Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Code promo Nike : 30% de réduction sur TOUT le site
Voir le deal

 

 L'animation japonaise

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6428
Age : 28
Date d'inscription : 06/01/2011

L'animation japonaise - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'animation japonaise   L'animation japonaise - Page 3 EmptySam 11 Aoû 2012 - 17:52

Les yeux qui fascinent a écrit:
Citation :
seul argument objectije suis désolé mais lef que tu m'a donné jusqu’à présent il est là:

t'exagères un peu là, non ? Mr.Red

pas du tout, parce que là au moins il y a une analyse et pas une affirmation assénés comme une vérité absolu Smile


Les yeux qui fascinent a écrit:
Oui, c'est un cartoon important mais pas parce que c'est bon

Si Mr. Green


Les yeux qui fascinent a écrit:
Après oui, je t'accorde que son tom & Jerry fait très warner bros et que cela puisse être déstabilisant ; mais cela est mieux que du sous-H&B, non ?

je t'accorde que c'est plus interessant que ce qui s'est fait après Chuck Jones Mr.Red
ça a plus de style disons, mais je maintiens que ça ne vaut pas les originaux...


Les yeux qui fascinent a écrit:
Citation :
peut être, mais moi aussi j'ai quand […] mais de même qu'il arrivé a Hitchcock (pour reprendre ton exemple) de faire de très mauvais film Chuck Jones n'a pas tout réussit loin de là.

(je te réponds un peu à côté, alors râle pas si cela n'a pas grand chose à voir Mr. Green ) Oui, ce dessin "fonctionnel" s'est généralisé pour des questions économiques, mais ce n'est pas un mal en soi (c'est même une qualité, d'ailleurs), si ?

au contraire je trouve ça plus interessant que ce débat, (par contre pourquoi tu n'as pas juste cité la phrase ou je parlais du dessin?). Non en soit ce n'est pas un mal, mais je ne trouve pas non plus que ça soit forcément une qualité, puisqu'en se généralisant cette pratique a aussi donné pas mal de dessin animé médiocre, ou la rapidité du procédé et les économies qu'il permet prévalent sur les questions d'ordre artistique, en gros beaucoup tâcheron s'en sont emparé parce que c'était plus simple a mettre en place.
Et puis encore une fois ce n'est pas parce que c'est moderne et original que c'est forcément bon, encore faut-il que ça convienne a ce que l'on met en image. Et a terme ça devient tout aussi uniformisant que le dessin et l'animation lisse a la Disney.
Ce qui ne veut pas dire qu'il ne faut pas faire d'animation limité (Jumping de Tezuka que j'ai posté quelques message plus haut est une merveille dans ce domaine), ni que le style de dessin inaugurait par la UPA doit être rejeter
Revenir en haut Aller en bas
Le faiseur de reines
Mélomane à coucher dehors
Le faiseur de reines

Nombre de messages : 5100
Date d'inscription : 05/02/2012

L'animation japonaise - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'animation japonaise   L'animation japonaise - Page 3 EmptySam 11 Aoû 2012 - 21:28

Parsifal a écrit:
Les yeux qui fascinent a écrit:
Citation :
seul argument objectije suis désolé mais lef que tu m'a donné jusqu’à présent il est là:

t'exagères un peu là, non ? Mr.Red

pas du tout, parce que là au moins il y a une analyse et pas une affirmation assénés comme une vérité absolu Smile

Et ça ce n'est pas une analyse :
ma personne a écrit:
Celui de Chuck Jones (dans les tom & jerry) est au contraire, au sens premier du terme, graphique : c'est-à-dire qu'il est fonctionnel (il ne donne que les informations essentielles, l'œil n'est pas distrait par qq effet inutile, comme chez H&B par exemple), il est là pour servir l'idée, le propos, la mécanique du gag pas pour exister en soi, à part
?

(surtout que sur cette partie tu avais l'air d'être d'accord avec moi Mr.Red )

Parsifal a écrit:
(par contre pourquoi tu n'as pas juste cité la phrase ou je parlais du dessin?)

Parce que je voulais écrire un autre truc (que je n'ai finalement pas écrit)

Citation :
Non en soit ce n'est pas un mal, mais je ne trouve pas non plus que ça soit forcément une qualité, puisqu'en se généralisant cette pratique a aussi donné pas mal de dessin animé médiocre, ou la rapidité du procédé et les économies qu'il permet prévalent sur les questions d'ordre artistique, en gros beaucoup tâcheron s'en sont emparé parce que c'était plus simple a mettre en place.

Oui, c'est sûr mais les tâcherons faisaient aussi de la m*** avec un dessin plus old school, genre tom & jerry par H&B. Mais je ne pense pas que cela soit vraiment pour des questions de coût (et encore moins parce que c'est facile à mettre en place*) que les tâcherons s'en sont emparés ; plus parce que c'était dans l'air du temps et c'était plus facile à caser (genre on te dit que machin a eu un oscar ou un succès critique ou un énorme succès populaire, et tu te mets à (mal)copier les éléments les plus criards pour que cela ressemble à). Un tâcheron c'est un type qui fait comme le monsieur là (Fleischer, Disney, Tex Avery, Chuck Jones ou la UPA) mais en moins cher et en moins bien (généralement) Mr. Green


*au contraire, c'est plus casse gueule : si ton animation ou ton dessin est approximatif ou tes gags ratés, cela se voit plus facilement car l'œil n'est pas distrait par autre chose (les belles aquarelles, les détails inutiles du décor ou des personnages). C'est un peu comme en architecture ou en design, les ornements cachent facilement les défauts d'un édifice, ou d'un objet, mal dessiné, mal conçu.
Pour illustrer, regarde ce H&B, dans un style "UPA" : /watch?v=hACUqbar_Zw et compare-le aux tom et jerry, les défauts y sont plus criards (et si tu me dis que celui est bon, je te pends Mr. Green )
Revenir en haut Aller en bas
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6428
Age : 28
Date d'inscription : 06/01/2011

L'animation japonaise - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'animation japonaise   L'animation japonaise - Page 3 EmptySam 11 Aoû 2012 - 22:34

Les yeux qui fascinent a écrit:
Parsifal a écrit:
Les yeux qui fascinent a écrit:
Citation :
seul argument objectije suis désolé mais lef que tu m'a donné jusqu’à présent il est là:

t'exagères un peu là, non ? Mr.Red

pas du tout, parce que là au moins il y a une analyse et pas une affirmation assénés comme une vérité absolu Smile

Et ça ce n'est pas une analyse :
ma personne a écrit:
Celui de Chuck Jones (dans les tom & jerry) est au contraire, au sens premier du terme, graphique : c'est-à-dire qu'il est fonctionnel (il ne donne que les informations essentielles, l'œil n'est pas distrait par qq effet inutile, comme chez H&B par exemple), il est là pour servir l'idée, le propos, la mécanique du gag pas pour exister en soi, à part
?

(surtout que sur cette partie tu avais l'air d'être d'accord avec moi Mr.Red )

je suis d'accord avec ta description du dessin de Chuck Jones mais pas avec ta conclusion Wink , cela dit en effet c'est une analyse (mais bon ça fait deux petits passages "objectif" parmi des montagne d'affirmation gratuite Mr.Red ), je ne suis pas d'accord avec ta conclusion parce que le graphisme "fort" de Jones me distrait bien plus que celui old-school d'Hanna et Barbera.

Les yeux qui fascinent a écrit:
Parsifal a écrit:
(par contre pourquoi tu n'as pas juste cité la phrase ou je parlais du dessin?)

Parce que je voulais écrire un autre truc (que je n'ai finalement pas écrit)

Citation :
Non en soit ce n'est pas un mal, mais je ne trouve pas non plus que ça soit forcément une qualité, puisqu'en se généralisant cette pratique a aussi donné pas mal de dessin animé médiocre, ou la rapidité du procédé et les économies qu'il permet prévalent sur les questions d'ordre artistique, en gros beaucoup tâcheron s'en sont emparé parce que c'était plus simple a mettre en place.

Oui, c'est sûr mais les tâcherons faisaient aussi de la m*** avec un dessin plus old school, genre tom & jerry par H&B. Mais je ne pense pas que cela soit vraiment pour des questions de coût (et encore moins parce que c'est facile à mettre en place*) que les tâcherons s'en sont emparés ; plus parce que c'était dans l'air du temps et c'était plus facile à caser (genre on te dit que machin a eu un oscar ou un succès critique ou un énorme succès populaire, et tu te mets à (mal)copier les éléments les plus criards pour que cela ressemble à). Un tâcheron c'est un type qui fait comme le monsieur là (Fleischer, Disney, Tex Avery, Chuck Jones ou la UPA) mais en moins cher et en moins bien (généralement) Mr. Green


*au contraire, c'est plus casse gueule : si ton animation ou ton dessin est approximatif ou tes gags ratés, cela se voit plus facilement car l'œil n'est pas distrait par autre chose (les belles aquarelles, les détails inutiles du décor ou des personnages). C'est un peu comme en architecture ou en design, les ornements cachent facilement les défauts d'un édifice, ou d'un objet, mal dessiné, mal conçu.
Pour illustrer, regarde ce H&B, dans un style "UPA" : /watch?v=hACUqbar_Zw et compare-le aux tom et jerry, les défauts y sont plus criards (et si tu me dis que celui est bon, je te pends Mr. Green )

Heureusement que de Hanna et Barbera j'ai bien préciser que je n'aimais que Tom et Jerry Mr. Green
(bon il y a scooby doo aussi, mais c'est dans les plaisir coupable Mr. Green )

Si ce style d'animation s'est développer justement parce que c'est beaucoup moins cher et beaucoup plus rapide (c'est dans ce sens que je parle de facilité), pour l'avoir étudier je peux te dire que c'est surtout pour des raisons économique, et puis peut être pour donner un aspect "mode", ça faisait plus moderne (comme en France quand il y a eut la nouvelle vague plein de film "nouvelle vague" sont apparus sur le marché, qui sont pour la plupart totalement oublié). Mais en tout cas je te garantis que c'est pour des raisons économiques avant tout que le style UPA s'est propagé.
Effectivement c'est plus casse gueule, mais a mon avis ce n'est pas ça qui les arrêtes, la plus part de ces cartoons étant produit a la chaine, ce n'était que de pur produit de consommation donc la qualité pouvait bien être approximative, je pense qu'il rentrait quand même dans leur frais...

Sinon bien sur il y avait des tacherons avec le dessin old school, mais je ne trouve pas que les Tom et Jerry de Hanna et Barbera , même si j'admettais que ce ne sont pas des chef d'oeuvre (ce n'est pas le cas ne rêve pas Mr.Red ) je ne trouve pas que ça soit du travail de tâcheron (le reste de leur production est loin d'être a ce niveau de qualité ça c'est sur)
Revenir en haut Aller en bas
Ophanin
Fer galant
Ophanin

Nombre de messages : 4576
Age : 32
Date d'inscription : 13/12/2008

L'animation japonaise - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'animation japonaise   L'animation japonaise - Page 3 EmptyLun 20 Aoû 2012 - 14:05

WoO a écrit:
Polyeucte a écrit:
Bof... ça reste qu'un Miazaki... Mr.Red (oui, j'accroche pas trop...)

mains
J'ai vu "Porco Rosso", "Mon ami Totoro" et "Le château qui marche (?)"
A chaque fois j'ai trouvé ça lent et ennuyeux... Je ne comprends pas l'engouement qu'il suscite. Apparemment cet homme ne fait que des chefs-d'oeuvre puisqu'on pouvait lire sur l'affiche de Ponyo "LE NOUVEAU CHEF-D'OEUVRE DE MIYAZAKY". Je n'y étais pas allé, un ami y était allé pour moi et m'avait rapporté qu'il aurait sûrement aimé le film s'il avait eu 4 ans et demi...

Je partage assez ton point de vue, et la musique de Joe Hisaishi n'aide pas. (bien qu'elle soit bonne dans ce style) Mais... si tu es tenté, il reste le Voyage de Chihiro qui est un conte initiatique charmant et avec deux niveaux de lecture, un pour les enfants et un pour les adultes. Le seul Miyazaki que j'ai bien aimé. Princesse Mononoke a un côté mignon aussi mais vite ennuyeux.

Citation :
Par contre j'aimerais beaucoup voir "Le tombeau des lucioles", ça oui. Il y a de nombreuses années (15 ans ?) j'avais eu les larmes aux yeux en tombant sur un article illustré par une photo du film (la petite soeur dans les herbes hautes avec les lucioles autour d'elle) mais je n'ai jamais eu l'occasion de le voir.

A voir, oui. Bouleversant.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20313
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

L'animation japonaise - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'animation japonaise   L'animation japonaise - Page 3 EmptyLun 20 Aoû 2012 - 14:18

Ah Ponyo... et son magnifique générique qui vous reste dans la tête pendant des heures dwarf
Revenir en haut Aller en bas
Vanaheim
Mélomane averti
Vanaheim

Nombre de messages : 381
Date d'inscription : 02/05/2011

L'animation japonaise - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'animation japonaise   L'animation japonaise - Page 3 EmptyJeu 30 Aoû 2012 - 14:33

Ophanin a écrit:
WoO a écrit:
Polyeucte a écrit:
Bof... ça reste qu'un Miazaki... Mr.Red (oui, j'accroche pas trop...)

mains
J'ai vu "Porco Rosso", "Mon ami Totoro" et "Le château qui marche (?)"
A chaque fois j'ai trouvé ça lent et ennuyeux... Je ne comprends pas l'engouement qu'il suscite. Apparemment cet homme ne fait que des chefs-d'oeuvre puisqu'on pouvait lire sur l'affiche de Ponyo "LE NOUVEAU CHEF-D'OEUVRE DE MIYAZAKY". Je n'y étais pas allé, un ami y était allé pour moi et m'avait rapporté qu'il aurait sûrement aimé le film s'il avait eu 4 ans et demi...

Je partage assez ton point de vue, et la musique de Joe Hisaishi n'aide pas. (bien qu'elle soit bonne dans ce style) Mais... si tu es tenté, il reste le Voyage de Chihiro qui est un conte initiatique charmant et avec deux niveaux de lecture, un pour les enfants et un pour les adultes. Le seul Miyazaki que j'ai bien aimé. Princesse Mononoke a un côté mignon aussi mais vite ennuyeux.

Citation :
Par contre j'aimerais beaucoup voir "Le tombeau des lucioles", ça oui. Il y a de nombreuses années (15 ans ?) j'avais eu les larmes aux yeux en tombant sur un article illustré par une photo du film (la petite soeur dans les herbes hautes avec les lucioles autour d'elle) mais je n'ai jamais eu l'occasion de le voir.

A voir, oui. Bouleversant.

Princesse Mononoke, le Voyage de Chihiro et le Château dans le ciel restent à mon sens ses plus grands films, WoO, ce sont ceux à voir en priorité, et même si il y a des chances que tu ne les perçoive pas comme des chefs d'œuvre, je suis sur qu'ils arriveront à te toucher ! (bien que la musique ne soit pas très intéressante comme ça a déjà été évoqué, bon les synthés new-âge arrivent bien à donner une ambiance à certains passages...).

Pour le Tombeau des Lucioles, c'est un joli film assez touchant mais ce n'est pas à mon goût un indispensable de l'animation.
En tout cas il va falloir que je fouille ce topic en profondeur il est bourré de références très intéressantes Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6428
Age : 28
Date d'inscription : 06/01/2011

L'animation japonaise - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'animation japonaise   L'animation japonaise - Page 3 EmptyJeu 30 Aoû 2012 - 15:26

Le voyage de Chihiro, Princesse Mononoke, mon voisin totoro, dans une moindre mesure le château ambulant ( beau mais bancale) et le château dans le ciel (plus manichéen) sont des chef d'œuvres, il y a dans ces histoires une simplicité, une naïveté enfantine qui n'a rien a voir avec celle de Disney et qui ne se limite certainement pas au mignon (franchement parler de mignon a propos de Princesse Mononoke...), elle ne gomme jamais les difficulté et la violence du monde, a part dans ses films les plus anciens il y a une absence de manichéisme, un message écolo-panthéiste qui peut virer au systématisme dans certains films, mais je trouve que Mononoke, Totoro et dans une certaine mesure Chihiro, possède une réel subtilité et une grande force dans le traitement de ce sujet, et c'est toujours de très grande qualité au niveau de l'animation.
Oui ça n'a pas la complexité de Satoshi Kon ou de Oshii, mais cette compléxité me semble parfois artificiel et l'ambition intellectuel parfois disproportionné par rapport aux moyens mis en place, ça n'est pas toujours trés subtile (par exemple j'ai beaucoup aimé Paprika, mais enfin au final c'est certes une grande expérience sensoriel a voir sur grand écran, mais au final ça ne nous raconte pas grand chose). Bon j'arrête là parce que je ne veux pas avoir l'air de cracher sur ces cinéastes que j'aime mais au final Miyazaki dans sa "simplicité" et son "innocence" m'apparait bien plus fort que ceux qui emprunte des chemin tortueux et parfois trop tarabiscoté. Takahata je connais moins, mais ça me touche beaucoup aussi.

Pour les Miyazaki que je n'ai pas cité Le château de cagliostro et Nausicaa sont a voir aussi, même si le premier n'a pas la même ambition que les autres, quand au second il a quand même vieillis, il est beau mais bien moins fin, ponyo s'adresse plus aux enfants, mais il ne faut pas exagérer ça ne s'adresse certainement pas qu'aux gosses de 4 ans (cela dit c'est quand même pas ce qu'il a fait de plus interessant, même si c'est bien). Je n'ai pas encore vu Porco Rosso et kiki la petite sorciére

J'ai beau chercher je ne me souviens absolument pas de "synthé new age" dans Mononoke, Chihiro, Totoro, le chateau ambulant, le château dans le ciel (celui là ça fait un moment que je ne l'ai pas vu)... Dans Nausicaa oui mais les autres non je n'ai rien entendu de tel, et je trouve que ses musiques sont très belle, et pas seulement dans le cadre des films.
Revenir en haut Aller en bas
Vanaheim
Mélomane averti
Vanaheim

Nombre de messages : 381
Date d'inscription : 02/05/2011

L'animation japonaise - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'animation japonaise   L'animation japonaise - Page 3 EmptyJeu 30 Aoû 2012 - 15:51

Très bonne réaction Parsi, je n'ai rien a rajouter ormis pour la musique, je dois reconnaître que jai eu la dent un peu dure, je la trouve charmante mais c'est vrai que vu qu'on est sur un forum de musique classique on peut regretter qu'elle ne soit pas plus étoffée parfois. Pour les synthés "New Âge" il me semble bien en avoir entendu quelques un dans Mononoke, Nausicaa et le Château dans le Ciel, après je n'ai pas reverifié j'ai des soucis avec mon ordi.

Pour Takahata je suis impatient de regarder Souvenirs Goutte à Goutte. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6428
Age : 28
Date d'inscription : 06/01/2011

L'animation japonaise - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'animation japonaise   L'animation japonaise - Page 3 EmptyJeu 30 Aoû 2012 - 15:54

Pour Mononoke je maintiens que je n'en entend aucun, et je trouve d'ailleurs que c'est une très belle musique qui n'a pas besoin d'être spécialement plus étoffé.
Concernant le château dans le ciel, vu l'époque ou il a été fait il est possible qu'il y en ait, mais dans Mononoke non.

Nausicaa en revanche il y en a ça c'est clair (j'ai revu le film récemment).
Revenir en haut Aller en bas
Vanaheim
Mélomane averti
Vanaheim

Nombre de messages : 381
Date d'inscription : 02/05/2011

L'animation japonaise - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'animation japonaise   L'animation japonaise - Page 3 EmptyJeu 30 Aoû 2012 - 16:02

Parsifal a écrit:
Pour Mononoke je maintiens que je n'en entend aucun, et je trouve d'ailleurs que c'est une très belle musique qui n'a pas besoin d'être spécialement plus étoffé.
Concernant le château dans le ciel, vu l'époque ou il a été fait il est possible qu'il y en ait, mais dans Mononoke non.

Nausicaa en revanche il y en a ça c'est clair (j'ai revu le film récemment).

Enfin quand ils sont dans la forêt avec tous les Sylvains et le dieu cerf j'ai bien entendu des petits passages synthés Smile
Et puis bon c'est très subjectif et je dois beaucoup me tromper, mes analyses sont bien loin en pertinence des tiennes Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Ophanin
Fer galant
Ophanin

Nombre de messages : 4576
Age : 32
Date d'inscription : 13/12/2008

L'animation japonaise - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'animation japonaise   L'animation japonaise - Page 3 EmptyJeu 30 Aoû 2012 - 20:59

Parsifal a écrit:
(franchement parler de mignon a propos de Princesse Mononoke...)

Je maintiens, c'est mignon. Et manichéen. tongue

Citation :
Oui ça n'a pas la complexité de Satoshi Kon ou de Oshii, mais cette compléxité me semble parfois artificiel et l'ambition intellectuel parfois disproportionné par rapport aux moyens mis en place, ça n'est pas toujours trés subtile (par exemple j'ai beaucoup aimé Paprika, mais enfin au final c'est certes une grande expérience sensoriel a voir sur grand écran, mais au final ça ne nous raconte pas grand chose). Bon j'arrête là parce que je ne veux pas avoir l'air de cracher sur ces cinéastes que j'aime mais au final Miyazaki dans sa "simplicité" et son "innocence" m'apparait bien plus fort que ceux qui emprunte des chemin tortueux et parfois trop tarabiscoté. Takahata je connais moins, mais ça me touche beaucoup aussi.

Pas très subtil, pas très subtil... Tu as regardé Paranoïa Agent de Satoshi Kon ? Le sujet de Paprika conduit forcément à un côté artificiel, ça me semble voulu et ça se destine à un grand public aussi. Smile
Sinon, je ne sais pas si tu connais les films de Makoto Shinkai mais tu devrais regarder, c'est à se trancher les veines tellement c'est beau.

Citation :
J'ai beau chercher je ne me souviens absolument pas de "synthé new age" dans Mononoke, Chihiro, Totoro, le chateau ambulant, le château dans le ciel (celui là ça fait un moment que je ne l'ai pas vu)... Dans Nausicaa oui mais les autres non je n'ai rien entendu de tel, et je trouve que ses musiques sont très belle, et pas seulement dans le cadre des films.

Et ça, c'est pas du synthé en plastique ? Mr. Green /watch?v=8XOV2L-eM38
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Horatio
Mélomane chevronné
Horatio

Nombre de messages : 4076
Age : 25
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

L'animation japonaise - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'animation japonaise   L'animation japonaise - Page 3 EmptyJeu 30 Aoû 2012 - 21:59

Ophanin a écrit:
Parsifal a écrit:
(franchement parler de mignon a propos de Princesse Mononoke...)

Je maintiens, c'est mignon. Et manichéen. tongue

Je crevais de trouille, enfoncé dans mon siège, lorsque je l'ai vu étant enfant Mr.Red .
Revenir en haut Aller en bas
Ophanin
Fer galant
Ophanin

Nombre de messages : 4576
Age : 32
Date d'inscription : 13/12/2008

L'animation japonaise - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'animation japonaise   L'animation japonaise - Page 3 EmptyJeu 30 Aoû 2012 - 22:03

Horatio a écrit:
Ophanin a écrit:
Parsifal a écrit:
(franchement parler de mignon a propos de Princesse Mononoke...)

Je maintiens, c'est mignon. Et manichéen. tongue

Je crevais de trouille, enfoncé dans mon siège, lorsque je l'ai vu étant enfant Mr.Red .

C'est sortie en 97, tu avais donc 3 ans. hehe
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Horatio
Mélomane chevronné
Horatio

Nombre de messages : 4076
Age : 25
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

L'animation japonaise - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'animation japonaise   L'animation japonaise - Page 3 EmptyJeu 30 Aoû 2012 - 22:06

C'était un petit cinéma de Bretagne. Du temps que la bande du film atteigne ces contrées reculées dwarf , j'avais sans doute 5 -6 ans. Et oui, j'ai été traumatisé calimero .

D'ailleurs, j'ai un meilleur souvenir du Voyage de Chihiro ; allez savoir pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6428
Age : 28
Date d'inscription : 06/01/2011

L'animation japonaise - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'animation japonaise   L'animation japonaise - Page 3 EmptyVen 31 Aoû 2012 - 19:25

Ophanin a écrit:
Parsifal a écrit:
(franchement parler de mignon a propos de Princesse Mononoke...)

Je maintiens, c'est mignon. Et manichéen. tongue

Tu es armé d'une mauvaise foi a toutes épreuve
parce que franchement du manichéisme la dedans, alors que Miyazaki restitue tout les personnages dans leur complexité des hommes aux esprits de la foret chacun a ses torts, ses motivations et la folie destructrice est équitablement partagé, on est certainement pas dans le schéma simpliste qu'implique le manichéisme (d'ailleurs il n'y a pas de méchant, il n'y en a pas non plus dans Chihiro, parce que non je ne crois pas que Yubaba soit un "méchant" habituel façon Disney c'est surtout une femme d'affaire opportuniste, ni dans mon voisin totoro, ni dans  le château ambulant...)

Citation :
Oui ça n'a pas la complexité de Satoshi Kon ou de Oshii, mais cette compléxité me semble parfois artificiel et l'ambition intellectuel parfois disproportionné par rapport aux moyens mis en place, ça n'est pas toujours trés subtile (par exemple j'ai beaucoup aimé Paprika, mais enfin au final c'est certes une grande expérience sensoriel a voir sur grand écran, mais au final ça ne nous raconte pas grand chose). Bon j'arrête là parce que je ne veux pas avoir l'air de cracher sur ces cinéastes que j'aime mais au final Miyazaki dans sa "simplicité" et son "innocence" m'apparait bien plus fort que ceux qui emprunte des chemin tortueux et parfois trop tarabiscoté. Takahata je connais moins, mais ça me touche beaucoup aussi.

Pas très subtil, pas très subtil... Tu as regardé Paranoïa Agent de Satoshi Kon ? Le sujet de Paprika conduit forcément à un côté artificiel, ça me semble voulu et ça se destine à un grand public aussi. Smile [/quote]

Il est prévu que je le regarde bientôt, j'ai cité Paprika, mais même dans des films comme Perfect Blue ou Milenium actress qui sont magnifique ( j'adore Satoshi Kon qu'on s'entende bien hein) il y a toujours un côté un peu poseur dans cette virtuosité et cette recherche de la complexité narrative (Tokyo Godfather il faudrait que je le revois, parceque ça fait un moment que je ne l'ai pas vu)


Ophanin a écrit:
Sinon, je ne sais pas si tu connais les films de Makoto Shinkai mais tu devrais regarder, c'est à se trancher les veines tellement c'est beau.

Non mais je note  Smile


Dernière édition par Parsifal le Lun 19 Oct 2015 - 15:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
benvenuto
Mélomaniaque
benvenuto

Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 11/07/2011

L'animation japonaise - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'animation japonaise   L'animation japonaise - Page 3 EmptyVen 31 Aoû 2012 - 19:32

Parsifal, tu pourrais développer ton impression selon laquelle le Château ambulant serait bancal? C'est peut-être mon préféré chez Miyazaki et je le trouve au contraire, pour ma part, d'une qualité frôlant la perfection...
Revenir en haut Aller en bas
Dave
Mélomane chevronné
Dave

Nombre de messages : 2659
Age : 30
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 17/04/2008

L'animation japonaise - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'animation japonaise   L'animation japonaise - Page 3 EmptyVen 31 Aoû 2012 - 20:51

benvenuto a écrit:
Parsifal, tu pourrais développer ton impression selon laquelle le Château ambulant serait bancal? C'est peut-être mon préféré chez Miyazaki et je le trouve au contraire, pour ma part, d'une qualité frôlant la perfection...

+1. Merci de réagir, moi je n'ai pas trop le temps de le faire Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6428
Age : 28
Date d'inscription : 06/01/2011

L'animation japonaise - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'animation japonaise   L'animation japonaise - Page 3 EmptySam 1 Sep 2012 - 11:03

benvenuto a écrit:
Parsifal, tu pourrais développer ton impression selon laquelle le Château ambulant serait bancal? C'est peut-être mon préféré chez Miyazaki et je le trouve au contraire, pour ma part, d'une qualité frôlant la perfection...

J'aime beaucoup ce film aussi, bancale était exagérer (j'avoue que des films bancales j'aimerais en voir plus souvent hehe ) j'aurais du le mettre entre guillemet, disons que je trouve que c'est moins fin que Mononoke ou Chihiro: par exemple le personnage de Mme Suliman par exemple n'est pas très développé et pourtant c'est finalement elle le principal antagoniste et je trouve qu'elle est expédié en quelques minutes et c'est un peu dommage, il y a aussi quelques chose qui me gène dans la fin c'est ce côté un peu "cynique" de happy end qui ne s'assume pas totalement: Mme Suliman qui dit a son chien espion "alors comme ça tu veux un happy end ", c'est quelques chose que Miyazaki n'avais jamais fait avant, cette espèce de mise a distance un peu ironique comme si Miyazaki se sentait coupable de faire une fin aussi heureuse.
Bon je me rend compte que c'est assez maigre comme réserve et il faudra probablement que je le revois, c'est un peu un film somme pour Miyazaki puisque on y retrouve toutes ses obsessions et je suis obligé de reconnaitre que les personnages sont parmi les plus attachants de son cinéma, et je fait parti de ceux (rare?) qui préfère le film de Miyazaki au roman dont il est tiré, je me suis beaucoup plus attaché au personnage, et je trouve que ce qui a été laissé de côté et ce qui a été ajouté par Miyazaki fait gagner a l'intrigue une clarté et une force que je ne ressentais pas forcément a la lecture (cela dit le roman de Dianna Wyne Jones est une œuvre intéressante, complexe et original dans la littérature jeunesse, et dans mon souvenir c'est plutôt bien écris)
Revenir en haut Aller en bas
benvenuto
Mélomaniaque
benvenuto

Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 11/07/2011

L'animation japonaise - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'animation japonaise   L'animation japonaise - Page 3 EmptySam 1 Sep 2012 - 14:01

Tu ressens Mme Sulivan comme le principal antagoniste? Moi pas du tout. Mr. Green
J'ai plutôt l'impression que Miyazaki évite justement tout manichéisme trop appuyé: dans la première partie du film la sorcière des landes apparaît comme l'authentique "méchante", mais l'évolution de son personnage et la révélation de ses motivations profondes contribuent énormément à l'humaniser et à affaiblir son clivage moral avec les héros; de même, pour Mme Sulivan, ce qu'on perçoit du personnage donne plus l'impression qu'elle est happée comme les autres dans une logique absurde de surenchère dans la violence...il ne me semble pas que la guerre soit montrée comme le fait d'une volonté particulière d'un personnage précis, qui dès lors concentrerait sur lui l'antipathie et la désapprobation des héros et du spectateur complice, mais plutôt qu'elle résulte d'un principe impersonnel se situant au-delà des motivations individuelles et dont les personnages sont tous, à des degrés divers, à la fois responsables et prisonniers.
Quant au Happy end, il me semble qu'il n'est pas montré comme une fatalité complaisante, comme un poncif obligé, mais au contraire comme l'aboutissement d'une démarche délibérée, d'un choix de plusieurs personnage, ce qui est justement mis en valeur par la formulation "tu VEUX qu'il y ait un happy end": si l'ampleur et la portée de la guerre ont tôt fait de dépasser la volonté et le contrôle de ses acteurs, il leur appartient néanmoins d'y mettre un terme; la sorcière accepte de renoncer à Ahuru, le chien renonce à son service auprès de Suliman, Ahuru renonce à ses pouvoirs, Sophie porte définitivement les stigmates de son expérience (cheveux qui demeurent gris)...ce n'est pas un bonheur sans nuages, ou du moins c'est un bonheur conquis au prix de sacrifices.
Revenir en haut Aller en bas
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6428
Age : 28
Date d'inscription : 06/01/2011

L'animation japonaise - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'animation japonaise   L'animation japonaise - Page 3 EmptySam 1 Sep 2012 - 15:35

benvenuto a écrit:
Tu ressens Mme Sulivan comme le principal antagoniste? Moi pas du tout. Mr. Green

Je n'ai pas dit méchante, j'ai dit antagoniste Wink
Elle n'est effectivement pas méchante, c'est une politicienne qui agit selon son propre intérêt, mais elle ne pense pas en terme de bien et de mal, cela dit ses motivations ne sont nullement exploré et elle est belle et bien le principal antagoniste puisque c'est elle que Hauru fuit bien plus que la sorcière des landes, c'est elle qui empêche le bonheur de Sophie et Hauru, et on découvre a la fin qu'il suffirait d'un mot de sa part au roi pour que cette guerre destructrice s'arrête, contrairement a la sorciére des landes elle s'oppose a Hauru et a Sophie jusqu'a la fin du film, donc elle est bien la principal antagoniste.

benvenuto a écrit:
J'ai plutôt l'impression que Miyazaki évite justement tout manichéisme trop appuyé: dans la première partie du film la sorcière des landes apparaît comme l'authentique "méchante", mais l'évolution de son personnage et la révélation de ses motivations profondes contribuent énormément à l'humaniser et à affaiblir son clivage moral avec les héros; de même, pour Mme Sulivan, ce qu'on perçoit du personnage donne plus l'impression qu'elle est happée comme les autres dans une logique absurde de surenchère dans la violence...il ne me semble pas que la guerre soit montrée comme le fait d'une volonté particulière d'un personnage précis, qui dès lors concentrerait sur lui l'antipathie et la désapprobation des héros et du spectateur complice, mais plutôt qu'elle résulte d'un principe impersonnel se situant au-delà des motivations individuelles et dont les personnages sont tous, à des degrés divers, à la fois responsables et prisonniers.
Quant au Happy end, il me semble qu'il n'est pas montré comme une fatalité complaisante, comme un poncif obligé, mais au contraire comme l'aboutissement d'une démarche délibérée, d'un choix de plusieurs personnage, ce qui est justement mis en valeur par la formulation "tu VEUX qu'il y ait un happy end": si l'ampleur et la portée de la guerre ont tôt fait de dépasser la volonté et le contrôle de ses acteurs, il leur appartient néanmoins d'y mettre un terme; la sorcière accepte de renoncer à Ahuru, le chien renonce à son service auprès de Suliman, Ahuru renonce à ses pouvoirs, Sophie porte définitivement les stigmates de son expérience (cheveux qui demeurent gris)...ce n'est pas un bonheur sans nuages, ou du moins c'est un bonheur conquis au prix de sacrifices.

Ben le happy end du château ambulant, excuse moi mais c'est clairement un happy end du conte de fée hehe
certes c'est l'aboutissement de nombreuse épreuve comme dans Mononoke ou Chihiro, mais c'est loin d'être aussi bien fait, Sophie retrouve sa jeunesse (et elle est plus jolie avec ses cheveux gris donc c'est pas un grand sacrifice Mr.Red ), Hauru et Calcifer sont libéré, la guerre s'arrête, le prince changé en épouvantail retrouve son apparence normal, et Hauru, Sophie, Calcifer, la sorciére des landes et je ne sais plus comment s'apelle l'aprenti d'Hauru, forment une charmante petite famille et s'envolent tous ensemble dans le chateau dans le ci...ambulant Mr.Red

Mononoke aussi se terminé très bien, mais la résurrection de la nature et la paix entre les humains et les esprits coïncidait justement avec la fin de l'ère des grands dieux , et le couple Ashitaka Mononoke reste légèrement incertains (même si il s'installe prés d'elle, elle ne viendras pas avec lui dans le village). Et Chihiro, elle quitte un Haku qui a gagné sa liberté et qui lui promet qu'ils se reverront et retrouve ses parents mais leur retour dans le monde des hommes laissent en suspens la question du temps qui s'est écoulé durant leur absence.
Le château ambulant c'est un petit peu moins aboutis sur se plan, moins nuancé, et moi c'est vraiment ce qui ressort de ce "alors comme ça tu veux un happy end", comme si il s'était rendu compte que c'était peut être un peu trop facile comme fin et qu'il avait ressenti le besoin de la mettre a distance
Revenir en haut Aller en bas
benvenuto
Mélomaniaque
benvenuto

Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 11/07/2011

L'animation japonaise - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'animation japonaise   L'animation japonaise - Page 3 EmptySam 1 Sep 2012 - 15:59

C'est pas faux ce que tu mets en évidence par la comparaison entre les fins du château d'une part et de Mononoke et Chihiro de l'autre, mais ce côté il est vrai un peu appuyé niveau optimisme ne me dérange pas pour ma part, tant ce film me fait rêver, me transporte dans un monde dont la magie et la beauté me rendent superlues les questions philosophico-morales...je retrouve un peu ma naïveté de gosse en le voyant, peut-être parce qu'il y a un équilibre tellement juste entre le happy end réjouissant et l'absence de manichéisme trop accentué, que je me laisse aller avec bonheur sans que cela ne me pose problème... Very Happy
Pour moi c'est une fin naïve; certes, mais pas simpliste ou mièvre.
Revenir en haut Aller en bas
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6428
Age : 28
Date d'inscription : 06/01/2011

L'animation japonaise - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'animation japonaise   L'animation japonaise - Page 3 EmptySam 1 Sep 2012 - 16:13

benvenuto a écrit:

Pour moi c'est une fin naïve; certes, mais pas simpliste ou mièvre.

Ah non ce n'est pas mièvre du tout, c'est juste moins fin
Revenir en haut Aller en bas
Vanaheim
Mélomane averti
Vanaheim

Nombre de messages : 381
Date d'inscription : 02/05/2011

L'animation japonaise - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'animation japonaise   L'animation japonaise - Page 3 EmptyVen 2 Nov 2012 - 4:07

Parsifal a écrit:
Les yeux qui fascinent a écrit:
vanaheim a écrit:
C'est dommage qu'on ne parle que de l'animation Japonaise, vu que je ne connais pas beaucoup l'animation en dehors du Japon et de Disney (il doit exister des petites perles en dehors du Japon aussi, si des personnes à l'âme charitable veulent bien me conseiller Mr. Green )

Ben tu as le cinéma d'animation de l’Europe de l'est (république tchèque, Pologne), français (la france est/ était un grand pays du dessin animée) et même les USA (dont le film d'animation ne s'arrête pas à disney — encore heureux !)

Je passe mon tour sur le cinéma d'europe de l'est (car je n'y connais pas grand chose Shit )… ;

je ne m'y connais pas beaucoup plus malheureusement, mais dans le cours que j'avais eut sur le cinema d'animation on avait vu des auteur comme Jiri Trenka /watch?v=s797jRpTvPg , Jan Svankmajer (probablement le plus connus) /watch?v=2NWz2ssfj_s, et on avait vu un russe Iouri Norstein dont le film Le conte des contes a été proclamé plus grand film d'animation de tout les temps mais je ne l'ai pas vu...

Les yeux qui fascinent a écrit:
En france, tu as déjà Paul Grimault (le roi et l'oiseau !), une des plus grosse influence de miyasaki. Auquel tu peux ajouter (chez les primitifs) émile cohl, O'galop et d'autres ; La planète sauvage de Laloux, le roman de renart, les shadoks et qq trucs du grm pour l'ortf* ; Téléchat et Marquis de sade de Topor/ Xhonneux (on est plus vers le cinéma de marionnettes) ; (en série animée pour les mômes des 70's aux 2000's, tu as) les divers il était une fois (l'homme, l'espace, la vie, etc.), les mystérieuses cités d'or, Moi, Renart****, Albert le cinquième mousquetaire, robinson sucroé (les deux dernières, là je ne les ai pas revues depuis l'enfance : j'en ai un bon souvenir mais ne peux pas te garantir une vraie bonne qualité**), la famille pirate (c'est super ! si ! si !)** et les zinzins de l'espace (la première saison surtout).

je ne peux qu'approuver toutes ces référence et je confirme que la famille pirate c'est effectivement très bien!
plus récent et au cinema il y a Sylvain Chomet avec les triplette de belleville et l’illusionniste (d’après un scénario de Jacques Tati). Quand a Paul Grimault il se range très largement parmi les plus grands artiste du cinema d'animation!
Quand a Marquis de Topor et Xhonneux n'est pas loin d'être un chef d'oeuvre (mais bon là on entre dans le domaine du très spécial réservé a un public adulte Mr.Red )
Moi Renart on en trouve plusieurs épisode sur you tube (mais pas tous j'ai l'impression...)



Les yeux qui fascinent a écrit:
En Amérique, les dessins animée de Winsor McCay (gertie le dinosaure, little nemo), Bettie boop, Popeye le marin, superman*** (et les autres dessins animés des studios fleisher), Chuck Jones !!, Tex Avery, cette adaptation de poe : /watch?v=AJb150JRqpQ (et les autres DA du studio UPA), Norman Mclaren (plutôt expérimental), L'étrange noël de monsieur jack d'Henry Selick, Fantastic mr fox de Wes Anderson, Vincent de Tim Burton ; en série animé tu as le batman de 1992/93, qui vaut largement les meilleurs trucs nippons des 70's/80's/début des 90's) et le long métrage qui en est tiré : batman et le fantôme masqué (ou un truc comme ça…), le meilleur film de batman avec batman returns !!, beetlejuice. Il y en a d'autres encore…

Les frère Fleischer c'est excellent et c'est très regrettable qu'ils aient perdu leur bataille commercial face a Disney (même si j'aime bien Disney aussi), Bettie Boop c'est juste fabuleux!
j'ai déjà dit tout le bien que je penser de Batman la série animé et je serais très curieux de voir le long métrage

N'oublions pas Tom et Jerry d'Hanna et Barbera (de loin leur meilleur création!)


Dans l'animation japonaise il y a aussi cette curiosité du grand Osamu Tezuka: /watch?v=lZQrxeY6mZQ

coucou Parsifal et Les Yeux ! J'ai décortiqué vos posts donc !
J'ai eu le plaisir immense de redécouvrir le Roi et l'Oiseau que je n'avais pas revu depuis tout petit, et qui avait été un choc énorme ! J'ai juste redécouvert quelques extraits sur youtube, je suis toujours en attente de mon DVD.
J'ai redécouvert les Tex Avery, Looney Tunes, Merry Melodies, Chuck Jones, Hannah et Barbera, Popeye, Betty Boop...
Les vieux Disney ! (les premiers Mickey, Donald, Pluto, Dingo, et surtout les Silly Symphonies qui n'ont pas été citées dans ce post et qui le méritent grandement !)

J'ai repéré des choses qui m'ont l'air hyper intéressantes dans vos recommandations d'animations Française et des Pays de l'Est !!! (Bon sang, ce forum va me conduire à ma perte hehe )

Pour discuter de l'Animation Japonaise, pour moi Miyazaki se classe dans les meilleurs films avec Princesse Mononoke, Chihiro, Laputa, Totoro, Chateau de Cagliostro, Porco Rosso, ensuite Satoshi Kon avec Perfect Blue et Paprika, Mamoru Oshi avec Ghost in the Shell, Jin Roh, Otomo avec Akira, Metropolis...), et bien sur le très déprimant Le Tombeau des Lucioles,

Les séries qui m'ont le plus enthousiasmé : XXXHolic, Mushishi, Fate Stay Night, Fate Zero, Kenshin le vagabond, GTO, Darker Than Black, Mirai Nikki (violent mais bien réalisé quand même), Steins;Gate, Texholyze, Baccano! (en fait les bons trucs actuels ont tendance à un être un poil déjantés, c'est assez déplaisant les clichés des séries animées), Samurai Champloo, Berserk, Death Note, Code Geass, Cowboy Bebop, Ghost in the Shell, Gankutsuou, Mononoke, Rah Xephon, Full Metal Panic!, Full Metal Alchemist, Ouran High School Club, Black Butler, Jyu oh Sei, Serei No Moribito, Tengen Toppa Gurren Lagann, Busou Renkin, D.Gray Man, Kiba, Nodame Cantabile, Black Butler, Wolf Rain, Gundam, Ergo Proxy, FLCL, ...

J'ai repéré pas mal d'autres choses, et de toute façon je sais que je passe à côté de pleins de trucs (je compte sur vous pour y remédier !)
I'll be back batman
Revenir en haut Aller en bas
Ophanin
Fer galant
Ophanin

Nombre de messages : 4576
Age : 32
Date d'inscription : 13/12/2008

L'animation japonaise - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'animation japonaise   L'animation japonaise - Page 3 EmptyVen 2 Nov 2012 - 14:33

Vanaheim a écrit:
Les séries qui m'ont le plus enthousiasmé : XXXHolic, Mushishi, Fate Stay Night, Fate Zero, Kenshin le vagabond, GTO, Darker Than Black, Mirai Nikki (violent mais bien réalisé quand même), Steins;Gate, Texholyze, Baccano! (en fait les bons trucs actuels ont tendance à un être un poil déjantés, c'est assez déplaisant les clichés des séries animées), Samurai Champloo, Berserk, Death Note, Code Geass, Cowboy Bebop, Ghost in the Shell, Gankutsuou, Mononoke, Rah Xephon, Full Metal Panic!, Full Metal Alchemist, Ouran High School Club, Black Butler, Jyu oh Sei, Serei No Moribito, Tengen Toppa Gurren Lagann, Busou Renkin, D.Gray Man, Kiba, Nodame Cantabile, Black Butler, Wolf Rain, Gundam, Ergo Proxy, FLCL, ...

Le seul que je n'ai pas regardé c'est Full Metal Alchemist. On va finir par m'appeler Jean-Kevin. Shit

Dans les séries récentes que tu cites, Mirai Nikki (le journal du futur) est assez dingue, je l'ai vu il y a quelques semaines. Ca commence assez mature et ça termine en anime pour ado qui a des choses à prouver mais quand même ça vaut le coup de le voir. Le scénariste est bien décomplexé.L'animation japonaise - Page 3 JC_wonky

Sinon Stein;Gate m'a énormément plu. De la très bonne SF, avec des personnages dont la personnalité a une certaine profondeur, ça change.

Et puis, Baccano! aussi faut voir ça. Très violent. Avec des tonnes de saynètes imbriqués les unes dans les autres, des flash back et tout le tralala pour bien tourner en bourrique.
Tu as vu le précédent anime de cette même équipe, Durarara!! ? Même type de narration chorale, nettement plus d'humour. Par contre, ça s'essouffle méchamment au milieu.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Vanaheim
Mélomane averti
Vanaheim

Nombre de messages : 381
Date d'inscription : 02/05/2011

L'animation japonaise - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'animation japonaise   L'animation japonaise - Page 3 EmptyVen 2 Nov 2012 - 15:26

Ah, pour Fullmetal il faut que tu regardes, c'est quand même une bonne série, au moins tu connaitras même si tu n'aimes pas Smile.
Oui, je suis d'accord pour ces séries (Baccano!, Mirai Nikki, Steins;gate). En fait, le scénario est ambitieux dans ces 3 animés, mais au fur et à mesure que l'histoire progresse, ça devient de plus en plus un énorme vomi d'éléments qui n'ont rien à faire entre eux (surtout Mirai Nikki et Baccano!, Steins;gate, je ne me suis pas du tout ennuyé même si la belle animation se dégrade énormément au cours des épisodes. On m'a aussi beaucoup conseillé Texhnolyze du même réalisateur, tu l'as vu ?. Beaucoup de choses intéressantes quand même. Quel dommage qu'on atteigne pas une perfection Miyazakienne.) D'intéressant vu récemment il y a No.6 mais même constat, et même si le potentiel au début de la série était grand, je me suis royalement fait chier et j'ai même pas regardé la fin).

En fait c'est très rare que je trouve une série animée Jap. réussie.
Les animes que je préfère restent Mushishi, XxxHolic, Serei No Moribito, Ghost in the Shell Stand Alone Complex, Cowboy Bebop, Monster, Gankutsuou, Darker Than Black, Nodame Cantabile, Kenshin.

La série qui a bien le vent en poupe actuellement, c'est Gintama. Moi je trouve ça grandiloquent et trop loufoque. D'après ce qu'on m'a dit, les nouvelles saisons se bonifient et sont mieux que ce que c'était avant, il faudra que je jette un œil quand je n'aurais rien de mieux à faire (en fait j'en ai marre des séries, je ne regarde quasiment plus que les films d'animations)


Dernière édition par Vanaheim le Ven 2 Nov 2012 - 21:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ophanin
Fer galant
Ophanin

Nombre de messages : 4576
Age : 32
Date d'inscription : 13/12/2008

L'animation japonaise - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'animation japonaise   L'animation japonaise - Page 3 EmptyVen 2 Nov 2012 - 20:48

Vanaheim a écrit:
Ah, pour Fullmetal il faut que tu regardes, c'est quand même une bonne série, au moins tu connaitras même si tu n'aimes pas Smile.

Moui, le sujet ne m'intéresse pas plus que ça.

Citation :
Oui, je suis d'accord pour ces séries (Baccano!, Mirai Nikki, Steins;gate). En fait, le scénario est ambitieux dans ces 3 animés, mais au fur et à mesure que l'histoire progresse, ça devient de plus en plus un énorme vomi d'éléments qui n'ont rien à faire entre eux (surtout Mirai Nikki et Baccano!, Steins;gate, je ne me suis pas du tout ennuyé même si la belle animation se dégrade énormément au cours des épisodes. On m'a aussi beaucoup conseillé Texhnolyze du même réalisateur, tu l'as vu ?. Beaucoup de choses intéressantes quand même. Quelle dommage qu'on atteigne pas une perfection Miyazakienne.) D'intéressant vu récemment il y a No.6 mais même constat, et même si le potentiel au début de la série était grand, je me suis royalement fait chier et j'ai même pas regardé la fin).

En fait c'est très rare que je trouve une série animée Jap. réussie.

Même constat. (sauf que Miyazaki m'ennuie) Je dirais que 90% des séries commencent sur les chapeaux de roue et finissent en eau de boudin. Un exemple fameux, Claymore, n'a même pas de fin. Et pas de suite de prévue, apparemment. La frustration quand on s'est mangé 26 épisodes... pour rien. zen

Texnholyze c'est vraiment un truc à part dans l'animation japonaise, très dur, froid, violent aussi. On a du mal à avoir de l'empathie pour les protagonistes et de toute façon l'ambiance est tellement bizarre qu'on passe plus de temps à se dire "gné ?" qu'à suivre la trame.

Citation :
Les animes que je préfère restent Mushishi, XxxHolic, Serei No Moribito, Ghost in the Shell Stand Alone Complex, Cowboy Bebop, Monster, Gankutsuou, Darker Than Black, Nodame Cantabile, Kenshin.

A peu près tout ce que je conseillais en première page de ce topic, d'ailleurs. Que du bon. mains

Citation :
La série qui a bien le vent en poupe actuellement, c'est Gintama. Moi je trouve ça grandiloquent et trop loufoque. D'après ce qu'on m'a dit, les nouvelles saisons se bonifient et sont mieux que ce que c'était avant, il faudra que je jette un œil quand je n'aurais rien de mieux à faire (en fait j'en ai marre des séries, je ne regarde quasiment plus que les films d'animations)

Bof, les Shonnen, j'ai assez donné. Mon copain est assez fan, moi ça me dit rien. Je vais tenter Psycho-pass quand le fansub aura avancé. study
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Vanaheim
Mélomane averti
Vanaheim

Nombre de messages : 381
Date d'inscription : 02/05/2011

L'animation japonaise - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'animation japonaise   L'animation japonaise - Page 3 EmptyVen 2 Nov 2012 - 21:28

Ophanin a écrit:

Bof, les Shonnen, j'ai assez donné. Mon copain est assez fan, moi ça me dit rien. Je vais tenter Psycho-pass quand le fansub aura avancé. study

Ok ! Merci pour toutes ces précisions, je jetterais un œil à Psycho-Pass et je ferais un petit compte-rendu.

Pour Miyazaki, tu les a tous vus ? Entre les très bonnes thématiques, la qualité narrative, la beauté des dessins et la diversité de son œuvre, c'est difficile de trouver ça ennuyeux (bien sur je respecte à 100% tes choix, tu dois trouver ça un peu long, contemplatif, enfin je suis curieux d'en savoir plus ! Smile).

En tout cas je délaisse un moment l'animation Japonaise pour redécouvrir l'animation Française et les premiers Disney (les Oswald Le lapin, Silly Symphonies, 1er Mickey et Donald, il y a des super coffrets DVD et pas chers. Les références de Les Yeux et Parsifal sont vraiment géniales !)

mains
Revenir en haut Aller en bas
Ophanin
Fer galant
Ophanin

Nombre de messages : 4576
Age : 32
Date d'inscription : 13/12/2008

L'animation japonaise - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'animation japonaise   L'animation japonaise - Page 3 EmptyVen 2 Nov 2012 - 21:55

Vanaheim a écrit:
Pour Miyazaki, tu les a tous vus ? Entre les très bonnes thématiques, la qualité narrative, la beauté des dessins et la diversité de son œuvre, c'est difficile de trouver ça ennuyeux (bien sur je respecte à 100% tes choix, tu dois trouver ça un peu long, contemplatif, enfin je suis curieux d'en savoir plus ! Smile).

Chihiro m'avait bien accroché, sans plus. J'ai vu : Mononoke, Totoro et Chihiro, donc. Je pense avoir suffisamment subie pour ne pas poursuivre sa filmographie. Embarassed Pourtant la contemplation ne me fait pas peur, je suis fan de Makoto Shinkai.

Citation :
En tout cas je délaisse un moment l'animation Japonaise pour redécouvrir l'animation Française et les premiers Disney (les Oswald Le lapin, Silly Symphonies, 1er Mickey et Donald, il y a des super coffrets DVD et pas chers. Les références de Les Yeux et Parsifal sont vraiment géniales !)

Et ne pas oublier Chris Colorado en frenchy. Une super série de 26 épisodes épiques, produis par Canal+ et AB prod.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6428
Age : 28
Date d'inscription : 06/01/2011

L'animation japonaise - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'animation japonaise   L'animation japonaise - Page 3 EmptyDim 9 Déc 2012 - 1:27

5 cm par seconde de Makoto Shinkaï

Je l'ai enfin regarder et je te rejoint largement dans tes louanges Ophanin, c'est un film magnifique sur l'amour, le temps qui passe, la distance et finalement le souvenir. C'est probablement de la déformation dû au fait que je suis en plein dans les films Douglas Sirk en ce moment (j'ai acheter le coffret carlotta de 4 films) mais le film m'a beaucoup fait penser a tout ce que le ciel permet, esthétiquement parlant: une histoire d'amour toute simple magnifiées par un réalisateur qui n'a pas peur des couleurs flamboyantes, des excès, ni même des clichés chez Sirk cela se traduit par l'image du couple réunis contemplant a travers une vitre un cerf dans un superbe paysage enneiger symbole d'un retour a la nature loin des mirages trompeurs et cruel de la vie mondaine, chez Shinkaï les rêveries les deux amoureux contemplant des cerisiers en fleur, s'embrassant sous la neige ou bien des astres gigantesques et le film s’achève sur une chanson d'amour, cette imagerie pourrait sembler simpliste et pourtant c'est bouleversant pourquoi parce que ces images sont agencé avec sensibilité au service d'un discours bien plus subtile et d'une grande sincérité. Dans 5 cm par seconde Makoto Shinkaï opte pour un montage très morcelé, elliptique qui associé aux monologues interieurs des personnages (il y a peu de vrai dialogue) reconstitue leur mouvement intérieur, le flux de leurs émotions et dans cette structure tout ce qui aurait pu paraitre clichés en viens a cristalliser leur sentiments et leurs aspiration et donne au film cette poésie mélancolique renforcer par son rythme contemplatif et par la grande délicatesse avec laquelle l'ensemble est traiter comme si Shinkaï ne faisait qu'effleurer ses personnage maintenant une certaine distance de peur de les abimer (pour le coup c'est assez opposé a Sirk qui est beaucoup plus violent dans sa peinture des sentiments).

L'animation japonaise - Page 3 Vlcsna33

L'animation japonaise - Page 3 Vlcsna98

L'animation japonaise - Page 3 Vlcsn100

L'animation japonaise - Page 3 Vlcsna99

L'animation japonaise - Page 3 Vlcsn101
Revenir en haut Aller en bas
Ophanin
Fer galant
Ophanin

Nombre de messages : 4576
Age : 32
Date d'inscription : 13/12/2008

L'animation japonaise - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'animation japonaise   L'animation japonaise - Page 3 EmptyMar 11 Juin 2013 - 9:22

Je me permet de signaler ici deux perles récentes d'animation japonaise : PsyhoPass et Shinsekai Yori (en français "d'un autre monde"). Deux animes très matures et abordant des sujets assez inhabituels.

PsychoPass, accompli l'exploit de citer Michel Foucault, Max Weber et Noam Chomsky en un seul épisode à une heure de grande écoute. Mr. Green Le scénario parle de la censure douce de Foucault et applique ce concept à un Japon dans un futur proche. La vie y est parfaite, l'Etat prend tout le monde par la main et lui dit quoi faire pour qu'il soit heureux, et effectivement dans un certain sens, tout le monde est heureux mais... Je n'en dis pas plus. Une intrigue très fine et qui donne à réfléchir.

Shinsekai Yori, je ne l'ai pas encore terminé mais l'ambiance y est mortelle. Super glauque. On ne sait pas bien quand ça se passe, des choses surnaturelles paraissent évidentes aux personnages principaux, et on voit l'histoire se dérouler à travers les yeux d'un groupe d'enfants qui découvrent le monde. Ils vont un peu trop en découvrir, d'ailleurs. Ce qui est pas mal c'est que l'anime arrive à parler du passage à l'âge adulte assez joliment alors que le contexte se veut plutôt traumatisant. Les personnages ne sont pas des coquilles vides.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6428
Age : 28
Date d'inscription : 06/01/2011

L'animation japonaise - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'animation japonaise   L'animation japonaise - Page 3 EmptySam 25 Jan 2014 - 18:25

L'animation japonaise - Page 3 21052610

L'animation japonaise - Page 3 20627510

Je reviens de voir le dernier film d'Hayao Miyazaki, Le vent se lève, c'est une splendeur absolu visuellement c'est d'une beauté a tomber et sur le fond c'est absolument déchirant (sans jamais totalement virer dans le dépressif pour autant) c'est sans doute le film le plus "réaliste" de Miyazaki, le plus triste et le plus sombre mais pas le plus violent, ici pas de grande bataille épique comme dans Mononoke malgré le sujet du film. Miyazaki ne livre pas vraiment une biographie (le film est d'ailleurs aussi en partie inspiré d'un roman de Tatsuo Hori) de Jiro Horikoshi (le concepteur du zero, un avions mythique de l'armée japonaise durant la seconde guerre), il livre une rêverie autour d'un ingénieur aéronautique qui se confond avec ce personnage historique. Le Jiro Horikoshi du film est un artiste passionnés et généreux mais qui vit dans ses rêves et reste imperméable a la réalité. Sincèrement amoureux de sa femme atteinte d'une tuberculose, il ne voit pas qu'elle dépérit de jour en jour et se sacrifie pour lui, tout absorbé qu'il est par la conception de son avion, de même il semble ne pas vraiment se rendre compte de l'usage guerrier qui est réserver a ses avions, aussi le film ne laisse-t'il la guerre qu'en toile de fond distillant ça et là des références a l'état policier au destruction, ce qui rend d'autant plus saisissant les plans montrant Jiro au milieu des carcasse d'avion et des villes détruite a la fin du film.

L'animation japonaise - Page 3 31194810

L'animation japonaise - Page 3 Levent10

Sans doute certains le trouveront trop long (c'est surement le film le plus contemplatif de Miyazaki), trop tire-larme et pourtant la beauté plastique de l'ensemble et l'humour un peu burlesque qui traverse de temps a autres le films l’empêche de tomber de sombrer dans le dépressif. C'est un film d'une profonde poésie qui abonde en instant magique et privilégié qui semble saisi sur le vif et qui transmette des émotions intense, qu'il s'agisse d'une ombrelle qui s'envole avec le vent et qui emporte celui qui essaye de la rattraper, de couple réfugié sous la même ombrelle pour se protégé d'une pluie soudaine et qui voir le ciel bleu revenir, ou cette image incongrue d'un avion tirer par des bœufs. C'est un film lyrique marqué par le souvenir, des souvenir d'enfance de Jiro au début du film, aux souvenir du Japon d'avant guerre, probablement mêler pour certains détail a des souvenir d'enfance de Miyazaki né pendant la guerre, (certains critique ont parlé a ce propos d'influence proustienne la référence est assez galvaudé, mais d'aprés wikipedia Tatsuo Hori a traduit Proust aussi ce n'est peut être pas pour une fois une comparaison totalement arbitraire), après tout le film n'est finalement que l'histoire d'un homme qui poursuit et accomplis un rêve d'enfance même si ce rêve doit finir fracasser par la réalité de la guerre et son absurdité.  Au final Le vent se lève est plus mélancolique que tragique et se révèle d'une fidélité exemplaire à son titre tiré de Paul Valery: "le vent se lève, il faut tenter de vivre"

L'animation japonaise - Page 3 31194811

L'animation japonaise - Page 3 Kaze-t10
Revenir en haut Aller en bas
Chris3
Mélomane chevronné
Chris3

Nombre de messages : 4542
Date d'inscription : 10/07/2007

L'animation japonaise - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'animation japonaise   L'animation japonaise - Page 3 EmptySam 25 Jan 2014 - 23:58

"Le vent se lève, il faut tenter de vivre" (Valéry)

Oui, je l'ai vu, ce n'est pas mon préféré, je ne me suis pas senti en empathie avec le héros, et j'ai trouvé le film un peu fourre-tout, comme si Miyazaki réglait ses propres comptes avec l'histoire de son pays...

Et mon quizz vous attend !!

Revenir en haut Aller en bas
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6428
Age : 28
Date d'inscription : 06/01/2011

L'animation japonaise - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'animation japonaise   L'animation japonaise - Page 3 EmptyDim 26 Jan 2014 - 0:59

Chris3 a écrit:
j'ai trouvé le film un peu fourre-tout, comme si Miyazaki réglait ses propres comptes avec l'histoire de son pays...

Je ne trouve pas du tout que ce soit le cas!
Bien sur il y a un regard trés critique sur le japon d'avant guerre impérialiste et fasciste (et je ne vois pas en quoi ce serait gênant) mais ça reste en filigrane et c'est avant tout le drame d'un homme a la poursuite de son rêve et qui ne se rend pas compte qu'il séme la destruction, il reste durant tout le film fidèle a cette ligne narrative, je trouve le film beaucoup moins fourre-tout que Chihiro (mon préféré personnellement) ou le château ambulant, avec leur multitude de symboles et de thématiques entremêlés.
Revenir en haut Aller en bas
Chris3
Mélomane chevronné
Chris3

Nombre de messages : 4542
Date d'inscription : 10/07/2007

L'animation japonaise - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'animation japonaise   L'animation japonaise - Page 3 EmptyDim 26 Jan 2014 - 13:10

En fait, j'ai trouvé le film un peu long, avec des séquences parfois trop étirées, et il ne m'a pas fait rêver comme pour ses oeuvres précédentes. La portée universelle de son message s'est selon moi affadie ici, en faisant trop référence à des évènements ancrés dans la réalité, et j'ai trouvé l'onirisme systématique qui s'y greffait un peu artificiel. Trop de symbolisme tue le message qu'on veut véhiculer. Les valeurs du héros ne m'ont pas touché, son côté égoïste, ses mauvais choix justifiés par sa démarche visionnaire... Certes, le film n'est pas destiné en priorité à un public d'enfants, je le conçois aisément, mais j'ai été assez dérouté par les partis pris du réalisateur. Reste une indéniable beauté plastique, par exemple pour les scènes du tremblement de terre, ainsi qu'une vraie réflexion philosophique sur la création, la quête de l'impossible perfection et le deuil.
Peut-être aussi suis-je plus exigeant avec Miyazaki qu'avec un autre, parce que chaque fois je m'attends à un chef-d'oeuvre qui me transporte... (mais pas par avion, juste sur les ailes du rêve !!!).
Quoi qu'il en soit, je ne lui mettrai pas... zéro pour autant !
Revenir en haut Aller en bas
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6428
Age : 28
Date d'inscription : 06/01/2011

L'animation japonaise - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'animation japonaise   L'animation japonaise - Page 3 EmptyDim 26 Jan 2014 - 13:23

Chris3 a écrit:
En fait, j'ai trouvé le film un peu long, avec des séquences parfois trop étirées, et il ne m'a pas fait rêver comme pour ses oeuvres précédentes. La portée universelle de son message s'est selon moi affadie ici, en faisant trop référence à des évènements ancrés dans la réalité, et j'ai trouvé l'onirisme systématique qui s'y greffait un peu artificiel. Trop de symbolisme tue le message qu'on veut véhiculer.

Au contraire je trouve que le caractère symbolique et métaphorique du film empéche le film de s'affadir et de tomber dans le plat naturalisme, d'autant que je ne trouve pas ce symbolisme grossier mais au contraire suffisamment riche et subtile pour permettre de multiples interprétations.

Chris3 a écrit:
Les valeurs du héros ne m'ont pas touché, son côté égoïste, ses mauvais choix justifiés par sa démarche visionnaire... Certes,  le film n'est pas destiné en priorité à un public d'enfants, je le conçois aisément, mais j'ai été assez dérouté par les partis pris du réalisateur.

l’ambiguïté du film par rapport a ce héros a la fois admirable et en même temps difficile a saisir en raison de son caractère "quasi-autistique" (qui justifie tout l'onirisme du film), est pour moi son principal intéret, Miyazaki n'adopte pas de jugement morale, je ne pense pas non plus qu'il fasse une apologie de l'artiste totalement déconnecté de la réalité, c'est un film qui pose question et qui fait preuve d'une complexité qui n'ait pas nouvelle dans son œuvre (Miyazaki n'a été que rarement manichéens) mais qui n'avait jamais été poussé a ce point là jusqu’à l’ambiguïté, je trouve ça assez audacieux.
Revenir en haut Aller en bas
Zéphire
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1082
Localisation : Comté de Provence
Date d'inscription : 17/11/2010

L'animation japonaise - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'animation japonaise   L'animation japonaise - Page 3 EmptySam 15 Nov 2014 - 10:27

Bonjour, j'ai reçu le blu-ray cette semaine et je pense que Miyazaki a réussi un chef d'oeuvre du niveau de Mononoké ou Chihiro.
C'est un ouvrage intellectuel sur le processus de création, ça me fait penser au classement sur la peinture que l'on faisait quand on faisait de la peinture:
-les natures mortes.
-les paysages.
-les portraits et ce qui ne se voit pas mais qui existe invisible dans les 3 catégories et que le peintre veut nous montrer.
Selon la catégorie les toiles étaient payées de façon ascendante.

Ici on a le message subliminal de Miyazaki sur le processus de création: l'autisme nécessaire (lui qui ne veut pas qu'on le filme et qui ne veut pas parler de sa création), la récupération de l'art (du vrai) par le monde de la guerre (ou de l'argent), le pic de création qui dure 10 ans selon Miyazaki (ça correspond bien de Totoro à Chihiro). Sur ce dernier point, il y a à redire car le vent se lève est un grand chef d'oeuvre qui arrive 10 ans après Chihiro (pour moi son pic de création).
Humanisme, modestie,camaraderie, amour, grâce, espérance, résistance de la matière ce film est sans fond comme "La ronde" de Rembrandt ou "la famille royale d'Espagne" de Goya ou "Don Giovanni" de Mozart.
Je ne parle même pas de la technique qui est parfaitement maîtrisée, mais secondaire.
Revenir en haut Aller en bas
Vanaheim
Mélomane averti
Vanaheim

Nombre de messages : 381
Date d'inscription : 02/05/2011

L'animation japonaise - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'animation japonaise   L'animation japonaise - Page 3 EmptyLun 24 Nov 2014 - 1:06

Visionnage récent de Nadia et le secret de l'eau bleue. Cet animé avait échappé à mon radar quand j'étais enfant et comme je me suis imposé la tâche de regarder tous les vieux animés que j'ai pu rater et qui ont l'air sympathiques, c'est chose faite pour celui-ci.
Je dois dire que j'étais plutôt sceptique, n'ayant pas du tout aimé Evangelion, mais j'ai été plutôt surpris de découvrir un animé pas mal du tout. Cela m'a fait penser à un du Château dans le ciel et de Giant Robo.
Revenir en haut Aller en bas
Zéphire
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1082
Localisation : Comté de Provence
Date d'inscription : 17/11/2010

L'animation japonaise - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'animation japonaise   L'animation japonaise - Page 3 EmptyLun 24 Nov 2014 - 8:27

Je ne connais pas Nadia et le secret de l'eau bleu; il faudra que j'essaie de l'attraper en steaming.
En ce moment je regarde pour la seconde fois C control réalisé par Nakamura (Kenshin OAV). Bonne musique rock, superbes couleurs, des trouvailles pas possibles (une âme non humaine est attachée à chaque trader), j'ai beaucoup aimé. Le thème est celui des traders qui entrent dans un autre monde où les conséquences de leurs actes n'existent plus dans l'immédiateté.

Pour Evangilion, est ce que tu as bien regardé la version télé en plus de vingt épisodes qui date du début des années 90 (Neon Genesis Evangilion), parce que tous les remakes (OAVs, films, versions blu-rays)n'arrivent pas à la cheville de cette première série, comme c'est souvent le cas. Les personnages sont attachants et bien construits, on a un peu de mal à comprendre ce que sont les anges, mais le scénario tient très bien la route.

C'est tellement vaste, l'animation japonaise, que je regarde d'abord en streaming sur le tube, et si ça me plait j'achète le blu-ray.
Revenir en haut Aller en bas
Vanaheim
Mélomane averti
Vanaheim

Nombre de messages : 381
Date d'inscription : 02/05/2011

L'animation japonaise - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'animation japonaise   L'animation japonaise - Page 3 EmptyMar 25 Nov 2014 - 22:35

Pardon Zéphire, je n'avais pas vu que tu m'avais répondu !
Tiens, je ne connaissais pas C control, ça m'a l'air pas mal du tout je le mets en liste d'attente (j'ai adoré Kenshin, je ne savais pas que le mangaka réalisait aussi des animés) !

Concernant Evangelion, c'est bien la série TV et non les films (que je n'ai pas vus) que je n'ai pas aimé, ça serait difficile de dire pourquoi, le scénario en lui-même est plutôt intéressant mais l'ambiance, les personnages et la réalisation ne m'ont pas plu, rien de très recherché c'est juste que je ne suis tout simplement pas rentré dedans, et je me suis pour ainsi dire ecoeuré en essayant d'aller jusqu'au bout comme j'étais étonné de voir tout le monde crier au chef d'oeuvre.
Cela dit, pour ne pas blesser les fans potentiels, c'est un avis subjectif et je ne dis pas que cet animé est nul, c'est juste que je n'ai pas aimé et je n'y peux rien L'animation japonaise - Page 3 2661413304.
J'ai d'ailleurs bien plus apprécié l'espèce de "remake" qu'est Rah Xephon alors que personne ne semble l'avoir aimé, promis je n'essaie pas d'aller à contre courant hehe.
Revenir en haut Aller en bas
Zéphire
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1082
Localisation : Comté de Provence
Date d'inscription : 17/11/2010

L'animation japonaise - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'animation japonaise   L'animation japonaise - Page 3 EmptyMer 26 Nov 2014 - 8:26

Bonjour Vanaheim, je vais regarder Rah Xenon si je peux sur le tube, le nom me fait penser à une bande dessinée des années 70 Rank Xerox; j'ai trouvé intéressant Evangilion, surtout sur le thème "il n'y a que les enfants qui puissent sauver l"humanité", opinion que je partage, les adultes qui trafiquent la matière dans tout les sens sans aucune éthique,.... Maintenant il y a des côtés que je n'aime pas, notamment de ne pas vouloir ressortir l'anime primitive en blu-ray pour faire un maximum avec les suites et les produits dérivés, qui contredit la position de départ qui fait appel à l'humanisme. Ensuite je n'aime pas trop les histoires que l'on ne comprend pas (comme les anges, qui les a crées et comment). Au cinéma il y a plein de réalisations actuelles dont la morale est basée sur le fait de perdre le spectateur. Ce sont les côtés négatifs qui font que je ne trouve pas non plus qu'Evangilion soit un chef d'oeuvre, quoique la première série télé soit attachante par les caractères très travaillés des personnages et par là non manichéens et les thèmes traités dans le premier opus.

Par contre le premier Kenshin (Tsioku Hen) réalisé par Furuhashi est le chef d'oeuvre (dessins, couleurs, scénario, musique) qui fait que je m'intéresse aujourd'hui aux animes: il n'y a pas que Myiazaki!
Ce qu'il y a derrière cette histoire d'escalade de la violence correspond à notre comportement dans la société et pourquoi on se comporte aussi mal les uns envers les autres. L'addition à payer est très vrai aussi pour moi. Les autres Kenshin, quoique bons, ne sont plus au niveau du premier. L' édition en blu-ray des premiers OAV est de toute beauté.

Les films américains ou français manquant de fond aujourd'hui pour moi, je m'intéresse aux animes pour en trouver. Je me suis procuré pas mal d'éditions Saphir, dont C control que je trouve traiter un problème de société important.
Revenir en haut Aller en bas
Mohirei
Mélomane averti
Mohirei

Nombre de messages : 472
Date d'inscription : 06/04/2007

L'animation japonaise - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'animation japonaise   L'animation japonaise - Page 3 EmptyLun 13 Avr 2020 - 11:54

Petite info : la chaine NHK a mis en libre accès quatre documentaires sur Miyazaki Wink

10 ans avec Hayao Miyazaki
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




L'animation japonaise - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'animation japonaise   L'animation japonaise - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
L'animation japonaise
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Divers :: Hors sujet-
Sauter vers: