Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon EB12.5 : commander le coffret ETB Zénith Suprême
Voir le deal

 

 Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010)

Aller en bas 
+5
calbo
Hidraot
Ino
Froberger
Polyeucte
9 participants
AuteurMessage
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20716
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010) Empty
MessageSujet: Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010)   Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010) EmptyDim 7 Nov 2010 - 0:39

Armide dans tous ses états : 06/11/2010


Jean-Baptiste Lully (1632-1687) : Armide
Ouverture (Prologue)
Gavotte et Canerie (Acte IV, scène 2)
Menuet et Gavotte (Prologue)
"Enfin il est dans ma puissance" (Acte II, scène 5)
Premier Air (Acte II, scène 4)
Passacaille (Acte IV, scène 2)
Prélude de la Haine (Acte III, scène 4)
"Le perfide Renaud" (Acte V, scène 5)
"Traitre, attends, je le tiens" (Acte V, scène 5)

George Friedrich Haendel (1685-1759) :
Concerto Grosso Op.3 No.3 en sol majeur
Dietro l'Orme Fugaci (Cantate Armida Abbandonata)

Franz Joseph Haydn (1732-1809):
Ouverture d'Armide

Carl Heinrich Graun (1703-1759):
"Al fine è in moi potere" (Extrait d'Armide, Acte I, scène Cool

Franz Joseph Haydn (1732-1809):
Symphonie No.85, La Reine
"Odio furor, dispetto, dolor" (Extrait d'Armide, Acte II)

Emmanuelle de Negri, soprano
Paul Agnew, direction
Orchestre Français des Jeunes Baroque



Déjà, je dois dire que mon avis reste assez simple pour ce concert puisque je ne connaissais pas grand chose du programme de ce concert... Mis à part les extraits d'Armide (écouté une fois!) et l'air de l'Armide de Haydn, je ne connaissais rien d'autre.

Donc, on commence par Armide de Lully... On peut direct se rendre compte de la qualité de l'orchestre. Les passages musicaux sont exécutés avec bonheur, rythme et une belle pâte sonore. Ainsi, on commence bien le concert. Puis arrive Emmanuelle de Negri. Diction exemplaire, belle voix et bonne présence. Ses airs sont passionnants car très bien nuancés et puis la voix est vraiment belle ! Du coup, je suis rapidement capté par cette Armide.
Puis vient un très beau Concerto de Haendel, là aussi bénéficiant des qualités des jeunes musiciens de l'orchestre. Peut-être pas le sommet de la soirée, mais un bon moment tout de même.
Toujours de Haendel, la cantate d'Armide est une splendide découverte. D'une part pour la sensibilité du portrait de cette femme, mais aussi pour la magnifique interprétation de la soprano ! Là du coup, elle fait passer beaucoup d'émotion et m'a beaucoup ému par les changements d'humeur. On sent la chanteuse totalement à l'aise, fluide et inspirée. Vraiment splendide ! Le tout avec pour tout Haendel un orchestre restreint mais toujours très beau et intéressant !
L'ouverture d'Armide de Haydn est belle, mais on est forcément beaucoup plus intéressé par l'extrait d'Armide de Graun. Selon Paul Agnew, cet opéra dormait dans une bibliothèque et qu'on a donc une exclusivité. Et bien quelle belle exclusivité ! On en viendrait à espérer de pouvoir un jour entendre l'opéra en entier !
La Symphonie de Haydn pour continuer. Je n'avais jamais écouté de symphonie de ce compositeur et ce que j'ai entendu ce soir aiguise ma curiosité. Pas grand chose à dire sur l'interprétation, si ce n'est que j'ai trouvé ça beau et intéressant ! Mais je n'ai pas grand chose à dire de plus vu mon manque de recul là dessus.
Et pour finir, un air d'Armide de Haydn... Air de fureur s'il en est... Et exécuté avec haine et passion par une Emmanuelle de Negri qui semble totalement libérée et en confiance ! Triomphe bien sûr !

Et vu le triomphe en salle, ce dernier air est bissé ! Au final, un superbe concert, tant par le contenu que par l'exécution. Beaucoup de découvertes pour moi, mais de belles découvertes !

Pour ceux qui veulent le ré-entendre (ou l'entendre tout court...), ce concert sera diffusé sur France Musique le 18 décembre...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Froberger
Mélomaniaque
Froberger


Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 05/05/2010

Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010) Empty
MessageSujet: Re: Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010)   Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010) EmptyDim 7 Nov 2010 - 0:43

Merci pour compte-rendu. J'ai failli allé à ce concert, mais n'y suis pas allé car il y avait plein d'autres choses ce soir et j'ai vu un concert similaire au TCE l'année dernière, et que malheureusement, même très bien interprétés, les extraits de TL (or ici, il y a une majorité de Lully pour introduire Cadmus et Hermione) fonctionnent moyennement bien. Malgré tout tes impressions enthousiastes me rendent curieux, et j'écouteraice que ça donnera à la radio...

Revenir en haut Aller en bas
Ino
Mélomaniaque
Ino


Nombre de messages : 1268
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2010

Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010) Empty
MessageSujet: Re: Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010)   Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010) EmptyDim 7 Nov 2010 - 2:27

Polyeucte a écrit:
Armide dans tous ses états : 06/11/2010


Jean-Baptiste Lully (1632-1687) : Armide
Ouverture (Prologue)
Gavotte et Canerie (Acte IV, scène 2)
Menuet et Gavotte (Prologue)
"Enfin il est dans ma puissance" (Acte II, scène 5)
Premier Air (Acte II, scène 4)
Passacaille (Acte IV, scène 2)
Prélude de la Haine (Acte III, scène 4)
"Le perfide Renaud" (Acte V, scène 5)
"Traitre, attends, je le tiens" (Acte V, scène 5)

George Friedrich Haendel (1685-1759) :
Concerto Grosso Op.3 No.3 en sol majeur
Dietro l'Orme Fugaci (Cantate Armida Abbandonata)

Franz Joseph Haydn (1732-1809):
Ouverture d'Armide

Carl Heinrich Graun (1703-1759):
"Al fine è in moi potere" (Extrait d'Armide, Acte I, scène Cool

Franz Joseph Haydn (1732-1809):
Symphonie No.85, La Reine
"Odio furor, dispetto, dolor" (Extrait d'Armide, Acte II)

Emmanuelle de Negri, soprano
Paul Agnew, direction
Orchestre Français des Jeunes Baroque



Déjà, je dois dire que mon avis reste assez simple pour ce concert puisque je ne connaissais pas grand chose du programme de ce concert... Mis à part les extraits d'Armide (écouté une fois!) et l'air de l'Armide de Haydn, je ne connaissais rien d'autre.

Donc, on commence par Armide de Lully... On peut direct se rendre compte de la qualité de l'orchestre. Les passages musicaux sont exécutés avec bonheur, rythme et une belle pâte sonore. Ainsi, on commence bien le concert. Puis arrive Emmanuelle de Negri. Diction exemplaire, belle voix et bonne présence. Ses airs sont passionnants car très bien nuancés et puis la voix est vraiment belle ! Du coup, je suis rapidement capté par cette Armide.
Puis vient un très beau Concerto de Haendel, là aussi bénéficiant des qualités des jeunes musiciens de l'orchestre. Peut-être pas le sommet de la soirée, mais un bon moment tout de même.
Toujours de Haendel, la cantate d'Armide est une splendide découverte. D'une part pour la sensibilité du portrait de cette femme, mais aussi pour la magnifique interprétation de la soprano ! Là du coup, elle fait passer beaucoup d'émotion et m'a beaucoup ému par les changements d'humeur. On sent la chanteuse totalement à l'aise, fluide et inspirée. Vraiment splendide ! Le tout avec pour tout Haendel un orchestre restreint mais toujours très beau et intéressant !
L'ouverture d'Armide de Haydn est belle, mais on est forcément beaucoup plus intéressé par l'extrait d'Armide de Graun. Selon Paul Agnew, cet opéra dormait dans une bibliothèque et qu'on a donc une exclusivité. Et bien quelle belle exclusivité ! On en viendrait à espérer de pouvoir un jour entendre l'opéra en entier !
La Symphonie de Haydn pour continuer. Je n'avais jamais écouté de symphonie de ce compositeur et ce que j'ai entendu ce soir aiguise ma curiosité. Pas grand chose à dire sur l'interprétation, si ce n'est que j'ai trouvé ça beau et intéressant ! Mais je n'ai pas grand chose à dire de plus vu mon manque de recul là dessus.
Et pour finir, un air d'Armide de Haydn... Air de fureur s'il en est... Et exécuté avec haine et passion par une Emmanuelle de Negri qui semble totalement libérée et en confiance ! Triomphe bien sûr !

Et vu le triomphe en salle, ce dernier air est bissé ! Au final, un superbe concert, tant par le contenu que par l'exécution. Beaucoup de découvertes pour moi, mais de belles découvertes !

Pour ceux qui veulent le ré-entendre (ou l'entendre tout court...), ce concert sera diffusé sur France Musique le 18 décembre...

Un bémol sur les cordes trop souvent fausses voire archi fausses, et dieu sait que je ne remarque (ou ne fais remarquer) que rarement ce genre de choses. Mais la direction est chouette, les flûtes étaient superbes, et De Negri merveilleuse!!!
+1 pour la découverte de Graun aussi, ça donne sacrément envie d'en connaître plus!
Revenir en haut Aller en bas
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot


Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010) Empty
MessageSujet: Re: Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010)   Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010) EmptyDim 7 Nov 2010 - 2:31

Polyeucte a écrit:


Pour ceux qui veulent le ré-entendre (ou l'entendre tout court...), ce concert sera diffusé sur France Musique le 18 décembre...

Merci pour ce compte-rendu.
Et ça c'est super chouette bounce
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 51
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010) Empty
MessageSujet: Re: Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010)   Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010) EmptyDim 7 Nov 2010 - 10:26

Les deux soeurs vous y étiez, non? Vous z'avez un avis peut-être? siffle
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian


Nombre de messages : 7333
Age : 39
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010) Empty
MessageSujet: Re: Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010)   Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010) EmptyDim 7 Nov 2010 - 11:10

Ah ben mince alors, ça en fait du monde qui était à ce concert aixois. hehe

Je plussoie à peu près tout dans la présentation de Polyeucte. J'avais quelques réserves au début avec les extraits de l'Armide de Lully, peut-être parce que j'ai trop en tête et dans l'oreille la version Christie avec d'Oustrac (dur de rivaliser...), peut-être surtout parce que ce format de "suite" ne donnait, je trouve, qu'une faible idée de la mesure de l'œuvre. Mais Emmanuelle De Negri m'a en revanche bluffé à partir du "Dietro l'Orme Fugaci" dégageant une émotion assez incroyable, et mes réserves ont été vite oubliées... et balayées par le vent de fureur du dernier air tiré de Haydn. Twisted Evil

Côté orchestre, l'OPJ baroque cuvée 2010 est un très bon millésime selon son chef d'orchestre, le zébulonnant Paul Agnew, et je le crois aisément à l'écoute de la très belle prestation de ce jeudi soir (même si effectivement certains violons avaient tendance à se désaccorder à vitesse grand V d'où quelques moments un peu gênants dans le Concerto grosso). Belle interprétation en particulier de la symphonie "La reine" de Haydn.

Même si ça n'aurait rien changé au final, j'aurais tout de même apprécié d'être informé d'une manière ou d'une autre avant le concert des changements dans la programmation intervenus depuis que j'avais pris les places, en particulier le remplacement de Salomé Haller par Emmanuelle De Negri. De plus il me semblait avoir compris que le programme initialement annoncé (conséquence du changement d'interprète ?) était plus complètement centré sur Armide que ce qui a finalement été interprété. Je suis sûr en tout cas que le nom de Gluck était alors mentionné dans le sous-titre du concert.

Bon, cela dit, wir haben kein Gluck gehabt, mais si c'était pour gagner Graun, on a pas forcément perdu au change. Très bel air qui donne effectivement bien envie de découvrir le reste de cet opéra oublié !
Revenir en haut Aller en bas
Cleme
Petit agniou
Cleme


Nombre de messages : 7229
Age : 29
Date d'inscription : 18/12/2008

Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010) Empty
MessageSujet: Re: Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010)   Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010) EmptyDim 7 Nov 2010 - 11:54

Je trouve également que c'était un très beau concert, cependant Emmanuelle De Negri dans l'Armide de Lully je l'ai sentie pas très à l'aise, elle ne maitrisait pas totalement et par moment l'orchestre couvrait sa voix. Mais par la suite ça allait beaucoup mieux, et c'était même très très bien, surtout l'air de fureur !
Très belle découverte de la symphonie d'Haydn et de Graun, vu que c'était une exclusivité c'est juste dommage d'avoir choisit qu'un seul air. Sad
Sinon la direction de Paul Agnew était parfaite Mr.Red et ça se sentait qu'il y avait une bonne ambiance quand tout ces "jeunes baroques" jouaient ensemble surtout dans la symphonie. C'était vraiment superbe.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95052
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010) Empty
MessageSujet: Re: Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010)   Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010) EmptyDim 7 Nov 2010 - 13:12

Oui, c'est bizarre d'avoir distribué Emmanuelle De Negri dans des rôles de bas-dessus... la voix est quand même claire et légère pour ça. C'est la nouvelle coqueluche des Arts Flo manifestement (présente dans tous les concerts, et puis Sangaride, rien que ça).

J'avoue que je ne lui trouve pas la personnalité de Haller ou même Revidat, et que je pense qu'on doit pouvoir trouver plus ample et plus personnel dans ce type de voix où on trouve souvent de très beaux timbres et de très belles expressions... mais dans l'absolu ça reste très bon. Je me suis même demandé (mais après tout ce n'est pas plus bas que Sangaride) si ils n'avaient pas, comme pour le disque Petibon, transposé plus haut les scènes d'Armide. Quelqu'un a-t-il pu mesurer cela ?

Mais comme je pense qu'ils n'ont pas dû le faire, ça expliquerait très bien les problèmes de projection (surtout que la voix est toute petite, et que ça passe mal à l'Opéra-Comique...).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Octavian
Glasse les fraises
Octavian


Nombre de messages : 7333
Age : 39
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010) Empty
MessageSujet: Re: Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010)   Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010) EmptyDim 7 Nov 2010 - 17:24

Je viens de comprendre pourquoi autant de monde parle de ce concert : c'est parce que vous parlez de la représentation à Paris, salle Favart, d'hier soir, alors que moi je l'ai vu à Aix, au Grand Théâtre de Provence (résidence de l'OPJ), jeudi soir. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20716
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010) Empty
MessageSujet: Re: Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010)   Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010) EmptyDim 7 Nov 2010 - 17:43

Octavian a écrit:
Je viens de comprendre pourquoi autant de monde parle de ce concert : c'est parce que vous parlez de la représentation à Paris, salle Favart, d'hier soir, alors que moi je l'ai vu à Aix, au Grand Théâtre de Provence (résidence de l'OPJ), jeudi soir. Mr.Red

Et t'en avais pas parlé avant?


Sinon, je trouve étrange ces critiques sur De Negri... La personnalité n'est pas immense comme d'autres bien sûr, mais cela reste plus intéressant que la moyenne. D'un point de vue projection, idem, c'est tout à fait suffisant pour la salle de l'Opéra-Comique!

Pour ce qui est de la transposition, je ne peux rien dire! Embarassed

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95052
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010) Empty
MessageSujet: Re: Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010)   Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010) EmptyDim 7 Nov 2010 - 17:58

Me concernant, c'étaient des précisions, pas des critiques... Je trouve seulement que Christie nous a habitué à des voix avec plus de personnalité (même si on n'aime pas, comme Daneman qui ne plaît pas à tout le monde). A part ça, j'aime beaucoup De Negri, qu'on ne s'abuse pas !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20716
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010) Empty
MessageSujet: Re: Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010)   Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010) EmptyDim 7 Nov 2010 - 18:01

DavidLeMarrec a écrit:
Me concernant, c'étaient des précisions, pas des critiques... Je trouve seulement que Christie nous a habitué à des voix avec plus de personnalité (même si on n'aime pas, comme Daneman qui ne plaît pas à tout le monde). A part ça, j'aime beaucoup De Negri, qu'on ne s'abuse pas !

Ok! Je me renseigne... n'ayant pas trop de points de repères dans ce genre de répertoire.
C'est sûr qu'au début, j'avais pris la place pour la présence de Salomé Haller... mais content tout de même d'avoir vu ce concert! Et belle découverte de De Negri! Very Happy

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot


Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010) Empty
MessageSujet: Re: Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010)   Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010) EmptyDim 7 Nov 2010 - 18:03

Perso, je préfère De Negri à Haller silent
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95052
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010) Empty
MessageSujet: Re: Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010)   Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010) EmptyDim 7 Nov 2010 - 19:00

Haller, c'est quand même beaucoup plus de tempérament, de mots et de substance. Mais ce n'est pas du tout le même genre, évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Octavian
Glasse les fraises
Octavian


Nombre de messages : 7333
Age : 39
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010) Empty
MessageSujet: Re: Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010)   Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010) EmptyLun 8 Nov 2010 - 0:52

Polyeucte a écrit:
Octavian a écrit:
Je viens de comprendre pourquoi autant de monde parle de ce concert : c'est parce que vous parlez de la représentation à Paris, salle Favart, d'hier soir, alors que moi je l'ai vu à Aix, au Grand Théâtre de Provence (résidence de l'OPJ), jeudi soir. Mr.Red

Et t'en avais pas parlé avant?
J'ai failli le faire, mais je suis un peu surbouqué en ce moment... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Jorge
Caliméro baroqueux
Jorge


Nombre de messages : 6307
Age : 34
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010) Empty
MessageSujet: Re: Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010)   Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010) EmptyLun 8 Nov 2010 - 1:45

On aurait pu s'y voir, cher Octavian Smile

Pas aussi enthousiaste que vous tous. Cet orchestre était statique, conventionnel et scolaire ("oh comme je fais bien mes ornements"). Le luthiste était dément par contre, j'ai adoré ses petites improvisations en louchant sur les partoches des violoncellistes Razz

La cantate de Haendel s'est avérée pour moi soporifique (mais j'étais très très fatigué) et de manière générale la première partie de ce concert m'a déçu. Pour répondre à David, il me semble effectivement que les scènes d'Armide de Lully étaient transposées. En tout cas, passacaille prudente, un peu brouillonne aux moments clés, et franchement uniforme.

Pour en revenir à l'orchestre: cordes fausses et c'était parfois un vrai massacre (merci l'horreur du violon solo dans le concerto grosso) alors que les flûtes étaient splendides. Altistes parfaits, bassonistes itou, hautbois ok mais très peu inspirés (mouvement lent du concerto grosso joué avec des ornements d'une banalité étonnante).

Mais gros gros gros problème pour la basse continue. Le claveciniste était clairement mauvais: je sais, pour l'avoir moi-même travaillé, que la basse continue est un art difficile mais ce qui nous a été servi était indigne d'un futur professionnel. C'était plat, scolaire, parfois à contre-courant de l'ambiance générale, statique, sans aucune invention. Il se contentait de jouer la main gauche et de plaquer des accords bien en rythme, bien sur les temps fort, avec la main droite: scandaleux.

Quant à la chanteuse, si elle était particulièrement inspirée par l'air de Graun et de Haydn elle m'a passablement énervé dans Lully. Mes connaissances aixoises n'ont pas été de mon avis et se sont contentées de regretter son manque d'élégance dans sa façon de débouler et de se retirer sur scène... J'ai eu une grosse désillusion de ne pas écouter Salomé Haller comme prévu et j'aurais bien aimé être averti, j'avais mieux à faire, ailleurs.

En un mot: c'est frais, c'est jeune, c'est vert mais ça n'a aucune hauteur de vue, ni souffle, ni liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20716
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010) Empty
MessageSujet: Re: Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010)   Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010) EmptyLun 8 Nov 2010 - 9:24

Octavian a écrit:
J'ai failli le faire, mais je suis un peu surbouqué en ce moment... Embarassed

Bah, ça arrive! Very Happy

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010) Empty
MessageSujet: Re: Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010)   Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Armide dans tous ses états (Agnew/De Negri, OC 06/11/2010)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Schubert dans tous ses états
» Airs de cour - Mauillon et De Negri - 16 janvier 2013 - OC
» [Favart] Rameau – Platée – Agnew, Carsen
» [PhP] Motets français - Brossard/Bouteiller (Agnew,19/05/16)
» Emmanuelle De Negri

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: