Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-56%
Le deal à ne pas rater :
Trottinette électrique pliable – GO RIDE 80HYBRID
110 € 249 €
Voir le deal

 

 Mozart - Don Giovanni

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 12 ... 20  Suivant
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85142
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Mozart - Don Giovanni - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni   Mozart - Don Giovanni - Page 4 EmptyDim 7 Oct 2007 - 15:59

calbo a écrit:
des goûts et des couleurs ne se discutent pas.

Pourtant il me semble qu'on est là pour en discuter justement. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Mozart - Don Giovanni - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni   Mozart - Don Giovanni - Page 4 EmptyDim 7 Oct 2007 - 16:44

C'est bien vrai ça.
D'ailleurs, le dernier Solti c'est celui avec Terfel, non ? Si c'est le cas je l'ai déjà écouté et j'avais plutôt aimé, sauf peut être la Elvira de Murray qui gâchait un peu le tableau... M'enfin il faudrait que je réécoute, j'ai tendance à changer d'avis tous les mois... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 49
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Mozart - Don Giovanni - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni   Mozart - Don Giovanni - Page 4 EmptyDim 7 Oct 2007 - 18:16

Wolferl a écrit:
C'est bien vrai ça.
D'ailleurs, le dernier Solti c'est celui avec Terfel, non ? Si c'est le cas je l'ai déjà écouté et j'avais plutôt aimé, sauf peut être la Elvira de Murray qui gâchait un peu le tableau... M'enfin il faudrait que je réécoute, j'ai tendance à changer d'avis tous les mois... Rolling Eyes

C'est celui ci et si je l'ai c'est pour une autre raison. Ceci dit je suis d'accord avec toi, Murray n'est vraiment pas géniale en Elvira.

Citation :
Pourtant il me semble qu'on est là pour en discuter justement

hehe siffle
Revenir en haut Aller en bas
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

Mozart - Don Giovanni - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni   Mozart - Don Giovanni - Page 4 EmptyDim 7 Oct 2007 - 23:08

Est-ce quelqu'un en saurait davantage sur l'enregistrement de Mitropoulos à Salzbourg que Myto Historical vient de publier, par rapport à la légendaire version Sony ?
Tout semble identique sauf les dates: Sony: 24/07/56 ; Myto: 27/07/56 (d'après Abeille)
Alors, erreur de date de la part d'un des éditeurs ou bien enregistrements de 2 représentations vraiment différentes ?
Revenir en haut Aller en bas
Kia
vomi
Kia

Nombre de messages : 6939
Age : 34
Date d'inscription : 21/10/2006

Mozart - Don Giovanni - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni   Mozart - Don Giovanni - Page 4 EmptyLun 8 Oct 2007 - 0:57

...erreur chez Abeille, ce sont les mêmes.
Revenir en haut Aller en bas
*Nico
Mélomane chevronné
*Nico

Nombre de messages : 3601
Date d'inscription : 10/10/2007

Mozart - Don Giovanni - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni   Mozart - Don Giovanni - Page 4 EmptyMer 10 Oct 2007 - 11:41

Moi je trouve que ce que fait Jacobs avec Mozart est génial et en tout cas super intéressant car atypique, nouveau et surtout très intelligent.
Je ne pense pas qu'il surfe sur une pseudo vague baroqueuse mais qu'il propose sa vision à lui, en intégrant tout ce qui a été fait en matière d'interprétations depuis des dizaines d'années. Comme ça a été dit plus haut, c'est un chef moderne qui propose de très belles choses.
Après, je suis étonné par exemple du bloquage de Calbo Wink sur ses Mozart ! A l'heure actuelle je crois (avec ce qui a été dit plus haut) que c'est comme ça que l'on doit interpréter Mozart. C'est plein de couleurs, de vie, de rhytme, de contrastes et globalement de belles voix (si, si).
Alors certes Maazel et Solti c'est beau, mais je trouve Jacobs bien plus interessant. Et je crois qu'il connait vraiment bien cette période musicale. En tout cas quand j'écoute ses Haydn (les Saisons, les symphonies), ses Mozart (les Da Ponte, les symphonies 39-41) je suis conquis.

J'écoute actuellement Don Giovanni et je me régale ( c'est le principal)

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Mozart - Don Giovanni - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni   Mozart - Don Giovanni - Page 4 EmptyMer 10 Oct 2007 - 17:46

Pour moi le meilleur mozartien qui soit c'est Bruno Walter Twisted Evil

Mais je ne pense pas qu'il ait fait de Don Giovanni.
Revenir en haut Aller en bas
Kia
vomi
Kia

Nombre de messages : 6939
Age : 34
Date d'inscription : 21/10/2006

Mozart - Don Giovanni - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni   Mozart - Don Giovanni - Page 4 EmptyMer 10 Oct 2007 - 18:08

Spiritus a écrit:

Mais je ne pense pas qu'il ait fait de Don Giovanni.
Je crois qu'il existe un disque avec des extraits ( avec Steber,Pinza)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89387
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mozart - Don Giovanni - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni   Mozart - Don Giovanni - Page 4 EmptyMer 10 Oct 2007 - 21:37

Il existe deux versions intégrales sur le marché par Walter :
- Bampton/Sayao(Zer.)/Kullman/Pinza/Kipnis(Lep.), au Met. Paru chez Naxos.
- Rethberg/Pinza/V.Lazzari (Wiener). Version d'une très belle urgence, et avec la merveilleuse ingéniosité et la voix ronde de Lazzari. Rethberg est forcément étrange, un peu en force, une Anna-Hernani. Quant à Pinza, le goût est franchement détestable, avec ses éclats et ses apoggiatures expressives (ascoltando ti sto'ho). Mais l'ensemble fonctionne remarquablement - le bon versant de Walter.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Mozart - Don Giovanni - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni   Mozart - Don Giovanni - Page 4 EmptyJeu 11 Oct 2007 - 13:20

Walter a un mauvais versant ? Shocked Smile
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Mozart - Don Giovanni - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni   Mozart - Don Giovanni - Page 4 EmptyJeu 18 Oct 2007 - 13:18

J'ai déplacé la sempiternelle discussion sur l'interprétation baroque versus romantique vers le topic adéquat.

https://classik.forumactif.com/general-f1/musique-romantique-et-interpretation-baroque-t1885-80.htm
Revenir en haut Aller en bas
AndrewKillox
Néophyte


Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 16/05/2008

Mozart - Don Giovanni - Page 4 Empty
MessageSujet: mes disques d'initiation   Mozart - Don Giovanni - Page 4 EmptySam 17 Mai 2008 - 20:32

Tout a déjà été dit sur ces gravures illustres, mais je ne peux pas m'empêcher de placer ici un post que j'avais écrit pour un autre forum:

Une discographie de l’opéra roi ? Rabâché peut-être, périlleux sans doute, mais probablement essentiel pour permettre d’entrer dans cet univers que Mozart a ouvert à l’universalité justement. Don Juan nous est familier à tous, mythe de tous les âges, et Mozart y est pour beaucoup si pas pour tout. En suivant l’histoire des enregistrements, voici une sélection des compte-rendus qui m’ont permis de découvrir d’abord, d’aimer ensuite, et combien !, cette oeuvre inépuisable.

1/Du festival de Glyndebourne, la version de Fritz BUSCH (Brownlee, Souez, Helletsgruber, Pataky,...) 06-07/1936, le socle sur lequel j’ai construit mon rapport à l’oeuvre.

2/Bruno WALTER en 1937 (Pinza, Rethberg,...) enfiévré !

3/FURTWANGLER en 1953(son plus aléatoire, commendatore plus convainquant), et en 1954, EMI références, mieux enregistré. Sombre, métaphysique, essentiel, l’autre base de mon apprentissage.

4/MITROPOULOS en 1956 chez Sony. Siepi est pour moi le Don Giovanni suprême, et que dire de Della Casa, Simoneau... ? Peut-être la version que je préfère.

5/la version classique de GIULINI, EMI, en 1960. Avec Schwarzkopf, Sutherland, Sciutti,...

Je ne peux passer sous silence les réussites de Karl Böhm (Grümmer, Jurinac, Simoneau... !), de Solti 1996 Decca, Harnoncourt, Östmann, ni Krips en 1955. Voici qui devrait aider à tous les départs et tous les voyages !
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 49
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Mozart - Don Giovanni - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni   Mozart - Don Giovanni - Page 4 EmptyMer 21 Mai 2008 - 17:09

Tu pourrais nous en dire plus sur les cinq versions que tu présentes s'il te plait? parce que je ne vois rien qui pourrait aider un(e) néophyte à choisir un enregistrement plus qu'un autre.
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Mozart - Don Giovanni - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni   Mozart - Don Giovanni - Page 4 EmptyMer 21 Mai 2008 - 17:10

C'est très simple, tu achètes Bruno Walter. fleurs
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89387
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mozart - Don Giovanni - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni   Mozart - Don Giovanni - Page 4 EmptyMer 21 Mai 2008 - 17:13

AndrewKillox a écrit:
1/Du festival de Glyndebourne, la version de Fritz BUSCH (Brownlee, Souez, Helletsgruber, Pataky,...) 06-07/1936, le socle sur lequel j’ai construit mon rapport à l’oeuvre.

2/Bruno WALTER en 1937 (Pinza, Rethberg,...) enfiévré !

3/FURTWANGLER en 1953(son plus aléatoire, commendatore plus convainquant), et en 1954, EMI références, mieux enregistré. Sombre, métaphysique, essentiel, l’autre base de mon apprentissage.

4/MITROPOULOS en 1956 chez Sony. Siepi est pour moi le Don Giovanni suprême, et que dire de Della Casa, Simoneau... ? Peut-être la version que je préfère.

5/la version classique de GIULINI, EMI, en 1960. Avec Schwarzkopf, Sutherland, Sciutti,...

Je ne peux passer sous silence les réussites de Karl Böhm (Grümmer, Jurinac, Simoneau... !), de Solti 1996 Decca, Harnoncourt, Östmann, ni Krips en 1955. Voici qui devrait aider à tous les départs et tous les voyages !
C'est amusant : je ne suis d'accord avec à peu près rien de tout ça... Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Mozart - Don Giovanni - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni   Mozart - Don Giovanni - Page 4 EmptyMer 21 Mai 2008 - 17:15

Ca, on sait. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 49
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Mozart - Don Giovanni - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni   Mozart - Don Giovanni - Page 4 EmptyMer 21 Mai 2008 - 17:17

Spiritus a écrit:
C'est très simple, tu achètes Bruno Walter. fleurs

Perso j'ai déjà cette version et elle suffit à mon bonheur. siffle

http://www.amazon.fr/Mozart-Giovanni-Fleming-Pertusi-Scaltriti/dp/B0000042GY/sr=1-1/qid=1164045608/ref=sr_1_1/171-8606378-3384269?ie=UTF8&s=music

J'ai aussi le DVD de la production du met (2000) avec Terfel et F.Furlanetto. Je n'en rajouterai donc pas une troisième, à moins que tu ne me convainques d'acheter la version Walter.
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Mozart - Don Giovanni - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni   Mozart - Don Giovanni - Page 4 EmptyMer 21 Mai 2008 - 17:28

Bah c'est très excitant, réjouissant même. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 49
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Mozart - Don Giovanni - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni   Mozart - Don Giovanni - Page 4 EmptyMer 21 Mai 2008 - 17:29

Spiritus a écrit:
Bah c'est très excitant, réjouissant même. Very Happy

Mais encore? siffle
Revenir en haut Aller en bas
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Mozart - Don Giovanni - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni   Mozart - Don Giovanni - Page 4 EmptyMer 21 Mai 2008 - 20:09

DavidLeMarrec a écrit:
AndrewKillox a écrit:
1/Du festival de Glyndebourne, la version de Fritz BUSCH (Brownlee, Souez, Helletsgruber, Pataky,...) 06-07/1936, le socle sur lequel j’ai construit mon rapport à l’oeuvre.

2/Bruno WALTER en 1937 (Pinza, Rethberg,...) enfiévré !

3/FURTWANGLER en 1953(son plus aléatoire, commendatore plus convainquant), et en 1954, EMI références, mieux enregistré. Sombre, métaphysique, essentiel, l’autre base de mon apprentissage.

4/MITROPOULOS en 1956 chez Sony. Siepi est pour moi le Don Giovanni suprême, et que dire de Della Casa, Simoneau... ? Peut-être la version que je préfère.

5/la version classique de GIULINI, EMI, en 1960. Avec Schwarzkopf, Sutherland, Sciutti,...

Je ne peux passer sous silence les réussites de Karl Böhm (Grümmer, Jurinac, Simoneau... !), de Solti 1996 Decca, Harnoncourt, Östmann, ni Krips en 1955. Voici qui devrait aider à tous les départs et tous les voyages !
C'est amusant : je ne suis d'accord avec à peu près rien de tout ça... Smile
Détail incongru : moi aussi... Surprised
"Siepi est pour moi le Don Giovanni suprême, et que dire de Della Casa" Shocked
Revenir en haut Aller en bas
sofro
Tonton
sofro

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

Mozart - Don Giovanni - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni   Mozart - Don Giovanni - Page 4 EmptyMer 21 Mai 2008 - 22:17

AndrewKillox a écrit:
Tout a déjà été dit sur ces gravures illustres, mais je ne peux pas m'empêcher de placer ici un post que j'avais écrit pour un autre forum:

Une discographie de l’opéra roi ? Rabâché peut-être, périlleux sans doute, mais probablement essentiel pour permettre d’entrer dans cet univers que Mozart a ouvert à l’universalité justement. Don Juan nous est familier à tous, mythe de tous les âges, et Mozart y est pour beaucoup si pas pour tout. En suivant l’histoire des enregistrements, voici une sélection des compte-rendus qui m’ont permis de découvrir d’abord, d’aimer ensuite, et combien !, cette oeuvre inépuisable.

1/Du festival de Glyndebourne, la version de Fritz BUSCH(*) (Brownlee, Souez, Helletsgruber, Pataky,...) 06-07/1936, le socle sur lequel j’ai construit mon rapport à l’oeuvre.

3/FURTWANGLER en 1953(**)

(*) le DG le plus mozartien
(**)...avec le meilleur Commandeur que je connaisse...

Mes versions préférées n'ont pas été oubliées...

Mozart - Don Giovanni - Page 4 Secret Maintenant n'écoute pas les voyous de ce forum...
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 29
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Mozart - Don Giovanni - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni   Mozart - Don Giovanni - Page 4 EmptyMer 21 Mai 2008 - 22:19

Je n'ai pas lu le fil en entier, mais j'aime bien le Don Gio de Milnes qui est un peu hors style, mais ce n'est pas grave. fleurs
Revenir en haut Aller en bas
AndrewKillox
Néophyte


Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 16/05/2008

Mozart - Don Giovanni - Page 4 Empty
MessageSujet: être d'accord...de quartes et de quintes   Mozart - Don Giovanni - Page 4 EmptyJeu 22 Mai 2008 - 19:23

L'exercice de la discographie comparée, et mieux commentée, se heurte à un obstacle probablement aussi incompressible qu'inévitable. Arrive toujours un moment où la subjectivité, l'historicité de l'écrivain, qui dans mon cas l'est si peu, colorent sa vision, le détournent de l'objectivité et de l'universalité. Pour ceux qui ne goûtent pas un long débat épistémologique, dire simplement que mon propos est d'avantage l'expression, l'inspiration que la synthèse rationnelle. Je ne parle qu'en mon nom, comment pourrais-je faire autre chose?, je témoigne de ce qui me touche et m'a touché, nos ressentis changent, de ce que j'aime, de ce qui me rend heureux.
Ainsi des cinq versions sus-citées.
Elles ne sont pas des références auxquelles il convient de confronter, affronter?, les autres lectures qui enchantent tel ou tel, mais d'autres regards humains qui constituent autant d'occasions d'enrichir son rapport à l'oeuvre.
Au fond, il ne s'agit que d'autres façons d'être heureux. Propositions, sans obligation, ouvertes aux désaccords salutaires...

Vivi felici!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89387
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mozart - Don Giovanni - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni   Mozart - Don Giovanni - Page 4 EmptyJeu 22 Mai 2008 - 20:15

On est bien d'accord. Smile C'est précisément pour cela que je n'ai pas pris la peine bien inutile de démonter un à un ce qui est de l'ordre de la préférence personnelle.

Disons qu'on a fait des progrès dans les modes de jeu (je ne parle pas des baroqueux, Marriner suffit tout à fait). A part Walter et Mitropoulos (bien sûr), ces versions manquent d'urgence, et toutes d'élégance, à mes oreilles.

Busch a du charme, mais sérieusement vieilli dans le style, qui reste un peu prudent, pour en faire une version de chevet chez moi, mais je comprends qu'on aime.

Pour Furtwängler, de la poésie, mais le drame sombre un peu, avec ces tempi...

Pour Walter, oui, un élan assez fou, pour Mitropoulos, une version totalement unique, avec un drame qui vous saisit immédiatement (qui s'essoufle un brin à la fin du I, cependant). Mais sur le détail, la vulgarité de Pinza, le confort de Siepi et au contraire l'inconfort de Della Casa dans Mozart (et en italien...) font que nous divergeons nettement. Pour Walter, c'est d'abord Virgilio Lazzari que j'aurais cité !

Enfin cette version Giulini me paraît, elle, sans réelle question de goût, une fausse gloire qui pèche de tous les côtés (le drame, le style, l'adéquation des chanteurs, leur forme du jour...). Version "de référence" extrêmement controversée, de toute façon, chacun l'encensant (lorsqu'on est conformiste comme Sofro) l'abrutissant d'injures (lorsqu'on est clairvoyant comme moi).

bounce
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89387
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mozart - Don Giovanni - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni   Mozart - Don Giovanni - Page 4 EmptyJeu 22 Mai 2008 - 20:15

sofro a écrit:
AndrewKillox a écrit:
Tout a déjà été dit sur ces gravures illustres, mais je ne peux pas m'empêcher de placer ici un post que j'avais écrit pour un autre forum:

Une discographie de l’opéra roi ? Rabâché peut-être, périlleux sans doute, mais probablement essentiel pour permettre d’entrer dans cet univers que Mozart a ouvert à l’universalité justement. Don Juan nous est familier à tous, mythe de tous les âges, et Mozart y est pour beaucoup si pas pour tout. En suivant l’histoire des enregistrements, voici une sélection des compte-rendus qui m’ont permis de découvrir d’abord, d’aimer ensuite, et combien !, cette oeuvre inépuisable.

1/Du festival de Glyndebourne, la version de Fritz BUSCH(*) (Brownlee, Souez, Helletsgruber, Pataky,...) 06-07/1936, le socle sur lequel j’ai construit mon rapport à l’oeuvre.

3/FURTWANGLER en 1953(**)

(*) le DG le plus mozartien
(**)...avec le meilleur Commandeur que je connaisse...

Mes versions préférées n'ont pas été oubliées...

Mozart - Don Giovanni - Page 4 Secret Maintenant n'écoute pas les voyous de ce forum...
Dites, Sofro, je vous rejoins très volontiers sur le Commandeur d'Arié, mais franchement, expliquez-moi ce que c'est "le plus mozartien"... Quels sont les critères qui permettent de l'authentifier, je suis si impatient.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89387
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mozart - Don Giovanni - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni   Mozart - Don Giovanni - Page 4 EmptyJeu 22 Mai 2008 - 20:17

Elvira a écrit:
Je n'ai pas lu le fil en entier, mais j'aime bien le Don Gio de Milnes qui est un peu hors style, mais ce n'est pas grave. fleurs
C'est surtout la direction lumineuse de Böhm qui vaut le détour !

Milnes se balade un peu trop, en fait, ça manque un peu d'enjeu. Mais c'est très très bien, même si le timbre métallique fait étrange ici.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Mozart - Don Giovanni - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni   Mozart - Don Giovanni - Page 4 EmptyJeu 22 Mai 2008 - 20:48

DavidLeMarrec a écrit:
Elvira a écrit:
Je n'ai pas lu le fil en entier, mais j'aime bien le Don Gio de Milnes qui est un peu hors style, mais ce n'est pas grave. fleurs
C'est surtout la direction lumineuse de Böhm qui vaut le détour !

Milnes se balade un peu trop, en fait, ça manque un peu d'enjeu. Mais c'est très très bien, même si le timbre métallique fait étrange ici.
Ca fait un bon moment que j'aimerais entendre cette version de Böhm, mais je n'ai que celle en allemand avec London (viking). C'est mieux encore ?
Revenir en haut Aller en bas
sofro
Tonton
sofro

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

Mozart - Don Giovanni - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni   Mozart - Don Giovanni - Page 4 EmptyDim 25 Mai 2008 - 11:21

DavidLeMarrec a écrit:
Dites, Sofro, je vous rejoins très volontiers sur le Commandeur d'Arié, mais franchement, expliquez-moi ce que c'est "le plus mozartien"... Quels sont les critères qui permettent de l'authentifier, je suis si impatient.

Voilà, voilà... J'arrive !

Pourquoi peut-on penser que cette version est la plus mozartienne ? Je trouve la direction de Fritz Busch intelligente, spirituelle, vive, poétique, théâtrale, d'une grande pertinence pour accompagner les lignes de chants, et imprégnée d'un climat magique indéfinissable, particulièrement apte à favoriser les remontées de l'imaginaire (chez moi du moins !).
Ajoutez que Baccaloni, savoureux et trucculent sans sacrifier son naturel, est à mon avis le meilleur Leporello de la discographie (les autres semblent patauds à côté), que j'ai une admiration particulière pour Ina Souez et K V Pataky, et vous comprendrez pourquoi je place cette version au premier rang !
La prise de son exceptionnelle pour l'époque rend cette version tout à fait écoutable.

Avez-vous d'autres questions Question

Je suis prêt à livrer tous les éclairages que vous souhaitez nécessaires, apportant dans la mesure de mes modestes moyens ma quote part à l'édification grandiose de votre vaste projet culturel personnel... siffle
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89387
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mozart - Don Giovanni - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni   Mozart - Don Giovanni - Page 4 EmptyDim 25 Mai 2008 - 14:11

sofro a écrit:
Voilà, voilà... J'arrive !

Pourquoi peut-on penser que cette version est la plus mozartienne ? Je trouve la direction de Fritz Busch intelligente, spirituelle, vive, poétique, théâtrale, d'une grande pertinence pour accompagner les lignes de chants, et imprégnée d'un climat magique indéfinissable, particulièrement apte à favoriser les remontées de l'imaginaire (chez moi du moins !).
Oui, mais ça c'est parfaitement fantasmatique, ça n'augure en rien d'un style mozartien...


Citation :
Ajoutez que Baccaloni, savoureux et trucculent sans sacrifier son naturel, est à mon avis le meilleur Leporello de la discographie (les autres semblent patauds à côté),
Forcément, si votre référence "à côté" est Taddei. Rolling Eyes

Sesto Bruscantini et Virgilio Lazzari, voire Karl Christian Kohn sont bien plus intéressants à mon avis.


Citation :
La prise de son exceptionnelle pour l'époque rend cette version tout à fait écoutable.
Oui, tout à fait, c'est une bonne version. Il y a un côté figé et pas très en style, mais une certaine fraîcheur aussi.
Cela dit, j'ai un peu plus de mal à croire à l'histoire qu'on me raconte, mise à distance oblige. Mais ce n'est pas forcément la faute de Busch, ça !!
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Mozart - Don Giovanni - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni   Mozart - Don Giovanni - Page 4 EmptyMer 11 Juin 2008 - 23:16

Découverte tout à l'heure du Don Giovanni de Jacobs qui confime ce que j'en avais pensé lors du concert de l'année dernière... Smile

Ici sensiblement la même approche, très dynamique et qui veut redonner un coup de jeune à l'oeuvre qui en a bien besoin. On va ici plus loin dans les partis pris qu'avec Harnoncourt qui reste encore un peu à mi-chemin, ou qu'Östman qui souffre plutôt d'un déséquilibre au niveau des interprêtes. Les tempi de Jacobs sont assez rapides, surtout comparés aux habitudes postromantiques de jouer l'Ouverture, le final du premier acte et un certain nombre des duos et arias deux fois plus lentement qu'indiqué sur la partition - mais ça ce n'est pas une découverte. Le tout est donc beaucoup plus cohérant et efficace dramatiquement, même si on aimerait parfois qu'il lâche un peu son rythme effréné pour laisser monter les émotions, comme dans le trio des Masques un peu trop rapide à mon goût.
Certains partis pris sont également assez artificiels, comme des changements brutaux de tempo de manière un peu aléatoire, des ralentissements, des suspensions soudaines, ou bien la manie à la fin de chaque ensemble lorsqu'il y a trois cadences, de jouer la deuxième pianissimo et la dernière forte, tout cela pour ponctuer le discours et créer des contrastes, mais qui sonnent parfois un peu faux.
Le Freiburger Barockorchester a des couleurs magnifiques, peut être parfois un manque de clarté mais c'est encore un choix de "pâte sonore" où les vents et les percussions ont souvent la part belle. On rate certains traits, certains contrepoints, mais il nous offre des tableaux tellement beaux que ça compense, ou plutôt que ça explique ce choix. Par exemple la mise en évidence, pendant le final du premier acte, du quatuor censé jouer sur scène est excellente, les dissonances ou étrangetés glissées par Mozart pour évoquer la tentative de viol au milieu de la fête sont ici exacerbées, c'est superbe et surtout très efficace. Petite retenue par contre sur l'utilisation excessive des timbales pendant la scène de la mort de Don Giovanni qui couvre quasiment tout l'orchestre et même le silence qui suit les derniers accords. Jacobs ne nous laisse décidément pas le temps de souffler.
Un petit mot également sur le choix de la version de Vienne qui conserve pour une fois le sympathique duo entre Zerlina et Leporello, comme dans le spectacle, tout en insérant en "appendices" les airs de la version de Prague pour ne pas froisser les auditeurs en manque de nunucheries ténorisantes.
Du côté des interprètes, c'est globalement du très bon et on sent qu'ils sont pour la plupart plutôt jeunes, ce qui donne encore à cette version une vivacité rafraîchissante (ne riez pas). Donc tout d'abord le Dion Giovanni de Johannes Weisser, très jeune comme je viens de le dire, un magnifique baryton central au timbre clair qui peut parfois jouer avec sa voix de manière suprenante (à surveiller ce petit). Un petit accent anglais qui se fait sentir dans les récitatifs mais rien de grave. Le personnage ressemble plus au coureur de jupons vif et audacieux, qui a réellement plus besoin des femmes "que de l'air qu'il respire", qu'à l'image habituelle du séducteur grisonnant et autoritaire. Le Leporello de Regazzo est magnifique, très riche, à la fois un peu bouffon et l'égal de son maître, comme un vieux Don Giovanni nostalgique mais beaucoup plus modéré. Les Anna et Elvira respectivement de Pasichnyk et Pendatschanska (les mêmes qu'au DVD) sont à mon goût un peu trop semblables de timbre, même si la deuxième et tout de même beaucoup plus impliquée - c'est son rôle aussi qui l'exige. La Zerlina de Sunhae Im n'a pas perdu toute la séduction qu'elle avait dévoilé sur scène avec son phrasé et sa voix pétillante, elle est vraiùment irrésistible. Pour le reste, Ottavio très joli, très transparent, et un Commandeur un peu terne au vibrato envahissant.

Donc voilà, une petit tartine uniquement pour décrire cette version vraiment excellente selon moi, aux partis pris pas toujours très subtils mais bien assumés et souvent séduisants... Un Don Giovanni séduisant, que demander de plus ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
andrino
Mélomane averti


Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 14/06/2007

Mozart - Don Giovanni - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni   Mozart - Don Giovanni - Page 4 EmptyVen 13 Juin 2008 - 11:25

En cd, j'ai Krips, Guillini; Boehm; mais volà, je ne me lasse pas d'entendre et de voir, avantage du dvd( n'oublions pas qu'un opera est fait, AUSSI, pour etre vu!!), la version Harnoncourt: parfaite prise de son et mise en scène d'une remarquable lisibilité; regardez donc au 2, la scène ou Don juan demande à son valet d'eloigner Elvira pour tenter de seduire la suivante: un petit bijou !!A coté, Losey parait bousoufflé, pompeux? QUANT à la distribution d' Harnoncourt,elle est tout à fait épatante: Gilfry a le physique de l'emploi, Polgar, veule à souhait dans Leporello, Liliana Nikiteanu craquante Zerline;;;;quant à Bartoli, c'est Bartoli, avec tous ses defauts, une certaine tendance à surjouer, mais quelle fougue !....à recommander totalement.
Revenir en haut Aller en bas
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Mozart - Don Giovanni - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni   Mozart - Don Giovanni - Page 4 EmptyMer 18 Juin 2008 - 23:22

Mozart - Don Giovanni - Page 4 41MMCT39QQL._

Quelqu'un connaîtrait cette version de Norrington ?
Tous les chanteurs me sont inconnus...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89387
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mozart - Don Giovanni - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni   Mozart - Don Giovanni - Page 4 EmptyMer 18 Juin 2008 - 23:31

Wolferl a écrit:
Mozart - Don Giovanni - Page 4 41MMCT39QQL._

Quelqu'un connaîtrait cette version de Norrington ?
Tous les chanteurs me sont inconnus...
Plutôt appétissant !

Lynne Dawson, c'est toujours de grande qualité mais un peu lisse. Argenta est une spécialiste des rôles demi-caractère, elle fait ça très bien. Ainsley est un fantastique ténor-poète, Finley une voix riche, dense, un vrai diseur (très proche d'Allen, en fait). Miles, c'est une grosse basse anglaise très efficace.

Andreas Schmidt, la voix bouge aujourd'hui, mais il a étudié avec DFD, et on sent bien le soin au texte chez lui, même si le matériau n'est pas extraordinaire.

J'imagine que Finley est en Masetto... c'est un peu un outrage, mais qui refuserait le luxe ? Son italien est moyen de toute façon (contrairement à son français parfait.)


Quant à Norrington, c'est assez idéal pour cette musique : ça fait très envie tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14132
Date d'inscription : 14/04/2007

Mozart - Don Giovanni - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni   Mozart - Don Giovanni - Page 4 EmptyMer 18 Juin 2008 - 23:33

DavidLeMarrec a écrit:
ça fait très envie tout ça.

Même le "London Classical Players" Question
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89387
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mozart - Don Giovanni - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni   Mozart - Don Giovanni - Page 4 EmptyMer 18 Juin 2008 - 23:38

WoO a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
ça fait très envie tout ça.

Même le "London Classical Players" Question
Précisément : c'est un superbe ensemble ! Leurs Salieri (avec Bamert), et dans une moindre mesure leurs Beethoven sont splendides. Pour Mozart, c'est tout ce qu'il faut, incisif mais charnu, coloré mais sobre.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Mozart - Don Giovanni - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni   Mozart - Don Giovanni - Page 4 EmptyMer 18 Juin 2008 - 23:39

Du peu que j'ai entendu pour l'instant, la direction est assez bonne, plutôt vive, et l'orchestre ne démérite pas, c'est tout à fait bon, mais niveau chanteur tout semblait un peu lisse.

En tout cas merci David, la description me donne un peu plus envie, je m'y plonge dès que je me le suis procuré (dans deux trois jours) et je vous refait mon petit compte-rendu ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89387
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mozart - Don Giovanni - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni   Mozart - Don Giovanni - Page 4 EmptyJeu 19 Juin 2008 - 0:06

Lisse, c'est très possible avec ces britishes-là ! De toute façon, il faut toujours écouter pour voir si la sauce prend, c'est le plus important.

Mais individuellement, ce sont d'excellents chanteurs, dont certains sont des liedersänger comme Schmidt et Ainsley, des mélodistes hors pair (Finley) ou des baroqueux aguerris (Dawson, Argenta...). Ca fait pas mal de compétences. Ensuite, est-ce que l'équipe est assez engagée pour Don Gio... tu nous le diras !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 53
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Mozart - Don Giovanni - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni   Mozart - Don Giovanni - Page 4 EmptyJeu 19 Juin 2008 - 18:51

Mozart - Don Giovanni - Page 4 Mini_0806190649303736155

J'ai déniché cette version sur Ebay . Depuis le temps que j'entends parler de ce Don Giovanni. je me suis donc lancé.

Je pense que chez Jacobs ce sera sur instruments anciens.
J'ai fait une bêtise ? Quelqu'un connait cette version ?
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85142
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Mozart - Don Giovanni - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni   Mozart - Don Giovanni - Page 4 EmptyJeu 19 Juin 2008 - 18:52

Ma main à couper que Wolferl en a fait un compte-rendu très complet page 9.
Revenir en haut Aller en bas
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 53
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Mozart - Don Giovanni - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni   Mozart - Don Giovanni - Page 4 EmptyJeu 19 Juin 2008 - 18:53

Embarassed . J'ai pas vu
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89387
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mozart - Don Giovanni - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni   Mozart - Don Giovanni - Page 4 EmptyVen 20 Juin 2008 - 0:51

Je rejoins en très grande partie l'avis de Wolferl (clarté superbe de Weisser, réinvention totale par Jacobs)... avec encore plus d'enthousiasme. J'ai eu l'impression de réentendre l'oeuvre pour la première fois : quel plaisir.

Un baroqueux comme toi y trouvera son compte !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Polonsky
Mélomane averti
Polonsky

Nombre de messages : 186
Localisation : Paris
Date d'inscription : 07/11/2007

Mozart - Don Giovanni - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni   Mozart - Don Giovanni - Page 4 EmptyVen 20 Juin 2008 - 1:33

DavidLeMarrec a écrit:
WoO a écrit:


Même le "London Classical Players" Question
Précisément : c'est un superbe ensemble ! Leurs Salieri (avec Bamert), et dans une moindre mesure leurs Beethoven sont splendides. Pour Mozart, c'est tout ce qu'il faut, incisif mais charnu, coloré mais sobre.

Les "London Mozart Players" (LMP) et les "London Classical Players" (LCP) ne sont pas le même orchestre. Bon, ils ont presque le même nom, sont deux orchestres de chambre, mais l'un joue sur instruments modernes (LMP) et l'autre sur instruments "anciens" (LCP).

Les London Classical Players (orchestre fondé par Norrington) n'existent d'ailleurs plus, si je ne m'abuse. Autant je suis sous le charme des London Mozart Players (notamment dans Salieri ou d'autres contemporains de Mozart), bien que cela sonne toujours un peu pareil, autant les musiciens de Norrington sont parfois bons, parfois pas trop.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89387
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mozart - Don Giovanni - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni   Mozart - Don Giovanni - Page 4 EmptyVen 20 Juin 2008 - 9:34

Ah, pardon, effectivement je n'ai jamais fait la différence entre les deux. Rolling Eyes hehe

Peu importe, j'ai trouvé les deux excellents, mais il y a effectivement plus de variété et d'engagement chez ceux de Norrington.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Mozart - Don Giovanni - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni   Mozart - Don Giovanni - Page 4 EmptyDim 22 Juin 2008 - 15:18

A peine sorti de cette version Norrington et je suis vraiment plus que conquis ! Je me demande même si je ne préfère pas à Jacobs...

D'abord, évidemment, la directon de Norrington très vive, plus que Jacobs à mon avis et sans ces "artifices" dont je parlais la dernière fois. Ici c'est rapide mais équilibré, il nous laisse respirer, il y a moins cet impression de flot continu qui peut plaire mais qui pourtant se révèle moins efficace. Et c'est surtout l'efficacité qui est saisissante, la sauce prend, à n'en pas douter. Le malaise du final du premier acte est vraiment dérangeant, et la scène du Commandeur m'a fait sursauter plus d'une fois, j'en avais des sueurs froides (il faut dire que mon angoisse était aussi dûe à une peluche géante, mais ça c'est une autre histoire). Le gros point positif c'est aussi la clarté de la direction et de l'orchestre, pour une fois on entend vraiment tout sans perdre en couleurs, et c'est à mon sens ce qui participe de la montée de la tension (ce que n'a visiblement pas compris Jacobs). J'y ai même entendu des choses que je n'avais jamais repéré auparavant, c'est dire !
Ce sont également les interprètes qui me font émettres quelques réserves en comparaison à la version de Jacobs, et qui me font dire qu'au final les deux soint à garder. Je ne confronte pas les deux uniquement parce que ce sont pour moi deux écoutes récentes et que j'ai besoin d'en faire sortir un vainqueur, mais elles me semblent résoudre de la même recherche. D'où aussi ma réticence à dire que Jacobs "réinvente" Don Giovanni : d'autres l'on fait quinze ou vingt ans avant lui, et pas forcément moins bien.
Ce sont donc pour moi les chanteurs qui font la différence, même si chez Norrington ils ne sont pas non plus mauvais. Le Don Giovanni d'Andreas Schmidt reste plus dans la tradition des baryton-basses du siècle précédent, et parfois dans les duos avec Leporello on en vien à se demander qui est qui, tant le serviteur à un timbre plus riche que son maître. Au final, il n'est pas original et laisse peu de souvenirs, mais ça peut justement donner cette impression de héro complètement fantômatique, qui arrive, manipule des personnages, chante quelques airs complètement impersonnels puis meurt. Un Don Giovanni qui frappe par son absence... pourquoi pas ?
Les autres chanteurs sont en général plutôt bons, notamment Yurisich en Leporello, Argenta qui incarne en effet une Zerlina assez engagée et au timbre magnifique. Lynne Dawson semble au début être une Elvira belle mais peu expressive, mais au fur et à mesure elle se rôde et est tout à fait convainquante à la fin du deuxième acte. Par contre Amanda Halgrimson est vraiment trop peu consistante, aussi bien vocalement que théâtralement, dans les ensemble elle est même couverte par Zerlina, c'est dommage. Comme d'habitude, Ottavio et Masetto plats, vite oubliable (il faut dire que ce ne sont pas les personnages qui me passionnent le plus...) mais le Commandeur de Miles est, c'est vrai, très efficace, rien à redire.

Donc pour moi la direction est vraiment idéale, engagée, vivante, limpide et à la fois colorée, qui dépasse de loin celle de Jacobs. D'ailleurs l'orchestre sur instruments anciens est beaucoup plus subtil, moins rugueux (ce qui peut parfois être une qualité ou bien énervant si trop systématique), on ne sent pas que c'est une lecture "baroque", "néo-classique" ou quoi que ce soit, là c'est véritablement une réinvention...
Revenir en haut Aller en bas
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Mozart - Don Giovanni - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni   Mozart - Don Giovanni - Page 4 EmptyLun 23 Juin 2008 - 13:42

Vous en aviez toujours rêvé mais n'avez jamais osé tenter l'exprécience ?

Voici la compilation des meilleurs cris de Don Giovanni !

http://www.mediafire.com/?mmu0yp2nlzc

01 - London (Böhm)
02 - Siepi (Krips)
03 - Campo (Rosbaud)
04 - Wätcher (Giulini)
05 - Ghiaurov (Klemperer)
06 - Raimondi (Maazel)
07 - Schmidt (Norrington)
08 - Weisser (Jacobs)

J'ai un peu de tendresse pour celui de Siepi (pour une fois), Campo est marrant mais à côté Wätcher est tout mou. Weisser est en effet imporessionnant, mais je n'ai malheureusement pas Allen chez Marriner...
Revenir en haut Aller en bas
Bertrand67
Malheur, Gustave !
Bertrand67

Nombre de messages : 3135
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/08/2006

Mozart - Don Giovanni - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni   Mozart - Don Giovanni - Page 4 EmptyLun 23 Juin 2008 - 13:44

Tu m'as donné envie avec Jacobs... mais mieux vaut les cds ou le Dvd ?
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85142
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Mozart - Don Giovanni - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni   Mozart - Don Giovanni - Page 4 EmptyLun 23 Juin 2008 - 13:55

Wolferl a écrit:
Vous en aviez toujours rêvé mais n'avez jamais osé tenter l'exprécience ?

Voici la compilation des meilleurs cris de Don Giovanni !

http://www.mediafire.com/?mmu0yp2nlzc

01 - London (Böhm)
02 - Siepi (Krips)
03 - Campo (Rosbaud)
04 - Wätcher (Giulini)
05 - Ghiaurov (Klemperer)
06 - Raimondi (Maazel)
07 - Schmidt (Norrington)
08 - Weisser (Jacobs)

J'ai un peu de tendresse pour celui de Siepi (pour une fois), Campo est marrant mais à côté Wätcher est tout mou. Weisser est en effet imporessionnant, mais je n'ai malheureusement pas Allen chez Marriner...

Très marrant, en plus c'est très bien enchaîné! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89387
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mozart - Don Giovanni - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni   Mozart - Don Giovanni - Page 4 EmptyLun 23 Juin 2008 - 13:59

Wolferl a écrit:
Vous en aviez toujours rêvé mais n'avez jamais osé tenter l'exprécience ?

Voici la compilation des meilleurs cris de Don Giovanni !

http://www.mediafire.com/?mmu0yp2nlzc

01 - London (Böhm)
02 - Siepi (Krips)
03 - Campo (Rosbaud)
04 - Wätcher (Giulini)
05 - Ghiaurov (Klemperer)
06 - Raimondi (Maazel)
07 - Schmidt (Norrington)
08 - Weisser (Jacobs)

J'ai un peu de tendresse pour celui de Siepi (pour une fois), Campo est marrant mais à côté Wätcher est tout mou. Weisser est en effet imporessionnant, mais je n'ai malheureusement pas Allen chez Marriner...
Merci ! Wink

Allen fait un la et descend, c'est très proche de Schmidt, Campo et Wächter, mais il y a un effet des ingénieurs, et on dirait que le son s'éloigne, comme s'il tombait dans l'abîme.

J'aime beaucoup Campo, mais Weisser c'est en effet frappant, cette interruption sèche.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Bertrand67
Malheur, Gustave !
Bertrand67

Nombre de messages : 3135
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/08/2006

Mozart - Don Giovanni - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni   Mozart - Don Giovanni - Page 4 EmptyLun 23 Juin 2008 - 14:01

Siepi et le tout dernier sont mes favoris
Revenir en haut Aller en bas
Morloch
Lou ravi
Morloch

Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Mozart - Don Giovanni - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni   Mozart - Don Giovanni - Page 4 EmptyLun 23 Juin 2008 - 14:21

c'est rigolo, Siepi en fait des tonnes, Wächter fait plus imitation de fantôme...
Revenir en haut Aller en bas
http://nhofszandz.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




Mozart - Don Giovanni - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni   Mozart - Don Giovanni - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Mozart - Don Giovanni
Revenir en haut 
Page 4 sur 20Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 12 ... 20  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: