Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-34%
Le deal à ne pas rater :
-34% LG OLED55B3 – TV OLED 4K 55″ 2023 – 100Hz HDR 10+, ...
919 € 1399 €
Voir le deal

 

 Debussy - Pelléas et Mélisande (2)

Aller en bas 
+52
hugo75
Elwis
arnaud bellemontagne
Mélomaniac
Vanaheim
Hippolyte
Francoistit
Philippe VLB
guimix
Dave
Resigned
Zéphire
Cello
Swarm
WoO
aroldo
bAlexb
fb
Golisande
calbo
Guillaume
malko
Wagneropathe
Siegmund
Montalte Trout
christopher
Jaky
Hurlu&Berlu
Francesco
OYO TOHO
Mariefran
Polyeucte
Manrico
T-A-M de Glédel
antrav
adriaticoboy
aurele
fgero
Pelléas
jerome
Rameau
Octavian
Percy Bysshe
Rubato
Mike
Xavier
saint corentin
Richard
DavidLeMarrec
Cololi
LeKap
Cornélius
56 participants
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16 ... 20  Suivant
AuteurMessage
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande


Nombre de messages : 6741
Age : 49
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

 - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)    - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 EmptyDim 02 Déc 2012, 13:09

Acte III de Haitink 2007.

Rien à faire Laughing , l'orchestre/direction me ravit... Kozena en fait un peu des tonnes (Saint-RRRRaphaël), mais pourquoi pas (de toute façon c'est n'imp cette chanson Mr.Red ); elle chante ça de façon sensible mais très extravertie, sans aucun caractère rêveur, et curieusement ça me plaît assez.
Décidément tout est parfait dans cette version : Lapointe est clairement un de mes deux ou trois Pelléas préférés, Kozena est une Mélisande selon mon cœur I love you I love you , et je me suis déjà bien étalé sur l'orchestre. Après, on peut toujours trouver des choses à redire - peut-être un côté un peu trop direct, une atmosphère moins envoûtante, raffinée et voluptueuse que chez Abbado (qui est un studio); curieusement j'ai l'impression que ça se rapproche assez (ici seulement) de la version Dutoit, dont l'acte III est de loin le plus réussi à mon avis... Je préfère de très loin Kozena à Alliot-Lugaz, et d'assez loin Lapointe à Henry - mais le timbre de ces derniers est assez comparable, ainsi que la clarté plutôt sobre et le tempo relativement allant de l'ensemble.
Ce que fait Lapointe dans ses monologue chevelus est vraiment magnifique; à chaque réplique de Kozena j'ai un sentiment d'évidence, et quand Naouri arrive il parvient à renouveler complètement mon intérêt pour ces quelques répliques tant ce qu'il fait est formidable... Et quelles cordes sous "il est près de minuit"... colors Que demander de plus ? Je tiens là, assurément, une des toutes premières versions de ce... de ce quoi, au fait ? Chef-d'œuvre est trop faible. compress

Les cordes graves jouent faux au début de la scène du souterrain, et c'est génial ! Shocked
C'est curieux comme les voix de Naouri et Lapointe sont proches : pour le coup on a vraiment affaire à deux frères, d'autant que Naouri est un Golaud plutôt jeune (ce qui me convient bien, après tout Golaud n'est pas censé avoir plus de la quarantaine).
Haitink rend vraiment tout passionnant, y compris la sortie des souterrains : les sonorités de l'orchestre sont splendides (et Lapointe itou), l'accent est mis sur des choses que l'on n'a pas l'habitude d'entendre à ce point et qui servent mieux la cohérence organique du discours musical si bien que tout s'enchaîne le plus naturellement du monde (alors que chez Rattle, comme dans d'autres versions, ce passage vient un peu comme un cheveu sur la soupe).

L'Yniold de Brahim-Jelloul est aussi assez parfait : pas faux comme les gamins, mais sobre et pas maniéré comme certaines sopranes (et je ne parle pas des pires). Quant à Naouri, ben c'est Golaud, point barre. Je ne sais pas si je le préfère à van Dam, mais c'est aussi génial - un peu dans le même esprit tout en étant assez différent Mr.Red , encore plus raffiné et ductile (peut-être trop après tout : chez van Dam il reste malgré tout une certaine sévérité butée qui convient bien à ce personnage un peu fruste d'homme endurci dans la solitude de son château et de ses forêts, alors que Naouri est vraiment hypersensible et "aristo" (ce que Golaud est aussi, donc...), presque décadent en fait... Tiens, je me dis qu'un Golaud de Fischer-Dieskau aurait sans doute ressemblé assez à celui de Naouri...).
Je crois que c'est la première fois que j'entends clairement la réplique "De quoi donc as-tu peur ?" juste avant les "Regarde ! Regarde !", ou en tout cas que j'y prête attention... Shocked

... À suivre
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 90831
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

 - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)    - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 EmptyDim 02 Déc 2012, 14:25

Golisande a écrit:
Tiens, je me dis qu'un Golaud de Fischer-Dieskau aurait sans doute ressemblé assez à celui de Naouri...

Il n'y a qu'à vérifier: il l'a enregistré avec Kubelik.
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande


Nombre de messages : 6741
Age : 49
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

 - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)    - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 EmptyDim 02 Déc 2012, 15:53

Effectivement : je n'avais jamais entendu parler de cette version (si quelqu'un en a parlé ici, c'était vraiment une fois en passant), et je viens de voir que ça datait de 1971 avec Helen Donath en Mélisande (pourquoi pas ? Surprised )... Et Nicolai Gedda en Pelléas (je ne me souviens plus de ce chanteur)...
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 90831
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

 - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)    - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 EmptyDim 02 Déc 2012, 15:54

Alex en a parlé quelques pages plus haut, il aime beaucoup cette version.

Je n'ai jamais pu mettre la main dessus hors achat, et comme c'est plus de 20 euros et que je ne suis pas sûr d'aimer...
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande


Nombre de messages : 6741
Age : 49
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

 - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)    - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 EmptyDim 02 Déc 2012, 16:04

Pareil pour moi, je viens de chercher un peu... Le moins cher que j'ai trouvé est sur Amazon.de, d'occaz, à 14,45€ + l'envoi...
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande


Nombre de messages : 6741
Age : 49
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

 - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)    - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 EmptyDim 02 Déc 2012, 16:13

Cela dit le commentaire d'Alex (que j'avais loupé) fait bien envie, si ça se trouve je vais me laisser tenter...
Revenir en haut Aller en bas
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran


Nombre de messages : 14259
Age : 62
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

 - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)    - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 EmptyDim 02 Déc 2012, 16:14

Quelqu'un connaît ça ? Mr.Red

 - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 Front31
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 90831
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

 - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)    - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 EmptyDim 02 Déc 2012, 16:18

Au moins David je crois... cette version a déjà été citée en tout cas.
Mais bon, je crois que je m'en passerai. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




 - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)    - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 EmptyDim 02 Déc 2012, 16:25

l'ouverture du III ici:
http://archive.org/details/ActIiiOpeningSolosayaoCooper
un bout ici pour entendre Tibett viking
watch?v=gOpn3ySsP4s

malheureusement c'est en français, sans quoi ce serait sans doute une version idéale
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande


Nombre de messages : 6741
Age : 49
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

 - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)    - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 EmptyDim 02 Déc 2012, 17:15

Mariefran a écrit:
Quelqu'un connaît ça ? Mr.Red

 - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 Front31

Je crois l'avoir encore dans un coin, mais je n'ai réussi à en écouter que des bouts. Mr.Red Si je me souviens bien, c'est assez redoutable à tous points de vue.
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande


Nombre de messages : 6741
Age : 49
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

 - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)    - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 EmptyDim 02 Déc 2012, 22:00

Haitink 2007, acte IV

Reinhart est un Arkel à peine meilleur que Lloyd, mais je me rends compte que très peu d'interprètes de ce rôle me satisfont vraiment.
Le Golaud de Naouri est plutôt un type calme qui pète un câble à force de détresse, ce qui le rend d'autant plus impressionnant : je le trouvais presque trop doux au début de la scène, mais à partir de "Il ne s'agit plus de fuir à présent" on dirait qu'une vanne saute irrévocablement en lui, et sa colère a un accent de douleur plus brut que chez les autres interprètes les plus véhéments (van Dam, Bacquier, Cachemaille). Les "simplement parce que c'est l'usage" sont les propos d'un homme à bout, malheureux, à moitié conscient de ses propres paroles - sans la moindre nuance de malignité ou de menace délibérément formulée. Ce Golaud-là est un bonhomme très sympathique à la base, intelligent et sensible - peut-être même trop pour le personnage, mais je ne me prononcerai pas avant d'avoir réécouté et comparé.
Le "Je ne suis pas heureuse" de Kozena est sobre, sans sanglots dans la voix, et c'est magnifique. L'interlude n'est pas pris trop lent, l'expression pas appuyée outre mesure, option très bienvenue là encore dans une page trop souvent surdramatisée et surwagnérisée par les chefs.

Très bel Yniold décidément : cette soprano n'est absolument pas mièvre, son vibrato est magnifique et son timbre un peu sombre convient particulièrement à un rôle de garçon d'une dizaine d'années; c'est un Yniold sérieux, pas énervant, auquel on croit vraiment - et j'adore ça d'autant plus que l'orchestre crée tout autour une ambiance vraiment fantastique. Lorsque j'entends cette scène dans une interprétation d'une telle qualité, je me souviens que c'est un des passages les plus fascinants de l'œuvre.
(Magnifique berger aussi, au passage.)

Ouille : Lapointe est faux dans son "dernier soir". Je le lui pardonne d'autant plus facilement que je trouve ce monologue assez pénible lorsqu'il est trop "beau" (alla Maurane). Les premiers mots de Kozena sont très solennels et graves, on dirait presque une sorte de pythie ; la suite est nettement moins irrésistible que ce que font Ewing et Soderström, peut-être même Kirchschlager... Excepté dans la première scène, c'est la première fois que je trouve une vraie limite à sa Mélisande (le problème est encore plus marqué dans cette scène avec von Stade). En revanche, le murmure par lequel elle répond au "je t'aime" littéralement hurlé de Lapointe est fantastique.

Globalement je trouve cette scène moins réussie que les autres : aucun des deux chanteurs ne semble dans son élément, Lapointe assez peu lyrique (sa voix paraît presque ingrate, minérale), Kozena bizarrement froide. Haitink ne s'épanche pas vraiment, sa direction est plutôt vive, pudique (comme dans III,1 en plus accentué), un peu sèche et sans véritable enchantement sonore. On dirait que tout ça est mis à distance, observé à travers une vitre ou depuis un lieu extérieur à l'action - ce qui n'est pas pour me déplaire puisque cette scène (écrite en premier par Debussy) est à mon sens ce qu'il y a de moins génial dans l'œuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 90831
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

 - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)    - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 EmptyLun 03 Déc 2012, 12:35

Ah tiens, moi j'adore ce que fait Lapointe ici, peu font aussi bien que lui, avec cette justesse et ces nuances dans les aigüs en voix mixte...
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande


Nombre de messages : 6741
Age : 49
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

 - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)    - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 EmptyMar 04 Déc 2012, 02:11

Acte V

Intro d'orchestre très pudique, superbe. Médecin extrêmement vibraillonnant (on croirait qu'il se triture la pomme d'Adam tout en chantant : ce ne doit pas être le même gars que le Berger, qui ne m'avait pas du tout fait cet effet... mais j'ai peut-être écouté trop distraitement ce dernier).
Pas de magie particulière chez Kozena : je me demande même si je ne préfère pas Kirchschlager ici, plus fascinante et originale. Je constate une fois de plus à quel point la Mélisande du V est différente de celle des I et II, ainsi que de celle du III (et à un moindre degré du IV), puisque les chanteuses qui réussissent le mieux ces différents avatars du personnage ne sont pas les mêmes (d'ailleurs j'ai tendance à préférer celles qui réussissent le début, même si j'adore Ewing essentiellement pour ses IV et V).
Naouri est bouleversant, bizarrement attendrissant même : ce Golaud est comme un gamin totalement largué et fou de douleur, à un point que n'exprime aucun des autres interprètes de ma connaissance (tous restant plus ou moins butés et droits dans leurs bottes jusqu'à la fin). Ses "Mélisande" sont vraiment à pleurer... C'est bien l'incarnation la plus directement sensible, expressive et intelligente que je connaisse - ce qui peut être une option et une conception du personnage discutables : il me convainc à 95%, mais une petite part de moi continue à préférer les incarnations plus "bêtes" (dans tous les sens du mot), et surtout celles de van Dam et même McIntyre qui maintiennent (chacun dans son style) un équilibre assez génial entre les deux. Naouri est encore plus touchant et plus humain qu'eux, peut-être trop (je ne sais pas encore); en tout cas à aucun moment je n'ai envie de traiter Golaud de pauvre abruti, ce qui ne m'était encore jamais arrivé... Et jamais la phrase d'Arkel "il est très maheureux" ne m'a paru aussi juste.

À l'évocation de sa mort prochaine, Kozena semble atteinte d'un bref accès de frénésie ("Est-ce moi ?" et surtout "Je ne le savais pas") avant de retomber dans les pommes, option là encore inédite à ma connaissance et très frappante (Mélisande est-elle vraiment aussi "ailleurs" qu'elle veut bien le montrer ?)... Elle est d'ailleurs très convaincante dans cette scène, mais dans une optique plutôt "réaliste" (quasi vériste Question ).
"Je l'ai déjà tuée" ultra-véhément de Naouri... affraid
Je ne suis pas extrêmement touché par Kozena dans son dernier dialogue avec Arkel (il faut dire que j'ai toujours Ewing en tête dans ce passage). Reinhart en revanche me plaît de plus en plus : ce n'est pas d'une très grande beauté - mais pas laid non plus, et surtout on croit vraiment à l'âge du personnage (le seul souci étant qu'on ne comprend souvent rien à ce qu'il raconte)...

Naouri se défonce littéralement dans ses dernières interventions : grâce à lui ce Ve acte est le plus intensément dramatique que j'aie entendu (en enregistrement du moins, puisque j'ai pratiquement oublié l'aspect musical des versions entendues en live Embarassed ).
La direction de Haitink est fabuleuse, les cors sous "Êtes-vous sûr ?", les tierces désolées des cordes tout de suite après... Le plus extraordinaire est qu'il expurge absolument la partition de Debussy du peu d'édulcorant qu'elle peut encore contenir çà et là (d'où, certainement, ce duo du IV un peu en retrait), bien mieux - et très différemment - que ne le fait un Boulez. À la limite, c'est peut-être à Désormière que je pourrais le mieux le comparer (j'ai d'ailleurs la plus grande envie de réécouter ce dernier)...
Le phrasé des toutes dernières mesures est un peu hésitant, presque titubant - ce qui évoque à la fois la "pauvre petite" dont c'est le tour, Golaud ivre de douleur, et plus généralement la fragilité du monde et "la tristesse de tout ce que l'on voit"...
Cette lecture laisse comme aucune autre une impression de tragédie et de tristesse absolue : Karajan est élégiaque, sa mélancolie se mêle à un sentiment océanique qui la transcende, tandis qu'ici on a quelque chose de vraiment étouffant et désespérant pale ... Désormière, là encore, peut-être...

Même si je suis un poil déçu par Kozena dans les deux derniers actes, sa Mélisande demeure une de mes préférées; de même le Pelléas de Lapointe et bien sûr le "trop humain" Naouri - et par-dessus tout la direction incroyablement fine et fouillée, pudique et pénétrante, peut-être ma préférée tout court ! (Sans oublier un Yniold formidable. bounce )
Hélas j'ai écouté cette version acte par acte faute de temps, ce qui ne permet pas vraiment d'en avoir une vision d'ensemble... Ce n'est que partie remise.
Revenir en haut Aller en bas
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran


Nombre de messages : 14259
Age : 62
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

 - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)    - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 EmptyMar 04 Déc 2012, 11:57

J'ai tout écouté, en deux fois, et je ne peux que me joindre à toi… J'ai adoré cette version, pour l'immense Naouri qui m'a étreint le cœur comme jamais, pour Haitink, pour Kozena (je l'ai trouvée très bien dans le 5° acte, contrairement à toi), même pour Lapointe, bon Pelléas. Plus de mal, en revanche avec l'Arkel de Rheinhart qui articule bien peu.
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande


Nombre de messages : 6741
Age : 49
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

 - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)    - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 EmptyMar 04 Déc 2012, 13:49

Very Happy
Mais attention, j'aime la Mélisande de Kozena dans son ensemble ! Simplement elle m'a moins enthousiasmé dans les deux derniers actes où je l'ai trouvée un poil sèche (dans le V notamment je reste hypnotisé par Ewing, et à un moindre degré par von Stade).
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 90831
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

 - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)    - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 EmptyMar 04 Déc 2012, 14:07

Je pense que tu aimeras le Golaud de Le Roux, il faut que tu écoutes ça, c'est quelque chose!
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande


Nombre de messages : 6741
Age : 49
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

 - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)    - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 EmptyMar 04 Déc 2012, 14:12

Plutôt chez Muhlbach alors ?

(Parce que chez Minkowski il y a Kozena bounce )
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 90831
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

 - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)    - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 EmptyMar 04 Déc 2012, 14:15

Oui, mais par contre c'est une version très très imparfaite.
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande


Nombre de messages : 6741
Age : 49
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

 - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)    - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 EmptyMar 04 Déc 2012, 15:41

Je n'écoute que Golaud alors ? Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
fgero
Mélomaniaque
fgero


Nombre de messages : 907
Age : 55
Localisation : 78
Date d'inscription : 14/04/2007

 - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)    - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 EmptySam 08 Déc 2012, 19:04

Rattle 2006

Du très bon et du bien moins bon. Globalement ça vaut le coup.

Keenlyside : à mon goût excellent dans ce rôle, dans un style totalement différent de Le Roux.

Kirchschlager : ce n'est pas la chanteuse (excellente) mais la Mélisande qui ne va pas. Elle ne semble avoir aucune fragilité, elle paraît dominatrice.
Dans l'acte V c'est un peu peine perdue, du coup. Ailleurs, il y a de bons moments.
Dans d'autres rôles, elle doit savoir briller.

Van Dam : quand on l'a entendu chez Abbado, on souffre un peu.

Lloyd : Ah NON. Ca me gâche carrément le V et le reste. Le timbre ne va pas si mal, mais à part cela c'est à fuir

L'orchestre est très bien, mais un peu monolithique, et même sans saveur à la longue.
Je préfère nettement Abbado qui fait respirer - et finalement vivre - la musique. Et ses couleurs changent entre les actes, alors que ça n'est pas vraiment le cas de Rattle.



Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 90831
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

 - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)    - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 EmptySam 08 Déc 2012, 19:12

fgero a écrit:
L'orchestre est très bien, mais un peu monolithique, et même sans saveur à la longue.

Dis donc tu étais plus élogieux page 14!
Revenir en haut Aller en bas
fgero
Mélomaniaque
fgero


Nombre de messages : 907
Age : 55
Localisation : 78
Date d'inscription : 14/04/2007

 - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)    - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 EmptySam 08 Déc 2012, 19:15

Sur la prise de son - et seulement après avoir butiné sur le PC
Là, je l'ai écoute 2 fois sur la chaine, aux enceintes, et toute la semaine sur l'iPod !

Je ne suis pas négatif non plus, il me manque un peu de vie. Sinon c'est super bien fait techniquement (et à la prise de son).
Revenir en haut Aller en bas
fgero
Mélomaniaque
fgero


Nombre de messages : 907
Age : 55
Localisation : 78
Date d'inscription : 14/04/2007

 - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)    - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 EmptySam 08 Déc 2012, 19:23

Et puis globalement je suis très content de cette version - faut juste que je prenne sur moi pour tenir lorsque Lloyd bêle brait hulule meugle chante.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 90831
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

 - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)    - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 EmptySam 08 Déc 2012, 19:37

En même temps il y a quand même peu de versions "idéales" avec 6 chanteurs parfaits. (le plus courant étant le syndrome de l'Yniold ridicule, environ une version sur deux)
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande


Nombre de messages : 6741
Age : 49
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

 - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)    - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 EmptyDim 09 Déc 2012, 01:53

fgero a écrit:
Kirchschlager : [...] Dans l'acte V c'est un peu peine perdue, du coup. Ailleurs, il y a de bons moments.
Curieux : c'est justement dans l'acte V (et dans le duo du IV) que je la préfère. Je trouve la fin du rôle plus "instrumental" que le reste, la pure beauté de l'interprétation et la voix elle-même deviennent essentiels, et je trouve Kirchschlager assez fascinante à plusieurs reprises alors que globalement son manque de fragilité et de mystère me posent problème.

Citation :
L'orchestre est très bien, mais un peu monolithique, et même sans saveur à la longue.
Je préfère nettement Abbado qui fait respirer - et finalement vivre - la musique. Et ses couleurs changent entre les actes, alors que ça n'est pas vraiment le cas de Rattle.
Tout-à-fait d'accord.

Un conseil : écoute Haitink 2007.
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande


Nombre de messages : 6741
Age : 49
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

 - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)    - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 EmptyDim 09 Déc 2012, 01:57

Xavier a écrit:
(le plus courant étant le syndrome de l'Yniold ridicule, environ une version sur deux)

Brahim-Jelloul I love you . Le contraire du ridicule.
Revenir en haut Aller en bas
fgero
Mélomaniaque
fgero


Nombre de messages : 907
Age : 55
Localisation : 78
Date d'inscription : 14/04/2007

 - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)    - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 EmptyDim 09 Déc 2012, 09:29

Golisande a écrit:
fgero a écrit:
Kirchschlager : [...] Dans l'acte V c'est un peu peine perdue, du coup. Ailleurs, il y a de bons moments.
Curieux : c'est justement dans l'acte V (et dans le duo du IV) que je la préfère. Je trouve la fin du rôle plus "instrumental" que le reste, la pure beauté de l'interprétation et la voix elle-même deviennent essentiels, et je trouve Kirchschlager assez fascinante à plusieurs reprises alors que globalement son manque de fragilité et de mystère me posent problème.


Dans mon imaginaire, pour l'acte V j'attends de voir "partir" (hum...) Mélisande. L'orchestre et elle doivent devenir crépusculaires.
Elle ne me fait pas ressentir ça. Au contraire Melisande contrôle ce qu'elle fait, on dirait. D'ailleurs ça va bien dans d'autres actes.
Mais c'est un ressenti qui doit sans doute varier d'un auditeur à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande


Nombre de messages : 6741
Age : 49
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

 - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)    - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 EmptyDim 09 Déc 2012, 11:34

Je suis d'accord avec ce que tu dis de l'acte V, et Rattle est loin d'être ma version préférée y compris dans cet acte; mais l'instrument, l'expressivité purement musicale de Kirchschlager m'ont plus convaincu ici qu'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
fgero
Mélomaniaque
fgero


Nombre de messages : 907
Age : 55
Localisation : 78
Date d'inscription : 14/04/2007

 - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)    - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 EmptyDim 09 Déc 2012, 16:43

Je viens de faire une toute première écoute de Haitink 2007

Golisande a écrit:

La direction de Haitink est fabuleuse, les cors sous "Êtes-vous sûr ?", (...)

rigolo, ça : je ne sais pas pour "Etes-vous sûr", mais j'ai pesté sur eux à plusieurs reprises...alors que le reste de l'orchestre est très bien, les cornistes me semblent assez souvent vulgaires (dans leurs entrées et leur timbre).
Mais bon, c'est bien peu important par rapport à la prestation globale de l'orchestre et du chef, qui m'a paru aussi personnelle qu'excellente.

Naouri carrément émouvant, et bien différent de Van Dam.
(et son "Je l'ai déjà tuée" Shocked Shocked )

Revenir en haut Aller en bas
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran


Nombre de messages : 14259
Age : 62
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

 - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)    - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 EmptySam 29 Déc 2012, 15:18

Xavier a écrit:
Golisande a écrit:
Tiens, je me dis qu'un Golaud de Fischer-Dieskau aurait sans doute ressemblé assez à celui de Naouri...

Il n'y a qu'à vérifier: il l'a enregistré avec Kubelik.

Je viens de la commander Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97335
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

 - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)    - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 EmptyDim 30 Déc 2012, 19:33

Mariefran a écrit:
Xavier a écrit:
Golisande a écrit:
Tiens, je me dis qu'un Golaud de Fischer-Dieskau aurait sans doute ressemblé assez à celui de Naouri...

Il n'y a qu'à vérifier: il l'a enregistré avec Kubelik.

Je viens de la commander Mr. Green
Bon courage. hehe

C'est la seule version réellement difficile à écouter, pour moi (avec Jordan dans une moindre mesure), et le plus mauvais disque de DFD (ex aequo avec son album Ravel / Ives, que je trouve néanmoins attendrissant). Sa voix est terriblement blanche comme toujours en français, et puis tout le monde semble totalement perdu. Tout figé comme du studio, aspect bizarre, mais pas pour autant beaucoup de caractère.

Ecoutable, mais sans grand intérêt à mon avis. Tu nous raconteras !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 43
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

 - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)    - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 EmptyDim 30 Déc 2012, 20:24

DavidLeMarrec a écrit:
Mariefran a écrit:
Xavier a écrit:
Golisande a écrit:
Tiens, je me dis qu'un Golaud de Fischer-Dieskau aurait sans doute ressemblé assez à celui de Naouri...

Il n'y a qu'à vérifier: il l'a enregistré avec Kubelik.

Je viens de la commander Mr. Green
Bon courage. hehe

C'est la seule version réellement difficile à écouter, pour moi (avec Jordan dans une moindre mesure), et le plus mauvais disque de DFD (ex aequo avec son album Ravel / Ives, que je trouve néanmoins attendrissant). Sa voix est terriblement blanche comme toujours en français, et puis tout le monde semble totalement perdu. Tout figé comme du studio, aspect bizarre, mais pas pour autant beaucoup de caractère.

Ecoutable, mais sans grand intérêt à mon avis. Tu nous raconteras !

Je reposte ce que j'avais écrit plus haut ; pardon pour le larsen Embarassed ...

bAlexb a écrit:
J'oubliais Kubelik : http://www.amazon.fr/Debussy-Pell%C3%A9as-M%C3%A9lisande-Claude/dp/B0000260QK .
La direction génère, chez moi, des images puissantes, à travers ces couleurs étonnantes, aquatiques, glauques, sourdes, ces miroitements brumeux, ces suintements, etc.
Et le plateau n'est pas loin de rafler "ma" palme : Fischer-Dieskau torve et rentré, introverti (la scène avec Yniold) un peu jouisseur de lui-même, de sa propre douleur et de sa propre honte (le complexe d'Amfortas scratch ?), Gedda solaire, vrai beau héros positif (et un Pelléas ténor est si peu souvent tenté, alors que l'option suscite un équilibre naturel avec Mélisande), Donath jeune et naïve, toujours un peu ailleurs (en-deçà, au-delà ?), Schiml et Meven complétant le cast plus qu'honorablement.
Revenir en haut Aller en bas
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran


Nombre de messages : 14259
Age : 62
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

 - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)    - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 EmptyDim 30 Déc 2012, 22:11

J'avais lu, c'est en partie pour ça que je l'ai commandé. Maintenant, j'ai peur… David est un maître es Pelléas… Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran


Nombre de messages : 14259
Age : 62
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

 - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)    - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 EmptyDim 30 Déc 2012, 23:49

J'ai visionné le DVD Welser-Möst, mise en scène de Sven-Eric Bechtolf.
A voir pour la mise en scène fascinante. J'ai traqué sans cesse le jeu avec les mannequins, "doubles" inanimés des personnages. Ils permettent à ceux-ci d'exprimer leurs sentiments intérieurs : la tendresse ou la violence de Golaud, l'anticipation de la mort de Pelléas au début du IV… Une des scènes les plus intéressantes de ce point de vue est celle d'Yniold / Golaud au III. Golaud passe sa hargne sur la poupée de son fils tandis que ce dernier cajole celle de son père. Golaud dont on ne voit qu'une fois la poupée, au tout début, justement : celui qui n'a pas de double… Celui qui dit la vérité et ne se cache pas (il se tord de douleur dans la scène de l'accident ainsi que dans celle de la sortie des souterrains). Tous les autres mentent ou se mentent.
Tout est détourné dans cette mise en scène, un peu à l'image de la scène de la tour où Pelléas regarde Mélisande dans le rétroviseur de la voiture.
Beau jeu avec le thème de la main. Et la fin du IV ! I love you
Un truc curieux que je ne m'explique pas : Geneviève, Arkel et Yniold sont les témoins silencieux de la scène de la grotte.
Interprétation magnifique de Michel Volle, très expressif, écorché vif, un grand Golaud.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97335
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

 - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)    - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 EmptyLun 31 Déc 2012, 00:21

Mariefran a écrit:
J'avais lu, c'est en partie pour ça que je l'ai commandé. Maintenant, j'ai peur… David est un maître es Pelléas… Laughing
Maître rien du tout, on a surtout en commun de pouvoir écouter n'importe quelle version (toutes, si possible) en étant émerveillés à chaque fois.

Ce que décrit bAlexb est davantage vrai, à mon sens, dans une perspective lyrique extra-Pelléas (Gedda envoie en effet du son, et ça me gêne), qu'au sein de ce qui fait la spécificité de cet opéra. Mais il (/tu) me contredira si nécessaire, ma dernière écoute de cette version est vraiment ancienne à présent.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 90831
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

 - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)    - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 EmptyLun 31 Déc 2012, 04:56

Mariefran a écrit:
J'ai visionné le DVD Welser-Möst, mise en scène de Sven-Eric Bechtolf.
A voir pour la mise en scène fascinante. J'ai traqué sans cesse le jeu avec les mannequins, "doubles" inanimés des personnages. Ils permettent à ceux-ci d'exprimer leurs sentiments intérieurs : la tendresse ou la violence de Golaud, l'anticipation de la mort de Pelléas au début du IV… Une des scènes les plus intéressantes de ce point de vue est celle d'Yniold / Golaud au III. Golaud passe sa hargne sur la poupée de son fils tandis que ce dernier cajole celle de son père. Golaud dont on ne voit qu'une fois la poupée, au tout début, justement : celui qui n'a pas de double… Celui qui dit la vérité et ne se cache pas (il se tord de douleur dans la scène de l'accident ainsi que dans celle de la sortie des souterrains). Tous les autres mentent ou se mentent.
Tout est détourné dans cette mise en scène, un peu à l'image de la scène de la tour où Pelléas regarde Mélisande dans le rétroviseur de la voiture.
Beau jeu avec le thème de la main. Et la fin du IV ! I love you
Un truc curieux que je ne m'explique pas : Geneviève, Arkel et Yniold sont les témoins silencieux de la scène de la grotte.
Interprétation magnifique de Michel Volle, très expressif, écorché vif, un grand Golaud.

Ca fait plaisir de ne pas être seul à apprécier! Very Happy (mais en fait on était déjà deux, avec Fb, si je me souviens bien)
Et ce n'est pas du tout un plaisir purement intello comme on pourrait le croire, il y a une vraie poésie qui se dégage de cette mise en scène.

Et tout à fait d'accord pour Volle, exceptionnel, le reste de la distribution étant plus oubliable, même si d'assez bonne tenue.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97335
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

 - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)    - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 EmptyLun 31 Déc 2012, 15:37

Je ne l'ai pas vu en entier, mais il m'avait semblé que le français de Volle n'était pas extraordinaire. Pas très mal prononcé, mais pas très précis - un peu l'inverse de McIntyre chez Boulez, avec ses voyelles vilaines mais une grande expressivité.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 90831
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

 - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)    - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 EmptyLun 31 Déc 2012, 15:45

Regarde-le en entier alors. Mr.Red
C'est quasiment un des meilleurs Golaud pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97335
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

 - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)    - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 EmptyLun 31 Déc 2012, 15:59

Xavier a écrit:
Regarde-le en entier alors. Mr.Red
C'est quasiment un des meilleurs Golaud pour moi.
Si je n'ai pas tout regardé, c'est que je n'ai vraiment pas adhéré, ni à la mise en scène, ni à la réalisation musicale. Un des meilleurs Golaud, après Cachemaille, Roux, Etcheverry, Naouri, Barrard, Le Roux, Groote, McIntyre, Vanni-Marcoux, Welitsch, Tomlinson, Souzay, van Dam, Finley, Maxwell, Bacquier, Brocheler, Dufranne et quelques autres... oui, possible. Qu'est-ce qu'il a de si exceptionnel, son Golaud ?
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran


Nombre de messages : 14259
Age : 62
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

 - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)    - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 EmptyLun 31 Déc 2012, 16:02

C'est un très bon acteur !
Tu as donc regardé des DVD, David, je croyais que tu t'y refusais pour Pelléas ?
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 90831
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

 - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)    - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 EmptyLun 31 Déc 2012, 16:04

DavidLeMarrec a écrit:
Xavier a écrit:
Regarde-le en entier alors. Mr.Red
C'est quasiment un des meilleurs Golaud pour moi.
Si je n'ai pas tout regardé, c'est que je n'ai vraiment pas adhéré, ni à la mise en scène, ni à la réalisation musicale. Un des meilleurs Golaud, après Cachemaille, Roux, Etcheverry, Naouri, Barrard, Le Roux, Groote, McIntyre, Vanni-Marcoux, Welitsch, Tomlinson, Souzay, van Dam, Finley, Maxwell, Bacquier, Brocheler, Dufranne et quelques autres... oui, possible. Qu'est-ce qu'il a de si exceptionnel, son Golaud ?

Non, meilleur pour moi que Finley ou Maxwell par exemple, pour le reste ça se discute. Meilleure que Groote ça oui c'est pas difficile. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97335
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

 - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)    - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 EmptyLun 31 Déc 2012, 16:23

Mariefran a écrit:
C'est un très bon acteur !
Tu as donc regardé des DVD, David, je croyais que tu t'y refusais pour Pelléas ?
Maintenant que j'ai écouté à peu près toutes les versions du commerce (il m'en restait deux, jusqu'à ce qu'ils sortent deux autres nouveautés appétissantes), et un grand nombre de bandes radios, j'ai envie (depuis quelque temps) de voir des Pelléas. J'ai à peu près rattrapé mon retard du côté vidéo. Franchement, il y a pas mal de trucs qui fonctionnent bien : Braunschweig, Stein, Wilson, et même Py ou Vick. En revanche pas aimé Strosser ni Martinoty, pas vraiment Pelly non plus, et Bechtolf est encore trop loin de ce que je peux accepter dans cette oeuvre.

Il paraît qu'ils vont reprendre Braunschweig à l'Opéra-Comique, je n'avais pas eu de places la dernière fois, cette fois-ci j'en serai ! Je voudrais une belle mise en scène (celle-là si possible !) pour mon premier Pelléas en salle.


Xavier a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Xavier a écrit:
Regarde-le en entier alors. Mr.Red
C'est quasiment un des meilleurs Golaud pour moi.
Si je n'ai pas tout regardé, c'est que je n'ai vraiment pas adhéré, ni à la mise en scène, ni à la réalisation musicale. Un des meilleurs Golaud, après Cachemaille, Roux, Etcheverry, Naouri, Barrard, Le Roux, Groote, McIntyre, Vanni-Marcoux, Welitsch, Tomlinson, Souzay, van Dam, Finley, Maxwell, Bacquier, Brocheler, Dufranne et quelques autres... oui, possible. Qu'est-ce qu'il a de si exceptionnel, son Golaud ?

Non, meilleur pour moi que Finley ou Maxwell par exemple, pour le reste ça se discute. Meilleure que Groote ça oui c'est pas difficile. Mr.Red
Plus original que Finley ou Maxwell, sans doute, mais précisément, qu'est-ce qui est particulier à Volle ici ? Ce qui me plaît chez lui dans les rôles héroïques allemands ne passe pas ici, j'entends un son assez blanc, et la diction est tout sauf subtile. Oui, c'est un bon acteur, mais comme je n'adhère pas à la mise en scène, ça ne règle pas complètement la difficulté.

Sinon, Groote, j'aime beaucoup beaucoup. Ce qu'il fait est bizarre, mais ça a beaucoup de caractère. Avec une alternance de quasi-absence et de trouvailles remarquables. Aussi provocateur que ça puisse paraître, c'est pour moi le principal intérêt de ce disque, considérant que Danco est presque aussi bien chez Ansermet et que Maurane reste un peu pâle.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 90831
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

 - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)    - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 EmptyLun 31 Déc 2012, 17:31

Pour moi ça n'a justement aucun caractère, on dirait qu'il dit "passe-moi le sel" ou "je vais acheter du pain" à chaque réplique.
Ahurissant pour moi.

Volle est mordant, expressif, touchant, violent aussi... bref il se passe des tonnes de trucs. Smile
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97335
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

 - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)    - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 EmptyLun 31 Déc 2012, 18:32

Xavier a écrit:
Pour moi ça n'a justement aucun caractère, on dirait qu'il dit "passe-moi le sel" ou "je vais acheter du pain" à chaque réplique.
Justement pas à chaque réplique. Il a des moments où il paraît ailleurs, et puis d'autres où je suis totalement saisi. Avec le même type de voix, j'aime infiniment plus que les Golaud "noirs" de Rehfuss ou Mars.

[quiote]Volle est mordant, expressif, touchant, violent aussi... bref il se passe des tonnes de trucs. Smile [/quote]
Je n'ai entendu que la violence en voix "blanche", pas très convaincante. Bon, il faudra que je supporte tout, alors (le français de Gilfry pale )...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 90831
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

 - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)    - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 EmptyLun 31 Déc 2012, 18:48

Oui, le français de Gilfry c'est assez pénible, alors que curieusement dans Saint François il s'en sort plutôt bien.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97335
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

 - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)    - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 EmptyLun 31 Déc 2012, 18:52

Xavier a écrit:
Oui, le français de Gilfry c'est assez pénible, alors que curieusement dans Saint François il s'en sort plutôt bien.
Ca dépend aussi beaucoup des répétiteurs. Regarde Kirchschlager, avec le même chef à un an d'intervalle : en 2004 elle est splendide, en 2005 ça sonne contraint. Kožená aussi, entre 2002 et 2007, perd beaucoup d'intérêt du point de vue de son français. Je suppose qu'en 2002 Minko avait apporté son répétiteur... Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran


Nombre de messages : 14259
Age : 62
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

 - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)    - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 EmptyLun 31 Déc 2012, 18:58

Je suis en train de réécouter Karajan / Schwarzkopf 1954. Je n'aime plus du tout… L'Arkel de Petri est assez calamiteux dans le genre vieillard. En revanche belle lettre de Gayraud. Je trouve ça trop chanté (ex. : "Elle est peut-être aussi profonde que la mer", atroce ! affraid ), ça ne me plaît pas du tout. Et je ne peux pas annuler Kubelik, c'est trop tard…
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 43
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

 - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)    - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 EmptyLun 31 Déc 2012, 19:12

Mariefran a écrit:
Et je ne peux pas annuler Kubelik, c'est trop tard…

Encore heureux tutut !
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 90831
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

 - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)    - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 EmptyLun 31 Déc 2012, 20:43

DavidLeMarrec a écrit:
Xavier a écrit:
Oui, le français de Gilfry c'est assez pénible, alors que curieusement dans Saint François il s'en sort plutôt bien.
Ca dépend aussi beaucoup des répétiteurs. Regarde Kirchschlager, avec le même chef à un an d'intervalle : en 2004 elle est splendide, en 2005 ça sonne contraint. Kožená aussi, entre 2002 et 2007, perd beaucoup d'intérêt du point de vue de son français. Je suppose qu'en 2002 Minko avait apporté son répétiteur... Smile

Ca serait dans l'autre sens, d'accord, mais une fois que le travail est fait, des chanteurs aussi talentueux ne vont pas oublier tout ce qu'ils ont appris tout de même...
Revenir en haut Aller en bas
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran


Nombre de messages : 14259
Age : 62
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

 - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)    - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 EmptyMar 01 Jan 2013, 15:03

Karajan / Schwarzkopf 1954. Finalement, j'ai tout écouté et ce qui m'a le plus agacée, hormis l'Arkel de Petri, c'est le Golaud bien pâle de Michel Roux. Il réciterait le dictionnaire que ce serait la même chose… J'ai beaucoup aimé la direction de Karajan, surtout dans les deux derniers actes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





 - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)    - Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 15 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Debussy - Pelléas et Mélisande (2)
Revenir en haut 
Page 15 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16 ... 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» Debussy - Pelléas et Mélisande
» Debussy - Pelléas et Mélisande (3)
» Debussy - Pelléas et Mélisande
» Opéra-Comique - Pelléas et Mélisande (Debussy) 2014
» Fauré: Pelléas et Mélisande

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: