Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-85%
Le deal à ne pas rater :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
22.95 € 149.99 €
Voir le deal

 

 Francis Poulenc (1899-1963)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 36
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Francis Poulenc (1899-1963)   Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 EmptyMer 4 Mar 2009 - 19:11

Poussin a écrit:
Sinon tu devrais aller faire un tour du côté des concertos, celui pour orgue et celui pour clavecin (dit "Concert champêtre") en priorité. L'enregistrement conseillé par Octavian en page précédente me semble tout à fait judicieux, c'est le seul que je connaisse et il me satisfait pleinement.
J'ai même pas besoin de me répéter. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84603
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Francis Poulenc (1899-1963)   Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 EmptyMer 4 Mar 2009 - 19:17

Poussin a écrit:
La sonate pour violon en revanche est ignoblement laide, et d'une prétention comique.

Je ne suis pas d'accord, surtout pour le mouvement lent, très beau, comme souvent chez Poulenc.
Revenir en haut Aller en bas
Barbajuan
Mélomaniaque
Barbajuan

Nombre de messages : 849
Date d'inscription : 20/01/2009

Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Francis Poulenc (1899-1963)   Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 EmptyMer 4 Mar 2009 - 19:45

Je trouve le mouvement central mignon mais creux. C'est pourtant lui qui sauve un peu cette sonate de la catastrophe. Quand j'entends les thèmes d'une grandiloquence grotesque énoncés par le violon dans les mouvements rapides, je suis obligé de détourner les oreilles tellement j'ai honte pour Poupoule Mr. Green
Après je ne suis certainement pas objectif sur cette pièce, hein. Elle fait partie de 3-4 œuvres avec lesquelles je me suis initié à la musique il y a quelques années, que j'ai sans doute trop écoutées, et que maintenant je rejette en bloc.
Revenir en haut Aller en bas
Ophanin
Fer galant
Ophanin

Nombre de messages : 4576
Age : 32
Date d'inscription : 13/12/2008

Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Francis Poulenc (1899-1963)   Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 EmptyMer 4 Mar 2009 - 21:56

Xavier a écrit:
Ophanin a écrit:

Le reste de son œuvre m'ennuie un peu ; surtout quand il compose pour la voix. Y a-t-il des choses susceptibles de me faire changer d'avis ?

Il faudrait savoir ce que tu as écouté pour ne pas te conseiller ce que tu connais déjà...

Tu connais les oeuvres religieuses? Les mélodies? Dialogues des carmélites?

Ah non, rien de religieux jusque là. J'ai du entendre quelques mélodies parce que c'était un concert avec une dame et un piano. Ça m'a un peu agacé, ça venait peut être de la dame.

Le dialogue des carmélites je n'ai jamais écouté.

Citation :
Je trouve le mouvement central mignon mais creux. C'est pourtant lui qui sauve un peu cette sonate de la catastrophe. Quand j'entends les thèmes d'une grandiloquence grotesque énoncés par le violon dans les mouvements rapides, je suis obligé de détourner les oreilles tellement j'ai honte pour Poupoule Mr. Green

Oui, c'est vrai qu'en dehors du mouvement lent ce n'est pas exactement du Poulenc. Neutral J'ai tout de même vu une interprétation par Mayuko Kamio et J. Quentin (je crois) franchement sympa.

Citation :
Sinon tu devrais aller faire un tour du côté des concertos, celui pour orgue et celui pour clavecin (dit "Concert champêtre") en priorité. L'enregistrement conseillé par Octavian en page précédente me semble tout à fait judicieux, c'est le seul que je connaisse et il me satisfait pleinement.

Pas bête les concertos, je vais essayer et certainement approuver.

De toute façon, Poulenc, plus j'écoute plus j'aime.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84603
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Francis Poulenc (1899-1963)   Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 EmptyMer 4 Mar 2009 - 22:00

Ophanin a écrit:
Xavier a écrit:
Ophanin a écrit:

Le reste de son œuvre m'ennuie un peu ; surtout quand il compose pour la voix. Y a-t-il des choses susceptibles de me faire changer d'avis ?

Il faudrait savoir ce que tu as écouté pour ne pas te conseiller ce que tu connais déjà...

Tu connais les oeuvres religieuses? Les mélodies? Dialogues des carmélites?

Ah non, rien de religieux jusque là. J'ai du entendre quelques mélodies parce que c'était un concert avec une dame et un piano. Ça m'a un peu agacé, ça venait peut être de la dame.

Le dialogue des carmélites je n'ai jamais écouté.

Alors qu'est-ce que tu as entendu de vocal que tu n'as pas aimé du coup? scratch
Juste les mélodies?
On peut te conseiller les Dialogues des carmélites alors (rares sont les réfractaires à cette oeuvre) et peut-être le Stabat mater, le Gloria...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Francis Poulenc (1899-1963)   Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 EmptyMer 4 Mar 2009 - 23:40

Sur le boulevard de Grenelle
Les ouvriers et les patrons
Arbre de mai cette dentelle
Ne fais donc pas le fanfaron
Allons plus vite non de Dieu


Les mélodies sur les textes d'Apollinaire me tirent toujours des larmes (pas par des dames néanmoins d'où une certaine facilité à écouter les dames, qui chantent rarement les meilleures, Le jardin d'Anna, Carte postale, Hôtel)
Le génie de ces quelques mélodies excuse toutes les bondieuseries
Revenir en haut Aller en bas
Ophanin
Fer galant
Ophanin

Nombre de messages : 4576
Age : 32
Date d'inscription : 13/12/2008

Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Francis Poulenc (1899-1963)   Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 EmptyJeu 5 Mar 2009 - 20:59

Xavier a écrit:
Ophanin a écrit:
Xavier a écrit:
Ophanin a écrit:

Le reste de son œuvre m'ennuie un peu ; surtout quand il compose pour la voix. Y a-t-il des choses susceptibles de me faire changer d'avis ?

Il faudrait savoir ce que tu as écouté pour ne pas te conseiller ce que tu connais déjà...

Tu connais les oeuvres religieuses? Les mélodies? Dialogues des carmélites?

Ah non, rien de religieux jusque là. J'ai du entendre quelques mélodies parce que c'était un concert avec une dame et un piano. Ça m'a un peu agacé, ça venait peut être de la dame.

Le dialogue des carmélites je n'ai jamais écouté.

Alors qu'est-ce que tu as entendu de vocal que tu n'as pas aimé du coup? scratch
Juste les mélodies?
On peut te conseiller les Dialogues des carmélites alors (rares sont les réfractaires à cette oeuvre) et peut-être le Stabat mater, le Gloria...

J'ai aujourd'hui écouté le Dialogue des Carmélites, c'est très beau ; superbe, éthéré, doucereux, fort et plein d'autres choses. C'est un autre Poulenc que le miens. Néanmoins me voilà bien heureux de cette "découverte". Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12370
Age : 28
Date d'inscription : 23/02/2007

Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Francis Poulenc (1899-1963)   Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 EmptyJeu 5 Mar 2009 - 21:15

J'en suis heureux ! Very Happy

Oui, c'est bien superbe I love you
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84603
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Francis Poulenc (1899-1963)   Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 EmptyJeu 5 Mar 2009 - 22:49

Ophanin n'hésite pas à parcourir le sujet dédié à cette oeuvre. Wink
Revenir en haut Aller en bas
frere elustaphe
Aurelia Aurita
frere elustaphe

Nombre de messages : 10071
Age : 60
Date d'inscription : 17/12/2006

Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Francis Poulenc (1899-1963)   Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 EmptyMer 15 Juil 2009 - 0:28

Les Mamelles de Tiresias et le Bal Masqué, c'est trop bien !
Il faut que j'approfondisse mais ça me plaît beaucoup. Surtout le premier. J'aime beaucoup l'atmosphère et la musique, (mais c'est Poulenc, c'est normal) en particulier la scène 5 "Comme il perdait à Zanzibar"
Revenir en haut Aller en bas
Christophe
Mélomaniaque
Christophe

Nombre de messages : 1593
Age : 53
Localisation : Haute savoie
Date d'inscription : 29/06/2007

Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Francis Poulenc (1899-1963)   Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 EmptyLun 19 Oct 2009 - 21:42

Bonsoir,

Toujours dans mes achats de la semaine :

Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 411P80Y3KVL._SS500_

http://www.amazon.fr/Concerto-Pour-Orgue-Francis-Poulenc/dp/B00000ICLS/ref=sr_1_2?ie=UTF8&s=music&qid=1255979663&sr=8-2

Au passage, toujours rien sur Poulenc dans la rubrique "Discographie". C'est dommage, non ? Cela-dit, avec mes 4 CD, je suis peut-être mal placé pour initier un nouveau fil hehe

Quand je pense à Poulenc, je ne sais pas pourquoi, mais j'imagine toujours un personnage loufoque, malicieux, un peu à l'instar de Satie. Pourtant, une nouvelle fois, avec l'achat de ce disque, rien ne permet vraiment de le décrire ainsi.

Une nouvelle fois, donc, je viens de ressentir un "choc" musical à l'écoute de ces oeuvres, comme cela avait été le cas pour ses concertos pour piano et pour ses oeuvres pour piano seul Shocked

Tout d'abord, le concerto pour orgue : bien que n'étant pas un très grand amateur d'orgue, je viens de réviser mon jugement. Cette oeuvre est tout simplement sublime. Quelle profondeur, quelle puissance ! Quelques accents religieux, probablement l'instrument qui veut ça. Aucunes longueurs, aucun ennui. Les mouvements s'enchainent avec une évidence, suivant un leitmotiv bien amené. Bref, véritablement conquis.

Puis, le concert champêtre : moins mon style musical, mais c'est effectivement très champêtre, très agréable à écouter. On y entend quelques clins d'oeil, comme le coucou qui rappelle immanquablement la Pastorale de Beethoven, et qui me rassure un peu quant à l'idée que je me fais de Poulenc ... espiègle. Une oeuvre légère, comme le veut son titre, mais certainement pas secondaire, à mon avis.

Enfin, la Suite française d'après Claude Gervaise : un peu la même impression qu'avec le concert champêtre, à aucun moment, en "aveugle", c'est à dire sans connaitre le compositeur, je n'aurais situé ces 2 oeuvres au XXième siècle. Plutôt 18ème !!! Ici, c'est moins frivole, moins champêtre, avec un côté militaire qui n'est pas sans rappeler Barry Lindon.


Conclusions : Très bonne surprise avec le concerto pour orgue. Un peu moins conquis par le concert champêtre et la suite française qui restent cependant tout à fait "écoutables" et agréables à mes oreilles.

Rien de dissonant, atonal, dysharmonique, dodécaphonique comme mes à-priori sur Poulenc me le laissent penser à chaque fois. Ses oeuvres (du moins, celles que je connais) sont globalement plus 19ème que 20ème siècle. Il a pourtant cotoyé Ravel et Debussy.

D'autres partagent-ils cet avis ?

A plus,
Christophe Wink
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31337
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Francis Poulenc (1899-1963)   Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 EmptyLun 19 Oct 2009 - 21:48

un concerto pour orgue ? Je savais pas que ça existait, ça pique ma curiosiré ça Smile
Tu l'as écouté ?
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Cleme
Petit agniou
Cleme

Nombre de messages : 7229
Age : 26
Date d'inscription : 18/12/2008

Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Francis Poulenc (1899-1963)   Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 EmptyLun 19 Oct 2009 - 21:56

Cololi a écrit:
un concerto pour orgue ? Je savais pas que ça existait, ça pique ma curiosiré ça Smile
Tu l'as écouté ?

Je suis sure que les concertos pour orgue d'Haendel peuvent te plaire. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31337
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Francis Poulenc (1899-1963)   Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 EmptyLun 19 Oct 2009 - 22:03

Cleme a écrit:
Cololi a écrit:
un concerto pour orgue ? Je savais pas que ça existait, ça pique ma curiosiré ça Smile
Tu l'as écouté ?

Je suis sure que les concertos pour orgue d'Haendel peuvent te plaire. Mr. Green

Haendel puker puker puker puker puker
(en gros tout les compositeurs de la création ... sauf lui)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Christophe
Mélomaniaque
Christophe

Nombre de messages : 1593
Age : 53
Localisation : Haute savoie
Date d'inscription : 29/06/2007

Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Francis Poulenc (1899-1963)   Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 EmptyLun 19 Oct 2009 - 22:14

Cololi a écrit:
un concerto pour orgue ? Je savais pas que ça existait, ça pique ma curiosiré ça Smile
Tu l'as écouté ?

Oui, j'en dis quelques mots dans le message juste au dessus du tien :

Christophe a écrit:


...

Une nouvelle fois, donc, je viens de ressentir un "choc" musical à l'écoute de ces oeuvres, comme cela avait été le cas pour ses concertos pour piano et pour ses oeuvres pour piano seul Shocked

Tout d'abord, le concerto pour orgue : bien que n'étant pas un très grand amateur d'orgue, je viens de réviser mon jugement. Cette oeuvre est tout simplement sublime. Quelle profondeur, quelle puissance ! Quelques accents religieux, probablement l'instrument qui veut ça. Aucunes longueurs, aucun ennui. Les mouvements s'enchainent avec une évidence, suivant un leitmotiv bien amené. Bref, véritablement conquis.

...

Conclusions : Très bonne surprise avec le concerto pour orgue. Un peu moins conquis par le concert champêtre et la suite française qui restent cependant tout à fait "écoutables" et agréables à mes oreilles.

Rien de dissonant, atonal, dysharmonique, dodécaphonique comme mes à-priori sur Poulenc me le laissent penser à chaque fois. Ses oeuvres (du moins, celles que je connais) sont globalement plus 19ème que 20ème siècle. Il a pourtant cotoyé Ravel et Debussy.

D'autres partagent-ils cet avis ?

A plus,
Christophe Wink
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31337
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Francis Poulenc (1899-1963)   Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 EmptyLun 19 Oct 2009 - 22:27

excuse moi Embarassed j'ai lu trop trop en diagonale Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 36
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Francis Poulenc (1899-1963)   Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 EmptyLun 19 Oct 2009 - 22:57

Là c'est quand même de la diagonale de compétition. pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Francis Poulenc (1899-1963)   Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 EmptyMar 20 Oct 2009 - 0:04

Je découvre le Concerto pour orgue et timbales. Je ne dirais pas que c'est un choc pour moi, mais il est très dramatique, on y retrouve l'esprit des Dialogues des Carmélites, je trouve. J'aime beaucoup.

Le Concerto champêtre par contre... I don't want that

Mais avec Chojnaka au clavecin ça pourrait dépoter un peu sur ton CD, elle est assez folle. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Francis Poulenc (1899-1963)   Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 EmptyMar 20 Oct 2009 - 11:59

C'est du bon Poulenc, une peu moins indispensable que ses meilleures mélodies, qui sont ce qu'il a fait de mieux. De plus profond, disons.

Cololi, tu n'aimes pas Haendel ? Pourtant, il a fait les feux d'artifice, qui ont beaucoup inspiré Wagner pour le personnage de Loge... Mr.Red
On trouve aussi l'influence de la Water Muisic au début de Rheingold, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Mehdi Okr
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1703
Date d'inscription : 04/02/2009

Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Francis Poulenc (1899-1963)   Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 EmptyMar 20 Oct 2009 - 13:16

Zeno a écrit:
C'est du bon Poulenc, une peu moins indispensable que ses meilleures mélodies, qui sont ce qu'il a fait de mieux. De plus profond, disons.

De disons rien de tel. Il est plus profond dans certaines musiques chorales, comme les Litanies à la Vierge noire ou les petites prières à saint François d'Assise.
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 36
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Francis Poulenc (1899-1963)   Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 EmptyMer 21 Oct 2009 - 15:07

En parlant de compositions chorales, j'ai découvert hier soir que Poulenc aurait composé pour l'ensemble que j'ai rejoint une pièce intitulée Sécheresses. Quelqu'un connaît? Ça ressemble quoi? Ça se trouve (enregistré)?...
Revenir en haut Aller en bas
Mehdi Okr
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1703
Date d'inscription : 04/02/2009

Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Francis Poulenc (1899-1963)   Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 EmptyMer 21 Oct 2009 - 15:50

Octavian a écrit:
En parlant de compositions chorales, j'ai découvert hier soir que Poulenc aurait composé pour l'ensemble que j'ai rejoint une pièce intitulée Sécheresses. Quelqu'un connaît? Ça ressemble quoi? Ça se trouve (enregistré)?...

Bien sûr, notamment dans les Rarissimes de Tzipine, que tu peux même écouter sur Musicme :

http://www.musicme.com/#/Georges-Tzipine/compilations/Les-Rarissimes-De-:-Schmitt---Roussel---Tailleferre---Honegger---Poulenc-0724358520422.html
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 36
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Francis Poulenc (1899-1963)   Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 EmptyMer 21 Oct 2009 - 15:58

Super, merci! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Mehdi Okr
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1703
Date d'inscription : 04/02/2009

Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Francis Poulenc (1899-1963)   Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 EmptyMer 21 Oct 2009 - 16:10

Octavian a écrit:
Super, merci! Very Happy

L'histoire de cette étrange composition, au parfum "années 30" suranné, est relatée ici :
http://www.answers.com/topic/s-cheresses-cantata-for-chorus-orchestra-fp-90
Quel est donc ton ensemble pour lequel cette oeuvre a été composée ? Je vois seulement qu'elle est dédiée à Yvonne Giraud, marquise de Casa-Fuerte, violoniste fondatrice de la Société de la Sérénade qui me semble avoir disparu en 1939.
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 36
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Francis Poulenc (1899-1963)   Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 EmptyMer 21 Oct 2009 - 16:41

J'insiste sur le "aurait composé". hehe

Il s'agit de l'Ensemble Choral Mixte de Lyon (ECML), lequel se trouve avoir été fondé dans les années 50, soit bien postérieurement à la composition de cette œuvre (1937); mais comme ledit ECML n'était pas une création ex nihilo mais en fait le regroupement, sous une même "étiquette", de différents chœurs préexistants, dont certains de fort longue date (jusqu'au XIXe siècle), il est possible que ce soit l'un de ces derniers qui ait créé cette œuvre. Ou, il est possible aussi que la personne avec qui je discutais m'ait donné une version déformée d'une information mal comprise des années plus tôt. J'essaierai de me renseigner un peu mieux lors de notre prochaine rencontre.
Revenir en haut Aller en bas
coratogia
Néophyte


Nombre de messages : 14
Age : 78
Localisation : corse
Date d'inscription : 23/10/2009

Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Francis Poulenc (1899-1963)   Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 EmptySam 24 Oct 2009 - 1:44

puisque Poulenc a parmi vous déja plein d'admirateurs , et si cela peut attirer les hésitants, je vous laisse ce petit texte que j'avais préparé pour l'association des amis de FP

c'est long je sais... mais c'était sous le choc d'une découverte !!
(y a t-il une limite à votre patience ?)
voici :

Mais comment, mon cher monsieur, comment?

je viens à peine de faire la connaissance de ce jeune-homme qui fait des musiques fort à mon goût... et vous me dites de faire une courte note la-dessus.

je suis encore à peine sorti du concert (champêtre) tout éperdu, porté par des charmes qui me faisaient voleter sous des arches géantes, dans les murmures d'une forêt obscure sous des trainées de lumières aériennes, des manèges bariolés, dans d'énormes tuyaux de l'orgue respirant, mais que d'inutiles images, pâles métaphores dans la pâte friables des mots.. seule la musique peut parler d'elle.
elle nous parle aussi de nous, dans ce langage qu'elle a patiemment bâti au creux de notre oreille comme un nid pour déposer ce qu'elle a de plus cher.

Mais je viens à peine de rencontrer ce jeune Francis Poulenc, je reste étonné, émerveillé.

oui, je me suis bien lancé, à vous dire cela tout à trac en quelques mots sincères, imprudents, ...j'osais avouer qu'après 67 ans de musique (et même plus car lorsque ma mère me jouait du piano, j'étais collé au clavier et tapais des pieds dans son ventre), oui j'avoue avoir connu de Francis Poulenc son seul nom et rien de plus qu'il n'était pas dans 'mon siècle', ... trop tard !
oui, je vous disais qu'à 67 ans on pouvait se sentir 'riche' d'expérience et de sens rassis, capable de dire ce qui valait, et le reste..
heureusement il n'en est rien: l'homme restera enfant autant qu'il pourra, et attendra tous les matins de voir s'ouvrir un nouveau monde.

un jour, comme cela, j'ai rencontré Schubert.
C'etait en 1985, en Mai à New-York, chez un ami qui laissait tourner un disque sur un Teppaz dans un grand loft à Manhattan. On bavardait.. puis quelques notes ont fait leur nid dans mon oreille.. et les oisillons disaient 'encore'.. c'était la Fantaisie à 4 mains par Emil et Elena Gilels.
je ne vais pas raconter mes coup de foudre, d'ailleurs peu nombreux, je suis prude et Schubert est resté au centre du monde pendant des années.
Cherchant comme un ivrogne "mais d'où vient donc cette musique, ce fleuve, Schubert avait donc une fontaine musicale en place du cerveau?"
J'ai cherché, cherché... puis à l'inverse, j'ai voulu la suivre vers où elle s'en allait après Schubert.. j'ai parcouru le monde, j'ai cru voir ses limites.
j'ai flairé, retourné des tas de choses mais les traces semblaient se perdre toutes. Je me suis cru arrivé chez d'honnêtes gens avec les Russes; j'ai découvert le sublime Tchaikovsky; je vous passe ma tocade pour le grand, le gros, l' hénaurme LVanB, mais j'ai (provisoirement) rompu, il m'a rompu ! puis on s'est retrouvé et c'est pas fini !
je vous passe mes amours baroques, les perles de ma culture: les jeudis de La Sainte Chapelle à Versailles.. Lassus, Forqueray, Couperin, Rameau, Purcell, Gluck et tous ces immenses Bach, Monteverdi, continents sous-marins.

En fait, j'ai un petit secret à vous dire: il y a quelques années déjà, j'ai fait la connaissance d'un jeune prodige qui me parut alors la quintessence de la pureté, le diamant que j'avais -je ne sais trop pourquoi- laissé de côté. négligence, préjugé ou bien au contraire prudence, intuition, je ne saurais dire. sans doute il me fallait toutes ces années auprès de Haydn pour être mur à point, mes oreille assouplies et toujours inquiètes de savoir.

c'est arrivé à l'écoute de ses sonates pour violon.. timide contact ,
le même phénomène que pour Schubert.
j'ai d'un coup tout compris, tout ce qui m'avais manqué, mais oui ! voici la source tant recherchée, le pont entre tout ce passé et tout ce futur !
c'est ainsi que Mozart m'est arrivé.
celui-la, ma vie n'y suffira pas.

j'ai alors sincèrement cru être 'arrivé': j'avais ainsi placé le Soleil au centre de l'Univers, le monde était bien fermé autour, etc..

la musique est bien une rivière: on ne se baigne jamais dans la même eau.
Ce langage, ce chant de l'homme, a un dictionnaire que lui-seul nous enseigne.
il construit son dictionnaire dans notre imaginaire même.
il l'enrichit et nous fait entrevoir des richesses toujours plus raffinées dans des musique que l'on 'croyait' connaître.
il peut aussi l'enrichir afin de nous ouvrir à davantage de musiques, l'approche est dite 'cognitive, certes!

Enfin, des années plus tard, il y a quelques jours ou 3 mois, bref un beau matin j'ai découvert Poulenc.
Pas besoin de réfléchir, j'ai su que c'était un jour important. Un coup de foudre, c'est des chose qui ne se discutent pas longtemps.
Les électriciens diront qu'il faut une grande accumulation d'électrons..
sans doute! parce que quand ça passe cela fait comme une soudure.
Donc du jour au lendemain on s'est dit 'tu'.
je n'en dis pas plus,
comme le bavard philosophe (je cite) "de ce qui ne peut se dire l'on ne doit point parler".
et puis, on se connait depuis si peu!

si vous me demandez des impressions sur cet engouement, je vais dire des bêtises, mais comme j'ai déja bien commencé, allons!

on dit "ne suivez jamais votre premier mouvement - c'est toujours le meilleur" alors, pourquoi Francis Poulenc m'a t'il emballé, stupéfait, embobiné, ??
on ne devrait pas dire des choses aussi banales, comme par exemple : "parce que c'était lui et que c'était moi", mais l'amitié naît du premier regard.
Mais dans cela, moi, je ne suis qu'une oreille, un atome d'humanité, et lui une étoile rayonnante.
Oui mais c'est pour des atomes comme moi qu'il écrivait, et je suis ravi que les musiciens aient besoin d'auditeurs: je sert un peu à quelque chose!

Alors pouquoi cette fantaisie champêtre, comme le la nommais au début, quand je l'ai reçue des mains puissantes d'Emil Gilels??
je peux la re-entendre encore et encore et je sais qu'il va me falloir des années pour tourner autour de ce substantifique os à moelle.

je voulais faire une musique pour la mémoire d'une amie disparue, je groupai quelques airs convenus et j'osai le concert !
tragique de la vie, lugubres trompettes et la comédie, les fiffres,.. foin des abandons déprimés, des pâleurs morbides: le Majeur! le Majeur seul sait donner la mesure de l'âme noble qui expose sa virtu au vent glacé de la connaissance. "J'ai perdu mon Euridiyce" était bien au ton Majeur : le desespoir, mais debout.
Comme aussi le bref 'Viaticum' que Mozart a placé par surprise au détour de sa Litania de Venerabili Altari Sacramentum (saisissant par Georges Guest).
Il convient aussi bien au moment le plus sacré d'un mariage que d'un adieu à la vie.

Puis pour m'expliquer comment cette musique pouvait être si riche colorée tonique j'ai senti la présence des Russes.
On doit beaucoup aux Russes dans ce Paris des années 20 (j'ai fini par situer plus précisément l'époque de Poulenc), par chance ils ont eu leur 'Renaissance' au moment de notre décadence, pardon je voulais parler de ce que je connais encore si peu, ce qui est encore 'en dehors de mes barrières de buissons' : Debussy, Mahler, Strauss n'ont pas encore percé mes défenses. En tout cas avec eux (les Russes), on reste tonal, on sait bien chante à plusieurs voix, sur plusieurs lignes, on sait développer, on construit des grandes formes,..tout comme avant. Mais c'est parfois trop Russe..

Poulenc a appris des Russes en effet, Prokofief (cindarella), Stravinsky (le sâcre), et mon ami Tchaikovsky dans un grand battement d'aile (ballets, pathétique).
on peut sentir que Poulenc a su en bénéficier.
Mais de quoi n'a t il pas bénéficié..?
C'est là que l'histoire devient troublante, car où que l'on se promène dans son concert champêtre (ou son concerto pour Orgue qui suit, pour mon régal)
on ne cesse de visiter à toute vitesse un incroyable paysage, peuplé de souvenirs imaginaires, des tas de réminiscences comme lorsque dans son rève on ne peut retrouver un visage, un décor qui semblerait pourtant familier..

Ce ne sont pas des Citations, Poulenc n'est pas un arrangeur; cela se passe bien au dessus!
il semble cependant que Poulenc fait sa musique comme l'on ferait des collages: avec des bouts de musique il colle, recoud, enchaîne avec une virtuosité de prestidigitateur qui sort de sa manche deux pigeons au lieu d'un jeu de cartes, un brin d'art nègre en offertoire, une tendre berceuse sur l'air de Malborough, des tas de jolies choses, mais trop vite pour saisir les raccords, un magicien ??
le terme de collage ne rend pas justice au niveau auquel s'opère cette forme de synthèse. Il en émerge une musique de grande complexité, à la fois coulant comme l'eau d'un moulin et pourtant structuré comme une cathédrale.
Musique proche de nous, familière et insaisissable, échappant à toute tentative pour saisir ses formes fugaces et pénétrantes.
On assiste à une alchimie où vient se condenser tout notre "passé" musical, qui défile à toute vitesse comme au moment suprême.

Il apparaît une autre perspective aussi: il s'agit du jeu des contrastes. c'est bien la base du langage, dès le niveau des plus petites unités, que d'opérer par contrastes de toutes natures sur l'unique ligne du temps. C'est un empilement de niveaux et donc de contrastes sur lequel Poulenc ajoute ce qui me paraît le plus original.

Je parlais d'un tissage de pièces intimement jointes , Poulenc construirait sa musique en juxtaposant 'des musiques' et là le contraste le plus frappant est à sentir entre les styles, les époques, les provenances, ..
Quelle aisance dans ce métissage où les temps lointains se retrouvent , les pays, les genres sont si variés et la musique Une !
Kaléidoscope de manières et d'idiomes, on passe des grandes profondeurs 'à la Bruckner' aux cimes bleues des alpes où , immobile, plane Messiaen.
délicates jambes d'une ballerine du Lac , longs accords tenus éclatants d'un Mendelssohn retrouvant Couperin. Puis bal musette, rien de vulgaire, éclats de rire et cols marins.
Multiples lignes très indépendantes comme un récitatif accompagné, ou mieux: le grand 'sancta maria' des Vespres de Monteverdi où le chœur et l'accompagnement virevoltant sont à des étages si différents qu'ils peuvent 'oublier' de rester en relation, créant détranges distorsions, un élargissement dimensionnel.

les années 20, il fallait être un peu 'désarticulé' , Poulenc y souscrit mais reste bienséant.
si les harmonies utilisées restent faciles à nos oreilles, ce sont les incroyables progressions qui nous plongent en émoi, qui souvent convergent vers une sorte de "super majeur" : une situation haute, dominant tout l'espace que l'on vient de parcourir.

C'est donc un accéléré de toutes choses un brin familières mais choisies avec un art consommé, avec un goût ravissant, et prises dans un grand édifice qui, lui, est un tour de force d'architecture.
Elaborée, complexe, la construction nous habite au cours de la visite , nous pénètre avec ses surprise ses sourires, on est déstabilisé , hypnotisé, consentant sans résistance.
C'est un art de la séduction.
Cet ouvrage est construit par un grand Maître, et s'adresse à des oreilles averties. Comment Diable, ce jeune-homme a t-il pu former toutes ces choses dans sa tête?
Pas une note de trop, Sire!

Le personnage de Francis Poulenc est entier révélé par sa musique, on ne peut pas se tromper : cette exigence de clarté, ce ton Français que pour la première fois je retrouve loin derrière Couperin, Rameau, Desmarets, pas de brutalité, ni sarcasme ni apitoiement, énergie solaire, ..confiance en Dieu?
Un risque cependant : il se donne tout, ménage t-il des réserves? , restera t-il des secrets à exhumer après avoir dévoré la vitrine débordante?

Mais quoi? craindre de se lasser, quand on a encore rien vu!!

Le concerto pour 1 piano commence par une ballade dans les escaliers de Montmartre? c'est typiquement une musique d'un film (français).. ou ais-je encore rêvé ??
il y a du Slow, rêves de starlette, grand orchestre Américain, sirupeux.
l'andante, c'est un vaste salon de jardin, des croisées de portiques, légères brises parfumées, les couleurs sont dans les blancs, vert-pâle, et des chairs pastels.
Confort, volupté, aucune faute, simple, rare.

je reste subjugué par le concert champêtre, la version Virgin de Hickox avec B.Pommier est parfaite, le concert p. Orgue aussi est fantastique.
Que c'est beau, cette aisance dans les choix des teintes, des textures, mise en lumière exquise,

pour un amoureux de Mozart et Tchaikovsky , quelle bonne fortune!

je pensais faire un dictionnaire musical, partagé sur Internet comme un Wiki, mais Poulenc est tellement riche que l'on ferait aussi bien de partir de sa musique.
Revenir en haut Aller en bas
frere elustaphe
Aurelia Aurita
frere elustaphe

Nombre de messages : 10071
Age : 60
Date d'inscription : 17/12/2006

Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Francis Poulenc (1899-1963)   Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 EmptyLun 14 Déc 2009 - 20:18

Vous connaissez une version des Mamelles de Tirésias facilement trouvable ?
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Francis Poulenc (1899-1963)   Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 EmptyLun 14 Déc 2009 - 20:21

Oui, sur musicme! Wink
Revenir en haut Aller en bas
frere elustaphe
Aurelia Aurita
frere elustaphe

Nombre de messages : 10071
Age : 60
Date d'inscription : 17/12/2006

Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Francis Poulenc (1899-1963)   Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 EmptyLun 14 Déc 2009 - 20:35

J'y ai pas accès.
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Francis Poulenc (1899-1963)   Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 EmptyLun 14 Déc 2009 - 20:38

Frère Elustaphe a écrit:
J'y ai pas accès.

Tu ne trouves pas, ou tu ne peux pas écouter sur musicme?

Sinon, pas de bras, pas de chocolat. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
frere elustaphe
Aurelia Aurita
frere elustaphe

Nombre de messages : 10071
Age : 60
Date d'inscription : 17/12/2006

Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Francis Poulenc (1899-1963)   Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 EmptyLun 14 Déc 2009 - 20:40

Je ne peux pas parce que mon ordinateur est tellement âgé qu'il ne reconnaît et n'est reconnu par presque plus rien. Sad

Et y a pas l'air d'avoir de beaucoup de choix dans le commerce pour cette oeuvre Sad
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84603
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Francis Poulenc (1899-1963)   Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 EmptyMar 15 Déc 2009 - 10:48

Tu as cherché en médiathèque?
Revenir en haut Aller en bas
frere elustaphe
Aurelia Aurita
frere elustaphe

Nombre de messages : 10071
Age : 60
Date d'inscription : 17/12/2006

Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Francis Poulenc (1899-1963)   Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 EmptyMar 15 Déc 2009 - 20:53

Oui mais ce que je voudrais, c'est une version bien à moi.
Revenir en haut Aller en bas
Pinch
Mélomane averti
Pinch

Nombre de messages : 204
Age : 38
Date d'inscription : 28/01/2009

Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Francis Poulenc (1899-1963)   Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 EmptyMer 23 Déc 2009 - 0:10

Une belle découverte que le Concerto pour deux Piano Very Happy

un peu surpris quand j'ai appris que l'oeuvre datait de 1932... mais je trouve cette oeuvre très rafraîchissante, et très agréable

le mouvement lent est délicieux, parfois à la limite du sucré acceptable, mais pourquoi bouder son plaisir
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Francis Poulenc (1899-1963)   Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 EmptyMer 17 Fév 2010 - 20:56

Le concerto pour 2 pianos
Ecouté dans deux versions: Duchable/Collard, Soeurs Labèque
Pas spécialement convaincu donc... Cette musique ne me parle pas trop, je la trouve trop simple. Cela tient au inflexion, à la structure même de la musique, enrobé de sucre et de prévisibilité, ça ne me plaît pas trop.
Ce n'est pas spécialement désagréable, mais je ne m'y sens pas chez moi. Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Icon_neutral
Revenir en haut Aller en bas
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12370
Age : 28
Date d'inscription : 23/02/2007

Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Francis Poulenc (1899-1963)   Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 EmptyMer 17 Fév 2010 - 21:02

Ce que j'aime bien chez Poulenc justement, c'est cette espèce de prévisibilité qui fait que je me sens totalement chez moi Very Happy J'adore être surpris par la façon dont il va amener des motifs que je connais par cœur, j'adore, grâce à ces motifs qui irriguent toutes ses œuvres, pouvoir jouer au jeu de "dans quelles autres œuvres j'ai déjà entendu ce motif ?" Very Happy

Tu connais les carmélites ?
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Francis Poulenc (1899-1963)   Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 EmptyMer 17 Fév 2010 - 21:06

Era a écrit:
Tu connais les carmélites ?

Oui, mais tu sais moi, les intégristes... Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Icon_razz

Non, je n'ai jamais écouté cette oeuvre. Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Icon_wink
Revenir en haut Aller en bas
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Francis Poulenc (1899-1963)   Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 EmptyMer 17 Fév 2010 - 22:57

Wolfgang a écrit:
Era a écrit:
Tu connais les carmélites ?

Oui, mais tu sais moi, les intégristes... Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Icon_razz
Si tu connaissais l'oeuvre, et l'histoire de ton pays, tu saurais qu'en l'occurrence les intégristes ne sont certainement pas ceux auxquels tu penses. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Pinch
Mélomane averti
Pinch

Nombre de messages : 204
Age : 38
Date d'inscription : 28/01/2009

Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Francis Poulenc (1899-1963)   Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 EmptyJeu 18 Fév 2010 - 11:03

Wolfgang a écrit:
Le concerto pour 2 pianos
Ecouté dans deux versions: Duchable/Collard, Soeurs Labèque
Pas spécialement convaincu donc... Cette musique ne me parle pas trop, je la trouve trop simple. Cela tient au inflexion, à la structure même de la musique, enrobé de sucre et de prévisibilité, ça ne me plaît pas trop.
Ce n'est pas spécialement désagréable, mais je ne m'y sens pas chez moi. Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Icon_neutral

Plus je l'écoute, plus je l'aime ce concerto!
J'aime énormément les mélodies, les références à Mozart dans le mouvement lent! Un lyrisme et des variations rythmiques très plaisantes je trouve!

Le concerto pour piano, que j'apprécie également beaucoup, te plaira peut-être plus car moins sucré à mon sens.
Revenir en haut Aller en bas
Pinch
Mélomane averti
Pinch

Nombre de messages : 204
Age : 38
Date d'inscription : 28/01/2009

Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Francis Poulenc (1899-1963)   Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 EmptyJeu 18 Fév 2010 - 11:04

Era a écrit:
Ce que j'aime bien chez Poulenc justement, c'est cette espèce de prévisibilité qui fait que je me sens totalement chez moi Very Happy J'adore être surpris par la façon dont il va amener des motifs que je connais par cœur, j'adore, grâce à ces motifs qui irriguent toutes ses œuvres, pouvoir jouer au jeu de "dans quelles autres œuvres j'ai déjà entendu ce motif ?" Very Happy

Tu connais les carmélites ?

Belle description! Comme une synthèse de choses que l'on a déjà en nous avec quelques accents de modernité!
Revenir en haut Aller en bas
Rodolphe
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 08/11/2009

Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Empty
MessageSujet: Musique de chambre   Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 EmptyVen 5 Mar 2010 - 22:34

Bon, je vous rejoins sur le fil de Poulenc, que je découvre aujourd'hui (je ne connaissais de lui que Les Chemins de l'amour, très charmante pièce).

Alors, je commence par la musique de chambre et en simple amateur, tout de suite, je tombe sur les sonates pour flûte et piano et hautbois et piano. J'aime tout particulièrement l'élégie et la cantilène, la tristesse délicate et un peu mystérieuse qui se dégage de ces morceaux... Je vais poursuivre.
Revenir en haut Aller en bas
frere elustaphe
Aurelia Aurita
frere elustaphe

Nombre de messages : 10071
Age : 60
Date d'inscription : 17/12/2006

Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Francis Poulenc (1899-1963)   Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 EmptyVen 5 Mar 2010 - 22:46

drunken I love you
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84603
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Francis Poulenc (1899-1963)   Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 EmptySam 6 Mar 2010 - 2:57

Rodolphe, si tu veux répondre à un sujet, il faut cliquer sur Répondre et non Nouveau, sinon ça ouvre un nouveau sujet. Wink

Je fusionne avec le sujet Poulenc donc.
Revenir en haut Aller en bas
HOLLIGER
Mélomane chevronné
HOLLIGER

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Francis Poulenc (1899-1963)   Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 EmptySam 6 Mar 2010 - 11:47

la musique de chambre est absolument superbe, peuplée de chefs d'oeuvre ;
ce ne sont pas les bonnes versions qui manquent en plus!
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Francis Poulenc (1899-1963)   Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 EmptySam 6 Mar 2010 - 11:50

Ce sujet devient de plus en plus surréaliste. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Ophanin
Fer galant
Ophanin

Nombre de messages : 4576
Age : 32
Date d'inscription : 13/12/2008

Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Francis Poulenc (1899-1963)   Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 EmptyJeu 11 Mar 2010 - 18:13

Je me faisais une réflexion : la sonate pour hautbois et piano me fait penser aux peintures belles et mystérieuses de Nicolas de Stael. Ils sont de la même période, en plus. Il y a comme une couleur en -âtre qui vient se mêler à tout ces sons magnifiques. I love you
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
HOLLIGER
Mélomane chevronné
HOLLIGER

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Francis Poulenc (1899-1963)   Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 EmptyVen 12 Mar 2010 - 10:19

absolument,c'est une oeuvre délectable, tout comme le trio avec basson d'ailleurs!
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Francis Poulenc (1899-1963)   Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 EmptyDim 4 Avr 2010 - 13:05

Le travail du peintre

Le travail du peintre est un recueil de sept mélodies qui chacune ont pour titre et objet un peintre: Pablo Picasso, Marc Chagall, Georges Braque, Juan Gris, Paul Klee, Joan Miro et Jacques Villon.

J'ai beaucoup aimé, c'est assez varié, c'est une musique clair, immédiatement intelligible, on ne s'y ennuie pas - ce ne sont que des miniatures. L'accompagnement est bien coloré, et inspiré mélodiquement. On comprend parfaitement le texte même sans l'avoir sous les yeux. J'ai beaucoup aimé la dernière mélodie, Jacques Villon, qui clôture magnifiquement le cycle.
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Francis Poulenc (1899-1963)   Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 EmptyDim 4 Avr 2010 - 13:20

Quelques commentaires sur les Banalités

Chanson d'hôtel: gentil, mais il y a de l'engagement, c'est très réussi
Hôtel: très beau, de superbes harmonies au piano, debussyste, très inspiré pour une "banalité", du charme, suave
Fagnes de Wallonie: un badinage enlevé: très plaisant
Voyage à Paris: Très éphémère, un caractère vraiment populaire, la fin au piano est géniale
Sanglots: Une tristesse "poétisée", assez intime.
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Francis Poulenc (1899-1963)   Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 EmptyDim 4 Avr 2010 - 13:31

De beaux souvenirs, ces mélodies qui passent en boucle dans mes oreilles en me promenant dans les landes girondines. Ce que j'ai entendu de plus touchant chez Poulenc. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Francis Poulenc (1899-1963)   Francis Poulenc (1899-1963) - Page 6 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Francis Poulenc (1899-1963)
Revenir en haut 
Page 6 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: