Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Lorcana : où acheter le Trésor des Illumineurs Les Terres ...
Voir le deal

 

 Debussy - Pelléas et Mélisande (2)

Aller en bas 
+52
hugo75
Elwis
arnaud bellemontagne
Mélomaniac
Vanaheim
Hippolyte
Francoistit
Philippe VLB
guimix
Dave
Resigned
Zéphire
Cello
Swarm
WoO
aroldo
bAlexb
fb
Golisande
calbo
Guillaume
malko
Wagneropathe
Siegmund
Montalte Trout
christopher
Jaky
Hurlu&Berlu
Francesco
OYO TOHO
Mariefran
Polyeucte
Manrico
T-A-M de Glédel
antrav
adriaticoboy
aurele
fgero
Pelléas
jerome
Rameau
Octavian
Percy Bysshe
Rubato
Mike
Xavier
saint corentin
Richard
DavidLeMarrec
Cololi
LeKap
Cornélius
56 participants
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20
AuteurMessage
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande


Nombre de messages : 6564
Age : 49
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)   Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 EmptyLun 2 Sep 2013 - 19:40

Je n'avais pas encore entendu White, du coup j'écoute (plutôt que de regarder : j'ai essayé mais les mimiques de Kozena me posaient problème) la vidéo de Dutoit 2012.
(Au passage, ce que Van Dam réussit à faire est vraiment étonnant : je m'attendais aussi à un Golaud fossilisé, mais pas du tout.)

Donc oui, j'aime bien White Smile , et je ne trouve pas ça incompréhensible du tout (bien moins que Lloyd ou Reinhart à ce qu'il me semble). Ce n'est ni parfaitement prononcé ni parfaitement juste ni très "beau" de timbre (sans être le moins du monde laid), mais c'est habité et émouvant, et correspond assez parfaitement à ce que j'attend d'un Arkel. Very Happy 

J'aime décidément beaucoup Degout (que j'avais entendu à Bastille), mais comment faire autrement ? C'est ultra-classique et quasi parfait à tous égards, on croirait entendre le meilleur Maurane. Rien à dire.
Kozena est toujours très bien, même la voix est nettement plus épaisse et voilée qu'il y a cinq ans (par moment elle me fait un peu penser à Ewing, si seulement le parallèle pouvait durer...). Il y a quelques lourdeurs/mollesses par moments (comme chez Ewing) mais j'aime beaucoup "non non, ce n'est pas elle..." (j'en suis déjà au II)...

Je crois que je suis parti pour tout écouter : cette version m'inspire bien plus que Levine 83 pour le moment (y compris l'orchestre, bien plus "plastique" et coloré).
Van Dam est incroyable, je serais bien en peine de deviner la date de ce concert... En revanche Kozena n'est pas très finaude dans la scène II : c'est tout de même fort de café que ce soit elle, à 40 ans, qui accuse le plus son âge... Rien d'exceptionnel non plus chez Van Dam (compte tenu de ses autres Golauds, et en oubliant son âge) ni dans l'orchestre, mais rien de gênant : tout ça fait plus que se défendre.
La scène de la Grotte est bien féerique comme j'aime, Degout toujours parfait et Kozena ponctue magnifiquement tout ça (sans être envoûtante comme Ewing, mais je n'ai pas encore entendu d'équivalent).

Acte III. La "chanson de la tour" est sobre et belle, pas énervante, rien à dire, et je commence à me faire à cette Kozena nettement mezzo. En revanche, pour la première fois je trouve qu'il manque un petit quelque chose à Degout : en particulier face à cette Mélisande au timbre profond et enveloppant, la voix est légèrement trop "pointue", manque un peu de rondeur et d'assise, ce qui crée une insatisfaction et presque une frustration à la longue... Il y a quelque chose qui ne fonctionne pas très bien dans ce couple, dommage. (À vérifier cependant dans l'acte IV.)
Argh ! l'orchestre n'arrête pas de s'emmêler (assez sérieusement) les pinceaux dans l'interlude. Je me demande ce qui a bien pu se passer, mais Oftheroof ne devait pas être ravi (je ne regarde la vidéo que par intermittence, on y voit peut-être quelques indices mais à vrai dire je m'en fous : c'est juste un peu dommage)...
Rien à signaler de particulier dans les deux scènes suivante : ça me semble bien, sans plus, c'est de toute façon le passage le moins intéressant de l'œuvre (oui j'ai changé d'avis, ce n'est plus le duo du IV rabbit). 
Ahhh, Yniold. bounce 
Bon, en fait Yniold lui (elle)-même n'est pas extraordinaire (très sobre, mais bien trop nettement féminin et adulte de timbre); en revanche Van Dam, lui, l'est (c'est non seulement sa scène la plus réussie depuis le début, mais peut-être sa meilleure version de cette scène, la plus sombre et la plus vertigineuse Shocked ). Le problème est que cette scène est un duo, et qu'avec cet(te) Yniold (fort jolie au demeurant) ça ne fonctionne pas vraiment ; dommage car Van Dam est réellement formidable.

Acte IV. En réalité je me rend compte que le Pelléas de Degout ne me passionne pas : c'est tellement classique que j'ai l'impression de l'avoir entendu cent fois.
La voix de White me semble plus incertaine que dans l'acte I, mais ça ne me gêne toujours pas car cet Arkel me touche vraiment. La sonorité de l'orchestre, très transparent, est aussi un plaisir.
La scène de jalousie n'est pas tout à fait à la hauteur de celle avec Yniold (et Van Dam s'emmêle les pinceaux dans "On dirait que les anges du ciel y célèbrent chaque jour un baptême"), mais c'est tout de même plus impressionnant que la plupart des autres interprétations — y compris la sienne avec Abbado, que je trouve un peu en retrait, et d'autant plus que sa voix chevrote un peu ce qui rend l'ensemble plus touchant...
Le "Qu'a-t-il donc ? Il est ivle" de White est assez rigolo. compress 
L'Yniold de Julie Mathevet passe mieux en solo (et dans un registre plus lyrique) que confronté à Van Dam, c'est même plutôt très très bien à vrai dire (tendance Ben Sedira, Barbaux ou Brahim Jelloul, que j'aime beaucoup toutes les trois).

Bon, il y a un bug : je reviens pour la suite.Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97077
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)   Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 EmptyLun 2 Sep 2013 - 19:57

Golisande a écrit:
je me demande s'il s'agit du même phénomène d'assagissement que pour Van Dam chez Abbado par rapport à ses Golauds précédents, ou si c'est la froideur de Vourc'h qui le contamine.
Je doute qu'il existe quelque chose, vu la façon dont se monte une production d'opéra, comme la contamination par la froideur. Surprised Encore, l'enthousiaste sur scène, oui, ça arrive quelquefois, mais que Vourc'h ait ce pouvoir-là sur le chant de Naouri... Non, Naouri a beaucoup baissé vocalement, tout simplement (et ses manières vont de pire en pire, à mon goût). Mais je n'ai pas écouté cette bande.

Amusant, j'entends exactement l'inverse pour van Dam : la voix s'est un peu asséchée, et son Golaud chez Abbado est beaucoup moins chanté que chez Karajan, où la substance est vraiment trop lyrique pour cette musique, à la limite du style.


Citation :
Public incomparablement plus musicien et/ou intelligent ?)
Applaudir spontanément est une tradition au MET, comme headbanguer dans les concerts de death metal. Il faut l'accepter. J'ai déjà entendu l'orchestre de Götterdämmerung (dans un de ses moments les plus sonores, début du second tableau du Prologue) complètement couvert par les applaudissements adressés à Nilsson (qui chantait malgré un accident). Pendant la fin de l'interlude et sa première phrase.
Et on applaudissait encore les décors et les costumes dans les années 70 (plutôt pour Rossini que pour Wagner). Tradition qui reste en vigueur dans les foyers d'opérette en province.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97077
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)   Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 EmptyLun 2 Sep 2013 - 20:01

Golisande a écrit:
J'aime décidément beaucoup Degout (que j'avais entendu à Bastille), mais comment faire autrement ? C'est ultra-classique et quasi parfait à tous égards, on croirait entendre le meilleur Maurane.
Shocked

Pourtant, les fondamentaux de ces voix sont complètement opposés : émission libre (de faible impédance), très antérieure chez Maurane, avec des harmoniques faciales modérées ; émission au contraire fondée sur la base grave de la voix, placée plus en arrière, avec des harmoniques faciales très intenses chez Degout (et chez lui, on l'entend, la haute impédance). D'une certaine façon les archétypes de leurs époques respectives.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande


Nombre de messages : 6564
Age : 49
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)   Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 EmptyLun 2 Sep 2013 - 20:41

DavidLeMarrec a écrit:
Golisande a écrit:
je me demande s'il s'agit du même phénomène d'assagissement que pour Van Dam chez Abbado par rapport à ses Golauds précédents, ou si c'est la froideur de Vourc'h qui le contamine.
Je doute qu'il existe quelque chose, vu la façon dont se monte une production d'opéra, comme la contamination par la froideur. Surprised Encore, l'enthousiaste sur scène, oui, ça arrive quelquefois, mais que Vourc'h ait ce pouvoir-là sur le chant de Naouri...
C'était de l'humour pas drôle. Very Happy 

Citation :
Amusant, j'entends exactement l'inverse pour van Dam : la voix s'est un peu asséchée, et son Golaud chez Abbado est beaucoup moins chanté que chez Karajan, où la substance est vraiment trop lyrique pour cette musique, à la limite du style.
C'est que les Golauds respectifs de Van Dam chez Karajan et de Naouri chez Haitink me donnent tous deux l'impression d'un très grand lyrisme, même si c'est par des moyens différents (si le mot "lyrisme" te semble inapproprié pour Naouri, remplace-le par "expressivité" ; en tous les cas on ne peut pas dire que Naouri ne soit pas intensément musical en 2007, c'est largement aussi chanté (en plus du reste) qu'en 2012 - du moins c'est mon impression).


Dernière édition par Golisande le Lun 2 Sep 2013 - 20:59, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande


Nombre de messages : 6564
Age : 49
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)   Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 EmptyLun 2 Sep 2013 - 20:53

DavidLeMarrec a écrit:
Golisande a écrit:
J'aime décidément beaucoup Degout (que j'avais entendu à Bastille), mais comment faire autrement ? C'est ultra-classique et quasi parfait à tous égards, on croirait entendre le meilleur Maurane.
Shocked

Pourtant, les fondamentaux de ces voix sont complètement opposés : émission libre (de faible impédance), très antérieure chez Maurane, avec des harmoniques faciales modérées ; émission au contraire fondée sur la base grave de la voix, placée plus en arrière, avec des harmoniques faciales très intenses chez Degout (et chez lui, on l'entend, la haute impédance). D'une certaine façon les archétypes de leurs époques respectives.
C'est peut-être pour ça que je les rapproche. Smile Disons que dans leurs cadres respectifs ils produisent un peu la même impression sur moi, mais si je les entendais successivement je constaterais probablement qu'ils n'ont pas tant que cela en commun : c'est d'ailleurs un des grands plaisirs des comparaisons, que d'observer quasi-simultanément toute cette diversité...
(Et l'un des intérêts : ainsi par exemple je me suis aperçu que Lapointe avait une bien moins belle voix que Bou, alors que je préfère de loin le premier).
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 90673
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)   Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 EmptyLun 2 Sep 2013 - 21:10

Pour Van Dam, en effet c'est étonnant, je le trouve meilleur ici en 2012 qu'avec Abbado en 2006!

Et pour Degout, comme toi: d'abord on est admiratif, ensuite on finit par s'ennuyer tant c'est lisse et trop homogène.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97077
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)   Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 EmptyLun 2 Sep 2013 - 21:19

Il n'est pas un secret que je ne suis plus (depuis longtemps) un grand admirateur de Degout, mais son Pelléas de Bastille était quand même excellent. Les autres versions en revanche (Billy en particulier) m'ont plutôt agacé.

(Je n'ai pas dit et ne dirais vraiment pas que Naouri ressort à la catégorie des Golaud lyriques... au contraire, énormément d'intentions, et une voix pas particulièrement généreuse... Des Golaud très lyriques, à part van Dam, je n'en vois pas beaucoup, ou alors il doit falloir chercher dans les très mauvaises versions. Mr. Green )
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32949
Age : 43
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)   Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 EmptyLun 2 Sep 2013 - 21:30

DavidLeMarrec a écrit:
Il n'est pas un secret que je ne suis plus (depuis longtemps) un grand admirateur de Degout
Tu as le droit d'avoir tort c'est vrai !

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande


Nombre de messages : 6564
Age : 49
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)   Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 EmptyLun 2 Sep 2013 - 21:34

Bon, je continue.
Degout fait un superbe monologue d'entrée, presque trop opératique. L'entrée de Kozena confirme mon impression : ces deux voix ne sont pas accordées, celle de Kozena très ronde alors que Degout a un timbre presque acéré et "métallique"; c'est un peu comme d'associer une teinte brillante à une teinte mate, il faut les choisir très soigneusement pour que ça fonctionne (ce qui est rarement le cas pour les distributions d'opéra, il me semble)...
Par ailleurs Kozena ne me touche pas plus ici qu'en 2007, cette scène est apparemment son point faible...
Bref, ça ne "vibre" pas beaucoup et c'est plutôt loupé par rapport au reste ; c'est plus qu'honnête, bien sûr, mais ça respire un peu l'ennui (au point culminant du drame)...

J'ai commencé à écouter le V mais je sature un peu, je poursuivrai donc plus tard (probablement demain) à tête reposée...
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne


Nombre de messages : 25085
Date d'inscription : 22/01/2010

Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)   Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 EmptyLun 2 Sep 2013 - 21:41

Golisande a écrit:
... ou Karajan, ou Désormière, Inghelbrecht (toutes), voire Rattle 2006, voire même carrément Dutoit ... rambo 

Bon, je n'en suis qu'au III, mais je ne supporte pas Jeannette Pilou, et l'orchestre est (comme souvent avec Levine) très propre et détaillé et incisif, mais sans poésie ni profondeur.
Il n'y a aucun défaut flagrant — sauf peut-être Hines, et Pilou à qui on ne peut reprocher qu'un manque total de mystère et de subtilité —, et la mise en place est quasi parfaite, ce qui en effet est remarquable pour un live...
Mais bon...Neutral 
Duesing est assez pénible aussi (timbre, accent)... Reste Van Dam, mais c'est Van Dam : j'adore son Golaud, mais celui-ci n'apporte (pour le moment) rien de nouveau et est infiniment moins bien entouré qu'avec Karajan ou Abbado.

Après, évidemment, c'est toujours un bonheur d'écouter Pelléas, d'autant que Pilou n'est tout de même pas Erna Spoorenberg (ni Marta Márquez, et je la trouve moins énervante que Karen Vourc'h)... Disons que cette version semble tenir debout : c'est déjà beaucoup, mais ce n'est pas suffisant.

Ah, et l'Yniold est du genre insupportable : il y a plusieurs échelons dans ce domaine, mais là je crois qu'on est assez haut.

Confused 

Suite et fin demain...
C'est là que tu te cachais bonhomme? Laughing 
On t'a cherché partout. coucou 
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande


Nombre de messages : 6564
Age : 49
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)   Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 EmptyLun 2 Sep 2013 - 22:44

Salut Arnaud ! salut Very Happy  
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 90673
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)   Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 EmptyJeu 26 Sep 2013 - 2:11

Un DVD Soltesz-Lehnhoff à paraître!
http://www.amazon.fr/Debussy-Pell%C3%A9as-M%C3%A9isande-Claude/dp/B00EVBIL8C/ref=sr_1_14?s=dvd&ie=UTF8&qid=1380154104&sr=1-14

Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 612Vyxe%2BaqL._SL1000_

Bizarrement le Blu-Ray serait moins cher:
http://www.amazon.fr/Debussy-Pell%C3%A9as-M%C3%A9isande-BD-Blu-ray/dp/B00FEMGCB0/ref=sr_1_9?s=dvd&ie=UTF8&qid=1380154104&sr=1-9

En tout cas je ne connais aucun des deux protagonistes principaux...

Extraits ici: https://www.youtube.com/watch?v=RYqdKaWDnos (ouille la prononciation du Pelléas)
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande


Nombre de messages : 6564
Age : 49
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)   Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 EmptyJeu 26 Sep 2013 - 9:19

Mais c'est que ça a l'air pas mal du tout ! Very Happy (Même si, évidemment, ce sont les trois passages les plus racoleurs... Mr.Red )
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97077
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)   Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 EmptyDim 8 Déc 2013 - 17:14

Découvert, donc la captation de la version au Festival Messiaen en 2009. Version avec piano, et c'est la première fois que je suis convaincu !

Il faut dire qu'Anne Le Bozec, comme d'habitude, assure sacrément. Non seulement avec une virtuosité sans faille, mais surtout avec une capacité de recréer des climats sonores incroyables, qui peuvent rivaliser avec les sortilèges orchestraux.

Et puis quelle distribution ! Vourc'h, quand même la meilleure Mélisande soprano de tous les temps ; Henry, passé Golaud, qui mord le rôle à pleines dents ; et puis Mauillon, qui doit être très bien en vrai, mais toujours très métallique lorsqu'il est entendu ou capté de trop près. Et puis j'entends un peu trop le solfège chez lui, comme dans la version Desormière ; ça manque de souplesse et d'adaptations. Ce n'est pas fait pour être chanté exactement.

Malheureusement, ce sont uniquement des extraits : watch?v=wlGHb9dG6Hk . J'aurais aimé tout trouver, ça ressemble à une captation pro, on entend super bien...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 90673
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)   Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 EmptyDim 8 Déc 2013 - 17:22

Henry, je risque de l'aimer davantage en Golaud qu'en Pelléas... j'écouterai ça, merci du tuyau.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97077
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)   Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 EmptyDim 8 Déc 2013 - 17:24

Xavier a écrit:
Henry, je risque de l'aimer davantage en Golaud qu'en Pelléas... j'écouterai ça, merci du tuyau.
Il est plus à son aise, et puis le timbre ne te gênera pas là, clairement. Malheureusement, ce sont des bouts... très évocateurs, mais des bouts. Je n'ai pas encore eu le temps d'activer mes superpouvoirs pour en trouver plus long. Déjà, ça existe !!
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 90673
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)   Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 EmptyVen 27 Déc 2013 - 22:07

Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 51UMJaz6VtL

Aucun élément ou chanteur qui soit exceptionnel, mais on a là une belle réussite d'ensemble tout de même.

A commencer par la mise en scène de Lehnhoff, belle, simple, assez dépouillée (un décor unique changeant, peu d'accessoires), en costumes assez traditionnels, qui devrait satisfaire beaucoup de monde.
Une direction d'acteurs peu spectaculaire mais assez réussie je trouve, servie par de bons acteurs dans l'ensemble.
Le sentiment d'enfermement de Mélisande est très bien retranscrit dans II,2 par exemple.
Et on a rarement vu un Arkel aussi mobile et actif. (on imagine mal que ce soit le père de Geneviève, tenue ici par Doris Soffel, 65 ans passés je crois, mais c'est un détail, et ça nous change du vieux papy sénile)
Très beaux jeux d'éclairage.

Vocalement, les bons points sont pour les deux rôles-titre.
Le Pelléas de Jacques Imbrailo est jeune, baryton puissant et nuancé, avec certes une prononciation perfectible mais dans l'ensemble correcte.
Il est à l'aise sur l'ensemble de la tessiture, mais il semble que ce soit pour le ménager que 2-3 répliques du duo final du IV sont coupées.  Confused  (le la aigü de "Oh! Comme ils s'embrassent loin de nous" devait lui poser problème)
La Mélisande de Michaela Selinger est très mezzo, très femme, assez sûre d'elle, un peu à la Kirchschlager, en un peu moins enflamée. Une belle Mélisande je trouve.
Là aussi de petits défauts de prononciation mais rien de très dérangeant.
Et puis pour ceux qui recherchent la crédibilité scénique, en voilà deux qui font l'affaire. (certes, tous le sont au DVD, que ce soit Archer/Hagley, Alliot-Lugaz/Le Roux, Gilfry/Rey, Croft/Oelze, Degout/Dessay ou Degout/Tsallagova)
Leur duo du III notamment fonctionne vraiment bien.  Smile 

Le Golaud de Le Texier ne se hisse pas au niveau des meilleurs, loin de là, toujours flou de diction et un peu aboyant, mais ça reste un des rôles où il est le plus à sa place je trouve; sans l'illuminer, il ne gâche pas cette version. Scéniquement il est plutôt convaincant.

Ce qui m'embête un peu plus c'est le choix de Wolfgang Schöne et Doris Soffel pour Arkel et Geneviève.
Scéniquement, là aussi en voilà deux qui connaissent leur métier et sont très crédibles, mais vocalement c'est très rustre dans les deux cas, sans être toutefois mal chanté.
Soffel a encore de la voix, mais dans la 2è scène du I c'est trop grave pour elle, dans la 3è c'est nettement mieux. Toutefois c'est plutôt hors style dans l'ensemble.
Des petites approximations de prononciation également pour eux deux. (plus un moment où Schöne se perd complètement dans une phrase au IV)
Un détail d'importance tout de même: c'est Geneviève qui chante les répliques du médecin dans la 2è moitié du dernier acte. Pourquoi pas, mais bon, c'est un changement assez important du texte...

Le plus gros souci c'est Yniold, le gamin est vraiment très très jeune (8 ans tout au plus), et n'a qu'un petit filet de voix extrêmement mal placé; je ne vous parle même pas de la prononciation.  Confused 
Du coup ils ont jugé préférable de supprimer sa scène du IV...

Et voilà le problème, on a là un Pelléas coupé, si si, ça se fait encore.  Neutral 
Scène d'Yniold coupée au IV donc, bon ça me dérange moins que les coupures au II de Tristan, mais quand même.
Et puis ce passage coupé dans le grand duo du IV, ça représente 40 secondes peut-être à peine, mais je n'ai jamais rien entendu de tel, c'est quand même très embêtant, un des passages les plus beaux tout de même...

La direction de Soltesz est plutôt bonne, sans histoires, mais son orchestre est très désavantagé par la prise de son, comme s'il était très loin; dommage.

A voir pour la belle mise en scène et le couple principal, donc, assez remarquable, mais sinon, ce n'est pas le meilleur Pelléas en DVD du point de vue musical. (seconds rôles moyens, orchestre en retrait, coupures, et imperfections de la diction)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97077
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)   Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 EmptySam 28 Déc 2013 - 1:19

Je suis allé voir les extraits en ligne... je n'étais pas sûr d'aimer Lehnhoff dans cet univers, moins « carré » que le sien, généralement sobre et respectueux. Effectivement, je suis à la fois convaincu de ce que je devine et un peu dubitatif, je ne suis pas sûr que ça m'emporte très loin en définitive.

Côté distribution, ça fait moyennement envie : un baryton assez vaillant, une Mélisande très femme – encore plus vrai avec les gros plans, aucune ambiguïté, elle ressemble plus à une actrice à la mode qu'à une petite créature de la forêt –, Le Texier qui crie (même s'il joue très bien, et je suis d'accord avec toi, c'est probablement son meilleur rôle)...

Donc à part pour Soffel (dont je n'ai pas d'extraits, mais le français n'a jamais été son point fort), je ne suis pas sûr d'avoir vraiment envie de regarder ça...

De toute façon, j'ai deux réservées à Favart pour Braunschweig !  I love you 

Je suis étonné que Soltesz ne soit pas meilleur que tu dis, d'habitude c'est vraiment bon (les extraits étaient trop courts pour en juger, ça avait l'air bien).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 90673
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)   Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 EmptySam 28 Déc 2013 - 1:25

Si si, Soltesz, c'est bien... mais vraiment, les voix sont beaucoup trop mises en avant, et j'ai essayé les deux pistes disponibles, c'était pareil.
Du coup il est difficile de vraiment écouter l'orchestre en détail; mais je n'ai rien de mauvais à en dire.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97077
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)   Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 EmptySam 28 Déc 2013 - 1:28

Ah oui, ça c'est agaçant. LE truc qui m'insupporte dans les bandes radio des années 50 et 60 (outre les orchestres exécrables Mr. Green). Il y 120 musiciens et la plus belle musique du monde (clairement dans la partie chantée pour Pelléas !), mais ils sont juste là pour le fond sonore...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 90673
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)   Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 EmptySam 28 Déc 2013 - 1:30

Oui mais quand l'orchestre est exécrable, ça se justifie, en quelque sorte.  Smile 

Là c'est juste dommage.

Au début je me suis dit tiens c'est pas fort, j'ai monté le son, encore monté... et puis Le Texier m'a aboyé dans les oreilles.  Laughing 
Du coup même Yniold passe l'orchestre, alors qu'on entend bien qu'il est inaudible du 5è rang.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97077
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)   Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 EmptySam 28 Déc 2013 - 1:36

Xavier a écrit:
Du coup même Yniold passe l'orchestre, alors qu'on entend bien qu'il est inaudible du 5è rang.
... alors que tu aurais payé cher pour ne pas l'entendre.  cat 
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 90673
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)   Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 EmptySam 28 Déc 2013 - 13:41

DavidLeMarrec a écrit:
Xavier a écrit:
Debussy: Pelléas et Mélisande/Karajan 1962 (Gui, Güden, Waechter)

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Surprised Guezguezé ? Surprised

Et qui est ce Gui ?

Henri Gui, apparemment le même qu'Henry Guy chez Maazel... bref, c'est une bande radio et de toute façon c'est tout pourri.  Laughing  (à part Waechter qui se défend à peu près)
Je n'en ai écouté que 45 minutes...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97077
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)   Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 EmptySam 28 Déc 2013 - 14:20

C'est commercialisé ?

Parce que Güden et Karajan à cette époque me rendent très curieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 90673
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)   Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 EmptySam 28 Déc 2013 - 14:40

DavidLeMarrec a écrit:
C'est commercialisé ?  

Je pense que tu serais au courant.  Smile 
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97077
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)   Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 EmptySam 28 Déc 2013 - 14:46

Ben oui, mais normalement même pour les trucs un peu interlopes, je les vois passer. Là, je n'ai rien vu venir.

Bon, de toute façon j'ai plusieurs Pelléas de retard, et il me reste les trois derniers actes de Pilou...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 90673
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)   Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 EmptyMer 1 Jan 2014 - 3:03

Je viens d'écouter un extrait du II par Coppola, avec notamment Panzéra.
C'est quand même un peu du sport d'écouter ça.  Smile 
Bon évidemment le son a son âge... mais surtout ce n'est pas en place rythmiquement...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97077
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)   Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 EmptyMer 1 Jan 2014 - 4:17

Xavier a écrit:
Bon évidemment le son a son âge... mais surtout ce n'est pas en place rythmiquement...
Je l'attendais. Smile Ce n'est pas très grave, si c'est du côté des chanteurs. Quand j'entends Joachim ou Mauillon solfégier, ça ne fonctionne pas pour moi, il faut forcément un peu de liberté.

Ok, là c'est plus que ça, mais ça a énormément de charme, même l'orchestre diaphane de Coppola.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 90673
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)   Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 EmptyMer 1 Jan 2014 - 4:25

Il y a quand même une différence entre prendre des libertés avec la mise en place exacte d'un triolet avec un demi-soupir, ce genre de choses, et avoir tout simplement un temps de retard pendant deux mesures.
J'ai quand même du mal à prendre du plaisir avec ça...
J'ai écouter la version Truc, c'est peut-être un peu mieux, il y a une très belle Geneviève (Claire Croiza), mais le Pelléas est vraiment impossible, c'est même plus daté ou maniéré là, je ne trouve pas les mots...

Bon, il faut que j'écoute le reste de Coppola.  Smile
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97077
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)   Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 EmptyMer 1 Jan 2014 - 16:54

Xavier a écrit:
Il y a quand même une différence entre prendre des libertés avec la mise en place exacte d'un triolet avec un demi-soupir, ce genre de choses, et avoir tout simplement un temps de retard pendant deux mesures.
Non, mais je te taquinais un peu, hein. Moi, ça ne me dérange pas, dans Pelléas tout est si suspendu et brouillé...

Truc, j'aime moins l'orchestre, et puis la distribution n'est pas de la même trempe que Panzéra et Vanni-Marcoux (effectivement il y a un Pelléas bizarre, que je ne déteste pas au demeurant).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 90673
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)   Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 EmptyMer 1 Jan 2014 - 19:04

DavidLeMarrec a écrit:
Non, mais je te taquinais un peu, hein. Moi, ça ne me dérange pas, dans Pelléas tout est si suspendu et brouillé...

Pour moi c'est à peu près l'inverse: ce "brouillage" est extrêmement précis, et avoir un ou deux temps de retard mélange des harmonies parfois tout à fait contradictoires, donc c'est extrêmement gênant.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 90673
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)   Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 EmptyVen 3 Jan 2014 - 17:48

J'écoute l'ensemble des extraits de Coppola.

Panzéra change toutes les notes aigües (quand il ne se plante pas aussi rythmiquement), et de l'autre côté on a un Golaud très clair avec Emile Vanni-Marcoux, donc pas de contraste quasiment entre les deux, ce qui n'est pas si gênant que ça vu qu'ils n'ont pas de scène ensemble ici et qu'il s'agit d'extraits vraiment piochés à droite à gauche, parfois on a un interlude et pas la scène qui vient ensuite, parfois on a une scène Golaud-Mélisande sans Mélisande...
Bon enfin, à l'arrivée je n'en retire pas grand chose de bouleversant ou de follement intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 90673
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)   Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 EmptyVen 10 Jan 2014 - 0:30

Scriabineux a écrit:
le regretté Patrice Chéreau (sa vision de Pelléas m'avait déjà conquis en dépit du fait que j'ai du mal avec cette oeuvre)

J'ignorais totalement que Chéreau avait fait un Pelléas; c'était avec qui, et où?
Revenir en haut Aller en bas
Scriabineux
Néophyte



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 06/01/2014

Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 Empty
MessageSujet: lapsus    Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 EmptyVen 10 Jan 2014 - 0:45

évidemment que tu ne connais pas puisque c'est moi qui ai raconté n'importe quoi, je pensais à Peter Stein dans Pelléas (avec Boulez il me semble) une bonne version sans être légendaire, mais dans la mesure où cet opéra est bien loin d'être un de mes préféré, elle me convient largement.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 90673
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)   Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 EmptyVen 10 Jan 2014 - 0:52

Ah oui ça m'étonnait aussi, car Chéreau n'a pas fait 50 mises en scène d'opéra, et elles sont toutes très connues.

J'aime bien cette mise en scène de Stein, très belle d'un point de vue esthétique.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97077
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)   Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 EmptyVen 10 Jan 2014 - 1:00

Les escaliers du troisième tableau du premier acte sont même carréments merveilleux.  I love you 

Tout n'est pas au même niveau d'inspiration, mais dans le genre tradi, c'est vraiment très chouette. (Étonnant que tu n'en aies pas trouvé d'autres, en revanche, parce que ce n'est pas non plus une lecture particulièrement singulière.)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 90673
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)   Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 EmptyVen 10 Jan 2014 - 1:06

Il faut les trouver, aussi... en DVD il n'y en a pas d'autres du genre.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97077
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)   Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 EmptyVen 10 Jan 2014 - 1:16

Dans le genre poétique-pas-trop-subversif, il y a Wilson et les extraits de Py dans le film de Béziat. Et puis Braunschweig est passé à la télé, et Pelly (que je n'aime pas trop, cela dit) n'est pas non plus très subversif. Ça en fait quelques-uns plus ou moins dans ce type d'univers, même si aucun n'est littéral comme Stein.

C'est d'ailleurs une sacrée gageure, la littéralité sans lourdeur dans Pelléas !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 90673
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)   Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 EmptyVen 10 Jan 2014 - 1:20

Wilson c'est dans le genre Wilson... je n'arrive pas à mettre ça dans le traditionnel, c'est quand même assez différent.
Et les extraits de Py, bah oui mais ce sont juste des extraits... pas sûr que dans l'ensemble ça soit si traditionnel que ça. (dommage que ce n'ait pas été filmé et publié en entier)
Pelly, oui mais ce n'est pas dans l'imagerie traditionnelle de Pelléas comme c'est le cas de Stein.
Braunschweig oui, c'est quand ils veulent qu'ils sortent le DVD! (même si là aussi, je trouve l'esthétique un peu différente tout de même)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97077
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)   Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 EmptySam 11 Jan 2014 - 2:24

Je parlais bien de lectures plutôt contemplatives et pas trop choquantes... aucune de celles que j'ai citées n'est dans la veine traditionnelle. Plutôt « moderne neutre », si l'on veut – bien que dans des langages visuels et des logiques dramatiques très divergents.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 90673
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)   Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 EmptyDim 2 Fév 2014 - 2:20

Levine 1988

Pelléas.................Douglas Ahlstedt
Mélisande...............Frederica von Stade
Golaud..................José Van Dam
Arkel...................John Macurdy
Geneviève...............Jocelyne Taillon

J'aime décidément beaucoup ce que Levine fait de Pelléas. C'est lent, assez sombre, il laisse parfois plus de temps à ses chanteurs que ce qu'on entend habituellement dans certains passages, le temps pris sur certains enchaînements harmoniques est également très bienvenu je trouve. Le son est profond, creusé.
Bon là la qualité de l'enregistrement appauvrit un peu tout cela, mais ça reste vraiment beau.
J'aime toujours beaucoup Von Stade, par contre il y a un Pelléas auquel il faut s'habituer; il ne prononce pas mal du tout par rapport à beaucoup d'anglo-saxons, mais il a un côté Fouchécourt ou quelque chose comme ça qui ne colle pas vraiment, on n'arrive pas à y croire.
Macurdy est moins horrible que Hines dans la version de 83, m'enfin ça reste pas génial.

-------

https://classik.forumactif.com/viewtopic.forum?t=7475
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Debussy - Pelléas et Mélisande (2)   Debussy - Pelléas et Mélisande (2) - Page 20 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Debussy - Pelléas et Mélisande (2)
Revenir en haut 
Page 20 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20
 Sujets similaires
-
» Debussy - Pelléas et Mélisande
» Debussy - Pelléas et Mélisande (3)
» Debussy - Pelléas et Mélisande
» Opéra-Comique - Pelléas et Mélisande (Debussy) 2014
» Fauré: Pelléas et Mélisande

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: