 18:53

Je m'incline. tongue

Comment veux-tu résister à ce choeur...?
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Schumann - Genoveva Empty
MessageSujet: Re: Schumann - Genoveva   Schumann - Genoveva EmptyMar 2 Aoû 2011 - 22:38

drunken sunny Rundfunkchor Berlin

David le fourbe les a vu en vrai dans Britten. Mad
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89646
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Schumann - Genoveva Empty
MessageSujet: Re: Schumann - Genoveva   Schumann - Genoveva EmptyMer 3 Aoû 2011 - 1:11

T'avais qu'à venir.

De toute façon, même du premier rang, à Saint-Denis, je les entendais à peine. hehe

Ca explique aussi pourquoi ils sonnent aussi bien en enregistrement, ce n'est pas un choeur d'opéra prévu pour "claquer" dans une salle.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89646
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Schumann - Genoveva Empty
MessageSujet: Re: Schumann - Genoveva   Schumann - Genoveva EmptyVen 31 Oct 2014 - 3:22

Les parentés entre les Scènes de Faust et Genoveva sont frappantes, on retrouve les mêmes enchaînements, les mêmes effets d'orchestration… en particulier dans les meilleurs moments de Genoveva (les grands ensembles).

Suite à la discussion avec Bart en 'playlist', j'ai réécouté Harnoncourt. C'est étonnant, parce que c'est très bien interprété (vocalement, c'est du niveau de Masur), mais l'interprétation pleine de clarté d'Harnoncourt, qui met en valeur les vents, expose aussi les faiblesses d'orchestration de Schumann, avec ces souffleurs qui font du remplissage harmonique ou des doublures.

Il reste de très beaux moments, assurément, mais Masur, qui gonfle ses voiles romantiques avec générosité, parvient à dispenser un panache constant… on est sans cesse tenu en haleine, alors qu'Harnoncourt ne cache pas les baisses de tension (qui sont bel et bien écrites, à mon avis).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Anthony
Mélomane chevronné
Anthony

Nombre de messages : 3621
Age : 34
Date d'inscription : 24/06/2007

Schumann - Genoveva Empty
MessageSujet: Re: Schumann - Genoveva   Schumann - Genoveva EmptyVen 31 Oct 2014 - 10:32

Je ne connais pas Masur, mais j'ai quand même bien aimé Harnoncourt dans l'ensemble. C'est vif et clair, on ne s'ennuie pas.
Concernant l'orchestration de Schumann, je n'ai jamais trop compris ce qu'on lui reprochait, ce n'est certes pas aussi inventif que ce que fait déjà Wagner à la même époque, mais à aucun moment je ne perçois ces fameuses maladresses, à part peut-être dans l'utilisations des cuivres (mais, note-le bien, les cuivres au début de Lohengrin juste après le magnifique Prélude, pour moi c'est beurk de chez beurk !)... Mais peut-être que je manque de recul sur l'art de l'orchestration en général et à cette époque en particulier pour bien percevoir ce qui coince.
Revenir en haut Aller en bas
Anthony
Mélomane chevronné
Anthony

Nombre de messages : 3621
Age : 34
Date d'inscription : 24/06/2007

Schumann - Genoveva Empty
MessageSujet: Re: Schumann - Genoveva   Schumann - Genoveva EmptyVen 31 Oct 2014 - 11:03

Je rajouterai que j'ai beaucoup apprécié les "airs" de Genoveva, ou du moins les passages qui s'en rapprochent (comme l'a dit Xavier plus haut, l'alternance récitatif/air/ensemble est présente mais devient plus floue, sans aller encore jusqu'au continuum wagnérien). C'est toujours très beau, on sent derrière le métier du compositeur de Lieder. Smile
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89646
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Schumann - Genoveva Empty
MessageSujet: Re: Schumann - Genoveva   Schumann - Genoveva EmptyVen 31 Oct 2014 - 12:45

Bart a écrit:
Je ne connais pas Masur, mais j'ai quand même bien aimé Harnoncourt dans l'ensemble. C'est vif et clair, on ne s'ennuie pas.

Oui, c'est très très bien, mais Harnoncourt ne maquille pas Schumann, il est là tout nu, alors que Masur l'enrobe de façon à pallier ses petites faiblesses.


Citation :
Concernant l'orchestration de Schumann, je n'ai jamais trop compris ce qu'on lui reprochait, ce n'est certes pas aussi inventif que ce que fait déjà Wagner à la même époque, mais à aucun moment je ne perçois ces fameuses maladresses

J'aime énormément Schumann, et même son orchestration, j'ai eu l'occasion de la défendre plusieurs fois ici. Néanmoins, dans les Scènes de Faust et Genoveva, c'est tout à fait flagrant (et un peu frustrant) :

¶ elle est sommaire (les cordes font l'essentiel du boulot, les bois colorent, les cuivres mettent les accents), mais ça, ce n'est pas un problème, ça fonctionne à merveille dans les symphonies ;

¶ elle est pâteuse : beaucoup de longues doublures pas très utiles (au lieu de travailler par touches… même Donizetti fait ça !), ou alors les vents qui restent en choral sans arrêt. Ça donne cet aspect épais… avec la même musique, une orchestration plus nerveuse donnerait un aspect autrement coloré et urgent.

Et dans la version Harnoncourt, grâce à sa clarté justement, ça s'entend particulièrement.


Bart a écrit:
Je rajouterai que j'ai beaucoup apprécié les "airs" de Genoveva, ou du moins les passages qui s'en rapprochent (comme l'a dit Xavier plus haut, l'alternance récitatif/air/ensemble est présente mais devient plus floue, sans aller encore jusqu'au continuum wagnérien). C'est toujours très beau, on sent derrière le métier du compositeur de Lieder. Smile

Oui, tout à fait… d'ailleurs certains de ces textes ont été utilisés comme lieder… O weh des Scheidens a été mis en musique par Clara (très beau lied-récitatif).

(La continuité avec un récitatif accompagné qui se fond un peu dans le reste, ça commence avec Euryanthe de Weber. Wagner l'adopte dès Les Fées, d'ailleurs.)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Anthony
Mélomane chevronné
Anthony

Nombre de messages : 3621
Age : 34
Date d'inscription : 24/06/2007

Schumann - Genoveva Empty
MessageSujet: Re: Schumann - Genoveva   Schumann - Genoveva EmptyVen 31 Oct 2014 - 12:57

DavidLeMarrec a écrit:
J'aime énormément Schumann, et même son orchestration, j'ai eu l'occasion de la défendre plusieurs fois ici. Néanmoins, dans les Scènes de Faust et Genoveva, c'est tout à fait flagrant (et un peu frustrant) :

¶ elle est sommaire (les cordes font l'essentiel du boulot, les bois colorent, les cuivres mettent les accents), mais ça, ce n'est pas un problème, ça fonctionne à merveille dans les symphonies ;

¶ elle est pâteuse : beaucoup de longues doublures pas très utiles (au lieu de travailler par touches… même Donizetti fait ça !), ou alors les vents qui restent en choral sans arrêt. Ça donne cet aspect épais… avec la même musique, une orchestration plus nerveuse donnerait un aspect autrement coloré et urgent.

Oui, assez d'accord avec ça, c'est vrai que ça sonne très homogène et que ce n'est pas très coloré. Personnellement ça ne m'a pas trop gêné parce que la musique est quand même très bien écrite et l'opéra n'est pas très long. De plus, mais encore une fois ça n'engage que moi, je trouve que cette grisaille colle bien à un livret assez quelconque. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Schumann - Genoveva Empty
MessageSujet: Re: Schumann - Genoveva   Schumann - Genoveva Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Schumann - Genoveva
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: