Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-43%
Le deal à ne pas rater :
Smartphone SAMSUNG Galaxy Note20 5G 256 Go Gris à 599€
599 € 1059 €
Voir le deal

 

 Méhul, Gossec, ces génies oubliés!

Aller en bas 
+40
A
Benedictus
Mélomaniac
kegue
BLeibl
bAlexb
Sinbad
hommepiano
Michel Desrousseaux
Polyeucte
Raminagrobis
HOLLIGER
Froberger
Zémire
Hidraot
Poussette
Francesco
Jorge
Mehdi Okr
Octavian
WoO
Ophanin
franchom
sofro
T-A-M de Glédel
jesus
Kryzstof
-
joachim
DavidLeMarrec
kougelhof 1er
Stanislas Lefort
leo
Jaky
richie3774
ouannier
Achille
S
Xavier
adriaticoboy
44 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 12845
Age : 46
Date d'inscription : 02/03/2014

Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 EmptyMer 6 Mai 2020 - 0:53

Hier, en Playlist, Benedictus a écrit:
Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 Meahul10
MÉHUL: Adrien, acte premier
Philippe Do (Adrien), Gabrielle Philipponet (Émirène), Philippe Talbot (Pharnaspe), Marc Barrard (Cosroès), Nicolas Courjal (Rutile), Jean Teitgen (Flaminius), György Vashegyi / Orfeo Orchestra, Purcell Choir
Budapest, VI.2012
Palazzetto Bru Zane / Singulares


C’est tout bonnement génial! C’est un peu un lieu commun, mais là on est vraiment «entre Gluck et Beethoven.» Ce premier acte qui s’emballe et culmine dans cet incroyable final avec chœur!  bounce
DavidLeMarrec a écrit:
Et c'est pas fini… I love you
En effet!  Surprised

MÉHUL: Adrien, actes deuxième et troisième
Philippe Do (Adrien), Gabrielle Philipponet (Émirène), Jennifer Borghi (Sabine), Philippe Talbot (Pharnaspe), Marc Barrard (Cosroès), Nicolas Courjal (Rutile), Jean Teitgen (Flaminius), Katalin Szutrély (Une Romaine), György Vashegyi / Orfeo Orchestra, Purcell Choir
Budapest, VI.2012
Palazzetto Bru Zane / Singulares


Je confirme: c’est totalement génial… Une tension dramatique qui ne retombe jamais (en partie grâce à une manière pré-meyerbeerienne de tuiler le style récitatif et les airs et ensembles) avec une façon assez électrisante de toujours relancer les climaxes (les Finales ne sont vraiment pas loin de Fidelio ou d’Elias); un sens aigu de la déclamation musicale (très bien servi ici: on peut suivre toute l’action sans le livret) enté sur une veine mélodique prégnante, mais incroyablement expressive et mobile (l’air «Oui, vous voyez mon trouble extrême…»)

Et puis, la formule «entre Gluck et Beethoven» va encore au-delà de ce que je pensais et vaut même pour le langage harmonique: à plusieurs endroits, en fin d’air ou d’ensemble, on s’approche de la résolution harmonique attendue, vraiment à la façon du plus pur classicisme - et tout à coup, ça bifurque vers une autre configuration harmonique, franchement beethovénienne, ce qui relance le discours. C'est bluffant.

Plateau formidable, investi, bien-disant, chœurs et orchestre qui claquent...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91948
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 EmptyLun 11 Mai 2020 - 13:20

Pour l'instant, je n'ai entendu aucun opéra de Méhul qui ressemble à ça… Il n'y a que Sémiramis de Catel qui s'approche de ce type de furie omniprésente – avec des airs, de l'orchestration, de la déclamation plus saisissante pour Catel, des ensembles et des finals particulièrement étourdissants chez Méhul. Pour moi, on est encore un cran au-dessus des Danaïdes de Salieri (ou d'Iphigénie en Tauride de Gluck), mais il faut dire que le langage n'est plus rigoureusement le même, le romantisme s'insinue par touches dans cette manière qui n'est plus seulement de la tragédie – le pathétique y est d'un goût assez différent, moins archétypal, plus « psychologique » ou « humain », je ne sais pas trop comment le qualifier, en tout cas plus centré sur l'individu que sur la situation, d'une certaine façon. Et cela rejaillit aussi sur la matière musicale.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 12845
Age : 46
Date d'inscription : 02/03/2014

Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 EmptyLun 11 Mai 2020 - 23:59

Justement, Adrien m'a tellement électrisé que j'ai passé ma journée à chercher ce que je pouvais trouver de Méhul: la discographie est particulièrement sinistrée. Surprised

Pas de Joseph en Égypte intégral, sauf une vieille version en allemand (je mes suis consolé avec «Champs paternels» par Georges Thill - c'est superbe, comme toujours avec Thill, mais c'est bien court), alors que ça semble être une œuvre importante. Pas non plus d'intégrale satisfaisante des symphonies (juste la version Swierczewski / Gulbenkian sortie au moment du Bicentenaire de la Révolution - et déjà à l'époque, ce n'était pas bien bon - et seulement deux symphonies par Minko - mais du mauvais Minko, raide, malingre et avec des timbres assez ingrats), alors que là aussi, je pense que ce sont des œuvres qui, bien jouées, devraient pouvoir plaire à un public assez large; curieusement, les symphonies de Gossec (que j'aime beaucoup mais qui, du fait de leur langage sont beaucoup plus «de niche») sont mieux servies (deux disques de Van Waas, celui du Concerto Köln, excellents.)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91948
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 EmptyMer 13 Mai 2020 - 15:12

Il en existe un peu plus que cela !

¶ Son chef-d'œuvre absolu reste pour moi cet Adrien, il ne faut pas espérer quelque chose d'équivalent (ce qui en est le plus proche, c'est Sémiramis de Catel).

Joseph existe en intégralité, mais c'est un disque Chant du Monde (donc épuisé depuis un quart de siècle), et qui adopte l'ordre bouleversé des numéros selon la version donnée à Compiègne. Belle interprétation, mais l'œuvre est chamboulée, c'est un peu pénible.

¶ On trouve aussi Irato ou l'emporté (pas une grande interprétation, pas une grande œuvre non plus), et dans les archives de la RTF existe Horatius Coclès (pas mal, mais sans les dialogues, difficile de se faire une idée fidèle). La Stratonice (qui n'est pas une mauvaise œuvre), gravée par Christie et malgré la présence de Beuron, ne s'épanouit pas vraiment.

¶ Il reste tout de même un bon enregistrement d'un autre opéra intéressant de Méhul, Uthal d'après Ossian, qui a la caractéristique intéressante d'utiliser un orchestre sans aucun violon, les parties mélodiques de l'orchestre étant assurées par des altos. Ce n'est pas forcément à la hauteur de sa prétention d'atmosphères nébuleuses, mais l'opéra tient très bien la rampe, et le spectre orchestral est en effet un peu original.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 12845
Age : 46
Date d'inscription : 02/03/2014

Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 EmptyMer 13 Mai 2020 - 15:28

DavidLeMarrec a écrit:
Joseph existe en intégralité, mais c'est un disque Chant du Monde (donc épuisé depuis un quart de siècle), et qui adopte l'ordre bouleversé des numéros selon la version donnée à Compiègne. Belle interprétation, mais l'œuvre est chamboulée, c'est un peu pénible.
La version Dale / Bardon, c'est bien ça? Je me souviens en effet que, quand c'était sorti, j'avais longtemps hésité à me l'acheter - et puis j'y avais renoncé en me disant «Ils vont bien finir par sortir une version studio dans le bon ordre, je vais attendre.» Résultat... Evil or Very Mad

DavidLeMarrec a écrit:
¶ On trouve aussi Irato ou l'emporté (pas une grande interprétation, pas une grande œuvre non plus), et dans les archives de la RTF existe Horatius Coclès (pas mal, mais sans les dialogues, difficile de se faire une idée fidèle). La Stratonice (qui n'est pas une mauvaise œuvre), gravée par Christie et malgré la présence de Beuron, ne s'épanouit pas vraiment.
Moyennement motivant, tout cela... (Je crois que j'avais essayé le début de Stratonice - c'est l'enregistrement où les récitatifs sont remplacé par un résumé parlé, non?)

DavidLeMarrec a écrit:
¶ Il reste tout de même un bon enregistrement d'un autre opéra intéressant de Méhul, Uthal d'après Ossian, qui a la caractéristique intéressante d'utiliser un orchestre sans aucun violon, les parties mélodiques de l'orchestre étant assurées par des altos. Ce n'est pas forcément à la hauteur de sa prétention d'atmosphères nébuleuses, mais l'opéra tient très bien la rampe, et le spectre orchestral est en effet un peu original.
Oui, j'avais beaucoup aimé (je crois même en avoir touché un mot à la page précédente.)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91948
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 EmptyMer 13 Mai 2020 - 15:59

Dale / Bardon : oui. Dale y est splendide, mais il faut supporter le bazar dramaturgique…

Oui, c'est ça, la Stratonice chez Erato avec narrateur atone.

Il me semblait bien que tu avais mentionné favorablement Uthal, ça m'étonnait que tu n'en parles pas (récent et dans le scope de ce que tu surveilles, en général).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 12845
Age : 46
Date d'inscription : 02/03/2014

Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 EmptyMer 13 Mai 2020 - 16:07

DavidLeMarrec a écrit:
ça m'étonnait que tu n'en parles pas (récent et dans le scope de ce que tu surveilles, en général)
Oui, en fait, quand je disais «passé ma journée à chercher ce que je pouvais trouver de Méhul», c'était: ce que que je pouvais trouver d'autre qu'Uthal et Adrien.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 12845
Age : 46
Date d'inscription : 02/03/2014

Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 EmptyVen 22 Mai 2020 - 18:54

J’ai réussi à trouver d’occasion et à bon marché (étonnant pour un Chant du Monde en bon état) - dire que j’ai failli l’acheter à sa sortie (cf. supra):

Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 Meahul11
MÉHUL: [La Légende de] Joseph en Égypte
Laurence Dale (Joseph), Frédéric Vassar (Jacob), Philippe Jorquera (Utobal), René Massis (Siméon), Brigitte Lafon (Benjamin), Antoine Normand (Nephtali), Philippe Pistole (Ruben), Patrick Aubailly, Éric Billet, Damien Top, Christophe Ramond, Jean-Louis Rayon, Guillaume Perault, Raoul du Réau (les autres frères), Nathalie Dessay (une jeune fille), Claude Bardon / Orchestre Régional de Picardie “Le Sinfonietta”, Ensemble Choral “Intermezzo” / Claire Marchand
Amiens, VII.1989
Le Chant du Monde


Je dois avouer que je n’ai pas «joué le jeu» de cette version tripatouillée (numéros dans le désordre et dialogues remplacés par un narrateur): je me suis fait une playlist avec les numéros dans l’ordre - et j’ai lu les dialogues originaux (inclus dans la partition ici.) Et j’ai énormément aimé ce que j’ai entendu.

Alors que l’œuvre est plus tardive, la musique est un peu plus gluckiste que celle d’Adrien: plus hiératique - peut-être à la fois du fait sujet biblique (qui peut faire tendre vers un style plus «oratorio») et du genre opéra-comique (des numéros clos sans le tuilage des récitatifs) - mais aussi plus classique harmoniquement. En revanche, c’est vraiment un classicisme qui est investi d’une vigueur très neuve: s’il n’y a pas de ces grandes bifurcations vers une harmonie franchement romantique, on voit poindre un type de rhétorique très beethovénienne en ce que chaque numéro semble s’organiser à partir de cellules mélodiques/rythmiques extrêmement prégnantes, répétées avec obstination, et qui se transforment par modulation «expressives» et gradations d’intensité très franches.

(Livret bizarrement écrit, au demeurant: on se demande si la surabondance d’anacoluthes est un effet de style délibéré ou le résultat d’une remarquable maladresse de plume - certains côtés un peu gentil-neuneu inciteraient malheureusement à pencher pour la seconde hypothèse…)

J’ai été très agréablement surpris par la qualité de la réalisation musicale. Le caractère relativement modeste de l’orchestre sert finalement au mieux cette musique - à défaut du grain et des couleurs des formations baroqueuses, le petit effectif instrumental (capté de très près) et la direction enthousiaste de Bardon permettent d’entendre un orchestre au spectre aéré et qui claque étonnamment bien pour l’époque (je repense en particulier au disque Révolution française enregistré par Plasson la même année…) Même remarque d’ailleurs pour le chœur - mieux vaut finalement le chant parfois un peu limité mais franc de ces amateurs que la bouillie des chœurs professionnels français de cette époque.

Le plateau vocal est lui aussi vraiment très bon (quoique souvent capté trop en retrait.) Des voix franches et claires, pas forcément puissantes ni colorées, mais dont l’absence d’engorgement et le souci d’intelligibilité est particulièrement appréciable par les temps qui courent: Laurence Dale est, comme le disait David, splendide - vaillant, éloquent (on lui doit aussi, à la même époque, une épatante anthologie d’airs d’opéra français chez Harmonia Mundi.) J’ai aussi bien aimé les autres chanteurs, quoiqu’ils soient moins absolument indiscutables: on pourra en particulier trouver les voix graves (Frédéric Vassar, René Massis) étroites, pas assez sombres et à la tessiture tendue - mais personnellement j’aime beaucoup ce type de voix (à l’esthétique un peu «chant français des années 50», je trouve); même chose d’ailleurs, avec Brigitte Lafon: on pourra trouver son émission trop nasale et son timbre un peu acide et clairet pour une mezzo, mais je trouve que ça colle vraiment bien au personnage de Benjamin.

HS de vieux glotto:
 

Très belle œuvre, et réalisation musicalement à mon goût - mais on rêve que Bru Zane nous propose une vraie version avec la partition dans l’ordre et les dialogues, Vidal en Joseph, Christoyannis en Jacob, Bou en Siméon et Ambroisine Bré en Benjamin (et le Concert de la Loge ou les Talens lyriques)…
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 11649
Date d'inscription : 21/01/2007

Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 EmptyVen 29 Jan 2021 - 15:08

À propos d'Adrien:

Polyeucte a écrit:
Benedictus a écrit:
bounce Miam! Ça existe en CD ou c'est du dématérialisé?

Uniquement du dématérialisé malheureusement... Sad

Ah, j'aurais pu chercher longtemps! C'est vraiment dommage. Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20542
Age : 38
Date d'inscription : 03/07/2009

Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 EmptyVen 29 Jan 2021 - 15:24

Rubato a écrit:
À propos d'Adrien:

Polyeucte a écrit:
Benedictus a écrit:
bounce Miam! Ça existe en CD ou c'est du dématérialisé?

Uniquement du dématérialisé malheureusement... Sad

Ah, j'aurais pu chercher longtemps! C'est vraiment dommage. Crying or Very sad

Oh que oui... parce que c'est vraiment magnifique comme partition... et particulièrement bien réalisé par Vashegyi justement! D

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 11649
Date d'inscription : 21/01/2007

Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 EmptyVen 29 Jan 2021 - 15:41

Je vais le télécharger (payant en flac wma), le convertir et graver...c'est parti! bounce
Avec la ligne pourrie que j'ai, ça va prendre du temp! Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 2661413304

EDIT:
C'est gravé...écoute demain! Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 9379
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 11649
Date d'inscription : 21/01/2007

Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 EmptySam 30 Jan 2021 - 8:45

En commençant à écouter Adrien, je me rends compte qu''il y a de grosses coupures dans le livret...des scènes entières de l'acte I disparaissent, et du coup j'ai eu du mal à m'y retrouver!
Le livret que j'ai est celui d'odb (par facilité pour l'impression)
Cette œuvre aurait elle été révisée ou bien ces coupures sont-elles été voulues par Vashegyi?

Heureusement, j'ai aussi le livret correspondant à l'enregistrement, mais je ne m'attendais pas à autant de différences...des parties de textes aussi sont différentes, des mots/phrases changés!
Bizarre, vous avez dit bizarre?

Si quelqu'un a une explication. Wink

EDIT:

Après quelques recherches: il s'agit bien de la version remaniée pour cet enregistrement.


Dernière édition par Rubato le Sam 30 Jan 2021 - 19:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 11649
Date d'inscription : 21/01/2007

Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 EmptySam 30 Jan 2021 - 11:06

DavidLeMarrec a écrit:
Pour l'instant, je n'ai entendu aucun opéra de Méhul qui ressemble à ça… Il n'y a que Sémiramis de Catel qui s'approche de ce type de furie omniprésente

C'est cet enregistrement?
Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 91gwfz10
CD livre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 12845
Age : 46
Date d'inscription : 02/03/2014

Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 EmptySam 30 Jan 2021 - 11:28

Oui - à ma connaissance, il n'en existe pas d'autre enregistrement.
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 11649
Date d'inscription : 21/01/2007

Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 EmptySam 30 Jan 2021 - 15:14

J'ai fini d'écouter Adrien...superbe! drunken

À tout point de vue, musique, livret et distribution...un sans faute.
Et je rejoins ce qu'en on dit Polyeucte et Benedictus plus haut.

Je ne compte plus les belles découvertes que j'ai faites depuis un peu plus d'un mois...et c'est pas fini! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91948
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 EmptyDim 31 Jan 2021 - 21:25

Rubato a écrit:
J'ai fini d'écouter Adrien...superbe! drunken

Oh oui, quelle fureur ! I love you Ces ensembles fous !

Et superbe distribution (Barrard en particulier !).


C'est effectivement cette version de Sémiramis, un peu le même genre de drame tendu comme un arc, qui explose dans un acte III d'anthologie…
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 11649
Date d'inscription : 21/01/2007

Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 EmptyDim 31 Jan 2021 - 21:40

Rubato a écrit:
Il y a beaucoup de dialogues parlés dans Uthal ? Neutral

Benedictus a écrit:

Non, pas tellement. En revanche, c'est vraiment autre chose, quant à la forme, au langage...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91948
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 EmptyDim 31 Jan 2021 - 21:51

Rubato a écrit:
Rubato a écrit:
Il y a beaucoup de dialogues parlés dans Uthal ? Neutral

Benedictus a écrit:

Non, pas tellement. En revanche, c'est vraiment autre chose, quant à la forme, au langage...

Oui, c'est pas de la tragédie en musique… C'est intéressant, il y a de bons moments, mais clairement écoute d'abord Sémiramis de Catel, c'est autrement prioritaire.

Les autres Méhul enregistrés sont hélas à peu près tous mal servis (et pour la plupart mineurs), sauf Adrien et celui-ci. (Joseph est chouette, mais il faut avoir la patience de remettre les bouts dans l'ordre…)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 11649
Date d'inscription : 21/01/2007

Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 EmptyDim 31 Jan 2021 - 21:59

DavidLeMarrec a écrit:
Rubato a écrit:
Rubato a écrit:
Il y a beaucoup de dialogues parlés dans Uthal ? Neutral

Benedictus a écrit:

Non, pas tellement. En revanche, c'est vraiment autre chose, quant à la forme, au langage...

Oui, c'est pas de la tragédie en musique… C'est intéressant, il y a de bons moments, mais clairement écoute d'abord Sémiramis de Catel, c'est autrement prioritaire.

Les autres Méhul enregistrés sont hélas à peu près tous mal servis (et pour la plupart mineurs), sauf Adrien et celui-ci. (Joseph est chouette, mais il faut avoir la patience de remettre les bouts dans l'ordre…)

Je vais l'avoir cette semaine...Sémiramis . Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 11649
Date d'inscription : 21/01/2007

Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 EmptyLun 1 Fév 2021 - 13:09

En parcourant le sujet, j'ai noté quelques "petites choses"...

Andromaque de Grétry / Céphale et Procris de Grétry / Thésée de Gossec

...qui pourraient peut-être bien me convenir! bounce
Disponibilité à vérifier.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91948
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 EmptyLun 1 Fév 2021 - 21:26

Tout ça est disponible, très différent, et de haute volée ! bounce
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 12845
Age : 46
Date d'inscription : 02/03/2014

Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 EmptyLun 1 Fév 2021 - 21:30

J'aime énormément les deux Grétry.
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 11649
Date d'inscription : 21/01/2007

Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 EmptyLun 1 Fév 2021 - 21:57

Merci pour tous ces petits cailloux que vous "semez" depuis quelque temps! mains
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 11649
Date d'inscription : 21/01/2007

Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 EmptyMar 2 Fév 2021 - 18:00

Je suis en train d'élargir mes recherches autour de l'opéra (en)français...Renaud de Sacchini, c'est comment ?

Herculanum de David?

Allez, un autre: La Jacquerie Édouard Lalo, Arthur Coquard ??

Il y en aura d'autres, mais je ne suis pas certain d'être dans le bon fil pour pour ces questions! Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 2661413304
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91948
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 EmptyMar 2 Fév 2021 - 18:57

Rubato a écrit:
Je suis en train d'élargir mes recherches autour de l'opéra (en)français...Renaud de Sacchini, c'est comment ?

Herculanum de David?

Allez, un autre: La Jacquerie Édouard Lalo, Arthur Coquard ??

Il y en aura d'autres, mais je ne suis pas certain d'être dans le bon fil pour pour ces questions! Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 2661413304

Respectivement : bof, mouais, bien mais seulement l'acte IV.

Tu peux peut-être te lancer sur une transition en douceur avec La mort d'Abel de Kreutzer. La difficulté est qu'il va ensuite te manquer une génération (il n'y a pas de disque de Zampa d'Hérold…).

Les Diamants de la Couronne d'Auber ? Mais c'est difficile à trouver. Noé d'Halévy-Bizet ? Mais en DVD seulement…
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 12845
Age : 46
Date d'inscription : 02/03/2014

Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 EmptyMar 2 Fév 2021 - 19:03

Rubato a écrit:
Renaud de Sacchini, c'est comment ?
Bof. (J'en avais parlé ici.)

Rubato a écrit:
Herculanum de David?
Pareil. (Mais je retrouve rien ici: j'ai dû avoir la flemme d'y consacrer une note.)

Rubato a écrit:
Allez, un autre: La Jacquerie Édouard Lalo, Arthur Coquard ??
Celui-là, je suis sûr de n'en avoir pas parlé (parce que je n'aime pas avoir à descendre en flammes un disque avec Véronique Gens.)
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 11649
Date d'inscription : 21/01/2007

Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 EmptyMar 2 Fév 2021 - 19:18

Merci David et Benedictus pour vos commentaires...pas très encourageants!  Confused
Je ferai l'impasse sur les trois! Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 2661413304

Ça commence mal! hehe
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20542
Age : 38
Date d'inscription : 03/07/2009

Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 EmptyMar 2 Fév 2021 - 20:53

Perso, j'aime beaucoup Herculanuum, et puis distribution de feu!
La Jacquerie je ne suis pas totalement convaincu.
Renaud Bof...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 11649
Date d'inscription : 21/01/2007

Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 EmptyMar 2 Fév 2021 - 21:14

Merci Polyeucte Wink
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 11649
Date d'inscription : 21/01/2007

Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 EmptyMer 3 Fév 2021 - 18:40

Demain matin, Sémiramis! Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 9379
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 11649
Date d'inscription : 21/01/2007

Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 EmptyJeu 4 Fév 2021 - 16:47

Rubato a écrit:
Demain matin, Sémiramis! Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 9379

C'est fait: thumright
J'ai vraiment aimé cet opéra, plutôt court, mais plein de vitalité!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91948
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 EmptyJeu 4 Fév 2021 - 22:17

Ah oui, terriblement ramassé ! bounce
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele

Nombre de messages : 1106
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 EmptyMer 12 Mai 2021 - 21:21

Explorant des contrées et des époques qui ne connaissent normalement pas mes faveurs, je découvre donc les symphonies de Méhul par Swierczewski. J'en suis tout ébouriffé ! L'ouverture dramatique de la No. 1, le menuet en pizz', le final qui démarre en Barilla ! Et la No. 2 avec ses élans de cordes graves au parfum de Beethoven, et son menuet chasseur !

En parcourant le fil, je lis que j'ai hélas écouté la version la moins enthousiasmante. Evil or Very Mad  Tenant à réparer cette erreur séance tenante, qui de Minkowski ou Rotter devrait être à même de m'affoler un peu plus ?

Je découvre l'existence de deux disque d'ouvertures également (Sanderling, et des réductions par Les Jacobins), avis bienvenus si avis il y avait.

Côté opéra, je ne connais que Uthal, qui m'a laissé assez froid. Les extraits écoutés de L'Irato ainsi que vos critiques me laissent entendre qu'on vit bien sans. Adrien donc, qui prend la poussière virtuelle, et si je peux mettre la main dessus, Joseph en Égypte (disque Chant du Monde) ?

Gossec est au programme, je comprends que les disques du Concerto Köln sont recommandés sans mélange ?

En tout cas, malgré le grand écart stylistique, très bonnes pioches depuis hier soir, entre Méhul, Dopper et Dutilleux !
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 12845
Age : 46
Date d'inscription : 02/03/2014

Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 EmptyMer 12 Mai 2021 - 21:55

Mefistofele a écrit:
En parcourant le fil, je lis que j'ai hélas écouté la version la moins enthousiasmante. Evil or Very Mad  Tenant à réparer cette erreur séance tenante, qui de Minkowski ou Rotter devrait être à même de m'affoler un peu plus ?
Je ne connais pas Rotter; Minkowski est mieux que Swerczewski, mais ce n'est pas non plus la panacée (toujours un peu raide, à l'époque, dans ces répertoires) - et puis, je crois qu'il n'a enregistré que les deux premières.

Mefistofele a écrit:
Adrien donc, qui prend la poussière virtuelle, et si je peux mettre la main dessus, Joseph en Égypte (disque Chant du Monde) ?
Oh que oui! Very Happy

Mefistofele a écrit:
Gossec est au programme, je comprends que les disques du Concerto Köln sont recommandés sans mélange ?
Oui, mais ne te prive pas des disques de Guy Van Waas avec Les Agrémens (op. 8 et 12), chez Ricercar, qui en plus ne font pas de doublon avec le disque du Concerto Köln - et Thésée (aussi par Van Waas chez Ricercar) est vraiment chouette si on aime la tragédie lyrique.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91948
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 EmptyMer 12 Mai 2021 - 22:03

Mefistofele a écrit:
Explorant des contrées et des époques qui ne connaissent normalement pas mes faveurs, je découvre donc les symphonies de Méhul par Swierczewski. J'en suis tout ébouriffé ! L'ouverture dramatique de la No. 1, le menuet en pizz', le final qui démarre en Barilla ! Et la No. 2 avec ses élans de cordes graves au parfum de Beethoven, et son menuet chasseur !

En parcourant le fil, je lis que j'ai hélas écouté la version la moins enthousiasmante. Evil or Very Mad  Tenant à réparer cette erreur séance tenante, qui de Minkowski ou Rotter devrait être à même de m'affoler un peu plus ?

Swierczewski fait fort bien le boulot, mais Minkowski l'approche d'une façon totalement différente, moins structurelle et plus linéaire, mais avec une urgence et des couleurs bien supérieures (je crois malgré tout que j'aime particulièrement Swierczewski, qui regarde davantage vers le romantisme).


Citation :
Je découvre l'existence de deux disque d'ouvertures également (Sanderling, et des réductions par Les Jacobins), avis bienvenus si avis il y avait.

Le disque des Jacobins est un régal. (Mais ce sont des réductions-arrangements de bouts de thème, pas forcément significatifs de l'œuvre.)

En effet, L'Irato, laisse tomber, Stratonice n'est pas incontournable non plus, mais Adrien absolument (meilleure tragédie en musique depuis la réforme gluckiste avec Sémiramis de Catel, à mon sens !).

Joseph, il n'y a que Chant du Monde en français, mais les pistes sont dans le désordre, je ne sais pas ce que tu pourras en tirer. (Mais oui, c'est délicieux.)


Citation :
En tout cas, malgré le grand écart stylistique, très bonnes pioches depuis hier soir, entre Méhul, Dopper et Dutilleux !

Dopper ! I love you J'ai pas vu ce que tu avais écouté. La n°2 ? bounce
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele

Nombre de messages : 1106
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 EmptyMer 12 Mai 2021 - 23:16

Merci messieurs de vos riches retours ! Direction mon site consumériste "favori" pour faire main basse sur les disques indisponibles en flux, et je programme Adrien dès que possible (lire maintenant, ma symphonie d'Onslow vient de finir). Pour Joseph, ma foi, je n'écoute pas de CD, mon recours au physique (pas si rare, en fait) se fait lorsque le dématérialisé me fait faux bond. J'encode alors rapidement, et rien ne m'interdira de remettre les pistes dans le bon ordre ? siffle

Swierczewski, j'ai beaucoup aimé, à vrai dire. Et les extraits disponibles de Rotter laissaient entendre une approche beaucoup plus colorée et vive, l'impression d'une autre époque. D'où ma curiosité à l'endroit des autres enregistrements disponibles. Les symphonies 3 et 4 m'ayant moins plu que les deux premières, peu me chaut que la concurrence ne les ai pas couvertes.

Bien noté pour Gossec, qui m'occupera en attendant la livraison de Méhul ! Thésée, nous verrons, mon rapport à la tragédie lyrique est très difficile. Peu d'œuvres qui m'emportent totalement (Callirhoé), et autrement des passages dont je suis fou entre de longues plages d'ennui (Hippolyte et Aricie, bien sûr les scènes infernales), voire des compositions exemplaires qui m'exaspèrent (Tancrède). Et pourtant, je reconnais que tout cela constitue du premier choix ! je goûte donc au genre avec circonspection, sachant que le coût d'entrée est plus élevé et les satisfactions plus rares dans mon cas très spécifique.

La suite bientôt j'espère !

(Adrien, rien que l'ouverture, quelle urgence !)
Revenir en haut Aller en bas
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele

Nombre de messages : 1106
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 EmptyMer 12 Mai 2021 - 23:34

Adrien : le finale de l'acte I est phénoménal !!! (À partir de Dieux ! Justes dieux !)

L'Acte II est encore une coche au-dessus, pratiquement aucun temps mort. L'urgence de S’il périt hélas ! et un peu plus loin de Oui, vous voyez mon trouble extrême. Le délicieux duo d’amour Ô du sort fortuné retour, avec ses décalages et unissons est charmant, et pas simplement l'expression de la félicité. La Pantomime orchestrale est tellement meyerberienne, que de couleurs ! Enfin, la basse inquiétante de Dieux des Enfers, et le chœur murmurant, avant le déchaînement du finale en lignes multiples et enchevêtrées, j'ai pensé à mes moments favoris de La Reine de Chypre !!!.

L'Acte III démarre de façon "classique", enlevé, avec supplément de cordes tournoyantes... La suite renforce hélas cette impression de convenu, pompe et couronnement dans un langage plus figé et traditionnel. Après les deux premiers actes qui m'ont entraîné au firmament, j'étais déçu.

Cette sensation d'être à la lisière de plusieurs mondes, le classicisme et le romantisme, Gluck (notamment Orphée) et Beethoven, voire plus loin, Mozart et Meyerbeer, c'est stupéfiant ! Très peu de récitatifs secs, ou de longues déclamations avec un simple ploum-ploum, toujours des trouvailles orchestrales ou mélodiques, aucun hiératisme ou abus de formules (ou peu, l'Acte III...), mes prévenances envers le genre sont non avenues.

Bref, les commentaires dithyrambiques envers cette œuvre sont mérités, elle est absolument extraordinaire !
Revenir en haut Aller en bas
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele

Nombre de messages : 1106
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 EmptyJeu 13 Mai 2021 - 13:07

Et donc, cure de Gossec, et je crains de décevoir, je n'ai pas vraiment aimé.

D'abord, le cas Thésée. Un acte I extraordinaire, très martial, qui rutile de fanfares et de passages orchestraux marquants : Ô Minerve, la Danse pieuse, l'Air des lutteurs ! Hélas, la suite est très inégale. Ne surnagent pour moi que l'épisode villageois, avec le délicieux Pour le peu de bon temps qui nous reste, et le duo d'amour à la fin du III (même l'épisode infernal est médiocre !). Quant à la fin, je la trouve vraiment poussive, il n'y a guère que pour Vous n'êtes pas encore délivrés de ma rage où le pouls s'affole un peu. Bref, une bonne pièce, mais pas un chef d'œuvre, et terriblement inégal.

Les symphonies : je n'aime pas le langage. C'est typiquement le "poudré versaillais" qui me rebute. La seule qui m'aura fait lever l'oreille est celle en 17 parties, riche en surprises, couleurs et alliages surprenants. Mais pour le reste, hélas, pas pour moi. Méhul sonne infiniment plus moderne, regarde vers Beethoven, alors que Gossec me semble plus tourné vers Haydn ?

On ne gagne pas à tous les coups, j'ai fait de bien belles découvertes ces derniers jours ! Vivement la suite du programme Méhul, alors.
Revenir en haut Aller en bas
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele

Nombre de messages : 1106
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 EmptyMer 19 Mai 2021 - 23:28

Je me rends compte que j'ai oublié de parler de Joseph, écouté dimanche !

J'ai donc remis les pistes dans l'ordre et évacué la narration. Quelle étrange idée (apparemment pour ménager le suspense, explique la notice. Comment dire...).
La prise de son est parfois assez limite (la fin de l'acte II, notamment).
Les chanteurs m'ont posé un petit souci. Dale dans le rôle principal, sans avoir un timbre nécessairement séduisant, est d'un tel naturel, et sa diction est si excellente que le reste du plateau, plus ou moins vaillant, fait vraiment pâle figure.
Musicalement, l'objet est plus rétro qu'Adrien, plus mozartien (je connais mal mon Gluck), avec quelques rares échapées vers Meyerbeer. Puisque l'objet est une version trafiquée, je suis bien en peine de donner un avis définitif (sans compter que ma connaissance de l'opéra de l'époque est très, très, très limitée). Mais je suis très choqué d'entendre du simili-Mozart en français, avec une grammaire qui préfigure le grand opéra. Ce n'est pas de la tragédie lyrique, certainement pas du seria, mais cela ne sonne pas encore comme du Halévy et reste très différent de Salieri. Quelle étrangeté...
Les beaux moments ne manquent pas, à commencer par le dernier numéro de chaque acte. Autrement, Vainement Pharaon (avec des échappées façon Don Giovani), Non l’Éternel que j’offense, Ô mon Joseph (si doux, avec le chœur en fond). Chœur d’Israël, pièce religieuse diégétique, m'a fait pensé à Meyerbeer ? Les entractes m'évoquent de multiples époques, comme Vivaldi et Haydn pour le dernier. Ce jeu de référence (certainement de mon fait) m'a tenu en alerte tout le long, Quitte pour toujours m'évoque la tragédie lyrique (3:28 je sens couler mes pleurs), Dieu de bonté me semble tout poudré à la mode viennoise.

Bref, une pièce tout à fait enthousiasmante, pleine d'heureuses trouvailles et vers laquelle je reviendrai avec grand plaisir. Décidément, Méhul est tout à fait dans mes cordes.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91948
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 EmptyJeu 20 Mai 2021 - 12:13

Je suis enchanté de ton retour enthousiaste sur Adrien ! Ces finals, quelle urgence en effet ! (Et le disque est excellemment chanté, en particulier Barrard en Cosroès.)

Mefistofele a écrit:
D'abord, le cas Thésée. Un acte I extraordinaire, très martial, qui rutile de fanfares et de passages orchestraux marquants : Ô Minerve, la Danse pieuse, l'Air des lutteurs ! Hélas, la suite est très inégale.

C'est vrai. Comme pour celui de LULLY d'ailleurs : acte I incroyable (le jeu en-scène / hors-scène est assez fabuleux), et puis tout devient assez tiède.


Citation :
C'est typiquement le "poudré versaillais" qui me rebute.

Pourtant, le style de Gossec est plutôt associé à la période révolutionnaire, avec (dès avant la période politique, tu sais que ça ne s'est pas "articulé" l'un par rapport à l'autre) des innovations, des audaces, des irrégularités, des ruptures qui le détachent nettement du style classique traditionnel.

(Cela dit, en France, les symphonies classiques ont toujours été assez postgluckistes et ont donc lorgné d'emblée vers l'évolution dramatique à la façon du romantisme, fût-ce dans un langage antérieur.)


Citation :
Méhul sonne infiniment plus moderne, regarde vers Beethoven, alors que Gossec me semble plus tourné vers Haydn ?

Pour moi, ça dépend vraiment de leurs oeuvres. Mais oui, il y a toute une partie premier romantisme du catalogue de Méhul, qui n'existe pas chez Gossec.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91948
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 EmptyJeu 20 Mai 2021 - 12:15

Joseph : je te rassure, l'objet est singulier pour tout le monde. Y compris à l'époque, l'opéra comique à sujet sacré n'était pas vraiment la norme... Et en effet, la matière en est très disparate, même si à la lecture de la partition, j'y vois surtout de la galanterie pastorale française fin XVIIIe et... du Beethoven.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele

Nombre de messages : 1106
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 EmptyJeu 20 Mai 2021 - 23:48

DavidLeMarrec a écrit:
Joseph : je te rassure, l'objet est singulier pour tout le monde. Y compris à l'époque, l'opéra comique à sujet sacré n'était pas vraiment la norme... Et en effet, la matière en est très disparate, même si à la lecture de la partition, j'y vois surtout de la galanterie pastorale française fin XVIIIe et... du Beethoven.

Me voici donc rassuré ! Opéra comique à sujet sacré, existe-t-il d'autres exemples ou Joseph est un hapax ?

Autrement, bonne nouvelle, les symphonies par Minko sont arrivées, je vais pouvoir tester ces délicieuses choses dans un idiome plus urgent.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91948
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 EmptyVen 21 Mai 2021 - 0:19

Dans le répertoire disponible, je ne crois pas qu'il y en ait d'autre, mais oui, très sûrement, ce doit exister.

Les grands opéras à sujet sacré étaient déjà rares (témoin toutes les difficultés pour La mort d'Adam de Le Sueur et La mort d'Abel de Kreutzer, sous l'Empire), alors les opéras comiques, ça paraît tellement incongru…

On a aussi des opéras comiques sur de grands sujets à l'antique normalement réservés aux opéras « complets ». Chez ton chouchou Méhul, il y a ainsi Stratonice ou Horatius Coclès (mais il faut dire que c'était sous la Révolution, avec un rapport un peu particulier aux différents genres).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Méhul, Gossec, ces génies oubliés!   Méhul, Gossec, ces génies oubliés! - Page 5 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Méhul, Gossec, ces génies oubliés!
Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: