Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
One Piece TCG: où précommander la ...
Voir le deal

 

 Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale

Aller en bas 
+19
Charlym
Wolferl
Ophanin
calbo
Hippolyte
Montalte Trout
Cololi
DavidLeMarrec
Xavier
Pelléas
fb
Polyeucte
fliegender
Isohlde
niang
malko
T-A-M de Glédel
Rafsan
Siegmund
23 participants
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund


Nombre de messages : 6534
Age : 33
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale Empty
MessageSujet: Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale   Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale EmptySam 26 Fév 2011 - 18:58

Production a écrit:
Né en 1974, Bruno Mantovani est l’un des compositeurs les plus brillants de notre temps. Il a fait ses débuts à l’Opéra de Paris pendant la saison 2009-2010 avec le ballet Siddharta et y signe à présent Akhmatova, inspiré du destin d’un des plus grands poètes du XXe siècle.

Pascal Rophé Direction musicale
Nicolas Joel Mise en scène
Wolfgang Gussmann Décors et costumes
Hans Toelstede Lumières
Patrick Marie Aubert Chef du Choeur

Janina Baechle Anna Akhmatova
Atilla Kiss-B Lev Goumilev
Lionel Peintre Nicolaï Pounine
Varduhi Abrahamyan Lydia Tchoukovskaïa
Valérie Condoluci Faina Ranevskaïa
Christophe Dumaux Le Représentant de L’Union des écrivains
Fabrice Dalis Un Sculpteur, Un Universitaire anglais

Orchestre et Chœur de l’Opéra national de Paris


6 représentations entre fin mars et début avril

Arrow Mini-site dédié à la création (interview, arguments, actualités...) : http://akhmatova.operadeparis.fr/
Arrow Sur le site de l'Opéra National de Paris
Arrow Site officiel du compositeur : http://www.brunomantovani.com/



"Argument":
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund


Nombre de messages : 6534
Age : 33
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale Empty
MessageSujet: Re: Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale   Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale EmptySam 26 Fév 2011 - 19:11

Sans doute pour moi l'évènement le plus attendu et important de cette saison opératique parisienne.

Je fus littéralement conquis par Siddharta la saison passée ; et de manière plus générale apprécie déjà beaucoup la musique de Bruno Mantovani disponible en quelques enregistrements studio. Un "jeune" compositeur qui promet encore un potentiel monstre pour l'avenir et en qui je crois beaucoup.

L'entente avec le librettiste et la qualité du texte semble de bon augure, quoique qu'il soit difficile de s'en rendre compte réellement à ce stade. J'aime l'idée d'un livret épuré, peu bavard mais s'étalant sur une longue période.
J'ai en revanche de forts aprioris sur le metteur en scène, notre chers Nicolas Joël (copinage à tout les étages sur cette productions tout de même) ; mais la maquette du décor que j'ai pu voir à l'air intéressante (une épure anti-Mireillique) et si Joël (qui a tout de même du métier) sait nous proposer quelque chose de soft, épuré et sans tics... On peut alors jouir d'une bonne surprise!


Je conseil fortement la lecture de l'interview/dossier paru dans le dernier En Scène, journal gratuit de l'ONP.
Bravo à l'ONP qui semble prendre au sérieux cette création avec des efforts de communication et visiblement de bons moyens alloués ; mais bien sûr, son quand son propre directeur fait parti de la distribution, alors...


Dernière édition par Siegmund le Dim 27 Fév 2011 - 12:19, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
Rafsan
Mélomaniaque
Rafsan


Nombre de messages : 1541
Age : 58
Localisation : Brabant wallon
Date d'inscription : 22/01/2008

Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale Empty
MessageSujet: Re: Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale   Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale EmptySam 26 Fév 2011 - 23:58

Merci pour l'intervention, que je rencontre. Mais quel dommage que des internautes cultivés aient aussi peu le souci de la langue française!!! Cela gâche tout…
Revenir en haut Aller en bas
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
T-A-M de Glédel


Nombre de messages : 1512
Age : 35
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale Empty
MessageSujet: Re: Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale   Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale EmptyDim 27 Fév 2011 - 3:51

AB1885 a écrit:
Merci pour l'intervention, que je rencontre. Mais quel dommage que des internautes cultivés aient aussi peu le souci de la langue française!!! Cela gâche tout…

C'est vrai que Siegmund a fait fort sur le message ci-dessus. Mais quand on voit que même l'ONP ne connaît pas le féminin de "poète"... Et leur message est communiqué officiellement, ce qui n'est pas le cas de nos discussions informelles.
Revenir en haut Aller en bas
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
T-A-M de Glédel


Nombre de messages : 1512
Age : 35
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale Empty
MessageSujet: Re: Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale   Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale EmptyDim 27 Fév 2011 - 4:19

Siegmund a écrit:

L'entente avec le librettiste et la qualité du texte semble de bonne augure, quoique qu'il soit difficile de s'en rendre compte réellement à ce stade. J'aime l'idée d'un livret épuré, peu bavard mais s'étalant sur une longue période.

Moi ça me fait peur, surtout la simplicité revendiquée. J'espère que Ghristi a quand même fait des efforts pour nous présenter un texte littéraire.
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund


Nombre de messages : 6534
Age : 33
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale Empty
MessageSujet: Re: Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale   Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale EmptyDim 27 Fév 2011 - 12:18

C'est corrigé, merci de votre rigueur.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund


Nombre de messages : 6534
Age : 33
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale Empty
MessageSujet: Re: Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale   Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale EmptyLun 7 Mar 2011 - 0:17

Voilà, j'ai de bonnes places pour au moins deux représentations dont la première. J'en profite pour amener différentes personnes à découvrir l'opéra (amis, famille) ; pour certaines, je passerai malheureusement pas les place à 5€ pour des dates supplémentaires mais les possibilités de replacement sont alléchantes.

Il semble, que je ferai au moins la moitié des représentations hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
malko
Mélomaniaque



Nombre de messages : 701
Date d'inscription : 09/01/2011

Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale Empty
MessageSujet: Re: Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale   Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale EmptyLun 7 Mar 2011 - 0:30

Siegmund a écrit:
mais bien sûr, son quand son propre directeur fait parti de la distribution, alors...

Il y un phénomène de proximité comparable à Orange et malheuresement cela se ressent mais pas en positif.
Revenir en haut Aller en bas
niang
Mélomane du dimanche
niang


Nombre de messages : 20
Localisation : Essonne
Date d'inscription : 30/07/2010

Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale Empty
MessageSujet: Re: Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale   Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale EmptySam 12 Mar 2011 - 19:00

Je dois te tirer un coup de chapeau pour ton oeuvre de popularisation, Siegmund. Moi-meme je n'ai osé inviter d'autres gens car j'en connais tres peu finalement sur cette musique moderne, et aussi parce qu'elle se situe parfois à la limite de mon gout. Je n'ai pas envie de gérer ma possible répulsion et celle de la personne invitée.
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund


Nombre de messages : 6534
Age : 33
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale Empty
MessageSujet: Re: Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale   Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale EmptyVen 25 Mar 2011 - 14:47

J'ai pu assister hier soir à la conférence de présentation de l'oeuvre et de la production en présence de Bruno Mantovani et de Christophe Ghristi, le tout animé par... Brigitte Lefévre par "amitié".

Quoique qu'on n'y apprend rien de spécialement inédit, cette présentation fut très intéressante pour approfondir ou simplement synthétiser ce qui a déjà été dis, mais aussi pour amasser nombre d’anecdotes. Passionnant tout compte fait.

Et que dire sinon que la chose a toujours l'air aussi prometteuse et d'une certaine façon alléchante. J'ai en outre, ce qui est exceptionnel pour moi, acheté le livret-programme plein de pub à 12€. On y trouve des nouvelles interviews, des informations intéressantes, le livret bien sûr, mais aussi beaucoup de remplissage.

Le grand absent - aussi bien de ce livret-programme que de cette conférence - est bien Nicolas Joël, incroyablement muet à 4 jours de la première. Et même lorsqu'il est évoqué, c'est pour son rôle de directeur et de décideur et non pour son travail de metteur en scène. Alors qu'aussi bien sur internet, que qu'hier soir, on ne tarit pas de commentaires et éloges sur le décorateur.

Bref, vivement Lundi! Puis aussi les autres dates Mr. Green En attendant, je me fais un programme de révision générale de mes CD à défaut de pouvoir revoir à la demande Siddharta que j'avais adoré en salle comme sur Mezzo. J'ai hâte de faire découvrir l'Opéra à des âmes innocentes lors de cette série de représentations, rien de mieux pour casser l'image que se fait le grand public de l'Opéra (du moins si Joël ne gâche la fête, mais il est capable de bonnes choses).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
Isohlde
Mélomane du dimanche



Nombre de messages : 66
Age : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2010

Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale Empty
MessageSujet: Re: Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale   Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale EmptySam 26 Mar 2011 - 2:50

Bonsoir à tous.
Petit compte rendu bref et modeste suite à la répétition générale de ce soir.
N'hésitez pas à assister à Akhmatova, l'oeuvre est honorable aussi bien musicalement que dramatiquement et mérite une production à Bastille.
Le 3è acte est le plus réussi. Le premier et le second acte étant plutôt, il me semble, une préparation au 3è acte qui concentre le coeur du sujet et l'essentiel de la tension dramatique. Ce dernier acte est le plus personnel ; le questionnement, le tragique de la condition de l'artiste, et de l'homme en général, en temps de répression, de souffrance et de censure, y sont plutôt bien rendus dans la partition. La longue partie orchestrale sans chant à la fin du 3è acte est particulièrement appréciable, le silence d'Akhmatova étant plus éloquent que ne l'eussent été des paroles.
Vocalement, la qualité est au rendez-vous même s'il est difficile de donner une appréciation pour une oeuvre inconnue. Baechle me semble assez convaincante dans le message que la musique et le livret se fixent pour but de véhiculer. La direction musicale et la mise en place du texte (comprendre au sens large) est d'excellente qualité. L'équilibre sonore orchestre/chanteurs est très bon.
S'agissant des décors, ceux du 1er et du 2nd acte sont impressionnants, inhabituels et figurent bien l'angoisse de l'oeuvre. Ils manquent peut-être parfois de pertinence, ou alors je n'aurais pas tout compris, ce qui est aussi fort probable Smile . Par contre, les diapos de Staline, ça fait plutôt kitch et ce n'est pas vraiment justifié. Le 3è acte plante un décor plus intime et plus lugubre, allant de pair avec l'évolution de l'argument. La fin, avec des sortes de troncs qui descendent (on est sensés être dans la forêt) et Akhmatova torturée, peut paraître un peu bizarre mais elle meuble bien les 10 minutes orchestrales sans chant, ce qui est un gros défi en termes de mise en scène. Or ici ça réussit, avec pourtant très peu de mouvement sur scène.
Donc globalement, ça me paraît un bon opéra. Après, on peut se poser la question, en amont, de la pertinence du livret, de l'intérêt de traiter ce sujet dans un opéra.
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund


Nombre de messages : 6534
Age : 33
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale Empty
MessageSujet: Re: Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale   Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale EmptySam 26 Mar 2011 - 10:50

Merci pour ce premier compte-rendu.

Isohlde a écrit:

Après, on peut se poser la question, en amont, de la pertinence du livret, de l'intérêt de traiter ce sujet dans un opéra.

Qu'est-ce qui te dérange plus spécialement?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
fliegender
Mélomaniaque
fliegender


Nombre de messages : 1007
Date d'inscription : 12/07/2009

Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale Empty
MessageSujet: Re: Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale   Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale EmptyLun 28 Mar 2011 - 22:21

Isohlde a écrit:
Bonsoir à tous.
Le 3è acte est le plus réussi. Le premier et le second acte étant plutôt, il me semble, une préparation au 3è acte qui concentre le coeur du sujet et l'essentiel de la tension dramatique. Ce dernier acte est le plus personnel ; le questionnement, le tragique de la condition de l'artiste, et de l'homme en général, en temps de répression, de souffrance et de censure, y sont plutôt bien rendus dans la partition. La longue partie orchestrale sans chant à la fin du 3è acte est particulièrement appréciable, le silence d'Akhmatova étant plus éloquent que ne l'eussent été des paroles.
Vocalement, la qualité est au rendez-vous même s'il est difficile de donner une appréciation pour une oeuvre inconnue. Baechle me semble assez convaincante dans le message que la musique et le livret se fixent pour but de véhiculer. La direction musicale et la mise en place du texte (comprendre au sens large) est d'excellente qualité. L'équilibre sonore orchestre/chanteurs est très bon.
S'agissant des décors, ceux du 1er et du 2nd acte sont impressionnants, inhabituels et figurent bien l'angoisse de l'oeuvre. Ils manquent peut-être parfois de pertinence, ou alors je n'aurais pas tout compris, ce qui est aussi fort probable Smile . Par contre, les diapos de Staline, ça fait plutôt kitch et ce n'est pas vraiment justifié. Le 3è acte plante un décor plus intime et plus lugubre, allant de pair avec l'évolution de l'argument. La fin, avec des sortes de troncs qui descendent (on est sensés être dans la forêt) et Akhmatova torturée, peut paraître un peu bizarre mais elle meuble bien les 10 minutes orchestrales sans chant, ce qui est un gros défi en termes de mise en scène. Or ici ça réussit, avec pourtant très peu de mouvement sur scène.
Donc globalement, ça me paraît un bon opéra. Après, on peut se poser la question, en amont, de la pertinence du livret, de l'intérêt de traiter ce sujet dans un opéra.
Merci. C'est bien de lire une opinion plutot positive car j'ai eu des echos pas tres elogieux.

Pour moi deux choses dans le concept meme ne sont pas faciles a comprendre: (1) Est-ce Anna Akhmatova vraiment un nom pour symboliser qqchose d'important en France hormis les discours habituels (valeur universelle, humaniste, tragique...) ? Ensuite en quoi le stalinisme resonne avec 2010 (quelque soit l'angle d'etude) ? Un opera sur Duras aurait ete plus interessant, non?! Ou encore un opera sur de Beauvoir & Sartre -- j'adore deja ? Wink Au moins la France ne manque pas de personnages historiques extraordinaires... Kaija Saariaho avait justement trouve Emilie du Chatelet, un personnage extraordinaire et tres interessant a nous aujourd'hui quand les femmes deviennent presque egales aux hommes ds tous les aspects sociaux. Et puis l'opera etait excellent aussi [Mattila epatante!] (2) Pourquoi un opera sur Akhmatova se fait en francais ? Janina Bechle s'en fiche si c'etait en francais ou en russe. Ca me parait plus naturel que ca soit en russe. Comme on est en 2010, Akhmatova en francais, ca fait un peu comme Asterix en hongrois Wink

Cote definitivement positif c'est que Mantovani presente un opera a Paris et que c'est qqchose du neuf pour changer un peu par rapport au Trittico, Francesca da Rimini, Les Noces pour des vieux... Wink

Esperons que le public repondra present !
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20687
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale Empty
MessageSujet: Re: Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale   Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale EmptyLun 28 Mar 2011 - 23:22

Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes

Pour les vieux... bien sûr...




Sinon, j'ai pas mal aimé... un peu étrange pour moi, mais ça va.
Pourquoi en français? Peut-être pour permettre aux gens d'aborder plus facilement un texte assez difficile au premier abord?
Pourquoi Akhmatova? Ben parce que c'est un personnage assez symbolique des artistes écrasés par un état totalitaire...

Bon, j'essaye de faire un petit compte-rendu et on en reparle...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
fb
Mélomane averti
fb


Nombre de messages : 465
Age : 61
Localisation : Pau
Date d'inscription : 28/02/2011

Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale Empty
MessageSujet: Re: Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale   Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale EmptyLun 28 Mar 2011 - 23:27

Je reviens à l'instant de la 1ère, impressions à chaud:

Le livret: Bof, personnellement je ne connaissais pas Akhmatova la grande poétesse et donc ça ne représentait rien pour moi. malgré cela il aurait été facile de faire comprendre à l'acte 1 pourquoi ou comment elle était parvenue à cette notoriété. Hélas rien dans les dialogues qui lui sont prétés n'est de bien haut niveau littéraire ou poétique et la quasi totalité de l'opéra se déroule sur fond de brimades soviétiques à différentes périodes de l'histoire, avant guerre, guerre, guerre froide, jusqu'à la mort de notre ami Staline.
Il n'y a que l'histoire avec le fils au 3eme acte qui est intéressante lorsqu'il lui reproche de n'avoir pas existé pour elle, d'un seul coup, hélas ça arrive trop tard et ce n'est pas bien balancé avec les 2 premiers actes .
Dialogues faibles, quelques rares passages un peu droles avec des effets de vocalises amusants (ma non troppo)

Décors/costumes : Tout est en nuances de Gris, il n'y a qu'une scène qui introduit du rouge;(un paradoxe vu le contexte) Mais c'est assez esthétique tout ça sans être vraiment original

Musique: La musique est curieusement assez facile à écouter, hélas il y a un procédé réurrent durant toute l'oeuvre qui lasse rapidement bien qu'il soit remarquablement efficace (en termes d'effet et d'expression): une note est tenu pp par un ou 2 instrument (une pédale) et il y a fff via un accord ou quelques accords très brefs (le plus souvent avec les cuivres (somptueux d'ailleurs) doublés aux timbales/percu la plupart du temp qui tranchent la pédale : il en résulte, un effet de tension permanent perceptible durant 2 actes 1/2 et des impresionnants écarts de dynamique qui empêchent de s'endormir. très efficace mais au bout d'une demi heure on aimerait entendre autre chose . Mais ça donne une grande cohérence à la partition et je pense ça permet de"faire bien passer" des harmonies qui auraient été plus difficiles sans cette puissance (violence parfois) rythmique

Il y a des moments très originaux avec des portamento surprenants en glissandi qui déstabilisent la scène sonore , j'ai adoré ces moments.
Ne connaissant pas l'oeuvre de Mantovani je ne sais pas si tout cela est son style habituel, certains passages m'ont rappelé clairement des compositions et des couleurs orchestrales de Frank Zappa dans Yellow Shark.

L'orchestre et la direction était absolument superbes.

Côté lignes vocales: je ne sais pas quoi en dire, très souvent je me suis demandé si le passage du quasi parlé au chant était du à la
partition ou aux difficultés d'interprétation pour la chanteuse, je ne me prononcerai pas.



Voilà, en résumé, bonne soirée avec comme principale déception le livret.



Revenir en haut Aller en bas
http://souzix.daportfolio.com/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20687
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale Empty
MessageSujet: Re: Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale   Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale EmptyMar 29 Mar 2011 - 0:26

Akhmatova : 28/03/2011

Opéra Bastille, Paris

Anna Akhmatova : Janina Baechle
Lev Goumilev : Atilla Kiss-B
Nikolai Pounine : Lionel Peintre
Lydia Tchoukovskaia : Varduhi Abrahamyan
Fanina Ranevskaia : Valérie Condoluci
Le Représentant de l'Union des écrivains : Christophe Dumaux
Olga : Marie-Adeline Henry
Un sculpteur, un universitaire anglais : Fabrice Dalis
Un étudiant, Deuxième universitaire : Paul Crémazy
Un étudiant, Troisième universitaire : Vladimir Kapshuk
Un agent : Ugo Rabec
Une femme du peuple : Sophie Claisse
Une vieille femme du peuple : Laura Agnoloni
Solo ténor : Emanuel Mendes
Solo baryton : Slawomir Szychowiak

Orchestre et Choeur de l'Opéra National de Parisienne
Direction : Pascal Rophé

Mise en scène : Nicolas Joel




Tout d'abord, je dois avouer ma totale inculture dans la musique contemporaine...

Mais la curiosité l'a emporté... Akhmatova, j'en avais entendu parlé lors de la lecture de la biographie de Galina Vishnevskaya. Et j'avais écouté des mélodies de Shosta basées sur des textes de la poétesse. Du coup, je voulais savoir un peu ce qu'il en était, comprendre un peu sa vie.
Et en voyant cet opéra, c'est plus que sa vie que l'on voit, mais la vie de centaines voir même sûrement plus d'artistes qu'on a bridé par la terreur, qu'on a écrasé car ils étaient hors du moule. Bien sûr en URSS, mais aussi dans bien d'autres états. C'est ici la démonstration du broyage d'un artiste qui se coupe de réalités, qui finit par même renier sa condition d'artiste pour essayer de continuer à survivre.
Si le premier acte montre une Akhmatova volontaire, ou du moins encore fière de sa condition, en concevant même un orgueil quelque peu malsain, elle va rapidement voir à quel point sa condition est précaire et qu'elle peut-être dangereuse pour ses proches. Ainsi ce fils, seul lien qu'elle a avec le monde, seul vestige de son amour, lui qui reste libre malgré tout... ne peut-il pas souffrir à cause de ses choix et de sa qualité d'artiste ? Le deuxième acte la trouve en plein dénie, refusant de voir le monde tel qu'il est, voulant même ignorer l’existence carcérale de son fils. Et enfin dans le troisième acte, elle va se rabaisser au plus bas, pensant sauver son fils des pressions, mais perdant finalement ce dernier. Au bord de la rupture, elle finira pourtant par retrouver sa condition dans les toutes dernières minutes.

Musicalement, on se trouve dans un domaine que je ne maitrise pas du tout. La partition reste assez écoutable d'un point de vue mélodique et continuité. Disons que cela me fait penser à un Shosta quelque peu plus moderne et compliqué. L'orchestre se fait souvent créateur d'ambiances, exprimant soit le chaos ambiant ou la détresse d'Akhmatova. Vocalement, il est intéressant de voir les différences de traitement entre les personnages. Akhmatova et son fils se trouvant entre le lyrisme et l’expressionnisme. Le Représentant simulant un défaut d'élocution et un certain snobisme avec déjà une voix de contre-ténor mais aussi des ornements assez lourds. Le Sculpteur et l'actrice Faina quant à eux sont dans le lyrisme débridé alors que Lydia Tchoukovskaia montre une ligne médiane entre ces différents personnages.
La structure de l’œuvre me plait bien, avançant sans longueur, alternant avec fluidité les scènes qui balayent les années. Quelques petits interludes et surtout ce grand interlude final qui montre toute la destruction qui broie Akhmatova. Pas d'airs bien sûr, mais des scènes plus ou moins dialoguées et lyriques.

La mise en scène m'a vraiment beaucoup plu. Toute de nuances de gris (sauf le rouge de la "liberté" des artistes au deuxième acte), elle nous plonge dans un monde froid et implacable, presque mécanique. Omniprésent est le portrait de la poétesse par Modigliani :

Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale Modigliani

Akhmatova s'y réfère régulièrement semblant se référer à un temps de bonheur perdu. Et c'est lorsqu'il est jeté à terre qu'elle perd vraiment sa raison d'être : la poésie.
Chaque scène est liée à l'autre pour un changement de décor intelligemment réalisé avec des panneaux glissant cachant une partie de la scène et permettant des changements de décor ou de mobilier.
Pas vraiment illustratif, mais toujours claire, la mise en scène est une très bonne réalisation de Nicolas Joel, nous montrant que les visions très au premier degré ne sont pas ses seules possibilités !


L'interprétation maintenant... ou du moins ce que je peux en dire. Déjà vocalement, c'est très bien distribué, avec des voix ayant une forte personnalité et campant chacune un personnage fort. Les petits rôles sont tous très bien chantés. Dumaux est particulièrement marquant en Représentant des écrivains, avec une voix d'une androgénie parfaite et une intelligence froide. Face à lui, Abrahamyan montre une belle voix de mezzo, très à l'aise dans une écriture lyrique. Atilla Kiss-B montre quelques petits signes de fatigue à certains endroits, l'écriture étant particulièrement tendue et héroïque. Malgré cela, le caractère sanguin du personnage ressort bien. Mais le centre de la partition reste Janina Baechle. Elle porte toute l’œuvre sur sa présence. Présence scénique mais aussi vocale. Malgré une diction parfois défaillante, elle donne beaucoup de poids aux mots, sachant bien montrer les facettes compliquées de cette femme torturée. La voix n'est pas tout le temps belle, mais elle est sonore, pleine d'autorité quand il le faut, sachant lancer des graves secs et violents, mais ayant aussi une belle douceur dans ses passages de relative douceur.
La direction m'a semblé très bien, le chef faisant très attention aux chanteurs par exemple.

Un gros soucis par contre de cette distribution reste la diction. Beaucoup des chanteurs ici réunis n'avaient vraiment pas une bonne diction. Baechle a très mal commencé pour vite se rattraper... et ensuite avoir des moments de faiblesse. Mais Kiss-B par exemple était très souvent incompréhensible. Alors que Dumaux ou Peintre par exemple étaient vraiment très compréhensibles.

Toujours est-il que pour cette création, la direction a mis les petits plats dans les grands pour que cette création soit un succès. Distribution de haute volée, mise en scène lisible et intelligente, pas mal de communication pour essayer de faciliter l'accès à l’œuvre... et puis pour sa vie future aussi : Ce spectacle sera filmé et diffusé sur France Télévision. Et France Musique diffusera l'audio le 27 avril à 20h.

A noter que la salle était assez pleine, avec pas tant que ça d'abandons lors de l’entracte.
Personnellement, j'ai vécu cette soirée avec beaucoup d'émotions, que ce soit la détresse d'Akhmatova ou la violence de la société dans laquelle elle se trouve...



Revenir en haut Aller en bas
Pelléas
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1875
Date d'inscription : 02/08/2009

Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale Empty
MessageSujet: Re: Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale   Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale EmptyMar 29 Mar 2011 - 10:12

Polyeucte a écrit:
Ce spectacle sera filmé et diffusé sur France Télévision. Et France Musique diffusera l'audio le 27 avril à 20h.


Une création d'un opéra contemporain à la télé? Voilà une bonne nouvelle! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund


Nombre de messages : 6534
Age : 33
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale Empty
MessageSujet: Re: Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale   Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale EmptyMar 29 Mar 2011 - 16:29

J'y étais également pour cette première. Et je vois que de beaux comptes-rendus ont déjà été posté et ce de façon très rapide!
Je ne m'étendrai donc pas outre mesure si ce n'est pour ajouter quelques éléments d'appréciation.

Ce qui frappe encore une fois, c'est la virtuosité de l'écriture et de l'orchestration toujours aussi impressionnante tant pour le geste que pour un rendu frappant toujours en filigranes chambriste tout en conservant puissance de grande orchestre et transitions naturelles vers les mouvements plus puissant.
A ce jeu, notons l’impeccable tenu de l'orchestre sous la direction de Pacal Rophé qui sait toujours maintenir une forte tension orchestrale en terme de volume sonore tout en cohabitant parfaitement avec les voix ; et je crois que l'écriture elle-même a avec beaucoup de talent ménagé le plateau via une méthode permettant toujours aux voix de s'exprimer entre les alternances les plus violentes de l'orchestres sans que le procédé ne sonne artificiellement construit, à peine y aurait-il eu de ponctuels décalages dans ce jeu inhérent au Live et à la première.
Globalement, les voix étaient bien audibles du second balcon, à peine certains rôles secondaires étaient-ils un peu faible créant une sensation de manque d'homogénéité du plateau, mais pour une distribution d'une belle qualité d'ensemble. Quoique que dans cette situation, l'on manque certes de points de repères.

La musique de Mantovani se fait ici très sombre, d'une violence rythmique surprenante sur un tel livret ; toujours est-il que le compositeur illustre à merveille les tourments psychologique et l’oppression de la pièce, une très belle musique très efficace, souvent illustrative et toujours prenante.
Je reprocherai à la pièce du repas une certaine routine tension>relâche>percussion>tension qui m'a semblé à cette première écoute découler d'une inspiration un peu stagnante, mais cela demande réécoute, cette musique très chargée et rapide demandant sans doute approfondissement.
Mais nous avons de superbes scènes, et la dernière entre Akhmatova et son fils constitue sans doute un sommet de tension sur une musique très explicite tant aux névroses des deux personnages.
Dans ce superbe opéra, je note beaucoup de volonté impressionniste, voir illustrative de Mantovani ; comme cette scène du train avec la machinerie à l'orchestre ou le vent dans les arbres de la fin.

Le livret est efficace et soigné, il laisse la musique lui donner une coloration impressionnante que je n’imaginais pas du tout à la lecture seul de celui-ci. A travers les différents personnages, il met en exergue un aspect troublant et touchant du véritable créateur face à la réalité pratique.
Je lui reprocherai tout de même un coté didactique un peu pesant par moment via des rallonges ronflantes sur certains points, nous avions compris que Akhmatova était une "grande poète russe", oui moi "grande poète".

Coté mise en scène, ce fut vraiment une très bonne surprise avec ces décors et éclairages sublimes et parfaitement adéquats au caractère de l’œuvre. J'aime ce coté un peu abstrait mais lisible, et surtout une épure intelligente au service de l'action ; les transitions de décors étaient très bien pensées.
Le jeu d'acteur, à défaut d'être génial est surtout efficace et complet, bref du très bon travail. Peut-être reprocherai-je une caractérisation un peu étroite du personnage Akhmatova, mais le livret donne finalement pas tant de nuances à un personnage peut-être sommes toute un peu caricatural ; nous manque trop le coté humain et sensible de la poétesse.
N.Joel n'est pas venu saluer ce soir, peut-être pour aviter des réactions tenant plus à l'idéologie qu'au travail ce soir présenté. Il est tout de même curieusement absent, et du livret programme, du site internet dédié, ou encore de la conférence de présentation où son nom ne fut pas même prononcé comme metteur en scène.

Une très belle œuvre et une aussi belle production ce soir, j'y retournerai deux à trois fois! C'est en outre un pari réussi pour moi, puisque j'ai accompagné dans cette musique réputé "difficile" une personne totalement néophyte en grandes musiques, qui au lieu de s'ancrer de tels débats s'est simplement laissé porter par l'ensemble en entrant très bien dans la musique qui lui a laissé une forte impression.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20687
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale Empty
MessageSujet: Re: Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale   Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale EmptyMar 29 Mar 2011 - 16:33

Merci pour ce compte rendu... fort intéressant!

J'ai aussi noté l'absence de Joel... et je penche aussi pour un effacement afin de ne pas "plomber" l'oeuvre. Histoire de ne pas dire : "C'est la création de Joel" mais de laisser tout le champ au compositeur.


Je tenterai bien une deuxième fois... pour voir... et surtout pour peut-être encore plus approfondir la chose.
J'ai quand même été saisi par l'ambiance qui s'est dégagée!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund


Nombre de messages : 6534
Age : 33
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale Empty
MessageSujet: Re: Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale   Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale EmptyMar 29 Mar 2011 - 16:44

Peut-être peut-on regretter chez Mantovani une certaine évacuation mélodique. Pour ses œuvres d'ensemble ou de chambre, cela forme un style extrêmement intéressant ; dans ses œuvres pour grand orchestre, cela peut créer une manque de personnalité (de repères) plus facilement. Toujours est-il que l'ambiance, l’énergie et le luxe sonore soit fabuleux.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20687
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale Empty
MessageSujet: Re: Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale   Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale EmptyMar 29 Mar 2011 - 16:50

Oui, la mélodie à l'orchestre n'était pas très développée... par contre, il y avait par moments de bien belles mélodies justement chez les chanteurs!

En effet ambiance/énergie/luxe sont assez impressionnants. C'est sûrement ça qui m'a permis d'accrocher je pense... On aurait été dans une écriture assez sèche et même austère, j'aurais eu plus de mal.

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89200
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale Empty
MessageSujet: Re: Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale   Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale EmptyMer 30 Mar 2011 - 0:29

En même temps, des compositeurs contemporains avec une vraie écriture mélodique développée, si vous avez des noms... à part Dutilleux ou Florentz, j'en vois pas 50.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94721
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale Empty
MessageSujet: Re: Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale   Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale EmptyMer 30 Mar 2011 - 10:45

Xavier a écrit:
En même temps, des compositeurs contemporains avec une vraie écriture mélodique développée, si vous avez des noms... à part Dutilleux ou Florentz, j'en vois pas 50.
En effet. Smile

Et encore, Dutilleux et Florentz, c'est sinueux. Il suffit de les jauger sur les mélodies ou leurs opéras, on voit vite ce qu'il en est.

Rihm, par exemple, est tout à fait capable de produire de belles mélodies (parfois sur le mode de la référence, mais pas toujours), ça dépend des oeuvres, et même le plus souvent de segments dans ses oeuvres
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund


Nombre de messages : 6534
Age : 33
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale Empty
MessageSujet: Re: Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale   Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale EmptyMer 30 Mar 2011 - 10:48

Il y avait bien des sortes de thèmes, certes complexes et jamais bien fixés ; notamment une sorte de mouvement de fanfare aux cuivres récurrent. Mais si ces leitmotivs rythment bien l'action, c'est avec un certain refus de mise en exergue ou d'illustrativité de ceux-ci. D'où mon expression "évacuation mélodique".
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32402
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale Empty
MessageSujet: Re: Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale   Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale EmptyMer 30 Mar 2011 - 10:49

Euuuh Dutilleux mélodique faut quand même pas déconner hehe
Dutilleux c'est un mélange de Bartok, de Berg et de Debussy en plus froid, en plus abstrait. Rien de mélodique là dedans.

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Invité
Invité




Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale Empty
MessageSujet: Re: Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale   Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale EmptyMer 30 Mar 2011 - 11:10

Cavanna, Tanguy, Michael Daugherty, John Adams, Christopher Rouse, Shchedrin, Raskatov, Eshpaï, Eggert, Rorem, Picker, même Connesson...
Je ne vais pas en citer 50 mais on les trouverait aisément les mélodistes.
C'est une question d'attitude plutôt. Mantovani se situe plutôt dans la descendance des post-sériels des années 50, une esthétique totalement dépassée mais toujours aussi bien vue des milieux officiels.
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund


Nombre de messages : 6534
Age : 33
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale Empty
MessageSujet: Re: Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale   Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale EmptyMer 30 Mar 2011 - 11:14

sud273 a écrit:

C'est une question d'attitude plutôt. Mantovani se situe plutôt dans la descendance des post-sériels des années 50, une esthétique totalement dépassée mais toujours aussi bien vue des milieux officiels.

Je ne suis en rien lié à une quelconque académie, et ne le trouve pas dépassé Smile

Son opéra est me semble-t-il partiellement sériel, au besoin, loin de tout dogmes.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94721
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale Empty
MessageSujet: Re: Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale   Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale EmptyMer 30 Mar 2011 - 11:16

Siegmund a écrit:
Il y avait bien des sortes de thèmes, certes complexes et jamais bien fixés ; notamment une sorte de mouvement de fanfare aux cuivres récurrent. Mais si ces leitmotivs rythment bien l'action, c'est avec un certain refus de mise en exergue ou d'illustrativité de ceux-ci. D'où mon expression "évacuation mélodique".
Mantovani n'a jamais été un compositeur mélodique de toute façon. J'ai écouté une bonne part de sa production (vers 2005, j'avais dû atteindre les deux tiers ! - je suis bien dépassé depuis), et je n'y ai jamais rencontré de séduction mélodique. Au contraire, les transitions entre discours s'opèrent davantage par glissements de textures et de motifs, de façon extrêmement habile.
Il suffit d'écouter les mélodies de La Morte Meditata ou les soli de la clarinette basse dans Mit Ausdruck, ou encore ses pièces solo ou duo dans son premier disque chez Aeon, et on voit bien que le discours est discontinu, insistant ou éclaté, mais pas mélodique au sens où on l'entend habituellement... ni même dans la logique structurelle.

Cololi a écrit:
Euuuh Dutilleux mélodique faut quand même pas déconner hehe
Dutilleux c'est un mélange de Bartok, de Berg et de Debussy en plus froid, en plus abstrait. Rien de mélodique là dedans.
Si tu le trouves plus froid, tu n'as pas dû encore te familiariser assez : je ne suis pas du tout un inconditionnel de Dutilleux (je ferais plutôt partie des tièdes, avec quelques oeuvres qui m'enthousiasment et beaucoup qui me laissent plutôt indifférent), mais j'y trouve au contraire énormément de couleurs chaudes, alors que Debussy me paraît bien plus 'minéral'.

Sinon, si, dans certaines oeuvres il est réellement mélodique, en particulier ses mélodies de jeunesse qui sont encore assez postravéliennes, avec des contours tortueux, mais saisissables (et relativement conjoints). Et même plus tard, dans le Concerto pour violon, on entend tout de même de beaux élans mélodiques.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89200
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale Empty
MessageSujet: Re: Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale   Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale EmptyMer 30 Mar 2011 - 11:21

Cololi a écrit:
Euuuh Dutilleux mélodique faut quand même pas déconner hehe
Dutilleux c'est un mélange de Bartok, de Berg et de Debussy en plus froid, en plus abstrait. Rien de mélodique là dedans.

Je ne déconne absolument pas, je ne sais pas si tu connais encore assez son univers, mais il a un type de mélodie (effectivement très sinueux) très reconnaissable, avec souvent de grands mélismes et un retour sur une note-pivot, comme on trouve dans Métaboles, Tout un monde lointain, la Nuit étoilée, etc...
Juste avec une de ces lignes mélodiques, on peut reconnaître Dutilleux. Smile
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94721
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale Empty
MessageSujet: Re: Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale   Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale EmptyMer 30 Mar 2011 - 11:25

sud273 a écrit:
Cavanna, Tanguy, Michael Daugherty, John Adams, Christopher Rouse, Shchedrin, Raskatov, Eshpaï, Eggert, Rorem, Picker, même Connesson...
Je ne vais pas en citer 50 mais on les trouverait aisément les mélodistes.
C'est une question d'attitude plutôt. Mantovani se situe plutôt dans la descendance des post-sériels des années 50, une esthétique totalement dépassée mais toujours aussi bien vue des milieux officiels.
Mantovani n'a vraiment rien à voir avec les post-sériels. Orchestralement, c'est plus Varèse que j'entends (oui, ça ne va pas te plaire pour autant Laughing ), celui des pages orchestrales de Déserts. Sa musique est plus syncrétique que dogmatique, clairement, et elle ne rechigne pas à la séduction.
En revanche, tu as raison pour certains de ceux que tu cites (pas forcément d'accord avec Tanguy et Adams, mais Cavanna, Rouse, Chtchédrine, Rorem ou Picker, clairement oui). Je pense qu'il était question de musiques qui "sonnent contemporaines", parce que sinon il suffit d'aller au Nord et Tubin, Peterson, Vasks sont TRES mélodiques.

Ceux que tu cites ne sont pas forcément néo- ni rétro-, et effectivement, ça marche assez bien comme démonstration.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Isohlde
Mélomane du dimanche



Nombre de messages : 66
Age : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2010

Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale Empty
MessageSujet: "peut mieux faire"   Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale EmptyMer 30 Mar 2011 - 23:38

Création d'Akhmatova de Mantovani à l'Opéra Bastille

La critique de Benoît Fauchet



La première création lyrique de l'ère Nicolas Joel à l'Opéra de Paris était attendue. Même par Le Canard enchaîné, qui avait persiflé contre "un cumul de casquettes" : directeur réglant la mise en scène, dramaturge maison (Christophe Ghristi) signant le livret, jeune compositeur qui se voit commander par la Boutique un opéra après un ballet et avant un concerto... Loin des polémiques, on avait hâte de voir quelle héroïne de théâtre lyrique pouvait faire la poétesse russe Anna Akhmatova, et comment Bruno Mantovani réaborderait la figure du créateur sous une dictature - thème, déjà, de son premier opéra, L'Autre côté (Strasbourg 2006). L'écriture orchestrale est un premier motif de déception : sa facture opportunément sombre et oppressante n'obligeait pas à une telle monotonie, à ces aplats, longues tenues et autres gestes suspendus chahutés par de trop prévisibles bourrasques de vents et percussions. L'accordéon apporte une modeste touche de couleur locale à un ensemble plutôt épuré.... ce qui n'empêche pas l'Orchestre de l'Opéra d'être très sonore, impressionnant d'engagement dans une grammaire où le guident des mains expertes (celles de Pascal Rophé). Evidemment, une telle fosse à décibels, à Bastille, menace le plateau. Janina Baechle y résiste dans le rôle-titre, forte d'un mezzo dramatique sain, ferme, égal sur toute la tessiture - une Fricka dont Paris se devait de faire la connaissance. Bonheurs inégaux alentour, où le baryton Lionel Peintre (Pounine) confirme cependant un talent de comédien pour ses débuts in loco (!) et Christophe Dumaux (le Représentant de l'Union des écrivains) sa vaillance de contre-ténor d'opéra, pointu et vipérin à souhait.


Mais difficile de briller dans une écriture vocale ni très flatteuse ni vraiment éloquente : Akhmatova a beau être plus chantant que L'Autre côté, il entretient une relation étrange et distendue avec les règles de la prosodie (élisions à foison notamment) - on en vient à regretter que le compositeur et son librettiste, auteur d'un texte plutôt banal et sagement linéaire, n'aient pas opté pour le russe, l'idiome d'une poétesse dont on sait l'attachement à la langue. Cela aurait peut-être conféré un supplément d'âme et d'émotion à une production qui en est avare : où sont l'effroi et la violence des temps de guerre et d'oppression dans les décors élégants voire aseptisés de Wolfgang Gussmann (du blanc et du noir, et le gris des costumes), dans ce spectacle très graphique (mouvement des panneaux, omniprésent portrait d'Akhmatova par Modigliani) mais si peu électrique en termes de tension théâtrale ? Au finale, l'orchestre joue un postlude fort développé quand l'héroïne n'a plus de mots : sursaut d'excellence musicale, mais c'est trop tard et trop long. Et cette éclaircie ne dissipe pas l'impression d'avoir assisté au remplissage laborieux d'une page du cahier des charges de la maison, qui a des devoirs en matière de renouvellement du répertoire. Peut mieux faire...
Revenir en haut Aller en bas
Isohlde
Mélomane du dimanche



Nombre de messages : 66
Age : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2010

Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale Empty
MessageSujet: Re: Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale   Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale EmptyMer 30 Mar 2011 - 23:39

(magazine diapason)
Revenir en haut Aller en bas
Montalte Trout
Mélomaniaque



Nombre de messages : 602
Date d'inscription : 02/09/2010

Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale Empty
MessageSujet: Re: Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale   Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale EmptyMer 30 Mar 2011 - 23:52

DavidLeMarrec a écrit:
Mantovani n'a vraiment rien à voir avec les post-sériels. Orchestralement, c'est plus Varèse que j'entends (oui, ça ne va pas te plaire pour autant Laughing ), celui des pages orchestrales de Déserts. Sa musique est plus syncrétique que dogmatique, clairement, et elle ne rechigne pas à la séduction.
En revanche, tu as raison pour certains de ceux que tu cites (pas forcément d'accord avec Tanguy et Adams, mais Cavanna, Rouse, Chtchédrine, Rorem ou Picker, clairement oui). Je pense qu'il était question de musiques qui "sonnent contemporaines", parce que sinon il suffit d'aller au Nord et Tubin, Peterson, Vasks sont TRES mélodiques.

Heu, tu es sûr que c'est Tubin que tu voulais citer?
Et Varèse, on l'entend dans toute l'esthétique atonale franco-allemande des 20 dernières années... c'est d'ailleurs assez terrible, dès qu'ils sortent des dogmes formalistes, ces compositeurs se mettent à faire du Varèse institutionnalisé et saupoudré de quelques couleurs empruntés à d'autres. Mantovani s'en sort sans doute mieux que d'autres à ce jeu là...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94721
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale Empty
MessageSujet: Re: Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale   Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale EmptyJeu 31 Mar 2011 - 0:15

Bien, je te réponds puisque tu me parles, mais il n'y a rien de méchant dedans, je le dis à toutes fins utiles.

Montalte Trout a écrit:
Heu, tu es sûr que c'est Tubin que tu voulais citer?
Oui. Réécoute les mouvements extrêmes de la Troisième, par exemple. Ce n'est pas mélodique comme du Aboulker, mais c'est très lyrique, à peu près autant que du Mahler, du Nielsen ou du Chostakovitch.

Citation :
Et Varèse, on l'entend dans toute l'esthétique atonale franco-allemande des 20 dernières années...
Je me suis souvent fait la réflexion aussi. Ce n'est pas réellement un problème dans la mesure où c'est beau : Mantovani en tire vraiment un parti personnel avec des textures et des progressions très identifiables. Il est vrai que d'autres en profitent pour faire du moche, comme Reverdy (pas tout le temps) ou Neuwirth.

Citation :
c'est d'ailleurs assez terrible, dès qu'ils sortent des dogmes formalistes, ces compositeurs se mettent à faire du Varèse institutionnalisé et saupoudré de quelques couleurs empruntés à d'autres. Mantovani s'en sort sans doute mieux que d'autres à ce jeu là...
Dommage que tu n'aies pas cité ceux qui trouvaient grâce à tes oreilles, tout de même. Même si c'est incomplet ou pas représentatif. C'est plus intéressant pour nous que de lire (ce qui n'est pas faux au demeurant) qu'il y a des courants dominants, qui, eux, nous sont plus aisément accessibles au concert vu les programmations. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Hippolyte
Mélomane chevronné
Hippolyte


Nombre de messages : 3084
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale Empty
MessageSujet: Re: Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale   Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale EmptyJeu 31 Mar 2011 - 0:22

La critique de Renaud Machart : "La pauvreté rutilante de Bruno Mantovani"
http://www.lemonde.fr/culture/article/2011/03/30/la-pauvrete-rutilante-de-bruno-mantovani_1500712_3246.html
Revenir en haut Aller en bas
Montalte Trout
Mélomaniaque



Nombre de messages : 602
Date d'inscription : 02/09/2010

Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale Empty
MessageSujet: Re: Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale   Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale EmptyJeu 31 Mar 2011 - 0:45

DavidLeMarrec a écrit:
Oui. Réécoute les mouvements extrêmes de la Troisième, par exemple. Ce n'est pas mélodique comme du Aboulker, mais c'est très lyrique, à peu près autant que du Mahler, du Nielsen ou du Chostakovitch.
Non mais tu parles bien d'Eduard Tubin?


Dernière édition par Montalte Trout le Jeu 31 Mar 2011 - 10:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 51
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale Empty
MessageSujet: Re: Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale   Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale EmptyJeu 31 Mar 2011 - 0:55

Hippolyte a écrit:
La critique de Renaud Machart : "La pauvreté rutilante de Bruno Mantovani"
http://www.lemonde.fr/culture/article/2011/03/30/la-pauvrete-rutilante-de-bruno-mantovani_1500712_3246.html

Oui bon c'est Machard qui fait du Machard quoi hehe . Le jour ou il aimera quelque chose les poules auront des dents hehe


Dernière édition par calbo le Jeu 31 Mar 2011 - 12:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ophanin
Fer galant
Ophanin


Nombre de messages : 4576
Age : 35
Date d'inscription : 13/12/2008

Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale Empty
MessageSujet: Re: Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale   Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale EmptyJeu 31 Mar 2011 - 12:17

De ce que dit Machard on dirait que les gens quittaient la salle, c'est vrai ça ? Personne n'en parle dans vos comptes-rendus, Siegmund, Polyeucte ? Confused
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89200
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale Empty
MessageSujet: Re: Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale   Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale EmptyJeu 31 Mar 2011 - 12:56

C'est surement vrai, puisque c'est valable pour tous les opéras contemporains joués à Bastille...
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20687
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale Empty
MessageSujet: Re: Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale   Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale EmptyJeu 31 Mar 2011 - 13:12

Pas tant que ça honnêtement... je n'ai pas noté un grand vide après l'entracte!
Et quand il dit que la salle était presque vide... c'était moins plein pour un Werther avec Tézier dans le rôle titre ou pour le Roi Roger il me semble!

J'ai même été surpris par le taux de remplissage... Je m'attendais à une salle à moitié vide et au parterre, c'était plein aux 2/3 je pense à vue de nez!


C'est quand même étrange comme critique ce que fait Machard... Rolling Eyes

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Ophanin
Fer galant
Ophanin


Nombre de messages : 4576
Age : 35
Date d'inscription : 13/12/2008

Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale Empty
MessageSujet: Re: Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale   Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale EmptyJeu 31 Mar 2011 - 13:13

C'est quand même une drôle de mentalité. Payer sa place et ne pas en profiter. Moi, si je le pouvais, j'aimerais bien y aller.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Invité
Invité




Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale Empty
MessageSujet: Re: Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale   Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale EmptyJeu 31 Mar 2011 - 14:15

la critique de Machart me paraît refléter ce que je ressens devant la musique de Mantovani en général: c'est assez l'effet que m'avait produit L'enterrement de Mozart.
Depuis le début de cette affaire, j'aurais eu tendance à ajouter "de quoi je me mêle"! De très nombreux compositeurs ont mis en musique les textes d'Akhmatova (Tischenko évidemment avec Run of Time ou le Requiem), et il aurait sans doute été plus intéressant de faire découvrir au public français le grand poète qu'est Akhmatova par le biais de ses propres oeuvres, illustrées par ceux qui en ont été les témoins. Voyons, pour parler de l'oppression des artistes par le pouvoir politique et les circonstances M. Mantovani n'aurait-il pas pu nous pondre plutôt un Robert Desnos, ou un Jean Edern? au lieu de remettre sur le tapis cette vieille lune du zhdanovisme alors qu'il bénéficie lui-même d'une commande d'état et que tout cela est mitonné pour faire valoir la clique en place?
Les extraits qu'on en entend à la radio (car même les radios généralistes se font l'écho de cette création prestigieuse alors qu'ils ne sont pas capables d'annoncer la disparition de Sutherland, Tebaldi, Tamberg) ne sont pas fameux au demeurant.
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund


Nombre de messages : 6534
Age : 33
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale Empty
MessageSujet: Re: Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale   Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale EmptyJeu 31 Mar 2011 - 16:12

Le second balcon était plein, et je n'ai pas remarqué de vague de désistement à l'entracte. Tant au reste de la critique, je ne m'y retrouve pas plus.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
Montalte Trout
Mélomaniaque



Nombre de messages : 602
Date d'inscription : 02/09/2010

Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale Empty
MessageSujet: Re: Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale   Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale EmptyJeu 31 Mar 2011 - 20:56

sud273 a écrit:
Depuis le début de cette affaire, j'aurais eu tendance à ajouter "de quoi je me mêle"! De très nombreux compositeurs ont mis en musique les textes d'Akhmatova (Tischenko évidemment avec Run of Time ou le Requiem), et il aurait sans doute été plus intéressant de faire découvrir au public français le grand poète qu'est Akhmatova par le biais de ses propres oeuvres, illustrées par ceux qui en ont été les témoins. Voyons, pour parler de l'oppression des artistes par le pouvoir politique et les circonstances M. Mantovani n'aurait-il pas pu nous pondre plutôt un Robert Desnos, ou un Jean Edern? au lieu de remettre sur le tapis cette vieille lune du zhdanovisme alors qu'il bénéficie lui-même d'une commande d'état et que tout cela est mitonné pour faire valoir la clique en place?

N'ayant pas vu l'oeuvre, je réserve mon jugement, mais j'ai tendance à penser la même chose : que l'un des premiers compositeurs français, très bien en place dans les institutions, nous sorte son opéra sur les méandres de la vie d'artiste sous le Stalinisme alors qu'on est pas foutus de représenter les oeuvres de ceux qui l'ont vraiment connu, je trouve ca un peu fort de café, et assez symptomatique du décalage total existant aujourd'hui entre le monde et les préoccupations de nos compositeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Ophanin
Fer galant
Ophanin


Nombre de messages : 4576
Age : 35
Date d'inscription : 13/12/2008

Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale Empty
MessageSujet: Re: Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale   Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale EmptyJeu 31 Mar 2011 - 21:22

A signaler le Magazine de France Musique de ce soir, qui parlait entre autre d'Akhmatova. Les commentaires sont aigres, malveillants et donc très divertissants. Mr. Green C'est du dézinguage en règle, ils sont tous d'accord pour en dire beaucoup de mal.

Le 4 avril, la même émission reçoit Mantovani. Dommage de ne pas confronter les points de vue...

http://sites.radiofrance.fr/francemusique/em/magazine/emission.php?e_id=65000065
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Montalte Trout
Mélomaniaque



Nombre de messages : 602
Date d'inscription : 02/09/2010

Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale Empty
MessageSujet: Re: Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale   Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale EmptyJeu 31 Mar 2011 - 22:06

Le passage d'imitations des tics d'écriture est à mourir de rire... tellement vrai... Et l'extrait ensuite qui est encore plus caricatural que la caricature... Je suis pas fan de Machart mais là... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Ophanin
Fer galant
Ophanin


Nombre de messages : 4576
Age : 35
Date d'inscription : 13/12/2008

Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale Empty
MessageSujet: Re: Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale   Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale EmptyJeu 31 Mar 2011 - 22:11

hehe

Et pourtant j'aime la musique de Mantovani.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund


Nombre de messages : 6534
Age : 33
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale Empty
MessageSujet: Re: Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale   Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale EmptyJeu 31 Mar 2011 - 22:32

Montalte Trout a écrit:
Le passage d'imitations des tics d'écriture est à mourir de rire... tellement vrai... Et l'extrait ensuite qui est encore plus caricatural que la caricature... Je suis pas fan de Machart mais là... Laughing

Énorme ce début d'émission avec des critiques en extases devant Lang Lang en aveugle, les mêmes qui le descendent habituellement Laughing Je note aussi que l'orchestre de Paris a donc un son Viennois, que Eschenbach est en vérité aérien...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund


Nombre de messages : 6534
Age : 33
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale Empty
MessageSujet: Re: Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale   Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale EmptyJeu 31 Mar 2011 - 23:00

Ophanin a écrit:
A signaler le Magazine de France Musique de ce soir, qui parlait entre autre d'Akhmatova. Les commentaires sont aigres, malveillants et donc très divertissants. Mr. Green C'est du dézinguage en règle, ils sont tous d'accord pour en dire beaucoup de mal.

Le 4 avril, la même émission reçoit Mantovani. Dommage de ne pas confronter les points de vue...

http://sites.radiofrance.fr/francemusique/em/magazine/emission.php?e_id=65000065

Je viens d'écouter tous le passage sur Akhmatova, c'est d'un niveau assez consternant. Entre l'autre qui n'aime pas Mantovani, pour preuve qu'en l'écoutant de la pièce d'à coté il n'a pas vu de variété, et celui qui écrit ses notes en plein spectacle en s'en vante... Où est le sérieux dans tout cela? Avoir passé une soirée pas trop mal parce qu'il aime bien une interprète, c'est artistique comment posture??

Enfin... nous avons des critiques professionnels, aussi bien spécialistes du baroque que du contemporain, que de tout.... Et effectivement, je comprends qu'un grand amateur de Poulenc n'ai pas du tout gouté à Mantovani hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89200
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale Empty
MessageSujet: Re: Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale   Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale EmptyJeu 31 Mar 2011 - 23:36

Je ne vois pas trop le rapport, j'adore Poulenc et j'ai beaucoup aimé Siddharta...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale Empty
MessageSujet: Re: Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale   Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Chute de Fukuyama - Création mondiale / OPRF 29/03
» Radio France - Carte blanche Mantovani - mai 2015
» Didem Kinali, la grande danseuse mondiale.
» Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta
» RF - Mahler 4, Mantovani- ONF/Macelaru - 20/01/2022

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: