Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Gustav Mahler (1860-1911) (2)

Aller en bas 
+60
bAlexb
Anthony
Mélomaniac
LeRealisateur
Benedictus
Jof
frgirard
dreamer
Onyx
lulu
Blestheme
vinclec
Asinius Pollion
dorel
jerome
Zoroastre
Olivier
saint corentin
mr.hutz
Rav–phaël
Horatio
benvenuto
Kitt
Mariefran
*Nico
Resigned
Parsifal
oleo
Montalte Trout
bluegreen
Magicer
aurele
Francoistit
christophe21
Jules Biron
Polyeucte
Golisande
Utnapištim
maximeg
Octavian
antrav
Wolferl
OYO TOHO
Dave
Cololi
Gaïus
Siegmund
Xavier
Guillaume
Montfort
Анастасия231
Percy Bysshe
Kilban
arnaud bellemontagne
Jaky
DavidLeMarrec
Pelléas
TragicSymph
fgero
kegue
64 participants
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10 ... 20  Suivant
AuteurMessage
kegue
Mélomane chevronné
kegue

Nombre de messages : 3774
Age : 51
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

Gustav Mahler (1860-1911) (2) Empty
MessageSujet: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) EmptyLun 27 Déc 2010 - 11:31

Ce matin, réveil avec la Neuvième Symphonie (1909)

Mahler a passé le cap du tragique été 1907. Il a quitté le vieux continent pour les Etats Unis. Il a mis pas mal de temps avant de marquer cette symphonie du chiffre 9 et il se peut que ce soit la dixième (das lied von der erde, composé en 1908, possédant tous les critères pour être considéré comme une symphonie, mais j'y reviendrai ultérieurement)

Que dire sur cette oeuvre qui ne ressemble à aucune autre, bien que dans une lettre à Bruno Walter, Mahler l'ait comparé à sa quatrième scratch. Il paraît que le premier mouvement serait la continuité de l'adieu du chant de la terre, je n'en suis pas complètement convaincu. Ce qui est sûr, c'est que le choix de la version est très important dans la mesure où l'equilibre des différentes voix est primordial. Une mauvaise balance peut vite mener à une incompréhensible cacophonie.

De par l'ordre de ses mouvements (lent, 3 temps, vif, lent), la neuvième peut être considérée comme le négatif d'une symphonie classique. Dans chaque mouvement, Mahler estompe la forme et la fait évoluer sur des cheminements différents. Le langage aussi a évolué et le contrepoint développé annonce vraiment la seconde école de Vienne dans la mesure où la tonalité semble arriver ici à son terme ; non que l'oeuvre soit atonale mais chaque voix semble défendre sa propre tonalité. D'un autre côté, l'orchestration me semble aussi annoncer Ligeti dans l'évolution lente et quasi intemporelle des masses sonores.

Véritable chant du cygne de Gustav Mahler, la neuvième symphonie adopte un ton résigné (on est ici très loin de la sixième), des idées contradictoires s'y côtoient : depuis les refrains poignants des mouvements lents aux comptines enfantines des mouvements rapides et aux valses jouées par des mauvais orchestres. L'humour est présent certes, mais celui-ci semble dénaturé. On rit ici pour masquer le tragique, et dans ce final boulversant, il n'est plus du tout question de rire.

C'est donc une oeuvre très profonde et dense, qui demande une écoute attentive et une connaissance des oeuvre précédentes pour réussir à entrevoir les arcanes de cette "noix dure à craquer".
Revenir en haut Aller en bas
fgero
Mélomaniaque
fgero

Nombre de messages : 899
Age : 52
Localisation : 78
Date d'inscription : 14/04/2007

Gustav Mahler (1860-1911) (2) Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) EmptyLun 27 Déc 2010 - 13:00

Ton résigné, oui, mais pas forcément dans la tristesse. Plutôt l'apaisement, pour le premier mouvement (le chef-d'oeuvre).
Une fois rencontrée la grande faucheuse (dont la manifestation est presque physique à un endroit du mouvement), la suite devient apaisée : les notes s'étirent, après une fascinante cadence. La symphonie pourrait s'arrêter là.
Personnellement, je ne vois pas de lien avec les 3 autres mouvements, mais sans doute y en a-t-il un.
Revenir en haut Aller en bas
kegue
Mélomane chevronné
kegue

Nombre de messages : 3774
Age : 51
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

Gustav Mahler (1860-1911) (2) Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) EmptyLun 27 Déc 2010 - 13:28

Il y en a un : le thème du final s'esquisse à la fin du développement.
Revenir en haut Aller en bas
TragicSymph
Mélomane chevronné
TragicSymph

Nombre de messages : 2152
Age : 29
Date d'inscription : 23/12/2010

Gustav Mahler (1860-1911) (2) Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) EmptyLun 27 Déc 2010 - 15:03

Salut Kegue !!

Je découvre aussi en ce moment la 7° de Mahler.
A première écoute, elle déroute pas mal, en fait, cette symphonie est le modernisme le plus avancé de Mahler.
Il faut savoir que Mahler a toujours eu un pied dans le passé et un pied dans l'avenir.
J'aime énormément le premier mouvement, on arrête pas de se faire avoir par ses modulations assez osées dirais-je. Certaines (non je plésante, toutes !!) sont d'une pure beauté.
Il faut quand même plusieurs écoutes pour se rendre compte de la beauté de cette musique.
Les 2 Nachtmusiken n'ont rien à voir, tantôt l'un est dans un univers d'une marche militaire, et tantôt l'autre est d'un grand romantisme tardif. Le 4° mouvement de la 7° de Mahler est tout simplement sublime.
Pour ce qui est du Scherzo, une fois de plus, rien à redire, il arrive à trouver une ambiance différente dans chacun de ses mouvements, c'est assez incroyable.
Et le cinquième mouvement, le + fou, le + déjanté, est génial d'un point de vue polyphonique, il arrive à faire ressortir des ambiances, des ébauches de thèmes de ses précédentes symphonies.
Bref, bien qu'elle soit la mal aimée, cette septième m'a encore convaincu que Mahler, est le plus génial de tous les symphonistes.
Revenir en haut Aller en bas
kegue
Mélomane chevronné
kegue

Nombre de messages : 3774
Age : 51
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

Gustav Mahler (1860-1911) (2) Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) EmptyLun 27 Déc 2010 - 16:14

Et bien voici une belle découverte donc mains
Revenir en haut Aller en bas
Pelléas
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1875
Date d'inscription : 02/08/2009

Gustav Mahler (1860-1911) (2) Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) EmptyLun 27 Déc 2010 - 18:52

Encore merci à Kegue pour ses analyses Wink

Pour revenir au premier mouvement de la IX, c'est un des plus passages les plus intéressant de toute l'œuvre de Mahler, on commence dans l'apaisement, ensuite viennent deux "clash" avec des cuivres incroyables, est-ce la mort? Puis on finit dans une paix relative. J'adore vraiment ce premier mouvement et je n'ai qu'un regret c'est de n'avoir pas encore entendu cette symphonie au concert!

Revenir en haut Aller en bas
kegue
Mélomane chevronné
kegue

Nombre de messages : 3774
Age : 51
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

Gustav Mahler (1860-1911) (2) Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) EmptyLun 27 Déc 2010 - 19:01

Oui, c'est tout à fait ça. Ce qui est encore plus intéressant là-dedans, c'est que tous les passages s'enchainent vraiment sans heurt. Je me suis rendu compte d'une autre chose, j'ai l'impression qu'à partir des mouvements suivants, chaque mouvment se termine sur le thème du mouvement d'après.

Sinon, en concert : c'est assez Sad Sad Sad
Revenir en haut Aller en bas
Pelléas
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1875
Date d'inscription : 02/08/2009

Gustav Mahler (1860-1911) (2) Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) EmptyLun 27 Déc 2010 - 19:21

kegue a écrit:
Sinon, en concert : c'est assez Sad Sad Sad

C'est beau la tristesse, le tragique... Wink
Revenir en haut Aller en bas
TragicSymph
Mélomane chevronné
TragicSymph

Nombre de messages : 2152
Age : 29
Date d'inscription : 23/12/2010

Gustav Mahler (1860-1911) (2) Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) EmptyMar 28 Déc 2010 - 1:56

A, il n'y a rien de plus beau que la tristesse et le tragique, en effet.
Comment ne pas être ému par le dernier mouvement de la 2°, de la 3° et de la 6° plus que tout ?
On ne cessera pas de parler de Mahler, longue vie à Gustav !!!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 92188
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gustav Mahler (1860-1911) (2) Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) EmptyMar 28 Déc 2010 - 1:57

La 2 et la 3, c'est triste, tragique ? Shocked Moi c'est de l'exultation pure que je sens...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
TragicSymph
Mélomane chevronné
TragicSymph

Nombre de messages : 2152
Age : 29
Date d'inscription : 23/12/2010

Gustav Mahler (1860-1911) (2) Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) EmptyMar 28 Déc 2010 - 1:59

Oui pardon, ce n'est pas si triste que ça, mais tellement émouvant, c'est pour ça que ça devient quasi triste pour moi.
Il a certains passages dans le final de la 3° qui sont à pleurer n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 92188
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gustav Mahler (1860-1911) (2) Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) EmptyMar 28 Déc 2010 - 2:02

TragicSymph a écrit:
Oui pardon, ce n'est pas si triste que ça, mais tellement émouvant, c'est pour ça que ça devient quasi triste pour moi.
Il a certains passages dans le final de la 3° qui sont à pleurer n'est-ce pas ?
Peut-être à pleurer, mais d'émotion esthétique, d'émerveillement, de tendresse... pas de tristesse pour moi, ces deux finals ne comportent que des émotions positives pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
TragicSymph
Mélomane chevronné
TragicSymph

Nombre de messages : 2152
Age : 29
Date d'inscription : 23/12/2010

Gustav Mahler (1860-1911) (2) Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) EmptyMar 28 Déc 2010 - 2:20

Oui, tu as raison, d'ailleurs, ces 2 finals sont résolument les + optimistes qui soient.
Pour faire le contraste, je pense toujours à cette citation de Simon Rattle, qui parle de la 7°.
Il dit (en parlant de l'accord final du 5° mouvement): "c'est l'Ut majeur le + pessimiste que je connaisse"
Quand on écoute cette symphonie, on voit qu'il a bien raison, c'est un ut majeur assez peu convainquant, mais c'est voulu, ne t'inquiète pas, je sais.


Tu penses quoi de la 7° de Mahler ?
A la première écoute elle déroute pas mal, même si on connait bien l'immense Gustav.
Personnellement, j'adore cette 7°, c'est le modernisme le + avancé de Mahler. Il y a tant de modulations osées, de merveilleuses mélodies. C'est une symphonie qui, je trouve a pas mal de points communs avec la 5° et la 7°. La 7° de Mahler est l'une de ses plus belles...non il n'y a pas de symphonies moches de Mahler !!
Les symphonies 5 à 7 vont vraiment ensemble, elles sont très tragiques, en effet, Mahler a perdu une de ses filles, il a une maladie incurable et dernièrement, sa dla démission forcée de l’Opéra de Vienne.
Pour moi, Mahler n'a pas composé de symphonies, ça va au-dela, comment pourrait-on dire ça ?

>> Mahler a été à la symphonie ce que Wagner a été à l'opéra...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 92188
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gustav Mahler (1860-1911) (2) Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) EmptyMar 28 Déc 2010 - 2:22

J'avoue que je n'aime pas trop les symphonies instrumentales centrales de Mahler, les 5-6-7, justement trop déprimées. Et même thématiquement, elles ne me passionnent pas comme les autres. La Septième est de surcroît assez difficile d'accès...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
TragicSymph
Mélomane chevronné
TragicSymph

Nombre de messages : 2152
Age : 29
Date d'inscription : 23/12/2010

Gustav Mahler (1860-1911) (2) Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) EmptyMar 28 Déc 2010 - 2:24

Oui, très difficile d'accès même...
Quelles sont tes préférées ?

Moi, je ne suis pas dur, je les aimes toutes jusqu'à la 7 incluse...pourquoi ? parce que je ne connais pas encore les 8°, 9° et 10° Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Jaky
Mélomane chevronné
Jaky

Nombre de messages : 9424
Age : 61
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

Gustav Mahler (1860-1911) (2) Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) EmptyMar 28 Déc 2010 - 2:35

DavidLeMarrec a écrit:
. La Septième est de surcroît assez difficile d'accès...

Je me demande en quoi, elle n'est pas différente des autres… Surprised
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21887
Date d'inscription : 22/01/2010

Gustav Mahler (1860-1911) (2) Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) EmptyMar 28 Déc 2010 - 11:23

DavidLeMarrec a écrit:
J'avoue que je n'aime pas trop les symphonies instrumentales centrales de Mahler, les 5-6-7, justement trop déprimées. Et même thématiquement, elles ne me passionnent pas comme les autres. La Septième est de surcroît assez difficile d'accès...

Je partage intégralement ton ressenti. bounce

J'ai beau aimer ces symphos centrales (surtout la 6), elles ne m'emportent pas comme les 4 premieres.

Revenir en haut Aller en bas
Pelléas
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1875
Date d'inscription : 02/08/2009

Gustav Mahler (1860-1911) (2) Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) EmptyMar 28 Déc 2010 - 11:56

TragicSymph a écrit:
Oui, très difficile d'accès même...
Quelles sont tes préférées ?

Moi, je ne suis pas dur, je les aimes toutes jusqu'à la 7 incluse...pourquoi ? parce que je ne connais pas encore les 8°, 9° et 10° Very Happy

Ce n'est pas compliqué de lire le fil en entier tu auras les avis des "Mahlériens" du forum...
Revenir en haut Aller en bas
kegue
Mélomane chevronné
kegue

Nombre de messages : 3774
Age : 51
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

Gustav Mahler (1860-1911) (2) Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) EmptyMar 28 Déc 2010 - 12:10

Achèvement sur les symphonies de Mahler avec l'adagio de la Dixième Symphonie (1910)

Esquissée pendant la crise conjugale et psychologique que traverse Mahler, cette symphonie prévue en cinq mouvements (avec deux scherzi) aurait sans doute été la plus grande des symphonie de Mahler. Je passe bien sûr sur les multiples achèvements de cette oeuvre par plusieurs musicologues (Schönberg et Chosta, bien plus sages, ayant refusé l'offre) qui tient plus à mon avis de l'entreprise commerciale que de l'intérêt musicologique, d'autant plus que Mahler désirait que l'on brûle ses esquisses après sa mort.

Ce mouvement est poignant, les motifs chargés d'intervalles disjoints frisent l'atonalité et évoluent avec des visages à chaque fois différents, entre la souffrance extrème et à l'apaisement, jusqu'à cet "accord" simbolisant pour moi autant l'impasse tonale que psychologique. Les anotations du compositeur sur ses esquisses laissent planer le doute quant à l'élaboration d'un programme éventuel. Il est question d'abandons de toutes parts, de questionnements divers et angoissants. D'un point de vue formel, il n'est plus vraiment question d'une structure fixe, mais d'un hybride alliant sonate, rondo, thème et variations; le tout dans une orchestration proche de la musique concertante.
Je n'ai pas la partition de ce mouvement, aussi je demanderais à quelqu'un de bien vouloir m'éclairer sur des éventuelles citations de la Sixième Symphonie (les mouvements chromatiquement descendants et rythmiquement assymétriques que l'on entend dans le premier mouvement et le scherzo).

Je pense donc avoir fait le tour (de manière très succinte) et conclurai sur mon impossibilité de classer ces symphonies dans mon palmares personnel, dans le sens où chaque symphonie m'a apporté quelque chose de nouveau à chaque fois.

A bientôt pour les lieder coucou
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 92188
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gustav Mahler (1860-1911) (2) Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) EmptyMar 28 Déc 2010 - 13:13

@ Jaky :
Plus abstraite, construction moins évidente, harmonies plus surprenantes... J'ai souvent du mal à voir la direction que ça prend, alors que la Cinquième, même s'il y a des moments où je sens le temps passer, je perçois le mouvement d'ensemble...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
kegue
Mélomane chevronné
kegue

Nombre de messages : 3774
Age : 51
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

Gustav Mahler (1860-1911) (2) Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) EmptyMar 28 Déc 2010 - 13:37

Pour en revenir avec cette idée de changement de langage dans le musique de Mahler, et après avoir écouter les 10 symphonies, il me semble que c'est dans la septième que ce changement est le plus marqué (la huitième fera d'ailleurs un peu "marche arrière"). C'est un peu un prototype échelonné sur deux étés successifs (on sent effectivement comme une rupture de langage entre les deux nachtmuzik de 1904 et les trois autres mouvements de 1905, ce qui peut effectivement créer une discontinuité de discours plus perceptible que dans les autres symphonies). Connaissant beaucoup moins la vie du compositeur à partir de cette époque, je ne sais pas trop quel avis Mahler avait sur cette oeuvre.

Pour me coucher moins bête ce soir, je suis actuellement en train d'écouter le reste de la dixième symphonie. Je suis bien entendu à des années lumières de tous les musiciens qui se sont penchés sur les esquisses de 1910, aussi je me garderais bien de quelque jugement esthétique que ce soit. Je ne suis pourtant pas convaincu d'un ensemble homogène et me retrouve un peu face à une compilation d'effets Mahlériens (bien sentis d'ailleurs) dont beaucoup restent trop ancrés dans l'univers du Wunderhorn (surtout dans les 3 mouvements centraux : le premier scherzo évoquant furieusement celui de la quatrième). Cela provoque à mon sens, une grande discontinuité avec l'adagio initial
Revenir en haut Aller en bas
Pelléas
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1875
Date d'inscription : 02/08/2009

Gustav Mahler (1860-1911) (2) Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) EmptyMar 28 Déc 2010 - 15:16

Bien d'accord avec toi, je vois plus une progression entre I et VII sans réelle rupture et il n'y aurait pas la VIII on pourrait inclure la IX, c'est la VIII qui casse l'unité, mais ce n'est pas si grave elle est là, Mahler l'a voulu, c'est une belle œuvre chorale et vocale.

Les reconstitutions de la X ne m'ont jamais convaincu, n'est pas Mahler qui veut, son génie a disparu à jamais, donc j'en reste à l'adagio. Les mouvements complémentaires sont souvent ennuyeux.

Wink



Dernière édition par Pelléas le Sam 1 Jan 2011 - 23:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 92188
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gustav Mahler (1860-1911) (2) Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) EmptyMar 28 Déc 2010 - 15:20

Assez d'accord avec toi sur les reconstitutions : ça peut sonner assez "classique" pour une oeuvre maturité.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Kilban
Mélomane averti
Kilban

Nombre de messages : 456
Age : 33
Date d'inscription : 30/05/2008

Gustav Mahler (1860-1911) (2) Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) EmptyMar 28 Déc 2010 - 15:54

kegue a écrit:
Esquissée pendant la crise conjugale et psychologique que traverse Mahler, cette symphonie prévue en cinq mouvements (avec deux scherzi) aurait sans doute été la plus grande des symphonie de Mahler

Plus grande, dans le sens de la "meilleure"? Je ne connais pas du tout la vie de Mahler mais l'inachèvement de cette symphonie est-il dû à la mort prématurée du compositeur, ou à ses errances, les doutes dont tu parles? Si c'est la première solution, il y a de quoi être frustrés, si c'est la seconde alors pas de regrets car l'inachèvement serait consubstantiel à l'oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
http://alarecherchedubeau.over-blog.com/
TragicSymph
Mélomane chevronné
TragicSymph

Nombre de messages : 2152
Age : 29
Date d'inscription : 23/12/2010

Gustav Mahler (1860-1911) (2) Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) EmptyMar 28 Déc 2010 - 15:59

Oui, la 7° est la plus moderne des symphonies, la plus difficile d'accès certainement, mais est aussi une des plus belles, je sais c'est très subjectif.
Il faut vraiment prendre le temps de l'écouter, il y a beaucoup de douleurs dans cette symphonies dues à la vie qu'il menait à cette époque : Mort de sa fille, démission forcée de l'opéra de Vienne et découverte de sa maladie incurable au coeur.
Les symphonies 5-6-7 se ressemblent tant musicalement tant dans le message qu'elles veulent faire passer !
Revenir en haut Aller en bas
kegue
Mélomane chevronné
kegue

Nombre de messages : 3774
Age : 51
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

Gustav Mahler (1860-1911) (2) Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) EmptyMar 28 Déc 2010 - 16:36

Certes, sauf que la 7 a été achevée en 1905, c'est à dire bien avant les "3 coups du destin". C'est le chant de la terre la première oeuvre d'après le désastre.
Revenir en haut Aller en bas
kegue
Mélomane chevronné
kegue

Nombre de messages : 3774
Age : 51
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

Gustav Mahler (1860-1911) (2) Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) EmptyMar 28 Déc 2010 - 16:44

Kilban a écrit:
kegue a écrit:
Esquissée pendant la crise conjugale et psychologique que traverse Mahler, cette symphonie prévue en cinq mouvements (avec deux scherzi) aurait sans doute été la plus grande des symphonie de Mahler

Plus grande, dans le sens de la "meilleure"? Je ne connais pas du tout la vie de Mahler mais l'inachèvement de cette symphonie est-il dû à la mort prématurée du compositeur, ou à ses errances, les doutes dont tu parles? Si c'est la première solution, il y a de quoi être frustrés, si c'est la seconde alors pas de regrets car l'inachèvement serait consubstantiel à l'oeuvre.

Plus grande dans la mesure où l'adagio est génialement orchestré. Toute la maturité est là. La dixième reste inachevée car Mahler est mort juste avant l'été 1911 (18 mai pour être précis). Cela dit, il n'y a aucune raison d'être frustré.
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Gustav Mahler (1860-1911) (2) Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) EmptySam 1 Jan 2011 - 22:19

J'écoute pas mal le I de la 3ème symphonie ces temps-ci.
J'aime énormément l'ensemble, malgré cette marche incroyablement vulgaire (Immer dasselbe tempo) - impossible de parler d'ironie, c'est fait tellement honnêtement! Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
Анастасия231
Mélomane chevronné
Анастасия231

Nombre de messages : 13013
Age : 27
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

Gustav Mahler (1860-1911) (2) Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) EmptyVen 7 Jan 2011 - 19:06

Et comme l'aurait dit Bruno Walter au sujet de sa troisième symphonie : " Mahler cesse de contempler la joie et la douleur qu'abrite son cœur pour porter le regard vers l'harmonie et le déséquilibre de la nature... "
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4155
Age : 72
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

Gustav Mahler (1860-1911) (2) Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) EmptySam 8 Jan 2011 - 16:22


Paris va rendre va célébrer le double anniversaire par une exposition : mais, bizarre, ça se tiendra au Musée d'Orsay : y-aurait-il une dimension arts plastiques à découvrir chez ce compositeur ??

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 92188
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gustav Mahler (1860-1911) (2) Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) EmptySam 8 Jan 2011 - 16:25

Montfort a écrit:
Paris va rendre va célébrer le double anniversaire par une exposition : mais, bizarre, ça se tiendra au Musée d'Orsay : y-aurait-il une dimension arts plastiques à découvrir chez ce compositeur ??
Il s'est fait cornifier par Kokoschka, tout de même. Et puis ça ferait un joli titre, Gustav der Maler.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
kegue
Mélomane chevronné
kegue

Nombre de messages : 3774
Age : 51
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

Gustav Mahler (1860-1911) (2) Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) EmptySam 8 Jan 2011 - 18:00

DavidLeMarrec a écrit:
Il s'est fait cornifier par Kokoschka, tout de même. Et puis ça ferait un joli titre, Gustav der Maler.

C'est un fait. Rappelons aussi que la rencontre avec Alma a provoqué l'introduction de Mahler dans le cercle des secessionnistes et qu'il s'est, grace à ces nouvelles rencontres, un peu plus familiarisé avec les arts plasiques qui ne l'interessaient pas trop avant son mariage. Une des deux nachtmuzik de la septième symphonie serait d'ailleurs inspiré de la Ronde de nuit de Rembrandt.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 92188
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gustav Mahler (1860-1911) (2) Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) EmptySam 8 Jan 2011 - 18:17

kegue a écrit:
Une des deux nachtmuzik de la septième symphonie serait d'ailleurs inspiré de la Ronde de nuit de Rembrandt.
Oui, mais là encore : pourquoi Orsay ? Mr. Green

Ton hypothèse de la Sécession est la meilleure, je pense. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
kegue
Mélomane chevronné
kegue

Nombre de messages : 3774
Age : 51
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

Gustav Mahler (1860-1911) (2) Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) EmptySam 8 Jan 2011 - 18:22

Pourquoi Orsay ? Pas la moindre idée. Mais quelque soit le musée parisien où cela se passera, je m'y rendrai bien évidemment:D

Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Gustav Mahler (1860-1911) (2) Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) EmptySam 8 Jan 2011 - 18:59

Orsay, tout simplement parce que historiquement, c'est ce musée qui s'occupe de cette période, et c'est là-bas qu'il y aura le moins de différences esthétiques entre l'exposition et la collection permanente... A part là, cela aurait pu n'être que dans des lieux sans collection permanente comme la Pinacothèque ou le Grand Palais.

Personnellement, ça ne m'enthousiasme pas plus que cela, la musique se prête si mal au format de l'exposition...
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Gustav Mahler (1860-1911) (2) Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) EmptySam 8 Jan 2011 - 20:11

Cela dit, pour une fois qu'il y a une exposition sur la musique dans un musée médiatisé, on ne va pas s'en plaindre, non ? La découverte de la musique se fait souvent par l'entremise d'autres arts : cinéma, théâtre, voire beaux-arts...
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Gustav Mahler (1860-1911) (2) Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) EmptySam 8 Jan 2011 - 21:46

Guillaume a écrit:
Cela dit, pour une fois qu'il y a une exposition sur la musique dans un musée médiatisé, on ne va pas s'en plaindre, non ? La découverte de la musique se fait souvent par l'entremise d'autres arts : cinéma, théâtre, voire beaux-arts...

Peut-être, mais on ne parle pas de la même chose, puisqu'on ne se nourrit pas, nous, de l'initiation offerte aux néophytes.

Ca ne m'emballe en tout cas pas plus qu'une présentation scénique de tableaux. Confused
Revenir en haut Aller en bas
kegue
Mélomane chevronné
kegue

Nombre de messages : 3774
Age : 51
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

Gustav Mahler (1860-1911) (2) Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) EmptySam 8 Jan 2011 - 22:01

Sinon, elle a lieu quand cette expo ?
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Gustav Mahler (1860-1911) (2) Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) EmptySam 8 Jan 2011 - 22:04

Du 8 mars au 29 mai de cette année. Smile

Des infos ici: =639]Lien sur le site du musée d'orsay
Revenir en haut Aller en bas
kegue
Mélomane chevronné
kegue

Nombre de messages : 3774
Age : 51
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

Gustav Mahler (1860-1911) (2) Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) EmptySam 8 Jan 2011 - 22:07

mercy percy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Gustav Mahler (1860-1911) (2) Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) EmptySam 8 Jan 2011 - 22:11

Le bon point, c'est que le billet musée donnera accès à l'exposition - le revers malheureux de la médaille étant que n'est pas gage d'une très grande qualité...
Et j'arrête de me plaindre, ça devient stupide... hehe
Revenir en haut Aller en bas
kegue
Mélomane chevronné
kegue

Nombre de messages : 3774
Age : 51
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

Gustav Mahler (1860-1911) (2) Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) EmptySam 8 Jan 2011 - 22:14

On verra bien....ce n'est pas non plus la ruine.
Et oui, arrète de te plaindre ! hehe
Revenir en haut Aller en bas
Анастасия231
Mélomane chevronné
Анастасия231

Nombre de messages : 13013
Age : 27
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

Gustav Mahler (1860-1911) (2) Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) EmptySam 8 Jan 2011 - 22:51

Vous en avez de la chance colors !!!
Chez nous, en Suisse, il n'y que dalle qui est organisée pour la commémoration de la mort de Gustav der Maler (excellent David@ hehe )
On pourrait croire ici que c'est le pays d'Achille Claude alors que chez vous c'est le pays de Bruckner...
Malheureusement, pour le moment, je n'ai pas les moyens de profiter de cette exposition afin d'approfondir mes connaissances sur ce grand génie symphoniste, et désormais, plasticien à ce que j'aurais pu comprendre...
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 87071
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Gustav Mahler (1860-1911) (2) Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) EmptyDim 9 Jan 2011 - 15:30

Réécoute de la 9è: je n'aime toujours pas le 2è mouvement, mais le 3è de plus en plus, même si ce n'est pas le sommet des mouvements extrêmes.
Je progresse. Smile
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21887
Date d'inscription : 22/01/2010

Gustav Mahler (1860-1911) (2) Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) EmptyDim 9 Jan 2011 - 16:16

thumleft

Peut être le mouvement le plus delirant de Mahler d'un point de vue contrapuntique. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund

Nombre de messages : 6534
Age : 32
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Gustav Mahler (1860-1911) (2) Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) EmptyDim 9 Jan 2011 - 16:47

Xavier a écrit:
Réécoute de la 9è: je n'aime toujours pas le 2è mouvement

Drôlement, pour ma part, c'est l'inverse. Mais je l'aime surtout dans les versions le jouant avec une certaine exubérance rustique, préparant ainsi au troisième ; je suppose que tu écoutes Bernstein, je le réécouterai (ça date un peu) si je trouve le temps Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
Анастасия231
Mélomane chevronné
Анастасия231

Nombre de messages : 13013
Age : 27
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

Gustav Mahler (1860-1911) (2) Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) EmptyDim 9 Jan 2011 - 17:42

Citation :
je n'aime toujours pas le 2è mouvement, mais le 3è de plus en plus, même si ce n'est pas le sommet des mouvements extrêmes.
Je progresse...

Je te souhaite une bonne écoute en tout cas, j'ai remarqué que tu n'aime pas beaucoup la musique rustique ou folklorique...
Ce n'est peut-être que mon point de vue... siffle
Revenir en haut Aller en bas
Pelléas
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1875
Date d'inscription : 02/08/2009

Gustav Mahler (1860-1911) (2) Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) EmptyDim 9 Jan 2011 - 19:43

Xavier a écrit:
Réécoute de la 9è: je n'aime toujours pas le 2è mouvement, mais le 3è de plus en plus, même si ce n'est pas le sommet des mouvements extrêmes.
Je progresse. Smile

Je crois qu'il faut passer par la discographie, en écoutant différentes approches tu y arriveras peut-être mieux. Moi aussi j'aime beaucoup les mouvements extrêmes sublissimes, mais je n'ai jamais eu de mal avec les deux mouvements centraux. Wink

Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund

Nombre de messages : 6534
Age : 32
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Gustav Mahler (1860-1911) (2) Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) EmptyDim 9 Jan 2011 - 20:25

Pelléas a écrit:
Xavier a écrit:
Réécoute de la 9è: je n'aime toujours pas le 2è mouvement, mais le 3è de plus en plus, même si ce n'est pas le sommet des mouvements extrêmes.
Je progresse. Smile

Je crois qu'il faut passer par la discographie, en écoutant différentes approches tu y arriveras peut-être mieux. Moi aussi j'aime beaucoup les mouvements extrêmes sublissimes, mais je n'ai jamais eu de mal avec les deux mouvements centraux. Wink


Je viens de réécouter la version Bernstein (RCO) du deuxième mouvement. Le coté rustique est très poussé, un rustique particulièrement grotesque là ou il est parfois plus réservé. L'orchestre joue sous la direction de Bernstein de façon extrêmement allante, et l'effet (un peu spectaculaire) me semble dominer l'idée musicale de base (qui est absolument charmante et à mon sens plus inspirée que dans le troisième mouvement).

J'en retiens une belle version de ce mouvement, mais tout de même trop exagéré, l'on n'est plus dans le rustique implicite mais carrément dans la parodie et le grand spectacle.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
Анастасия231
Mélomane chevronné
Анастасия231

Nombre de messages : 13013
Age : 27
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

Gustav Mahler (1860-1911) (2) Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) EmptyLun 10 Jan 2011 - 13:05

Citation :
on n'est plus dans le rustique implicite mais carrément dans la parodie et le grand spectacle.

Un peu comme dans West Side Story... hehe
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Gustav Mahler (1860-1911) (2) Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Gustav Mahler (1860-1911) (2)
Revenir en haut 
Page 1 sur 20Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10 ... 20  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: